Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mar 28 Sep 2010 - 21:50

Le CD est disponible à moins de 20€. Laughing Et il est excellent : Wottrich, Goerne, Zagrosek...

C'est plutôt pour les Gez' qu'on a besoin d'un DVD intégral, vu que Nagano est mutilé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mar 28 Sep 2010 - 21:58

Une découverte d'opéra se fait par DVD chez moi Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 2 Oct 2010 - 9:45

Mais il n'y en a pas un qui doit sortir pour les Oiseaux ?

Je ne suis pas ça de très près, puisque ce que j'ai me comble amplement (trois versions dont le studio avec livret), mais je croyais avoir lu ça (ici, d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 2 Oct 2010 - 10:27

DavidLeMarrec a écrit:
Mais il n'y en a pas un qui doit sortir pour les Oiseaux ?

Je ne suis pas ça de très près, puisque ce que j'ai me comble amplement (trois versions dont le studio avec livret), mais je croyais avoir lu ça (ici, d'ailleurs).

Beh Xavier avait dit que ça sortirai en DVD ... mais bon ... Sad

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 2 Oct 2010 - 13:26

Ah non moi je n'en sais rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6380
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 2 Oct 2010 - 13:39

Xavier a écrit:
Bientôt un DVD pour les Oiseaux!

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais il n'y en a pas un qui doit sortir pour les Oiseaux ?

Je ne suis pas ça de très près, puisque ce que j'ai me comble amplement (trois versions dont le studio avec livret), mais je croyais avoir lu ça (ici, d'ailleurs).

Beh Xavier avait dit que ça sortirai en DVD ... mais bon ... Sad

Xavier a écrit:
Ah non moi je n'en sais rien...


siffle carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 2 Oct 2010 - 13:42

C'est dans le sujet Braunfels, non?
J'avais dû trouver ça sur un site qui annonce des sorties avec un mois de prévision, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6380
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 2 Oct 2010 - 13:46

Xavier a écrit:
C'est dans le sujet Braunfels, non?
J'avais dû trouver ça sur un site qui annonce des sorties avec un mois de prévision, non?
Oui, ça date du 7 août 2010. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16145
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 19 Fév 2011 - 15:34

Existe-t-il ici des connaisseurs de l'oeuvre du compositeur Joseph Marx ?

Merci d'avance pour vos eclaircissements. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 19 Fév 2011 - 16:06

Assez beaux lieder postromantiques, un concerto pour piano un peu korngoldien (en mieux), et la Herbstymphonie, totalement démesurée, superstraussienne et délirante.

Ca te va comme portrait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16145
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 19 Fév 2011 - 16:10

Oui merci, salut

Je vais essayer sa Herbstymphonie! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 19 Fév 2011 - 16:27

Ai-je précisé que ce n'était pas facile à trouver ? Mr. Green

C'est scandaleux d'ailleurs, vu l'intérêt de l'oeuvre, mais c'est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16145
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 19 Fév 2011 - 21:36

Même pas chez CPO?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 19 Fév 2011 - 21:43

arnaud bellemontagne a écrit:
Même pas chez CPO?
Chez CPO, il n'existe que Feste im Herbst, une adaptation du dernier mouvement de la monumentale symphonie.



En fait, la symphonie n'a été recréée qu'en 2005, et l'enregistrement prévu avec un autre orchestre a avorté peu auparavant. Mais ça a été capté par la Société des Amis du compositeur. Et c'est étonnant comme le premier mouvement utilise exactement la même bitonalité que le Prélude des Gezeichneten.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16145
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 19 Fév 2011 - 22:52

Merci David la science! alien

Je vais me pencher sur ce disque... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 19 Fév 2011 - 23:06

arnaud bellemontagne a écrit:
Merci David la science! alien

Je vais me pencher sur ce disque... Very Happy
Idem. Rien trouvé sur eBay et Amazon, ça commence mal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5468
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Jeu 5 Mai 2011 - 11:55

Wellesz, c'est ici?

J'ai été assez séduit par son quatuor à cordes n°6. C'était moins moderne que je ne l'imaginais mais c'est bien dans mes cordes quand même, surtout les deux mouvement centraux. Le deuxième est d'ailleurs étonnamment hindemithien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 18 Mai 2011 - 21:03

CPO continue de nous dégotter des compositeurs décadents sortis de nulle part : ici, ils nous ont retrouvé un Colonel Chabert écrit par un certain Waltershausen. Extraits :

http://www.prestoclassical.co.uk/r/CPO/7776192#listen

Chronique enthousiaste de la représentation :

http://www.resmusica.com/article_8054_scene_lyrique_oberst_chabert_berlin_un_compositeur_retrouve.html

David connaît sûrement. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 18 Mai 2011 - 21:41

Je confirme, une oeuvre très chouette, mais c'est du grand récitatif postromantique, dans la veine de Braunfels ou Gurlitt, mais plus sage.

La captation de Berlin, excellemment dirigée par Lacombe, permet d'entendre parfaitement ce que disent les chanteurs, ce qui est souvent le point faible des captations de représentations chez CPO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 18 Mai 2011 - 21:46

Ca vaut l'achat, ou est ce que ce n'est pas aussi majeur que Braunfels ou Gurlitt ? scratch Les extraits donnent plus l'impression d'un récitatif que d'un vrai tapis sonore post romantique alla Schreker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 18 Mai 2011 - 22:29

Guillaume a écrit:
Ca vaut l'achat,
Oui, pour la curiosité.

Citation :
ou est ce que ce n'est pas aussi majeur que Braunfels ou Gurlitt ? scratch
C'est très loin des Oiseaux et de Wozzeck. Agréable, mais comme tu viens de le dire, très fragmenté, un récitatif permanent.

Ecoute avant Die Ersten Menschen, par exemple, quitte à acheter CPO (avec Nimsgern et Ronge !!), cet opéra est une tuerie, et le livret un des plus incroyables du répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Ven 20 Mai 2011 - 23:51

DavidLeMarrec a écrit:
cet opéra est une tuerie, et le livret un des plus incroyables du répertoire
Incroyablement ampoulé et barbant. Neutral Mais il y a de belles choses dans la musique, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 29 Fév 2012 - 2:19

sud273 a écrit:
Penthesilée de Shoeck, je crois que j'avais écrit quelques mots dessus, ça m'avait fait un choc à l'époque (il faut passer l'aridité des 5 premières minutes), une expérience assez unique orchestralement (il n'y a pas de violons dans l'orchestre par exemple). Vraiment une très belle oeuvre, j'ai vainement cherché à me procurer d'autres oeuvres de Schoeck.

Si si, il y a bien des violons, très clairement, même s'il ne sont pas toujours très présents c'est vrai.

Rubato a écrit:
Je l'ai reçu ce matin:



C'est l'électrochoc. Cet opéra m'a fortement impressionné.
On ne reprend son souffle qu'à la fin. C'est d'une violence! Pour les interprètes, les rôles doivent être très difficiles à tenir.
De rares moments d'accalmie, pendant lesquels alternent chant et sprechgesang: la belle rencontre entre Achilles et Penthesilea, vers le milieu de l'opéra, et vers la fin également, Penthesilea devant le corps d'Achille.
La formation de l'orchestre favorise les couleurs sombres (très peu de violons) et aussi les couleurs guerrières, avec les percussions, les pianos (2) et les trompettes.
Schoeck disait: "La pièce doit avancer comme une implacable tempête" et c'est exactement cela que l'on ressent. C'est un déchaînement, et on n'en ressort pas indemne.
Ce soir j'ai fait la découverte d'un grand opéra.

Il faudrait une réécoute pour ma part pour dire si c'est un "grand opéra" (surtout que suivre un livret allemand sans traduction et avec uniquement un synopsis anglais pour s'aider, c'est pas évident), mais c'est superbe oui, très prenant, très réussi. (et ça mérite d'être davantage joué, c'est certain)
On a de la chance en plus, ce disque Albrecht est remarquable! (quelques notes un peu basses de Dernesch si on veut pinailler)
Le son est quasiment de la qualité d'un enregistrement studio.
L'alternance chant et parlé (je ne crois pas qu'il y ait de sprechgesang proprement dit) est très bien venue, l'orchestration superbe. (à certains passages au début on pourrait penser à Schreker par certaines irisations ou par la présence du piano mais c'est fait de façon très différente et ça sonne nettement plus brut, plus sombre, plus sec, on est à peu près dans le même monde musical que Schreker/Strauss mais avec un type d'orchestration assez différent en fin de compte)
A écouter absolument!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1181
Age : 34
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 29 Fév 2012 - 7:03

Cela fait envie!
De Schoeck, je ne connait que le Notturno, œuvre magnifique pour quatuor à corde et voix (je m'étonnais de ne pas trouver de sujet).
C'est sur un de mes disques de chevet, du Carmina Quartet et Olaf Bär (avec les Quatuors de Szymanovski et la Langsamer Satz de Webern).

Yohan Nicolas a écrit:
Rubato a écrit:
Personnellement, je ferais une distinction entre "décadent" et "Entarte".
Je pense que l'on peut dire d'un compositeur que sa musique est "décadente" sans pour autant que celui-ci fasse partie des "voix étouffées" c'est à dire de "l'Entartete Musik".
Donc "Décadent", catégorie esthétique (un peu floue d'ailleurs) et "l'Entartete Musik", catégorie historique.
Mais il est vrai que dans la plupart des cas, les deux sont liées.
On ne saurait mieux résumer le ressenti que j'en ai : "Entartete Musik" comme une appellation plus ou moins arbitraire, juste ce que les nazis n'aimaient pas, et "décadent" quelque chose que l'on peut tenter de justifier.

Mais il est évident que les deux sont liés, vu le cas de Schreker par exemple, et de ses Gezeichneten.

Justement Schoeck semble être un bon contre-exemple, compositeur suisse qui n'était pas à l'avant-garde et ne connaitra le succès que durant la période nazie (où sa musique démodée était considérée comme "pure") avant de sombrer un peu dans l'oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Dim 26 Aoû 2012 - 18:33

Rudi Stephan: Musique pour violon et orchestre, Musiques pour orchestre I et II



Si vous aimez R.Strauss, Zemlinsky et/ou le premier Szymanowski, écoutez ça, c'est vraiment superbe! (la 1ère musique pour orchestre est enregistrée pour la première fois)
Du très bel orchestre post-romantique, et une belle veine mélodique.

Ces oeuvres ont été écrites entre 1910 et 1912, le compositeur avait à peine 23 ans.

Je vais maintenant me diriger vers son opéra Die ersten Menchen, dont il a été question. (2 versions semble-t-il, Franck et Rickenbacher, les deux contiennent le livret apparemment Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Dim 26 Aoû 2012 - 22:53

Je possède celle de Mikko Franck, c'est excellent !
Et comme tous les livrets Radio France / Naïve il y a le livret et sa traduction.

Je ne suis pas sûr que le livret soit traduit dans la version Rickenbacher.
Par contre il y a 20 min de plus selon Rubato (direction plus lente ou coupures dans la version Franck ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Dim 26 Aoû 2012 - 22:59

WoO a écrit:
Je ne suis pas sûr que le livret soit traduit dans la version Rickenbacher.

D'après la médiathèque de Paris c'est bien le cas: http://b14-sigbermes.apps.paris.fr/ClientBookLine/recherche/NoticesDetaillees.asp?INSTANCE=EXPLOITATION&iNotice=2&ldebut=&chkckbox23=off&chk0=off&chk1=off&chk2=on&chk3=off&DISPLAYMENU=&IDTEZO=&IDTEZOBASE=&IDTEZOFORM=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Dim 26 Aoû 2012 - 23:25

Alors c'est une bonne nouvelle ! Malheureusement ce n'est pas toujours le cas, quand le livret est épais les traductions ont tendance à passer à la trappe ou alors c'est seulement bilingue allemand/anglais (cf. "Dornröschen" de Humperdinck) Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Dim 26 Aoû 2012 - 23:48

Ce site des médiathèques de Paris est d'ailleurs l'un des rares endroits où l'on peut vérifier ce genre d'informations pourtant capitales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6380
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Lun 27 Aoû 2012 - 8:35

Xavier a écrit:
WoO a écrit:
Je ne suis pas sûr que le livret soit traduit dans la version Rickenbacher.

D'après la médiathèque de Paris c'est bien le cas: http://b14-sigbermes.apps.paris.fr/ClientBookLine/recherche/NoticesDetaillees.asp?INSTANCE=EXPLOITATION&iNotice=2&ldebut=&chkckbox23=off&chk0=off&chk1=off&chk2=on&chk3=off&DISPLAYMENU=&IDTEZO=&IDTEZOBASE=&IDTEZOFORM=
Livret allemand avec traduction en anglais.
Texte de présentation en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Lun 27 Aoû 2012 - 8:54

Bah y a écrit "Notice de présentation en français. Livret avec traduction en français"...
Mais tu l'as, c'est ça?
Ils se sont donc plantés...

De toute façon je vais emprunter les deux versions. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Ven 7 Sep 2012 - 5:20

WoO a écrit:
Je possède celle de Mikko Franck, c'est excellent !
Et comme tous les livrets Radio France / Naïve il y a le livret et sa traduction.

Je ne suis pas sûr que le livret soit traduit dans la version Rickenbacher.
Par contre il y a 20 min de plus selon Rubato (direction plus lente ou coupures dans la version Franck ?)

J'ai emprunté les deux versions: les notices expliquent bien que rapidement (dès la création) l'oeuvre a été coupée pour deux raisons invoquées, tout d'abord la boursouflure du texte, et d'un autre côté, la censure envers un livret qui pourrait choquer... Dans le livret du disque CPO il est dit qu'il s'agit d'une version quasi-intégrale.
Et en comparant les livrets, on trouve clairement des passages qui ne sont pas dans la version M.Franck de Radio France.
Je regarderai ce que ça apporte en termes de texte et de musique.
Je n'ai écouté que la première moitié de la version Franck pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 22 Sep 2012 - 12:04

Je ne connais pas la version de Franck, seulement l'autre qui est très bonne, moins coupée aussi apparemment (et sans livret français). Les chanteurs sont tous très bons, on est juste affligé d'un Abel un peu mou, palot et pas trop expressif, mais ça doit être à cause de son côté divin Laughing .

En ce qui concerne la musique pour orchestre n°2, je n'y arrive pas... je l'ai (en disque) écoutée plusieurs fois, mais c'est une musique terriblement aride malgré ses richesses orchestrales... du richard Strauss anémié et sévère... j'ai la même sensation que pour certaines oeuvres un peu sèches de Bartok. Par contre, j'avais entendu la n°1 il y a quelques années en concert, et c'était décoiffant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Sam 22 Sep 2012 - 16:23

Ah, je trouve ça très luxuriant au contraire...
Mais si tu as du mal avec Bartok, je comprends mieux. (même si ça me paraît bien plus proche de Strauss que de Bartok)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mar 25 Sep 2012 - 12:46

Xavier a écrit:
Ah, je trouve ça très luxuriant au contraire...
Mais si tu as du mal avec Bartok, je comprends mieux. (même si ça me paraît bien plus proche de Strauss que de Bartok)
Désolé de répondre que maintenant...
Mais si, j'adore Bartok! Au moins autant que Strauss et Wagner. Simplement, certaines œuvres qui me touchent moins me deviennent immédiatement très arides, et c'est de cette sensation que je parle. Ce n'était pas un rapprochement stylistique car oui, Stephan est plus près de Strauss Smile

Et j'ai réécouté Les premiers hommes, pour la première fois depuis un moment livret en main, c'est sublime sunny Cet orchestre luxuriant, ces mélodies... Le début du IIe acte, waouh, quel souffle! C'est chiant pour les micro-coupures d'une réplique, mais bon, on a l'essentiel. Et finalement, c'est le seul vrai défaut de la version CPO Smile
Que pensez-vous de la partie de Chawa ? Elle hurle beaucoup, non ? Dès la première scène, franchement... J'ai l'impression que niveau difficulté, c'est du niveau de la teinturière et peut-être bien de Turandot!

Quant aux musiques pour orchestre, je jetterais bien une oreille au disque de la page précédente. Je crois que c'est la prise de son extrêmement terne de ma version qui donne à la musique son aspect grisâtre. J'ai cette version, quelqu'un connaît ? On entend les défauts de la prise de son dans le très beau Liebeszauber chanté par DFD.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mar 25 Sep 2012 - 12:50

Yohan Nicolas a écrit:
Que pensez-vous de la partie de Chawa ? Elle hurle beaucoup, non ? Dès la première scène, franchement... J'ai l'impression que niveau difficulté, c'est du niveau de la teinturière et peut-être bien de Turandot!

Je n'ai pas eu cette impression avec Gustafsson dans la version Franck, je n'ai pas encore écouté Rickenbacher.

Yohan Nicolas a écrit:
Quant aux musiques pour orchestre, je jetterais bien une oreille au disque de la page précédente. Je crois que c'est la prise de son extrêmement terne de ma version qui donne à la musique son aspect grisâtre. J'ai cette version, quelqu'un connaît ? On entend les défauts de la prise de son dans le très beau Liebeszauber chanté par DFD.


Je ne connais pas, c'est quoi, des mélodies avec orchestre?
En tout cas, je te confirme que dans le disque Chandos les musiques pour orchestre ne sonnent pas du tout grises et ternes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mar 25 Sep 2012 - 13:12

Xavier a écrit:
Je ne connais pas, c'est quoi, des mélodies avec orchestre?
En tout cas, je te confirme que dans le disque Chandos les musiques pour orchestre ne sonnent pas du tout grises et ternes!
C'est un grand Lied de dix minutes environ pour baryton et orchestre, écrit sur un poème de Hebbel. C'est saisissant et tout à fait dans le style des ersten Menschen.
Je vais peut-être me laisser tenter par le disque chandos pas bien cher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 26 Sep 2012 - 2:53

arnaud bellemontagne a écrit:
Je viens de me réecouter les Stigmatisés et j'ai été emerveillé de la premiere à la dernière note, c'est une pure splendeur! sunny sunny sunny

Un chef d'oeuvre absolu du post-romantisme! king

Savez-vous si chez Schreker il y a d'autres opéras qui atteignent le même niveau stratosphérique d'inspiration?

Merci.

Xavier a écrit:
Je crois que la question a déjà été posée plusieurs fois dans les 15 pages précédentes... Mr.Red
La réponse est non.
Il y a Ferne Klang qui est assez intéressant mais clairement en-dessous (et puis impossible d'avoir le livret en français, donc du coup j'ai du mal à l'écouter), sinon il faut sortir de l'opéra et écouter surtout la symphonie de chambre, que tu dois déjà connaître je suppose.

Xavier a écrit:
Par contre tu peux trouver plein de choses assez proches en dehors de Schreker: les opéras de Zemlinsky, Schoeck et Stephan par exemple.

arnaud bellemontagne a écrit:
Oui je connais la Sympho de Chambre elle est excellente! Smile

Schreker c'est donc un fusil à un coup, dommage...mais quel shoot! Laughing

De Zemlinsky je connais Une Tragedie Florentine et le Roi Canduale mais ça me tourneboule moins que les Stigmatisés. Smile

Par contre je ne connais ni Schoek ni Stephan (pas grand monde doit connaitre à mon avis hehe )

Xavier a écrit:
Il faut que tu écoutes le Nain!

Chez Schoeck, Penthesilea en priorité (par contre c'est moins sensuel que Schreker, plus noir) puis Venus, et chez Stephan Die Ersten Menschen, ça c'est vraiment superbe! (on en a parlé dans le sujet sur les décadents, tu dois connaître ce sujet j'imagine!)

Et surtout il faut que tu écoutes Sancta Susanna d'Hindemith!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16145
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 26 Sep 2012 - 10:42

Hindemith?

C'est post-romantique ça?

J'avais écouté un peu Mathis et ça n'en prenait pas vraiment le chemin Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 26 Sep 2012 - 14:16

C'est la seule oeuvre d'Hindemith que j'aime!
Je n'arrête pas d'en parler depuis que je l'ai écoutée, bizarre que tu n'aies pas déjà lu mes commentaires, je l'ai mis 50 fois en Playlist. Smile
http://classik.forumactif.com/t1354p100-paul-hindemith (en bas de la page)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16145
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 26 Sep 2012 - 14:34

En plus je t'avais répondu. Laughing

Bon il faut que je sois plus attentif! fesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JM
Mélomane averti


Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 26 Sep 2012 - 15:42

Je n'aime pas beaucoup Hindemith en général. Je trouve sa musique un peu daté, mais pareil que Xavier, j'ai trouvé ce Sancta Susanna vraiment excellent. Ca a était joué il n'y a pas longtemps à Lyon je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 26 Sep 2012 - 16:05

Oui, et c'est passé sur Mezzo, c'est à cette occasion que je l'ai découvert. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 26 Sep 2012 - 20:32

Xavier a écrit:
Xavier a écrit:
Il faut que tu écoutes le Nain!

Chez Schoeck, Penthesilea en priorité (par contre c'est moins sensuel que Schreker, plus noir) puis Venus, et chez Stephan Die Ersten Menschen, ça c'est vraiment superbe! (on en a parlé dans le sujet sur les décadents, tu dois connaître ce sujet j'imagine!)

Et surtout il faut que tu écoutes Sancta Susanna d'Hindemith!
Je suis vraiment étonné en lisant tout ça : Zemlinsky et, et plus encore Schoeck, sont tellement plus post-romantiques que Schreker ou Stephan, qui regardent déjà vers d'autres direction. Et alors Sancta Susanna... je l'ai justement mise il n'y a pas longtemps (vers juin, je crois), et si je trouve cette musique fort belle, je n'y ai pas entendu ce que vous y percevez d'hallucinant, en tout cas rien de particulièrement singulier. Je vais réécouter, je ne voudrais pas manquer un bijou décadent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 26 Sep 2012 - 20:41

Evidemment, je ne peux que plussoyer au sujet de Die Ersten Menschen, musique fantastique. Même si l'excellent livret n'est qu'en anglais (mais enfin, tout le monde voit un peu à quoi ressemblent Adam et Caïn, je suppose ?), la version CPO est vraiment magnétique, que des spécialistes très inspirés au sommet de leur gloire (Rickenbacher, Ronge, Nimsgern !). Il y a seulement Abel qui est un peu blanchâtre en effet.

Sinon, pas vraiment d'accord sur Schreker-one-shot : sa production est très inégale, et les Gezeichneten, la Symphonie de chambre, Vom Ewigen Leben sont effectivement les sommets. Mais dans les opéras, il y a Ferne Klang, et puis les autres ne sont pas mauvais. Ca ne scintille pas comme Arnaud aime, c'est sûr, on est davantage dans du postwagnérien, plus proche de Siegfried Wagner ou Pfitzner que de Richard Strauss.

Mais si tu n'as pas essayé Vom Ewigen Leben, Arnaud, tu dois : ce sont les Deux Derniers Lieder de Schreker, orchestrés plus tardivement. On y entend des poudroiements de nuées scintillantes qui font resplendir les quasars. sunny
La version la plus susceptible de te plaire serait Ruzicka, je suppose.

Et aussi, la Nuit Transfigurée de Fried, indubitablement. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16145
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Mer 26 Sep 2012 - 21:50

C'est enregistré.
Encore merci pour tes conseils! Smile

Je vais commencer par l'opéra de Rudi Stephan (version CPO)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Jeu 27 Sep 2012 - 0:58

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Xavier a écrit:
Il faut que tu écoutes le Nain!

Chez Schoeck, Penthesilea en priorité (par contre c'est moins sensuel que Schreker, plus noir) puis Venus, et chez Stephan Die Ersten Menschen, ça c'est vraiment superbe! (on en a parlé dans le sujet sur les décadents, tu dois connaître ce sujet j'imagine!)

Et surtout il faut que tu écoutes Sancta Susanna d'Hindemith!
Je suis vraiment étonné en lisant tout ça : Zemlinsky et, et plus encore Schoeck, sont tellement plus post-romantiques que Schreker ou Stephan, qui regardent déjà vers d'autres direction. Et alors Sancta Susanna... je l'ai justement mise il n'y a pas longtemps (vers juin, je crois), et si je trouve cette musique fort belle, je n'y ai pas entendu ce que vous y percevez d'hallucinant, en tout cas rien de particulièrement singulier. Je vais réécouter, je ne voudrais pas manquer un bijou décadent !

Tu as écouté Penthesilea je suppose?
Parce que c'est du post-romantique quand même assez particulier. (rien que l'orchestration...)
La différence que tu fais avec Schreker ou Stephan en termes de modernité ne me paraît vraiment pas criante.
Alors oui, si tu prends Venus plutôt que Penthesilea et si tu prends l'oeuvre la plus moderne de Schreker, Die Gezeichneten, ça marche. Mais si on fait l'inverse...

Sancta Susanna, je ne sais pas si c'est si singulier que ça... c'est singulier pour du Hindemith à mon sens!
Et c'est surtout superbe!
Très inspiré, harmonies magnifiques, très beaux motifs, orchestration soignée, concentration dramatique exceptionnelle... mais ce n'est peut-être pas spécialement moderne pour l'époque, effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Jeu 27 Sep 2012 - 0:59

arnaud bellemontagne a écrit:
C'est enregistré.
Encore merci pour tes conseils! Smile

Je vais commencer par l'opéra de Rudi Stephan (version CPO)

C'est quand même mieux avec le livret en français je trouve... (version Franck)
Je n'ai pas encore écouté la version Rickenbacher chez CPO, mais c'est vrai que la distribution fait envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Jeu 27 Sep 2012 - 1:22

DavidLeMarrec a écrit:
Mais si tu n'as pas essayé Vom Ewigen Leben, Arnaud, tu dois : ce sont les Deux Derniers Lieder de Schreker, orchestrés plus tardivement. On y entend des poudroiements de nuées scintillantes qui font resplendir les quasars. sunny
La version la plus susceptible de te plaire serait Ruzicka, je suppose.

Encore un truc introuvable... Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81488
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   Jeu 27 Sep 2012 - 6:17

Au passage, Arnaud, il y a aussi les Vier Gesänge für eine tiefe Stimme, chez Schreker, qui sont très chouettes. Ce n'est pas du tout lumineux (au contraire), mais l'écriture en est très belle (on est davantage du côté des Kindertotenlieder que des Quatre Derniers Lieder, pour situer).

Xavier a écrit:
Tu as écouté Penthesilea je suppose?
Oui, et même si j'aime beaucoup, je n'ai pas été frappé par ce que tu décris, en tout cas pas à ce point. Ca fait un moment cela dit, je retenterai donc.

Citation :
Alors oui, si tu prends Venus plutôt que Penthesilea et si tu prends l'oeuvre la plus moderne de Schreker, Die Gezeichneten, ça marche. Mais si on fait l'inverse...
Je parlais précisément des mêmes oeuvres que toi, mais si on fait une généralité sur l'ensemble de ses oeuvres, alors c'est indubitable, Schoeck est un aimable postromantique, plus proche de Reger que de Richard Strauss, alors que Schreker a toujours quelque chose de plus retors et vénéneux, ou d'expérimental.
En revanche, en constance de qualité, oui, Schoeck est beaucoup plus égal, quasiment tout ce que j'ai écouté de lui mérite d'être fréquenté, alors qu'il y a beaucoup de pièces un peu ternes (ou seulement bizarres...) chez Schreker.

Xavier a écrit:
Encore un truc introuvable... Mad
On s'absente à peine quelques mois et on vous manque aussitôt de respect. Sad

Claudia Barainsky / DSO Berlin / Peter Ruzicka :

Couplage avec du symphonique de Schreker, dont les rares Quatre petites pièces pour grand orchestre. Sans doute le plus recommandable pour commencer.

Eva Marton / Budapest SO / John Carewe :

Couplage avec des lieder orchestraux de Zemlinsky, Schönberg et Korngold. Ca date de la fin des années 90 ou du début des années 2000 (il me semblait, moi, que tu avais écouté et détesté), mais la voix tient remarquablement ; ce n'est pas la version la plus éthérée et colorée possible, mais ça tient bien son rang, et le couplage hallucinant m'y fait revenir souvent. Smile

Version avec piano (beaucoup moins intéressante) tirée de l'intégrale Mees :


Autre version avec piano dans une anthologie, avec l'excellente spécialiste du lied décadent Regina Klepper :


Après, oui, il y a des bandes radio, dont l'extraordinaire Brigitte Hahn / Armin Jordan (dernier concert parisien d'Armin Jordan, s'ils pouvaient le publier...), ou bien Melanie Diener / Bertrand de Billy (pas génial), et Helene Donath / Hermann Scherchen (vision très moderniste, qui doit bien figurer dans un coffret quelconque...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mouvements décadents début vingtième sans domicile fil
» Contemporains japonais sans domicile fixe
» [Rumeur] Tokio Hotel sur Sans Interdit NRJ en septembre ou octobre ?
» Philippe Manoeuvre sans lunettes !
» [#5 Photos de la semaine] Tom sans ses casquettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: