Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bellini - Norma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Papageno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2164
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Bellini - Norma   Sam 5 Jan 2008 - 1:00

DavidLeMarrec a écrit:
Ce n'est pas non plus le même contexte. Entre
Callas qui campe le rôle dans une intégrale, avec tout le caractère
inquiétant du personnage infanticide (clairement une figure de Médée),
et Bartoli qui en fait un air de concert, une prière, presque une
berceuse, plus proche de l'Ave d'Otello que du reste de Norma.

Cela
dit, pour ma part, je n'aime pas du tout Callas dans ce rôle, je trouve
que tout est épouvantablement bousouflé, souligné, pesant. Son Casta
Diva est certes convaincant, mais le reste me chagrine plus.


Tiens,
ça fait longtemps que je n'ai pas réécouté Norma, vous me faites envie,
j'ai trop forcé sur Puritani ces temps-ci.

Si vous pouvez me conseillez une interprétation?Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Sam 5 Jan 2008 - 1:10

Le problème est toujours le même : j'ai dans l'oreille pas mal de versions pas publiées.

Mais j'en connais plusieurs de remarquables au disque.

1) D'abord, sans hésiter, celle de Paolo Peloso à San Francisco, publiée chez Gala. Beau plateau, mais surtout Shirley Verrett, totalement incendiaire en Norma. On entend qu'elle a aussi chanté Médée. Timbre chaleureux, élan dévastateur.

2) Pour une version luxueuse, Cillario chez RCA, avec Caballé-Cossotto-Domingo-Raimondi. Caballé plus engagée que de coutume, Raimondi pleinement mystérieurs, dans l'un de ses meilleurs disques.

3) Pour une Norma format léger, la version dirigée avec beaucoup de poésie par Levine : Scotto dans le rôle-titre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Sam 5 Jan 2008 - 4:19

Lire ce topic m'a donné envie de me ressortir la version que j'ai chez moi de Norma, un enregistrement public de 1971, interprété par le Choeur et l'Orchestre de la RAI de Turin, avec Montserrat Caballé dans le rôle titre... Bon, je me doute que ce n'est pas la version ultime de cet opéra, mais ça me semble quand même de bonne qualité. Et puis les enregistrements publics ont l'avantage parfois de nous faire partager les émotions d'un public enthousiaste, surtout quand il est italien... Et en plus, dans celui-ci, on n'entend pas les habituels catarreux des premiers rangs ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 11:41

Qui a vu ce DVD avec Gruberova?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 11:44

Picrotal a écrit:
Lire ce topic m'a donné envie de me ressortir la version que j'ai chez moi de Norma, un enregistrement public de 1971, interprété par le Choeur et l'Orchestre de la RAI de Turin, avec Montserrat Caballé dans le rôle titre... Bon, je me doute que ce n'est pas la version ultime de cet opéra, mais ça me semble quand même de bonne qualité. Et puis les enregistrements publics ont l'avantage parfois de nous faire partager les émotions d'un public enthousiaste, surtout quand il est italien... Et en plus, dans celui-ci, on n'entend pas les habituels catarreux des premiers rangs ! Smile
On a plutôt l'habitude d'entendre Prêtre dans Verdi, mais je ne vois pas pourquoi ce serait mauvais : c'est l'un des meilleurs rôles de Caballé, et dans ses meilleures années. Cossotto et Vinco ont beaucoup chanté ces rôles (quoique Cossotto soit encore jeune).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 11:50

calbo a écrit:
Qui a vu ce DVD avec Gruberova?

Pas vu, mais entendu le disque (c'est avec qui ici ?). C'est un peu cyclothymique dans l'expression, avec des changements soudains d'affects et de couleur, une sorte de folie sans filet.
Je ne sais pas si tu aimeras, la voix est paraît-il étonnamment ample en salle, mais sonne fluette au disque.

Et à voir, elle est toujours horrible...


Personnellement, j'aime beaucoup, mais dans Donizetti (ou même Puritani). En Norma, c'est un peu instable pour l'altière prêtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 11:57

@david : Ganassi, Zoran Todorovich, Scandiuzzi, Haider
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 12:09

calbo a écrit:
@david : Ganassi, Zoran Todorovich, Scandiuzzi, Haider
Sonia Ganassi, voix large, peut-être un épaisse, mais vraiment une habituée du répertoire, aucun souci. Todorovitch, je suis persuadé de connaître, mais je ne sais plus où. Scandiuzzi, il me semble que tu connais.

Quant à Haider, le mari de notre Norma, c'est toujours soigné, lui aussi est un habitué du répertoire.

Moi, ça me plairait bien, mais ensuite, assurer que ça te plaise, je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 12:18

En fait je connais assez mal Scandiuzzi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 13:42

On encourage David !

DavidLeMarrec a écrit:
Cela dit, pour ma part, je n'aime pas du tout Callas dans ce rôle



Et on applaudit David !!!




Vous êtes notre héros !... Si on ne vous avait pas, on n'entendrait jamais des choses pareilles !... kiss



DavidLeMarrec a écrit:
2) Pour une version luxueuse, Cillario chez RCA, avec Caballé-Cossotto-Domingo-Raimondi. Caballé plus engagée que de coutume, Raimondi pleinement mystérieurs, dans l'un de ses meilleurs disques.
C'est la version commercialisée la plus équilibrée, la plus satisfaisante globalement. Vous avez raison: Caballé est effectivement plus engagée que d'habitude, surtout dans le dernier acte où elle est prodigieuse (son "casta diva" est en revanche un peu froid). Domingo est un très beau Pollione, ce qui change de certaines versions Callas ou Sutherland. Très beau rôle pour Raimondi également !...

J'aime beaucoup Callas en catégorie 5 et Sutherland en catégorie 2 dans certaines versions qu'elles ont laissées, mais malheureusement, on n'a pas le choix entre la meilleure époque pour la voix et le meilleur entourage.

Alors qu'avec la version Cillario/Caballé, on n'a pas à faire cet arbitrage entre les plaisirs de catégorie 2 et les plaisirs de catégorie 3.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 13:51

sofro a écrit:
Domingo est un très beau Pollione, ce qui change de certaines versions Callas ou Sutherland. Très beau rôle pour Raimondi également !...
J'aime beaucoup Fillipeschi en Pollione malgré le manque de nuances, mais le timbre et le chant impeccables! (ça fait longtemps que j'ai pas écouté)

Sutherland, sa diction m'insupporte un peu. (mais ça fait longtemps aussi que je n'ai pas écouté)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 14:41

sofro a écrit:
C'est la version commercialisée la plus équilibrée,
Vu le nombre, je ne me risquerais pas à cette généralité, mais oui, très équilibrée, et tout à fait d'accord pour le panache de Caballé au dernier acte - In mia man pétrifiant !

Mais si vous voulez de la catégorie à la fois 2 et 5, Verrett est incontournable. Dans un genre très différent de Callas : rien de hiératique, tout est dans le feu de la Médée du dernier acte.


Citation :
J'aime beaucoup Callas en catégorie 5 et Sutherland en catégorie 2 dans certaines versions qu'elles ont laissées, mais malheureusement, on n'a pas le choix entre la meilleure époque pour la voix et le meilleur entourage.
Je trouve vraiment Callas outrancière. C'est comme pour Traviata, vraiment, je ne me fais pas à cette expression redondante, au stabilo. Je préfère lorsqu'elle propose des voies nouvelles (Elvira, Leonora du Trouvère) ou lorsqu'elle évite les expressionnismes (Amelia).
Précisément, cette outrance contrarie mon penchant 5 - ça sonne faux.

Pour Sutherland, avec qui j'ai (malheureusement) débuté sur une bonne partie du répertoire (Lucia, Sonnambula, Lakmé, Lahore, etc.), je n'ai jamais osé pour Norma ; trop heureux de ma version Cillario et trop inquiet du manque d'éloquence que je peux deviner sans trop me mouiller.
Je ne peux donc même pas en dire du mal ! (mais je le pense très fort)


MickeyZeVrai a écrit:
sofro a écrit:
Domingo est un très beau Pollione, ce qui change de certaines versions Callas ou Sutherland. Très beau rôle pour Raimondi également !...
J'aime beaucoup Fillipeschi en Pollione malgré le manque de nuances, mais le timbre et le chant impeccables! (ça fait longtemps que j'ai pas écouté)
Gloups. Il est moins horrible qu'en Don Carlo, mais enfin, côté belcanto.

Etonnant qu'on distribue toujours des verdiens en Pollione, d'ailleurs.


Citation :
Sutherland, sa diction m'insupporte un peu. (mais ça fait longtemps aussi que je n'ai pas écouté)
Sa diction ? Où ça ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 14:47

DavidLeMarrec a écrit:
Gloups. Il est moins horrible qu'en Don Carlo, mais enfin, côté belcanto.

Etonnant qu'on distribue toujours des verdiens en Pollione, d'ailleurs.
Je vais réécouter ça alors... mais en Pollione, je crois que le pire serait à chercher du côté de Vickers... (encore du vague souvenir mais ces choses là ça marque)

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Sutherland, sa diction m'insupporte un peu. (mais ça fait longtemps aussi que je n'ai pas écouté)
Sa diction ? Où ça ? Laughing
Je n'osais le dire avec un tel aplomb mais je n'hésiterai plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 20:10

J'aime beaucoup la version Decca 1964, malgré certains détails.
Voici la fin du "casta diva" de Sutherland au sommet de sa gloire. La diction est mauvaise, très pâteuse, on ne comprend pas un mot (ce qui ne me gêne pas mais c'est personnel et totalement assumé), mais d'un point de vue 2 et 3, quel phénomène, cette Stupenda ! Sa réputation de froideur n'est pas justifiée, je trouve que ce qu'elle fait là est très émouvant...
D'accord, il ne faut pas en attendre des merveilles d'un point de vue 5, et la musique fera à tous les coups fuir les mélomanes de catégorie 4. Mais au moins les mélomanes de catégorie 1 ne bouderont pas leur plaisir comme ceux de la catégorie 6 !

(Ouf, J'ai réussi à tous les caser... il serait en effet dommage que ce merveilleux langage tombe en désuétude... Heureusement que tonton Sofro est là pour lui donner vie par un usage régulier quoique parfois un peu forcé et ostentatoire...)



Extrait du casta diva (le crescendo decrescendo <> sur la dernière note tenue est à mourir...)
[lien supprimé]

Duo de luxe Adalgisa (Marilyn Horne) Norma (Sutherland) remarquable dans cette version Decca. Le plus beau que j'ai jamais entendu. Parfaite fusion vocale. Horne incroyable.
[lien supprimé]


Et voilà le disque:



La malédiction de cette version, c'est le Pollione de John Alexander, vibrant et maniéré: je ne m'y suis jamais fait.


Rappel de la nomenclature DLM alien pour les nouveaux arrivants:

1 familial
2 vocal
3 musical
4 contemporain
5 littéraire
6 snob


Dernière édition par le Ven 11 Jan 2008 - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 20:18

Ca faisait tellement longtemps que je l'avais fuie que je redécouvre son timbre ! Je ne me souvenais pas de ces choses baveuses, de ces attaques-portamento en deux temps. Le timbre bave aussi, comme s'il y avait partiellement du souffle.

Et puis j'ai toujours détesté cette monochromie...

J'espérais pouvoir tromper votre attente, mais il faut bien dire que ça m'est tolérable qu'à condition de ne disposer que d'une version. Je ne l'ai jamais entendue en diction pire...

Et Horne vraiment pas mieux côté diction (l'italien est mal accentué, l'accent américain aussi), avec une nasalité moins accusée qu'en français, mais toujours ces appuis durs, et surtout beaucoup moins de personnalité dans cette langue.

Dans le duo, Sutherland qui écoute ses aigus, c'est épouvantable.


Merci Sofro, mais vraiment, ça concentre en quelques minutes tout ce qui m'insupporte à l'opéra. Je crois que je vais me mettre un petit Bruckner, moi, ça me fera du bien.


Si Xavier entend ça, il ne remettra plus jamais de Bellini. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 22:25

DavidLeMarrec a écrit:
Ca faisait tellement longtemps que je l'avais fuie que je redécouvre son timbre ! Je ne me souvenais pas de ces choses baveuses, de ces attaques-portamento en deux temps. Le timbre bave aussi, comme s'il y avait partiellement du souffle.

Et puis j'ai toujours détesté cette monochromie...

Grand Dieu... dire que je suis passé à côté de tout ça...

...et qu'en plus, même en le sachant maintenant, ça ne change rien...


Par contre, avec vous, on est en plein dedans...


Avec un extrait de Sutherland, on ne pouvait pas vous rater ! les attaques baveuses en plusieurs temps etc... Et cette monochromie dans le timbré de votre discours !... siffle

Par contre, contrairement à elle, vous ne manquez pas de souffle, même partiellement !



Ah... Et laissez Xavier tranquille avec ça, il n'y a rien à faire pour l'instant, même avec des chanteurs à votre sauce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 22:27

sofro a écrit:
Avec un extrait de Sutherland, on ne pouvait pas vous rater !
J'espérais sincèrement y trouver des plaisirs encore ignorés. Mais non, je suis décidément infirme de ce côté-là. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 6 Jan 2008 - 23:08

Sutherland passe encore! le vrai problème de Sutherland c'est Bonynge! et il a poussé le mauvais goût jusqu'à lui survivre!
Tiens à propos de Norma, existe-t-il un enregistrement de la version de Wagner que l'opéra de San Francisco a redonné plusieurs fois ces dernières années?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Mar 17 Juin 2008 - 22:50

sud273 a écrit:
Sutherland passe encore! le vrai problème de Sutherland c'est Bonynge! et il a poussé le mauvais goût jusqu'à lui survivre!
Tiens à propos de Norma, existe-t-il un enregistrement de la version de Wagner que l'opéra de San Francisco a redonné plusieurs fois ces dernières années?

Je cherchais justement ce topic pour demander si il y avait une version avec la cabalette d'Oroveso par Wagner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Mar 17 Juin 2008 - 23:10

apparemment il n'existe qu'un pirate de Boston en 71, et encore seul l'air de Wagner parait circuler:
on lit sur forumopera

Citation :
Par un beau soir de juin 1971, l’Opéra de Boston reprit Norma… jusqu’ici, rien de particulier, mais l’originalité de cette représentation consistait à remplacer l’air avec choeur d’Oroveso (Acte II, 2ème tableau) par celui que Wagner réécrit avant de comprendre que les opéras de Bellini n’étaient pas réorchestrables !
Nous n’entendons ici que le Oroveso de Donald Gramm, l’orchestre du Boston Lyric Opera et la direction de Sarah Caldwell mais rappelons tout de même que Norma était la grande Beverly Sills, Adalgisa, Beverly Wolff et Pollione, John Alexander. L’enregistrement pirate du 11 juin existerait en totalité, mais le seul extrait porté à notre connaissance est précisément ce curieux air du chef des druides Oroveso.
La « réécriture » date de 1837 et il est intéressant de comparer la composition de Wagner à ce qui se faisait à la même époque... Il nous lègue en fait, et c’est étonnant de le constater, un air héroïque plus verdien que nature… à une époque où Verdi n’a pas encore composé ! (son premier opéra, Oberto conte di san Bonifacio, ne date que de 1839).
Après quelques mesures d’introduction encore de Bellini, la musique change brusquement sur des accord amers et tourmentés des cuivres. L’air proprement dit sonne comme une mauvaise Cabaletta caricature du Verdi de jeunesse le plus flamboyant et le plus racoleur !… mais ce mélange romantique de gravité et d’héroïsme triomphant et ostentatoire, demeure fortement sympathique et à tel point que le public fait un triomphe à Donald Gramm – qui termine par un aigu méritoire - et aux choeurs de l’Opéra de Boston, menés avec une belle flamme par Sarah Caldwell.
En fait de réorchestration, c’est plutôt une recomposition totale… et d’un Wagner inhabituel, qui ravirait plus d’un amateur de Meyerbeer !
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Mar 17 Juin 2008 - 23:16

Neutral Dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 29 Juin 2008 - 15:14

J'ai deux versions de Norma au Disque una avec Sutherland et Horne que j'ai écouté d'une oreille trop distraite pour en parler bien



L'autre est avec Cedolins et Remigio qui m'a laissé sur ma faim. Cedolins a une très belle voix dont je trouve qu'elle correspond au rôle mais son "Casta Diva" est complétement raté. Remigio est un peu mieux en Adalgisa mais semble tétanisée par le défi qui lui est lancé. La Scola est très en deça de ce que l'on peut attendre pour le rôle de Pollione. Seul l'Oroveso d'Andréa Papi retient l'attention ce qui est bien peu



Dernière édition par calbo le Mar 1 Juil 2008 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 29 Juin 2008 - 15:23

Tiens, j'ai commencé à écouter la Norma avec Sills. Ca surprend (notamment à cause du timbre de Sills : désagréable ).

Par contre, la NOrma avec Sutherland et Horne, ça a l'air chouette. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 29 Juin 2008 - 19:26

J'essayerai de réécouter la version Sutherland/Horne courant Juillet pour faire un CR potable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 29 Juin 2008 - 23:33

Elvira a écrit:
Par contre, la NOrma avec Sutherland et Horne, ça a l'air chouette. bounce
http://musicontempo.free.fr/picro.mp3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Mar 1 Juil 2008 - 16:03

Je me suis enfin décidée à écouter cette version de Norma



J'ai été très étonnée par la cohérence de la distribution dominée bien sur par le couple Sutherland/Horne. Ce qui est un peu gênant dans le "Casta diva" ce sont ces "coupures" certes infimes dans les aigus mais bon il n'y a rien à redire sur le reste de la prestation de Sutherland. Horne en Adalgisa donne à son rôle une sensibilité inattendue. Je craignais un peu d'entendre un chant lourd et inadapté et ca n'a jamais été le cas. Boostés par l'exemple de leurs collègues les autres artistes ont également été remarquable ce qui m'a changé agréablement de la version Cedolins enregistrée au théâtre d'Ancone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Sam 23 Aoû 2008 - 22:44

Je me suis faite plaisir pendant les vacances... j'ai acheté la version Sutherland/Horne...
Sutherland est vraiment classe, belles modulations de la voix,(mais quelle diction machouillée...), vraiment une belcantiste hors paire. Horne, très bien aussi, une voix pas trop mémé pour une fois.
Mention spéciale pour Bonynge, qui arrive à diminuer le côté fanfare de l'ouverture, et les passages un peu zim boum boum, donne de bonnes couleurs à l'orchestre.

C'est autre chose que la version Caballé/Cossoto...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Sam 23 Aoû 2008 - 22:47

Tu parles de cette version Elvira?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Sam 23 Aoû 2008 - 22:56

La première version studio de Sutherland en Norma, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Sam 23 Aoû 2008 - 23:59

Elvira a écrit:
C'est autre chose que la version Caballé/Cossoto...
Caballé n'a pas fait beaucoup de grands disques, merci de ne pas cracher sur ceux qui sont vraiment excellents... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 24 Aoû 2008 - 11:11

Je trouve sa Norma moins bien que celle de Sutherland, qui est pour moi la meilleure Norma au disque. Grandiose !

nonmé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 24 Aoû 2008 - 11:17

Elle a toujours le même professeur de diction népalais ? fleurs

Il ne faut pas pousser, Norma, il faut des mots... Sinon, moi aussi je peux chanter tout Norma, en ne faisait que des "a". Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 24 Aoû 2008 - 11:18

Arrête, elle a fait pire ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 24 Aoû 2008 - 11:38

C'est bien une raison de défendre ça. Rolling Eyes


C'est une chose que je ne parviens pas à comprendre. Si jamais un interprète omet un aigu traditionnellement extrapolé ou abîme une contre-note, il se fait siffler. Parce que c'est écrit, voire parce que c'est la tradition.

Mais les voyelles aussi sont écrites ! Ce ne sont pas que des contraintes pour contrarier les larynx de bonne volonté !

Refuser de faire les voyelles écrites, c'est exactement comme si un chanteur disait : moi, au-dessus du sol, ma voix est moins jolie, j'enlève les aigus. Tout le monde lui répondrait : travaille, ou pointe au chômage !

Eh bien, je dis que lorsqu'on cultive pour se faciliter la tâche un mépris du texte tel qu'il est écrit, on ne mérite pas de faire une carrière de ce type.


Alors, moi, je ne suis pas compliqué, hein, si des gens aiment ça, tant mieux. Elle a d'autres qualités, il en faut pour tous les goûts. Mais alors qu'après on ne vienne pas me faire de remarque si les chanteurs que j'aime chantent faux, parce que le fusil est armé, et il n'y aura pas besoin de deux coups. siffle


Cela dit, je n'ai jamais entendu la Norma de Sutherland (le nombre de disques où je l'ai, du temps où j'étais jeune, ingénu et soumis à ce qui se trouvait dans les rayons des disquaires - pas d'Internet naturellement), donc ça change peut-être tout. Mais je n'y crois guère, elle chante tout pareil avec la même couleur, la même mollesse expressive et les mêmes voyelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 24 Aoû 2008 - 12:36

Ah quel malheur d'avoir un mari chef d'orchestre!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 24 Aoû 2008 - 13:50

sud273 a écrit:
Ah quel malheur d'avoir un mari chef d'orchestre!
Bonynge est ce qui est arrivé de mieux à Sutherland : un chef curieux, capable de bien distribuer, et nettement supérieur à la moyenne des chefs de routine italiens.

Ensuite, je sais bien que tu trouves ça un peu moelleux, voire pas très nerveux. Mais ce n'est pas toujours le cas (Elvira me défendra à ce sujet pour son Rigoletto avec Milnes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ericc
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Dim 24 Aoû 2008 - 20:59

Effectivement, elle a d'autres qualités que la diction : les attaques en force nécessaires à tout soprano dramatique d'agilité que l'on cherchera en vain chez Caballe, la tessiture, la parfaite exécution des échelles chromatiques, le brio de l'aigu, la totale maîtrise du souffle, une quasi perfection technique, domaine dans lequel elle est inapprochable...
Il y a d'ailleurs un commentaire de Bellini sur les Norma de la Pasta et de la Grisi ( Sutherland contre Caballe en quelques sorte) et dont le verdict est clair quant à ses attentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Lun 25 Aoû 2008 - 0:01

Oui, enfin, on ne connaît pas ces voix, donc on ne peut pas en tirer de conclusions sur des techniques très différentes d'aujourd'hui, chaque voix a son alchimie propre.

Oui, Sutherland a des qualités techniques proprement extraordinaires, mais une seule couleur vocale (dommage), une seule voyelle, et aucune consonne.

En somme, pour moi, surtout l'ayant subie pendant longtemps à mes débuts d'auditeur, le parfait Antéchrist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ericc
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Lun 25 Aoû 2008 - 8:51

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, enfin, on ne connaît pas ces voix, donc on ne peut pas en tirer de conclusions sur des techniques très différentes d'aujourd'hui, chaque voix a son alchimie propre.

Oui, Sutherland a des qualités techniques proprement extraordinaires, mais une seule couleur vocale (dommage), une seule voyelle, et aucune consonne.

En somme, pour moi, surtout l'ayant subie pendant longtemps à mes débuts d'auditeur, le parfait Antéchrist.

Sauf que Bellini fournit certaines indications quant à ses attentes...
Ceci étant, il est inutile de vous répéter systématiquement, nous avions bien compris dès le premier commentaire que Sutherland était pour vous la Nilsson du bel canto...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Lun 25 Aoû 2008 - 9:46

Ericc a écrit:
Sauf que Bellini fournit certaines indications quant à ses attentes...
Cela dit, inutile de vous répéter, vous l'aviez déjà dit.

... et, ce qui a le bonheur de m'éviter de me répéter, j'y avais déjà répondu. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Lun 25 Aoû 2008 - 9:56

Ericc a écrit:
nous avions bien compris dès le premier commentaire que Sutherland était pour vous la Nilsson du bel canto...

hehe Tiens, ça me donne envie de la découvrir ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Lun 25 Aoû 2008 - 10:04

WoO a écrit:
hehe Tiens, ça me donne envie de la découvrir ! bounce
Oui, enfin, leur seul point commun est l'indifférence expressive (et même technique) au texte. Après, Nilsson est métallique et sans legato, là où Sutherland est extrêmement moelleuse et surlegato, les timbres n'ont rien à voir. Donc tu risques la déception.

Cela dit, à choisir, Sutherland a tout de même un début d'intention expressive, on est bien content de l'avoir dans les choses rares qu'elle a chantées (le seul enregistrement du Roi de Lahore par exemple), et pour des découvertes, elle s'en tire très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Lun 25 Aoû 2008 - 13:32

Citation :
C'est une chose que je ne parviens pas à comprendre. Si jamais un interprète omet un aigu traditionnellement extrapolé ou abîme une contre-note, il se fait siffler. Parce que c'est écrit, voire parce que c'est la tradition.

Ca, par contre, je ne suis pas du tout difficile là dessus ! Je trouve ça même absolument anormal qu'un interprête qui fait une représentation très bonne et qui rate LA contre note de son rôle, se fasse siffler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Lun 25 Aoû 2008 - 13:36

Oh, mais toi, tu n'es pas suspecte de ces travers. Mais j'exprime juste mon étonnement qu'on admire sans réserve Sutherland comme intouchable alors qu'il manque des éléments d'une importance qu'on ne pardonne pas sur d'autres plans.

Effectivement, toi, comme tu ne tiens pas cette double position, tu as le droit imparable d'aimer Sutherland dans des enregistrements que je ne connais pas. viking

Je suis fait et refait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Lun 25 Aoû 2008 - 13:43

Citation :
Effectivement, toi, comme tu ne tiens pas cette double position, tu as le droit imparable d'aimer Sutherland dans des enregistrements que je ne connais pas.

Et le Rigoletto avec Milnes. fleurs Sans blague, tu devrais l'écouter cette Norma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Lun 25 Aoû 2008 - 13:44

Elvira a écrit:
Citation :
Effectivement, toi, comme tu ne tiens pas cette double position, tu as le droit imparable d'aimer Sutherland dans des enregistrements que je ne connais pas.

Et le Rigoletto avec Milnes. fleurs Sans blague, tu devrais l'écouter cette Norma.
Si on me l'offre, promis.

Sinon, franchement... Verrett fait mon bonheur, et puis Caballé / Cillario me suffit tout à fait par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82683
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Mer 10 Sep 2008 - 20:03

J'ai donc écouté, sur un don gracieux, cette Norma de Bonynge.

Bien, bien.

Bons points :
- Yvonne Minton, Clotilde du tonnerre. Du chant et des mots. (oui, ça commence mal)
- Sutherland articule mieux que de coutume. Très mollement, mais comparé à tant de nilssonnettes, c'est tout à fait respectable. Le son prime sur le mot, c'est évident, mais dans une mesure presque supportable.
- Elle et Horne dispensent des phrasés très musicaux, tout particulièrement dans la grande scène de solidarité féminine (plus ou moins hypocrite).
- Alexander, à défaut d'être personnel, chante avec valeur.

Donc, oui, Sutherland est plutôt dans un bon jour si on veut. (Enfin, ça reste Sutherland...)

Mauvais points :
- Bonynge est épouvantable ces jours-là, digne de la réputation que lui fait Sud. Tout est lent, mou, sans aucun sens.
- Richard Cross (Oroveso) pousse un malcanto anglo-saxon assez pénible, en nous infligeant de surcroît des notes extrapolées dispensables.
- Dans cette mélasse orchestrale, aucun interprète ne semble concerné par plus que de chanter les lignes. C'est joliment fait, mais c'est d'une platitude mortelle. Norma, c'est un sujet formidablement dramatique, et une musique gracieuse. Ici, tout est pesant et morne.
- Sutherland, donc, fait valoir peu d'intentions, comme il est d'usage. La prononciation est toujours très en arrière, le timbre univoque.
- Horne et ses poitrinés ostentatoires, ses aigus criés me laissent assez dubitatifs sur sa réputation de parangon du belcantisme. Malgré sa belle musicalité dans les moments les plus lyriques.

Je n'entends qu'une suite de jolies mélodies mélancoliques et insipides, de sons apprêtés et bien égaux. Mais bon sang, quel est ce sujet ?

La faute au chef d'abord, aux interprètes pas du tout concernés ensuite. Aux antipodes du Bellini que j'aime : ma version de chevet, c'est Verrett...

Je n'aime pas beaucoup Callas dans ce rôle, je trouve ça boursouflé, mais au moins, il y a une pensée, un effort d'incarnation, qu'on le trouve adéquat ou pas.


Vraiment, moi je trouve ça assez ennuyeux. Je n'y ai pris du plaisir que parce que ça faisait très longtemps que je n'avais pas écouté ou joué Norma. Confused
Et ce n'est pas Sutherland qui porte la responsabilité, c'est un esprit général.

Tout de même une mention pour le duo d'amitié, qui est superbement phrasé (et ce moment étant plus musical que dramatique...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Mer 10 Sep 2008 - 20:04

(Inutile de dire que je ne suis pas d'accord sur de nombreux points)

Le bon point, c'est que j'ai réussi à te démontrer que Sutherland est bien, là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Mer 10 Sep 2008 - 21:33

oui mais c'est un tout malheureusement, et il n'y a pas de chef!
Norma est noire, ça me parait une évidence, donc Verret je confirme que c'est superlatif.
En ce qui me concerne j'aime beaucoup Sutherland dans les kitscheries que personne ne chante, par extraits, les bribes de Thomas, Bizet, tout un opéra, c'est assez pénible.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Bellini - Norma   Mer 10 Sep 2008 - 21:51

Ah moi, ma Norma, c'est Gencer ! Ca dépote grave !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bellini - Norma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bellini - Norma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bellini - Norma
» [Lyon & TCE] Bellini - Norma - Pidò, nov 2013
» Un jeu pour divertir les mélomanes
» Norma Loy - 1 octobre - Paris
» Gaspare Spontini (1774-1851): La Vestale ...et autres œuvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: