Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Verdi - AIDA

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
AuteurMessage
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1360
Date d'inscription : 30/08/2018

Verdi - AIDA - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 16 EmptyLun 30 Sep 2019 - 12:02

Francesco a écrit:
Ca expliquerait pourquoi on a l'impression que c'est à nous qu'il souffle le texte ….

Mais bien sûr, c'est pas possible autrement, et le trou, ça devait être pratique pour planquer un appareil enregistreur (assez volumineux à l'époque) ! Bon, l'enquête a été épuisante, maintenant qu'on m'amène de la bière et des sandwiches... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8735
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Verdi - AIDA - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 16 EmptyLun 30 Sep 2019 - 18:12

Bon sang, mais c'est bien sûr!

Comment n'y avais-je pas pensé avant... Et j'imagine que c'est aussi le cas pour le Tristan de Karajan à Bayreuth en 52, du coup...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 16 EmptyLun 30 Sep 2019 - 22:33

Taddei est incroyable là-dedans en effet. Et c'est très bien dirigé (c'est le bazar, mais quelle poussée permanente !).

Ce qui m'intrigue le plus, c'est la réputation de ce contre-mi bémol, particulièrement laid (blanc, vibré irrégulièrement… ça ressemble plus à un contre-sol actuel de Gruberová qu'au sommet de l'art vocal qu'on décrit souvent).

Au demeurant, Callas est très bien, comme Del Mo, lorsqu'elle ne fait pas des interpolations stupides qui appauvrissent le spectre sonore des ensembles.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - AIDA - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 16 EmptyLun 30 Sep 2019 - 22:35

Sur la question du souffleur : oui, il souffle chaque réplique à des chanteurs qui connaissaient ces rôles par cœur.

C'est que le rôle véritable suggeritore est mal connu : c'est un assistant du chef, avec une très solide formation musicale. Son rôle n'est pas tant de rappeler le texte que de donner les départs aux chanteurs.

(Certains avaient une très belle voix en effet, j'ai une Tosca où il rivalise agréablement avec Di Stefano.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20184
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - AIDA - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 16 EmptyMar 1 Oct 2019 - 10:07

C'est vrai que ce Live de Mexico est assez impressionnant. et perso, en fonction des jours j'adore ou je déteste...
Vocalement, Dominguez et Taddei sont au top... Pour Callas et Del Monaco, un peu moins certains jours.

Mais bon, c'est hyper excitant quand même!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3520
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - AIDA - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 16 EmptySam 19 Oct 2019 - 21:24

Ecoute de la version du Met (Gala) de 1976. Dans le genre, ça vaut Mexico, sauf que c'est bien dirigé. Price sert un plat de consonnes assez ahurissant, avec des graves en chewing-gum, des aboiements rauques et un air du Nil en franche difficulté. Mais elle en fait des tonnes, aussi bien dramatiquement que vocalement et ramasse la partie à la fin. C'est du grand guignol, mais ça marche. Surtout qu'il y a Horne face à elle, qui en fait au moins autant, avec des moments tout autant stupéfiants (pas toujours nécessairement au bon sens du terme) : un "Radames … vive !" persiflé et pas asséné, mais comme vidé de sa couleur (on dirait un peu une soubrette, pour reprendre un des termes préférés de Jérôme !) ou encore un trio final où elle couvre l'orchestre (à la fin, la maligne, donne l'impression que l'opéra est à elle). Domingo souffre beaucoup dans le premier air, mais après c'est souvent magnifique, d'allègement, de dignité et de mélancholie. Un Radames qui a le spleen ça n'est pas commun (superbe récitatif lunaire dans la dernière scène). Et Levine dirige avec un panache fou. Tout tombe juste, ça danse, ça swingue, ça trompette …

Je pense que le public a dû passer une soirée fabuleuse. (Ca s'entend d'ailleurs).

Un regret, on n'entend que très peu le souffleur-suggeritore.  Shit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Verdi - AIDA - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - AIDA   Verdi - AIDA - Page 16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi - AIDA
Revenir en haut 
Page 16 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
 Sujets similaires
-
» Giuseppe VERDI-Nabucco-
» Luisa Miller - Verdi
» Customize ton Verdi !
» Gwyneth Jones, soprano dramatique
» Coffret 30 CD The Classical collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: