Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Ven 18 Jan 2008 - 20:02

Pour parler spécifiquement de Rameau, voir ici :
http://classik.forumactif.com/general-f1/jean-philippe-rameau-t1762.htm .

Je ne crois pas qu'on ait de fil sur cette période.

Ce fil concerne la troisième période de la musique baroque française, celle où la noblesse de l'antique cède le pas à la grâce du décoratif.

Globalement, on peut la situer entre 1740 et 1770.


(Note de service : On peut y rattacher la conversation dans "Bons plans".)


*****

WoO a écrit:
J'ai complété avec des Naxos intéressants à - 30% - Boismortier et Lorenzani par le Concert Spirituel - pour atteindre la barre des 40 euros.
Quels Boismortier ? A part Don Quichotte, le reste est souvent un peu mineur.

Les Motets de Lorenzani sont incontournables.

(C'est juste dommage que tu passes commande à ces gougnafiers.)


Dernière édition par le Ven 18 Jan 2008 - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Ven 18 Jan 2008 - 21:42

Pour parler spécifiquement de Rameau, voir ici :
http://classik.forumactif.com/general-f1/jean-philippe-rameau-t1762.htm .

Je ne crois pas qu'on ait de fil sur cette période.

Ce fil concerne la troisième période de la musique baroque française, celle où la noblesse de l'antique cède le pas à la grâce du décoratif.

Globalement, on peut la situer entre 1740 et 1770.


(Note de service : On peut y rattacher la conversation dans "Bons plans".)


Edit : ça a été rattaché.

Je remonte donc ce message dans le premier du fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Ven 18 Jan 2008 - 22:46

Ce sujet tombe à pic !

J'étais justement en train d'hésiter à ouvrir un topic Michel Corrette.

J'aimerais recueillir vos impressions et conseils éventuels sur ce compositeur que je suis actuellement en train de découvrir. Son activité créatrice embrasse toute la deuxième moitié du XVIIIème siècle jusqu'à la Révolution, mais sa discographie n'a pas l'air particulièrement fournie... Il est souvent couplé avec d'autres compositeurs, parfois dans le cadre de compilations à thème (cf. Les Noels).

Pour le moment j'ai écouté ces 3 disques :



J'aime beaucoup celui-ci. J'adore les concertos pour orgue en général et ceux de Corrette font irrésistiblement penser à ceux de Vivaldi. Très italiens dans l'esprit. L'interprétation de cet ensemble baroque de Nice me convient parfaitement. Jean-Patrice Brosse et son Concerto Rococo en ont enregistré une version pour Pierre Verany que je n'ai pas encore eu l'occasion d'écouter.

En parlant de ce dernier j'ai emprunté ce disque récemment :



A première vue les pièces pour clavecins sont "gentilles" et assez innofensives, il faudrait que je retente un peu plus sérieusement... Les Divertissements sont à classer dans la veine populaire du compositeur. En gros le claveciniste lit un texte : "Le combat naval" et illustre aussitôt ce qu'il vient de décrire en frappant sur son clavecin. C'est amusant au début, mais ça dure plus d'un quart d'heure... (mieux vaut prévenir Laughing)

En fait c'est véritablement ce disque qui a été un véritable choc et qui m'a donné envie d'aller plus loin dans la découverte de Corrette :



La voix et les vocalises de Catherine Greuillet sont de pures merveilles.

On a parfois plus l'impression d'être à l'opéra qu'à l'église mais il y a un bon équilibre entre les deux. Olivier Vernet est parfait dans son accompagnement et dans la suite pour orgue en mineur qui vient s'intercaller entre les différentes Leçons. Le final de cette suite, ronflante et triomphante au possible, vous met le coeur en joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Ven 18 Jan 2008 - 23:48

Les concertos pour orgue de Corette sont bien gentils, mais cela ne va pas bien loin. C'est distrayant et encore.

Je ne connais pas les autres oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 19 Jan 2008 - 0:37

Distrayants, vivants, joyeux et assurément superficiels. C'est déjà pas si mal et c'est sans doute pour ça que je les aime.

C'est sûr qu'il ne faut pas y chercher une quelconque profondeur, ça n'est pas leur propos. Certains passages, je pense en particulier à l'Allegro final du 2e Concerto, sont même à la limite du comique : un festival de "pouet pouet" tonitruants à l'orgue et une mélodie ultra-simpliste susceptibles de heurter des oreilles sensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 19 Jan 2008 - 0:42

Oui, Corrette est un compositeur plutôt secondaire, qu'on connaît généralement pour ses oeuvres pour clavier, mais qui a écrit des motets bien dans l'air du temps, qui lorgnent vers le raidissement néoclassique de Louis XVI (sans en être).

On n'est pas chez Giroust, mais on s'en approche dangereusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Dim 27 Jan 2008 - 15:08

DavidLeMarrec a écrit:

On n'est pas chez Giroust, mais on s'en approche dangereusement.

Question

Pourrais-tu développer stp ? L'histoire de ce pauvre Surintendant de Louis XVI qui termina sa carrière, oublié de tous, comme concierge du château de Versailles m'amuse beaucoup hehe Sans parler de la figure du révolutionnaire qui écrivit des messes pour la cour tout en étant compromis jusqu'au cou dans la franc-maçonnerie... (ce qui n'est pas une originalité pour l'époque). Après avoir fait une recherche il n'existe visiblement qu'un disque sur le marché (où il partage la vedette avec Gossec et Grétry) par Malgoire.

Comme je ne lis pas la musique pourrais-tu dire ce que tu entends par "on s'en approche dangereusement" i.e. quelles caractéristiques musicales ? Vu la période (fin XVIIIème-début XIXème) peut-on parler de baroque "attardé" ou bien de classicisme façon Gluck/Mozart/Saint-George ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jesus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 52
Localisation : Est
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Dim 27 Jan 2008 - 18:32

Je pose la même question que WoO. Quand est on dans le baroque, quand est on dans le classique (en France) ?

Corrette est encore un baroque, Leclair aussi, Gossec est un classique, c'est sûr. Mais Philidor (le joueur d'échecs, François André) ? où le classer (si tant est qu'il faut classer ? Wink ) Et Francoeur, Balbastre ?

La "frontière" n'est pas évidente.

Je voulais répondre à Joaquim sur le topic des baroques de la 2ème école, mais comme il s'agit de Mondonville, je le fais ici;

Je possède le même CD de motets, et moi aussi j'en suis devenu fan. j'ai entendu en plus, à la radio, son Venite Exultemus, qui m'a bien plu également. Il a composé en tout 12 ou 13 grand motets, à quand une intégrale ?
Sais tu, David, s'il a composé des petits motets comme Rameau (j'ai seulement vu un Regina Coeli dans son catalogue).

En musique instrumentale, j'aime beaucoup aussi ses 6 Sonates a quattro (ou "symphonies") op 3b qui sont un arrangement des" 6 pièces de clavecin en sonates avec accompagnement de violon op 3".


Concernant Michel Corrette, il a composé une abondante musique instrumentale qui prime largement sur sa musique vocale, laquelle comporte néanmoins une curiosité : un Laudate Dominum, motet à grand choeur sur les thèmes du Printemps de Vivaldi.

J'aime bien aussi ses concertos comiques sur des airs populaires de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Dim 27 Jan 2008 - 18:42

Je me réservais un peu pour cette vaste question, mais je vais y venir. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Lun 28 Jan 2008 - 11:49

DavidLeMarrec a écrit:
Je me réservais un peu pour cette vaste question, mais je vais y venir. Smile

thumright On attend tous ton futur exposé sur cette épineuse question !

J'ai écouté le seul motet de Giroust apparemment enregistré au disque (détrompez moi sinon) : Benedic anima mea

Il a été repris dans le coffret 200 ans de musique à Versailles.

C'est très grandiloquent, d'une religiosité très extérieure, qui recherche le spectaculaire et le théâtral avant tout (on sent qu'il faut frapper un grand coup pour impressionner tout le monde) : grands choeurs qui martèlent des "refrains", solistes qui évoquent plutôt des chanteurs d'opéras... Par certains aspects ça me fait penser à Mozart : manière dont sont utilisées les cordes et les vents par exemple, les nombreuses reprises... Pour être plus clair je trouve ça très "classique".

A la première écoute (hier soir) je n'avais pas du tout aimé cette grosse machinerie lourdingue (il faut voir les choeurs de la deuxième partie), à la réécoute - en connaissance de cause - c'est plutôt agréable, sympathique tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Lun 28 Jan 2008 - 14:16

WoO a écrit:
Comme je ne lis pas la musique pourrais-tu dire ce que tu entends par "on s'en approche dangereusement" i.e. quelles caractéristiques musicales ? Vu la période (fin XVIIIème-début XIXème) peut-on parler de baroque "attardé" ou bien de classicisme façon Gluck/Mozart/Saint-George ?
Il existe aussi la Messe du Sacre de Louis XVI au disque (Erato Musifrance, sans doute largement épuisé). Comme tu l'as toi-même remarqué au disque, il y a une certaine épure des lignes qui deviennent très fortement classiques. Moi aussi, j'ai songé à plusieurs reprises à Mozart.

Quand je disais dangereusement, c'était juste manière de badiner. Peut-être un peu aussi parce que je trouve ce classicisme moins passionnant.


jesus a écrit:
Je pose la même question que WoO. Quand est on dans le baroque, quand est on dans le classique (en France) ?
Vaste, vaste question. Ca s'entend surtout. L'harmonie est simplifiée, et les signatures françaises, les "tics" si l'on veut, disparaissent.

Finalement, ce sont les étrangers qui apportent ce hiératisme, cette mesure : Piccinni, Gluck, Salieri, dans leurs oeuvres françaises, sont incontestablement des classiques. L'usage des effectifs aussi, avec la mise à distance des choeurs et des danses, plus stylisés et moins intégrés à l'action. Et dans la musique religieuse, le partage des sections entre solistes se fait plus délimité, les jeux de réponses de grands choeurs et petits choeurs aussi.

On met de l'ordre.

Sinon, Francoeur est évidemment un baroque, pas l'ombre d'un doute, plus baroque encore que Rameau. Philidor Junior est un classique dans le goût de Gossec (voire Lesueur).

Il faudrait théoriser tout cela un peu plus finement, mais en fin de compte, je crois que c'est assez audible pour qu'on s'épargne ces difficultés.


Citation :
Sais tu, David, s'il a composé des petits motets comme Rameau (j'ai seulement vu un Regina Coeli dans son catalogue).
Oh, sans doute, mais je ne les connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jesus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 52
Localisation : Est
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Lun 28 Jan 2008 - 16:04

Philidor, je l'aurais moi aussi plutôt mis dans les classiques. Glück, je ne sais vraiment pas. Pour Iphigenie en Tauride, aucun doute. Pour l'Aulide aussi Mais Orphée, à mon avis, est vraiment à la limite baroque-classique. Rien que le Devin du Village de Rousseau est nettement classique, mais Orphée, je ne sais pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Lun 28 Jan 2008 - 16:06

jesus a écrit:
Philidor, je l'aurais moi aussi plutôt mis dans les classiques. Glück, je ne sais vraiment pas. Pour Iphigenie en Tauride, aucun doute. Pour l'Aulide aussi Mais Orphée, à mon avis, est vraiment à la limite baroque-classique. Rien que le Devin du Village de Rousseau est nettement classique, mais Orphée, je ne sais pas?
Pour moi, Gluck entièrement classique : simplicité des lignes, harmonie réduite au minimum, hiératisme de la déclamation, simplification des intrigues, tout y est.

Cependant Iphigénie en Aulide conserve une structure et un esprit encore très marqués par la tragédie lyrique traditionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Fév 2008 - 12:52

Grâce à Atom j'ai retrouvé ces Grands Motets du Sieur Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville que je n'avais jamais écoutés. Rangés tout au fond de ma cave.

Je suis assez surpris du ton très italianisant, presque vivaldien ou haendelien de ces pièces, parfois décoratif, brillant mais très beau et pathétique, l'esprit reste français, le rappel d'une certaine retenue semble limiter Mondonville et dans certains vers l'opéra seria n'est pas loin.

La boucle est bouclée, de Lully issu de l'italianité qu'il condamne parfois à Mondonville qui s'y vautre sans honte, avec un Charpentier entre les deux qui en use avec parcimonie.

En tout cas un très bel enregistrement Christie. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Fév 2008 - 13:58

vartan a écrit:


Je suis assez surpris du ton très italianisant, presque vivaldien ou haendelien de ces pièces,

En tout cas un très bel enregistrement Christie. Very Happy


Oui je m'étais fait la même remarque, une atmosphère un peu plus solennel et religieuse. Qui donne a l'ensemble quelque chose de plus touchant, une musique moins direct que celle de vivaldi du genre de celle qui ne vous fait pas tomber a terre qui ne vous secoue pas les neurones, mais qui pénètre plus calmement en vous, pour finir par vous séduire.
Peut -être cette touche française dont tu parles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Fév 2008 - 14:15

Oui, c'est plus contenu que Vivaldi, on cherche aussi à rechercher de la noblesse dans tout ceci (moins que chez Lully quand même) mais pas de furie vivaldienne c'est sûr. Ca reste quand même un peu superficiel comparé aux maîtres de la génération antérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Fév 2008 - 14:18

vartan a écrit:
Ca reste quand même un peu superficiel comparé aux maîtres de la génération antérieure.


pas comprendre atom là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Fév 2008 - 14:42

C'est plus léger, le souci de plaire par la virtuosité (superficiel) plutôt que par l'aspect de reccueillement de ces pièces plus anciennes. Séduire par la forme et moins par le fond. C'est plus vivaldien quoi. Tu vois mieux ce que je veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Fév 2008 - 14:56

Oui,je vois, séduire par la forme et moins par le fond.
A l'inverse un couperin dans les leçons des tenèbres du mercredi par exemple, nous séduit plus par le fond, c'est bien ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Fév 2008 - 15:04

Pour moi, tout à fait ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Fév 2008 - 15:08

Trop fort hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Fév 2008 - 15:20

Mais tout ceci est relatif, on se croit plongé dans les affres d'une pure religiosité chez Couperin mais il nous torpille aves ses chromatismes et ses frottements douloureux qui sont tout aussi étudiés pour nous séduire. Mais c'est plus bon ici. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Fév 2008 - 22:08

vartan a écrit:
Oui, c'est plus contenu que Vivaldi, on cherche aussi à rechercher de la noblesse dans tout ceci (moins que chez Lully quand même) mais pas de furie vivaldienne c'est sûr. Ca reste quand même un peu superficiel comparé aux maîtres de la génération antérieure.

Toujours à propos de Mondonville, est-ce que tu as écouté le motet Nisi Dominus ? (CD 13 du coffret "200 ans de musique à Versailles" ) La fin du motet en particulier : Non confundetur cum loquetur / inimicis suis in porta est assez hallucinante tout de même !

De la furie contenue ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mar 5 Fév 2008 - 23:20

@ WoO:
"Toujours à propos de Mondonville, est-ce que tu as écouté le motet Nisi Dominus ? "

De qui ? (interprète)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 6 Fév 2008 - 0:09

WoO a écrit:
Toujours à propos de Mondonville, est-ce que tu as écouté le motet Nisi Dominus ? (CD 13 du coffret "200 ans de musique à Versailles" ) La fin du motet en particulier : Non confundetur cum loquetur / inimicis suis in porta est assez hallucinante tout de même !

De la furie contenue ? Mr. Green

Non, je ne connais pas. Embarassed Et ce coffret m'agaçait trop par son programme de pièces dépareillées, plus frustrant qu'autre chose. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 6 Fév 2008 - 14:01

Mais finalement je l'ai écouté ce Nisi dominus. Oui, c'est tonique et enlevé. Dans un style haendelien et ramiste il me semble. Le Non confundetur est effectivement ébouriffant, mais à la mode de Haendel, on est dans ces grandes pages chorales massives et majestueuses qui ne me rappellent pas vraiment la musique baroque française. Plus esthétique et moins profond sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 6 Fév 2008 - 14:55

On est effectivement assez loin du mondonville de christie .
Ca manque un peu d'âme, de profondeur ( toujours en comparaison de ce que je connais de lui) .
Peut être un enregistrement un peu musicalement trop "fort", un équilibre des sons et des voix inadéquat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bouddha
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 72
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 6 Fév 2008 - 18:24

j'oubliais aussi une dévouverte récente

Monteclair Pignolet de M. Hedos ensemble Concerti. p. flûte 1 à 4 CPO 999.213-2
Monteclair Pignolet de M. Quatuor de Paris 1er & 6 è concert, la mort de Didon, le retour de la paix Pierre Verany PV 788051
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouddha.ch/Hifi/hifi.htm
bouddha
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 72
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 6 Fév 2008 - 18:41

lacune fâcheuse, j'oubliais J-B. Lully, ce despote musical qui eut des ennuis du à ses " penchants pédophiles " à la fin de son existence et tombé en disgrâce Cf le No de Diapason fév. 2008.

Dans la même école, il y a aussi les Couperin, Charpentier, Delalande, d'Anglebert, Gluck, Philidor, Gossec, Campra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouddha.ch/Hifi/hifi.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 6 Fév 2008 - 19:18

La musique de chambre de Boismortier a surtout l'intérêt de faire entendre, dans les enregistrements les plus récents, du cromorne solo. Sinon, ça reste tout de même assez charmant et superficiel, jusque dans ses ballets.

Ses motets sont assez banals également, c'est vraiment son Don Quichotte qui est à connaître impérativement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 6 Fév 2008 - 19:34

bouddha a écrit:
lacune fâcheuse, j'oubliais J-B. Lully, ce despote musical qui eut des ennuis du à ses " penchants pédophiles " à la fin de son existence et tombé en disgrâce Cf le No de Diapason fév. 2008.

Dans la même école, il y a aussi les Couperin, Charpentier, Delalande, d'Anglebert, Gluck, Philidor, Gossec, Campra...
Hou-là !

Dans ce fil, on est censés parler de la troisième école baroque française, c'est-à-dire celle qui s'étend de 1730-40 à 1770... Confused

Donc :
Première école => Lully, d'Anglebert, Charpentier
Deuxième école => de Lalande, Couperin, Campra
Troisième école => Boismortier

Gluck, c'est encore autre chose, c'est la réforme de la tragédie lyrique, on est en plein classicisme. Philidor jr et Gossec, quoique plus français de ton, sont aussi à placer dans cette mouvance.
Il n'y a vraiment plus rien de commun avec Lully, si ce n'est un héritage (vieux d'un siècle et demi, tout de même...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Jeu 7 Fév 2008 - 18:13

Je découvre Mondonville, par ses motets.
J'aime beaucoup l'enregistrement de Christie, c'est un peu enlevé mais pas trop, juste ce qu'il faut. C'est plein de distinction et de classe, c'est pas du baroque qui déménage, mais ça vous cerne et on finit par être bien séduit. C'est mon cas en tout cas.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Ven 8 Fév 2008 - 1:24

Oui on est bien loin des Concerti da camera de Il Giardino Armonico .
Et tout doucement je suis en train de virer dans cette élégance bien plus profonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Ven 8 Fév 2008 - 18:47

Disons que ce n'st pas le même style d'interprétation... j'adore le râpeux des Da Camera par il Giardino Armonico !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 13 Fév 2008 - 23:19

Et Brossard, quelle école? Je demande ça car j'ai entendu par hasard (merci aux grévistes de france-info hehe ) un superbe motet dont je n'ai pas retenu le nom par l'ensemble de Limoge et Christophe Coin.
Ps: vu le bruit ambiant, j'étais en voiture, je ne donnerai aucune appréciation quand à l'interprétation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 13 Fév 2008 - 23:24

Jaky a écrit:
Et Brossard, quelle école? Je demande ça car j'ai entendu par hasard (merci aux grévistes de france-info hehe ) un superbe motet dont je n'ai pas retenu le nom par l'ensemble de Limoge et Christophe Coin.
Ps: vu le bruit ambiant, j'étais en voiture, je ne donnerai aucune appréciation quand à l'interprétation…
In Convertendo, sans doute. Wink

Si tu veux le réécouter dans une meilleure version :
http://www.avro.nl/web/avro_klassiek/luisterkamer/keuzeconcert/brossard.aspx .

Plutôt deuxième école, mais en fait, la distinction entre ces trois écoles n'est vraiment pertinente que pour la tragédie lyrique. Pour le sacré, le clivage est assez différent.

J'aime beaucoup sa messe des morts.


Je crois qu'on ferait bien de faire un fil par compositeur, parce que ça va vite devenir le bazar, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 13 Fév 2008 - 23:36

DavidLeMarrec a écrit:

Si tu veux le réécouter dans une meilleure version :
http://www.avro.nl/web/avro_klassiek/luisterkamer/keuzeconcert/brossard.aspx .
J'essaierai chez moi, au boulot ça ne marche pas… Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Aoû 2008 - 11:51

Je réécoute le Dominus Regnavit de Mondonville. L'Elevarerunt Flumina, c'est carrément vivaldien comme approche (du moins le début) Very Happy L'italianisme m'avait déjà frappé chez Mondonville, mais là c'est énorme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Sam 2 Aoû 2008 - 12:55

Eragny a écrit:
Je réécoute le Dominus Regnavit de Mondonville. L'Elevarerunt Flumina, c'est carrément vivaldien comme approche (du moins le début) Very Happy L'italianisme m'avait déjà frappé chez Mondonville, mais là c'est énorme !

Les italianismes sont très nombreux chez les compositeurs de la 3ème école. Vivaldi semble aussi avoir exercé une certaine influence. Tu connais le Laudate Dominum de Corrette ? (je n'en ai entendu que quelques mauvais extraits et j'ai trouvé ça assez horrible). Dans ce grand motet les paroles viennent se greffer sur la musique... des quatre saisons de Vivaldi Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 8 Oct 2008 - 15:47




Ballet héroïque( BH) comportant trois entrées ayant chacune une histoire indépendante et un librettiste différent, Ce qui le différencie
d'une tragédie lyrique et d'un opéra ballet. Et pour mieux comprendre je cite le livret:( j'explique pour Jaky et Sud) study
" Le ballet héroïque s'apparente à l'opéra ballet (OB).
Les deux genres se composent de plusieurs entrées ( ou actes) séparées ayant chacun une histoire indépendante. Chaque entrée( 4 pour l'OB) contient au moins un
divertissement dansé et chanté qui doit être considéré comme le centre nerveux de chaque volet. Le BH réunit des personnages mythologique alors que OB met en
scène des personnages de la vie de tous les jours
"


On a rompu ici dans la partie musicale avec la tradition lullyste
,en conservant pour la partie chanté la tradition lyrique française, on aborde doucement le pré classicisme, on est bien contemporain à Rameau ici.
Les nombreuses "symphonies" en témoignent et pourtant la comparaison se limitera qu'a cela. Mondonville a un petit côté "raide" que j'entends pas chez rameau.
Il contient des pages absolument divines et une musique des plus bigarrée:
Certains morceaux comme " Délivrons les forets de ce monstre odieux (Act 1 Scene 02-4)" ne sont pas sans nous rappeler le dynamisme de ses grand motets ( version christie) ou encore le Donquichotte chez la Duchesse de Boismortier ( Niquet). On entend ici un Fouchecourt encore plus rayonnant qu'a l'habitude. Exaltant thumright
D'autres comme l'ouverture du second ballet "Dieu Des Amans Recoi Les Voeux" ( Sandrine piaux: quelles vocalises) sont des plus légères et douces.I love you
Le dernier ballet est spécialement mouvementé et force est de constater que Mondonville possède un sens aïgue du drame, il use sans compter de contrastes musicaux accompagnant allègrement le dénouement de l'intrigue. Tempête , feu , calme, etc......
C'est parfois même haurissant. Spectacle et spectaculaire seront les mots pour mieux définir cette oeuvre. sunny
Il faut entendre l' Act 3 Scène 06-1 " Non! Non! Non! n'espère pas obtenir le trépas " Agnès Mellon ne nous laisse pas ici en reste. Elle est transcendée et transcendante, divine, maitresse. ( j'ai pas dit divine maïtresse, notez bien la présence de ma virgule). Et le tout accompagné de choeurs pas moins expressifs que la musique.
Pour la partie Orchestrale, j'ai trouvé ça particulièrement exalté et vif. Du Rousset à son meilleur ( qu'il n'est plus aujourd'hui je l'ai ici, ouïe dire)
Bref je pourrais citer plus d'une vingtaine de passages qui m'ont tour à tour émerveillés ou touchés. Et ce en usant toujours des mêmes superlatifs.

Ce ballet est donc tout simplement à posséder, une lecture en lisant un simple synopsis de l'oeuvre est grandement suffisant pour l'apprécier, ce qui, devrait ravir notre Eragny ou les "fermé" à l'opéra. En tout cas pour fan de rameau ou pour ceux qui ont aimé DQ de boismortier sans aucun doute.
Un délice fleurs
Pour s'en convaincre jeter un oeil sur la distribution:






Encore une découverte que je dois à vartan, je me dois, à contre coeur, l'avouer


Dernière édition par atomlegend le Mar 28 Oct 2008 - 11:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 8 Oct 2008 - 16:15

Ca fait bien envie tout ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 8 Oct 2008 - 21:35

Eragny a écrit:
Ca fait bien envie tout ça Very Happy
+5,7

bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mer 8 Oct 2008 - 23:47

[quote="atomlegend
Encore une découverte que je dois à vartan, je me dois, à contre coeur, l'avouer[/quote]

Si j'avais su dans quel embarras je te mettais, je m'en serais bien gardé. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Jeu 9 Oct 2008 - 5:39

atomlegend a écrit:
Elle est transcendée et transcendante, divine, maitresse. ( j'ai pas dit divine maïtresse, notez bien la présence de ma virgule).
Quel orfèvre. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Dim 16 Nov 2008 - 15:28

Pancrace Royer : Zaïde, Reine de Grenade. Par Caldbeck à Londres en 2005.

Très décevant, Royer se révèle à nouveau comme un compositeur assez superficiel, tellement fadement classicisant qu'il ressemble plutôt à de la deuxième école anesthésiée.

On a droit à habituel "amour, lance tes traits", sans l'élan de Rameau, bien entendu.

C'est très sympathique (surtout le prologuet), mais vraiment ni original ni particulièrement profond, on est assez proche des Indes Galantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Dim 16 Nov 2008 - 15:56

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
~ Pancrace Royer - Zaïde, Reine de Grenade - Caldbeck, Londres 2005
En prononciation restituée.

Ca se répand comme la peste ma parole ! Shocked
De toute façon, vu la qualité assez peu impérissable de l'oeuvre, on s'en console aisément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Dim 16 Nov 2008 - 18:56

Effectivement le début et les choeurs d'une manière générale sont lourdauds (les louè et les explouè ne font rien pour arranger les choses Rolling Eyes), et ce n'est certainement pas très original, mais la suite me plaît bien. Ca mériterait d'être enregistré correctement tout de même, après les opéras de Rebel fils, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bouddha
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 72
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Mar 18 Nov 2008 - 17:33

pour revenir à Corette, il y a ce Cd qui est vraiment charmant

Corette - M.P. Caroll - flûte, basson, hautbois - Sonates et suites Meridian CDE 84325

pour Mondonville celui-ci qui n'est pas sans intérêt

Mondonville J-J. Cassanéa Perillo-soprano, Weiss-clavecin Pièces p. soprano, piano, violon, sonate No 3 p. piano et violon Meridian CDE 84302
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouddha.ch/Hifi/hifi.htm
Turisas
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/08/2009

MessageSujet: Caractères de la guerre   Dim 9 Aoû 2009 - 19:42

Bonjour à tous

J'ai 21 ans et je suis étudiants en géographie à Toulouse.

Il y a de ça 3 ou 4 ans j'ai entendu dans une émission de musique classique sur rtl un morceau de Jean-François Dandrieu Les Caractères de la Guerre 1718 . Musique que j'ai trouvé vraiment magnifique. Mais hélas introuvable à la vente malgré mes recherches depuis tout ce temps.

Donc voilà j'aimerais savoir si quelqu'un, ici, sait comment me procurer cette œuvre.


Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 49
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   Dim 9 Aoû 2009 - 20:09

Turisas a écrit:
Bonjour à tous

J'ai 21 ans et je suis étudiants en géographie à Toulouse.

Il y a de ça 3 ou 4 ans j'ai entendu dans une émission de musique classique sur rtl un morceau de Jean-François Dandrieu Les Caractères de la Guerre 1718 . Musique que j'ai trouvé vraiment magnifique. Mais hélas introuvable à la vente malgré mes recherches depuis tout ce temps.

Donc voilà j'aimerais savoir si quelqu'un, ici, sait comment me procurer cette œuvre.


Merci.

Tu peux trouver celà dans le premier livre de clavecin de Dandrieu
ce cd est trouvable ( amazon fnac ......
http://www.arion-music.com/produit.php?cdid=3265&rech=dandrieu&mode_recherche=0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Baroque français, 3e école:Rameau,Boismortier,Mondonville...
» L'orchestre baroque français de Lully à Rameau
» BT 108 : Le BT Baroque Français, avec privilège du Roi !
» Le baroque français avant Lully (premier XVIIème siècle)
» Rameau : une symphonie imaginaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: