Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMar 10 Nov 2009 - 18:31

Existe-t-il un enregistrement complet d'une des oeuvres de François Colin de Blamont ?
Revenir en haut Aller en bas
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 33
Date d'inscription : 21/10/2006

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMar 10 Nov 2009 - 18:37

Deux cantates:

Didon:

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 41PPB9KDADL

Circé:

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 51717NG25DL
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMar 10 Nov 2009 - 19:20

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMar 10 Nov 2009 - 19:39

Au fait, c'est bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 33
Date d'inscription : 21/10/2006

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMar 10 Nov 2009 - 19:55

J'en sais rien cat
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMar 10 Nov 2009 - 19:56

Laughing ok, merci.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMar 10 Nov 2009 - 21:41

C'est très bien, ça tire un peu sur le spectaculaire un peu plus "troisième école" que Clérambault, mais pas plus que Jacquet de La Guerre (on pourrait ranger sans dans une "deuxième école" des cantates). C'est moins ma tasse de thé que Clérambault, clairement, mais c'est pas aussi fluide et "facile" que du Montéclair ou du Rameau.

Le disque Minkowski souffre de Jennifer Smith dans un (très) mauvais jour, et la troisième cantate distribuée à Delunsch est la moins intéressante.

Le disque de Mellon est admirable en tout point, et son programme passionnant.

On trouve aussi Egine, une miniature opératique d'une heure (de la musique assez facile, pas follement profonde). Ca figure, il me semble, dans le coffet d'anniversaire versaillais.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMer 11 Nov 2009 - 1:11

Mon coeur balançait déjà pour Mellon, mais là tu m'as décidé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14118
Date d'inscription : 14/04/2007

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMer 11 Nov 2009 - 1:20

Tu vas être sacrément surprise Surprised

la voix a bien changé

Quant à Colin de Blamont, pour être honnête j'ai trouvé Egine franchement médiocre et je n'ai pas spécialement envie non plus de réécouter Circé.
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMer 11 Nov 2009 - 1:25

Euh en bien ou en mal Confused

Boh, maintenant que je me suis décidée, il faut bien je vois à quoi ça ressemble tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14118
Date d'inscription : 14/04/2007

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMer 11 Nov 2009 - 1:33

La pureté de l'aigu n'est plus tout à fait le même siffle
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMer 11 Nov 2009 - 1:34

Laughing
Ca sent le roussi quoi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMer 11 Nov 2009 - 9:42

En même temps elle ne pouvait malheureusement pas rester Sangaride toute ça vie Sad
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMer 11 Nov 2009 - 11:12

Et c'est bien dommage ...
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyJeu 12 Nov 2009 - 1:12

Après écoute de l'Idoménée de Campra :

Je dois avouer que je suis un peu déçu, la musique est magnifique, avec ce Prologue ça s'annonçait très bien, mais ça n'en finit plus de ballets, de divertissements... Je retrouve cette disproportion qui m'agace chez Rameau, et même parfois chez Lully.
Le livret est plutôt bon pourtant, bien meilleur que celui de Varesco - j'aime bien cette introduction d'une rivalité entre le fil et le père, ainsi que l'issue surprenante - même les ballets sont plutôt bien intégrés à l'intrigue. Mais non, il y en a trop pour moi, ça ramollit complètement la tension. Et puis, hormis Idamante, les personnage ne sont pas très sympathiques, même Ilione (faut dire que j'ai pas été emballé par Zanetti Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Icon_redface).
Prosodiquement non plus j'ai pas trouvé ça inoubliable, il y a des étrangetés, et les récitatifs sont un peu fades comparé au modèle lullyste.

J'essaierai tout de même de réécouter par passages, en musique pure peut être !


Dernière édition par Wolferl le Jeu 12 Nov 2009 - 1:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyJeu 12 Nov 2009 - 1:14

Oui, il y a beaucoup de ballets, tout n'est pas d'égale inspiration, mais quel souffle général tout de même... Si tu veux du lullyste, écoute plutôt Tancrède si ce n'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14118
Date d'inscription : 14/04/2007

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyJeu 12 Nov 2009 - 1:25

Récitatifs un peu fade, tout à fait : de grands blocs à peu près tous de la même longueur

Tancrède c'est autre chose, c'est vrai Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyJeu 12 Nov 2009 - 1:26

WoO a écrit:
Récitatifs un peu fade, tout à fait : de grands blocs à peu près tous de la même longueur
Ah. Surprised

Citation :
Tancrède c'est autre chose, c'est vrai Smile
Certes, mais à lire, quel ennui ! J'ai été très déçu à la lecture de la partition : il n'y a rien d'écrit. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14118
Date d'inscription : 14/04/2007

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyJeu 12 Nov 2009 - 1:35

DavidLeMarrec a écrit:
Ah. Surprised

Oui, de grands blocs de textes monotones.

L'histoire d'Idoménée ne m'a jamais passionné non plus : que ce soit chez Campra ou chez Mozart...

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai été très déçu à la lecture de la partition : il n'y a rien d'écrit. Mr. Green

Malgoire serait donc un génie ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyJeu 12 Nov 2009 - 1:36

Non, en fait c'est écrit aussi pauvre que ça sonne chez lui. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2010 - 19:27

Eh bien les baroqueux, je ne vous félicite pas. Un seul fil pour trois compositeurs, un sacré fouillis, et pas une petite présentation! Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Icon_surprised

Bref... Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 796625
J'écoute les cantates françaises de Campra, et j'aime beaucoup. C'est très inspiré. Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Icon_smile
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2010 - 19:31

carton rouge
C'est pas notre faute, c'était comme ça quand on est arrivé !!!
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2010 - 19:37

Hidraot a écrit:
carton rouge
C'est pas notre faute, c'était comme ça quand on est arrivé !!!

Je rigolais! Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 796625
Le topic n'est pas très accueillant, mais on s'y fait. Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Icon_smile
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2010 - 19:39

N'empêche que tu y trouves (presque) tout ce que tu dois écouter Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2010 - 19:51

Il y a tout de même quelque chose pour me chagriner, c'est de ne pas connaître - et reconnaître - les instruments baroques. C'est extrêmement désagréable de ne pas savoir dire quel instrument intervient. Il faut absolument que je m'y mette au plus vite. Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Icon_surprised
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyLun 15 Fév 2010 - 13:02

Ça tombe bien, on a un fil pour ça... rabbit
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyLun 23 Juil 2018 - 11:34

Polyeucte a écrit:
Destouches : Issé (Louis-Noël Bestion de Camboulas, 2018 : Chantal Santon, Eugénie Lefebvre, Martial Pauliat, Etienne Bazola, Mathieu Lécroart, Stephen Collardelle, Cécile Achille, David Witczak, Amandine Trenc, Martin Candela, Marcio Soares Holanda)

Plutôt chouette à écouter... après la distribution n'est pas forcément totalement à la hauteur.
Reprise prévue plusieurs fois avec un point culminant à Versailles pour un enregistrement avec une distribution partiellement renouvelée... dont Mathias Vidal en Apollon! Very Happy Very Happy

En écoute ici :
https://www.francemusique.fr/emissions/le-concert-du-soir/isse-d-andre-cardinal-destouches-en-direct-du-festival-radio-france-occitanie-montpellier-63378

DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Eugénie Lefebvre, Etienne Bazola, Mathieu Lécroart, Stephen Collardelle, Cécile Achille,

bounce
Camboulas a un peu pillé les fidèles de Correspondances (hors Lécroart), mais il n'a pas choisi les plus vilains !  (Collardelle tient un rôle important ? bounce )


Citation :
Plutôt chouette à écouter... après la distribution n'est pas forcément totalement à la hauteur.

Tu veux dire qu'il y a Chantal Santon ?  Qu'on continue pour l'embaucher dans ce répertoire au vu de l'évolution de sa voix (par ailleurs vraiment intéressante dans le grand répertoire romantique) est assez mystérieux pour moi, la largeur du vibrato et l'aigreur du timbre ne permet absolument plus de rendre justice au style, malgré toute la science incontestable qu'elle en a.

Mais la pauvre, elle doit avoir l'étiquette chanteuse baroque collée au front et pas trop d'opportunités de s'en abstraire…

Merci pour le lien, j'ai récupéré la bande et vais m'écouter ça avant de décider de mon voyage à Versailles. Smile

Issé est l'un des plus grands succès de Destouches ; le même ensemble avait enregistré des extraits des Éléments (encore plus grands succès), vraiment des jalons majeurs de la tragédie-ballet qui manquaient.

Ensuite, moi, je voudrais surtout entendre ses opéras… mais Sémiramis (pour ce que j'ai pu lire et jouer de la partition, le premier acte, c'est du niveau de Callirhoé !) est enfin donnée, à Ambronay !  (un soir en semaine, donc je ne pourrai y être… mais il y aura une bande, voire un enregistrement, et j'espère aussi une tournée, mais ça semble beaucoup moins assuré)

Polyeucte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Eugénie Lefebvre, Etienne Bazola, Mathieu Lécroart, Stephen Collardelle, Cécile Achille,

bounce
Camboulas a un peu pillé les fidèles de Correspondances (hors Lécroart), mais il n'a pas choisi les plus vilains !  (Collardelle tient un rôle important ? bounce )

Aucune idée... Vu qu'ils n'ont pas eu la bonne idée de donner les rôles chantés par chacun... et que je ne connais pas assez l'ouvrage. Et que je ne connais pas les timbres...


Citation :
Tu veux dire qu'il y a Chantal Santon ?  Qu'on continue pour l'embaucher dans ce répertoire au vu de l'évolution de sa voix (par ailleurs vraiment intéressante dans le grand répertoire romantique) est assez mystérieux pour moi, la largeur du vibrato et l'aigreur du timbre ne permet absolument plus de rendre justice au style, malgré toute la science incontestable qu'elle en a.

Alors franchement ce n'est pas mon plus gros souci. C'était plus Apollon qui était un peu limité par moments, manquant vraiment de métal et trop léger. On est loin des grands haute-contre...
Et pour Santon, je ne l'ai pas notée particulièrement étrange... personnellement, elle me convient toujours autant dans ce répertoire... mais oui, elle est un peu à la bascule. Sauf qu'il est difficile de passer de l'un à l'autre!

Citation :
Ensuite, moi, je voudrais surtout entendre ses opéras… mais Sémiramis (pour ce que j'ai pu lire et jouer de la partition, le premier acte, c'est du niveau de Callirhoé !) est enfin donnée, à Ambronay !  (un soir en semaine, donc je ne pourrai y être… mais il y aura une bande, voire un enregistrement, et j'espère aussi une tournée, mais ça semble beaucoup moins assuré)

Ah oui!!!! Et puis quelle distribution Very Happy Very Happy
Espérons en effet un disque! Au moins une captation radio...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyLun 23 Juil 2018 - 11:50

Polyeucte a écrit:
Alors franchement ce n'est pas mon plus gros souci. C'était plus Apollon qui était un peu limité par moments, manquant vraiment de métal et trop léger. On est loin des grands haute-contre...

Oh, ce doit être Collardelle, qui est effectivement très léger, mais moi ça fait très longtemps que je veux l'entendre dans une grand rôle de tragédie en musique, je suis étonné qu'il ne fasse pas l'affaire, c'est un musicien exceptionnel.


Citation :
Et pour Santon, je ne l'ai pas notée particulièrement étrange... personnellement, elle me convient toujours autant dans ce répertoire... mais oui, elle est un peu à la bascule.

Honnêtement, dans Don Quichotte, ce n'était déjà pas très confortable, mais dans le Persée des 1770's, ce n'était plus possible, le timbre craquait de tous les côtés… C'est une artiste que j'aime beaucoup par ailleurs, mais il me paraît évident que sa voix a évolué dans un sens qui n'est plus compatible avec ce répertoire.


Citation :
Ah oui!!!! Et puis quelle distribution Very Happy Very Happy
Espérons en effet un disque! Au moins une captation radio...

En attendant, on peut toujours se faire plaisir avec cet extrait (sans Mathias Vidal) : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2015/12/16/2500-la-fin-de-roy-semiramis-de-destouches .
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20272
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyLun 23 Juil 2018 - 13:15

La distribution de cet Issé :

Prologue :
La Première Hespéride : Chantal Santon
Une Hespéride : Eugénie Lefebvre
Apollon : Martial Pauliat
Jupiter : Matthieu Lécroart
Hercule : Étienne Basola

Tragédie :
Doris : Chantal Santon
Issé : Eugénie Lefebvre
Apollon : Martial Pauliat
Un berger, le sommeil : Stephen Collardelle
Pan : Matthieu Lécroart
Hylas : Étienne Bazola
Une dryade : Cécile Achille
Le Grand-prêtre : David Witczak

Voilà voilà... c'est donc Martial Pauliat qui me semblait un peu fragile quand même.

Sachant qu'à Versailles (où ce sera enregistré), la distribution sera la suivante :
Issé : Judith Van Wanroij
La Première Hespéride, Doris : Chantal Santon-Jeffery
Apollon : Mathias Vidal
Hercule, le Grand Prêtre : Étienne Bazola
Hylas : Thomas Dolié
Jupiter, Pan : Matthieu Lecroart
Un Berger, le Sommeil : Stephen Collardelle
Une Dryade, une Hespéride : Eugénie Lefebvre

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyLun 23 Juil 2018 - 13:23

Oh, Vidal et Collardelle. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMar 19 Mar 2019 - 2:09

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Venez_10
Venez, chère ombre
Louis Antoine LEFEBVRE: Les regrets. Le Lever de l’aurore. Andromède / Louis Nicolas CLÉRAMBAULT: Léandre et Héro. Symphoniae IVa et II «La Félicité»
Eva Zaïcik (mezzo-soprano), Justin Taylor (clavecin, orgue) / Le Consort: Théotime Langlois de Swarte, Sophie de Bardonnèche (violons baroques), Louise Pierrard, Lucile Boulanger (violes de gambe), Thibaut Roussel (théorbe)
Saint-Michel-en-Thiérache, VI.2018
Alpha


De ce récital de cantates profanes françaises, je n’ai pas encore écouté celles de Montéclair (qu’a priori j’aime moins) ni l’Ariane de Courbois (que je ne connais pas), mais les trois œuvres de Lefebvre constituent à elles seules une grande découverte: alors même qu’il s’agit d’œuvres assez tardives, elles semblent se rattacher, par leur écriture déclamatoire à la fois austère et très expressive, au plus près du moindre accident du texte, au style de la génération précédente - sans pour autant qu’il s’en dégage une impression de véritable archaïsme, dans la mesure où l’écriture instrumentale est bien de son temps (le prélude du Lever de l’aurore, la Tempête d’Andromède sont même particulièrement saisissants dans leurs effets.) Vraiment un ensemble tout à fait passionnant. (Et, plus attendue, la cantate Léandre et Héro de Clérambault n’est pas moins réussie.)

Très heureuse surprise aussi avec la découverte d’Eva Zaïcik: une vraie singularité vocale, avec un grain très marqué, un timbre assez épicé, une sorte de chair vocale très dense (la voix est très focalisée dans les récitatifs, mais même lorsqu’elle gagne en ampleur ou au contraire se risque au murmure dans les parties plus vocales, elle conserve cette sorte de densité, de plénitude ferme) - vraiment surprenant par rapport aux canons de ce répertoire. Et puis quelle intensité expressive, quelle éloquence, quel sens du contraste et des tensions!

L’accompagnement est non moins magnifique, avec des couleurs instrumentales belles et nuancées mais qui savent se faire âpres, un style qui sait rester sobre et juste même dans les assauts de virtuosité.

Un disque majeur, tant par la rareté du répertoire qu’il documente par la singularité et l’accomplissement des artistes qui le portent.

Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyDim 8 Sep 2019 - 19:07

Dans le fil «Si j'aime...», DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:
D'abord et avant tout (que des chefs-d'œuvre - supérieurs même à Pyrrhus de Catel Royer):
- Destouches: Callirhoé - Niquet (Glossa)
- Rameau: Castor et Pollux - Christie (Harmonia Mundi)
- Campra: Idoménée - Christie (Harmonia Mundi)
- Charpentier: Médée - Christie I (Harmonia Mundi) ou Christie II (Erato)
Je crois que j'aurais donné exactement la même liste. Smile  (Avec un peu de LULLY, Armide ou Alceste, et peut-être plus haut pour Pyrame de Francœur & Rebel.)

Donc:
Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Rebel_10
REBEL & FRANCŒUR: Pirame & Thisbé
Thomas Dolié (Pirame), Judith van Wanroij (Thisbé), Jeffrey Thompson (Ninus), Katia Velletaz (Zoraïde), Jean Teitgen (Zoroastre), Léonor Leprêtre (La Gloire), Adèle Cartier (Vénus), Fabrice Maurin, Jean-Sébastien Nicolas (Deux Africains), Daniel Cuiller / Stradivaria, Chœur de l’Académie Baroque / Philippe Le Corf
En public, Nantes, Théâtre Graslin, 25.V.2007
Mirare


Réécoute de cette tragédie en musique, et c’est effectivement très, très recommandable. L’œuvre est décidément d’un grand intérêt: pour tous les détails utiles, on lira avec profit les quatre notules de David sur CSS (I, II, III et IV); je me contenterai ici de souligner deux points qui peuvent en faire une bonne introduction au genre de la tragédie lyrique.

D’abord, c’est une œuvre qui illustre les différentes potentialités de la tragédie lyrique: de sa version initiale de 1726, elle conserve les caractéristiques de la «seconde École» (économie dramatique resserrée sur un argument tragique particulièrement sombre; écriture contrapuntique des accompagnements), mais dans ses récitatifs, très proches de la déclamation, elle regarde encore (plus que Médée de Charpentier ou Idoménée de Campra) vers le modèle LULLYste; mais du fait des retouches successives (de 1740 jusqu’aux années 1770), elle intègre aussi des éléments constitutifs de la «troisième École» (en particulier les figuralismes, l’écriture harmonique et la recherche d’effet dans les parties instrumentales.)

De plus, c’est une œuvre qui (en grande partie grâce au livret de La Serre) possède une remarquable tenue dramatique: un des Prologues les plus réussis du genre (vraie introduction du thème et du climat de la tragédie), une construction serrée et cohérente se nouant par une succession de scènes en duo et scandée par des moments frappants, des déports singuliers par rapport aux conventions du genre (le fascinant personnage négatif de Ninus, le deus ex machina douteux), et une fin absolument saisissante.

À la réécoute, j’ai encore davantage apprécié l’interprétation donnée ici. En fait, dans la tragédie lyrique, ne serait-ce que par rapport aux couleurs et au moelleux des Talens Lyriques, des Nouveaux Caractères ou de Pygmalion, j’apprécie de plus en plus les ensembles aux moyens relativement modestes, aux timbres un peu verts mais qui compensent par l’engagement, la mobilité et la précision stylistique - et de ce point de vue, Cuiller et Stradivaria me semblent ici particulièrement exemplaires (comme Reyne et la Simphonie du Marais dans leur Atys.)

Par ailleurs, des chanteurs dont je ne suis pas forcément fanatique (Dolié, Thompson, et même Judith van Wanroij) s’avèrent ici absolument parfaits. Tous sont bien sûr rompus à la déclamation baroque, mais ce qui frappe ici, c’est la façon dont leurs individualités vocales, plus assumées ici qu’ailleurs, sont au service du drame: très investis, le chant toujours un peu gentil de Judith van Wanroij, les aigus ouverts objectivement laids de Jeffrey Thompson, l’émission un peu brute de décoffrage de Thomas Dolié permettent de caractériser de vrais personnages - tout comme, de manière plus attendue, l’éloquence sinueuse de Katia Velletaz ou celle, sobrement majestueuse, de Teitgen. On est ici à l’opposé de ces enregistrements récents (Castor de Pichon, Scylla de d’Hérin) où une certaine fadeur vocale généralisée engendre à l’écoute un sentiment d’indistinction des personnages. Un mention aussi pour les deux chanteuses du Prologue, Léonor Leprêtre et Adèle Cartier, qui semblent renouer avec la meilleure époque des Arts Florissants.

Au total, donc, un des plus probants enregistrements de tragédie en musique.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyMar 10 Sep 2019 - 15:59

Je concorde tout à fait, et particulièrement sur ce que tu dis des chanteurs, qui trouvent ici (pourquoi ?) une bien plus grande franchise expressive que d'ordinaire (en particulier Dolié, de plus en plus impavide au fil des derniers enregistrements, et qui donne un Pyrame certes pas très coloré, mais vraiment frémissant).

L'économie dramatique (et sa mise en valeur musicale) est assez exceptionnelle : la révélation de l'amour secret à Ninus (et cet air !) ou la fin tragique sont à couper le souffle.

Pareil pour Léonor Leprêtre et Adèle Cartier, que j'aurais voulu entendre depuis (je suppose qu'elles sont choristes quelque part), de vraies personnalités vocales, et dans des émissions franches qui n'ont plus beaucoup cours dans ce répertoire (mille fois hélas).

J'ai réécouté le mois dernier l'intégralité des disques de Vashegyi… les enregistrements de pastorale avec Watson-Santon-Mechelen-Sempey-Dolié, ça fait bobo si on aime la déclamation, les émissions nettes, la franche clarté ou le naturel.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyVen 20 Sep 2019 - 22:54

En Playlist, Emeryck a écrit:
François Francoeur & François Rebel : Pirame et Thisbé        1726 / Cuiller
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Je crois que c'est la tragédie que je préfère avec Castor et Pollux.
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyJeu 3 Oct 2019 - 21:17

Au fait, quelqu'un a déjà pu écouter l'Hypermnestre de Gervais qui doit sortir ou être sortie chez Glossa? L'œuvre elle-même fait envie, il y a Vidal, mais Vashegyi/Watson/Santon/Dolié, comment dire...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 EmptyJeu 3 Oct 2019 - 23:50

Oui, la bande radio.

Très très bien ; ça ressemble à ce qui se fait à l'époque, avec une certaine rondeur en sus (quelque chose d'un peu plus italien-chantant peut-être), mais c'est surtout la relation au poème qui est impressionnante. Le dialogue père-fille est à couper le souffle.

La distribution s'en sort très bien, Watson fend l'armure et Dolié trouve le ton juste, beaucoup moins placides qu'à l'ordinaire (à défaut d'être les voix les plus intéressantes du monde, certes).

Pour moi c'était très réussi (alors que pour m'être enfourné tout le legs Vashegyi récemment, il y a clairement des albums un peu ronronnants).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...   Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches... - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Baroque français, 2e école: Campra, Desmarest, Destouches...
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Portail type "homespun" français ?
» les luthiers français et alentour
» BLACK SABBATH - Forum Français
» Reportage sur m6 (MEGALOL!)
» La Favorita (Donizetti, 1840)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: