Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Erno Dohnányi (1877-1969)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 32
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Erno Dohnányi (1877-1969)   Mar 29 Jan 2008 - 16:22

Alors que l'on crée un fil sur le petit-fils, on oublie le respectable grand-père...

Contemporain de Bartok et maître de Solti, il a imposé le premier ainsi que Kodaly sur la scène hongroise. Il a acquis une tres grande renommée comme pianiste (le 4ème concerto de Beethoven l'a lancé) ainsi que comme chef d'orchestre.
D'une conduite exemplaire pendant la guerre (protection des musiciens juifs de son orchestre et deux fils tués par les nazis), il a été sali par les communistes qui l'ont accusé de collaboration...ce qu'il n'a pas supporté et s'est alors éxilé sur le continent américain...
Comme compositeur il a été tres influencé par Brahms, qui lui a fait faire ses débuts puis s'est rapproché d'une forme de classicisme allemand avec un langage bien à lui..
Il a écrit pour tous les genres: vocal sous toutes ses formes, 3 symphonies et autres pièces orchestrales, 5 opéras, beaucoup d'oeuvres pianistique ainsi que deux concertos et deux autres pour violon mais surtout une production de musique de chambre de haute qualité...

Personellement j'ai une grande admiration pour la sérénade pour trio à cordes op.10, avec son langage thématique tres riche et ses harmonies tres modernes. De forme tres hongroise, elle ne fait pas comme chez Beethoven, par exemple, la reprise du thème d'ouverture dans le final...La dimension lyrique de l'oeuvre est répartie sur l'ensembles des mouvements...chaque instrument trouve l'opportunité de s'exprimer dans sa sonorité bien à lui... Bref pour moi, c'est l'une des plus belles oeuvres de musique de chambre que je connaisse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Erno Dohnányi (1877-1969)   Mar 29 Jan 2008 - 19:14

J'aime bien ses deux concertos pour piano op 5 et 42, en particulier le premier, qui fait penser à ceux de Brahms.

En musique de chambre, sa sérénade op 10 est ce qu'il y a de plus connu, mais j'apprécie plus encore ses quatuors à cordes op 7 et 15, et son Sextuor op 37, pour piano, clarinette, cor, violon, alto et violoncelle.

Sa suite d'orchestre en fa dièse op 19 est pas mal aussi.

Par contre je ne connais pas du tout sa musique vocale. Il existe une "Messe de Szeged" op 35 que j'aimerais bien écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jesus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 53
Localisation : Est
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Erno Dohnányi (1877-1969)   Mar 29 Jan 2008 - 19:29

joachim a écrit:
J'aime bien ses deux concertos pour piano op 5 et 42, en particulier le premier, qui fait penser à ceux de Brahms.

En musique de chambre, sa sérénade op 10 est ce qu'il y a de plus connu, mais j'apprécie plus encore ses quatuors à cordes op 7 et 15, et son Sextuor op 37, pour piano, clarinette, cor, violon, alto et violoncelle.

Sa suite d'orchestre en fa dièse op 19 est pas mal aussi.

Par contre je ne connais pas du tout sa musique vocale. Il existe une "Messe de Szeged" op 35 que j'aimerais bien écouter.

Tout à fait d'accord : le premier quatuor à cordes est en lignée directe de Brahms et Mendelssohn. le finale , par son côté "alla ungarese" fait même penser à certaines oeuvres de Haydn "à la hongroise". Le deuxième quatuor fait plutôt penser au dernier Beethoven. Il existe un Troisième quatuor (op 33), mais je ne l'ai pas entendu. Et toi ?

Le sextuor, une des dernières oeuvres du compositeur, est résolument plus "moderne", avec des accents jazzy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 32
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Erno Dohnányi (1877-1969)   Mar 29 Jan 2008 - 19:57

Le sextuor est en effet bien sympa, il a le mérite de ne pas trop se prendre au serieux...mais j'ai un peu de mal avec les compositions de cette époque qui essaie de transposer certains effets jazz dans une composition classique...c'est pas toujours bien passionnant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Erno Dohnányi (1877-1969)   Mer 30 Jan 2008 - 1:11

il faut entendre les 2 quintettes. Donhanyi est un grand compositeur, plus important que Reznicek ou Suk pour ceux qui voient de quoi il s'agit. le concerto pour piano et la 2ème symphonie valent une écoute attentive aussi
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Erno Dohnányi (1877-1969)   Mer 30 Jan 2008 - 10:55

sud273 a écrit:
il faut entendre les 2 quintettes. Donhanyi est un grand compositeur, plus important que Reznicek ou Suk pour ceux qui voient de quoi il s'agit. le concerto pour piano et la 2ème symphonie valent une écoute attentive aussi

Parmi les deux Quintettes, je n'ai entendu que le premier, c'est son opus 1, on y décèle facilement l'influence du Brahms du quintette opus 34, qu'il a pris comme modèle.

Que Dohnanyi soit sans doute plus important que Suk, je suis d'accord, bien que leurs parcours musical soit assez voisin (du moins jusqu'à la cassure , chez Suk, provoquée par la mort de sa femme : chez lui il y a un avant et un après Otilia).

Je ne connais malheureusement pas les deux (ou trois) symphonies de Dohnanyi, elles ne sont quasiment jamais interprétées, et c'est sans doute dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Erno Dohnányi (1877-1969)   Mer 23 Nov 2011 - 19:40

Découverte donc des quintettes et de la sonate pour violoncelle par les Kocian, suite au BT d'Alexandre. Je n'ai pas du tout aimé le premier, beaucoup plus les deux autres œuvres. Le traitement du piano a particulièrement attiré mon oreille : il était pianiste avant tout, non ? Car, là, il s'éclate ! Le quatuor semble servir uniquement d'écrin pour le piano, enfin, c'est l'impression que ça m'a donné… Cela tient peut-être à l'interprétation… Je ne sais pas, Alexandre pourra peut-être m'éclairer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Erno Dohnányi (1877-1969)   Mer 23 Nov 2011 - 19:56

Mariefran a écrit:
Découverte donc des quintettes et de la sonate pour violoncelle par les Kocian, suite au BT d'Alexandre. Je n'ai pas du tout aimé le premier, beaucoup plus les deux autres œuvres. Le traitement du piano a particulièrement attiré mon oreille : il était pianiste avant tout, non ? Car, là, il s'éclate ! Le quatuor semble servir uniquement d'écrin pour le piano, enfin, c'est l'impression que ça m'a donné… Cela tient peut-être à l'interprétation… Je ne sais pas, Alexandre pourra peut-être m'éclairer.
J'aime bien les deux quintettes, le premier est très (trop) brahmsien, mais ça me gêne pas.

Oui, il était un très grand pianiste, le fondateur avec Bartók de l'école hongroise telle qu'on la connaît aujourd'hui. D'ailleurs Bartók tenait la musique de Dohnanyi en très haute estime. Il a été le professeur d'Annie Fischer.

Je ne sais pas si c'est cette interprétation qui met particulièrement en avant le piano (c'est la seule que je connais), en tout cas son écriture pour quatuor seul est aussi très intéressante, elle exploite plus le matériau populaire que les quintettes. Si tu as aimé le second quintette, essaye le Sextuor pour piano, violon, alto, violoncelle, clarinette et cor, on retrouve le même type d'harmonies et d'amosphères (surtout dans les 2 premiers mouvements).

En tout cas je suis content que le BT t'aie donné envie d'aller voir ces œuvres de plus près.
Revenir en haut Aller en bas
dave r symph chamber
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 24/03/2015

MessageSujet: Re: Erno Dohnányi (1877-1969)   Dim 10 Mai 2015 - 23:51

J'ai écouté les deux symphonies de Dohnanyi : deux très belles oeuvres : elles sont écrites dans le style romantisme tardif typique, mais très beau et magistralement instrumenté : à noter l'affinité de Dohnanyi pour le cor anglais, qu'il met en valeur dans de beaux solis.
Bien que n'étant pas dans la veine progressiste de Bartok et Kodaly, Dohnanyi reste un compositeur qui mérite d'être mieux connu.
De plus, parfois Dohnanyi peut montrer plus d'audace : le troisième mouvement de la deuxième a un style qui parfois rappelle Shostakovich.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24891
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Erno Dohnányi (1877-1969)   Sam 20 Jan 2018 - 2:09

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Ernő Dohnányi (1877-1960) :

Suite en fa dièse mineur, Op. 19

Andante con variazioni - Scherzo - Romanza - Rondo

= Malcolm Sargent, Royal Philharmonic Orchestra


(HMV, octobre 1961)

Smile Si vous connaissez ses célèbres Variations sur une chanson enfantine,
vous savez quel fabuleux orchestrateur fut le compositeur hongrois, grand-père du maestro du même nom.
On retrouve la même féérie multicolore dans cette Suite aussi merveilleuse que délectable, saturée d'arômes mitteleuropa.
D'abord, un long chapelet de variations initié par un émouvant choral des instruments à vent.
Et en Finale un entraînant cortège -avec castagnettes !
Interprétation et prise de son superlatives !
Un bijou méconnu à déguster et re-déguster toute affaire cessante
 compress  bounce


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claudeyaacov
Mélomane averti


Nombre de messages : 112
Age : 71
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Œuvres pour piano   Sam 20 Jan 2018 - 9:38

Ernst von Dohnányi (1877 - 1960)
Solo piano works
Capriccio C5332 (2CD-Set)
Sofja Gülbadamova, piano



"From 1939 much of Dohnányi's time was devoted to the fight against growing Nazi influences. By 1941 he had resigned his directorial post at the Academy, rather than submit to the anti-Jewish legislation. In his orchestra he succeeded in keeping on all Jewish members until two months after the German occupation of Hungary on March 12, 1944, in Operation Margarethe, when he disbanded the ensemble. In November 1944 he went to Austria".
In 1948 he left Hungary as a political exile; his influence under the prewar regime was held against him, and his music was banned in communist Hungary for more than 10 years. He taught in Argentina and from 1949 held the position of composer-in-residence at Florida State University. He became a U.S. citizen in 1955.


James A. Grymes, “Perspectives on Ernst von Dohnányi” Scarecrow Press, 2005

Compact Disc 1

•Winterreigen – Zehn Bagatellen / Ten Bagatelles op. 13 (1905)
•Klavierstücke / Piano Pieces op. 2 (1896/1897)
•Klavierstücke / Piano Pieces op. 41


Compact Disc 2

•Albumblatt F-Dur / in F major (1900)
•Gavotte & Musette H-Dur / in B major (1898)
•Fünf Humoresken in Form einer Suite op. 17 (1907)
•Five Humoresques in the form of a suite op. 17 (1907)
•Vier Rhapsodien op. 11 / Four Rhapsodies op. 11 (1904)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.musiques-regenerees.fr/
stéphane
Néophyte


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Un disque intéressant consacré à Dohnanyi   Ven 16 Fév 2018 - 14:59

La pianiste Emmanuelle Moriat, qui joue régulièrement la musique hongroise, Dohnanyi et Rozsa en particulier (et parfois même en Hongrie) a enregistré en 2017 un très beau disque consacré à ces deux musiciens, comprenant des oeuvres inspirées en partie par le folklore hongrois:

http://www.emmanuellemoriat.com/Discographie_.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Erno Dohnányi (1877-1969)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Erno Dohnányi (1877-1969)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erno Dohnányi (1877-1969)
» The Doors : The Soft Parade (1969)
» Bee Gees - Odessa (1969)
» Sam Gopal - Escalator (1969)
» Grazyna Bacewicz (1909-1969)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: