Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 618
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Mar 3 Jan 2012 - 13:09

alexandre. a écrit:
Pour les partitas je n'ai toujours pas trouvé d'enregistrement au piano qui me satisfasse. En attendant d'entendre Koroliov.


Au clavecin il y a deux enregistrements que je trouve particulièrement sublimes :


Alard, une souplesse exceptionnelle, des mélodies superbes, et une tension rare chez les clavecinistes : sa capacité à mener les fugues de ces partitas est fabuleuse, le capriccio de la 2ème partita en est l'exemple parfait.





Autre enregistrement exceptionnel, Leonhardt, qui en plus se trouve maintenant à petit prix. Peut-être un peu plus d'intériorité que chez Alard, mais c'est également extrêmement bien conduit, et beaucoup moins raide que tout ce que l'on a pu dire.


En fait, Leonhardt a enregistré les partitas à deux reprises. Le disque chez Virgin est son second. Je l’aime beaucoup parce que le style est plutôt intériorise, juste comme ti as dit. Par coïncidence j’ai commandé le premier enregistrement juste avant noël – le disque n’a pas encore arrivé. Je tiens à l’écouter parce que normalement je préfère ses premières interprétations.

Est-ce tu connais les Partitas de Tureck à Great Pianists ? AMA c’est magnifique, et très introspectif, comme Leonhardt.




Dernière édition par Mandryka le Mar 3 Jan 2012 - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Mar 3 Jan 2012 - 13:13

Oui, j'ai entendu ces Bach, c'est pas mal, mais je ne peux pas dire que j'aime ça.

En fait je trouve Alard tellement merveilleux, que je ne fréquente presque plus que son enregistrement dans les partitas.
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 618
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Mar 3 Jan 2012 - 13:18

alexandre. a écrit:
Oui, j'ai entendu ces Bach, c'est pas mal, mais je ne peux pas dire que j'aime ça.

En fait je trouve Alard tellement merveilleux, que je ne fréquente presque plus que son enregistrement dans les partitas.

C'est sur spotify, le disque d’Alard. J'écoute la quatrième partita maintenant Very Happy

J’ai oublie Kenneth Gilbert– je trouve que la clarté de son contrepoint est très gratifiante et stimulante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacifique
Mélomane averti


Nombre de messages : 229
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Dim 5 Mai 2013 - 16:33

Quelqu'un connaîtrait-il Andrew Rangell dans les partitas?
C'est parait il assez jazzy...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5540
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Sam 21 Mar 2015 - 18:00

Ecouté aujourd'hui:

Partitas nº1 BWV 825, nº5 BWV 829 & nº6, BWV 830
Murray Perahia
Sony, 2008-2009

C’est magnifique.
Et il y a de quoi s’interroger sur la doxa critique. Autant les premiers Bach de Perahia (les Suites anglaises) avaient été accueillies avec enthousiasme, et ceux-ci (les plus récents) traités avec un rien de condescendance: trop sages, trop lisses, etc.
Or il n’en est rien: on retrouve très exactement les mêmes qualités qui font tout le prix des Suites - d’un côté les tempi très mesurés et la sonorité claire et un peu ouatée qui lui donnent ce côté méditatif et lumineux; de l’autre, l’art des inégalités et le sens rythmique qui lui donnent ce côté subtilement dansant.
Qui plus est, un style comme celui de Perahia, plus «poète tendre et rêveur» que «visionnaire bondissant et percussif», m’a toujours paru idéalement fonctionner dans les Partitas, au moins au piano (Lipatti, Tipo, Schiff...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2934
Age : 44
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Mer 6 Mai 2015 - 23:01

Connaissez-vous une version des suites françaises au piano qui se rapprocherait stylistiquement (et qualitativement) de ce que l'on peut entendre de Murray Perahia (suite n°4 BWV 815) en vidéo sur Internet ?

Je trouve que ce qu'il y fait est superbe mais je n'ai pas trouvé d'enregistrement de sa part.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1971
Localisation :
Date d'inscription : 11/10/2011

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Jeu 4 Fév 2016 - 17:51

Un très beau disque, certainement pas définitif, mais très attachant

Partitas n°1, 2 et 6
Me-Su-Bach
Edna Stern, piano

Après quelques disques singuliers (CPE Bach avec Amandine Beyer, Bach - Nun komm, der Heiden Heiland -, Bach/Busoni/Lutz/Brahms - chaconne -); malgré ce titre un peu r(g)onflant et invitant à la complexité (comme un (mauvais) jeu de mots pour initiés*): une approche qui ne ressemble à rien.
Un luxe d'effets assumés, une palette sonore luxuriante, une liberté rythmique décomplexée, aucune nostalgie du clavecin (ni d'authenticité pour une interprète coutumière des instruments historiquement corrects: pianoforte, Chopin/Pleyel), rien d'un piano romantique, pas le moindre Gould en arrière plan. C'est finalement d'une grande sincérité (mais peut-être suis-je abusé par la pochette: et voilà, c'est ainsi!). Des réussites merveilleuses: le prélude, les menuets, la gigue de la première suite; la sinfonia, l'allemande de la seconde (rondeaux et  capriccio, mais là il y a fort à faire avec l'ombre de Martha Argerich); et quand les prises de risque sont un peu "borderline" on garde l'envie de réécouter, pour voir si il n'y a pas à chercher derrière les coups d'éclat quelque lumière.

*
Spoiler:
 


http://www.deezer.com/album/10966196
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andika
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Jeu 14 Sep 2017 - 2:56

Grand débat que les partitas et les suites. Selon la partita ou la suite, on va préférer un pianiste à un ou une autre. Malheureusement, les intégrales sont parfois inégales. Personnellement, dans les suites anglaises et Partitas, j'écoute Andràs Schiff avec délectation. En revanche, je ne trouve que peu d'intérêt pour les suites françaises. La Tribune des critiques de disques s'était penchée sur la Partita 1 et la Partita 4 si ça vous intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andika.over-blog.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5540
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Dim 29 Avr 2018 - 10:19


Les Suites françaises, BWV 812-817
Murray Perahia (piano)
Berlin, VII.2013
DG


Contrairement à Arnaud, je ne trouve pas le Bach de Perahia émollient...

Après, bien sûr, on n’est pas dans le staccato furibard ni dans les ornementations hystérisantes: les mouvements lents ont même quelque chose d’assez méditatif - mais de tellement lumineux, aussi! - mais les mouvements rapides ont une belle relance rythmique et beaucoup de fluidité; et, sans rechercher l’effet, Perahia varie assez les dynamiques, les accents et les touchers et joue d’un rubato assez subtil pour que le discours ne soit jamais monotone - avec discrétion, certes (comme celui de Lipatti, l’art de Perahia est d’une pudeur toute classique), mais aussi toujours beaucoup de netteté.

Pour moi, vraiment une grande réussite, tout comme les Partitas et les Suites anglaises par le même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 41
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Lun 30 Avr 2018 - 14:12

Je rejoins Benedictus dans son appréciation des Bach de Perahia, que ce soit ce dernier disque DG ou les gravures plus anciennes chez Sony (j'aime aussi beaucoup des Variations Goldberg). Ce sont les mêmes mots qui me viennent: lumière, pudeur, recueillement. Pas une version extravertie.
HS: J'ai récemment découvert ses Beethoven et je dois dire que je suis tout aussi séduit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5540
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Lun 30 Avr 2018 - 15:02

Oui, ses Goldberg sont magnifiques aussi - mais (outre qu'ici c'est le fil Suites anglaises, françaises et Partitas) dans la discographie pléthorique des Goldberg, la version de Perahia est probablement un peu moins exceptionnelle (au sens premier): il existe au piano d'autres versions d'une esthétique méditative-lumineuse, mais nuancée, articulée et fluide (Zhu Xiao-Mei, Koroliov, le dernier Gould, Maria Yudina...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1971
Localisation :
Date d'inscription : 11/10/2011

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Mer 2 Mai 2018 - 16:07

Benedictus a écrit:

Contrairement à Arnaud, je ne trouve pas le Bach de Perahia émollient...

... les mouvements lents ont même quelque chose d’assez méditatif - mais de tellement lumineux, aussi! - mais les mouvements rapides ont une belle relance rythmique et beaucoup de fluidité; et, sans rechercher l’effet, Perahia varie assez les dynamiques, les accents et les touchers et joue d’un rubato assez subtil pour que le discours ne soit jamais monotone - avec discrétion, certes (comme celui de Lipatti, l’art de Perahia est d’une pudeur toute classique), mais aussi toujours beaucoup de netteté.

Pour moi, vraiment une grande réussite, tout comme les Partitas et les Suites anglaises par le même.

Eusèbe a écrit:
Je rejoins Benedictus dans son appréciation des Bach de Perahia, que ce soit ce dernier disque DG ou les gravures plus anciennes chez Sony (j'aime aussi beaucoup des Variations Goldberg). Ce sont les mêmes mots qui me viennent: lumière, pudeur, recueillement....

scratch Je me garderai bien de juger du Bach de Perahia, ne connaissant que ses partitas, mais je dois dire que je n'y suis pas très sensible. Je ne sais pas, si cette fluidité (trop lisse à mon goût), ou la discrétion classique (cette pudeur) ont tant à faire avec Jean-Sébastien Bach ? J'aime mieux ce qui tire vers la folie des fantaisies et toccatas ou les drames des cantates et passions (Edna Stern par exemple). Ou à contrario l'abstraction (de Gould par exemple), pour parler des versions piano. Mais tant qu'à utiliser cet instrument: pourquoi s'effacer ? Il y a tant de superbes versions clavecin (des partitas): Alard, Leonhardt, Pinnock, Ross ...
Ensuite, le(s) contre chant(s) me semble(nt) souvent de l’ordre de l'accompagnement au lieu d'être des chants, les ornements bien décoratifs ... Mais c'est sûrement l'admiration pour les interprétations citées plus haut qui me fait porter un jugement si sévère, et ne pas avoir la patience nécessaire pour chercher la luminosité dans cet éloge de l'ombre.
Il est vraisemblable que si je découvrais les partitas par Perahia: j'aimerais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17511
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Jeu 3 Mai 2018 - 4:10

xoph a écrit:

scratch Je me garderai bien de juger du Bach de Perahia, ne connaissant que ses partitas, mais je dois dire que je n'y suis pas très sensible. Je ne sais pas, si cette fluidité (trop lisse à mon goût), ou la discrétion classique (cette pudeur) ont tant à faire avec Jean-Sébastien Bach ? J'aime mieux ce qui tire vers la folie des fantaisies et toccatas ou les drames des cantates et passions (Edna Stern par exemple). Ou à contrario l'abstraction (de Gould par exemple), pour parler des versions piano. Mais tant qu'à utiliser cet instrument: pourquoi s'effacer ? Ensuite, le(s) contre chant(s) me semble(nt) souvent de l’ordre de l'accompagnement au lieu d'être des chants, les ornements bien décoratifs.

Merci d'avoir traduit mon ressenti de façon si éloquente. kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1971
Localisation :
Date d'inscription : 11/10/2011

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Jeu 3 Mai 2018 - 17:01

coucou Edna Stern que je réécoute en ce moment pourrait te plaire, quant à moi elle m'attrape par la peau du cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17511
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Ven 4 Mai 2018 - 3:34

C'est du pianoforte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 618
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Ven 4 Mai 2018 - 3:57

Menno van Delft vient de sortir un disque de tous les partitas sur clavicord. Je dois lui laisser un peu de temps avant de décider si c'est intéressant ou pas.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 618
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Ven 4 Mai 2018 - 4:01

Quelqu'un connaît ce disque par Nicholas Parle? Je suis tenté de l'acheter



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 618
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Ven 4 Mai 2018 - 4:07

[quote="xoph"]
Benedictus a écrit:

Ensuite, le(s) contre chant(s) me semble(nt) souvent de l’ordre de l'accompagnement au lieu d'être des chants.


Si c'est vrai c'est un problème grave! Une partie de l'essentiel de la musique réside dans l'independence des voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1971
Localisation :
Date d'inscription : 11/10/2011

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Ven 4 Mai 2018 - 4:15

arnaud bellemontagne a écrit:
C'est du pianoforte ?

Non pas du tout: un Steinway tout ce qu'il y de plus moderne. C'est bien sûr un choix délibéré pour une interprète qui a travaillé avec Amandine Beyer et enregistré avec elle un disque CPE Bach sur un pianoforte (copie Walter réalisée par Paul Macl Nulty), et enregistré Chopin sur instrument d'époque (Pleyel 1842).

"Performance of Bach’s music on the piano inevitably raises the issue of pedal use. Pianists who play Bach nowadays seem to be divided into those who use the pedal and those who do not, preferring a dry sonority. Perhaps the latter seek to imitate the sound of a harpsichord. But Bach, of course, also played the organ. Therefore, my approach is grounded in the belief that his music goes far beyond any given aesthetic prototype which seeks to limit it. I believe that these partitas were not written to call forth a specific sound but rather elicit a vocal approach that can come from various types of instruments (winds, strings, or keyboards). The musician should emphasise the piece’s musical structure, the connections between the voices, and the expressivity of the musical line." E. Stern

Dans le livret ou : http://www.orchidclassics.com/releases/me-su-bach-j-s-bach-partitas-nos-12-6-edna-stern/

Ses deux autres disques (autour de) Bach sont aussi sur piano moderne (Chaconne et Nun Komm' der Heiden Heiland)


Dernière édition par xoph le Sam 5 Mai 2018 - 7:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17511
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Ven 4 Mai 2018 - 4:24

Merci pour la précision. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5540
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Ven 4 Mai 2018 - 5:24

Mandryka a écrit:
xoph a écrit:
Benedictus a écrit:

Ensuite, le(s) contre chant(s) me semble(nt) souvent de l’ordre de l'accompagnement au lieu d'être des chants.


Si c'est vrai c'est un problème grave! Une partie de l'essentiel de la musique réside dans l'independence des voix.
Ce n'est pas moi qui ai écrit la phrase citée, c'est xoph.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1971
Localisation :
Date d'inscription : 11/10/2011

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Sam 5 Mai 2018 - 7:04

coucou C'était d'ailleurs un propos qui a sans doute sa part de "polémique". Perahia est bien sûr un grand musicien. Ensuite, il y a des interprétations qui vous émeuvent, d'autres non. C'est souvent difficile à expliquer sans forcer le trait, et reste très subjectif. Ceci dit je n'y sens pas cette tension (entre les voix) et la force ou l'épanouissement des contre chants que je trouve ailleurs. A l'occasion, si tu écoutes Edna Stern, je serais curieux d'avoir ton avis ( toi qui aimes souvent les interprétations avec du grain, et un grain de folie - Hélène Schmitt dans les sonates et partitas par exemple - )

------
Pour les fans d'Edna Stern (dont je suis) et des partitas une petite série de vidéos instructives.
Celle ci par exemple : watch?v=dNJxBJfQvEk (chaine youtube d'Edna Stern)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 618
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Dim 6 Mai 2018 - 13:44

Pour un enregistrement sur piano modern, avec "un grain de folie" et de la tension entre les voix,  j'aime beaucoup la sixième partita de Roger Woodward, en live dans un disque chez Celestial Harmonies, c'est sur Spotify. J'écouterai Edna Stern dès que j'ai un peu de temps libre!

Benedictus a écrit:
Mandryka a écrit:
xoph a écrit:
Benedictus a écrit:

Ensuite, le(s) contre chant(s) me semble(nt) souvent de l’ordre de l'accompagnement au lieu d'être des chants.


Si c'est vrai c'est un problème grave! Une partie de l'essentiel de la musique réside dans l'independence des voix.
Ce n'est pas moi qui ai écrit la phrase citée, c'est xoph.

Au temps pour moi.


Dernière édition par Mandryka le Dim 6 Mai 2018 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 618
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Dim 6 Mai 2018 - 13:54

xoph a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
C'est du pianoforte ?


. I believe that these partitas were not written to call forth a specific sound but rather elicit a vocal approach that can come from various types of instruments (winds, strings, or keyboards). The musician should emphasise the piece’s musical structure, the connections between the voices, and the expressivity of the musical line." E. Stern


C'est quoi au juste, "a vocal approach"? Comme un madrigal? (J'ai l'impression que Sergio Vartolo joue les capricci de Frescobaldi comme les madrigaux instrumentaux.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1971
Localisation :
Date d'inscription : 11/10/2011

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Dim 6 Mai 2018 - 17:51

coucou Je crois que c'est deux choses
- L'enlacement et le cantabile des voix, tel que de façon analytique, elle en esquisse une démonstration dans la petite vidéo à laquelle je renvoyais plus haut (gigue de la première partita, que je trouve par ailleurs vraiment extraordinaire dans son interprétation)
- Mais avant cela: elle se situe dans la vocalité des chorals pour orgue, et plus simplement de la voix des cantates ou passions. Les partitas sont contemporaines de la Saint-Mathieu après tout. Elle poursuit son travail amorcé sur son disque Nun komm, der Heiden Heiland, qui resituait certaines pièces du clavier bien tempéré à la lumière de chorals (transcriptions Bach/Busoni ou Brahms).
Pour en revenir à cette gigue de la première suite, elle y insuffle une tension dramatique (les appels, les mouvement descendants) qui doit autant au Bach de la ferveur des cantates qu'aux labyrinthes contrapuntiques.

PS
Edna Stern à propos des chorals:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1971
Localisation :
Date d'inscription : 11/10/2011

MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   Aujourd'hui à 5:57

Il est dit le plus grand bien de Benjamin Alard dans les pages précédentes (à propos des partitas). Sentiment que je partage absolument.
Si par le plus grand des hasards vous étiez passés à côté: je signale son intégrale clavier Bach en cours chez DHM (premier coffret paru)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: