Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Baroque germanique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Baroque germanique   Ven 15 Fév 2008 - 23:55

On a parlé des italiens et des français. Mais il y a une foule de compositeurs allemands et autrichiens, ou du Saint Empire si on veut rester exact, qui mériteraient quelques posts. A vot'bon coeur m'sieurs 'dames.

J'ai découvert Biber dans ses Sonates du Rosaire pour violon et basse continue. Superbe.
Ce Biber a travaillé dans l'ouest de l'Autriche à la fin du XVII° pour finir sa carrière au service du prince-archévêque Colloredo de Salzbourg.

Italien de ton mais de cette italie pré-vivaldienne, proche des vénitiens ou des romains, du contrepoint et de la danse, du pathos aussi. De très belles sonates avec base obstinée, des passacailles envoutantes, des pièces recueillies dans ces morceaux à destinée religieuse.

Et pour ne rien gâter il est comme d'hab' magnifiquement interprété par la grande Monica Huggett. Il y a longtemps que je n'avais pas été aussi envouté par du baroque instrumental.

Je l'ai vu interprété par John Holloway et Davitt Moroney. Quelqu'un est au fait de la discographie de ces sonates ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 0:12

Tu aimes ça ? Neutral

C'est quand même avec (et devant) Zelenka le compositeur baroque le plus surestimé ces temps-ci, tu ne crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 0:22

Je ne sais pas, je découvre. J'aime beaucoup ce violon en tout cas.

Zelenka, je m'étais offert le gros coffret DGG des pièces instrumentales et j'étais resté mitigé, quelques superbes symphonies au milieu de choses assez moyenne. J'ai adoré l'extrait de Kia par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 0:27

Oui, l'extrait de Kia a été une révélation pour moi aussi.

En baroque allemand, évidemment le plus grand des grands, le Père de la Musique, c'est, on a x fils sur lui, le très prolifique et célébrissime, reconnu par tous :
Spoiler:
 
, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 0:36

Je voulais parles des indépendants ici, pas des blockbusters de la mafia Bach-Telemann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 0:43

J'ai plein de noms si tu veux, Heinrich Albert, Constantin Christian Dedekind, Philipp Heinrich Erlebach, Andreas Hammerschmidt, Johann Erasmus Kindermann ou Johann Krieger, mais le problème c'est qu'ils sont tous mauvais. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 3:36

vartan a écrit:
J'ai découvert Biber dans ses Sonates du Rosaire pour violon et basse continue. Superbe.

Ce compositeur a été ma grande découverte du mois dernier. Ses Sonates du Rosaire sont une pure merveille ! Une de mes plus grandes expériences musicales à ce jour.

Les huit sonates pour violon sont également très bien. Le reste de l'oeuvre, essentiellement des messes, me laisse plus dubitatif : de grandes machines théâtrales à plusieurs choeurs que je trouve assez creuses dans l'ensemble (Messe de Salsbourg, de Bruxelles... etc). J'ai aussi très peu d'affinités avec son Requiem qui est sans doute son autre oeuvre la plus connue : jusqu'à présent ni Leonhardt ni Savall ne sont parvenus à me le faire apprécier. Je laisse reposer et je réessayerai plus tard.

Ce qu'il y a de merveilleux avec les Sonates du Rosaire c'est que le choix des instruments utilisés pour le continuo (en nombre et en genre) détermine en grande partie la résonnance "profane" ou "sacrée" de l'oeuvre. Des éclairages très différents donc. Personnellement je suis plus sensible à l'aspect "poème mystique" et je trouve que la version Manze/Egarr (Harmonia Mundi) est de loin la plus profonde et réussie de ce point de vue. Andrew Manze utilise du début à la fin un seul et même violon qu'il soumet à la scordatura et ne se fait accompagner que par un seul instrument (orgue ou clavecin). Un grand dépouillement et une unité parfaite (un seul et même violon) qui convient bien à cette méditation intimiste sur les 15 Mystères du Rosaire. On écoute au début d'une oreille plutôt distraite, puis quand intervient la grande passacaille de la Présentation de Jésus au Temple on est capté, littéralement envoûté, et on ne peut plus dès lors se détacher de cette oeuvre absolument unique.



Comme autres versions des Sonates du Rosaire je connais également Goebel, Holloway/Moroney et l'Ensemble Cordaria.

Ces approches me conviennent moins que Manze/Eggar. Moins méditatif, Goebel fait appel à une plus grande variété d'instruments pour l'accompagner (violoncelle, luth, clavecin et orgue) et il met plus en avant le caractère virtuose de ces pièces. Son enregistrement est souvent cité comme LA référence. Holloway/Moroney tout en ayant aussi de grandes qualités me séduisent encore moins que le précédent. Enfin, Walter Reiter et l'Ensemble Cordaria me paraissent offrir la lecture la plus profane de cette oeuvre en variant au maximum les sonorités du continuo : théorbe, violoncelle, harpe double, viole de gambe, lirone, orgue, clavecin, régale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 9:30

Ça c'est une réponse ! Very Happy
Comme toi, j'ai été véritablement envouté par ces sonates, élégance superficielle qui cache en effet des accents mystiques étranges, une alchimie surprenante du rapport entre continuo et un violon qui s'est rarement fait aussi spirituel qu'ici.

Manze me plaît toujours beaucoup, je vais y goûter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 11:04

Tu me fais envie, du coup, WoO. Oui, ce que je connais, c'est, outre le Requiem et les sonates pour violon, tout ce corpus liturgique en latin, très creux en effet.

Et je n'ai pas souvenir d'avoir entendu, dans les pièces pour violon, celles du Rosaire. A voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 12:08

Je me suis personnellement enfilé tous les disques possibles sur Biber:

-sa musique vocale est pompeuse et franchement dénuée de toute sensibilité.

-sa musique instrumentale tente d'en mettre là encore plein la vue, mais ca ne va jamais plus loin.

Partout, on encense ce compositeur mais je n'avais accroché à quoi que ce soit.


Zelenka a pondu quelques oeuvres d'une autre trempe tout de même (Miserere, certaines pièces instrumentales...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 17:44

C'est drôle, je ne suis pas trop "baroqueux", pourtant j'aime bien Biber (et Zelenka, encore que je me demande si ce dernier doit être classé dans les baroques, tant il est en avance sur son temps), pour les raisons inverses de Jorge Embarassed

Au contraire de Jorge, j'aime beaucoup cette "Salisburgensis Messe", justement pour cet aspect grandiose. Je la place parmi les plus grandes messes baroques. A propos de cette Messe, ainsi que la "Bruxellensis", rappelons qu'elle n'est attribuée à Biber que depuis peu, auparavant on les supposait d'un italien quasi inconnu, Orazio Benevoli.

Je trouve également ses deux Requiem formidables. A en juger par sa musique vocale, je pense qu'il est regrettable de ne pas connaître d'opéra de Biber. (il y a bien un drame musical, Arminio, mais il semble que la musique en soit incomplète).

Côté musique instrumentale, le chef d'oeuvre incontestable je crois, c'est les 15 Sonates et Passacaille sur les Mystères du Rosaire, pour violon et basse continue. Il y a une expressivité incroyable, en particulier dans les 5 Mystères douloureux.

Les sonates Tam Aris avec trompettes ont une pompe qui ne doit pas non plus plaire à Jorge Wink

Il y a aussi deux sonates intéressantes et fort descriptives : celle à 6 intitulée La Procession des Paysans, et celle à 10, La Bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 19:20

Mais je ne trouve aucune émotion dans cette débauche de trompettes, de choeurs. Pourtant, on peut faire du grandiose qui procure de l'émotion (sans chercher midi à quatorze heures)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kryzstof
Mélomane averti


Nombre de messages : 233
Age : 117
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 16 Fév 2008 - 23:48

Oh non ! Shocked C'est vraiment pas ma soirée ! Après la critique de Vartan sur le disque de Tharaud, il faut que je tombe sur un topic créé hier, où l'on parle d'un compositeur dont je mijotait une présentation plus riche et soignée que d'habitude. Bon tant pis.

Donc, oui, Heinrich Ignaz (von) Biber, c'est grand Smile . Sa musique instrumentale est très surprenante, presque « bizarre ». Cela s'explique surtout par sa forte utilisation de scordatura, qui consiste à modifier l'accord du violon en haussant ou baissant une ou plusieurs cordes, afin de pouvoir jouer sur plusieurs cordes à la fois, et surtout, afin de créer des couleurs tonales inouïes et très riches. Biber était aussi un violoniste virtuose et paraît-il assez prétentieux, et cela se ressent beaucoup dans sa musique. Mais il y a peu d'artifices, sa musique est très touchante et exprime des affects subtiles et nuancés.
Je tiens les Sonates du Rosaire pour le sommet de son oeuvre instrumentale. Ma première écoute à été un éblouissement, je n'avais jamais entendu quelque chose de tel. Une beauté vraiment singulière, inouïe. Je me suis rendu compte au fil des écoutes suivantes que beaucoup de sonates se faisaient écho entre elles, des lectures m'ont ensuite permis de comprendre que cette musique était truffée de symboles plus ou moins subtiles, de l'évocation de la croix dans La Crucifixion à des histoires de "cadences plagales"... Cependant, il n'y a nullement besoin d'être capable de remarquer ça pour apprécier cette oeuvre, vraiment.
Les autres sonates sont très agréables, par contre j'ai du mal avec sa musique religieuse Surprised . Si son requiem ne m'a pas ennuyé, c'est uniquement parce qu'il est court... ces trompettes, ce faste, non, très peu pour moi. Etrange aussi que cette messe soit en la majeur... sans le titre je n'aurais pas deviné qu'il s'agissait d'un requiem. En fait, je trouve que Biber est bien plus spirituel dans son oeuvre instrumentale, c'est vraiment là que l'on trouve ses lettres de noblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 17 Fév 2008 - 2:10

Je te heurte quand nous n'avons pas le même avis et quand nous l'avons. Mais que dois-je faire ou dire, Mon Dieu ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kryzstof
Mélomane averti


Nombre de messages : 233
Age : 117
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 17 Fév 2008 - 10:13

Je dois avoir en moi une part d'hérésie Mr. Green
Au temps de Biber on brûlait encore les sorcières non ? Je crois que le dernier bûcher du genre à eu lieu... en Suisse au milieu du XVIIIème siècle Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 17 Fév 2008 - 10:14

Sauvage ! pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 17 Fév 2008 - 10:19

Kryzstof, ne te (nous) prive pas d'une présentation complète, on peut tout à fait inclure un lien direct dans le premier message du fil et on sera très content de la lire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Kryzstof
Mélomane averti


Nombre de messages : 233
Age : 117
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 17 Fév 2008 - 10:59

Mais d'un côté, cette discussion est déjà très riche et semble très bien partit. D'ailleurs, je serai curieux de savoir pourquoi ce compositeur est surestimé ? Tes explications pourraient apporter du piment Mr. Green . On pourrait aussi étendre aux compositeurs proches du style de Biber comme Uccellini, Pandolfi Mealli, Schmelzer, Muffat...

Dans l'index, on pourrait pas faire en sorte que plusieurs noms de compositeurs différents renvoient à cette même discussion où leurs cas sont traités ? Plutôt que de multiplier les pages de présentation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 17 Fév 2008 - 13:20

Kryzstof a écrit:
Mais d'un côté, cette discussion est déjà très riche et semble très bien partit. D'ailleurs, je serai curieux de savoir pourquoi ce compositeur est surestimé ? Tes explications pourraient apporter du piment Mr. Green .
Très honnêtement, cette musique m'a juste paru extrêmement banale, aucune invention, et quelques tentatives d'effets qui m'ont paru très superficiels et inefficaces. Du coup, j'en suis resté là (il y a tellement à voir...), et je serais bien en peine de produire un anathème un peu étayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 17 Fév 2008 - 14:19

Tu devrais vraiment essayer les Sonates du Rosaire ! Very Happy

J'ai effectué le parcours inverse : d'abord les Sonates du Rosaire puis les grandes oeuvres religieuses, et j'ai été déçu, pensant que j'allais découvrir de nouveaux chefs d'oeuvre du même acabit. En partant d'un a-priori négatif tu seras peut-être agréablement surpris à l'écoute de cette oeuvre unique en son genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 17 Fév 2008 - 15:00

WoO a écrit:
Tu devrais vraiment essayer les Sonates du Rosaire ! Very Happy

J'ai effectué le parcours inverse : d'abord les Sonates du Rosaire puis les grandes oeuvres religieuses, et j'ai été déçu, pensant que j'allais découvrir de nouveaux chefs d'oeuvre du même acabit. En partant d'un a-priori négatif tu seras peut-être agréablement surpris à l'écoute de cette oeuvre unique en son genre.
Oui, c'est prévu. Mais dans mes prochains achats, je crains d'avoir quelques décadenteries en haut de la liste. :/ (Et côté baroque, des choses plus archaïsantes, Cavalieri notamment.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jesus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 53
Localisation : Est
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 17 Fév 2008 - 19:46

Curieux, ça ! J'avais en vinyl la Messe de Salzbourg, complétée par un hymne, Plaudite tympana. Pour moi, cette messe était de Benevoli.

J'ai lu sur le post de Joachim qu'elle est dorénavant attribuée à Biber.

Sur quel critères ? On a retrouvé le manuscrit signé Biber ? Et pourquoi était-elle auparavant attribuée à Benevoli ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 17 Fév 2008 - 22:17

jesus je ne connais pas la réponse à ta question mais je me souviens qu'il en était plus ou moins question dans le livret de la Messe de Salsbourg enregistrée par Goebel.

Sinon je ne connais pas du tout Zelenka. Je viens de lire sa notice Wikipedia, très succinte, essentiellement composée du catalogue de ses oeuvres et l'histoire de la musique occidentale des Massin n'en fait même pas mention...

Avez-vous des recommandations discographiques ? Quels sont les enregistrements prioritaires ? les meilleurs interprètes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 22 Fév 2008 - 18:10

jesus a écrit:

Sur quel critères ? On a retrouvé le manuscrit signé Biber ? Et pourquoi était-elle auparavant attribuée à Benevoli ?

Ce n'est qu'une hypothèse, en fait, d'après des recherches faites par le musicologue Hintermaier. Dans ce cas, la date de composition de la Messe salisburgensis serait de 1682 ou 83 au lieu 1628, date de la consécration de la cathédrale de Salzbourg. La Missa bruxellensis est dans le même cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bouddha
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 72
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 2 Mar 2008 - 11:12

Dans les baroqueux allemands,

il y a encore beaucoup de compositeurs
connus comme Buxtehude, Froberger,Schütz...
et méconnus, tels Eybler / Erberlin / Gortz / Kobrich / Förster K. / Homilius, Knüpfer / Krieger A. / Geist etc.

une mention toute spéciale pour Graupner dont l'oeuvre est prolifique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bouddha.ch/Hifi/hifi.htm
jesus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 53
Localisation : Est
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 2 Mar 2008 - 15:29

Eybler un baroqueux ? Laughing

Sinon, oui, Graupner, en pleine redécouverte sur CD, vaut le détour, à mon avis;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 2 Mar 2008 - 16:36

Pour avoir entendu pas mal de ses concertos et de son oeuvre pour clavecin, voila bien un compositeur qui me parait surestimé.

Je ne vois absolument pas en quoi il fait avancer le schmilblick... Guère d'inventivité, rien que du déjà vu. Souvent en plus mou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 2 Mar 2008 - 18:40

Effectivement, Eybler est plutôt Sturm und Drang que baroque ! Bouddha a sans doute pris en compte qu'on le joue souvent sur instruments d'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 2 Mar 2008 - 19:11

Eybler, avec ses deux symphonies presque beethoveniennes est en effet déjà loin des baroques...

Concernant Graupner, pour moi c'est un baroqueux comme un autre. En effet, quand on retire les grands, les Bach, Telemann ou Haendel, Buxthehude, Pachelbel...ils sont tous dans le même creuset.

Mais Graupner, pour ce que j'en ai entendu (Suites-ouvertures, concertos, partitas pour clavecin, quelques cantates), je le place sur le même plan (ou presque) que Buxthehude, ce dernier n'ayant même pas composé d'oeuvres orchestrales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mer 5 Mar 2008 - 12:11

En train d'écouter le Rosaire de Biber par Manze.

Je m'ennuie.

De la contemplation un peu longuette : pas de climat, pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mer 5 Mar 2008 - 17:31

DavidLeMarrec a écrit:

Je m'ennuie.
Le pauvre Rolling Eyes
Voila pour te distraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mer 5 Mar 2008 - 19:09

Kia a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Je m'ennuie.
Le pauvre Rolling Eyes
Voila pour te distraire...
Je me doutais que c'était une cochonnerie avec les petits braillards... tutut

A la place Meilhac et Halévy, j'aurais inclus des balles perdues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mer 5 Mar 2008 - 19:41

Ca me fait penser, pour ceux qui avaient apprécié le Fux de mon BT (celui qui "ressemble à du Glass"), voici le CD d'où venait l'extrait :



Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanlea
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5373
Age : 59
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mer 5 Mar 2008 - 19:56

Ce blaze ! pété de rire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mer 5 Mar 2008 - 23:25

DavidLeMarrec a écrit:
En train d'écouter le Rosaire de Biber par Manze.

Je m'ennuie.

De la contemplation un peu longuette : pas de climat, pour moi.

Pour cette oeuvre Goebel te conviendrait peut-être mieux, j'ai cru comprendre que tu avais bien aimé sa passacaille de la Présentation au Temple. A moins que ça ne soit la faute à Biber tout court (je ne sais pas pourquoi mais je penche plutôt pour cette hypothèse...), mais là on ne peut plus rien faire Rolling Eyes

J'en profite au passage pour reposer cette question :

WoO a écrit:
je ne connais pas du tout Zelenka. Je viens de lire sa notice Wikipedia, très succinte, essentiellement composée du catalogue de ses oeuvres. L'histoire de la musique occidentale des Massin n'en fait même pas mention...
Avez-vous des recommandations discographiques ? Quels sont les enregistrements prioritaires ? les meilleurs interprètes ?

Smile

PS: Une présentation complète de Biber par Krysztof serait en effet vraiment bienvenue ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mer 5 Mar 2008 - 23:34

WoO a écrit:
Pour cette oeuvre Goebel te conviendrait peut-être mieux, j'ai cru comprendre que tu avais bien aimé sa passacaille de la Présentation au Temple. A moins que ça ne soit la faute à Biber tout court (je ne sais pas pourquoi mais je penche plutôt pour cette hypothèse...), mais là on ne peut plus rien faire Rolling Eyes
Oui, je pense que j'aimerais mieux, mais j'ai pris ce que j'ai trouvé (suivi la radiodiffusion). Cela dit, à moins d'être un peu "gonflé" par ses interprètes, je crains de m'ennuyer ferme.


Quant à Zelenka, je serais bien en peine pour te conseiller, j'en pense le même mal que Biber : moins sinistre, mais moins de personnalité.

Tout ce que j'ai entendu, à l'exception des Lamentations de Jérémie (Chandos Baroque Players chez Hyperion), m'a laissé tout à fait froid. Commence peut-être par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mer 5 Mar 2008 - 23:58

Tu peux sans peine commencer par ces disques:



De belles oeuvres vocales qui alternent entre un certain classicisme de technique de composition et d'une vraie vision personnelle du drame religieux. Le miserere par Il Fondamento est un très beau morceau (même si on peut relever parfois quelques faiblesses ou automatismes d'écriture). Le reste est plus traditionnel mais ne manque jamais d'intérêt.

Ses oeuvres instrumentales m'ont toujours laissé un goût d'inachevé et n'ont jamais enthousiasmé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 6 Mar 2008 - 0:18

Very Happy Merci tous les deux pour vos recommandations. mains

Je crois que je vais commencer par le Miserere ou par les Lamentations.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 13 Mar 2008 - 14:06

Sonates du rosaire j'adore mais par qui ? moi j'ai Goebel et Holloway. J'aimerai bien une 3ème approche, j'hesite entre Bismuth et Manze... un conseil à me donner ? il y a aussi une version pas chere chez brilliant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 13 Mar 2008 - 14:37

Si tu veux une approche vraiment différente de Goebel essaie Manze.

Avec la version Brilliant tu ne prends pas de risque et tu auras un continuo plus varié au niveau des sonorités. Mais cette approche n'est pas méditative comme peut l'être celle de Manze. Sinon je n'ai pas écouté Bismuth, mais Christophe Huss a eu l'occasion d'écrire tout le bien qu'il en pensait ici : http://classicstodayfrance.com/review.asp?ReviewNum=502. A mon avis ça doit ressembler un peu à Goebel, au moins au niveau des tempi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 13 Mar 2008 - 14:57

la version brilliant est vraiment bonne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 13 Mar 2008 - 15:09

Encore une fois tout dépend de l'approche que tu souhaites favoriser. Relis les messages précédents et écoute les extraits sur Amazon pour te faire une idée sur cet enregistrement. Goebel est brillant de virtuosité dans ces pièces et tu connais déjà son approche. Si tu veux trouver quelqu'un de réellement à la hauteur dans une optique radicalement différente alors Manze me paraît être le choix indiqué.

De toute façon je n'ai jamais entendu de version réellement ratée pour cette oeuvre. Si ça avait été le cas je t'aurais mis en garde. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 13 Mar 2008 - 15:12

merci de tes conseils mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 14 Mar 2008 - 10:19

si je me cherche une oeuvre du meme genre que ces sonates du Rosaire, où dois-je me diriger ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 14 Mar 2008 - 16:17

Peut-être vers la musique instrumentale vénitienne du XVII° siècle, Biaggio Marini.
Ou Frescobaldi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 14 Mar 2008 - 20:40

Ah peut-etre !? Cet aprem je suis passer chez HM ils avaient une version avec diapason d'or d'Alice Pierrot chez Alpha (belle pochette !), on me l'a pas conseiller spécialement, surement pour mieux me refiler Manze. Mais est-ce une version qui mérite ses recompenses ? recommandable ? Woo me dira que personne n'a raté cette oeuvre mais apres d'ici à la réussir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 14 Mar 2008 - 21:43

Voici ce que Christophe Huss dit de cette version :

Citation :
en dépit de la somptueuse beauté de sa présentation il faut éviter la version d'Alice Piérot parue chez Alpha, débalancée sur le plan sonore, trop extravertie et assez agressive

Ne l'ayant pas écoutée je ne peux t'en dire plus. Au risque de me répéter : Manze est une valeure sûre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 14 Mar 2008 - 22:15

bon de toute facon je me suis commander Bismuth en complement de Goebel et je m'offrirai Manze la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mar 18 Mar 2008 - 8:53

pour le requiem de Biber celui à 15, j'ai Savall mais on m'en a pas dit que du bien, il parait que le toujours souriant Leonhardt serait meilleur chez DHM, est ce vrai ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mar 18 Mar 2008 - 10:15

La partie la plus intéressante de ce disque c'est le Stabat Mater de Steffani. L'interprétation du Requiem à 15 est différente de Savall mais l'un comme l'autre ne changent pas les notes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baroque germanique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baroque germanique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Baroque germanique
» Orgue baroque germanique -instruments et répertoire
» Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque
» La trompette baroque aujourd'hui
» coffrets ~baroque HMF / DHM / Sony

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: