Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Baroque germanique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mar 18 Mar 2008 - 9:24

oui je vois ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Mar 18 Mar 2008 - 14:05

Hasse on le range dans ce topic ? Si oui que pensez vous de ce disque de Goebel ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 21 Mar 2008 - 10:23



Il m'en fallait savoir à propos de ce biber. Voilà qui est fait.
J'ai préféré m'orienter sur savall pour ma première.
On a donc ici 2 parties distinctes et bien différentes dans le style

La battalia ne manque pas d' intérêts, c'est même très bien et parlant .Le morceau 2 est dissonant, très spéciale mais pas désagréable. Jamais entendu ce style.
Puis pour le reste très enjoué, un petit mélange d'italien et une note d'élégance à la française. c'est charmant . Sans être transcendant.

Le requiem puker Pompeux à foison et c'est bien ce qui le rend si peu austère pour un requiem et sans âme, une musique insipide sans profondeur.
Dommage les chants sont bien mais n'arrivent pas à me faire plongé dans le drâme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 21 Mar 2008 - 10:38

Ce disque ne m'a pas laissé un souvenir impérissable non plus et je trouve très justes toutes tes remarques. La Battalia ne possède rien qui la rende inoubliable. Il faut peut-être écouter ce Requiem a la manière de certaines messes classiques (les trompettes en moins), comme une grande machine théâtrale un peu creuse, pour pouvoir l'apprécier et passer un moment agréable : beaucoup de spectacle pour peu d'émotion. Une fois qu'on est averti ça passe mieux.


Dernière édition par WoO le Ven 21 Mar 2008 - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 21 Mar 2008 - 10:42

WoO a écrit:
(les trompettes en moins)

J'avais pas osé parler de ces trompettes hehe . De peur de dire une bourde. Voilà que je suis rassuré. Et du coup je peux y aller:
Mais quelles lourdeurs elles amènent ici. On dirait du mauvais telemann dans un mauvais requiem .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 21 Mar 2008 - 10:51

atomlegend a écrit:
WoO a écrit:
(les trompettes en moins)

J'avais pas osé parler de ces trompettes hehe . De peur de dire une bourde. Voilà que je suis rassuré. Et du coup je peux y aller:
Mais quelles lourdeurs elles amènent ici. On dirait du mauvais telemann dans un mauvais requiem .

Mais vas-y lâche toi ! Libera te ! pété de rire

Sans aller jusque là j'ai juste envie de dire que leur emploi systématique finit par lasser... Shit
Il aurait dû intituler son oeuvre "Requiem à 15 pour trompettes" hehe

Mais heureusement que Biber est un génie comparé à Lully si on en croit Goebel... drink

( tutut telemann n'est jamais mauvais ! Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 21 Mar 2008 - 10:55

WoO a écrit:


Mais heureusement que Biber est un génie comparé à Lully si on en croit Goebel... drink


C'est parce que la musique de lully est télémann riche que goebel ne peut l'interpréter

je vous l'a fait à la Stanléa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 21 Mar 2008 - 10:56

atomlegend a écrit:
WoO a écrit:


Mais heureusement que Biber est un génie comparé à Lully si on en croit Goebel... drink


C'est parce que la musique de lully est télémann riche que goebel ne peut l'interpréter

je vous l'a fait à la Stanléa

Excellent ! pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 29 Mai 2008 - 11:36

J'en avais parlé dans un fil perdu sans doute.

Réécouté ce Johann Ernst Eberlin (1702-1762), compositeur salzbourgeois, maîtrede chapelle, organiste et réputé musicien.

Une bonne idée de la qualité musicale de cette petite cour germanique. Maître de Leopold Mozart, ses partitions servirent de sujet d'étude à Wolfgang.
Considéré comme baroque tardif, il a essentiellement composé pour l'orgue et toute une platée de messes et requiem (on doit beaucoup mourir à Salzbourg dans ces années-là).
Il me fait penser à Lotti, ce mélange d'italianité qu'on retrouve chez tous ces compositeurs allemands qui on étudié les compositeurs péninsulaires ou fait le voyage d'Italie et de solidité ancrée dans l'usage d'un contrepoint plus élaboré.



http://www.amazon.de/Missa-34-Requiem-8-Banda/dp/B00008GQV5/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=music&qid=1212060367&sr=1-1

La messe n° 34 est assez ennuteuse malgré ses choeurs d'enfants et ses solistes tout aussi juvéniles. Le Requiem (n°8 ) est plus intéressant et plus inspiré avec un beau kyrie, des passages à la polyphonie discrètement dissonante et pathétique et de beaux développements virtuoses. Le ton est compassé plus que triste.
Du bon travail mais pas de génie non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 29 Mai 2008 - 12:11

C'est dans le ton d'un biber ? D'un Heinrich Schutz ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 29 Mai 2008 - 19:47

Moins bien, plus classique quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 29 Mai 2008 - 23:37

vartan a écrit:
Moins bien,

Oooo la vache . affraid

drapeau

Vive lully
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 29 Mai 2008 - 23:40

Citation :
C'est dans le ton d'un biber ? D'un Heinrich Schutz ?
Heinrich Schütz : 1585-1672.
Qu'est-ce qu'il vient faire là-dedans le pauvre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 29 Mai 2008 - 23:53

C'est moi qui ai fais l'amalgame baroque germanique et Heinrich Schutz .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 29 Mai 2008 - 23:57

Atom pense tout de suite aux meilleurs, il est comme ça. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 30 Mai 2008 - 0:01

Il existe une distinction entre "baroque primitif" et "baroque tardif" , ou quelque chose d'approchant ?
Parce que pour moi, Biber et Schütz, c'est pas du tout la même catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 30 Mai 2008 - 0:06

jerome a écrit:
Il existe une distinction entre "baroque primitif" et "baroque tardif" , ou quelque chose d'approchant ?
Parce que pour moi, Biber et Schütz, c'est pas du tout la même catégorie.
Bien sûr qu'il existe ces distinctions. Schütz est même plutôt renaissant, ou à tout le moins baroque très archaïque. Biber est en plein baroque "épanoui" (même si sa musique...). Eberlin plutôt dans les classiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 30 Mai 2008 - 0:08

Oui mais on a qu'un seul fil pour s'exprimer sur le baroque germanique .
Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 30 Mai 2008 - 0:10

atomlegend a écrit:
Oui mais on a qu'un seul fil pour s'exprimer sur le baroque germanique .
Mr.Red
Non, non, il y a aussi les fils consacrés à Bach, mais eux c'est juste pour rigoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 30 Mai 2008 - 0:11

Vous êtes tous trop bêtes, je me tire.




Wink


Dernière édition par jerome le Ven 30 Mai 2008 - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 30 Mai 2008 - 0:11

DavidLeMarrec a écrit:
atomlegend a écrit:
Oui mais on a qu'un seul fil pour s'exprimer sur le baroque germanique .
Mr.Red
Non, non, il y a aussi les fils consacrés à Bach, mais eux c'est juste pour rigoler.

Bach...scratch lequel ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Ven 30 Mai 2008 - 0:12

atomlegend a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
atomlegend a écrit:
Oui mais on a qu'un seul fil pour s'exprimer sur le baroque germanique .
Mr.Red
Non, non, il y a aussi les fils consacrés à Bach, mais eux c'est juste pour rigoler.

Bach... Bach lequel ? hehe
Le seul, le Bach germanique.

(Le Bach français, c'est pour Eragny.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 26 Déc 2009 - 13:34

Bon, j'exhume ce fil pour parler de ma découverte du jour : Gottfried Heinrich Stöltzel (1690-1749). Ce compositeur a sombré dans l'oubli et une part très importante de son œuvre (12 cycles annuels complets de cantates, 500 cantates profanes, l'intégralité de ses 80 suites orchestrales et de ses 4 opéras notamment...) a été irrémédiablement perdue. De son temps, pourtant, sa réputation pouvait être comparée à celle de Bach (auquel on a d'ailleurs un temps attribué un de ses airs).

Je suis tombé un peu par hasard sur MusicMe sur les cinq premières cantates de son Oratorio de Noël, exécuté au tournant des années 1736-1737 :



C'est siglé CPO (comme par hasard), les cinq cantates suivantes se trouvent sur un autre CD, mais il n'est malheureusement pas en ligne. Je pense que j'investirai dedans prochainement de toute façon, car passé un début qui m'a laissé un peu sceptique je suis "rentré" dans cette très belle musique, à laquelle je conseille aux amateurs de jeter une oreille.

De ce compositeur, on trouve également chez CPO une Passion, un disque de Cantates pour la Pentecôte et deux de Cantates de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 26 Déc 2009 - 13:56

Disons que le problème principal pour accrocher, c'est que Ludgér Remy dirige comme il joue du clavecin. I don't want that

Sinon c'est du Bach avec quelques trucs pittoresques du classique (les cors de chasse hehe ). J'aime bien perso, mais ça vaut pas Telemann, loin s'en faut. Ni même Bach d'ailleurs.
On touche toujours aux limites du langage classique (ou post-haendelien ici).

Cela dit, c'est chouette quand même et comme tu le dis l'immersion est efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 9 Avr 2011 - 20:09

Bonsoir à tous,


hier soir, je suis allée voir ça , et mes impressions sont assez mitigées. Ce n'est pas dû à l'interprétation, qui était de qualité, mais plutôt de la musique en elle-même. Il y a de très belles choses dans ces pièces, c'est indéniable, mais je suis totalement incapable de me remémorer ce que j'ai pu entendre hier. En somme, rien ne m'a marqué, et même, je me suis parfois ennuyée.
Pourtant, je suis partie avec un très bon a priori, puisque j'aime globalement le baroque, du moins, français.

Donc, j'aimerai que l'on me redirige vers d'autres compositeurs (mis à part les sempiternels Bach et Telemann) qui pourraient me faire aimer le baroque allemand... Du moins, je n'ai pas accroché à l'école hambourgeoise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 10 Avr 2011 - 7:33

Tiens, pourtant je croyais que tu aimais Schütz... Effectivement tu as pioché dans la section un peu austère, mais j'aime beaucoup cette école personnellement.
J'aime bien les Fontaines de Jérusalem de Schein, par exemple, mais on est quand même dans le sous-Schütz et le sous-Motets de Bach (sans jugement négatif, juste que c'est chouette dans le même genre mais un peu moins intense).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 10 Avr 2011 - 8:47

DavidLeMarrec a écrit:
J'aime bien les Fontaines de Jérusalem de Schein, par exemple, mais on est quand même dans le sous-Schütz et le sous-Motets de Bach (sans jugement négatif, juste que c'est chouette dans le même genre mais un peu moins intense).
J'aime beaucoup Schein et pour moi ce n'est pas un sous-Schütz ou sous-Bach, le style est quand même assez différent (surtout par rapport à Bach).
Il y a beaucoup de madrigalismes dans l'écriture, même si ce sont des motets. C'est moins austère, c'est même ce qui me semble le moins germanique.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 10 Avr 2011 - 8:54

On est tout à fait d'accord, c'est différent (et même très différent de Bach), mais je schématise pour situer, sinon on entre quand même dans des détails assez fins : comme si on s'indignait de comparer LULLY et Destouches. Oui, ça n'a rien à voir, mais il faut avoir baigné dedans un peu longtemps pour percevoir les différences.

alexandre. a écrit:
Il y a beaucoup de madrigalismes dans l'écriture, même si ce sont des motets.
Les Fontaines sont clairement écrites dans un genre où les voix ont une réelle indépendance, plus que pour le motet germanique traditionnel, plus homophonique (sans parler des choix harmoniques.

Donc moins typiquement germanique, oui, mais moins austère, je ne le sens pas comme ça. Ca reste une musique qui plaira avant tout à ceux qui sont conquis par cette esthétique, qui n'a pas de séduction "tout public", d'une certaine façon (de mon point de vue).

Et je suis sûr qu'il y a des compositeurs auxquels je ne songe pas pour l'heure et qui sont tout à fait plus intéressants dans un genre similaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 10 Avr 2011 - 10:58

@ Elvira : oulah, Buxtehude, pas trop mon truc à moi non plus.

Je te conseille de te pencher sur l'opéra Croesus (1711, révisé en 1730) de Reinhard Keiser, exhumé par René Jacobs :



Moi qui ne suis pas grand fan de Jacobs, je dois dire que je trouve cet enregistrement superbe (et Dorothea Röschmann y est magnifique). Je suis d'ailleurs étonné que personne n'est mentionné ce disque dans ce topic, car il me semble qu'il avait pas mal fait parler lui. Je ne l'ai plus écouté depuis un petit moment donc il faudrait que je me reprogramme ça pour pouvoir en dire plus, mais je pense en tout cas pouvoir affirmer que ça a de bonnes chances de te plaire. Wink

Du même compositeur, il y a également un autre opéra disponible au disque, Fredegunda, chez Naxos, mais les quelques extraits que j'en ai entendu ne m'ont pas fait sauter le pas, en revanche.

(Sinon, pour l'anecdote, Keiser est le compositeur de la Passion selon St Marc que l'on a longtemps attribué à Bach. Je crois également me souvenir avoir lu quelque part que c'était faute de pouvoir s'imposer face à lui sur les terres germaniques que Haendel est parti en Angleterre.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 10 Avr 2011 - 11:02

Là, on est vraiment dans un autre genre : c'est du seria en allemand, ni plus ni moins. Un des très rares cas où l'on entendra du récitatif sec en allemand ! (Puisque dès l'époque classique et jusqu'à Euryanthe, on n'utilise que des dialogues parlés entre les numéros.)

En ce qui me concerne, je suis beaucoup plus Buxtehude, mais il est vrai que cette musique est austère et réclame des interprètes très pédagogiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 10 Avr 2011 - 11:04

Je l'ai vu à ma médiathèque ce Croesus je l'emprunterai la prochaine fois, je connais très mal l'avant-Bach, sauf Buxtehude à l'orgue qui ne me parait pas mal... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 10 Avr 2011 - 11:08

Keiser est un contemporain de Bach. Smile Et personnellement, je trouve à Buxtehude plus de relief, moins d'épate virtuose qu'au Bach organiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 10 Avr 2011 - 11:21

DavidLeMarrec a écrit:
Tiens, pourtant je croyais que tu aimais Schütz... Effectivement tu as pioché dans la section un peu austère, mais j'aime beaucoup cette école personnellement.
J'aime bien les Fontaines de Jérusalem de Schein, par exemple, mais on est quand même dans le sous-Schütz et le sous-Motets de Bach (sans jugement négatif, juste que c'est chouette dans le même genre mais un peu moins intense).

Oui, en effet, j'ai apprécié les quelques oeuvres de Schütz, mais c'est minoritaire vois-tu. Ce n'est pas ça qui va me faire dire :"Oh là là, qu'est-ce que j'aime le baroque allemand !"



Octavian a écrit:
@ Elvira : oulah, Buxtehude, pas trop mon truc à moi non plus.

Je te conseille de te pencher sur l'opéra Croesus (1711, révisé en 1730) de Reinhard Keiser, exhumé par René Jacobs :



Moi qui ne suis pas grand fan de Jacobs, je dois dire que je trouve cet enregistrement superbe (et Dorothea Röschmann y est magnifique). Je suis d'ailleurs étonné que personne n'est mentionné ce disque dans ce topic, car il me semble qu'il avait pas mal fait parler lui. Je ne l'ai plus écouté depuis un petit moment donc il faudrait que je me reprogramme ça pour pouvoir en dire plus, mais je pense en tout cas pouvoir affirmer que ça a de bonnes chances de te plaire. Wink

Du même compositeur, il y a également un autre opéra disponible au disque, Fredegunda, chez Naxos, mais les quelques extraits que j'en ai entendu ne m'ont pas fait sauter le pas, en revanche.

(Sinon, pour l'anecdote, Keiser est le compositeur de la Passion selon St Marc que l'on a longtemps attribué à Bach. Je crois également me souvenir avoir lu quelque part que c'était faute de pouvoir s'imposer face à lui sur les terres germaniques que Haendel est parti en Angleterre.)

Bon, même si je ne suis pas une amoureuse du séria, mais pourquoi pas ma foi. Wink Par contre, pas de chance, il n'est pas trouvable sur musicme, donc je prends note si jamais je trouve ça, mettons dans les bacs de la Chaumière... :p
( je me pencherai bien sur l'oeuvre Fredegunda, juste pour le plaisir de voir comment ce personnage est traité... ou peut-être mal traité. Mr. Green)

Sinon, il y a une coquille dans la page de présentation (ou alors dans le programme) : dans mon programme, il n'est nulle part marqué que les Cyclopes ont joué, lors de la représentation, du Buxtehude... Et comme je suis ignare, je ne peux pas vérifier...

Merci à vous tous. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 10 Avr 2011 - 12:03

DavidLeMarrec a écrit:
Les Fontaines sont clairement écrites dans un genre où les voix ont une réelle indépendance, plus que pour le motet germanique traditionnel, plus homophonique (sans parler des choix harmoniques.

Donc moins typiquement germanique, oui, mais moins austère, je ne le sens pas comme ça. Ca reste une musique qui plaira avant tout à ceux qui sont conquis par cette esthétique, qui n'a pas de séduction "tout public", d'une certaine façon (de mon point de vue).

Et je suis sûr qu'il y a des compositeurs auxquels je ne songe pas pour l'heure et qui sont tout à fait plus intéressants dans un genre similaire...
C'est peut-être un peu austère, mais Elvira ayant une certaine appétence pour la polyphonie renaissante, Schein pourrait tout à fait lui convenir.


Sinon, Weckmann ayant été évoqué, je conseille cet album magnifique :



Koslowsky est plus expressive que jamais, la déploration initiale est à pleurer. Les canzonetta par le Concerto Palatino sont impressionnantes de justesse technique et d'intentions.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 10 Avr 2011 - 12:09

alexandre. a écrit:
C'est peut-être un peu austère, mais Elvira ayant une certaine appétence pour la polyphonie renaissante, Schein pourrait tout à fait lui convenir.
Ce n'est pas pour rien que je l'ai cité lui plutôt qu'un autre. Wink Je ne suis pas complètement convaincu du résultat, mais ça reste du domaine du possible.

Et s'il lui reste à explorer chez Schütz, l'Exequien dont il était question tout récemment dans ton fil sera parfait pour un début de périple. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Baroque germanique   Sam 7 Mai 2011 - 17:46

Johann Ludwig Bach, Trauermusik :




C'est une musique funéraire écrite par un cousin de J.S. Malgré le titre le caractère est plutôt enlevé, pas de contrition, pas d'affliction. Plutôt une joie liée à l'acceptation du destin, et à la soumission au Seigneur. C'est assez peu austère, et ça me semble du coup très accessible/
C'est vraiment très bien écrit, avec une certaine exaltation rythmique, des choses assez sympathiques harmoniquement, et un contrepoint aéré mais très efficace. Les effectifs sont plutôt nourris, avec un double choeur.
Rademann est excellent, faisant toujours avancer la musique, et instillant tout de même du drame. L'Akademie für Alte Musik Berlin est à la hauteur, avec des théorbes très efficaces. RIAS Kammerchor parfait comme d'habitude, avec un impact et une diction impeccables.

Revenir en haut Aller en bas
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 8 Mai 2011 - 22:15

Biber m'enquiquine, c'est en général si formulaire... Biber et Telemann se ressemblent sur ce point.

Buxtehude en musique de chambre, c'est un des tops! Georg Muffat et son contemporain Johann-Kaspar-Ferdinant Fischer, sont nullement à dédaigner. Mais Buxtehude, houlàlà! Superbe! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 8 Mai 2011 - 22:21

Quelqu'un peut il me rappeler de quel peintre est le célébre autoportrait sur la pochette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 55
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 8 Mai 2011 - 22:21

Albrecht Dürer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 8 Mai 2011 - 23:04

kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diogène
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 15/04/2011

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Lun 9 Mai 2011 - 11:19

C'est son troisième et dernier autoportrait, celui où il semble avoir trouvé la sagesse (l'aspect christique de l'oeuvre...etc).

Sinon pour en revenir au fil originel, j'avoue avoir les mêmes goûts qu'Ysov, Buxtehude et Muffat, j'ajouterai Schmelzer également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 2 Sep 2012 - 13:53

Découverte ce matin des sonates du rosaire de Biber et je dois dire que je me suis bien ennuyée.
Je ne sais pas si c'est à cause de la version que j'ai choisie (Bismuth)...
J'y ai entendu un style italien évident mais avec beaucoup de lourdeur, de la virtuosité gratuite et inadaptée à l'usage de ces sonates. Je ne vois pas de différence de caractère suffisante entre les différents mystères du rosaire. je vais tout de même essayer de poursuivre avec les messe de Biber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Baroque germanique   Lun 3 Sep 2012 - 13:36

Je n'ai jamais adoré une œuvre de Biber. Si tu t'intéresses au violon baroque germanique, Westhoff ou Walther (et l'école de Dresde en général) me semblent bien plus intéressants. Pareil pour les messes, je préfère nettement les cantates des Allemands du Nord ou des Saxons (Weckmann, Rosenmüller, Buxtehude et Bruhns en priorité).
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Lun 3 Sep 2012 - 20:48

J'aime beaucoup les sonates du rosaires (toutes virtuoses qu'elles soient, mais je ne considère pas ça comme un défaut, au contraire). Mieux vaut quand même ne pas les écouter tout d'un bloc. La Chaconne de la Présentation de Jésus au Temple (4ème sonate) me bouleverse toujours autant.. Bismuth y est trop rapide et extérieur. Il boucle cette sonate en 6 min 30. Je préfère les interprètes plus lents : Holloway/Moroney et surtout Manze/Egarr (pour moi LA version).
Par contre, les messes de Justin Biber, c'est une autre histoire... De grosses machines pompeuses bien ennuyeuses.

Si tu n'aimes pas le violon de Biber essaie Schmelzer (mais tu vas trouver ça trop virtuose)
Sinon dans la même série chez Alpha il y a deux très beaux disques Carbonelli et Albertini, magnifiquement interprétés par Hélène Schmitt (cf. disque Schmelzer des sonates pour violon seul). Ils ne sont pas germaniques mais ils méritent qu'on parle d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Jeu 20 Sep 2012 - 14:53

Oups, désolée, je n'avais pas vu vos réponses Embarassed

@ alexandre : je ne m'intéresse pas spécialement au violon baroque germanique. En fait c'est à cause du fil sur les incontournables du baroque instrumental, plusieurs membres ont proposés ces sonates que je ne connaissais pas. Mais oui je connais bien Buxtehude, un peu moins Rosenmuller et à priori ça me plait davantage également.

@ WoO : merci je note tout ça Wink JE referai peut-être un essai dans une autre version pour les sonates du rosaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Baroque germanique   Dim 26 Mar 2017 - 22:45

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Unico Wilhelm Graf van Wassenaer (1692-1766) :

Concerti Armonici

= Thomas Füri, Camerata Bern

(Archiv, septembre 1980)

Smile La pochette nous rappelle que ces six délicieux concertos pour cordes furent longtemps attribués à Pergolese.
L'interprétation de Koopman et ses troupes amstellodamoises, souvent donnée comme une référence discographique, vient de reparaître dans un double-album de la série Erato Veritas.
Ici, effectif nourri (la critique lui a même reproché un certaine uniformité hédoniste) mais style vif et sans maniérisme : Thomas Füri et ses archets suisses nous régalent !
Ils enregistrèrent aussi pour le label Novalis, et pour DG qui serait bien inspiré de regrouper un coffret à leur hommage (les Sonates pour cordes de Rossini, des concertos de Vivaldi, des albums consacrés aux Écoles de Vienne et Mannheim...)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baroque germanique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baroque germanique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Baroque germanique
» Orgue baroque germanique -instruments et répertoire
» Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque
» La trompette baroque aujourd'hui
» coffrets ~baroque HMF / DHM / Sony

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: