Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Liszt - Oeuvres sacrées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 19:38

(Edit : réponse à MickeyZeVrai, bien sûr.)

Gnagnagnagna.

Ce n'est pas de la rhétorique, c'est de la disqualification de principe. Cool


Dernière édition par DavidLeMarrec le Jeu 10 Avr 2008 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 20:17

De toute façon c'est une œuvre qui passe très mal chez les adolescents boutonneux mozarto-wagneriens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 20:29

Wolferl a écrit:
Bon, je viens d'écouter ce Via Crucis et... j'aime bien. Sans plus.

Il y a de très beaux passages, et d'autres un peu plus soporifiques, mais pas de choc, je ne trouve pas ça franchement "renversant".
Oui, c'est très pur, très dénudé, très austère ; trop austère même, des jolis choeurs a capella, trois accord légèrement dissonants plaqués au piano et c'est bouclé, on attend sans arrêt quelque chose... et non.
Hihi je vais me faire lyncher hehe
Mais c'est sans doute le sujet qui m'est aussi très obscur, en hérétique que je suis, et peut être que l'orgue offre plus de consistance... A réessayer. Smile
Non, l'orgue, justement, sonne beaucoup plus vide.

C'est normal que tu trouves ça ascétique. La première fois que j'ai ouvert la partition, j'ai été profondément dégoûté, j'avais l'impression de m'être fait tromper sur la marchandise. Non, c'est juste une oeuvre d'une puissance extraordinaire avec cette économie de moyens qu'il est difficile de dépasser, en effet. A moins de faire du Feldman (et encore, chez Feldman, il y a des accords, même si ce sont tout le temps les mêmes hehe ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 20:45

Kia a écrit:
De toute façon c'est une œuvre qui passe très mal chez les adolescents boutonneux mozarto-wagneriens...
Etrange, je sens comme une pointe d'animosité dans ton message... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 20:52

C'est normal de ne pas aimer la version au piano surtout avec le disque d'Engerer: un ennui mortel... aucun souffle...
En revanche vraiment Via Crucis est un chef d'oeuvre extraordinaire, tout à fait inclassable...
Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 21:01

Sauron le Dispensateur a écrit:
C'est normal de ne pas aimer la version au piano surtout avec le disque d'Engerer: un ennui mortel... aucun souffle...
En revanche vraiment Via Crucis est un chef d'oeuvre extraordinaire, tout à fait inclassable...
Surprised
Te revoilà à raconter des bêtises, toi, avec ton orgue de pacotille... tutut

C'est malin, tu as dégoûté Vartan de l'oeuvre, alors qu'elle a tout pour lui plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 21:21

Je critiquait surtout le disque d'Engerer -la seule version piano que je possède- que je trouve vraiment très ennuyeuse...
Mais tu en dis du bien alors je ne sais sur quoi reporter mon insatisfaction... je dirai 50/50: d'une part le mélange piano/chieurs ne fonctionne pas et d'autre part Engerer a pris 58 somnifères avant l'enregistrement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 21:23

Sauron le Dispensateur a écrit:
Je critiquait surtout le disque d'Engerer -la seule version piano que je possède- que je trouve vraiment très ennuyeuse...
Mais tu en dis du bien alors je ne sais sur quoi reporter mon insatisfaction... je dirai 50/50: d'une part le mélange piano/chieurs ne fonctionne pas et d'autre part Engerer a pris 58 somnifères avant l'enregistrement...
C'est plutôt le choeur qui dort.

Ecoute la version de Leeuw, et on en recause. Ca tue tout.

Tout s'explique, si tu n'as pas entendu ce pur moment de magie. Suspendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 21:34

Oooooh sait-on jamais... mais j'ai des doutes... tu aimes Tharaud, Girod et même Engerer... alors je me méfie... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 21:49

Sauron le Dispensateur a écrit:
Oooooh sait-on jamais... mais j'ai des doutes... tu aimes Tharaud, Girod et même Engerer... alors je me méfie... Mr. Green
Là, c'est du pianisme nu, pas de pédale, pas de rondeurs, que de la musique pure. Je ne vois pas comment tu pourrais ne pas aimer - à moins de rêver de Brendel dans le Via Crucis. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 21:53

DavidLeMarrec a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Oooooh sait-on jamais... mais j'ai des doutes... tu aimes Tharaud, Girod et même Engerer... alors je me méfie... Mr. Green
Là, c'est du pianisme nu, pas de pédale, pas de rondeurs, que de la musique pure. Je ne vois pas comment tu pourrais ne pas aimer - à moins de rêver de Brendel dans le Via Crucis. hehe
Surtout que j'aime François, Arrau et Richter et les fleurs et que Schreker m'ennuie... alors il est où le rapport?

Non, il faut que tu écoutes Leeuw, c'est ta dernière chance! vador
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 21:54

C'est Mickey qui doit en rêver de Brendel dans Via Crucis... moi à la limite avec Arrau ou Bolet je dirai pas non... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:00

Sauron le Dispensateur a écrit:
C'est Mickey qui doit en rêver de Brendel dans Via Crucis... moi à la limite avec Arrau ou Bolet je dirai pas non... hehe
Mon Dieu tu es immonde Sauron! Même Arrau là-dedans ça sonnerait mal! Bolet de même, c'est du piano trop brillant, romantique et... résonnant.
Brendel, non non. Je te rappelle que tu m'as payé pour défendre Brendel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:01

MickeyZeVrai a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
C'est Mickey qui doit en rêver de Brendel dans Via Crucis... moi à la limite avec Arrau ou Bolet je dirai pas non... hehe
Mon Dieu tu es immonde Sauron! Même Arrau là-dedans ça sonnerait mal! Bolet de même, c'est du piano trop brillant, romantique et... résonnant.
Brendel, non non. Je te rappelle que tu m'as payé pour défendre Brendel...
Oui! j'avais oublié!!! Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:04

Arrau, ce serait probablement un peu pesant, un peu sophistiqué. Du son un peu "gros". Mais je n'en sais rien, pas entendu.

Misérables !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:07

On peut aussi se tourner vers la transcription pour Trombone et Orgue Rolling Eyes

http://www.raumklang.de/de/katalog/texte/9805.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:09

Kia a écrit:
On peut aussi se tourner vers la transcription pour Trombone et Orgue Rolling Eyes

http://www.raumklang.de/de/katalog/texte/9805.html
Oui mais non. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:11

Sinon je vois aussi que l'ami DFD a enregistré l'oeuvre par contre c'est pas disponible en cd Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:17

Kia a écrit:
Sinon je vois aussi que l'ami DFD a enregistré l'oeuvre par contre c'est pas disponible en cd Sad
Si, si, ça existe. Avec Reiman. C'est assez horrible, Reiman là-dedans...

Et puis DFD pour deux interventions de deux secondes, franchement...

Tu écoutes quelle version, toi ? Tu préfères orgue, piano ou harmonium ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:18

Quelqu'un veut établir un profil psychologique type des gens qui aiment Via Crucis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:18

Sauron le Dispensateur a écrit:
Quelqu'un veut établir un profil psychologique type des gens qui aiment Via Crucis?
C'est quoi cette perche pourrie. Laughing


Apparemment, la catégorie "spirituelle" n'existe pas trop par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:21

Moi c'est piano seulement, je surfe entre de Leeuw et Engerer mais je vais essayer de me procurer David Selig-Maitrise N-D de Paris (on sait jamais...) et il existe aussi une version piano chez Hungaroton...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:23

DavidLeMarrec a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Quelqu'un veut établir un profil psychologique type des gens qui aiment Via Crucis?
C'est quoi cette perche pourrie. Laughing


Apparemment, la catégorie "spirituelle" n'existe pas trop par ici.
Moi je pense que c'est fait pour les masos... la spiritualité donne un peu de consistance à tout ça... c'est un vernis pour la souffrance qu'on prend plaisir à s'infliger en quelque sorte... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:24

Sauron le Dispensateur a écrit:
Quelqu'un veut établir un profil psychologique type des gens qui aiment Via Crucis?
Et bien, je dirais simplement: les gens qui ont du goût ne faites pas cas de DLM, c'est l'exception qui confirme la règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:24

Sauron le Dispensateur a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Quelqu'un veut établir un profil psychologique type des gens qui aiment Via Crucis?
C'est quoi cette perche pourrie. Laughing


Apparemment, la catégorie "spirituelle" n'existe pas trop par ici.
Moi je pense que c'est fait pour les masos... la spiritualité donne un peu de consistance à tout ça... c'est un vernis pour la souffrance qu'on prend plaisir à s'infliger en quelque sorte... Mr. Green
Ne me lance pas sur le fonds judéo-chrétien, sinon on est bons pour ouvrir un fil... Wink

Mais ta catégorisation des malades du Via Crucis, je peux la faire, tu l'auras voulu. [rire sardonique]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 22:30

Moi je ne suis pas du tout croyant. Mais j'ai pris plaisir à me faire du mal à écouter cette oeuvre ça j'en suis certain. Sinon tu peux tout à fait nous parler de ton rapport à l'oeuvre dans sa dimension spirituelle ce n'est pas interdit. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 23:03

encore une fois, c'est vraiment très bien au piano seul (d'ailleurs à quoi ça sert sinon que Liszt il se décarcasse à transcrire?); absolument dans le même esprit statique et Nuages Gris.
Je trouve que la version chorale souligne trop le rapport au plain-chant et autres médiévaleries monodiques, ce qui atténue la portée révolutionnaire de la musique: qu'on puisse d'ailleurs le comparer à Glass et Feldman montre combien c'est visionnaire.
Chez le dernier Liszt, comme chez Ives, l'aboutissement du travail ne survient qu'après une interrogation répétée du matériau (voir la progression vers l'atonalité à travers le cycle Méphisto), tendant en général à un élagage systématique de tout ce qui "habille" l'intuition de base.
Revenir en haut Aller en bas
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Jeu 10 Avr 2008 - 23:24

sud273 a écrit:
encore une fois, c'est vraiment très bien au piano seul (d'ailleurs à quoi ça sert sinon que Liszt il se décarcasse à transcrire?); absolument dans le même esprit statique et Nuages Gris.
Je trouve que la version chorale souligne trop le rapport au plain-chant et autres médiévaleries monodiques, ce qui atténue la portée révolutionnaire de la musique: qu'on puisse d'ailleurs le comparer à Glass et Feldman montre combien c'est visionnaire.
Chez le dernier Liszt, comme chez Ives, l'aboutissement du travail ne survient qu'après une interrogation répétée du matériau (voir la progression vers l'atonalité à travers le cycle Méphisto), tendant en général à un élagage systématique de tout ce qui "habille" l'intuition de base.
Je ne connais pas la version pour piano seul, mais je sais que les choeurs ne sont pas là pour décorer, que ça ne se limite pas à de la paraphrase grégorienne et que Liszt avait l'espoir de révolutionner la musique sacrée, en tout cas il voulait imposer sa conception. La transcription doit dater des dernières années: il part en tournée à travers l'Europe et s'amuse à jouer ses bizarreries (pas facile de transporter un choeur avec soi). Et puis aussi sans doute pour se le jouer à lui-même.
Quoiqu'il en soit, je relève pas mal de passages pour choeurs que le piano ne peut rendre avec la même intensité. Et pourquoi retirer l'élément narratif aussi? Le traitement en fait l'intérêt.

Leslie Howard doit en parler dans le livret de ton CD... dis-nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Sam 12 Avr 2008 - 10:51

Post qui date d'aout 2005...

Xavier a écrit:
Via Crucis

Pour l'instant j'ai du mal à rentrer dedans; dans l'ensemble c'est très austère, certains passages d'orgue solo rappellent énormément certaines des dernières pièces pour piano.
Il y a d'assez beaux passages, mais j'ai l'impression de quelque chose d'assez décousu, plein de petits numéros qui se succèdent sans qu'on soit vraiment pris dans un discours cohérent.
Je ne suis vraiment pas convaincu ni vraiment ému pour le moment, plutôt circonspect.

Voilà l'exact impression que j'ai eu à la première écoute de l'oeuvre. En plus une version lourdingue sans doute.
J'ai entendu une version avec piano. C'est tout ce qui me plaît, dépouillement, ruptures de ton, silences, goût pour un certain archaïsme, inventivité déconcertante à chaque station, originalité incroyable, mais est-ce vraiment une pièce religieuse malgré son programme ? C'est étonnant comme j'ai pu changer d'avis. Embarassed


Dernière édition par vartan le Sam 12 Avr 2008 - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Sam 12 Avr 2008 - 10:54

Bah c'est normal de changer d'avis! C'est même plutôt heureux!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Sam 12 Avr 2008 - 10:56

Mais ça m'avait tellement gonflé il y a peu. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Sam 12 Avr 2008 - 11:03

Plein de choses peuvent jouer: le contexte d'écoute, la version... Et puis tu as écouté plein d'autres Liszt que tu as aimé (dont la sonate) et qui ont pu te préparer à cette esthétique. Tu es peut-être moins fermé qu'auparavant. Pendant longtemps j'ai cru que je n'aimai pas Schumann par exemple... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Sam 12 Avr 2008 - 12:11

Sauron le Dispensateur a écrit:
Plein de choses peuvent jouer: le contexte d'écoute, la version... Et puis tu as écouté plein d'autres Liszt que tu as aimé (dont la sonate) et qui ont pu te préparer à cette esthétique. Tu es peut-être moins fermé qu'auparavant. Pendant longtemps j'ai cru que je n'aimai pas Schumann par exemple... Mr. Green
Et puis tu as écouté une bonne version, pour piano et pas pour orgue, ça change tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Sam 12 Avr 2008 - 12:46

vartan a écrit:
Voilà l'exact impression que j'ai eu à la première écoute de l'oeuvre. En plus une version lourdingue sans doute.
J'ai entendu une version avec piano. C'est tout ce qui me plaît, dépouillement, ruptures de ton, silences, goût pour un certain archaïsme, inventivité déconcertante à chaque station, originalité incroyable, mais est-ce vraiment une pièce religieuse malgré son programme ? C'est étonnant comme j'ai pu changer d'avis. Embarassed
Même si pour piano la pièce semble plus profane, elle dégage toujours un profond sentiment religieux, procède du mysticisme.
Ca en a gêné plus d'un: Liszt voulait réformer la musique religieuse de son temps avec ce Via Crucis, en se fondant sur la tradition grégorienne essentiellement et en la dépouillant de classicisme et de romantisme théâtraux (le "Jesus cadit" est certes impressionnant, mais à bien y réfléchir, pas théâtral). Il était soutenu par le Pape, mais pas par le Vatican ni les cécilianistes, c'est-dire si l'oeuvre leur parut moderne. Mais l'ont-ils entendue dans son intégralité? La création officielle est faite en 1929 à Budapest, le jour du Vendredi Saint.

"Tout le monde est contre moi, catholiques, car ils trouvent ma musique d'église profane, protestants car pour eux ma musique est catholique, francs-maçons car ils sentent ma musique cléricale. Pour les conservateurs je suis un révolutionnaire. Pour les aveniristes (sic) un faux jacobin. Quant aux Italiens, s'ils sont garibaldiens ils me détestent comme cagot, s'ils sont du côté du Vatican ils m'accusent de transporter la grotte de Vénus dans l'église."

Je crois que ce qui perturbe dans cette musique, ce sont les différentes sources sur lesquelles elle est composée: Chant grégorien donc, emprunts à Bach (l), Palestrina... sa structure originale et probablement inouïe avant, loin des oratorios: alternance de chorals et de récitatifs pour l'instrument la plupart du temps, harmonie qui ne semble pas plus complexe que certaines de ses propres créations tardives mais tout de même, l'importance du silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Sam 12 Avr 2008 - 14:02

vartan a écrit:
Post qui date d'aout 2005...

Xavier a écrit:
Via Crucis

Pour l'instant j'ai du mal à rentrer dedans; dans l'ensemble c'est très austère, certains passages d'orgue solo rappellent énormément certaines des dernières pièces pour piano.
Il y a d'assez beaux passages, mais j'ai l'impression de quelque chose d'assez décousu, plein de petits numéros qui se succèdent sans qu'on soit vraiment pris dans un discours cohérent.
Je ne suis vraiment pas convaincu ni vraiment ému pour le moment, plutôt circonspect.

Voilà l'exact impression que j'ai eu à la première écoute de l'oeuvre. En plus une version lourdingue sans doute.
J'ai entendu une version avec piano. C'est tout ce qui me plaît, dépouillement, ruptures de ton, silences, goût pour un certain archaïsme, inventivité déconcertante à chaque station, originalité incroyable, mais est-ce vraiment une pièce religieuse malgré son programme ? C'est étonnant comme j'ai pu changer d'avis. Embarassed
Ah, eh bien je voulais de prêter aujourd'hui la version de Leeuw, pas la peine !

J'étais sûr que tu adorerais, c'est du Webern avant l'heure. viking Je t'avais dit que ta version était pourrie. Smile

Je suis bien content que tu entres enfin dans la famille ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 20:21

Comme Ouannier avait comparé le Requiem de Liszt au Via Crucis, et que j'avais détesté sa transcription pour orgue solo, j'ai emprunté un disque à la médiathèque (avec Daniel Galvez-Vallejo et Lionel Peintre !).

Ma foi, c'est sans doute le plus beau Requiem que j'aie entendu. D'une grande sobriété en effet, très proche du texte. Le clavier n'y a pas une part aussi prépondérante que dans le Via Crucis, le tissu des voix y constitue véritablement l'essentiel. Une psalmodie, mais qui a les accents dramatiques d'un Dvořák.

J'y reviendrai sans doute par écrit, mais c'est à connaître absolument. Moins original que le Via Crucis, mais pas beaucoup moins beau. Ici, l'orgue, apprêté avec quelques cuivres et couverts par les voix et la réverbération, se soutient, même si son propos reste désespérément pauvre. Quelques petits effets de registration aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 20:31

Ah tu me fais bien plaisir. Moi aussi l'un de mes favoris. Mais si je dis avec quel autre Requiem il partage la première place, je risque de passer pour un type pas clair. (oui c'est bien celui de Berlioz hehe ) Ces deux-la sont les plus réussis à mon sens et pourtant à certains égards en totale opposition. Les dimensions pharaoniques de l'un et le dépouillement glacial aux sonorités glauques de l'autre. Celui de Liszt est peut-être plus sincère mais moins jouissif. Enfin je crois qu'on a là deux chefs-d'oeuvre.
Le Liszt est vraiment méconnu. Je le mets rarement parce que l'enregistrement dont je dispose, n'est que bon, alors que j'exige l'excellence. Rolling Eyes
Tu as entendu quelle version ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 20:38

0!_!/-\I\II\I!3R a écrit:
Ah tu me fais bien plaisir. Moi aussi l'un de mes favoris. Mais si je dis avec quel autre Requiem il partage la première place, je risque de passer pour un type pas clair. (oui c'est bien celui de Berlioz hehe ) Ces deux-la sont les plus réussis à mon sens et pourtant à certains égards en totale opposition.
Parmi les autres que j'aime beaucoup : Ropartz, Dvořák, Cherubini I... C'est hétéroclite aussi.
Ropartz a pour lui le recueillement (un Fauré moins esthétisé), Cherubini la caractérisation des séquences liturgiques, et Dvořák le sens dramatique le plus percutant qui soit.

Et ça n'étonnera personne si je confesse que le Requiem que j'écoute le plus souvent est précisément celui de Dvořák...

Je n'ai jamais pu accrocher à celui de Berlioz. L'impression de glisser le long du marbre froid.


Ma version ? Je l'ai dite : celle avec Galvez-Vallejo et Peintre ; c'est le Choeur de l'Armée Française qui chante (hélas), en petit effectif, avec une belle qualité de timbre (plus qu'à l'habitude), mais aussi son habituelle distance émotive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 21:07

Oui, je viens de voir que tu avais déjà donné la version. En fait tu l'as écouté pour le chanteur plus que pour l'oeuvre non ? Mr. Green

Moi aussi, je crois que j'aime beaucoup le Dvorak pour son côté dramatique justement qu'on retrouve rarement dans les mises en musique de ce texte.

A propos du Via Crucis, connaissez-vous la version Veismanis ?
C'en est une avec orgues Mr. Green
Là-dessus, je suis en total accord avec Sauron le maléfique pour le choix des orgues et le rejet du piano. Je ne conçois pas le piano ici pour des raisons esthétiques simples. Mais peut-être qu'en écoutant un enregistrement avec piano, je serais convaincu.

Pour la version dont je parle, ne me demandez pas mon avis avant que je ne l'aie réécoutée, je n'en ai pas beaucoup de souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 21:14

0!_!/-\I\II\I!3R a écrit:
Oui, je viens de voir que tu avais déjà donné la version. En fait tu l'as écouté pour le chanteur plus que pour l'oeuvre non ? Mr. Green
Non.
J'avais envie de découvrir ça depuis longtemps, et en fouillant dans les bacs, je tombe dessus. Comme j'avais quand même peur d'être déçu (l'égal du Via Crucis, mazette !) et que c'était un label petiot, j'étais soupçonneux. Je voyais bien la fête de patronage dans le genre du Via Crucis emprunté par Vartan.
Quand j'ai vu le duo Daniel-Lionel, je me suis dit qu'au moins par plaisir de les entendre, je pouvais me lancer.

Surtout que, théoriquement, j'étais allé collecter des disques de mélodie française pour CSS... Rolling Eyes

Et je suis revenu les bras chargés d'opéras improbables (Goya de Prodromidès, Venus de Schoeck dont il me manquait le livret...). Shit


... et ça ne nous dit pas quelle est ta version à toi ?


[quote]Moi aussi, je crois que j'aime beaucoup le Dvorak pour son côté dramatique justement qu'on retrouve rarement dans les mises en musique de ce texte.


Citation :
A propos du Via Crucis, connaissez-vous la version Veismanis ?
C'en est une avec orgues Mr. Green
Voici mon avis, tiré de la fameuse discographie que je n'ai jamais publiée.

Le Chœur Sacrum, dirigé par Andris Veismanis, avec Vincent Genvrin à l’orgue, nous propose une version prise à Riga. Couplé avec Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen, et avec Les Morts.

L’orgue se montre énergique, plutôt rapide, avec une capacité de profondeur étonnante dans les moments graves. Contrairement à pas mal de versions, le chœur est très homogène, et c’est paradoxalement cette qualité technique qui rend plus impersonnelle sa prestation, moins souveraine.
Mais c’est là une très belle version, surtout pour l’orgue excellent.


Citation :
Là-dessus, je suis en total accord avec Sauron le maléfique pour le choix des orgues et le rejet du piano. Je ne conçois pas le piano ici pour des raisons esthétiques simples. Mais peut-être qu'en écoutant un enregistrement avec piano, je serais convaincu.
Pour quelles raisons simples ?
Les miennes sont incontestables... Cool

Après, on a le droit de préférer ce qu'on veut, c'est évident.

Pour te convaincre : Reinbert de Leeuw. Aucun organiste n'atteint cette profondeur-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 21:30

Citation :
... et ça ne nous dit pas quelle est ta version à toi ?
Je l'ai dit en début de fil en fait.

Direction : Jànos Ferencsik (choeurs dirigés par Istvàn Kis ; orgues tenus par Sandor Margittas)

Citation :
Citation :
Là-dessus, je suis en total accord avec Sauron le maléfique pour le choix des orgues et le rejet du piano. Je ne conçois pas le piano ici pour des raisons esthétiques simples. Mais peut-être qu'en écoutant un enregistrement avec piano, je serais convaincu.
Pour quelles raisons simples ?
Les miennes sont incontestables... Cool
L'effectif choeurs/piano est associé à une musique profane, comme c'est le cas chez Brahms, Mendelssohn ou Schubert. L'effectif Choeurs/orgues est quant à lui associé à la musique religieuse et permet ainsi, par l'usage simple des codes de la musique occidentale, le recuillement, ce que ne permet pas le piano. De plus, les couleurs déployées par l'orgue me paraissent bien plus en adéquation avec l'atmosphère de cette partition, de ce texte et de ses harmonies si étranges par endroits. Enfin tout ça c'est subjectif bien entendu...

Mais en général l'orgue est un instrument qui m'énerve, que je n'aime pas du tout, mais c'est surtout valable quand il est seul. Et puis, je le redis, je n'ai pas entendu de version avec piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 28
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 21:33

DavidLeMarrec a écrit:
(avec Daniel Galvez-Vallejo et Lionel Peintre !)
Le fameux ténor des cantates de Berlioz par Casadesus! J'adore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 22:03

(Oui, ou des mélodies de Dupont (que je n'ai d'ailleurs toujours pas entendues en entier) siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 22:31

0!_!/-\I\II\I!3R a écrit:
Direction : Jànos Ferencsik (choeurs dirigés par Istvàn Kis ; orgues tenus par Sandor Margittas)
Effectivement, tu l'avais dit, je ne me souvenais plus où. Rolling Eyes
C'est bien tentant, ça.

Citation :
L'effectif choeurs/piano est associé à une musique profane, comme c'est le cas chez Brahms, Mendelssohn ou Schubert. L'effectif Choeurs/orgues est quant à lui associé à la musique religieuse et permet ainsi, par l'usage simple des codes de la musique occidentale, le recuillement, ce que ne permet pas le piano.
Ecoute Leeuw, et tu ne pourras plus tenir ce discours. Wink

Citation :
De plus, les couleurs déployées par l'orgue me paraissent bien plus en adéquation avec l'atmosphère de cette partition, de ce texte et de ses harmonies si étranges par endroits.
Oui, c'est vrai, mais le problème est quasiment physique : l'orgue ne peut pas déployer de palette dynamique, ce qui est fâcheux ici, et surtout ses sons très purs sonnent très pauvrement avec toutes ces octaves. L'octave, par essence, sonne mal à l'orgue, qui réclame la polyphonique, un peu de la même façon que le clavecin appelle, pour plus de clarté, l'arpège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 22:32

MickeyZeVrai a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
(avec Daniel Galvez-Vallejo et Lionel Peintre !)
Le fameux ténor des cantates de Berlioz par Casadesus! J'adore!
Il n'a pas que ces titres de gloire, il a aussi chanté du Verdi, du Gounod, du Offenbach, du Tournemire...
Nasal, mais d'une façon originale, très bien timbrée - et très touchante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 22:33

0!_!/-\I\II\I!3R a écrit:
(Oui, ou des mélodies de Dupont (que je n'ai d'ailleurs toujours pas entendues en entier) siffle
Tu fais un blocage sur la dame ? fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Ven 18 Avr 2008 - 23:12

hehe Wink Même pas ! Je crois que j'arrive à être objectif malgré tout, et c'est vrai que c'est vilain Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Sam 19 Avr 2008 - 14:38

DavidLeMarrec a écrit:
0!_!/-\I\II\I!3R a écrit:
Direction : Jànos Ferencsik (choeurs dirigés par Istvàn Kis ; orgues tenus par Sandor Margittas)
Effectivement, tu l'avais dit, je ne me souvenais plus où. Rolling Eyes
C'est bien tentant, ça.
Elle est très belle. Je viens de la réentendre à linstant. Pas des grands chanteurs mais des voix très bien adaptées je trouve. Je crois qu'elle te plairait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 49
Age : 30
Localisation : Epernay
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Sam 19 Avr 2008 - 14:50

En fait vous faites tous un blocage sur Via Crucis.... hehe
J'avoue avoir écouté cela il y a longtemps, mais je vais m'y remettre!
Au final quelle version? pété de rire

Par contre j'adore Christus!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81630
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   Sam 19 Avr 2008 - 14:51

Romain a écrit:
En fait vous faites tous un blocage sur Via Crucis.... hehe
J'avoue avoir écouté cela il y a longtemps, mais je vais m'y remettre!
Au final quelle version? pété de rire

Par contre j'adore Christus!!!!
Christus c'est très bien aussi, mais moins subtil.

Via Crucis, version de Leeuw, sans hésiter : une mesure de l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liszt - Oeuvres sacrées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liszt - Oeuvres sacrées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Liszt - Oeuvres sacrées
» Vos meilleures oeuvres sacrées
» Liszt - Oeuvres symphoniques
» Mozart - Œuvres sacrées
» Liszt: oeuvres pour piano seul hors sonate en si mineur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: