Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Puccini - Tosca

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 2 Déc - 14:21

La promotion à la RNAC m'a permis de découvrir cette ancienne production filmée en décors naturels de Tosca.



Une vraie merveille !!

Moi qui suis déjà fan du travail de Benoît Jacquot sur ce même opéra je ne suis pourtant pas en reste avec cette nouvelle version. Les deux productions sont assez différentes et assez complémentaires.

Voici une petite comparaison :

Benoît Jacquot avait une façon de filmer Georghiu qui la rendait particulièrement séduisante et attirante (gros plans sur ses regards aux yeux noirs (noirs comme les yeux noirs de Tosca, ça tombe bien, parfois en couleur parfois en noir et blanc) des costumes de diva somptueux (robe rouge du deuxième acte), des éclairages très expressifs (avec le feu de cheminée au deuxième acte)). De plus, vocalement c'est très beau. Kabaivanska est une Tosca plus adolescente et pusillanime au premier acte, presque futile et couillone dans sa piété. Au deuxième acte elle devient vraiment une femme forte et courageuse. C'est vocalement très beau malgré quleques aigus un peu petits et serrés mais rien de désagréable. Deux excellentes Tosca donc (avec peut-être une légère préférence pour la Georghiu).

La différence de qualité entre les deux distribution devient évidente à l'écoute du personage de Mario. Alagna d'une part, Domingo d'autre part. Dans les deux cas la voix est jeune et belle (sublime dans le cas de Domingo à tel point qu'il s'écoute chanter (WAOOh c'que tu chantes bien se dit-il) mais ça ne me dérange pas). En revanche, Alagna est techniquement bien plus faible je crois dans la conduite de la phrase. Problème de soutien ? Du souffle dans l'attaque ? Ca rend le tout bien moins agréable que chez Domingo.

Sherill Milnes est un Scarpia effrayant !! Il fait vraiment très peur. Différent mais ni en-deça ni au-dessus de Raimondi chez Jacquot également magistral à tous points de vue.

Le reste de la distribution me paraît secondaire et elle est très bien réalisée dans les deux cas.

Les deux productions sont riches en idées cinématographiques mais celles de Jacquot sont tellement plus belles et expressives dans l'ensemble. Ah ! Ces clairs-obscurs ! Ces éclairages ! Ces costumes ! Ces gros plans sur ces expressions !
Mais le deuxième acte du film de Bartoletti est affraid à tous points de vue.

Au final deux productions différentes et superbes pour un de mes opéras favoris.




Dernière édition par ouannier le Sam 23 Déc - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9417
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 2 Déc - 19:13

Je suis content du post de Ouannier, depuis le temps que je lis du mal du film de Jacquot... C'est encore le seul DVD que j'ai pu regarder plusieurs fois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 2 Déc - 21:13

Du mal ? Mais qui a dit du mal du film de Jacquot ? Je n'ai lu aucune critique mais je me demande bien ce qu'on peut lui repprocher. Tu as lu quoi et où ?

J'ai oublié de préciser que la technique de post-synchronisation est indécelable dans le film de Bartoletti tandis que chez Jacquot il arrive parfois qu'il y ait un léger décrochage qui personellement ne me dérange pas (j'ai les yeux rivés sur les sous-titres Laughing).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Dim 3 Déc - 8:16

Citation :
De plus, vocalement c'est très beau. Kabaivanska est une Tosca plus adolescente et pusillanime au premier acte, presque futile et couillone dans sa piété.
Eh oui, elle est du Sud !

Citation :
En revanche, Alagna est techniquement bien plus faible je crois dans la conduite de la phrase. Problème de soutien ? Du souffle dans l'attaque ?
Shocked
Heu, il faut pas pousser non plus. NON, Alagna n'a pas de problème de soutien, loin s'en faut !
La voix est plus adaptée à Faust qu'à Mario, sans doute, et l'italien est perfectible, mais ça reste une très belle incarnation, et techniquement très haut de gamme.
Si on parle de technique pure, il y aurait aussi énormément à redire du côté de Domingo, pour le coup pas orthodoxe du tout - mais qu'est-ce que ça fonctionne bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Dim 3 Déc - 8:16

ouannier a écrit:
Une vraie merveille !!
C'est bien, parce que la fausse bonne idée des décors naturels pour Tosca me gêne toujours un brin. En tout cas "At the settings and at the time of... TOSCA" par Mehta/Malfitano/Domingo/Raimondi n'était pas une réussite scénique ! C'était un téléfilm (pas le seul), le mélange de vrais lieux avec une conception du tant (et de la parole !) tout opératique crée vraiment un hiatus qui empêche l'illusion théâtrale.
De plus, on convoque généralement de mauvais cinéastes...

C'est pourquoi je pense que le film de Benoît Jacquot est le meilleur film d'opéra jamais réalisé. Justement, tout en y faisant bien entendu référence (peut-on y échapper ?), il évite le piège de la littéralité, avec ce décor assumé comme tel, et la triple prise de vue.

Avec quelques belles idées qui plus est, un très beau travail.


Les critiques ont été très bonnes, avec des réserves ici ou là (le deuxième acte moins inventif, Raimondi plus fatigué que jadis, etc.), mais je n'ai pas souvenir d'un éreintement - et de toute façon il n'a été question que de ça pendant près d'un mois !

Petite anecdote qu'on m'a raconté. Un petit groupe de jeunes (collégiens ou lycéens) se presse devant l'entrée du cinéma.
- Qu'est-ce qu'on va voir ?
- Mortal Combat, ça tue trop sa race !
- Oh non, c'est abuser, je l'ai déjà vu avec Manu !
- T'es relou, tu vas pas nous faire mater les Bronzés, ça gave trop !
- Oh, t'as vu, ya Tosca, tu connais ?
- Non, mais t'as vu, c'est un film d'aventure, trop fort !
- Ok, on y va les mecs !

La personne qui assistait à la scène, amateur d'opéra, s'est lâchement tue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Dim 3 Déc - 8:42

DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
En revanche, Alagna est techniquement bien plus faible je crois dans la conduite de la phrase. Problème de soutien ? Du souffle dans l'attaque ?
Shocked
Heu, il faut pas pousser non plus. NON, Alagna n'a pas de problème de soutien, loin s'en faut !
La voix est plus adaptée à Faust qu'à Mario, sans doute, et l'italien est perfectible, mais ça reste une très belle incarnation, et techniquement très haut de gamme.
Si on parle de technique pure, il y aurait aussi énormément à redire du côté de Domingo, pour le coup pas orthodoxe du tout - mais qu'est-ce que ça fonctionne bien !

Eh oui, je comprends ton étonnement. Mais tu ne peux pas me dire que sa technique est irréprochable dans cet enregistrement. Par contre je ne parviens pas à savoir où le bas blesse. C'est pour ça que je pose la question du soutien, mais en fait je n'en sais rien.
Qu'est-ce que tu repproches à Domingo techniqument dans cet enregistrement ?


Citation :
C'est pourquoi je pense que le film de Benoît Jacquot est le meilleur film d'opéra jamais réalisé.

Je le pense aussi. De tous ceux que j'ai vu c'est le plus innovant et le plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9417
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Dim 3 Déc - 11:33

DavidLeMarrec a écrit:
Petite anecdote qu'on m'a raconté. Un petit groupe de jeunes (collégiens ou lycéens) se presse devant l'entrée du cinéma.
- Qu'est-ce qu'on va voir ?
- Mortal Combat, ça tue trop sa race !
- Oh non, c'est abuser, je l'ai déjà vu avec Manu !
- T'es relou, tu vas pas nous faire mater les Bronzés, ça gave trop !
- Oh, t'as vu, ya Tosca, tu connais ?
- Non, mais t'as vu, c'est un film d'aventure, trop fort !
- Ok, on y va les mecs !

La personne qui assistait à la scène, amateur d'opéra, s'est lâchement tue.
Comme j'aimerai connaître leur réaction à la sortie Laughing et même pendant...
Mais ont-ils seulement attendu la fin?


Dernière édition par le Dim 3 Déc - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Dim 3 Déc - 11:35

J'en doute Laughing
Lorsque j'étais dans la salle, de nombreuses personnes (4 ou 5) sont sorties avant la fin, et elles n'étaient ni jeunes ni n'avaient cette prose si caractéristique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Dim 3 Déc - 11:42

Je la trouve excellente celle-là!

Pourtant l'affiche ne fait pas vraiment film d'aventure:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Dim 3 Déc - 11:54

ouannier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
En revanche, Alagna est techniquement bien plus faible je crois dans la conduite de la phrase. Problème de soutien ? Du souffle dans l'attaque ?
Shocked
Heu, il faut pas pousser non plus. NON, Alagna n'a pas de problème de soutien, loin s'en faut !
La voix est plus adaptée à Faust qu'à Mario, sans doute, et l'italien est perfectible, mais ça reste une très belle incarnation, et techniquement très haut de gamme.
Si on parle de technique pure, il y aurait aussi énormément à redire du côté de Domingo, pour le coup pas orthodoxe du tout - mais qu'est-ce que ça fonctionne bien !

Eh oui, je comprends ton étonnement. Mais tu ne peux pas me dire que sa technique est irréprochable dans cet enregistrement.
Personne n'est irréprochable, si on va par là. Ok, sa voix s'épanouit mieux à d'autres endroits, ok, l'italien est perfectible (pas mauvais non plus), mais cela ne veut pas dire qu'il y ait des défauts criants dans son incarnation !
Il a tendance à chanter les aigus un peu haut, d'habitude, mais j'imagine qu'en studio, tout s'est bien passé (je n'y ai pas fait attention, je m'en fiche).

Non, vraiment, je ne vois pas. Par ailleurs, j'ai tendance à préférer Domingo dans cette oeuvre, pour des raisons de panache, mais sur le plan technique, je ne vois pas.


Citation :
Qu'est-ce que tu repproches à Domingo techniqument dans cet enregistrement ?
Je parlais en général de Domingo, qui n'a pas une technique franchement orthodoxe : tout dans le nez, poussé, sons rocailleux. A choisir, Alagna est sans doute plus "conforme".
Ensuite, je ne lui reproche rien en général et surtout pas dans Tosca en particulier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Dim 3 Déc - 12:00

Jorge a écrit:
Je la trouve excellente celle-là!

Pourtant l'affiche ne fait pas vraiment film d'aventure:

Mais si, regarde : la jeune espionne bulgare Angela Gheorghiova, désespérée, saisit dans ses main la tête de l'agent triple Bruce Bondagna, épuisé par la puce électronique que le savant fou Ruggeronedjah Scarpiatovitch, aux ordres de la maffia d'Etat islamiste, lui a fait implanter. Le pauvre Bruce voit des Scarpia partout (voir au fond). Là, il se trouve dans le palais du savant-terroriste, juste avant le combat devant le four de crémation où il va manquer de tomber et précipiter son adversaire. Sauvant ainsi l'Amérique (donc le Monde), avec la Grâce de Dieu.

Avec un peu de bonne volonté et beaucoup d'imprégnation du genre, on peut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 23 Déc - 4:46

Pas en entier. Ramey est impeccable, bien sûr. Après, Freni est sans doute un peu légère pour le rôle et Domingo, on le trouve partout. Pas de souvenir de Sinopoli, mais les directions mémorables dans Tosca sont rares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67

Nombre de messages : 3135
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 23 Déc - 5:09

Ce Samuel Ramey est decidement plein de ressources, moi qui ne l'apprecier guere avant. Depuis quelques semaines il ne cesse de me surprendre et de me faire changer d'avis. et pis c'est vrai que c'est un "méchant" idéal (Attila, Scarpia donc...) Il parait au contraire que son Figaro est aussi trés bon (Solti DG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 23 Déc - 6:42

DavidLeMarrec a écrit:
Pas en entier. Ramey est impeccable, bien sûr. Après, Freni est sans doute un peu légère pour le rôle et Domingo, on le trouve partout. Pas de souvenir de Sinopoli, mais les directions mémorables dans Tosca sont rares.

A priori j'aurais dis : "Excellent !! J'achète !!"
Pourquoi doutes-tu tant de Freni ? Je l'imagine au contraire tout à fait dans son domaine dans ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Jeu 22 Fév - 21:54

Je vais retenter Tosca avec ceci:



Ben quoi? Very Happy

Parmi les critiques j'ai lu du bon et du moins bon, mais je sens que si je peux aimer Tosca et Puccini (hormis Turandot) c'est avec ça. (mise en scène spectaculaire, Behrens, Domingo...)
Si ça ne fonctionne pas, Puccini et moi ce sera sans doute fichu.
Mais j'ai bon espoir. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 23 Fév - 2:52

ça a l'air engageant...
Aïe Zeffirelli! à condition de se passer de l'image!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 23 Fév - 10:01

Si, je connais un truc bien de Zefirelli, sa Carmen de Vienne, vraiment élégante et évocatrice.

Le reste. Hm. Mais il n'est pas le pire, il y a au moins un peu de métier.

Evidemment, si vous tentez ses films. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 23 Fév - 10:03

DavidLeMarrec a écrit:

Evidemment, si vous tentez ses films. Confused

Ca non! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67

Nombre de messages : 3135
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Mer 28 Fév - 11:27

Alors Xavier ca a donner quoi le dvd de la Tosca de Sinopoli ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Mer 28 Fév - 11:32

Karajan67 a écrit:
Alors Xavier ca a donner quoi le dvd de la Tosca de Sinopoli ?

Justement j'en suis à l'entracte avant le 3è acte! Smile

Mais c'est bien...

A tout à l'heure. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Mer 28 Fév - 14:05

Karajan67 a écrit:
Alors Xavier ca a donner quoi le dvd de la Tosca de Sinopoli ?

Je n'ai pas d'autres références avec lesquelles comparer, mais c'était vraiment très bien.

Domingo est splendide ce jour-là, idéal. Le rôle lui va très bien il me semble, très lyrique, et Domingo n'est vraiment pas un mauvais acteur.
Du grand Domingo.

Behrens ne fera peut-être pas autant l'unanimité, parce qu'on peut trouver que son style vocal détonne un peu dans Puccini. Ce n'est peut-être pas idiomatique mais pour ma part je suis convaincu par son engagement et son jeu. Je trouve que c'est dramatiquement très bien tenu, vocalement aussi, même si le grave n'est pas toujours très stable. On peut dire qu'elle y va franchement au moment du meurtre de Scarpia, ne lésinant pas sur les cris rauques et sur le parlando à un ou deux autres moments. (je ne sais pas si c'est l'usage dans cette partition, mais j'en ai l'impression)

On a l'impression d'une belle complicité entre eux, en tout cas on croit à leur couple.

Je ne connaissais pas Cornell MacNeil, je ne sais pas si c'était un grand chanteur, peut-être est-il un peu à la fin de sa carrière ici, toujours est-il que vocalement c'est correct mais sans grand relief; j'ai l'impression qu'on peut trouver infiniment mieux pour ce rôle.
Son jeu est un peu caricatural mais je lui trouve un certain charisme pour interpréter ce gros vilain de Scarpia.

La direction de Sinopoli est très belle, précise, lyrique mais sans trop déborder dans l'excès mélodramatique.

La mise en scène de Zeffirelli (oui oui je sais, pas la peine de me dire que c'est ringard Laughing ) est riche en couleurs et en détails, un travail extraordinaire a été effectué pour reconstituer la Rome dépeinte par Puccini et ses librettistes.

Une fois n'est pas coutume avec la présence de 2 bonus sympathiques sur ce DVD: une interview des 3 chanteurs principaux (15 minutes) sur leur approche du rôle et de la mise en scène (malheureusement non sous-titrée mais ça se comprend très bien, surtout avec l'accent anglais moyen de Domingo et Behrens Laughing ), et un documentaire (20 minutes) sur l'approche de Tosca par Zeffirelli (cette fois sous-titré), qui nous parle notamment de Rome et de sa collaboration avec Callas lors de sa production précédente de Tosca dans les années 60.

Son et image de bonne qualité.

Pour ceux que ça intéresse j'avais mis 3 extraits (tirés du site de DG) ici: http://classik.forumactif.com/Musique-classique-c1/Discographie-f2/Hildegard-Behrens-t782.htm


Dernière édition par le Jeu 1 Mar - 21:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Jeu 1 Mar - 18:11

ouannier a écrit:
La promotion à la RNAC m'a permis de découvrir cette ancienne production filmée en décors naturels de Tosca.



Une vraie merveille !!

Ce DVD m'est tombé par hasard sous la main, donc, 2è Tosca en 2 jours! Shocked

J'ai trouvé ça globalement bien, malgré mes réticences envers le genre du film-opéra.
Le playback est mieux qu'ailleurs, mais à certains moments quand même bien désynchronisé.
L'orchestre et les chanteurs sont flattés par le studio, mais Domingo m'avait paru plus engagé en live avec Sinopoli.
Kabaivanska très bien aussi, mais ça ne m'a pas bouleversé. (et puis dramatiquement c'est un peu retenu je trouve, notamment au moment du meurtre de Scarpia)
Le Scarpia de Sherrill Milnes est superbe, à la fois calculateur et jubilatoire, méchant et heureux de l'être.
Visuellement c'est moins riche que la mise en scène de Zeffirelli, dommage pour un film, c'est un poil fade. Il y a des trucs bizarres, par exemple au 3è acte, Mario se balade tranquillement alors qu'il est plutôt censé être enfermé en cellule, non?...
Le reste est très respectueux du livret, comme la mise en scène de Zeffirelli.

Dans l'ensemble j'ai trouvé la version Sinopoli/Zeffirelli plus dramatique, plus prenante. (à cause du live en partie sans doute)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andrino
Mélomane averti


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Puccini - Tosca   Ven 19 Oct - 11:06

La version de cet opera, dirigé par R. Chailly, mise en scène de N . Lehnoff me plait beaucoup; bien sur, Catherine Malfitano a 15 ans de trop, mais la voix est intacte et quelle presence! Dans Scarpia, Bryn Terfel, dans l'air de galanterie du 1er acte, n'a pas, dans la voix, le velouté d'un Taddei ou d'un Gobbi, mais quel beau monstre! Et pour une fois, la mise en scène de Lehnoff me plait ( je n'avais pas aimé son Parsifal!); Dans des decors tres sobres , le jeu du chat et de la souris entre Tosca et Scarpia est superbement rendu, avec en plus, à la toute fin du 1er acte, juste avant le Te deum, un echange de regards pouvant nous laisser croire à une étrange complicité entre les deux personnages, bien sur dementie par la suite, mais il y a là quelque chose de sulfureux que l'on n'avait pas encore pressenti dans ce livret hyper connu; La prise de son est à l'avenant;....un achat que je ne regrette pas!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 19 Oct - 12:10

On peut peut-être élargir à Tosca DVD et CD?

Sinon il existe déjà un sujet discographique sur Puccini (mais trop vaste peut-être), où l'on a déjà parlé de Tosca: http://classik.forumactif.com/discographie-f2/operas-de-puccini-t1023.htm

Je reporte ici mes critiques de 2 DVD:



Domingo est splendide ce jour-là, idéal. Le rôle lui va très bien il me semble, très lyrique, et Domingo n'est vraiment pas un mauvais acteur.
Du grand Domingo.

Behrens ne fera peut-être pas autant l'unanimité, parce qu'on peut trouver que son style vocal détonne un peu dans Puccini. Ce n'est peut-être pas idiomatique mais pour ma part je suis convaincu par son engagement et son jeu. Je trouve que c'est dramatiquement très bien tenu, vocalement aussi, même si le grave n'est pas toujours très stable. On peut dire qu'elle y va franchement au moment du meurtre de Scarpia, ne lésinant pas sur les cris rauques et sur le parlando à un ou deux autres moments. (je ne sais pas si c'est l'usage dans cette partition, mais j'en ai l'impression)

On a l'impression d'une belle complicité entre eux, en tout cas on croit à leur couple.

Je ne connaissais pas Cornell MacNeil, je ne sais pas si c'était un grand chanteur, peut-être est-il un peu à la fin de sa carrière ici, toujours est-il que vocalement c'est correct mais sans grand relief; j'ai l'impression qu'on peut trouver infiniment mieux pour ce rôle.
Son jeu est un peu caricatural mais je lui trouve un certain charisme pour interpréter ce gros vilain de Scarpia.

La direction de Sinopoli est très belle, précise, lyrique mais sans trop déborder dans l'excès mélodramatique.

La mise en scène de Zeffirelli (oui oui je sais, pas la peine de me dire que c'est ringard Laughing ) est riche en couleurs et en détails, un travail extraordinaire a été effectué pour reconstituer la Rome dépeinte par Puccini et ses librettistes.

Une fois n'est pas coutume avec la présence de 2 bonus sympathiques sur ce DVD: une interview des 3 chanteurs principaux (15 minutes) sur leur approche du rôle et de la mise en scène (malheureusement non sous-titrée mais ça se comprend très bien, surtout avec l'accent anglais moyen de Domingo et Behrens Laughing ), et un documentaire (20 minutes) sur l'approche de Tosca par Zeffirelli (cette fois sous-titré), qui nous parle notamment de Rome et de sa collaboration avec Callas lors de sa production précédente de Tosca dans les années 60.

Son et image de bonne qualité.

Pour ceux que ça intéresse j'avais mis 3 extraits (tirés du site de DG) ici: http://classik.forumactif.com/Musique-classique-c1/Discographie-f2/Hildegard-Behrens-t782.htm


Dernière édition par le Ven 19 Oct - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 19 Oct - 12:10




Ce DVD m'est tombé par hasard sous la main, donc, 2è Tosca en 2 jours! Shocked

J'ai trouvé ça globalement bien, malgré mes réticences envers le genre du film-opéra.
Le playback est mieux qu'ailleurs, mais à certains moments quand même bien désynchronisé.
L'orchestre et les chanteurs sont flattés par le studio, mais Domingo m'avait paru plus engagé en live avec Sinopoli.
Kabaivanska très bien aussi, mais ça ne m'a pas bouleversé. (et puis dramatiquement c'est un peu retenu je trouve, notamment au moment du meurtre de Scarpia)
Le Scarpia de Sherrill Milnes est superbe, à la fois calculateur et jubilatoire, méchant et heureux de l'être.
Visuellement c'est moins riche que la mise en scène de Zeffirelli, dommage pour un film, c'est un poil fade. Il y a des trucs bizarres, par exemple au 3è acte, Mario se balade tranquillement alors qu'il est plutôt censé être enfermé en cellule, non?...
Le reste est très respectueux du livret, comme la mise en scène de Zeffirelli.

Dans l'ensemble j'ai trouvé la version Sinopoli/Zeffirelli plus dramatique, plus prenante. (à cause du live en partie sans doute)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 19 Oct - 12:14

Je reporte aussi ici le message de Ouannier qui compare cette dernière version avec le film de Benoît Jacquot:

ouannier a écrit:
La promotion à la RNAC m'a permis de découvrir cette ancienne production filmée en décors naturels de Tosca.



Une vraie merveille !!

Moi qui suis déjà fan du travail de Benoît Jacquot sur ce même opéra je ne suis pourtant pas en reste avec cette nouvelle version. Les deux productions sont assez différentes et assez complémentaires.

Voici une petite comparaison :

Benoît Jacquot avait une façon de filmer Georghiu qui la rendait particulièrement séduisante et attirante (gros plans sur ses regards aux yeux noirs (noirs comme les yeux noirs de Tosca, ça tombe bien, parfois en couleur parfois en noir et blanc) des costumes de diva somptueux (robe rouge du deuxième acte), des éclairages très expressifs (avec le feu de cheminée au deuxième acte)). De plus, vocalement c'est très beau. Kabaivanska est une Tosca plus adolescente et pusillanime au premier acte, presque futile et couillone dans sa piété. Au deuxième acte elle devient vraiment une femme forte et courageuse. C'est vocalement très beau malgré quleques aigus un peu petits et serrés mais rien de désagréable. Deux excellentes Tosca donc (avec peut-être une légère préférence pour la Georghiu).

La différence de qualité entre les deux distribution devient évidente à l'écoute du personage de Mario. Alagna d'une part, Domingo d'autre part. Dans les deux cas la voix est jeune et belle (sublime dans le cas de Domingo à tel point qu'il s'écoute chanter (WAOOh c'que tu chantes bien se dit-il) mais ça ne me dérange pas). En revanche, Alagna est techniquement bien plus faible je crois dans la conduite de la phrase. Problème de soutien ? Du souffle dans l'attaque ? Ca rend le tout bien moins agréable que chez Domingo.

Sherill Milnes est un Scarpia effrayant !! Il fait vraiment très peur. Différent mais ni en-deça ni au-dessus de Raimondi chez Jacquot également magistral à tous points de vue.

Le reste de la distribution me paraît secondaire et elle est très bien réalisée dans les deux cas.

Les deux productions sont riches en idées cinématographiques mais celles de Jacquot sont tellement plus belles et expressives dans l'ensemble. Ah ! Ces clairs-obscurs ! Ces éclairages ! Ces costumes ! Ces gros plans sur ces expressions !
Mais le deuxième acte du film de Bartoletti est affraid à tous points de vue.

Au final deux productions différentes et superbes pour un de mes opéras favoris.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 19 Oct - 13:03

Au III, Mario étant sur la terrasse du Château Saint-Ange, pourquoi pas, s'il y a quelques gardes pour surveiller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 19 Oct - 15:10

Oui, ça doit être ça. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 19 Oct - 20:35

andrino a écrit:
Dans des decors tres sobres , le jeu du chat et de la souris entre Tosca et Scarpia est superbement rendu, avec en plus, à la toute fin du 1er acte, juste avant le Te deum, un echange de regards pouvant nous laisser croire à une étrange complicité entre les deux personnages, bien sur dementie par la suite, mais il y a là quelque chose de sulfureux que l'on n'avait pas encore pressenti dans ce livret hyper connu

La possible attirance de Tosca pour Scarpia, tu n'avais jamais pensé à ça? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 19 Oct - 20:41

Je trouve que ça commence à faire un moment qu'on te voit traîner sur ce genre de topics mal famés. Verdi, Puccini... Bientôt chez Donizetti ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 19 Oct - 20:44

On t'attend d'ailleurs Vartan. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 19 Oct - 20:47

Je n'en suis pas encore là, Xavier, je te laisse à tes coupables pratiques. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 20 Oct - 7:44

tu devrais essayer Tosca Vartan, le deuxième acte est très sulfureux et la musique assez belle (on peut commencer au deuxième acte sans dommage, le premier n'étant qu'une musique à caractère religieux sans grand intérêt). Je suggère la magnifique 1ère version de Léontyne Price avec Karajan (Decca).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 20 Oct - 7:47

Tu trouves quoi de religieux au premier acte ? Il y a deux minutes de Te Deum avec un gros blasphème au milieu, sur une heure de temps...

En revanche, oui, le duo d'amour du I a besoin d'être parfaitement soutenu pour ne pas s'étaler en longueur.

Quant à Tityne, oui, elle a la vulgarité nécessaire pour faire une Tosca complète. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 36
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 20 Oct - 7:54

sud273 a écrit:
tu devrais essayer Tosca Vartan, le deuxième acte est très sulfureux et la musique assez belle (on peut commencer au deuxième acte sans dommage, le premier n'étant qu'une musique à caractère religieux sans grand intérêt). Je suggère la magnifique 1ère version de Léontyne Price avec Karajan (Decca).
La première c'est celle avec Di Stefano? C'est bien mais vraiment -je vais pas être original- la version de Callas avec le même Di Stefano (dans cette version il est à tomber par terre) et De Sabata Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 20 Oct - 7:56

un des meilleurs rôles de Miss Price, la Diva meurtrière...
Il y au premier acte une atmosphère d'église même si ce n'est pas la messe de Parsifal, ça chuchotte beaucoup, ça respire l'encens et la thérébentine: je suis toujours surpris par ce décalage entre une inspiration moyenne du début, des personnages un peu insignifiants et l'ouragan de ce deuxième acte extrêmement mélodramatique (politique, trouble et érotique, policier, vertigineux je trouve dans la diversité des sentiments exprimés)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 20 Oct - 7:58

Sauron le Dispensateur a écrit:
sud273 a écrit:
tu devrais essayer Tosca Vartan, le deuxième acte est très sulfureux et la musique assez belle (on peut commencer au deuxième acte sans dommage, le premier n'étant qu'une musique à caractère religieux sans grand intérêt). Je suggère la magnifique 1ère version de Léontyne Price avec Karajan (Decca).
La première c'est celle avec Di Stefano? C'est bien mais vraiment -je vais pas être original- la version de Callas avec le même Di Stefano (dans cette version il est à tomber par terre) et De Sabata Smile

en effet, Di Stefano, mais on s'en fiche un peu, il y a une direction d'orchestre à la place.
Oui, Callas est gentille en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 36
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 20 Oct - 8:01

Ah non on s'en fiche pas de Di Stefano Evil or Very Mad du moins dans la version Kara il est assez terne mais dans celle avec De Sabata c'est un rayon de soleil... et Callas gentille faut pas pousser mémé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 20 Oct - 8:03

sud273 a écrit:
un des meilleurs rôles de Miss Price, la Diva meurtrière...
Il y au premier acte une atmosphère d'église même si ce n'est pas la messe de Parsifal, ça chuchotte beaucoup, ça respire l'encens et la thérébentine: je suis toujours surpris par ce décalage entre une inspiration moyenne du début, des personnages un peu insignifiants et l'ouragan de ce deuxième acte extrêmement mélodramatique (politique, trouble et érotique, policier, vertigineux je trouve dans la diversité des sentiments exprimés)
A partir de l'entrée de Scarpia au I jusqu'à la fin du II, c'est de haute volée en effet, saisissant.

Mais moi, j'aime la thérébentine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9417
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 20 Oct - 8:19

Sauron le Dispensateur a écrit:
Ah non on s'en fiche pas de Di Stefano Evil or Very Mad du moins dans la version Kara il est assez terne mais dans celle avec De Sabata c'est un rayon de soleil... et Callas gentille faut pas pousser mémé...
Hélas il y a Gobbi… shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Sam 16 Fév - 16:27



Je suis presque déçu tellement j'en avais lu du bien.
C'est bien quand même, mais il y a des choses qui m'ont agacé (les passages parlés, ultra-maniérés, les coulisses de l'enregistrement filmés... à quoi ça sert?) au niveau du jeu d'acteurs c'est plutôt bon, à part Raimondi qui en fait des caisses (il regarde la caméra et souffle du nez pour faire le méchant), au niveau du play-back c'est mieux que ce qu'on a généralement, et au niveau musical c'est très très bien, surtout la direction de Pappano. (Alagna m'agace toujours avec ses attaques par en-dessous, mais bon)
Ce que j'ai aimé, ce sont ces décors suspendus, comme irréels, entourés de noir.
Dans l'ensemble j'ai préféré le film de Bartoletti/De Bosio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 22 Fév - 18:05

Xavier a écrit:


Je suis presque déçu tellement j'en avais lu du bien.
C'est bien quand même, mais il y a des choses qui m'ont agacé (les passages parlés, ultra-maniérés, les coulisses de l'enregistrement filmés... à quoi ça sert?) au niveau du jeu d'acteurs c'est plutôt bon, à part Raimondi qui en fait des caisses (il regarde la caméra et souffle du nez pour faire le méchant), au niveau du play-back c'est mieux que ce qu'on a généralement, et au niveau musical c'est très très bien, surtout la direction de Pappano. (Alagna m'agace toujours avec ses attaques par en-dessous, mais bon)
Ce que j'ai aimé, ce sont ces décors suspendus, comme irréels, entourés de noir.
Dans l'ensemble j'ai préféré le film de Bartoletti/De Bosio.
Tu es bien difficile !

J'ai beaucoup aimé aussi le choix de ne pas filmer dans les lieux, d'être dans du théâtre assumé comme tel, chantant au milieu de l'abîme.

Alagna, les attaques par en-dessous ? Je veux bien, moi, mais enfin, tu trouveras difficilement plus propre dans ce répertoire... Gheorghiu me gêne beaucoup plus (monochromie du timbre, c'est fatiguant à la longue).

Les passages parlés sont moyennement réussis (de même que les chanteurs de dos pour cacher leur bouche ouverte lors des aigus), mais ça a le mérite d'une vraie réflexion.

Et l'alternance des images au I, suffisamment raisonnable pour ne pas sentir le système et ne pas briser l'empathie, est une sacrée trouvaille je trouve.

Pour moi, vraiment une réussite éclatante, le seul film d'opéra à m'avoir jamais convaincu, d'ailleurs. Et pleinement.


La direction de Pappano ne m'a pas laissé un souvenir plus admiratif que d'autres, Tosca fonctionne très bien "toute seule".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9417
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 22 Fév - 18:12

J'ai bien vu une dizaine de fois ce dvd, alors que je ne raffole pas du support (j'ai quelques dvd qui attendent depuis près d'un an d'être regardé… Embarassed ) les mises en scène traditionnelles que j'ai pu voir m'ennuient à chaque fois. Le seul reproche c'est sans doute ces passages en N&B…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 22 Fév - 18:14

DavidLeMarrec a écrit:

Alagna, les attaques par en-dessous ? Je veux bien, moi, mais enfin, tu trouveras difficilement plus propre dans ce répertoire...

C'est pourtant très grossier, et ce ne sont même pas des attaques par en-dessous, mais carrément des appoggiatures qu'il rajoute dès qu'il y a un intervalle disjoint ascendant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 22 Fév - 18:24

Ben, ça s'appelle la technique italienne... Freni aussi fait des trucs bizarres (comme à la fin de chaque valeur et voyelle attaquer la note suivante...).

Tout est là pour favoriser l'épanouissement du son...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83023
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 22 Fév - 18:27

Explique-moi, parce que je ne vois pas du tout: en quoi ça épanouira son son de rajouter une note avant la "vraie" note?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86452
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 29/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Ven 22 Fév - 18:43

Xavier a écrit:
Explique-moi, parce que je ne vois pas du tout: en quoi ça épanouira son son de rajouter une note avant la "vraie" note?
C'est une question de legato - pas mal de profs ne jurent que par ça. Il faut changer de mode d'émission en même temps que tu changes de voyelle (même si en technique italienne on aime bien émettre toutes les voyelles avec les mêmes qualités sonores).

Du coup, pour assurer le liant et qu'il n'y ait pas d'accident, pas mal de chanteurs préparent d'une façon ou d'une autre la note, en la commençant sur la voyelle précédente.

Mais peut-être qu'Alagna attaque vraiment par en-dessous, je ne l'ai vraiment jamais remarqué, mais le coup de l'appoggiature, c'est ou technique, ou expressif.

Parce que ce peut aussi être une forme de sanglot expressif (même hors de l'expression de la tristesse).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Jeu 27 Mar - 18:28

Voilà ce que je m'écoute en ce moment.



Sur le papier, la distribution est plutôt intéressante. A l'écoute, c'est plutôt décevant. Corelli qui veut se la jouer lors du Vittoria (comme d'hab' quoi), sauf que là, il est plutôt fatiguer et aurait du mieux s'abstenir.
De fait, il loupe le rythme (ben oui, c'est épuisant !) après les deux aigus tenus. (bon, je l'avoue je suis mauvaise langue : je n'aime pas Corelli ).

Pour le reste, je suis incapable de qualifier de Milanov, hormis qu'elle ponctue son chant de quelques cris, c'est assez pénible. La dame n'est pas très impliquée dans ce rôle, elle fait même vieille rombière (et on dit que Dimitrova est une nouvelle Milanov ?
Alors celle-ci devait être en méforme). Embarassed Pareil pour Guelfi, pas très engagé.

Bon, je n'aime pas être aussi négative sur les enregistrements mais là... Neutral Neutral

Bon allez, quelques images des interprêtes :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Jeu 27 Mar - 18:48

personnellement j'aimais beaucoup Corelli, pas celui qui lui survit depuis l'infarctus, mais l'autre, le Don Jose historique. Je le vois très bien en Mario de la Tosca, un vrai ténor pour le coup dans ces rôles caricaturaux.
Corelli possédait un talent magnifique pour beugler de splendides glissandis, émailler les airs de sanglots déchirants, couper le souffle en plein fortissimo, comme dans un hoquet, et tout celà avec une chaleur extraordinaire, sans le moindre timbre nasillard ou métallique.
Le reste de la distribution parait moins enthousisasmant en effet, et comme le camarade Cavaradossi n'est pas le rôle le plus passionnant de Tosca...
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   Jeu 27 Mar - 18:51

Corelli est un très bon Cavaradossi mais sa performance est ici, à oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Puccini - Tosca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Puccini - Tosca
Revenir en haut 
Page 1 sur 19Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Puccini - Il Trittico
» Puccini-Madame Butterfly
» Puccini - Manon Lescaut
» Tosca : Maria Callas en DVD !
» Tito Gobbi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: