Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 David Bowie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5708
Date d'inscription : 03/01/2007

David Bowie Empty
MessageSujet: David Bowie   David Bowie EmptyVen 11 Avr 2008 - 15:36

Je suis tombé sur un concert de Bowie sur MCM hier soir. Certes, il n'a plus l'énergie de ses 20 ans mais il garde son charisme: un coup d'oeil, un rictus ou un geste lui suffisent pour faire impression.

Ce que j'ai aimé c'est que, contrairement à d'autres dinosaures du rock, il fait encore l'effort d'essayer des choses nouvelles. Même quand il reprend ses tubes, il les retravaille pour leur donner du sang neuf. Le concert d'hier proposait des versions plus nerveuses, toutes guitares dehors de chansons anciennes. On peut être sceptique quant à l'importance de ses derniers albums mais ils comportent presque tous l'un ou l'autre excellents morceaux. Il a au moins le mérite de ne pas se reposer sur ses lauriers.

Et quels lauriers! Pratiquement tous les albums qu'il a sortis entre 1971 et 1983 sont des classiques couvrant et souvent annonçant un nombre impressionant de genres. Je n'ai pas le temps maintenant de les discuter en détail. Je vais me contenter d'en citer quelques-uns pour le moment.

Hunky Dory (1971). Folk bohémien avec des traces de music-hall.
The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars (1972). Glam-rock.
Diamond Dogs (1974). Glam-rock.
Young Americans (1975). Soul pré-disco.
Low (1977). Electronique.
Heroes (1978). Electronique.
Scary Monsters and Super Creeps (1980). Synthèse rock-électronique.
Let's Dance (1983). Option clairement pop, c'est l'album de la consécration commerciale.

Tous ces albums ont eu une influence profonde sur un très grand nombre de groupes et d'artistes de ces 30 dernières années.


Dernière édition par Cello le Lun 14 Avr 2008 - 12:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schwark
Mélomane chevronné
Schwark

Nombre de messages : 2761
Age : 42
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 14 Avr 2008 - 0:06

haaa Bowie !!! cheers

voici mon appréciation personnelle des principaux disques studios

Space Oddity (1969) : 2/5
The Man Who Sold The World (1970) : 4/5
Hunky Dory (1971) : 4/5
Ziggy Stardust (1972) : 5/5
Aladdin Sane (1973) : 5/5
Pins Up (1973) : 4/5
Diamond Dogs (1974) : 4/5
Young American (1975) : 4/5
Station To Station (1976) : 4/5
Low (1977) : 5/5
Heroes (1977) : 5/5
Lodger (1979) : 4/5
Scary Monster (1980) : 5/5
Let's Dance (1983) : 4/5
Tonight (1984) : 1/5
Never Let Me Down (1987) : 1/5
Black Tie White Noise (1993) : 4/5
Outside (1995) : 5/5
Earthling (1997) : 4/5
Hours (1999) : 3/5
Heathen (2002) : 4/5
Reality (2003) : 3/5

Space Oddity. Bowie est fan de Dylan et donc il chante des chansons folk mais les textes montrent déjà une personnalité un peu bizarre. LE morceau du disque est Space Oddity, qui n’est pas vraiment folk. Le reste (folk) est nettement en dessous. La version de Space Oddity qu’on peut entendre sur le disque daterait de 72 alors que les autres morceaux datent de 69.

De 1970 à 1983, il est intouchable. Il réalise une série de 13 albums studio qui feront de lui une des grandes figures de l’histoire du rock.

The Man Who Sold The World. On peut qualifier la musique de “heavy metal” alors que Black Sabbath (groupe qui est l’origine du son « heavy métal », si on excepte la chanson Helter Skelter des Beatles) en est à ses débuts. Les paroles relèvent du domaine du fantastique, de la science fiction et surtout de la psychiatrie clinique Mr. Green tant elles semblent être écrites par un malade mental. La chanson qui donne son nom à l’album est une ballade qui tranche avec le son dense et heavy du reste de l’album. Elle a été reprise sans grande originalité pas Nirvana.

[
Ziggy Stardust
Aladdin Sane
Pins Up
Diamond Dogs
Young American
Station To Station
Low
Heroes
Lodger
Scary Monster
Let's Dance

Je parlerai de tous ces albums un autre jour]

Puis c’est la traversée du désert. Les albums Tonight et Never Let Me Down ne sont à acheter que si vous voulez vraiment vous rendre compte par vous-même à quel point ils sont mauvais. Tonight, par exemple, c’est un Let’s dance sans tube donc sans intérêt.

Renaissance en 1993 avec Black Tie White Noise, album parfois sous-estimé, influence électro-funk-soul.
Suivi de Outside (un peu de BTWN + Brian Eno + jungle + histoire policière très glauque + piano jazz comme dans Aladdin Sane = musique qui semble venir d’un esprit quelque peu dérangé) et Earthling (jungle + indus, on sent Bowie moins présent que dans Outside, disque moins malade, plus commercial mais réussi). Ces 3 albums forment pour moi une trilogie sur le plan musical, ils sont différents mais liés l’un à l’autre : il n’y aurait pas eu Outside sans BTWN, et pas de Earthling sans Outside.

Avec Hours, c’est un autre Bowie. La voix est là, toujours agréable à écouter pour les fans mais… la musique n’est plus « nouvelle » comme elle pouvait l’être dans les trois précédents disques, on dirait que Bowie s’est mis sur la bande d’arrêt d’urgence et se demande la direction à suivre.

Heathen. On est loin des ambiances dérangées de Outside ou survoltées de Earthling. Néanmoins, un Bowie mystérieux qui se souvient (même qu'un peu) de la face B de Low est forcément un bon Bowie.

Reality. Il voulait sans doute séduire un nouveau public et avoir de nouvelles chansons pour ses concerts, d’ou un disque rock moins « Bowidien », tout public. Certains évoquent un retour aux années 70 !! Mais où est la sophistication de ces années-là ?

Bowie ne fait plus beaucoup parler de lui depuis l’album Reality et sa tournée avortée pour raison de santé (problèmes cardiaques, je crois).
S'il y a jamais un prochain disque, espérons que ce sera une suite à Heathen et pas à Reality.


Dernière édition par Schwark le Sam 19 Avr 2008 - 23:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5708
Date d'inscription : 03/01/2007

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 14 Avr 2008 - 12:00

Merci pour cette liste exhaustive. Pour ma part, je n'ai listé que ceux que j'aime ou connais le mieux. Mais dans l'ensemble, je suis d'accord avec toi, même pour les plus récents.

Je commence le petit tour d'horizon par Hunky Dory (1971) que je trouve très attachant.

David Bowie 61TH10-VVlL._SL500_AA240_

Un album plutôt acoustique avec guitare folk et piano mis en avant. Les deux tubes qui en sont tirés, Changes et Life on Mars?, font toujours partie des chansons les plus populaires de Bowie près de 40 ans après. Le texte de la première donne d'ailleurs une indication de ce que sera son attitude pour le reste des années 70: une réinvention constante qui le rend insaissisable, toujours en avance sur les modes.

Sinon, on trouve des influences diverses entre cabaret (Changes encore et Oh, You Pretty Things! ) et folk (Kooks, un petit morceau rigolo dédié à son fils, Quicksand, Andy Warhol avec son riff hispanisant et le très beau Bewlay Brothers). Le rock pur et dur, bien que relégué au second plan, n'est pas oublié pour autant avec un titre comme Queen Bitch qui annonce l'album suivant.

C'est un de mes trois CDs préférés de Bowie.


Dernière édition par Cello le Ven 26 Mar 2010 - 15:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 43
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 14 Avr 2008 - 13:26

Je connais mal Bowie mais sa première période me semble fascinante. Space oddity est une chanson magnifique, par exemple... Par contre, je m'étonne de vous voir parler de ses influences sans citer une seule fois le nom de Syd Barrett qui a énormément compté. Au point qu'on dit souvent que c'est Bowie qui a fait sortir Barrett de son internement psychiatrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea

Nombre de messages : 5374
Age : 61
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 14 Avr 2008 - 19:12

Picrotal a écrit:
Au point qu'on dit souvent que c'est Bowie qui a fait sortir Barrett de son internement psychiatrique.

Pour ce que ça a donné !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 43
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 14 Avr 2008 - 19:14

Stanlea a écrit:
Picrotal a écrit:
Au point qu'on dit souvent que c'est Bowie qui a fait sortir Barrett de son internement psychiatrique.

Pour ce que ça a donné !

Ça a donné qu'il a passé le reste de sa vie paisiblement dans la banlieue de Londres en vivant avec sa famille. Tu aurais préféré qu'il croupisse dans un hôpital jusqu'à la fin de ses jours ?

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
caballo
Mélomane du dimanche
caballo

Nombre de messages : 24
Localisation : Etampes
Date d'inscription : 14/05/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 21 Mai 2008 - 18:26

Bowie...j'en suis fan!
mince, il y avait un concert sur MCM?
même pas vu, je regarde pas trop la programmation de cette chaîne en fait!
en parlant de lui, ç fait un moment qu'il n'a pas sorti de disque... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5708
Date d'inscription : 03/01/2007

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyJeu 29 Mai 2008 - 11:59

Bon, je réalimente un peu ce sujet que j'avais laissé tomber.

Faisons fi de la chronologie et passons à un autre album de mon top 3 Bowie: l'excellent Low (1976)

David Bowie Low_%28album%29

Premier opus de la fameuse trilogie berlinoise écrite avec Brian Eno, cet album voit Bowie découvrir avec bonheur la musique électronique naissante. Le format était assez novateur à l'époque avec une première face composée de chansons pop relativement accessibles (Sound and Vision, Be my Wife) mais qui s'aventurait déjà dans des sonorités plus synthétiques (Always Crashing in the Same Car) et la deuxième face qui ne comprenait que des pièces presque exclusivement instrumentales aux atmosphères étranges, vaguement inquiétantes. Bowie réutilisera d'ailleurs ce canevas pour Heroes l'album suivant (avec une musique plus glacée et plastique, cela dit).

Bien que Low ne soit pas sorti de nulle part - on note l'influence de Kraftwerk entre autres - il constitue un des virages les plus spectaculaires de la discographie de Bowie et est considéré comme l'un de ses albums les plus novateurs et influents.


Dernière édition par Cello le Ven 26 Mar 2010 - 15:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schwark
Mélomane chevronné
Schwark

Nombre de messages : 2761
Age : 42
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyJeu 29 Mai 2008 - 13:18

Cello a écrit:

Bien que Low ne soit pas sorti de nulle part - on note l'influence de Kraftwerk entre autres -
Pour Low, on sent plus l'influence de Tangerine Dream, je trouve.
Par contre pour Heroes, c'est plutôt Kraftwerk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
arsen6203
Mélomaniaque
arsen6203

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyJeu 29 Mai 2008 - 15:27

Schwark a écrit:
Cello a écrit:

Bien que Low ne soit pas sorti de nulle part - on note l'influence de Kraftwerk entre autres -
Pour Low, on sent plus l'influence de Tangerine Dream, je trouve.
Par contre pour Heroes, c'est plutôt Kraftwerk

En fait si mes souvenirs sont bons, l'influence revendiquée pour ces albums à la fois par Bowie et Eno est Steve Reich... Mais bon comme les deux groupes en question utilisaient pas mal la répétition, ceci explique cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5708
Date d'inscription : 03/01/2007

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyJeu 29 Mai 2008 - 16:18

Ah, leurs influences étaient certainement multiples mais je me rappelle avoir lu une interview de Bowie où il disait avoir littéralement révéré les membres de Kraftwerk à l'époque, au point de se jeter à leurs pieds lors d'une rencontre dans un café.

Et puis, Eno a joué un très grand rôle dans la création de l'univers sonore de Low. Ses influences à lui - très diverses - ont marqué le produit fini.


Dernière édition par Cello le Jeu 15 Jan 2009 - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ugo
Mélomane du dimanche
ugo

Nombre de messages : 73
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/10/2006

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyJeu 15 Jan 2009 - 13:26

Parmi tout ce que j'ai connu dans la première moitié des années 70 Bowie est le seul que je peux écouter en boucle sans me lasser.
Actuellement, sur mon ipod, j'écoute successivement le best of 69-74 de David Bowie et Twelve de Patti Smith (c'est une reprise de standards de différents chanteurs).

Récemment j'ai écouté un cd qui reprend ses chansons d'avant space oddity, c'est plutot style variété mais tout y est déjà en germe.

Je l'aime de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5708
Date d'inscription : 03/01/2007

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyVen 16 Jan 2009 - 9:38

Il est temps de terminer mon top 3. Chronologiquement, le dernier album au sommet de mes préférences bowiesques est Scary Monsters (and Super Creeps) (1980), souvent considéré comme son dernier vrai chef-d'oeuvre. Il sert de clôture aux seventies (plusieurs références à ses anciennes chansons) et annonce les années 80 tant sur le plan musical (New Wave, New Romantics, Post-Punk) que visuel (clips, vêtements)

David Bowie 412FR2W18TL

C'est peut-être son album le plus glauque. On plonge dans un mauvais rêve qui diffuse une angoisse vague, comme si une horreur invisible approchait lentement. Les objets et les visages semblent masquer une réalité monstreuse prête à se révéler à chaque instant. Le trouble naît de la juxtaposition incongrue d'éléments en apparence anodins. Ca parle de la déchéance dûe à la drogue (Scary Monsters (and Super Creeps), Ashes to Ashes), de l'artificialité et de la violence de la vie moderne (Fashion, Teenage Wildlife), de l'internement psychiatrique (Scream like a Baby).

Musicalement, les guitares sont de retour après la relative éclipse de la période berlinoise. Ici, elles occupent le premier plan, tranchantes comme des rasoirs (Robert Fripp et ses solos désarticulés). Les synthétiseurs ne sont cependant pas oubliés. On assiste en fait à une synthèse des années précédentes: l'énergie du rock et la sophistication de l'électronique. Le sommet de l'album est atteint avec Scary Monsters (and Super Creeps) et son pilonnage furieux mené par la guitare et la batterie, Ashes to Ashes dont je vais parler plus en détail et Fashion avec ses riffs de guitare coupants sur un rhytme hâché.

Ashes to Ashes, donc... Par où commencer? Cette chanson me poursuit depuis bientôt 30 ans. Une recherche rare pour une chanson pop: sonorités synthétiques bizarres sur un fond basse/batterie funky, Bowie qui répète de façon atone les paroles qu'il vient juste de chanter, bruissements mal identifiables, échos. Et puis le clip très novateur. Il me faisait autant peur qu'il me fascinait. Il faut dire qu'il avait tout pour impressionner: clown inexpressif, chanteur cloué au mur avec le corps percé de tuyaux pleins de liquides divers, vieilles dames, grandes salles vides éclairées par la lune, couleurs artificielles, lumière solarisée, gestuelle hiératique incompréhensible, symbolique étrange... etc. Une merveille.


Dernière édition par Cello le Ven 8 Mai 2009 - 13:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyVen 16 Jan 2009 - 10:25

Cello a écrit:
Ashes to Ashes, donc... par où commencer? Cette chanson me poursuit depuis bientôt 30 ans.
Une merveille.
Tu as écouté la reprise qu'en fait Bojan Z sur son album Xenophonia ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5708
Date d'inscription : 03/01/2007

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyVen 16 Jan 2009 - 12:49

Je ne pense pas, non.

J'écouterai à l'occasion mais je dois t'avouer que cette chanson est une de mes rares intouchables. On peut certainement en faire une reprise extraordinaire.

Mais en capturer la magie, j'en doute profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyVen 16 Jan 2009 - 13:14

Cello a écrit:
Mais en capturer la magie, j'en doute profondément.
Perso je ne sens de magie ni dans l'original ni dans la reprise, c'était juste une suggestion puisque je crois que tu aimes le jazz.
J'ai un attachement irrationnel pour Stevie Wonder, et la plupart des reprises jazz, si bonnes soient-elles, me paraissent également fades par rapport à la chanson originale, donc je comprends ton point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melusina
Mélomane averti


Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 29/01/2009

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyDim 15 Fév 2009 - 13:03

Bowie, j'aime Very Happy
Mais ne connaissant pas tout, j'ai été très surprise lors de ma recherche des différentes interprétations du standard Nature Boy, de découvrir ceci :
Lien supprimé
je ne connaissais que les formidables versions de George Benson et de Nat King Cole. Celle de Bowie est surprenante et m'envoute totalement.
La version de Bowie a été créée, il me semble pour le film Moulin Rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyDim 15 Fév 2009 - 13:39

Je ne suis pas certain que cela soit 100 % libre de droits, mais merci ! Il se porte bien, le David.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5708
Date d'inscription : 03/01/2007

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 16 Fév 2009 - 10:02

En parlant de reprises, je pense que sa version d'Amsterdam est une des rares que Brel avait appréciées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1475
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMar 15 Fév 2011 - 15:51

Very Happy
Je m'aperçois avec bonheur (et avec deux ans de retard aussi) que Bowie a droit à son propre sujet sur ce forum !

Il fait partie des quelques chanteurs "pop rock" que j'ai plaisir à écouter régulièrement, justement parce que c'est une "pop" très particulière, nettement plus érudite et recherchée que la moyenne. C'est une musique très personnelle, qui cherche toujours (et réussit souvent) à créer des atmosphères bien à elle, à se tenir à un univers esthétique et culturel qui, du coup, devient très homogène. Bref, je trouve un peu que c'est le Serge Gainsbourg pop.
Mais au-delà de la musique, le personnage même de Bowie, avec cette image de dandy limite androgyne, est à mon sens l'un des plus fascinants de cette morne plaine des superstars internationales.

A part ça, aucun nouveau concert en vue, semble-t-il, alors que la dernière tournée ne date pas d'hier... tant pis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1475
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMar 15 Fév 2011 - 20:51

Ou comment ne pas faire d'un gros tube un moment de routine :
/watch?v=vHee3qa1m10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oleo
Mélomane averti
oleo

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 30/12/2009

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 0:37

Il y a deux personnes que j'aimerais absolument voir en concert avant qu'il ne soit trop tard. La première c'est mal partie car elle a l'air d'être mal en point (aretha franklin), la seconde c'est Bowie. Mais dieu qu'il se fait rare !

J'ai découvert Bowie en 97 avec la diffusion sur canal d'un live au madison square garden donné à l'occasion de ses 50 ans. Je me souviens encore de son Hallo Spaceboy avec les Foo Fighters et Dave Grohl qui s'en donnait à coeur joie /watch?v=QgoLLY4Y53s

Depuis évidemment j'ai acquis l'essentiel de sa production... à part les années 80, pas grand chose à jeter.

Un autre exemple de sa volonté de toujours présenter ses plus grands succès sous un jour nouveau : China Girl dans VH1 Storytellers en 99, j'adore cette montée en puissance et le riff célèbre qui n'apparait qu'à la toute fin ! /watch?v=gzZA7CchMuI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
pHax

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 6:45

Une personnalité brillante, hors norme, et toujours magnifiquement accompagné… Gail Ann Dorsey, David Torn, Matt Chamberlain, Tony Levin, Dave Grohl, Lisa Germano... et avant eux, Fripp, Belew et surtout l'aussi génial Brian Eno qui peut être considéré comme le musicien le plus influent de sa génération… Les disques qu'il co-écrit pour et avec Iggy Pop sont, avec les siens à la fin des années 70, des chef-d'œuvres de la pop, osons le mot : Station to Station, Low, Heroes, The Idiot (Iggy Pop), ... La période Stardust est brillante aussi… Je découvre les années 99-2000 : rien de très novateur là dedans, une vague période électro-clash un peu lourde qui précède, mais toujours la classe absolue…



sunny sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1475
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 13:11

Ce qui est très appréciable, avec les stars de la pop, c'est quand leurs concerts ne se contentent pas d'être des redites de leurs albums studio en moins bien. C'est évidemment très rare, et Bowie fait partie de ceux qui font cet effort : les musiciens qui l'accompagnent sont toujours excellents, les arrangements souvent originaux, et sa voix à lui se porte bien (il ne nous fait pas la surprise de tout chanter moins haut et moins bien qu'en studio, quoi). En somme il a une forme d'exigence et d'intégrité artistiques rares dans ce milieu (choisir de jouer à l'Olympia en 2002 prouve d'ailleurs qu'il préfère parfois le qualitatif sur le quantitatif).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 13:25

A un moment de sa carrière, Bowie a fait et lancé les modes.

A un autre moment, il a tenté de suivre les modes.

Maintenant, il est hors des modes, définitivement au-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
Resigned

Nombre de messages : 1188
Age : 36
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 13:48

Peux-tu préciser ta pensée car je me suis toujours posé cette question ?

Octavian a écrit:
A un moment de sa carrière, Bowie a fait et lancé les modes.
La période glamrock, station to station, la trilogie berlinoise...?

Octavian a écrit:
A un autre moment, il a tenté de suivre les modes.
Young Americans, les années 80...?

Octavian a écrit:
Maintenant, il est hors des modes, définitivement au-dessus.
? je n'ai pas trop suivi les dernières années...

J'aime beaucoup Bowie mais je considère qu'il n'est réellement génial que dans sa période berlinoise (et les albums qui encadrent éventuellement).
Je suis aussi fan de sa période glam, mais ca risque de moins résister au temps (à quelques exceptions près, Bewlay Brothers tout de même... drunken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 13:57

Pfff, ça sert à quoi de synthétiser les choses dans des formules lapidaires et qui se veulent brillantes. Mr.Red

Blague à part, tu as à peu près cerné ce que je voulais dire. Période glamrock et période berlinoise, Bowie à l'avant-garde, sans oublier ses activités de producteur (Iggy Pop, Lou Reed...). Puis viennent les années 80 et le début des années 90, Bowie se retrouve malheureusement à l'arrière-garde, ou du moins il essaie de suivre ce qui se fait, sans grand succès. Et en écoutant un album comme Heathen ou en regardant les extraits de concerts pointés plus haut, je me dit que finalement il est détaché de tout ça maintenant, il n'est "que" lui-même, hors du temps, intouchable. Respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
pHax

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 14:27

Quelqu'un comme son pote Lou Reed, par exemple, est toujours resté lui-même… une autre légende du rock d'ailleurs… que je préfère encore à Bowie… I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19044
Date d'inscription : 22/01/2010

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 14:40

Oui un vrai génie de la musique ce Lou Reed, il traita même Frank Zappa "d'escroc" c'est dire à quel point il est intouchable. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nothing to declare
Mélomane averti


Nombre de messages : 269
Date d'inscription : 28/01/2011

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 16:02

J'ai acheté récemment Bowie at the Beeb, tous les enregistrements que Bowie à fait pour la BBC au début de sa carrière, lors des 5-6 premiers albums, et c'est vraiment très bien Exclamation

Il y a une version du Port d'Amsterdam extraordinaire Exclamation

Excepté quelques albums que je qualifierais personnellement "d'expérimental", j'ai tous ses albums avec une préférence pour le trio Hunky Dory, Ziggy et Aladin Sane. J'aime beaucoup aussi Station to station avec une mention particulière pour la réédition récente et le concert qui est dans le coffret. Bowie est (était) extraordinaire en concert.

J'aime beaucoup aussi les deux derniers albums Heathen et Reality et leur "retour à la normal".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duck Feeling
Mélomane averti
Duck Feeling

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 26/03/2009

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 16:17

arnaud bellemontagne a écrit:
Oui un vrai génie de la musique ce Lou Reed, il traita même Frank Zappa "d'escroc" c'est dire à quel point il est intouchable. Laughing

Lou Reed est un poète cramé et provocateur. Il a enregistré quelques superbes chansons, un ou deux albums indispensables et, bien entendu, révolutionné le rock avec le Velvet Underground. Ce qui est sûr, c'est qu'il est un peu flemmard. Dans les années soixante-dix, il se complait dans le rock'n'roll passéiste et c'est bien dommage. John Lennon a eu le même problème, cette espèce de délire régressif, alors que l'un comme l'autre sont hyper talentueux et n'hésitaient pas à prendre des risques inconsidérés dans la musique pop.

Bref, Lou Reed, c'est un génie autant qu'une arnaque. Mais je l'aime beaucoup, rien que pour le Velvet Underground, Transformer, Berlin, Metal Music Machine et son interview avec Lester Bangs où il rabat le caquet de cet escroc de la critique musicale.

Autrement, je rejoins beaucoup pour dire que la période berlinoise et ce qui la précède sont parmi ce que Bowie a enregistré de meilleur. C'est aussi parmi ce qui a eu le plus d'importance dans l'histoire du rock : de bien des manières, Low et Heroes, tous deux sortis en 1977, marquent le véritable commencement des années 80, pour le meilleur (le post-punk de Magazine, Joy Division, Wire et d'autres) comme le pire (la soupe new-wave qui vient après). Mon album préféré de Bowie reste sûrement Station To Station (1976), c'est un chef-d'œuvre, une œuvre de synthèse incroyable et futuriste entre la répétition allemande et mécanique du krautrock et la soul postmoderne américaine. Je n'ai jamais entendu d'album aussi accrocheur et expérimental en même temps, cérébral et physique.

Et ce que je trouve formidable chez Bowie, c'est que son parcours des seventies représente bien à lui seul son époque. Un peu comme les Beatles dans les sixties, à chaque nouvel album, de nouvelles influences. Et ça allait très vite : de 1973 à 1977, Bowie passe de superstar glam à anonyme expérimentateur en passant par diva soul. C'est incroyable. Personnellement, j'adore tous les albums de cette période, de Space Oddity à Scary Monsters. Même la période Young Americans, la plus faible à mon avis, cache quelques trésors.

Les années quatre-vingt, paradoxalement, sont les plus noires pour Bowie. Seulement trois albums, et trois ratés. Mais il revient en forme dans les années quatre-vingt dix, avec Outside et Earthling. De très bons disques audacieux, indus et jungle, très stimulants. Dans les plus récents, je conseillerais le classique Heathen qui renoue avec le savoir-faire pop du début des années soiante-dix.

Je ne vais pas mentir, je suis fan absolu de Bowie de toute façon. Et ce qui est particulièrement fort/dangereux en étant fan d'un tel artiste, c'est que l'aspect - au départ superficiel - de la star joue aussi beaucoup. Le personnage, le mythe, l'allure, l'attitude, tout est superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntingbears.free.fr/
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5708
Date d'inscription : 03/01/2007

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 16:20

PascalB a écrit:
Il y a une version du Port d'Amsterdam extraordinaire Exclamation

Version qui lui avait même valu l'approbation enthousiaste de Brel lui-même, pourtant assez difficile de ce point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19044
Date d'inscription : 22/01/2010

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 16:23

Duck Feeling a écrit:

Je ne vais pas mentir, je suis fan absolu de Bowie de toute façon. Et ce qui est particulièrement fort/dangereux en étant fan d'un tel artiste, c'est que l'aspect - au départ superficiel - de la star joue aussi beaucoup. Le personnage, le mythe, l'allure, l'attitude, tout est superbe.

Il y a donc des aspects extra-musicaux qui entrent en jeu dans ton admiration pour lui, si je comprends bien! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duck Feeling
Mélomane averti
Duck Feeling

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 26/03/2009

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 16:44

arnaud bellemontagne a écrit:
Duck Feeling a écrit:

Je ne vais pas mentir, je suis fan absolu de Bowie de toute façon. Et ce qui est particulièrement fort/dangereux en étant fan d'un tel artiste, c'est que l'aspect - au départ superficiel - de la star joue aussi beaucoup. Le personnage, le mythe, l'allure, l'attitude, tout est superbe.

Il y a donc des aspects extra-musicaux qui entrent en jeu dans ton admiration pour lui, si je comprends bien! Smile

Oui, mais paradoxalement, la période qui m'impressionne le plus chez lui est justement celle du retrait total de l'homme derrière la musique. Low et Heroes marquent le désir de la création artistique pour elle-même, sans théâtralité ou mise en scène dandy comme ce fut le cas auparavant. Et c'est d'ailleurs avec la musique que j'ai commencé à apprécier Bowie, l'intérêt pour la gestion de sa carrière de star, son mythe dandy sont venus ensuite en compléments.

Plus généralement, je crois que c'est commun que le fait d'être fan d'un artiste dépasse sa simple musique. De Zappa à Mahler, il n'y a pas que l'intérêt rationnel pour la musique qui entre en compte. Il existe toutes formes de mythes, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntingbears.free.fr/
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1475
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 18:02

Duck Feeling a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Oui un vrai génie de la musique ce Lou Reed, il traita même Frank Zappa "d'escroc" c'est dire à quel point il est intouchable. Laughing

Lou Reed est un poète cramé et provocateur. Il a enregistré quelques superbes chansons, un ou deux albums indispensables et, bien entendu, révolutionné le rock avec le Velvet Underground. Ce qui est sûr, c'est qu'il est un peu flemmard. Dans les années soixante-dix, il se complait dans le rock'n'roll passéiste et c'est bien dommage. John Lennon a eu le même problème, cette espèce de délire régressif, alors que l'un comme l'autre sont hyper talentueux et n'hésitaient pas à prendre des risques inconsidérés dans la musique pop.

Bref, Lou Reed, c'est un génie autant qu'une arnaque. Mais je l'aime beaucoup, rien que pour le Velvet Underground, Transformer, Berlin, Metal Music Machine et son interview avec Lester Bangs où il rabat le caquet de cet escroc de la critique musicale.

Autrement, je rejoins beaucoup pour dire que la période berlinoise et ce qui la précède sont parmi ce que Bowie a enregistré de meilleur. C'est aussi parmi ce qui a eu le plus d'importance dans l'histoire du rock : de bien des manières, Low et Heroes, tous deux sortis en 1977, marquent le véritable commencement des années 80, pour le meilleur (le post-punk de Magazine, Joy Division, Wire et d'autres) comme le pire (la soupe new-wave qui vient après). Mon album préféré de Bowie reste sûrement Station To Station (1976), c'est un chef-d'œuvre, une œuvre de synthèse incroyable et futuriste entre la répétition allemande et mécanique du krautrock et la soul postmoderne américaine. Je n'ai jamais entendu d'album aussi accrocheur et expérimental en même temps, cérébral et physique.

Et ce que je trouve formidable chez Bowie, c'est que son parcours des seventies représente bien à lui seul son époque. Un peu comme les Beatles dans les sixties, à chaque nouvel album, de nouvelles influences. Et ça allait très vite : de 1973 à 1977, Bowie passe de superstar glam à anonyme expérimentateur en passant par diva soul. C'est incroyable. Personnellement, j'adore tous les albums de cette période, de Space Oddity à Scary Monsters. Même la période Young Americans, la plus faible à mon avis, cache quelques trésors.

Les années quatre-vingt, paradoxalement, sont les plus noires pour Bowie. Seulement trois albums, et trois ratés. Mais il revient en forme dans les années quatre-vingt dix, avec Outside et Earthling. De très bons disques audacieux, indus et jungle, très stimulants. Dans les plus récents, je conseillerais le classique Heathen qui renoue avec le savoir-faire pop du début des années soiante-dix.

Je ne vais pas mentir, je suis fan absolu de Bowie de toute façon. Et ce qui est particulièrement fort/dangereux en étant fan d'un tel artiste, c'est que l'aspect - au départ superficiel - de la star joue aussi beaucoup. Le personnage, le mythe, l'allure, l'attitude, tout est superbe.

Je ne suis pas le plus grand connaisseur de Bowie sur ce forum (loin de là !) et le relatif néophyte que je suis aime assez les tubes plus "pop" commis dans les années 80, même s'ils sont clairement moins ambitieux, musicalement et esthétiquement, que les meilleurs morceaux de sa période "berlinoise"...
Et du coup je me demande (peut-être sournoisement), si l'on a pas dit des années 80 qu'elles étaient les "mauvaises années" de Bowie en grande partie parce que ce furent commercialement les années où il obtint le succès le plus large. Ou au moins si ça n'a pas joué un rôle.

Totalement d'accord, à part ça, sur l'image de Bowie : même si ce n'est pas musical, ça occupe une immense place dans la fascination qu'il ne manque jamais d'exercer ("Beau oui, comme Bowie !", disait Gainsbourg), mais c'est un peu le cas pour beaucoup de grands artistes, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
pHax

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 18:10

arnaud bellemontagne a écrit:
Oui un vrai génie de la musique ce Lou Reed, il traita même Frank Zappa "d'escroc" c'est dire à quel point il est intouchable. Laughing

tongue

Je n'ai pas dit que c'était un génie d'ailleurs… et s'il fallait garder les textes de l'un d'eux, ce seraient pas ceux de Zappa, et sur ce point (comme sur beaucoup d'autres), nous sommes d'accord ! bounce

J'adore Lou Reed, j'adore les flemmards, je hais les besogneux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyMer 16 Fév 2011 - 22:17

Wagneropathe a écrit:
Ou comment ne pas faire d'un gros tube un moment de routine :
/watch?v=vHee3qa1m10

Je crois n'avoir jamais vraiment écouté Bowie. C'est un bon témoignage live et c'est de la très bonne pop à mon avis mais comme j'y connais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lop
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 13/03/2011

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 14 Mar 2011 - 14:37

Je n'ai pas écouté tous les disques de Bowie mais j'aime beaucoup certaines de ses chansons.

Quelqu'un a écouté la version de Pierre et le loup racontée par Bowie?
Je l'aime bien, je trouve qu'il raconte bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duck Feeling
Mélomane averti
Duck Feeling

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 26/03/2009

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyJeu 21 Avr 2011 - 19:29

Pour tous les amateurs de la Trilogie Berlinoise de Bowie, j'ai le plaisir de vous annoncer la sortie, ces jours-ci, d'un livre intitulé "La Trilogie Bowie-Eno", dont je suis l'auteur, chez l'éditeur Camion Blanc. Comme le résume la quatrième de couverture, l'idée est de raconter les influences de l'Allemagne et de Brian Eno sur le travail de Bowie d'alors. Les sessions d'enregistrement y sont décrites et les albums analysés.

Citation :
David Bowie Cb131maxi

En 1976, après l'exubérance glam rock et la soul désincarnée, David Bowie opère une nouvelle et radicale transformation. Autrefois fasciné par l'Amérique et ses rêves hollywoodiens, le dandy européen, alors âgé d'à peine trente ans, tourne le dos à la célébrité et laisse désormais place à l'essentiel : la musique.

Par l'entremise de collaborateurs aussi géniaux et variés qu’Iggy Pop, Robert Fripp, Carlos Alomar, le fidèle producteur Tony Visconti et, surtout, le « non-musicien » Brian Eno, Bowie réalise une trilogie d'albums essentiels qui élargit les frontières de la pop. Low, "Heroes" et Lodger transforment le studio d'enregistrement en instrument de création ultime dans lequel Bowie, Eno et Visconti sculptent, façonnent et subliment le son du futur en devenir.

Autant inspirée par la décadence berlinoise des années trente que le rock expérimental hypnotique des allemands Neu! ou Kraftwerk, la Trilogie Bowie-Eno – souvent désignée par l’appellation inexacte de Trilogie Berlinoise – marque l'acte fondateur du post-punk et de la new-wave. Sans elle, pas de Joy Division, ni de The Cure, ou plus récemment, de Radiohead ou de Blur. Elle illustre ainsi l'évidence : l'artiste ne peut se renouveler, et donc exister, sans expérimenter et défricher des terrains jusqu'alors inexplorés.

Ce livre raconte comment la superstar Bowie redéfinit les standards pop comme l'avaient fait les Beatles dix ans avant lui. Il détaille les influences croisées de l'Allemagne et de Brian Eno – ses idées, ses concepts, sa musique –, autant qu'il décrit les séances d'enregistrements et analyse les albums par une approche sérieuse adaptée au langage rock.

Je crois que le livre est encore en cours d'approvisionnement mais vous pouvez le commander via ces sites internet :
http://www.camionblanc.com/
http://www.amazon.fr/
http://www.fnac.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntingbears.free.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19044
Date d'inscription : 22/01/2010

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyJeu 21 Avr 2011 - 20:59

T'as carrément pondu un bouquin? affraid

Chapeau bas. salut salut salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
pHax

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyVen 22 Avr 2011 - 7:59

Duck Feeling a écrit:
Pour tous les amateurs de la Trilogie Berlinoise de Bowie, j'ai le plaisir de vous annoncer la sortie, ces jours-ci, d'un livre intitulé "La Trilogie Bowie-Eno", dont je suis l'auteur, chez l'éditeur Camion Blanc. Comme le résume la quatrième de couverture, l'idée est de raconter les influences de l'Allemagne et de Brian Eno sur le travail de Bowie d'alors. Les sessions d'enregistrement y sont décrites et les albums analysés.

Citation :
David Bowie Cb131maxi

En 1976, après l'exubérance glam rock et la soul désincarnée, David Bowie opère une nouvelle et radicale transformation. Autrefois fasciné par l'Amérique et ses rêves hollywoodiens, le dandy européen, alors âgé d'à peine trente ans, tourne le dos à la célébrité et laisse désormais place à l'essentiel : la musique.

Par l'entremise de collaborateurs aussi géniaux et variés qu’Iggy Pop, Robert Fripp, Carlos Alomar, le fidèle producteur Tony Visconti et, surtout, le « non-musicien » Brian Eno, Bowie réalise une trilogie d'albums essentiels qui élargit les frontières de la pop. Low, "Heroes" et Lodger transforment le studio d'enregistrement en instrument de création ultime dans lequel Bowie, Eno et Visconti sculptent, façonnent et subliment le son du futur en devenir.

Autant inspirée par la décadence berlinoise des années trente que le rock expérimental hypnotique des allemands Neu! ou Kraftwerk, la Trilogie Bowie-Eno – souvent désignée par l’appellation inexacte de Trilogie Berlinoise – marque l'acte fondateur du post-punk et de la new-wave. Sans elle, pas de Joy Division, ni de The Cure, ou plus récemment, de Radiohead ou de Blur. Elle illustre ainsi l'évidence : l'artiste ne peut se renouveler, et donc exister, sans expérimenter et défricher des terrains jusqu'alors inexplorés.

Ce livre raconte comment la superstar Bowie redéfinit les standards pop comme l'avaient fait les Beatles dix ans avant lui. Il détaille les influences croisées de l'Allemagne et de Brian Eno – ses idées, ses concepts, sa musique –, autant qu'il décrit les séances d'enregistrements et analyse les albums par une approche sérieuse adaptée au langage rock.

Je crois que le livre est encore en cours d'approvisionnement mais vous pouvez le commander via ces sites internet :
http://www.camionblanc.com/
http://www.amazon.fr/
http://www.fnac.com/



thumleft
Je vais aller de ce pas chez mon libraire préféré !
thumright

En plus, Camion Blanc, c'est plutôt sympa !

Bravo ! (300 pages pour 3 disques faut le faire ! Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
Duck Feeling
Mélomane averti
Duck Feeling

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 26/03/2009

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyVen 22 Avr 2011 - 14:28

Merci messieurs !

Et les 300 pages comptent aussi une grosse contextualisation de Bowie et de ses influences. Il y a des chapitres entiers consacrés à Brian Eno ou le Krautrock par exemple (on ne se refait pas, héhé). Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntingbears.free.fr/
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 25
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyJeu 21 Juil 2011 - 17:09

Vous pouvez ajouter un fan de plus d'un génial et Grand David Bowie Very Happy Mr. Green j'adore j'adore j'adore trop sa musique mon chanteur préféré anglophone, un de mes chanteurs préférés parcke certain autre mérite aussi ce titre dans mon coeur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duck Feeling
Mélomane averti
Duck Feeling

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 26/03/2009

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptySam 21 Sep 2013 - 14:43

Bonjour !

David Bowie Couv_2935

Pour tous les amateurs de David Bowie, ou pour ceux qui voudraient se plonger dans son œuvre (une trentaine d'albums), les éditions Le Mot et le Reste publient un nouveau livre intitulé David Bowie, l'avant-garde pop dont je suis l'auteur. L'ouvrage analyse sa discographie, en développant ses influences, son processus créatif et les sessions studio, tout cela des années soixante à aujourd'hui.

La quatrième de couverture a écrit:
Ziggy Stardust, Aladdin Sane, le Thin White Duke, et l’icône glam, la star eighties peroxydée, le réfugié berlinois. David Bowie est là, quelque part, irréductible à l’une ou l’autre de ces apparitions, premier artiste pop à avoir considéré la métamorphose comme un moteur systématique de la création.

Avec ces masques bien plus intimes que leur sophistication ne pourrait le laisser entendre, c’est toujours un chanteur qui s’exprime, publiant une quantité de disques majeurs pour l’époque, classiques aujourd’hui. Derrière les albums se cachent le travail avec des collaborateurs visionnaires – Tony Visconti, Mick Ronson, Brian Eno… –, le choix de musiciens capables d’expérimentations audacieuses, la production de chefs-d’oeuvre pour Iggy Pop et Lou Reed, et, surtout, une écriture musicale portée par la plus haute exigence.

Ne s’attardant pas sur les mythes et légendes, David Bowie, l'avant-garde pop propose ici un regard neuf, distancié et critique sur l’intégralité de la discographie de Bowie, analysant dans leurs moindres détails les compositions, les interprétations, les techniques d’enregistrement à l’oeuvre. Se dessine alors le plus fidèle portrait que l’on puisse imaginer de David Bowie, dans un personnage trop souvent oublié : celui de musicien.
http://lemotetlereste.com/mr/formes/davidbowie/index.html

PS : l'éditeur publie aussi le nouveau livre d'Eric Deshayes sur Can ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntingbears.free.fr/
Pipus
Mélomane chevronné
Pipus

Nombre de messages : 3026
Age : 45
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 11 Jan 2016 - 8:04

Eh bien, voilà. David Bowie est décédé. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
Roderick

Nombre de messages : 3186
Age : 44
Date d'inscription : 10/06/2013

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 11 Jan 2016 - 8:19

pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 11 Jan 2016 - 8:20

Quand les commentateurs disaient "album fantomatique" ou de "clip hanté", ils ne pensaient pas si bien dire : http://www.huffingtonpost.fr/2016/01/07/david-bowie-lazarus-clip-nouvel-album-blackstar-musique-video_n_8927348.html !
Prémonitoire : http://next.liberation.fr/musique/2016/01/08/bowie-une-voix-revenue-de-l-au-dela_1425259 ?
Décidément, 2016 est raide pour les idoles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19044
Date d'inscription : 22/01/2010

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 11 Jan 2016 - 10:01

Décidément... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
Resigned

Nombre de messages : 1188
Age : 36
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 11 Jan 2016 - 10:15

J'avais acheté son dernier album vendredi qui est vraiment très beau et très sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roquefort
Mélomane du dimanche
Roquefort

Nombre de messages : 96
Age : 29
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/08/2015

David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie EmptyLun 11 Jan 2016 - 12:12

J'ai envie de chialer.
J'étais pas prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




David Bowie Empty
MessageSujet: Re: David Bowie   David Bowie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
David Bowie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» David Bowie
» David Bowie
» David Bowie
» RIP David Bowie
» David Hockney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: