Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Lars-Erik Larsson (1908-1986)

Aller en bas 
AuteurMessage
Greg
Néophyte
Greg

Nombre de messages : 6
Age : 34
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 03/04/2008

Lars-Erik Larsson (1908-1986) Empty
MessageSujet: Lars-Erik Larsson (1908-1986)   Lars-Erik Larsson (1908-1986) EmptyVen 11 Avr 2008 - 16:21

Bonjour à tous,

Est-ce que quelqu'un connait bien ce compositeur suédois ?

Elève d'Alban Berg, il a composé dans un style dodécaphonique, puis est revenu à un système tonal (néo-classique avec un soupçon de romantisme).

J'ai écouté sa cantate "Le Dieu déguisé", son divertimento Nr. 2 et sa 2ème symphonie : vraiment trés beau !!

Merci d'avance pour vos infos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lars-Erik Larsson (1908-1986) Empty
MessageSujet: Re: Lars-Erik Larsson (1908-1986)   Lars-Erik Larsson (1908-1986) EmptyVen 11 Avr 2008 - 16:53

C'est vraiment de la musique charmante, j'aime bien. Mais dans le genre, je préfère la fraîcheur de Stenhammar. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
greg skywalker
Mélomaniaque
greg skywalker

Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 06/08/2010

Lars-Erik Larsson (1908-1986) Empty
MessageSujet: Re: Lars-Erik Larsson (1908-1986)   Lars-Erik Larsson (1908-1986) EmptyLun 9 Aoû 2010 - 23:03

J'ai lu que ce suédois fut dans les 30 le compositeur suédois le plus renommé avec son collegue Hugo Alfen , et Atterberg .
Ce que j'ai ecouté de lui , peu de choses en fait , est très séduisant , et la 3eme symphonie et la cantate Fokladd gud c'est
carrement tubesque !

Ce monsieur a l'art d'ecrire des mélodies simples et touchantes, sans s'epuiser , dans un style pastoral neo classique ou romantique par moment , pas novateur pour un sou ( il me semble que la symphonie n°1 classique de prokofiev est plus "moderne" que les oeuvres de larsson que je connais) .
Il y a dans cette musique un peu ce bonbon rose fourré de neige que
Debussy evoquait pour la musique de Grieg ( en plus épicé tout de meme ) . Et pourtant , cette musique très premier degré s'ecoute très bien , il faut juste oublier la date de composition ... Quand on pense qu'il a été éleve d'Alban Berg !
Je me demande s'il était très assidu au cours du maitre ...
Cela étant , il fut le premier compositeur suédois à adapter le dodécaphonisme dans ses oeuvres.

Ainsi la Petite Sérenade pour orchestre à corde op12 , me fait penser à celle de Dvorak , recouverte de grive .

En 1938 , il compose son tube , la suite Pastorale ,3 mouvements 12 minutes d'inspiration neo-classique avec une ouverture tonique et une romance dont la mélodie est très belle .

la fantaisie lyrique op54 cultive toujours cette veine pastorale en faisant la part belle aux bois .
C'est une musique d'une désarmante simplicité que l'on ecoute avec le meme plaisir que l'on aurai à contempler couché dans l'herbe , un paysage apres une petite randonnée dans la chaine des puys d'auvergne.

L'adagio pour orchestre à corde op48 est d'une humeur tres différente des oeuvres précédentes .C'est le seul moment de la musique de larsson que je connaisse ou l'on découvre la douleur et la peine .

Sinon , j'ai 2 disques Bis qui comportent les 3 symphonies et Forkladd Gud .
J'avoue que la premiere symphonie op2 , composés à 20 ans , en 1928 , m'a semblé très longue malgré d'une durée de 30 minutes pour 4 mouvements . Le texte de présentation évoque Sibelius ... moi , je veux bien mais c'est super gentil pour larsson .

La 2eme symphonie op17 est déja beaucoup plus écoutable , avec un premier mouvement assez romantique répétant de façon obsessionnel un thème magnifique ,certains passages évoque Nielsen dans le 2em mouvement , et une introduction épique au prestimmisso final rendent l'ensemble très attrayant . C'est beaucoup plus romantique que la suite pastorale et il y a un coté épique que la suite ne laissait présager .

J'en viens au Must :
Je prefere de loin le deuxième CD BIS consacré à la 3eme symphonie . Composée en 1944-1945 , crée en 46 ,
elle est a mon avis une grande réussite de son auteur , beautée des mélodies , efficacité des developements et des transitions , néo-romantique .
A mon avis elle vaut bien la symphonie n°1 de Prokofiev et si je devais choisir entre les 2 , je prend celle de larsson .
Le 2eme mouvement "déchire grave" avec une mélodie romantique par excellence , flamboyante , des couleurs automnales aux bois qui valent bien certains passages de Sibélius .
3eme mouvement , un scherzo se déploie avec une grace et une energie mendelsohnnienne tourbillonnante , avec la encore des passages ou les bois emplissent l'espace d'une nostalgie toute nordique . Vraiment je suis sous le charme de cette musique .
Pour finir l'introduction du final reprend le thème du 1er mouvement avant de partir comme un final à la prokofiev , et pas forcemment moins bien que le modèle ! Bref ,33 minutes de bonheur mélodique simple
et direct , plaisant dès la première écoute .

Ce disque comprend aussi Forkladd Gud op24 pour ,narateur,soliste, choeur et orchestre , une sorte de cantate ( une suite lyrique chantée avec narateur suédois en prime ! )
Outre le délice d'entendre du suédois dans le texte ( mais pas trop , heureusement ) , on entend surtout de la musique pastorale mixant des accents folk suédois à de la musique rappelant pas mal le sibélius des oeuvres chorales ( Snofrid , le dernier mvt choral de kullervo ) . Un peu ecole nationale , plus rivé à la terre suédoise , sans doute .

Des oeuvres autres que les symphonies se trouvent chez naxos ( swedish orchestral favourites vol1 et vol2 ) , qui contiennent d'ailleurs d'autres petits bijoux ( la suite n°3 de Atterberg par exemple et le divertimento elegiaco de Rangstrom) . Tiens , il y a meme un Stenhammar (interlude de la cantate "The Song" .
thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Lars-Erik Larsson (1908-1986) Empty
MessageSujet: Re: Lars-Erik Larsson (1908-1986)   Lars-Erik Larsson (1908-1986) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lars-Erik Larsson (1908-1986)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lars-Erik Larsson (1908-1986)
» Like a rolling stone (LARS pour les intimes)
» 9th Creation EP Love Crime 1986 ----> CD
» Jimi Plays Monterey (1986)
» José Van Dam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: