Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
al.jk
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 5 Avr 2009 - 21:13

Bonsoir, dans cette symphonie Antal Dorati et le LSO c'est pas mal non plus cela change du Brahms pompeux et ronflant, c'est énergique ,vif, puissant, pas d'ornementations inutiles. A écouter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 5 Avr 2009 - 21:14

Karajan, c'est très lourd et décoratif, avec un final d'un ennui bien conforme à la partition. Avec le même orchestre le jeune Abaddo faisait des merveilles, ça devenait subitement supportable.
Revenir en haut Aller en bas
LeDahu05
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 66
Localisation : Montmaur Hautes-Alpes
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mer 8 Avr 2009 - 14:53

aurele a écrit:
Je viens de découvrir cette symphonie dans l'interprétation de Karajan. Il dirige dans cet enregistrement le Berliner Philarmoniker Orchestra. C'est son interprétation de 1987, soit du Karajan tardif. J'ai trouvé cela superbe. Karajan crée une atmosphère au dramatisme exacerbée, une tension énorme. Je n'aime pas toujours ce chef. Il me convainc pleinement dans cette symphonie qui est magnifique.

J'ai aussi cette version et je suis d'accord avec toi.
Sinon, je possède aussi Abbado avec Berlin et Célibidache avec Munich (j'ai toujours aimé ce chef, mais je ne sais pas pourquoi). Confused
Côté DVD, j'ai acheté le coffret des 4 symphonies avec Bernstein.
Mais pour ceux qui aime ce chef, il faut avoir également en DVD la première avec l'orchestre d'Israël. J'avais enregistré ce concert sur Mezzo et je l'ai gravé ensuite sur un DVD que je garde précieusement.
C'est pour moi une des grandes 1ère de Brahms que j'ai entendu.
J'ai aussi un lointain souvenir d'un concert à Pleyel avec Eugène Jochum. C'était une soirée formidable! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Sam 17 Oct 2009 - 17:09

Un petit mot sur le live de Solti à la tête de l'Orchestre national de la Radiodiffusion française en 1956. Je l'ai réécouté plusieurs fois ces derniers jours et je dois dire que je considère de plus en plus cette performance comme une très grande réussite.
L'orchestre français prouve qu'il peut être très à l'aise dans Brahms, à condition d'être guidé par un chef qui sait comment l'employer. Ici, Solti a parfaitement compris qu'il fallait jouer "court", en mettant l'accent sur les cordes et les bois, et en évitant de mettre les cuivres dans la zone rouge, un tempo rapide les protégeant de tenues trop hasardeuses.
Bien sûr, ce n'est pas parfait, il y a quelques attaques malheureuses, mais globalement ça file droit. Et pourtant Solti prend des risques, concert oblige.
(Ce live prend encore plus de valeur comparé à sa version studio à Chicago (Decca), pompeuse à souhait, et beaucoup plus lente.)

Bref, une 1ère de Brahms enlevée à la hussarde, électrisante, avec un orchestre à la fois poussé dans ses retranchements et tenu d'une main de fer. C'est assez jouissif.
A rapprocher de la légendaire version Furt/NDR 1951 (où la jeune formation hambourgeoise était sauvagement dépucelée par l'homme des bois) ou de la trop méconnue version de Kondrachine, pleine de feu également, avec l'orchestre de la radio d'URSS (Lys).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 18 Oct 2009 - 0:19

Quelle est selon vous l'enregistrement de cette symphonie où la tension musicale est à son comble dans le premier et dernier mouvement ? Suis pas sûr d'être très clair là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 18 Oct 2009 - 0:47

Richard a écrit:
Quelle est selon vous l'enregistrement de cette symphonie où la tension musicale est à son comble dans le premier et dernier mouvement ?
On pense immédiatement à Furt/NDR, que j'évoquais justement plus haut, mais il y a certainement d'autres prétendants dans cette catégorie: Kondrachine, Mravinsky, Munch, certaines versions de Toscanini...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 46
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Jeu 29 Oct 2009 - 9:45

Et Karajan avec le Philharmonique de Berlin en concert à Londres en octobre 1988!!

Tension extrême dans le 1er mouvement, et intense poésie et nostalgie dans le second mouvement!!!

Grand disque et grand concert!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andrino
Mélomane averti


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Jeu 29 Oct 2009 - 10:38

adriaticoboy a écrit:
christophe21 a écrit:
ce jour, ça y est, j'ai enfin écouté la version du dingo aux timbales ! hehe ça tape dur par moments, effectivement ! autrement, cette version par Furt me plait franchement, je ne connaissais pas du tout ses interprétations de Brahms, je vais me laisser tenter à écouter ses autres interprétations des symphonies.
Content que ça te plaise! Very Happy
Mais il faudrait vraiment être difficile pour rester insensible à ce genre de concert. Généralement, même les auditeurs pas très favorables à Furtie se laissent happer par la musique quand il est dans un de ses grands soirs comme ici!

Dans le genre "timbales déchaînées", est-ce que tu connais sa légendaire 9ème de Beethoven à Berlin en 1942?



En ce qui concerna Brahms, dans le genre timbales à fond la caisse dans le final de sa 1ère symphonie, ecoutez donc Gunther Wand dans son dernier enregistrement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 652
Age : 32
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Jeu 29 Oct 2009 - 10:39

et Bernstein? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Lun 10 Oct 2011 - 17:55

encolpio a écrit:
W FURTWANGLER, SINFONIEORCHESTER DES NORDDEUTSCHEN RUNDFUNKS, 27-oct-51

Le son est superbe pour l'apoque, voir même pour aujourd'hui...
Shocked Shocked c'est immense, les timbales!!!!! Souffle, vision tout y est, un choc absolu... précision des attaques... Version "folle furieuse". Un trés trés grand moment!
J'écoute à l'instant : http://www.musicme.com/#/Sinfonieorchester-Des-Norddeutschen-Rundfunks/albums/Johannes-Brahms-:-Symphony-No.1-4035122402544.html
Et c'est disponible sur musique ouverte. C'est une merveille cette version ! Ce son ! Et cette précision ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 656
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Lun 10 Oct 2011 - 20:17

Era a écrit:
encolpio a écrit:
W FURTWANGLER, SINFONIEORCHESTER DES NORDDEUTSCHEN RUNDFUNKS, 27-oct-51

Le son est superbe pour l'apoque, voir même pour aujourd'hui...
Shocked Shocked c'est immense, les timbales!!!!! Souffle, vision tout y est, un choc absolu... précision des attaques... Version "folle furieuse". Un trés trés grand moment!
J'écoute à l'instant : http://www.musicme.com/#/Sinfonieorchester-Des-Norddeutschen-Rundfunks/albums/Johannes-Brahms-:-Symphony-No.1-4035122402544.html
Et c'est disponible sur musique ouverte. C'est une merveille cette version ! Ce son ! Et cette précision ! Very Happy

Le Furtwangler Brahms 1 qui est vraiment cataclysmique est le 4eme mouvement de son 1945. C’est tellement fort, pour moi c’est quasi insoutenable.


. . . ube.com/watch?v=zwbJ4F2Ug1g

Sinon j’aime le 1950 -- je ne connais pas le 1951.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mar 11 Oct 2011 - 2:02

Mandryka a écrit:
Le Furtwangler Brahms 1 qui est vraiment cataclysmique est le 4eme mouvement de son 1945. C’est tellement fort, pour moi c’est quasi insoutenable.

. . . ube.com/watch?v=zwbJ4F2Ug1g
D'accord. C'est donc l'interprétation du 23 janvier 1945 à Berlin (Admiralspalast) avec l'OPB. Plus que d'un cataclysme, je parlerais d'une catharsis. La lumière orchestrale y est celle de ténèbres inouïes, mais la sonorité porte en elle-même une lumière indescriptible, un élan vers l'avant irrésistible. Cette interprétation est l'alliage parfait de la rigueur et l'ascendant formel écrasant (l'enjeu formel du IV est exposé avec une clarté et une force aveuglantes), et de l'enjeu vital suprême. À noter quand même que les trois autres mouvements sont perdus (ou n'ont jamais été enregistrés). Je ne pense pas avoir jamais entendu -- sauf dans l'interprétation de 1951 de cette même œuvre par WF(*) -- une interprétation d'une œuvre de Brahms où l'interprète démontre de manière aussi foudroyante que Brahms est un compositeur palimpseste : sa « nouveauté » réside dans la nouveauté du contexte dans lequel Brahms place un matériau pourtant « connu », lequel acquiert ainsi une complexité simple (ce n'est pas paradoxal) et la force d'un océan. C'est la musique purgée de toute sophistication, de toute spéculation : l'adéquation miraculeuse de la forme à l'idée.

Citation :
Sinon j’aime le 1950
Ah, c'est l'interprétation avec le Concertgebouw, le 13 juillet 1950 ? Je ne la connais pas. Peux-tu en dire un mot ? Wink De mon côté, je recommande aussi l'interprétation du 10 février 1952, à Berlin (Titania-Palast) avec l'OPB, pour celui qui trouverait Hambourg 1951(*) trop cassant ; le son est ici un peu plus rond et la conception est très proche. Elle est disponible par exemple chez DGG (415 662-2) mais aussi chez Tahra (FURT 2005).

Citation :
-- je ne connais pas le 1951.
(*) Shocked Eh bien, c'est très, très mal. fesse Veux-tu bien vite courir l'écouter sur Musique ouverte (ID 1159) ?! Wink C'est un enregistrement effectué en direct à Hambourg le 27 octobre 1951. Comme indiqué plus haut par Encolpio et par Era, la qualité technique de cet enregistrement est à tomber raide (elle ridiculise des légions entières d'enregistrements effectués vingt ou trente ans plus tard). L'interprétation démontre qu'après la guerre le souffle de Furtwängler pour la musique de Brahms était resté intact, et je crois que la raison est justement à rechercher dans ce que j'ai mentionné pour le Finale de cette symphonie dans l'interprétation du 23 janvier 1945. Le peu que 1951 perd peut-être en noirceur, elle le gagne, décuplé, en sévérité et en grandeur abrupte. L'archétype de l'interprétation organique, où chaque élément ne tient que par la volonté de la clef de voûte et où il contribue à la soutenir, de sorte qu'elle se trouve partout.
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 656
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mar 11 Oct 2011 - 11:49

Je me suis trompé – j’ai le 1951 chez Music and Arts, et je ne connais pas le 1950 Embarassed

Pour ma défence, je suis très enrhumé Crying or Very sad pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 34
Date d'inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mar 11 Oct 2011 - 15:31

Bon, je ne vais rentrer dans le détail de mes 25 ou 30 versions : je rejoins sans discussion le consensus de départ (Van Beinum et Furt/NDR 51 en priorité) mais ajoute juste une version qui me paraît clairement du même niveau et qui n'a pas été mentionnée : Böhm/Radio Bavaroise, live 1969 (Orfeo), avec les mêmes qualités que son meilleurs studio (le viennois DG) mais avec une folie qui parfois va... plus loin que Furt, à mon avis.



Sinon, la nouvelle réédition économique de Furt 51 sonne très bien, c'est une affaire (10 neuf, je crois).

Outre Van Beinum qui pour moi signe la plus belle intégrale, je dirais que l'autre 1e prioritaire en studio provient de l'autre intégrale parfaite, celle de Klemperer. Pour le coup, je ne pense pas que ses divers live la surpasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 656
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mar 11 Oct 2011 - 20:21

Giulini a enregistré Brahms 1 avec le Los Angeles Philharmonic en 1981 – je l’ai trouvé sur spotify il y a un mois et, vraiment, ça m’intrigue. Le style est plus massif que Van Beinum et Furtwangler. Le  résultat est moins palpitant, moins tragique et plus lyrique. Giulini chante la symphonie.
 
J'explore actuellement les disques de Giulini – particulièrement Brahms, Mozart, Beethoven et Schubert. J’ai découvert de bien belles choses!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 44
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mar 11 Oct 2011 - 21:48

Théo B a écrit:
Bon, je ne vais rentrer dans le détail de mes 25 ou 30 versions : je rejoins sans discussion le consensus de départ (Van Beinum et Furt/NDR 51 en priorité) mais ajoute juste une version qui me paraît clairement du même niveau et qui n'a pas été mentionnée : Böhm/Radio Bavaroise, live 1969 (Orfeo), avec les mêmes qualités que son meilleurs studio (le viennois DG) mais avec une folie qui parfois va... plus loin que Furt, à mon avis.



Sinon, la nouvelle réédition économique de Furt 51 sonne très bien, c'est une affaire (10 neuf, je crois).

Outre Van Beinum qui pour moi signe la plus belle intégrale, je dirais que l'autre 1e prioritaire en studio provient de l'autre intégrale parfaite, celle de Klemperer. Pour le coup, je ne pense pas que ses divers live la surpasse.

Oui, oui, oui et oui, cette version Böhm est absolument sensationnelle. Rien à voir avec le (bel) enregistrement studio avec Vienne du début des seventies. Ici, quelle, oui, folie. Je suis un inconditionnel.
Merci de cette mention Théo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Lun 2 Jan 2012 - 23:26

Je vais chanter les louanges du live de Böhm avec Théo et Milia.

C'est un concert tout à fait sensationnel, la qualité orchestrale est sensationnel avec des cordes très profondes et avec beaucoup d'impact, très tranchantes et homogènes. La petite harmonie est transcendante de bout en bout, elle joue avec intensité, ce qui est nécessaire, mais chaque solo est totalement investi. Les cuivres sont un peu lointains, mais parfaits. Timbalier en forme olympique.

Böhm tend toute la symphonie avec une force phénoménale, il n'y a pas de temps mort, les transitions sont puissantes, il ne prend que rarement le temps de s'alanguir sur les soupirs. Les tempi sont souvent très vifs mais l'orchestre le suit sans aucune défaillance, franchissant régulièrement des crans supplémentaires dans l'intensité et se jetant tête baissée dans les moments les plus fous : la deuxième moitié du IV. est assez hallucinante, difficile d'aller plus loin dans l'amplitude dynamique (tout en restant très propre harmoniquement et orchestralement) et dans les tempi sans perdre la partition. A part Furtwängler (et encore), je ne vois pas plus incandescent.

Superbe prise de son pour un live.

Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 8 Juil 2012 - 20:15

al.jk a écrit:
Bonsoir, dans cette symphonie Antal Dorati et le LSO c'est pas mal non plus cela change du Brahms pompeux et ronflant, c'est énergique ,vif, puissant, pas d'ornementations inutiles. A écouter!

Je confirme, je plussoie, j'applaudis ! Cette Première est sans doute l'une des plus spectaculaires que j'ai pu entendre, dans une conception beaucoup plus spectaculaire et puissante. Moins monumental que Furtwängler, moins beau que Karajan ou Abbado ; on se situe dans ces versions nerveuses à l'image de Szell, de Bernstein à Ny, de Rowicki ou de Pedrotti (dans la Quatrième). Ici encore, ce sont les mouvements I et IV qui dominent par leur explosivité et leur caractère farouche (remarquons quand même l'Allegretto, qui s'anime de façon stupéfiante).

Horatio a écrit:
Le sommet est pour moi atteint avec une Première stratosphérique, sans doute l'une des deux ou trois meilleures que j'ai pu entendre et qui justifie à elle seule les partis pris de Dorati, à savoir une approche flamboyante, explosive, ostentatoire, à mille lieux des canons "germaniques" habituels (Karajan et Abbado en tête, ou plus récemment Jansons).

Dorati l'aborde avec le même idiome, qui convient à merveille à cet orchestre ; ses sonorités hétérogènes et monumentales qui frottent, ses vents couleur automnale avec une pointe d'acidité et ses cordes abrasives conviennent parfaitement à cette approche. A défaut de creuser le son, de chercher la plénitude auditive, Dorati préfère développer la rhétorique et l'articulation, toujours très sèche avec lui (sa 5e de Prokofiev, un jour sans soif) - c'est-à-dire la précision des attaques, la tension électrique des phrases et surtout un soutien rythmique constant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 656
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 8 Juil 2012 - 22:15

Horatio a écrit:

Je confirme, je plussoie, j'applaudis ! Cette Première est sans doute l'une des plus spectaculaires que j'ai pu entendre, dans une conception beaucoup plus spectaculaire et puissante. Moins monumental que Furtwängler, moins beau que Karajan ou Abbado ; on se situe dans ces versions nerveuses à l'image de Szell, de Bernstein à Ny, de Rowicki ou de Pedrotti (dans la Quatrième). Ici encore, ce sont les mouvements I et IV qui dominent par leur explosivité et leur caractère farouche (remarquons quand même l'Allegretto, qui s'anime de façon stupéfiante).

]

Je n’ai jamais entendu parler de Pedrotti. Est-ce qu’il a enregistré le 4e?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Lun 9 Juil 2012 - 18:04

Mandryka a écrit:
Horatio a écrit:

Je confirme, je plussoie, j'applaudis ! Cette Première est sans doute l'une des plus spectaculaires que j'ai pu entendre, dans une conception beaucoup plus spectaculaire et puissante. Moins monumental que Furtwängler, moins beau que Karajan ou Abbado ; on se situe dans ces versions nerveuses à l'image de Szell, de Bernstein à Ny, de Rowicki ou de Pedrotti (dans la Quatrième). Ici encore, ce sont les mouvements I et IV qui dominent par leur explosivité et leur caractère farouche (remarquons quand même l'Allegretto, qui s'anime de façon stupéfiante).

Je n’ai jamais entendu parler de Pedrotti. Est-ce qu’il a enregistré le 4e?

Oui, j'en ai d'ailleurs parlé sur le fil consacré à cette Quatrième Wink . Un vieux mono de la Philharmonie tchèque, réédité chez Supraphon Archiv.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Ven 1 Fév 2013 - 23:30

Surprised Juste pour signaler un enregistrement inédit par Georg Solti avec le London Symphony Orchestra, capté début février 1966 par Decca qui à ma connaissance n'a toujours pas publié ces bandes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Sam 2 Fév 2013 - 0:01

Mélomaniac a écrit:
Surprised Juste pour signaler un enregistrement inédit par Georg Solti avec le London Symphony Orchestra, capté début février 1966 par Decca qui à ma connaissance n'a toujours pas publié ces bandes.
Je serais curieux de connaître les raisons de cette non-publication. A priori, du point de vue éditorial et commercial, une 1ère de Brahms par Solti en 1966 ne venait concurrencer aucune autre version du catalogue Decca ou bien du LSO chez un autre label. Plus probablement, la performance a du être jugée peu satisfaisante au niveau artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Sam 2 Fév 2013 - 1:11

Confused Je ne connais pas la raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 3 Fév 2013 - 11:55

Alex a écrit:
J'écoute personnellement Celibidache chez Emi classics avec l'orchestre philarmonique de Munich.

Bonjour j'écoute actuellement du Celibidache (je sais j'ai du temps libre hehe ) - j'ai acheté lors de leur sortie les 4 coffrets noirs Emi.

Bref

J'en suis au coffret Symphonies après les Haydn, Mozart et Beethoven que j'aime assez - les tempos sont lents voire très lents mais çà s'écoute sans problème personnellement.
J'attaque les Brahms - je trouve la 1ère très belle - je trouve ces tempos pertinents dans Brahms
On verra ce que donnera la suite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Lun 4 Fév 2013 - 14:50

Bon j'ai terminé hier dans la foulée , les symphonies 2,3,4 de Brahms - et comme la 1er déjà écouté , je trouve Celibidache très bon dans Brahms
Sa lenteur légendaire (mais il n'est pas le seul - les Bernstein chez DG n'ont rien à lui envier sur ce point , certains mouvements sont même plus lents chez Lenny) convient bien dans Brahms , en plus l'orchestre est excellent (clarté d'ensemble - profondeur des cordes - couleur des bois et des vents)
Vraiment une très belle découverte

NB : comme toujours avec Celibidache se sont des live - mais le résultat est super

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85547
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mer 6 Fév 2013 - 12:48

Ce n'est pas sa version avec la RAI, je suppose ? Parce que ce doit être parmi les versions les plus discutables que j'aie écoutées - pas à cause du chef d'ailleurs (même si son traitement de l'orchestre n'est résolument pas phonogénique) mais du niveau des musiciens et de leur habitude moindre du répertoire. Ca manque de cohésion, disons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mer 6 Fév 2013 - 18:53

DavidLeMarrec a écrit:
Ce n'est pas sa version avec la RAI, je suppose ? Parce que ce doit être parmi les versions les plus discutables que j'aie écoutées - pas à cause du chef d'ailleurs (même si son traitement de l'orchestre n'est résolument pas phonogénique) mais du niveau des musiciens et de leur habitude moindre du répertoire. Ca manque de cohésion, disons.

Bonsoir David

Non , c'est la version avec le Münchner Philharmoniker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScareDe2
Farceur québécois
avatar

Nombre de messages : 933
Age : 19
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mar 12 Fév 2013 - 15:24

J'ai pas creusé la croute terrestre, mais voici les versions que je note apres en avoir survolé une trentaine (dont plusieurs références):
1 Abbado Deutsche Grammophon
2 Jochum Dg Imports
3 Furtwangler 1951
4 Karajan Deutsche Grammophon
5 Bernstein 1960 new york chez Sony
Bohm est trop saturé en intensité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Ven 15 Fév 2013 - 3:51

Les trois versions de Böhm (Berlin, BRSO, Vienne) tapent dans le mille pour moi. Celle de Vienne est passablement différente - le chef laisse l'orchestre déployer plus de couleurs. Le tempo est plus lent, mais ça reste tendu. c'est un choix, non un effet de l'âge. Böhm pouvait diriger une huitième de Bruckner en 71 minutes à la fin de sa vie, ce qui est ultra-rapide pour cette oeuvre. Dans Brahms je crois qu'il s'adaptait au jeu de l'orchestre. À Munich le son est un peu plus mince, les cordes plus athlétiques. Il privilégie la vitesse. Sous les 42 minutes à Munich, 43 à Berlin (1958), 48 à Vienne (1975). Je ne suis pas sûr de la date pour le disque Orfeo. Le concerto de Mozart (le 9ème, mon préféré) date de 1969.

J'aime beaucoup Horenstein (LSO ou Baden-Baden) et Steinberg (Boston ou Montréal). Le concert à Boston est absolument dément.

Dans le style monumental mais chantant personne n'approche Giulini (Los Angeles surtout).

Si j'en retenais trois ce serait Horenstein LSO, Böhm Berlin et Steinberg Boston.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Ven 15 Fév 2013 - 10:30

André a écrit:
Dans le style monumental mais chantant personne n'approche Giulini (Los Angeles surtout).

Monumental mais indigeste Mr.Red . J'ai énormément de mal avec les Brahms de Giulini- ses 4e trop lourdes, ses 3e bizarroïdes et surtout ses 1e trop bien nourries. On s'approche du Karajan dernière manière, qui sature complètement l'orchestration ; mais il y a chez ce dernier une violence sous-jacente (surtout en live) que je ne retrouve pas chez Giulini.
Je trouve cependant que faire de cette 1e une symphonie automnale sans trop de contrastes est un mauvais choix interprétatif ; c'est pourquoi j'y préfère les chefs qui ont su en tirer des éclats et des couleurs vives - comme Dorati avec le LSO, Walter à New York, ou encore Rowicki à Varsovie pour une très belle synthèse des différentes styles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Sam 16 Fév 2013 - 3:52

Re: Dorati, Rowicki, Walter: je pourrais ajouter Rögner à Berlin (le RSO, et en superbe stéréo). En fait, dans les quatre symphonies, Rögner renvoie au vestiaire la grande majorité des chefs. Je comprends que tu aimes cette vision de Brahms et je l'aime énormément moi aussi. Si je ne m'abuse, aucun de ces chefs n'observe la reprise au premier mouvement, ce qui selon moi témoigne à la fois de leur bon sens et de leur désir de presser Brahms.

Mais la caresse de Giulini est d'une force et d'une intensité extraordinaires. Je conçois parfaitement qu'on n'aime pas. Certaines personnes détestent se faire mettre la main sur le bras durant une conversation, d'autres vont vous parler nez à nez jusqu'à sentir leur repas de la veille. En musique comme en d'autres choses, le recul ou la proximité sont des facteurs avec lesquels on doit se sentir à l'aise.[i]

En passant, Ormandy à Philadelphie propose une des meilleures première de Brahms que je connaisse: un point de vue 'Mitteleuropa' lu par la crème des musiciens du Nouveau Monde. Aussi dense et acéré que Szell, mais avec la chaleur de Walter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Sam 2 Mar 2013 - 20:00

Le magazine Classica de mars 2013 consacre son dossier "écoute en aveugle" aux interprétations récentes (postérieures à 1990).

Voilà les huit versions retenues, et leur classement :

1) Mariss Jansons / Philharmonique d'Oslo (Simax, 1989)

2) Carlo-Maria Giulini / Philharmonique de Vienne (DG, 1991)

3) Günter Wand / Orchestre de la NDR (RCA, live 1996)

4) Klaus Tennstedt / Philharmonique de Londres (LPO, live 1992)

5) Claudio Abbado / Philharmonique de Berlin (DG, 1990)

6) Bernard Haitink / Symphonique de Boston (Philips, 1994)

7) John Eliot Gardiner / Orchestre Révolutionnaire et Romantique (SDG, live 2007)

8 ) Ivan Fischer / Orchestre du Festival de Budapest (Channel Classics, 2009)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mer 8 Mai 2013 - 16:36

Je viens d'écouter Munch 1956 avec Boston (c'est sur Musique Ouverte).
Les interprètes sont tout au bonheur de jouer de la musique, c'est palpable. Je ne "benne" pas, je conserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galop chrom
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 29/04/2013

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mer 8 Mai 2013 - 18:25

adriaticoboy a écrit:
Désolé pour le retard... Problèmes de connexion internet depuis dimanche soir... Mais ça a l'air réglé et vous devriez donc avoir ce Furt 51 dans environ une heure! Wink

edit: c'est bon! Enjoy!

Pardonnez mon ignorance, mais... où peut-on trouver ce lien ?
Merci d'avance à celui ou celle qui prendra le temps de me déniaiser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mer 8 Mai 2013 - 18:30

Si le lien est encore valide, tu trouveras ça ici :

http://i12.ch/musiqueouverte/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1614
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mer 8 Mai 2013 - 19:06

Hélas non.
C'était un lien Megaupload...

Il y a un véritable jeu de massacre dans les liens de Musique Ouverte. C'est désolant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Ven 24 Mai 2013 - 0:00

Scherzian a écrit:
De mon côté, je recommande aussi l'interprétation du 10 février 1952, à Berlin (Titania-Palast) avec l'OPB, pour celui qui trouverait Hambourg 1951(*) trop cassant ; le son est ici un peu plus rond et la conception est très proche. Elle est disponible par exemple chez DGG (415 662-2) mais aussi chez Tahra (FURT 2005).


Ça a beau avoir été enregistré avec Berlin au Titania Palast, ce n'est pas dispo dans le coffret audite/RIAS et il faut donc l'acheter individuellement, par exemple sur cet excellent report Tahra.

Je me joins à Scherzian pour recommander cette interprétation, qui n'a pas le statut mythique de l'enregistrement à la NDR, mais qui est au moins d'égale valeur. La prise de son ne dépare pas, c'est très bon pour les standards de l'époque. La conduite est aussi solide et cadenassée qu'à Hambourg, mais l'orchestre affiche une tenue encore plus irréprochable. Au premier abord c'est un peu moins fou, mais il y a probablement un surplus de tension généré par cet orchestre qui semble totalement invincible (alors que comme d'habitude Furtwängler lui fait faire des choses présumées irréalisables), une idée assez splendide de ce qu'est une interprétation implacable, et accessoirement parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Ven 24 Mai 2013 - 0:29

Le maximum de tension sous Furtwängler, mais malheureusement c'est limité au dernier mouvement, c'est sans doute l'enregistrement du finale de cette symphonie le 23 janvier 1945 à l'Admiralspalast de Berlin, avec l'OPB bien sûr. Multiréédité ; je l'ai dans un très beau boîtier Tahra (FURT 1004-1007). Le genre d'enregistrement qu'on n'écoute pas trop souvent, parce qu'on tient quand même un peu à sa santé mentale.

(épuisé)
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 11 Aoû 2013 - 19:06

Bonjour

Cet aprem j'ai écouté religieusement les symphonies 1 et 2 de Brahms interprètées par Giulini avec le Los Angeles Philharmonic Orchestra.
Et je suis sur le cul, voilà des versions superlatives, quel orchestre (perso au top 5 des orchestres ricains) la couleurs des bois, le soyeux des cordes, la flamboyance des vents et des percussions scinglantes

Je les mets (c'est mon choix personnel même si tout le monde s'en fou) dans mon peloton de tête avec Karajan III , Celibidache (j'entends déjà le grondement infernal qui s'annonce), Haitink avec le Concergebouw, Dorati/lso, Bernstein/wpo et dans un autre registre Mackerras avec le Scottish ch orch.
J'écouterai au plus vite les versions Giulini /wpo et po afin de comparer même si je pense qu'on peut difficilement faire mieux (pour mes feuilles de choux s'entend) que cette version avec le lapo.
Gros regret : qu'il n'aie pas eu le temps de faires les symphonies 3et4

Même regret du reste en ce qui concerne les symphonies de Beethoven avec les mêmes , pour lesquelles nous n'avons que les magistrales 3,5,6

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8374
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 11 Aoû 2013 - 19:26

LeKap a écrit:
Celibidache (j'entends déjà le grondement infernal qui s'annonce)
Ah ben alors vraiment, pas du tout ! Que ce soit à Stuttgart ou à Munich (Berlin pour la 4e, seule, malheureusement), Celibidache compte parmi mes versions de chevet (dans le désordre Karajan III, Jochum, Fischer pour la n° 1 et pour rester dans le sujet, Wand entre autres).
Quelqu'un connait cette 1ère symphonie par Celi' avec les Wiener Symphoniker : http://www.orfeo-international.de/pages/cd_c788122b_e.html ?
Ou encore celle captée à Cologne : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Orfeo/C725085R ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 11 Aoû 2013 - 19:31

bAlexb a écrit:
LeKap a écrit:
Celibidache (j'entends déjà le grondement infernal qui s'annonce)
Ah ben alors vraiment, pas du tout ! Que ce soit à Stuttgart ou à Munich (Berlin pour la 4e, seule, malheureusement), Celibidache compte parmi mes versions de chevet (dans le désordre Karajan III, Jochum, Fischer pour la n° 1 et pour rester dans le sujet, Wand entre autres).
Quelqu'un connait cette 1ère symphonie par Celi' avec les Wiener Symphoniker : http://www.orfeo-international.de/pages/cd_c788122b_e.html ?
Ou encore celle captée à Cologne : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Orfeo/C725085R ?
Bonjour bAlexb

Je parlais de Celibidache avec le mpo , je ne connais pas les autres versions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 11 Aoû 2013 - 20:49

LeKap a écrit:
J'écouterai au plus vite les versions Giulini /wpo et po afin de comparer même si je pense qu'on peut difficilement faire mieux (pour mes feuilles de choux s'entend) que cette version avec le lapo.
Gros regret : qu'il n'aie pas eu le temps de faires les symphonies 3et4
Ils n'ont jamais été publiés, mais des lives des symphonies n°3 & n°4 par Giulini avec Los Angeles existeraient.
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 11 Aoû 2013 - 21:55

[quote="alexandre."]
LeKap a écrit:
J'écouterai au plus vite les versions Giulini /wpo et po afin de comparer même si je pense qu'on peut difficilement faire mieux (pour mes feuilles de choux s'entend) que cette version avec le lapo.
Gros regret : qu'il n'aie pas eu le temps de faires les symphonies 3et4
Ils n'ont jamais été publiés, mais des lives des symphonies n°3 & n°4 par Giulini avec Los Angeles existeraient.[/quote

Jamais publiés , ah quelle vérole

Merci quand même alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Lun 12 Aoû 2013 - 4:32

Tu as raison de vénérer ces deux premières avec Giulini/LAPO. L'intégrale avec WP vaut l'écoute, justement pour les 3 et 4 qui manquent. Et ça adonne que ce sont de loin les deux meilleures de cette intégrale (quoique les WP dans I ne sont pas piqués des vers question monumentalité incisive et sonorités roboratives).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Mer 25 Sep 2013 - 21:54

Hermann Scherchen, Orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne

(Westminster, octobre 1952)

On retrouve ici à plein certaines caractéristiques de l'art de Scherchen, notamment cet impetus qui pousse le discours vers l'avant, propulse le mouvement, et active des rythmes parfois au bord de la frénésie (la réexposition du Finale s'emporte d'une fièvre très typique). Les dernières mesures sont transportées par une exaltation presque invraisemblable.
Mais malgré ces sollicitations athlétiques, l'orchestre viennois semble parfois maladroit voire gourd (l'Allegretto trop dépenaillé pour être grazioso), et en tout cas pas assez svelte dans le premier mouvement.
Le second vibre d'une animation fouillée à coeur, qui montre bien que le maestro savait triturer le texte pour en extraire tout le potentiel expressif -les atmosphères de cet Andante paraissent même étrangement dolentes voire torturées.
Une interprétation brute de décoffrage.




Dernière édition par Mélomaniac le Jeu 8 Oct 2015 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Sam 6 Juin 2015 - 19:08

Si je cherche une interprétation tendue,nerveuse et dramatique de la 1ere de Brahms, à l'instar de ce que fait Kleiber avec la 4eme, que me conseillez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 7 Juin 2015 - 0:56

Böhm et le BRSO sur Orfeo. Et fouette, cocher!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 52
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Dim 7 Juin 2015 - 16:48

Richard a écrit:
Si je cherche une interprétation tendue,nerveuse et dramatique de la 1ere de Brahms, à l'instar de ce que fait Kleiber avec la 4eme, que me conseillez vous ?
De Sabata avec le Philharmonique de Berlin, chez DGG ! C'est vif, tendu et vraiment surprenant ! Mais attention, c'est relativement ancien. Tu peux en écouter des extraits sur le site de l'éditeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25579
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Jeu 8 Oct 2015 - 23:03


santa Ecoutez vous-même : https://yadi.sk/d/owaTzYinjcXu2

Voir aussi supra, mon commentaire du 25 septembre 2013.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Johannes Brahms (1833-1897) :

Symphonie n°1 en ut mineur, Op. 68

IV. Adagio - Più Andante - Allegro non troppo ma con brio

= Hermann Scherchen, Orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne


(Westminster, octobre 1952)

J'ai voulu réécouter ce Finale, dans la série des interprétations cravachées. Voilà un des plus intrépides pur-sang de la discographie : moins de seize minutes, et encore au début ça démarre mollement. Mais ensuite le chef rattrape au galop le temps perdu.
Rythmiquement, c'est un joyeux bazar, une espèce de foire d'empoigne, ou de mouvement brownien.
Hormis Clemens Krauss en live avec la Philharmonie de Brême (mars 1952), je ne connais pas d'interprétation plus hirsute.
A tel point que la péroraison conclusive ne ressemble pus à grand-chose.
Âmes sensibles, s'abstenir
hehe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume Colnot
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 47
Localisation : Bâle
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   Ven 9 Oct 2015 - 1:56

Interprétation étonnante en effet que ce Scherchen d'octobre 1952. Je n'ai écouté que le quatrième mouvement, suivant votre lien. C'est cravaché en effet, saccadé même. Une première écoute m'a poussée à conclure que c'était un peu n'importe quoi, je ne discernais pas de parti cohérent, hormis peut-être une volonté de pousser tous les contrastes à l'extrême. Il est vrai que l'orchestre est fort malmené, à plusieurs reprises les violons semblent sur le point de quitter la route, les timbales ne roulent pas mais vrombisses, enfin c'est assez rude à l'oreille quoi. J'ai ensuite écouté le même mouvement dans l'enregistrement de Furtwängler en 1951 que j'ai trouvé superbe, précis et d'une grande cohérence de vue.

Oui... mais... il a fallut que j'aille réécouter Scherchen, parce qu'il me semblait y avoir entendu quelque chose de bien plus attachant. Eh bien voici que j'en suis à ma troisième écoute et que je ne me lasse pas. En fait je suis conquis par l'idée que Scherchen nous donne ici des sautes fiévreuses de l'humeur romantique. A rebours de ce que j'ai pensé d'abord cette fougue est très concertée et cette lecture me semble tout à fait fondée.

Scherchen surprend et séduit là où Furtwängler plaît et en impose.

Ce qui va l'être moins en revanche (fondé) c'est ma quantité de sommeil cette nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)   

Revenir en haut Aller en bas
 
1 ère symphonie de Brahms (je suis pas original je sais)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Symphonie n° 4 ( Brahms )
» Brahms - 3e symphonie
» Blind test - 4è symphonie de Brahms
» Igor Markévitch (1912-1983)
» Symphonie n° 2 ( Brahms )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: