Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Elgar : oeuvres orchestrales et chorales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 12:20

J'ouvre son fil sans rien assurer sur son potentiel devenir, vu le nombre d'amateurs d'Elgar présents sur ce forum. Mais je ne désespère pas d'en convaincre d'autres. Smile

Quelques recommandations, que je compléterai au fur et à mesure de mes découvertes :


Le premier disque donne la symphonie n°1 et In the South par Solti et le philharmonique de Londres, le second disque reprend ce programme et y ajoute la symphonie n°2 et l'ouverture Cockhaigne.
Les interprétations de Solti sont excellentes, pleines d'énergie et servies par le remarquable Chicago Symphony, avec, donc, un coloris instrumental inégalé. Cela dit, il n'y pas que du beau son, et on offre, de prime, des lectures vives et emportées de ces oeuvres. Mention spéciale, dans le deuxième disque, à In The South, dont la dimension épique et démonstrative est merveilleusement bien rendue par l'enregistrement spectaculaire et velouté de Solti et de Chicago.


Ce coffret 8 CD est cher et difficile à trouver, mais si vous aimez Elgar et que vous tombez dessus, ne vous gênez surtout pas, il y a tout ce qu'il faut connaître dedans, et les interprètes sont tous remarquables : on retrouve Solti dans les symphonies ; il dirige aussi une lecture emportée, peut-être un peu rude mais très spectaculaire, des Enigma Variations, débarassées de leur charme désuet.
On trouve par ailleurs les concertos, au dessus de tout soupçon : Webber et Menuhin nous livrent une version sentie, poétique du concerto pour violoncelle - ce n'est pas la rage fervente de Jacqueline du Pré mais ça reste une très belle version, servie par une très bonne prise de son. Le long et difficile concerto pour violon est aussi fort bien interprété par Solti et Chung, même si le violon manque un peu de poids face à la machine ultra-efficace de Chicago.
Dans ce coffret, les Pomp and Circumstance de Solti sont extrêmement démonstratives, c'est de la pure pyrotechnie mais on n'en demande beaucoup plus ici.
Seule déception : Falstaff est dirigé sans grande saveur par Dutoit avec un orchestre de Montréal bien gris.
Sinon, on aura la joie de profiter des talents de chef de Benjamin Britten, qui dirige avec ferveur Introduction & Allegro et donne une lecture efficace du Drame of Gerontius.
La boîte contient qui plus est des curiosités, comme la Sérénade de jeunesse, Dream Children (cousin lointain des Enigma Variations) la musique de scène The Stairlight Express ou The Wand of Youth, dont Sir Charles Mackerras nous donne des interprétations qui me paraissent extrêmement convaincantes, pleines de poésie et de fraîcheur.
C'est le même Mackerras qui dirige les Sea Pictures, lecture attachante, bien rendue par un captage riche et coloré, mais qui n'atteint pas l'immensité de l'enregistrement de Barbirolli.
Dans l'ensemble, un coffret qui rassemble tout ce qu'il faut savoir et qui a le mérite de n'avoir aucun véritable défaut, n'était son prix.


Ce coffret EMI économique est moins complet que le Decca, ne comptant que 5 CD qui rassemblent les Enigma, les symphonies, le concerto pour violoncelle, les Pomp & Circumstance, les Sea Pictures, l'Introduction & Allegro, les ouvertures Cockhaigne et Froissart.
Ces enregistrements plus anciens sont cependant d'une qualité extraordinaire et devraient séduire les connaisseurs comme les néophytes concernant Elgar : les prises de son sont d'ailleurs très réussies, larges et généreuses.
Barbirolli, qui fut un ami d'Elgar, est un chef formidable qui dirige ces oeuvres attachantes avec toute la ferveur, la générosité, l'engagement que l'on peut imaginer. Les symphonies sont tout à l'opposé de la conception très "hollywoodienne" (sans rien de péjoratif ici) de Solti : ici, les tempi ralentissent, l'émotion naît, le lyrisme jaillit sans honte ni retenue. D'une grande intelligence, la direction de Barbirolli rend efficacement le climat à la fois édouardien et intimiste des oeuvres. Les Enigma, n'étaient un finale qui s'amollit, sont du même niveau. Cockhaigne et Froissart sont dirigées avec une bonhomie cockney incomparable. Seules les Pomp & Circumstance, que je préfère assumant plus leur bravoure démonstrative, me font émettre quelques réserves. Bien sûr, Barbirolli n'était pas le redoutable technicien très exigeant que fut Solti, et ses orchestres (tous anglais) peuvent apparaître un peu brouillons ; mais de fait, on a le sentiment d'une grande spontanéité, à mon avis conforme au caractère d'Elgar.
Mais les trésors de ce coffret sont dans les "compléments" : le concerto pour violoncelle est interprétée par Jacqueline du Pré avec une intensité extraordinaire, véritablement une performance venant des tripes, une rage alliée à une intériorité inégalée. Idem pour les Sea Pictures, où l'exceptionnelle alto Janet Baker est mise à contribution pour une lecture idéale, très émouvante.
A mon avis, si on veut découvrir Elgar, mieux vaut commencer par le coffret Decca, plus complet, mais celui-ci, par l'exceptionelle qualité des interprètes, n'est pas à négliger et constitue un approfondissement indispensable.

Quelques disques simples dont je dis quelques mots :


Ce coffret 3 CD n'est pas directement dédié à Elgar, mais c'est à ma connaissance le seul biais pour acquérir les Enigma dirigées par Bernstein. Et quelles Enigma ! Fidèle à son style subjectif inimitable, Bernstein dirige ce chef d'oeuvre sincère avec lenteur et intensité, le faisant durer 8 bonnes minutes de plus que la moyenne. Mais au delà de cette lenteur, qui donne à Nimrod une étendue juste deux fois plus grande que Solti (3'10'' contre 6'20''), Bernstein insuffle à l'oeuvre une ferveur, une poésie digne des plus grandes versions : c'est bien une véritable interprétation, et non une lecture expérimentale et narcissique, qu'on a ici, avec des moments d'exaltation véritables (quel finale !).
Au passage, le reste du coffret est très bon.


Si les frasques de Kennedy vous font douter qu'il est un bon violoniste, achetez ce disque, enregistré dans les années 80, et rendez-vous compte : voilà une interprétation intense, d'un lyrisme soutenu, du long concerto pour violon, avec l'accompagnement très efficace de Vernon Hadley. Je ne suis pas spécialement amateur de cette oeuvre mais pour le coup ce disque, plus que tout autre, la met en valeur.


Couplées à des Planètes sobres en effets, mais de grande classe et d'une hauteur de vue presque métaphysique, ces Enigma dirigées par l'octogénaire Boult (83 ans) en 1970 avec le London Symphonic sont de grande qualité. Boult manifeste sa connaissance d'Elgar par des choix modestes, sans excès, mais d'une sagesse convaincante: les tempi apparaissent justes, sauf peut-être le finale qui s'alourdit un tantinet. Et l'orchestre est vraiment formidable, d'une classe toute anglaise, nous donnant peut-être le plus beau Nimrod de la discographie.


Même couplage que précédemment, et même efficacité : les Planètes de Karajan avec Vienne sont un must, et les Enigma dirigées par Monteux sont parmi les meilleures versions. En refusant la dimension affective des portraits tissés par Elgar, en privilégiant le travail sur les textures orchestrales, Monteux nous donne une excellente lecture de l'oeuvre, pleine de poésie et de justesse, avec une grande lisibilité et une énergie qu'on entend rarement ailleurs. On est plus dans le maelstrom emporté que dans l'Angleterre des moustaches et des hauts de forme, mais qu'est ce que c'est communicatif !


Dernière édition par Spiritus le Sam 31 Mai 2008 - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 12:20

Pour en savoir plus sur les oeuvres que je cite, référez-vous au sujet général, où j'ai écrit des monologues sur ce compositeur qui pourront peut-être vous renseigner. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 25
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 12:27

Allez, un de ces 4, et pour te faire plaisir, j'écouterai Elgar. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 22:35



Quelqu'un a t-il eu vent de ceci ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 22:35

Cherche pas; ton topic fait un bide... Pas la peine de le relancer tous les jours hehe hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80041
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 22:36

Il n'a que dix heures derrière lui en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 22:36

La machine est lancée ; rien ne l'arrêtera désormais. cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 22:54

Tu connaitrais pas un bon disque qui ne soit pas une intégrale pour le pur néophyte elgarien ? Je veux dire qui reprend à lui tout seul ses 3-4 grandes oeuvres (je pense aux variations Enigma, concerto pour violoncelle etc...) et pas trop cher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 22:57

Barbirolli est extra et pas trop cher : http://www.amazon.fr/Elgar-Symphonies-Variations-Circumstances-violoncelle/dp/B000I0SGXA/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=music&qid=1208120181&sr=8-2 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 22:58

Sinon il y a Sinopoli que je n'ai pas entendu, mais qui, parait-il, est superlatif :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 23:03

Tu penses qu'on le trouve à la fnac ? J'en avais déjà parlé mais les parents se méfient de la commande par internet et comme j'ai pas d'argent mise à part la bourse universitaire, si il y avait un quelconque problème c'est eux qui paieraient les frais.... je respecte leur méfiance (même si ça me saoule) Very Happy.
J'ai la fièvre ach'teuse en ce moment c'est dangereux Confused

[EDIT] En tout cas il l'est sur leur site internet reste à voir sur Lille maintenant.


Dernière édition par Crapio le Dim 13 Avr 2008 - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 23:05

Le coffret Barbirolli est je crois supprimé, pour le disque Sinopoli je n'en sais rien, et il est quand même beaucoup moins complet...

Par amazon tu sais il n'y a vraiment aucun risque, je suis dans le même cas que toi, et je n'ai jamais eu de problème. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 23:21

Bah pour le moment amazon je peux pas Very Happy
Tant pis j'attendrais encore un peu... ^^
Merci thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 13 Avr 2008 - 23:22

Vérifie quand même s'ils n'ont pas Barbirolli à ta FNAC, on sait jamais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Jeu 24 Avr 2008 - 15:53

Donc berni c'est du tout bon ici ? . Ici les variations ne sont pas couplées avec Holst et de plus a 4 euros sur amazone c'est tentant.
http://www.amazon.fr/Elgar-Enigma-Variations-Edward/dp/B0000012UG/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=music&qid=1209045821&sr=1-1

Je peux y aller ?


Dernière édition par atomlegend le Jeu 29 Mai 2008 - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Jeu 24 Avr 2008 - 18:08

Oui, fonce, Lenny a une vision très personnelle de cette oeuvre qui se traduit par une grande transparence des textures, une forte expressivité et surtout un tempo très lent (38 minutes contre 28 chez Solti). C'est vraiment réussi et enthousiasmant. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Jeu 24 Avr 2008 - 18:10

C'est commandé mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 70
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Jeu 24 Avr 2008 - 19:49

J'ai un coffret de 3 CD d'oeuvres d'Elgar dirigées par Sir Adrian Boult, dont je suis assez content, mais il est vrai que je manque de comparaisons.

il y a :
Symphonie n° 1
Symphonie n° 2
Enigma variations
Cockaigne ouverture
Sérénade op 20
les 5 Pomp and circumstance
Chanson du matin et chanson de nuit

J'ai également la 3ème symphonie complétée par Anthony Payne chez Naxos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 11 Mai 2008 - 16:24

En ce moment, sur France Musique, les Rois de la galette analysent différents enregistrements de la symphonie n°1 d'Elgar. lls choisiront celui qui leur semble le meilleur à la fin de l'émission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 11 Mai 2008 - 16:39

Pan a écrit:
En ce moment, sur France Musique, les Rois de la galette analysent différents enregistrements de la symphonie n°1 d'Elgar. lls choisiront celui qui leur semble le meilleur à la fin de l'émission.
Tu pourras nous dire leur conclusion?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 11 Mai 2008 - 16:56

Jaky a écrit:
Pan a écrit:
En ce moment, sur France Musique, les Rois de la galette analysent différents enregistrements de la symphonie n°1 d'Elgar. lls choisiront celui qui leur semble le meilleur à la fin de l'émission.
Tu pourras nous dire leur conclusion?

Les deux versions arrivées en tête : David Zinman avec l'orchestre de Baltimore et Guiseppe Sinopoli avec l'orchestre philharmonique de Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 11 Mai 2008 - 17:13

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Mar 13 Mai 2008 - 15:23

Sinopoli, j'en ai lu des horreurs, c'est idiot parce que je l'aime bien comme chef moi.

Sinon, découvert ceci :

Elgar par Elgar, programme alléchant et résultat très honnête!
Elgar dirige sa propre musique avec vélocité et énergie, imprimant des tempi musclés (48 minutes pour la 2è symphonie, 25 pour le concerto) et une articulation plutôt vitalisante. Au niveau de la prise de son, évidemment elle accuse son âge, mais dans les limites de l'écoutable, et vraiment ça vaut certains enregistrements d'après la guerre! La principale limite du captage est le parasitage, ça gratte assez intensément, mais on s'habitue; et l'image sonore elle-même est très honorable, assez détaillée, avec du relief (plus que chez Walter, souvent).
Dans le concerto, Elgar se trouve assez sentimental malgré ses rythmes emportés, son usage disons... personnel des portamenti est assez stupéfiant (même moi je n'oserais pas!). En tous cas sa façon de diriger invalide complètement les théories d'un certain Sir-Roger-en-pyjama-de-soie sur le vibrato et les cordes, parce que si Elgar dirige comme ça en 1928, il n'y a pas de raison de penser qu'il dirigeait comme le fait Norrington vingt ans plus tôt, et de fil en aiguille... je ferais mieux de me taire pour éviter de voir débouler cinquante David qui me mettraient en déroute dans la minute. Bref. Donc, sa version est très dégoulinante, mais émouvante, même si Beatrice Harrisson n'est pas Jacqueline du Pré (l'ouverture manque assez cruellement d'intensité) et que le finale se relâche un peu.
La 2è symphonie est, elle, passionnante de bout en bout. Elgar n'utilise pas les portamenti au même point que dans le concerto; et en dépit de la première note plutôt molle, sa vision est d'abord impérieuse, très énergique, notamment dans le premier mouvement. La musique convient bien au son très désuet et à la sonorité old school du London Symphony de 1927, le tout est évocateur, et culmine dans le Larghetto vraiment sublime, rapide et pas pleurnichard, mais au contraire fort concentré. Poignant. Le rondo est fort réussi aussi, poétique et désuet, et le finale pérore dans un triomphalisme assuré, très elgarien, sans d s'il vous plaît. Evidemment vu le son il vaut mieux être initié pour apprécier, mais ce truc-là est précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Mar 13 Mai 2008 - 18:23

Vu le prix, j'ai fini par commander ça:

(Tiens, quand je l'ai pris hier soir, il était à 32,90€ et là il est repassé à 45,99€! J'ai eu du bol!)

Beaucoup de Barbirolli (pour les oeuvres orchestrales et Gerontius), un peu de Boult (oeuvres chorales) plus des artistes moins connus pour boucher les trous et ça fait une quasi intégrale!
Le détail ICI, après la critique.

Qu'en pensent les experts ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Mer 14 Mai 2008 - 12:20

Si je n'avais pas déjà les Barbirolli, dont j'ai dit un mot page précédente, j'aurais commandé ce truc, qui est quand même très alléchant puisqu'il y a tout ce qu'il faut connaître, dans tous les domaines. Finalement, cela prouve que ma connaissance d'Elgar est assez restreinte puisque je ne connais pas les oratorios (sauf Gerontius, que je n'ai que peu aimé... mais David t'en dira grand bien), ni pour l'instant la musique de chambre, ni les chansons ni toutes les miniatures. Je pense que c'est une aubaine, d'ailleurs je me tâte toujours (non Stanlea, s'il te plaît).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Mer 14 Mai 2008 - 14:17

Gerontius et The Kingdom sont en effet de très loin les deux chefs-d'oeuvre d'Elgar.

Et pof.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Mer 14 Mai 2008 - 14:19

en effet The Kingdom est presque aussi ennuyeux que le Requiem Allemand...
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Mer 14 Mai 2008 - 14:54

Et pof.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Mer 14 Mai 2008 - 15:10

Spiritus a écrit:
Et pof.
Tiens, où est passée ma réponse. scratch

Je trouve au contraire la réponse de Sud parfaitement pertinente et je la partage, d'une certaine façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Mer 14 Mai 2008 - 15:11

Décidément, les réponses ne partent pas aujourd'hui...


sud273 a écrit:
en effet The Kingdom est presque aussi ennuyeux que le Requiem Allemand...
Eh bien voilà, quand tu veux faire des comparaisons sensées ! Very Happy

Je le comparerais plutôt à du Mendelssohn, personnellement (les Motets), mais pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 17 Mai 2008 - 16:02

Découvert cette chose assez sympathique: le concerto pour violon dirigé par Elgar en 1932 avec le London Symphony et Menuhin en soliste.
La prise de son est assez réussie, mieux en tous cas que les Elgar précédents que j'avais entendu, avec plus de détails et moins de grattage.
Elgar dirige là aussi très vite, beaucoup plus énergiquement que Solti, qui n'est pourtant pas mal, et insuffle à l'oeuvre une concentration et une force nouvelles. Finalement, si ça semble généralement si dilué et bavard, c'est peut-être un peu la faute des interprètes, car ici, avec Elgar au pupitre, on sent la puissance, le lyrisme soutenu de cette musique. Menuhin est parfait, superbe son, technique impeccable, et il est bien dans le ton d'Elgar, généreusement romantique. Les portamenti sont de rigueur, l'expressivité aussi, mais cela dit, on ne s'épanche pas: l'oeuvre avance de façon efficace, particulièrement dans le troisième mouvement, que je n'avais jamais perçu aussi dynamique et... varié! Bien sûr le mouvement lent s'étire et dégouline, il ne faut pas espérer autre chose, mais j'aime ça, et même le premier mouvement pourtant si dispersé prend des accents lyriques émouvants.
Chouette version ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 24 Mai 2008 - 2:45

Je viens d'écouter la deuxième symphonie par Solti et le LPO, quelle déception! Sir Georg avait un avion à prendre ce jour là? Qu'on accélère les tempi en pensant alléger ou rendre moins pompeux Elgar, pourquoi pas mais avec mesure (pour comparaison il met cinq minutes de moins que Barbirolli dans le premier mouvement). Alors oui on est ébloui, époustouflé devant l'orchestre qui parvient à suivre cette vitesse (il est vraiment somptueux!) mais pour le "Nobilmente", on repassera. Les mélodies et contrechants n'ont jamais le temps de s'épanouir, un tel orchestre à sa disposition pour une interprétation aussi clinquante… Désolé mais il faut que j'épanche ma bile! Laughing
Le deuxième mouvement heureusement est réussi, certes encore un peu vite mais plein d'un lyrisme brûlant (voir excessif!). Le presto est prestissimo bien entendu et on le voit pas passer… Le finale… encore trop vite, vraiment pressé d'en finir Solti, ah si la coda,je reconnais que les dernières minutes ont quelque chose de magique, c'est bien peu tout de même.
Disons que le mouvement lent pourra servir pour une compil "Musiques pour des amours torrides". bedo


Dernière édition par Jaky le Sam 24 Mai 2008 - 2:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 24 Mai 2008 - 2:45

Ouais, toujours juste bon pour du Schreker. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 24 Mai 2008 - 2:48

DavidLeMarrec a écrit:
Ouais, toujours juste bon pour du Schreker. hehe
J'aurai aimé entendre Solti avec cet orchestre et cette prise de son dans Schreker! Very Happy
Le deuxième mouvement prend un ici ton "vénéneux" surprenant, je t'assure!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 24 Mai 2008 - 10:33

Jaky a écrit:
Qu'on accélère les tempi en pensant alléger ou rendre moins pompeux Elgar, pourquoi pas mais avec mesure (pour comparaison il met cinq minutes de moins que Barbirolli dans le premier mouvement). Alors oui on est ébloui, époustouflé devant l'orchestre qui parvient à suivre cette vitesse (il est vraiment somptueux!) mais pour le "Nobilmente", on repassera.

C'est-à-dire que le mouvement est quand même marqué Allegro vivace, et je trouve qu'on y ralentit trop. Solti reste d'ailleurs plus retenu qu'Elgar lui-même. Et je trouve son interprétation très noble au contraire. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Jeu 29 Mai 2008 - 16:17


Mon premier Elgar et donc conseillé par notre ami TUS
Comme son nom l'indique c'est un peu pompeux mais c'est de circonstance ( Il va faire des bounce ) . J'assume. C'est aussi un peu dégoulinant . Mais moi j'aime bien tout ce qui dégouline. Alternance de nostalgies et d'envolées ( (W.M.B.): Allegro di molto).
Le nimrod Adagio est très émouvant et berni le rend vraiment à merveille avec ce tempo lent qui lui sied si bien ici . Sad Dommage il ne dure que 6 mns . Avec l'option repeat ça dure beaucoup plus longtemps Wink

Tus je voterai plus jamais contre Elgar rien que pour ce morceau

Merci pour tes conseils avertis.
Preuves que tu dis pas que des bêtises et tu as, quand même un peu de gout


Nb: edit ton fil en première page le coffret 3 cd n'est pas le seul biais pour acquérir les Enigma dirigées par Bernstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Ven 30 Mai 2008 - 17:23

Oui je n'avais pas vu ce disque.

Content que ça te plaise. Tu peux essayer la suite maintenant. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 31 Mai 2008 - 9:36



C'est bien, ça ? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 31 Mai 2008 - 17:39

Je ne sais pas mais à mon avis on doit retrouver tous ces disques dans le coffret signalé par Adri (avec le contenu du coffret Barbirolli et bien d'autres choses)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 21 Juin 2008 - 20:41


Grande, grande Hilary Hahn! Outre qu'elle est très jolie, elle signe ici une très belle version du concerto pour violon, pourtant plus facile à planter qu'à réussir, surtout comme elle le fait.
La prise de son de ce disque où Colin Davis et le LSO sont mis à contribution est très enveloppante, pure, naturelle. L'image de l'orchestre est rendue avec détail, et surtout le soliste est mis en valeur par la propreté très nette du son; pas grand à chose à redire.
Hilary Hahn et Colin Davis livrent une lecture librement romantique, pleine d'abandon, de ce concerto très sentimental. Les tempi sont pourtant assez vifs, de sorte que l'oeuvre est en dessous de la barre des 50 minutes, particulièrement dans le premier mouvement. Davis fait donner le LSO avec son élégance habituelle, mais ne ménage pas certains moments de bravoure (la coda du finale, grandiose... quels cors) très bienvenus. Hahn a une sonorité exceptionnelle, d'un raffinement exquis, sans virtuosité frimeuse ni sentimentalité excessive (les portamenti sont rares, un peu trop pour moi, même), et joue ce concerto difficile avec tension et subtilité. Par rapport à Elgar/Menuhin, ma référence, cette version apparaît moins fiévreuse, parfois plus relâchée, mais bien sûr infiniment plus détaillé sur le plan orchestral, grâce à la prise de son contemporaine.
C'est le deuxième mouvement est qui est le meilleur ici, grâce aux cordes divines du LSO, à une respiration intelligente et bien lue, à un dosage pondéré du lyrisme qui évite la grosse soupe que je peux seul supporter (genre Elgar qui dirige, là, on ne fait pas pire/mieux). Tout en demi-teintes, ce concerto par Hahn/Davis remporte mes suffrages, malgré un finale un peu ennuyeux par moments, qui n'évite pas les tunnels difficiles à résorber entièrement dans ce mouvement plus faible.
Superbe version, émouvante et sincère, moins indispensable à mon sens que celle du compositeur avec Menuhin, mais meilleure, plus tendue et plus émouvante que Solti/Chung, une autre honorable alternative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 25
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 21 Juin 2008 - 20:45

Ah, ah, je m'en doutais !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 21 Juin 2008 - 20:51

J'ai écouté récemment la version Hugh Bean / Sir Charles Groves (EMI) et c'était aussi pas mal du tout. Je ne connaissais que Solti / Chung. En fait je me demande si on peut vraiment louper cette oeuvre ? Son principal défaut semble résider avant tout dans sa longueur. Le premier mouvement et le deuxième sont toujours assez plaisant mais par contre je me suis encore endormi durant le troisième Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 21 Juin 2008 - 20:54

Justement, c'est pour cela qu'il est très difficile de la réussir. La seule version captivante de bout en bout que j'ai, c'est Elgar/Menuhin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papageno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2164
Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 23 Aoû 2008 - 18:33

J'ai entendu du bien sur Barenboim pour les variations Enigma et pour le concerto pour violoncelle avec Du Pré, pourtant personne en parle ici ...

sinon j'aime beaucoup Nimrod, Je cherche une versin grandiose , pouvez vous me donner une version ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 23 Aoû 2008 - 19:27

Mr Spiritus, veuillez prendre votre caisse au rayon des produits exotiques

grandiose, je ne sais pas... ma préférée pour Enigma variations reste celle d'Adrian Boult (il me semble que Sinopoli était bien, mais le spécialiste va sans doute te recommander Bernstein, probablement plus spectaculaire)
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Sam 23 Aoû 2008 - 20:47

J'aime beaucoup Boult aussi, et Bernstein est peut-être bien en effet le plus "grandiose". Dans le genre grand spectacle, il y a Solti aussi, mais il prend Nimrod trop vite.

Barenboim, je ne connais pas, mais il faut s'attendre à du beau travail - et Du Pré, c'est LA violoncelliste elgarienne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81046
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Dim 24 Aoû 2008 - 0:30

Barenboim / Du Pré, c'est superbe, mais l'orchestre est plus touchant et Du Pré plus en forme avec Barbirolli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Kermit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1371
Age : 28
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Mar 26 Aoû 2008 - 19:33

Salut tout le monde!
Je me suis commandé un peu par hasard énigma variation par Sir Colin Davis, et j'ai adoré, j'aimerais bien des conseils pour savoir pas quoi continuer chez Elgar .


siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Mar 26 Aoû 2008 - 19:35

bonjour Kermit! en plus tu as fait le bon choix. Very Happy

En musique orchestrale, tu peux continuer avec les symphonies (un peu plus difficiles d'accès), le concerto pour violoncelle (très facile), le concerto pour violon (si tu es patiente)...

Sinon dans le fil de la rubrique générale j'ai parlé de tout ce que je connaissais, tu peux aller voir, c'est plus détaillé. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kermit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1371
Age : 28
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   Mar 26 Aoû 2008 - 19:42

ok merci , les symphonies donc...
ma carte bleu va me tuer . hehe

Est ce qu'il y à une symphonie par laquelle commencer?
En sachant que mes oreilles se sont habituée à Prokofiev, Chostakovitch, etc... Boulez Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elgar : oeuvres orchestrales et chorales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elgar : oeuvres orchestrales et chorales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elgar : oeuvres orchestrales et chorales
» Schmitt - Oeuvres orchestrales et chorales
» Ravel - Oeuvres orchestrales (hors Daphnis)
» Ravel - Oeuvres orchestrales
» Berg - Oeuvres orchestrales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: