Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Frank Bridge (1879-1941)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Frank Bridge (1879-1941)   Mar 22 Avr 2008 - 23:14

Je découvre avec l'excellent Isabella, poème symphonique de pur style postromantique, superbe. Il a tout pour me plaire: très bien orchestré, émouvant, mélodiquement très inspiré. Ca ne s'aventure pas dans le modernisme mais très franchement c'est pas mal.
Après une première partie douce et mélancolique, la musique s'anime et se charge d'énergie, Bridge fait donner les cuivres avec un dosage intelligent; enfin le poème s'achève dans le calme et la contemplation. A la fois dans la structure et dans le langage, c'est assez proche de Richard Strauss, avec un zeste d'Elgar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mar 22 Avr 2008 - 23:37

Par contre Easter spring rhapsody ne m'a pas convaincu, des longueurs et c'est assez bordélique: pas de thème marquant, beaucoup d'effet de masse très cuivré, mais qui n'attire pas l'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Ven 25 Avr 2008 - 1:26

J'écoute le poème straussien Mid of Night. Il dure 26 minutes et j'en suis à la 17è. C'est extraordinaire Shocked
Superbes climats, nocturnes et fascinants, et tous les instruments sont ms en valeur dans une alchimie assez incroyable. Bien sûr il y a quelques (petites) longueurs mais par moments c'est mieux que Strauss!
Le poème se présente comme une succession d'épisodes contrastés reliés par des silences, et caractérisés par des climats différents. L'unité du tout, c'est cette ambiance nocturne, mystérieuse.
C'est irrésistible ce truc! Ma surprise de la journée, assurément!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Ven 25 Avr 2008 - 1:32

Et toujours ces mélodies...

Sublime. Ah mais vraiment, croyez-moi Mr. Green

A écouter dans le noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Ven 25 Avr 2008 - 9:26

Je connais très peu de choses de Bridge à part sa sonate pour piano (que je n'aime pas) et quelques oeuvres de chambre (quatuors à cordes, sextuor, Lament).

Je sais seulement que j'ai entendu à la radio une suite symphonique qui s'appelait The See (il me semble), et qui m'avait bien plu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Ven 25 Avr 2008 - 13:23

Pas mal non plus, les Two Poems for Orchestra. Les deux (le premier dure 8 minutes, le second 4) se complètent: le premier, doux, tendre, très poétique, le second de caractère joyeux et festif. Par contre je ne vois pas trop l'unité du dyptique, pas franchement de point commun entre les deux.
Mais c'est très beau, surtout le premier poème, avec des harmonies plutôt intéressantes, un langage pas vraiment original ni novateur, mais indéniablement bien ouvragé. Le second, s'il faut émettre des réserves, est un peu moins intéressant en dépit d'une atmosphère plus dynamique. Mais l'ensemble est pas mal du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mer 9 Juil 2008 - 1:52

je réentame mes explorations bridgiennes, qui risquent d'être assez abondantes les jours à venir, avec un poème symphonique intitulé Dance Poem. Cette oeuvre en 14 minutes me fait bien retrouver les sentiments que j'ai déjà éprouvés dans Bridge, à savoir ceux d'une musique intelligente et colorée, aux harmonies parfois très intéressantes, mais qui ne parvient pas tout à fait à un degré de génie très marquant. Ici, c'est peut-être le mélodisme qui fait défaut; de plus, on est gêné par le fait que ce poème, en dépit de son titre, n'a rien de dansant. Restent de belles phrases, une orchestration du tonnerre, beaucoup de poésie, d'agréables mélanges de timbres - bref, je vais être indulgent: même si ce n'est pas marquant, c'est loin d'être mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mer 9 Juil 2008 - 1:58

Norse Legend: le voilà, le mélodisme qui manquait! Very Happy
Ici, c'est superbe, le thème, très british, est beau et le reste des qualités qu'on connaît de Bridge y sont aussi. Un peu vaughan-williamsien, mais poétique, raffiné, cuivré mais plein de nuances. De très beaux contre-chants aux bois, de l'allant, de l'inspiration. Dommage que ce soit très court. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mer 9 Juil 2008 - 12:43

c'est à ça qu'on voit que tu as changé de disque dur...
Avis de souscription: all ye british citizens, let's fill the saucer till it's overflown, Spiritus a urgemment besoin d'un graveur de cd-dvd... en plus ça prend une place dingue ces formats losless!
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mer 9 Juil 2008 - 14:21

J'ai la partition du poème symphonique "There is a willow grows aslant a brook" (inspiré d'Hamlet), écrit en 1927, imprimé en 1928. A-t-il été enregistré?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mer 9 Juil 2008 - 14:29

Oui, il se trouve dans la série Orchestral Works de Hickox. J'en parlerai. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mer 9 Juil 2008 - 20:38

Dance rhapsody: il y a ici un peu le même problème que dans Dance Poem, c'est à dire qu'on cherche la dance. L'animation joyeuse de ce poème symphonique un peu long (19 minutes) mais personnel et agréable à écoute a quelque chose de plaisant, même si au niveau mélodique, Bridge a fait mieux. De très belles phrases de cor, c'est sympa Very Happy

Summer: là c'est très bien bounce un climat plus envoûtant, une orchestration plus straussienne, moins anglaise peut-être, mais en compensation, une intensité lyrique plus soutenue. Ca me rappelle le souvenir que j'ai de Mid of Night, un autre poème dont je crois de me rappeler que c'est un chef d'oeuvre; même phrases de cordes en sourdine, mêmes crescendi chaleureux, un peu érotisants. Très beaux soli de harpe, qui s'associent à d'autres instruments pour une texture sonore inspirée et plaisante. Le lyrisme est communicatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Jeu 10 Juil 2008 - 1:06

Génial, The Sea cheers

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ça ne plagie pas du tout Debussy, c'est bien du Bridge qu'on entend ici, donc, de l'excellent post-romantisme très nourrissant, et déjà au niveau de l'orchestration, inimitable de couleurs et de variété. Ca dégouline de partout, oui, mais dans le genre, on fait difficilement mieux. Et puis Bridge a une science de la thématique assez épatante, autant dans les épisodes rapides (Sea-Foam, Storm) que dans les lents (Seascape, Moonlight). C'est vrai que comme le dit David, il y a ici une innocence, une sorte de naïveté très agréable. Bridge n'a pas peur de dire ce qu'il cherche à faire passer, et cela donne des sections éclatantes de lyrisme et d'émotion, à la poésie nocturne très aboutie (Moonlight) ou à l'expressionnisme agité très convaincant (Storm). Dans le genre marin, c'est plus réussi que Neptune de Scott, puisque Bridge, avec un orchestre symphonie assez peu étendu, arrive à évoquer un climat mystérieux, agité d'une brise poétique très plaisante, sans avoir recours à de la musique trop narrative. C'est assez splendide en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Jeu 10 Juil 2008 - 1:15

Sur 12 messages 10 de Spiritus hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Jeu 10 Juil 2008 - 1:17

Tu pourrais éditer Tus quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Jeu 10 Juil 2008 - 1:20

pas du tout, si j'éditais, le fil ne remonterait jamais.

Ce n'est quand même pas ma faute si tout le monde s'en fout de Bridge. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Jeu 10 Juil 2008 - 1:25

Eh bé, Phantasm, rhapsody for piano & orchestra, c'est pas de la merde non plus...
Etonnant comme cette oeuvre est d'une langueur scriabinienne. D'ailleurs, les harmonies du piano rappellent l'univers érotique du compositeur russe lui-même. L'orchestre accompagne sans trop d'éclat, de façon méditative et dégoulinante, dans un climat rêveur plutôt halluciné. Je fais bien d'écouter ça maintenant, c'est une musique de nuit, sans longueurs (24 minutes tout de même), d'un charme indéniable, d'une puissance étonnante. Beaucoup moins baveux et plus décoiffant que le reste de Bridge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Jeu 10 Juil 2008 - 1:30

Sir Roger de Coverley: christmas Dance est bien caractéristique des poèmes "rapides" de Bridge, et aussi, malheureusement, de son manque d'efficacité à transcrire des émotions joyeuses et des climats dansants. Pourtant, ici, il y a un certain entrain, du souffle, de l'animation, mais le langage de Bridge (en dépit de la très belle orchestration) me paraît beaucoup moins abouti qu'auparavant. Tant pis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Jeu 10 Juil 2008 - 11:01

WoO a écrit:
Sur 12 messages 10 de Spiritus hehe

T'en fais pas, Spiritus, dès que j'en ai terminé avec Theodorakis, je passe à Bridge, en somme d'un bout à l'autre de l'Europe Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Jeu 10 Juil 2008 - 17:58

Coronation March: c'est anglais, un peu comme celle de Walton, en moins syncopé. Un peu simpliste, peut-être, mais pas si mal orchestré (pour une marche militaire...), animé, joyeux, et noble. Evidemment pas une pièce majeure, le genre ne s'y prête pas, mais un bon moment, qui a l'intelligence d'être bref.
There is a Willow Grows aslant a Brook: superbe! dans la veine des meilleurs poèmes de Bridge, dans le style qui lui convient: lent et mystérieux. Une atmosphère parfaitement envoûtante, portée par un orchestre impressionniste vraiment bien exploité, se saisit de l'auditeur dans les onze minutes de ce très joli poème, dans la veine énigmatique de Mid of Night. De jolies mélodies, mais ce n'est pas ce qui marque le plus: les longues méditations en sourdine des violons sont fascinantes. J'adore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Dim 13 Juil 2008 - 17:22

Je suis maintenant en mesure de pouvoir répondre à Spiritus, ayant entendu presque toute sa production symphonique ou pour cordes.

D'ailleurs répondre est beaucoup dire, car dans l'ensemble je suis d'accord avec toi : ce post romantisme britannique est tout à fait envoûtant et digne d'intérêt, même si tout le monde semble se fiche de Bridge sur ce forum Laughing

Xavier devrait aimer les dernières oeuvres, (en gros, à partir du H 180 dans le catalogue Hindmarsh qui compte 192 numéros)) qui font fortement penser à Scriabine : la Phantasm Rhapsody pour piano et orchestre, Rébus, l 'Allegro Moderato d'une symphonie pour cordes inachevée, sa dernière oeuvre.

Bien entendu, j'ai une nette préférence pour les morceau post-romantiques qui représentent les deux tiers de son oeuvre : d'abord The Sea, le chef d'oeuvre d'après moi, mais aussi Isabella,, la Norse Legend, la Mid of the Night, Summer et Enter Spring.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82226
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Dim 13 Juil 2008 - 17:26

Merci du conseil, non on ne s'en fiche pas, je prendrai du Bridge à mon prochain passage en médiathèque. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 14 Juil 2008 - 15:21

J'ai vraiment pensé à Scriabine pour Phantasm. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82226
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 14 Juil 2008 - 16:10

Rien que le titre déjà. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 14 Juil 2008 - 16:11

C'est clair. hehe

Il paraît qu'il y a une sonate pour piano extraordinaire aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 14 Juil 2008 - 19:58

Comment tu as trouvé Oration, concerto élégiaque pour violoncelle et orchestre. Pour moi, avec une demi heure, c'est trop long...

Et Rébus ? il semblerait qu' une énigme y est cachée, qui serait (toute proportion gardée) l'équivalent des Enigma d'Elgar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 14 Juil 2008 - 22:12

A vrai dire, je ne connais pas ces deux oeuvres. Embarassed J'ai écrit ici un mot de tout ce que j'ai entendu de Bridge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9414
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mar 15 Juil 2008 - 1:53

joachim a écrit:
Comment tu as trouvé Oration, concerto élégiaque pour violoncelle et orchestre. Pour moi, avec une demi heure, c'est trop long...

Et Rébus ? il semblerait qu' une énigme y est cachée, qui serait (toute proportion gardée) l'équivalent des Enigma d'Elgar.
C'est vrai qu'il aurait pu faire plus court : +1 pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbajuan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mar 30 Juin 2009 - 23:25

Très belle surprise la nuit passée : j'ai découvert par hasard The sea. Affublée d'une triple tache de naissance suite orchestrale / pièce post-romantique / œuvre d'un Anglais, cette composition n'avait pas les faveurs des bookmakers et je n'aurais pas misé le moindre penny dessus.

Totalement séduit je suis Shocked

Orchestralement, c'est un coup de maître, à rebours de ce à quoi je m'attendais : la pièce procède par petits aplats, c'est très coloré, très varié et en constant renouvellement, juste comme j'aime.
Les mélodies sont simples et imparables, et pourtant pas de guimauve dans cette musique, les épanchements sirupeux étant toujours contrebalancés par une tournure harmonique imprévue (enfin, imprévue relativement au préjugé que je me faisait de cette musique).

Autre surprise, j'ai été plus particulièrement séduit par les mouvements lents, alors que d'ordinaire ce sont ceux qui ont le plus tendance à m'ennuyer dans la musique symphonique.

En fait, je ne suis pas spécialement d'accord avec le commentaire de Spiritus en page précédente. Je ne trouve cette pièce ni naïve, ni dégoulinante, et même pas post-romantique. En tout cas ce ne sont pas vraiment les sons que je mets derrière ce vocable, mais je ne connais pas grand chose à la musique de l'époque. Je trouve que c'est évocateur sans être descriptif, et subtilement orchestré, enfin les adjectifs on s'en fout, c'est de la très belle musique cheers

Je crois que vais me laisser tenter par "Isabella", voilà un titre qui m'inspire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mar 30 Juin 2009 - 23:34

Le dimanche 13 juillet 2008, Xavier a écrit:
non on ne s'en fiche pas, je prendrai du Bridge à mon prochain passage en médiathèque. Wink

Alors Xavier, c'est bien Bridge ? Basketball

hehe

Je vais réécouter The Sea parce que je n'en garde pas un souvenir particulièrement ému. Je l'ai sur un disque Naxos qui prend la poussière sur une étagère. Tu as écouté quelle version Pulcino ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbajuan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mar 30 Juin 2009 - 23:51

La version éditée par Naxos, avec James Judd à la baguette, celle que tu as, sans doute Smile

Je n'entends pas grand chose aux questions d'interprétation et de prise de son, donc je ne pourrai pas t'aiguiller vers un autre enregistrement s'il y en a, mais ça me semble tout à fait excellent : pas de crachottis, bel équilibrage des pupitres, et tout et tout thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mer 1 Juil 2009 - 0:42

Je n'ai jamais été déçu par les enregistrements de James Judd, même en concert d'ailleurs (les symphonies n°2 de Copland et de Kurt Weill données au TCE au cours d'une même soirée !) je l'avais trouvé vraiment très très bien. Non, s'il y a un problème c'est de la musique qu'il vient. Mais je vais réécouter, je n'en ai gardé qu'un vague souvenir.

EDIT : La musique est belle, il y a du bon dans chacun des mouvements et plus particulièrement dans le premier "Seascape" et le troisième, intitulé "Moonlight", qui sont de très beaux mouvements lents. L'enregistrement est vraiment excellent en effet. Si tu apprécies les atmosphères marines je te recommande très chaudement la 4ème symphonie d'Alfvén (version Svetlanov sur musicme) ou son poème symphonique Legend of the Skerries si tu ne les connais pas encore. Ce sont deux chefs-d'oeuvre qui valent vraiment le détour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 505
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 9 Aoû 2010 - 0:43

Ce n'est peut etre pas le Trio pour piano,violon et violoncelle le plus immédiatemment séduisant de l'histoire du genre , mais le Trio n°2 de 1929 de Frank Bridge est quand meme une oeuvre qui mérite d'etre écouté . Il fait plutot partie des oeuvres les plus novatrices de son auteur , plus influencé par scriabine et schonberg que son trio n°1 de 1907 qui ,lui, faisait penser davantage au Fauré des Quatuors et Quintettes avec piano . 4 mouvements , 35 minutes très denses . Seul reproche que je ferai a ce trio, l'abscence de mélodies marquantes . Mais sinon , quelle richesse !
D'abord une introduction piano , lente , très mystèrieuse , nous introduit dans un univers fantastique . le son prend de l'ampleur , ajoutant une impression d'inquiètude ,puis presque d'angoisse sourde et retenue . Atmosphère raréfiée pendant 10 minutes avant une explosion somme toute tres maitrisée et le mouvement se termine tout en douceur . Le 2eme mouvement est un scherzo utilisant beaucoup les pizzicato ( comme dans le scherzo du quatuor de ravel , mais en plus complexe ) . On pense aussi à schonberg dans ce mouvement , en effet des phrases assez proche de l'expressionnisme viennois se mele aux rhytmes obstinés en piz . C'est très réussi . 3eme mouvement , un Andante qui m'a moins marqué avec son rhytme obstiné , telle une marche funèbre , joué au piano . Le dernier mouvement est plein d'elan qui contraste fortement apres l' Andante . l'oeuvre se termine en douceur sur l'ambiance mystérieuse du 1er mouvement . Apparement , les critiques de l'époque avaient egratigné pas mal frank bridge apres la première de l'oeuvre. Il s'en est confié à la commanditaire de l'oeuvre , elisabeth coolidge , qu'il était bien difficile à un compositeur de 50 ans d'ecrire de la meme façon que le frank bridge de 27 qui avait assuré son succes en remportant avec le 1er trio de 1907 le concours lancé par Cobbett qui récompensait la meilleure oeuvre faisant revivre l'esprit de la musique Elisabethaine des orlando gibbons etc ( d'ou les nombreux phantasy trio , quintett de l'époque) .
Le disque est celui magnifique du "The Dartington piano trio" chez Hyperion , Georgeous sound .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Dim 9 Mar 2014 - 17:15

Tus a écrit:
Génial, The Sea cheers

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ça ne plagie pas du tout Debussy

Ça ferait peut-être mieux, à la limite, parce que c'est quand même trois bons étages au-dessous...

Bon, cela dit ça ressemble un peu à du Ropartz en plus sucré, donc je suis quand même largement preneur : vraiment très agréable, mais je mets ça loin en dessous de (par exemple) Nympholept ou the Garden of Fand de Bax (ce sera peut-être différent avec Enter Spring et Summer, je vous dirai ça  bounce )

Au fait, tiens, surprenante cette proto-poulencquerie vers 1 minute 30 avant la fin du dernier mouvement !...  Shocked


EDit : j'écoute présentement le premier des Two Poems for Orchestra : là en revanche, c'est une des musiques les plus debussystes que j'aie jamais entendue (bien plus que tout ce que je connais de british en tout cas), et je me demande si je ne suis pas carrément très très séduit... La seconde pièce est également très debussyste, mais plus dans la mouvance promenade-à-vélo-un-dimanche-de-printemps (donc moins intéressant, comme le disait Tus, mais sympa quand même).
Je réécouterai bien vite la première, mais pour le moment j'enchaîne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Dim 9 Mar 2014 - 18:16

Summer a traversé mon conduit auditif tel un doux zéphir sans parfum ni saveur, peut-être parce que "l’âme de l’auditeur [n'était pas] au repos dans la douceur d’une journée estivale passée au loin, au cœur de la campagne"...

Peut-être aussi parce que je fais déjà une overdose de Bridge, car le début d'Enter Spring ne me fait guère plus d'effet (même si la différence de langage est nette : toujours très debussyste mais tendance Jeux, avec un zeste de Sciabine ou peut-être de Szymanowski).
...Mais peut-être pas, car ça m'interpelle beaucoup plus à partir de 4'35 de la version Hickox ; passage murmurant avec harpe très intéressant à 6'09, autre épisode envoûtant, lent et mystérieux (célesta, hautbois solo, interjections de flûte) vers la 10e minute, suivi d'un long épisode vaguement martial et plutôt sympa à mi-chemin entre Elgar et J. Williams ; le reste est nettement plus passe-partout, mais cet Enter Spring me semble être le plus intéressant dans ce que j'ai entendu jusqu'à présent : de là à penser que je vais peut-être adorer cette œuvre, il n'y a qu'un petit pas... Very Happy Même si la fin (qui reprend l'épisode elgaro-williamsien) est quand même un chouïa pompière...
Très attachant, en tout cas, et on est d'ores et déjà à des Années-lumières de The Sea...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Dim 9 Mar 2014 - 18:20

There Is a Willow Grows aslant a Brook : très inspiré aussi, harmonies et sonorités envoûtantes, plus sombre et mystérieux... Si ça continue il n'est pas exclu que je place ce compositeur au même niveau que Bax !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85129
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Dim 9 Mar 2014 - 18:59

Golisande a écrit:
Bon, cela dit ça ressemble un peu à du Ropartz en plus sucré, donc je suis quand même largement preneur : vraiment très agréable, mais je mets ça loin en dessous de (par exemple) Nympholept ou the Garden of Fand de Bax
En goût perso ou en qualité d'écriture ? Parce que j'ai beau me sentir très proche de Bax, la Mer de Bridge est quand même autrement mieux écrite que ces deux poèmes symphoniques assez conventionnels...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Dim 9 Mar 2014 - 19:42

En goût perso. Je me rends bien compte que The Sea est très bien écrit — même si je serais plutôt en peine de dire si ça l'est mieux que ces deux Bax-là, que je trouve globalement magnifiques (excepté peut-être un petit ventre mou au milieu de The Garden); c'est peut-être plus parfait en effet, en cela je te rejoins, mais le langage me touche vraiment beaucoup moins (contrairement à Enter Spring, et peut-être au premier des Two Poems et au Willow)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 10 Mar 2014 - 10:10

Golisande a écrit:
There Is a Willow Grows aslant a Brook : très inspiré aussi, harmonies et sonorités envoûtantes, plus sombre et mystérieux... Si ça continue il n'est pas exclu que je place ce compositeur au même niveau que Bax !

 thumleft

Il n'y a jamais une note de trop chez Bridge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85129
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 10 Mar 2014 - 22:39

Golisande a écrit:
contrairement à Enter Spring
Là je suis d'accord en revanche, c'est grand ça. Mais ça ne change pas mon postulat Bax > Bridge mais poèmes symphoniques de Bridge > poèmes symphoniques de Bax. Very Happy

Dans la musique de chambre, en revanche, Bridge se fait mettre la misère. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 10 Mar 2014 - 22:42

Il faudra que je me mette à la musique de chambre de Bax (si c'est aussi bien que les symphonies ça risque d'être un gros choc), mais pour l'instant je suis toujours bloqué sur l'orchestre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85129
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 10 Mar 2014 - 23:23

Je trouve ça beaucoup mieux que les symphonies (que j'aime beaucoup au demeurant). Tout n'est pas de même valeur, mais les sonates et trios avec clarinette, ou dans un genre plus pastoral le quintette pour harpe et quatuor, voire la Deuxième Sonate pour piano, me transportent sensiblement plus loin. Ça n'a pas grand rapport de toute façon, la musique de chambre est très française de ton, c'est là qu'on entend le plus de le debussysme. Tout le contraire de Bridge qui se « britannise » méchamment dans ses quatuors plaisants, mais sans intérêt majeur.

De toute façon, mon chouchou dans la génération, c'est Bliss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 10 Mar 2014 - 23:29

De Bliss, je ne connais que la Colour Symphony (pas une révélation, mais il faut que je réécoute ; j'avais préféré Red). Que me conseillerais-tu en priorité (de préférence pour orchestre, cf. message précédent) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85129
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 10 Mar 2014 - 23:32

Dommage, c'est la musique de chambre qui est exceptionnelle : tous les quatuors, le quintette avec clarinette...

Côté orchestre, le meilleur, c'est précisément la Colour Symphony... pas le chef-d'œuvre des chefs-d'œuvre, mais quel charme fou. Ça ne vaut probablement pas tout à fait, techniquement parlant, Mid of the Night ou Enter Spring, mais c'est plus personnel, plus élégant, plus versé dans les demi-teintes. (Je n'en entends pas du tout les couleurs, au passage. Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 10 Mar 2014 - 23:45

Mais j'y viendrai, à la musique de chambre Very Happy (Bax + Bliss, donc) ; il se trouve seulement que je suis un animal assez lent et exclusif : je n'ai écouté que de l'opéra (pour ne pas dire du Wagner) pendant trois ans, et maintenant j'écoute de l'orchestre (et j'avoue que les Anglais m'emballent assez dans ce domaine)... J'ai déjà eu des périodes Musique de chambre (Schubert, Brahms, Chausson, Ravel surtout), mais il y a un bon bail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25240
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Lun 10 Mar 2014 - 23:58

Golisande a écrit:

De Bliss, je ne connais que la Colour Symphony (pas une révélation, mais il faut que je réécoute ; j'avais préféré Red). Que me conseillerais-tu en priorité (de préférence pour orchestre, cf. message précédent) ?



 Surprised La cantate Morning Heroes !

Pour orchestre seul : la musique de film pour Things to come, ou de ballet (Miracle in the Gorbals).

Plus significatif : le tardif Concerto pour violoncelle, ou la superbe Music for strings (les Anglais ont toujours excellé dans ce genre depuis les consorts de violes à la Renaissance).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85129
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mar 11 Mar 2014 - 0:03

Mélomaniac a écrit:
 Surprised La cantate Morning Heroes !
Juste après que je vante le goût équilibré et supérieur de Bliss. Merci Mélomaniac ! carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25240
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mar 11 Mar 2014 - 0:06

Surprised Arrête de troller, tu pourrais détourner Golisande de ce chef d'oeuvre !

En matière de mauvais goût, que dirais-tu alors de Welcome to  the Queen ou Ceremonial Prelude ? Même moi j'admets que là c'est too much... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mar 11 Mar 2014 - 0:08

Donc, pour faire la synthèse entre vous deux, j'en reste à Colour Symphony ? Mr.Red (En plus c'est beaucoup plus facile à trouver)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25240
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   Mar 11 Mar 2014 - 0:11

 Confused Ca valait bien la peine que je me fende de quelques conseils bienveillants...

Sad Franchement... Comme si le goût de david valait le mien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frank Bridge (1879-1941)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frank Bridge (1879-1941)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Frank Bridge (1879-1941)
» Hamilton Harty (1879-1941)
» Philippe Gaubert (1879-1941)
» Alter Bridge
» Frank Zappa : Apostrophe (') (1974)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: