Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Compositeurs italiens fin XIXième début XXième

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Dim 21 Déc 2008 - 15:11

DavidLeMarrec a écrit:
Domingo-Caballé-Milnes-Levine, ça secoue pas mal... Very Happy Domingo est parfait quand il faut être terrifiant dans ce genre de trucs.

Ca a l'air trés bien ta version. Du même niveau (ou même mieux) que Serafin.
Citation :



Je connais surtout le dernier acte qui est un moment intense sur le plan dramatique, c'est l'acte qui débute par "Suicidio". Le duo Gioconda-Laura est explosif. L'air "Cielo e mar" est très joli. Je suppose que ta version avec Callas est celle avec Pier Miranda Ferraro, Piero Cappuccilli, Fiorenza Cossotto, Ivo Vnco et Irene Companeez notamment.

J'ai les deux versions studios de Gioconda de Callas, une de 1952, une de 1959.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Dim 21 Déc 2008 - 15:22

Guillaume a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Domingo-Caballé-Milnes-Levine, ça secoue pas mal... Very Happy Domingo est parfait quand il faut être terrifiant dans ce genre de trucs.

Ca a l'air trés bien ta version. Du même niveau (ou même mieux) que Serafin.

Il s'agit donc de Pagliacci si j'ai bien compris. Je ne connais de cet opéra que l'air de Nedda qui est magnifique c'est à dire "Stridono lassù" et "Recitar!...Vesti la giubba".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Dim 21 Déc 2008 - 15:25

Précipite toi alors, l'opéra est magnifique et le drame trés efficace !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80180
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Dim 21 Déc 2008 - 15:31

Il y a un sujet spécifique pour cet opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Dim 21 Déc 2008 - 15:31

DavidLeMarrec a écrit:
Domingo-Caballé-Milnes-Levine, ça secoue pas mal... Very Happy Domingo est parfait quand il faut être terrifiant dans ce genre de trucs.

Oui, elle est géniale comme version. I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Dim 21 Déc 2008 - 15:32

Guillaume a écrit:
J'ai entendu un air chanté par la Callas "Suicidio" qui m'a beaucoup plu et qui est extrait de la Gioconda de Ponchelli. Je possède la version de référence avec la Callas, qu'est ce que ça vaut l'oeuvre ?

De bien beaux passages, d'autres plus moyens, mais en somme une oeuvre très belle. Il y a même un petit goût de Tosca dans l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Dim 21 Déc 2008 - 15:34

Xavier a écrit:
Il y a un sujet spécifique pour cet opéra.

Paillasse ou Gioconda ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80180
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Dim 21 Déc 2008 - 15:40

Pour Paillasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Dim 21 Déc 2008 - 16:23

Et il y a un fil pour Ponchielli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Lun 23 Fév 2009 - 13:55

Tiré d'un autre fil :

Elvira a écrit:
Oui, c'est amusant à quel point le mot vériste a une connotation péjorative. J'aimerai bien savoir quelles seraient ces fameuses oeuvres qui détériorient ce courant... un peu dégoulinant parfois, mais de là à condamner tout le courant.
Oui, c'est amusant, parce que si on y regarde bien :

- Boito et Ponchielli n'en sont pas, assurément, c'est du postVerdi. Gnecchi lui aussi est à part à cause de son aspect germanisant, sans même évoquer Busoni, un autre monde.
- Puccini, on le retire d'autorité comme un monde en soi (alors que Bohème ou même le traitement de Manon Lescaut !). Mais il est au-dessus de cette tourbe (ce qui n'est pas forcément injustifié musicalement).
- à partir d'Alfano, qu'on peut-être encore rattacher à ce style (car c'est devenu un style...), on peut difficilement rattacher les compositeurs au vérisme, même musical : Montemezzi, Malipiero, Respighi, Casella, Pizzetti, Zafred, Rota n'en sont pas.
- Giordano, Cilea et Marchetti posent problème à cause de l'historicité de leurs sujets, souvent dans les hautes sphères, donc pas spécialement compatibles avec l'esprit vériste, même si Chénier et Lecouvreur sont tout de même stylistiquement dans ce mouvement.
- Restent donc Mascagni (incontestable) et Leoncavallo pour Pagliacci et Bohème... mais que faire d'Edipo ?

Et comme c'est une étiquette devenue infamante à cause des excès stylistiques importés dans Verdi (et du mauvais goût assumé de ces représentations à la fois prétendument réalistes-prosaïques et très vocales), chacun essaie d'en retirer son chouchou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Lun 23 Fév 2009 - 15:04

J'ai aussi l'impression qu'il n'y a pas un vérisme mais plusieurs vérismes... on utilise bien des procédés musicaux pour faire plus vrai, un soucis du détail dans le livret pour accroître la vérité, mais dans ce cas-là... c'est plutôt du réalisme plus que du vérisme défini par l'auteur italien, ces pauvres petites choses... Confused

C'est assez foireux comme étiquette, mieux l'étiquette de Jeune Ecole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Lun 23 Fév 2009 - 15:11

Le vérisme est un réalisme. Smile

Moi je vois un lien entre les Mascagni, Leoncavallo, certains Puccini et le projet de Verga. On a bien de pauvres gens totalement conditionnés par leur milieu, all'ostrica.


Sinon, je suis d'accord, comme il y a une évolution stylistique commune, je ne vois pas l'intérêt de séparer Catalani (tiens, je l'ai oublié, un vrai vériste dont j'ai lu combien de fois qu'il ne l'était pas...) de Cilea. Jeune Ecole, c'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Lun 23 Fév 2009 - 15:15

Oui, il trittico c'est vériste pour Puccini... mais globalement, c'est une étiquette dont il faut se méfier.

Ah pauvres "véristes", ils ont la vie dure...

Pour Catalani, peut-être que le côté féérique pour la Loreley par exemple, l'a "discrédité" pour le vérisme ?


Dernière édition par Elvira le Lun 23 Fév 2009 - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Lun 23 Fév 2009 - 15:16

Elvira a écrit:
Oui, il trittico c'est vériste pour Puccini... mais globalement, c'est une étiquette dont il faut se méfier.
Surtout Tabarro, surtout Tabarro. Parce que Schicchi, pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Lun 23 Fév 2009 - 15:17

Oui, oui, c'est vrai. Smile Et Suor Angelica, il me semble que la famille d'où elle provient, est riche, non ?

Mais bon, la situation à elle, n'est pas glorieuse..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Lun 23 Fév 2009 - 15:18

Elvira a écrit:
Oui, oui, c'est vrai. Smile Et Suor Angelica, il me semble que la famille d'où elle provient, est riche, non ?

Mais bon, la situation à elle, n'est pas glorieuse..
Voilà, c'est ça, on considère ça comme l'histoire d'une pauvrette ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Lun 23 Fév 2009 - 15:20

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
Oui, oui, c'est vrai. Smile Et Suor Angelica, il me semble que la famille d'où elle provient, est riche, non ?

Mais bon, la situation à elle, n'est pas glorieuse..
Voilà, c'est ça, on considère ça comme l'histoire d'une pauvrette ou pas...

C'est plutôt une pauvrette qu'autre chose... Si à la fin, elle avait recouvert son état de richesse, ce serait différent, mais là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Lun 23 Fév 2009 - 15:54

Ce que je veux dire, c'est que Verga explore les classes défavorisées, pas comme Zola qui pouvait décrire un peu tous les milieux (et bien sûr Maupassant...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 20 Mai 2009 - 0:00

Elvirina, Gnecchi, ça te plairait vraiment, quand même. C'est moderne, certes, mais aussi très lyrique. Ca a très probablement inspiré Strauss, mais on est loin du plagiat, ici, c'est encore teinté de Catalani.

Et puis Mazzola-Gavazzeni, tu vas adorer le côté sombre, les coups de glotte, quelque part entre Cossotto et Dimitrova. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 20 Mai 2009 - 16:16

Tu parles de Cassandra ? Si c'est le cas, je l'ai déjà écouté, et oui, j'aime beaucoup.

Penser à la réécouter prochainement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 12:27

Il n'y a quasiment rien sur Giordano. Est-ce que l'ouverture d'un topic spécifique sur ce compositeur vous paraît judicieuse ou alors est-ce qu'une présentation serait plus intéressante dans ce topic-ci? Ce serait une présentation rapide du compositeur et d'au moins peut être deux de ses opéras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3068
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 12:30

aurele a écrit:
Il n'y a quasiment rien sur Giordano. Est-ce que l'ouverture d'un topic spécifique sur ce compositeur vous paraît judicieuse ou alors est-ce qu'une présentation serait plus intéressante dans ce topic-ci? Ce serait une présentation rapide du compositeur et d'au moins peut être deux de ses opéras.

Il n'y a rien non plus sur les compositeurs "véristes" spécifiquement ? Sinon ça me semble avoir sa place ici quand même, non ?

Tu parleras d'Andréa Chénier et de Fedora (que je préfère largement au premier d'ailleurs) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 12:31

Grégoire de la Tour a écrit:
Tu parleras d'Andréa Chénier et de Fedora (que je préfère largement au premier d'ailleurs) ?

Je parlerai peut être d'abord de Fedora car je n'ai toujours pas écouté Andréa Chénier en entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 12:51

Ce que je vais dire est très convenu. Le seul opéra de Giordano qui est important au répertoire est évidemment Andrea Chénier. D'après operabase même si le site n'est pas à 100 pourcents viable, entre le 1er janvier 2009 et le 14 juin 2011, il y a eu 2 versions de concert de cet opéra et 16 productions scéniques. A côté de cela, il y aura une production de Fedora en République Tchèque à Ostrava entre mai et juin 2011. Il y a eu deux productions de Siberia : 1 à l'Opéra d'Helikon de Moscou en décembre 2009 (3 représentations) et 1 représentation à Tallin en Estonie en août 2009 (la production de l'Opéra d'Helikon semble-t-il).
Ce serait intéressant que des personnes qui connaissent assez bien les opéras de Giordano essayent d'expliquer pourquoi Andrea Chénier s'est maintenu au répertoire durablement et pas les autres opéras de Giordano. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28629
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 12:53

aurele a écrit:
Ce que je vais dire est très convenu. Le seul opéra de Giordano qui est important au répertoire est évidemment Andrea Chénier. D'après operabase même si le site n'est pas à 100 pourcents viable, entre le 1er janvier 2009 et le 14 juin 2011, il y a eu 2 versions de concert de cet opéra et 16 productions scéniques. A côté de cela, il y aura une production de Fedora en République Tchèque à Ostrava entre mai et juin 2011. Il y a eu deux productions de Siberia : 1 à l'Opéra d'Helikon de Moscou en décembre 2009 (3 représentations) et 1 représentation à Tallin en Estonie en août 2009 (la production de l'Opéra d'Helikon semble-t-il).
Ce serait intéressant que des personnes qui connaissent assez bien les opéras de Giordano essayent d'expliquer pourquoi Andrea Chénier s'est maintenu au répertoire durablement et pas les autres opéras de Giordano. Merci d'avance.

Ce n'est pas le mot. C'est complet que tu voulais dire ... (et donc fiable).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 13:01

Cololi a écrit:
Ce n'est pas le mot. C'est complet que tu voulais dire ... (et donc fiable).

La base de données n'est pas exhaustive. Je me suis trompé de mot après probablement mais là n'est pas le sujet. Je regarde mon DVD de Fedora et je pourrai déjà faire une partie de la présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 13:06

aurele a écrit:
Ce serait intéressant que des personnes qui connaissent assez bien les opéras de Giordano essayent d'expliquer pourquoi Andrea Chénier s'est maintenu au répertoire durablement et pas les autres opéras de Giordano. Merci d'avance.

Déjà du point de vue du sujet, beaucoup plus spectaculaire dans Andréa que dans Fedora... et puis dans le premier, on trouve des airs bien séparés, permettant aux grands noms de se faire mousser (plusieurs pour le ténor, un pour la soprano, un pour le baryton, l'air de Madelon...) alors que Fedora est beaucoup plus pauvre en airs séparés.
D'un point de vue mélodique aussi : on retient les mélodies de Andréa Chénier, alors que celles de Fedora sont beaucoup moins immédiates.

Et je ne parlerais même pas de Madame Sans Gêne ou Siberia (dont je n'avais même pas réussi à aller au bout par manque de motivation...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 13:13

Polyeucte a écrit:
Déjà du point de vue du sujet, beaucoup plus spectaculaire dans Andréa que dans Fedora... et puis dans le premier, on trouve des airs bien séparés, permettant aux grands noms de se faire mousser (plusieurs pour le ténor, un pour la soprano, un pour le baryton, l'air de Madelon...) alors que Fedora est beaucoup plus pauvre en airs séparés.
D'un point de vue mélodique aussi : on retient les mélodies de Andréa Chénier, alors que celles de Fedora sont beaucoup moins immédiates.

Et je ne parlerais même pas de Madame Sans Gêne ou Siberia (dont je n'avais même pas réussi à aller au bout par manque de motivation...)

Merci pour ton intervention Polyeucte. Quand on voit les noms des artistes qui ont défendu Fedora au disque ou à la scène, ce n'est pas négligeable : Caniglia, Gigli, Callas, Corelli, Tebaldi, Di Stefano, Gobbi, Stella, Panerai, Olivero, Del Monaco, Zeani, Domingo, Marton, Carreras, Scotto, Baltsa, Freni, Ricciarelli, Miricioiu, Milnes, Zampieri et Bonisolli.
Par ailleurs, pour Callas et Corelli, il paraîtrait que la tyrannique épouse de Corelli aurait enregistré cela. Malheureusement, on aura jamais d'enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 13:18

aurele a écrit:
Merci pour ton intervention Polyeucte. Quand on voit les noms des artistes qui ont défendu Fedora au disque ou à la scène, ce n'est pas négligeable : Caniglia, Gigli, Callas, Corelli, Tebaldi, Di Stefano, Gobbi, Stella, Panerai, Olivero, Del Monaco, Zeani, Domingo, Marton, Carreras, Scotto, Baltsa, Freni, Ricciarelli, Miricioiu, Milnes, Zampieri et Bonisolli.
Par ailleurs, pour Callas et Corelli, il paraîtrait que la tyrannique épouse de Corelli aurait enregistré cela. Malheureusement, on aura jamais d'enregistrement.

Oui, à la scène, mais pas par extraits. Hors si tu veux qu'un opéra soit monté, il faut aussi qu'il soit connu et donc qu'il fasse parti de la mémoire collective. Les airs séparés font beaucoup pour la popularité d'une œuvre! Combien de personnes vont voit Rigoletto pour "La Donna e mobile"?

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 13:22

C'est vrai que dans Andrea Chénier, il y a beaucoup plus d'airs et même duos qui sont connus. Le seul air véritablement très enregistré et plutôt connu à mon avis par les mélomanes de Fedora, c'est "Amor ti vieta" (air de Loris).
Giordano cependant grâce à Andrea Chénier est connu je pense par tous les mélomanes qui ne s'intéressent pas toujours qu'aux opéras les plus connus du répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 13:25

Ah mais bien sûr (pour tout...)

Et la popularité de Andrea Chénier n'enlève rien à sa qualité, de même que le peut de bruit qu'on fait autour de Fedora n'est pas signe de médiocrité!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 13:28

Giordano n'a composé que 13 opéras:

Marina (1888)
Malavita (21.2.1892 Teatro Argentina, Rome) (1 enregistrement)
Regina Diaz (5.3.1894 Teatro Mercadante, Naples)
Andrea Chénier (28.3.1896 Teatro alla Scala, Milan) (30 enregistrements dont 6 studios)
Fedora (17.11.1898 Teatro Lirico, Milan) (19 enregistrements dont 2 studios)
Il Voto [revision de Malavita] (6.9.1902 Teatro Bellini, Naples)
Siberia (19.12.1903 Teatro alla Scala, Milan) (2 enregistrements)
Marcella (9.11.1907 Teatro Lirico, Milan) (1 enregistrement)
Mese Mariano (17.3.1910 Teatro Massimo, Palermo) (1 enregistrement)
Madame Sans Gêne (25.1.1915 Metropolitan Opera, New York) (3 enregistrements)
Giove a Pompei (6.7.1921 Teatro La Pariola, Rome)
La Cena delle Beffe (20.12.1924 Teatro alla Scala, Milan) (3 enregistrements)
Il Re (12.1.1929 Teatro alla Scala, Milan) (3 enregistrements)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 13:42

Otello a écrit:
Giordano n'a composé que 13 opéras:

Marina (1888)
Malavita (21.2.1892 Teatro Argentina, Rome) (1 enregistrement)
Regina Diaz (5.3.1894 Teatro Mercadante, Naples)
Andrea Chénier (28.3.1896 Teatro alla Scala, Milan) (30 enregistrements dont 6 studios)
Fedora (17.11.1898 Teatro Lirico, Milan) (19 enregistrements dont 2 studios)
Il Voto [revision de Malavita] (6.9.1902 Teatro Bellini, Naples)
Siberia (19.12.1903 Teatro alla Scala, Milan) (2 enregistrements)
Marcella (9.11.1907 Teatro Lirico, Milan) (1 enregistrement)
Mese Mariano (17.3.1910 Teatro Massimo, Palermo) (1 enregistrement)
Madame Sans Gêne (25.1.1915 Metropolitan Opera, New York) (3 enregistrements)
Giove a Pompei (6.7.1921 Teatro La Pariola, Rome)
La Cena delle Beffe (20.12.1924 Teatro alla Scala, Milan) (3 enregistrements)
Il Re (12.1.1929 Teatro alla Scala, Milan) (3 enregistrements)

Ceux que tu as mis en bleu sont tes préférés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 13:52

aurele a écrit:
Ceux que tu as mis en bleu sont tes préférés?
non ce sont les plus représentés scéniquement parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 13:54

Otello a écrit:
aurele a écrit:
Ceux que tu as mis en bleu sont tes préférés?
non ce sont les plus représentés scéniquement parlant.

D'accord. Que penses tu de Fedora? Il faut je pense dans le rôle principal une chanteuse qui soit très impliquée sur le plan scénique voire une tragédienne quand c'est possible. Sinon, l'opéra doit très probablement tomber à plat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 14:01

aurele a écrit:
Otello a écrit:
aurele a écrit:
Ceux que tu as mis en bleu sont tes préférés?
non ce sont les plus représentés scéniquement parlant.

D'accord. Que penses tu de Fedora? Il faut je pense dans le rôle principal une chanteuse qui soit très impliquée sur le plan scénique voire une tragédienne quand c'est possible. Sinon, l'opéra doit très probablement tomber à plat.

C'est un bel opéra qui marche bien, même avec une distribution qui n'est pas forcément de premier plan (vu à Londres il y a quelques années).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 14:03

♫ a écrit:
C'est un bel opéra qui marche bien, même avec une distribution qui n'est pas forcément de premier plan (vu à Londres il y a quelques années).

Merci pour ta réponse. Quels étaient les chanteurs si tu t'en souviens ou que tu as gardé le programme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 14:19

Grégoire de la Tour a écrit:
Tu parleras d'Andréa Chénier et de Fedora (que je préfère largement au premier d'ailleurs) ?

Pourrais tu expliquer brièvement pourquoi tu préfères Fedora? Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3068
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 14:23

aurele a écrit:
Grégoire de la Tour a écrit:
Tu parleras d'Andréa Chénier et de Fedora (que je préfère largement au premier d'ailleurs) ?

Pourrais tu expliquer brièvement pourquoi tu préfères Fedora? Merci d'avance.

Parce que Fedora c'est très fin et compliqué, j'aimé énormément certaines choses (toute cette scène curieuse qui se passe autour d'un piano par exemple et où il est question d'espionnage). Et puis autant ma vision de la Révolution ne ressemble pas du tout à celle de Giordano autant l'atmosphère cosmopolite et étouffante, très fin de siècle, de Fedora me semble idéalement rendue par l'opacité de cette musique. Sans oublier que, simplement, j'adore "Amor ti vieta" et l'interlude qui le reprend.

Alors que Chénier je trouve ça juste très lourd musicalement en fait et jamais très judicieux.


Dernière édition par Grégoire de la Tour le Mer 28 Juil 2010 - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 14:25

Merci pour ta réponse Grégoire. J'espère donc que tu participeras dans le topic discographique que j'ouvrirai sur cet opéra quand j'aurai vu le DVD de La Scala.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 16:02

aurele a écrit:
♫ a écrit:
C'est un bel opéra qui marche bien, même avec une distribution qui n'est pas forcément de premier plan (vu à Londres il y a quelques années).

Merci pour ta réponse. Quels étaient les chanteurs si tu t'en souviens ou que tu as gardé le programme?

Je ne me souviens de rien mais Internet supplée ma mémoire défaillante :
Yvonne Kenny, Aldo Di Toro, Stephen Gadd, Natasha Marsh; c:Brad Cohen, dir:John Lloyd Davies

http://www.thestage.co.uk/reviews/review.php/12863/fedora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3068
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 16:06

♫ a écrit:
aurele a écrit:
♫ a écrit:
C'est un bel opéra qui marche bien, même avec une distribution qui n'est pas forcément de premier plan (vu à Londres il y a quelques années).

Merci pour ta réponse. Quels étaient les chanteurs si tu t'en souviens ou que tu as gardé le programme?

Je ne me souviens de rien mais Internet supplée ma mémoire défaillante :
Yvonne Kenny, Aldo Di Toro, Stephen Gadd, Natasha Marsh; c:Brad Cohen, dir:John Lloyd Davies

http://www.thestage.co.uk/reviews/review.php/12863/fedora

La vache .... Kenny en Fedora ! C'est ça que tu appelles une "interprète pas forcément de premier plan" ? Heureux homme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 16:07

♫ a écrit:
Je ne me souviens de rien mais Internet supplée ma mémoire défaillante :
Yvonne Kenny, Aldo Di Toro, Stephen Gadd, Natasha Marsh; c:Brad Cohen, dir:John Lloyd Davies

http://www.thestage.co.uk/reviews/review.php/12863/fedora

Je ne connais qu'Yvonne Kenny. Je ne savais même pas qu'elle avait chanté ce rôle. Comme le dit la critique, ce n'est pas son répertoire habituel. C'est une mozartienne essentiellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3068
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 16:24

aurele a écrit:
♫ a écrit:
Je ne me souviens de rien mais Internet supplée ma mémoire défaillante :
Yvonne Kenny, Aldo Di Toro, Stephen Gadd, Natasha Marsh; c:Brad Cohen, dir:John Lloyd Davies

http://www.thestage.co.uk/reviews/review.php/12863/fedora

Je ne connais qu'Yvonne Kenny. Je ne savais même pas qu'elle avait chanté ce rôle. Comme le dit la critique, ce n'est pas son répertoire habituel. C'est une mozartienne essentiellement.

Non pas "essentiellement", ce serait très réducteur. Si tu regardes elle a un répertoire extrêmement large (et la discographie qui va avec).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 16:26

Grégoire de la Tour a écrit:
♫ a écrit:


Je ne me souviens de rien mais Internet supplée ma mémoire défaillante :
Yvonne Kenny, Aldo Di Toro, Stephen Gadd, Natasha Marsh; c:Brad Cohen, dir:John Lloyd Davies

http://www.thestage.co.uk/reviews/review.php/12863/fedora

La vache .... Kenny en Fedora ! C'est ça que tu appelles une "interprète pas forcément de premier plan" ? Heureux homme !

Oui, elle était bien ! Mais le principe du festival d'été d'opéra de Holland Park est de donner leur chance à des jeunes chanteurs, parfois -- pas toujours -- épaulés par des chanteurs plus confirmés comme ici avec Kenny ou une autre fois avec Plowright dans l'Arlésienne de Cilea. Il est rare qu'une distribution ait plus d'un nom connu et c'est en ce sens qu'elles ne sont pas de premier plan, même si souvent le résultat est excellent et en tout cas prometteur. Et puis, c'est un festival très British absolument charmant. D'ailleurs j'y vais ce week-end entendre Francesca di Rimini de Zandonai et La Force du Destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 16:28

Vous auriez pu ouvrir un fil tout de même... Surprised

Oui, Andrea Chénier est à plus grand spectacle, plus épique, et il comporte quelques tubes (pourtant d'une rare transparence, mais enfin, ce n'est que mon avis). C'est plus vocal et plus payant.

Alors que Fedora est un petit bijou finement structuré, une sorte de conversation en musique en l'italienne. Pour moi, clairement beaucoup plus intéressant, un opéra qui m'a beaucoup ému alors qu'avec le temps, je m'étais de plus en plus lassé des tournures prévisibles à l'italienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 16:32

DavidLeMarrec a écrit:
Vous auriez pu ouvrir un fil tout de même... Surprised

Oui, Andrea Chénier est à plus grand spectacle, plus épique, et il comporte quelques tubes (pourtant d'une rare transparence, mais enfin, ce n'est que mon avis). C'est plus vocal et plus payant.

Alors que Fedora est un petit bijou finement structuré, une sorte de conversation en musique en l'italienne. Pour moi, clairement beaucoup plus intéressant, un opéra qui m'a beaucoup ému alors qu'avec le temps, je m'étais de plus en plus lassé des tournures prévisibles à l'italienne.

C'est toi hier qui m'a dit de voir ce qu'il y avait déjà dans ce topic. Merci de ta contribution en tout cas. J'espère que tu iras en discographie car je viens d'ouvrir un topic sur Fedora que tu sembles beaucoup apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 16:39

♫ a écrit:
Mais le principe du festival d'été d'opéra de Holland Park est de donner leur chance à des jeunes chanteurs, parfois -- pas toujours -- épaulés par des chanteurs plus confirmés comme ici avec Kenny ou une autre fois avec Plowright dans l'Arlésienne de Cilea. Il est rare qu'une distribution ait plus d'un nom connu et c'est en ce sens qu'elles ne sont pas de premier plan, même si souvent le résultat est excellent et en tout cas prometteur. Et puis, c'est un festival très British absolument charmant. D'ailleurs j'y vais ce week-end entendre Francesca di Rimini de Zandonai et La Force du Destin.

J'espère que tu nous feras part de tes impressions. Pour La Forza del destino, il n'y a aucun chanteur connu. Pour Francesca da Rimini, il y a Cheryl Barker qui est une chanteuse confirmée sans être une grande star. Je ne l'ai jamais entendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3068
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 16:40

aurele a écrit:
♫ a écrit:
Mais le principe du festival d'été d'opéra de Holland Park est de donner leur chance à des jeunes chanteurs, parfois -- pas toujours -- épaulés par des chanteurs plus confirmés comme ici avec Kenny ou une autre fois avec Plowright dans l'Arlésienne de Cilea. Il est rare qu'une distribution ait plus d'un nom connu et c'est en ce sens qu'elles ne sont pas de premier plan, même si souvent le résultat est excellent et en tout cas prometteur. Et puis, c'est un festival très British absolument charmant. D'ailleurs j'y vais ce week-end entendre Francesca di Rimini de Zandonai et La Force du Destin.

J'espère que tu nous feras part de tes impressions. Pour La Forza del destino, il n'y a aucun chanteur connu. Pour Francesca da Rimini, il y a Cheryl Barker qui est une chanteuse confirmée sans être une grande star. Je ne l'ai jamais entendue.

Elle a enregistré pour Melba non ? Ce n'est pas elle le récital Puccini avec Bonynge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22827
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   Mer 28 Juil 2010 - 16:42

Grégoire de la Tour a écrit:
Elle a enregistré pour Melba non ? Ce n'est pas elle le récital Puccini avec Bonynge ?

Effectivement, c'est elle qui a enregistré un récital Puccini sous la direction de Bonynge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compositeurs italiens fin XIXième début XXième   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compositeurs italiens fin XIXième début XXième
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Compositeurs italiens fin XIXième début XXième
» Compositeurs italiens méconnus du XIXè siècle
» Giovanni Morandi
» Compositeurs pour guitare
» Compositeurs romantiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: