Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Verdi - La Traviata

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
AuteurMessage
entropie
Muet ventriloque
entropie

Nombre de messages : 4234
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 13/05/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 15 Mai 2008 - 0:25

Nan mais pour Visconti je me refere a ces film et je me laisse réver....

J'aime bien ; peut être a tord , Giulinni aussi donc Visconti , la Callas , Giulinni pour moi ca fait un peu dream team.... fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://autourdelatartemoder.forumactif.org
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 15 Mai 2008 - 10:51

les photos de cette Traviata donnent l'impression que les costumes et décors étaient magnifiques, quand même. Ensuite, quelle était la direction d'acteurs, c'est impossible de le savoir.

Evidemment Môsier alien aime les Traviata déguisées en robe de Marilyn Monroe dans des villes d'eaux en carton-pâte, alors hein...
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 15 Mai 2008 - 11:47

Morloch a écrit:
les photos de cette Traviata donnent l'impression que les costumes et décors étaient magnifiques, quand même. Ensuite, quelle était la direction d'acteurs, c'est impossible de le savoir.

Evidemment Môsier alien aime les Traviata déguisées en robe de Marilyn Monroe dans des villes d'eaux en carton-pâte, alors hein...
Non, non, pour Traviata, les transpositions, c'est tout de suite vulgaire, on perd justement l'ambiguïté du personnage, qui a beaucoup de manières, qui fréquente le haut de la société, mais qui est méprisée comme une paria. Dès qu'on en fait une fille de luxe, on change de registre.

Mais disons que vu les photographies très statiques, les habitudes des chanteurs, les attentes du public (à la Scala, même aujourd'hui...), je doute que Visconti ait pu (ou même désiré) imposer une direction d'acteurs fouillée et mobile. Pure déduction de ma part, mais comme je n'ai jamais entendu les hagiographes de Maria parler du génie analytique de cette mise en scène ou de la surprise générale de l'époque, donc j'en suis assez conforté dans mon préjugé.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 15 Mai 2008 - 17:44

Morloch a écrit:
les photos de cette Traviata donnent l'impression que les costumes et décors étaient magnifiques, quand même. Ensuite, quelle était la direction d'acteurs, c'est impossible de le savoir.
Si tu parles de cette Traviata-là,
Verdi - La Traviata - Page 2 41ZFKBD6RSL._
je crois qu'il existe une version vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 15 Mai 2008 - 17:47

Pan a écrit:
Morloch a écrit:
les photos de cette Traviata donnent l'impression que les costumes et décors étaient magnifiques, quand même. Ensuite, quelle était la direction d'acteurs, c'est impossible de le savoir.
Si tu parles de cette Traviata-là,
Verdi - La Traviata - Page 2 41ZFKBD6RSL._
je crois qu'il existe une version vidéo.
Pan nous fait une fixette. Smile

Non, on parlait bien de la Scala, mais de Visconti.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 15 Mai 2008 - 17:54

DavidLeMarrec a écrit:
Pan nous fait une fixette. Smile
C'est que j'aimerais avoir un avis sur la voix de Tiziana Fabbricini. Peut-être la connais-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 15 Mai 2008 - 18:05

Pan a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Pan nous fait une fixette. Smile
C'est que j'aimerais avoir un avis sur la voix de Tiziana Fabbricini. Peut-être la connais-tu ?
C'est un bébé Callas. Vraiment étonnant sur les "i", exactement la même émission. La voix est un peu plus dure et stridente, l'agilité n'est pas bonne, mais sinon, les mêmes aigus blancs, les mêmes sons très ronds dans les joues, les mêmes choix interprétatifs... c'est étonnant.

Ce qui a pu te gêner, c'est ce reste de stridences ou bien cette impression de forçage. Sinon, c'est très bien.

Aujourd'hui, la voix s'est un peu vidée de sa substance.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 15 Mai 2008 - 18:17

La Traviata de 1992 était, je crois, son premier grand rôle. Mais je suis étonné de ne trouver aucun enregistrement d'elle, à part une Arianne à Naxos de Porpora.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 15 Mai 2008 - 18:24

Pan a écrit:
La Traviata de 1992 était, je crois, son premier grand rôle. Mais je suis étonné de ne trouver aucun enregistrement d'elle, à part une Arianne à Naxos de Porpora.
Oui, elle n'a pas fait une grande carrière. Les créatures de Muti ont souvent eu des destinées brèves - soumis à son projet, puis sans débouchés, étrangement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 16 Mai 2008 - 16:56

Bon... J'ai écouté ma première Traviata de ma vie. Version Kleiber. Affreuse déception. Je n'aime franchement pas les deux rôles titres (Cotrubas et Domingo). L'orchestre est aseptisé et l'ensemble manque vraiment de souffle.

Une version plus déjantée est-elle possible?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 16 Mai 2008 - 16:58

Jorge a écrit:
Bon... J'ai écouté ma première Traviata de ma vie. Version Kleiber. Affreuse déception. Je n'aime franchement pas les deux rôles titres (Cotrubas et Domingo). L'orchestre est aseptisé et l'ensemble manque vraiment de souffle.

Une version plus déjantée est-elle possible?
On vient d'en parler. Delunsch/Sado, il n'y a pas plus azimuté.

Scotto est peut-être un peu plus fouillée.

Sinon, Callas/Ghione, je n'aime pas Callas dans ce rôle pour les raisons expliquées ci-dessus, mais force est de reconnaître que ça déménage sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptySam 17 Mai 2008 - 14:48

Eh bien moi, je viens d'écouter la version Cotrubas/Domingo//Kleiber et j'en suis très content! Je vais enfin avoir une Traviata à glisser dans ma chaîne quand j'en aurais envie! Smile Je jetterai sans doute aussi un coup d'oreille à la version Votto avec Renata Scotto quand j'en aurais l'occasion. (Et qui sait, peut-être qu'après je redonnerai sa chance à mon enregistrement lisboète, l'esprit plus serein et l'oreille plus bienveillante?...) En tout cas, merci à tous pour vos conseils!

Jorge a écrit:
Une version plus déjantée est-elle possible?
Là, par contre, j'aurais tendance à demander: es-tu sûr que tu n'as pas un problème avec cet opéra plutôt qu'avec l'enregistrement Kleiber proprement dit?... Ce n'est pas non plus l'opéra le plus ultra-expressionniste du répertoire...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptySam 17 Mai 2008 - 15:53

Je comprends très bien le sentiment de Jorge : cette version est très léchée (et ne m'a jamais beaucoup plu non plus), et particulièrement à l'orchestre, tout est très sage, un peu propret. Ca peut rassurer ou frustrer.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptySam 17 Mai 2008 - 17:11

Alors disons qu'après mon expérience Callas/Ghione 58 telle que décrite précédemment, et après un certain nombre d'années à chercher un enregistrement qui me satisferait, j'avais besoin d'être rassuré...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptySam 17 Mai 2008 - 18:11

Octavian a écrit:
et après un certain nombre d'années
A ce point Exclamation
Tu as essayé quoi d'autre, pour information ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptySam 17 Mai 2008 - 23:29

DavidLeMarrec a écrit:
A ce point Exclamation
Eh bien, j'ai dû extraire pour la première fois la version Ghione des tiroirs maternels lorsque j'étais en terminale, et j'ai bientôt sept ans de fac derrière moi. Enfin, je n'ai pas passé TOUT mon temps à penser uniquement et constamment à la Traviata! Mais l'idée revenait régulièrement.

Citation :
Tu as essayé quoi d'autre, pour information ? Smile
C'est bien le problème. Ayant déjà un disque en ma possession, même s'il ne me donnait pas satisfaction, j'ai longtemps hésité à investir dans un autre enregistrement. Quelques captations vues ou entr'aperçues à la télévision ont entretenus mon intérêt pendant ce temps-là. Je me suis remis en quête avec un peu plus de suite dans les idées depuis quelques temps, et lorsque je croisais des versions à un prix "abordable", ne voulant pas prendre le risque d'une deuxième déception, j'allais écouter des extraits, généralement sur Internet, lorsqu'il y en avait de disponible - méthode qui a bien sûr aussi ses inconvénients: obligation de séduction immédiate, sur un passage très court et séparé de son contexte, sans parler du rendu de la qualité sonore... Bref, n'ayant rien trouvé par ce biais, je me suis finalement dit que j'aurais peut-être des éclairages intéressants en demandant conseil au valeureux collège de mélomaniaques ici réunis. Et je ne le regrette pas. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptySam 17 Mai 2008 - 23:39

Tiens, je crois que personne n'a évoqué la version Prêtre/ Caballé/ Bergonzi. J'ai beaucoup aimé une version avec Montserrat Caballé mais je ne sais pas si c'est celle-ci. Question
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2008 - 19:54

Verdi - La Traviata - Page 2 51KCYS98FQL

J'ai fini par regarder/écouter cette Traviata Aixoise de 2003.

Visuellement c'est d'une mocheté assez rare, c'est le genre de spectacle qui a déjà plus vieilli en 5 ans qu'une mise en scène d'Otto Schenk en un demi-siècle.

Il montre une Violetta diaphane, déguisée en Marylin - style concours de sosie Marylin Monroe du Macumba-club de la rocade sud de Clanche-sur-Iselle - mais le visage recouvert d'une poudre plâtreuse. L'explication est que Peter Mussbach a vu quelque part que les tuberculeux sont de très beaux malades.

A partir de là, Violetta est dès le début agonisante dans ses souvenirs qui sont comme des apparitions venues du passé - j'ai fini par le comprendre en dépit du filmage hypra moche en gros plan permanent qui empêche toute vision d'ensemble. C'est confirmé par le petit livret, pour Mussbach, cette Traviata est "comme dans un rétroviseur".

D'où les surimpressions d'image de routes de campagne dans la nuit - et le marquage au sol qui est un marquage de route - ça aussi je l'ai compris par miracle, parce que la personne qui a fait les lignes au sol a utilisé une couleur bizarre et devait être atteinte d'un sérieux Parkinson.

D'autres scènes dans une sorte de boite de nuit vaguement gothique - vu la façon dont ils sont habillés, les clients de la boite de nuit doivent d'ailleurs être les gothiques du pub irlandais "le Melbourne" en face du cimetière de Clanche-sur-Iselle.

Pour arranger le tout, le réalisateur a eu la bonne idée de mettre des images de gouttes de pluie qui coulent le long d'une vitre en surimpression vidéo. C'est d'une mocheté assez stupéfiante.

Bref, l'intérêt de ce DVD n'est pas dans la mise en scène - encore qu'il semble y avoir des amateurs, j'ai lu quelque part que la mise en scène rappelait Lost Highway de David Lynch. Je veux bien, mais bon, euh quoi...

L'intérêt principal et quasi exclusif de cette production est Mireille Delunsch dans le rôle de Violetta.

C'est très difficile d'avoir un avis définitif sur sa performance. C'est à la fois génial et catastrophique. Ce qui est certain : ça n'a rien à voir avec Joan Sutherland Joan on t'aime, on est dans la catégorie des Traviata non-conformistes, mais alors que Christine Schäfer avait choisi l'option subtilité musicale, Mireille Delunsch est complètement partie dans un trip d'actrice azimutée.

Il faut distinguer le premier acte des deux suivants, les vocalises du premier acte sont hors de portée, qu'importe, Mireille Delunsch se lance à corps perdu au point qu'on a peur pour elle. C'est assez atroce, le timbre change, elle aboie certaines fins de phrase visiblement essouflée, les aigus sont parfois criés, ça dérape de tous les bouts, mais elle est à fond dans le truc. Il faut reconnaître que c'est impressionnant.

Heureusement, ça s'améliore par la suite. Ayant survécu miraculeusement au premier acte, Mireille Delunsch peut enfin interpréter Violetta. Vocalement, c'est beau, tous les moyens sont utilisés pour rendre le texte expressif, mais ce n'est jamais outré alors qu'elle continue à se démener complètement, et que ce n'est jamais impeccable techniquement. Les possibilités de s'exprimer sont utilisées avec intelligence dans chaque passage, il y a une vraie classe dans son interprétation et l'Addio del pasato est une réussite de sobriété, Violetta semble vraiment s'éteindre.

Autour de Violetta, j'ai bien aimé le Germont père de Zelko Lucic, avec une très belle voix mais un peu placide. L'Alfredo de Matthew Polenzani m'a paru un peu transparent. Il faut dire qu'avec la forcenée qu'ils avaient en face d'eux sur scène ça n'a pas dû être facile tous les soirs.

Je ne sais pas trop que conclure de ce DVD, sans doute à recommander à des victimes consentantes intéressés par les incarnations non-conventionnelles et les prestations vocales suicidaires.

J'ai oublié de dire un mot sur la direction de l'orchestre de Paris par Yutaka Sado, c'est du bon mais l'équilibre de la captation fosse/scène est très déséquilibré en faveur des chanteurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2008 - 19:57

Je n'ose imaginer le résultat... silent pale silent Moi qui aime les belles voix dans cet opéra (pas non plus trop lisse, sinon on y croit plus ! )... alors là, Mireille Delunsch !...
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2008 - 20:07

Là, c'est pas trop lisse Cool

Mais je me demande si je ne donne pas une impression trop mauvaise, j'ai beaucoup aimé en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2008 - 20:11

Elvira a écrit:
Je n'ose imaginer le résultat... silent pale silent Moi qui aime les belles voix dans cet opéra (pas non plus trop lisse, sinon on y croit plus ! )... alors là, Mireille Delunsch !...

Je me souviens avoir regardé le début de cette production aixoise. J'ai rapidement changé de chaîne tant à cause de la mise en scène qui était innomable de mocheté qu'à cause de Delunsch qui n'a pas me semble-t-il la voix pour le rôle de Violetta.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2008 - 20:54

Morloch a écrit:
Bref, l'intérêt de ce DVD n'est pas dans la mise en scène - encore qu'il semble y avoir des amateurs, j'ai lu quelque part que la mise en scène rappelait Lost Highway de David Lynch. Je veux bien, mais bon, euh quoi...
carton rouge On est prié de ne pas insulter Lynch, merci. Lost Highway n'est pas son meilleur film (à mon avis), mais quand même!


Bon, ok, après avoir visionné un extrait de la mise en scène incriminée sur Youtube, il y a bien à un court moment une image

Verdi - La Traviata - Page 2 Delunschchezlynchdk0

où sous un certain angle de vue les marquages au sol peuvent plus ou moins vaguement rappeler la façon dont Lynch filme les routes nocturnes...

Verdi - La Traviata - Page 2 Losthighwaygv7

...mais pour ce que j'en ai vu, la comparaison s'arrête là!!

(Et puis franchement, quand bien même il y aurait réelle source d'inspiration, quel intérêt de faire une Traviata façon Lost Highway??...)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2008 - 21:30

Je trouve Polenzani admirable, moi, un des plus beaux Alfredo qu'on puisse entendre. Evidemment, en comparaison, il fait un peut benêt, mais c'est assez le personnage, et la mise en scène est de toute façon centrée sur Violetta.

Oui, d'accord pour Lučić, parfait vocalement, mais un peu sage expressivement.

Sinon, Mireille... non seulement c'est la plus grande Traviata de tous les temps, mais en plus, sa fin du III est phénoménale. Je l'avais vu pour sa prise de rôle en 2000, et cette version de 2003 est encore plus émouvante (plus peut-être aussi que la reprise en 2004). Sempre libera est une catastrophe jamais entendue techniquement, mais aucun ne me bouleverse à ce degré, loin s'en faut ! Very Happy

Il y a une électricité bien particulière, mais je conviens volontiers que pour la comprendre, il vaut mieux l'avoir déjà entendue en salle.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2008 - 22:00

DavidLeMarrec a écrit:
Je trouve Polenzani admirable, moi, un des plus beaux Alfredo qu'on puisse entendre.

Il faudra que je sois plus attentif, il m'a paru très à l'aise dans le rôle mais je n'ai pas ressenti son personnage. Il faut dire à sa décharge qu'il apparaît comme un fantôme du passé et n'est pas intégré à l'action.

DavidLeMarrec a écrit:
Evidemment, en comparaison, il fait un peut benêt, mais c'est assez le personnage, et la mise en scène est de toute façon centrée sur Violetta.

C'est peut être un autre point faible de cette production qui m'a un peu gêné. Tout semble construit autour de Violetta-Delunsch, sans donner la moindre bulle d'oxygène autour. C'est le livret qui veut cela, mais c'est poussé à l'extrême dans cette production.

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, Mireille... non seulement c'est la plus grande Traviata de tous les temps,

Non, là tu parles de Christine Schäfer.

(Et là calbo et Elvira vont arriver avec un fusil...)

DavidLeMarrec a écrit:
mais en plus, sa fin du III est phénoménale.

Ah ça oui, je suis d'accord.

DavidLeMarrec a écrit:
Il y a une électricité bien particulière, mais je conviens volontiers que pour la comprendre, il vaut mieux l'avoir déjà entendue en salle.

Oui, au passage j'ai remarqué que le public d'Aix à l'air très coinçoss. Il applaudissent mollement quoi qu'il arrive, je me demande ce qui se passerait en cas de prise d'otage sur scène, de débarquement d'extraterrestres en plein spectacle etc... etc... Rien ne semble les contrarier ni les enthousiasmer. Curieux comme impression.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2008 - 22:32

Mince, je voulais écrire "sa fin du I". hehe

Effectivement, je m'étonne de ne pas entendre un déluge de huées qui, d'une certaine façon auraient été logiques. Cela dit, je sens plutôt le public compatissant. Ou alors sont-ce les effets de ma transe personnelle qui m'empêchent de bien tout percevoir ?

Christine Schäfer, ma foi, c'est bien gentil, mais ça manque quand même d'arêtes...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2008 - 22:37

En somme, vous aimez les voix pétées pour la traviata ?
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2008 - 22:43

Citation :
Non, là tu parles de Christine Schäfer.

(Et là calbo et Elvira vont arriver avec un fusil...)

Perso Schäfer me laisse indifférente. J'ai déjà eu du mal à l'apprécier dans Le nozze di Figaro ou elle chantait Chérubin, alors dans Traviata elle me ferait plutôt fuir qu'autre chose.
Morloch tu préjuges de choses qui m'inquiètent : Pourquoi devrais je arriver avec un fusil? siffle
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 30 Mai 2008 - 23:13

Elvira a écrit:
En somme, vous aimez les voix pétées pour la traviata ?
Mais du tout !

On idolâtre juste Mireille, c'est différent.

Cela dit, Callas ou Sutherland, c'est un peu trop le parcours de santé, oui.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptySam 31 Mai 2008 - 8:28

David crois tu vraiment que Mireille ait vraiment la voix du rôle? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 9 Oct 2008 - 22:30

Verdi - La Traviata - Page 2 61QOhMSwgZL.__


Ma première chez Verdi. J'ai donc naturellement suivi notre hérïone verdienne, je nomme: Elvira.


La musique se veut belle est éloquente, suivant les dénouements de l'histoire comme les faiblesses maladives de Violetta ou les interludes par exemple.

L'orchestre joue avec délicatesse et se veut expressif juste quand il le faut, il insuffle de la vitalité sans lourdeur. Un vrai bel équilibre. Aussi
bon que Chailly j'ai trouvé et en tout cas bien dans le style.
( Muti est une référence chez Verdi?)
Et que dire de la somptueuse prestation technique des chanteurs. Dans le rôle de Germont A.Kraus que j'entends pour la première fois
très expansif,d'une grande ampleur vocale. Quelle autorité !!!!fouet
En ce qui concerne Renata Scotto, soprano (Violetta Valéry) belle voix superbement délicate et quelle tension quand la voix s'élève!!!!
on la sent comme sur une corde sensible, mais toujours sur cette même corde. Comme s'il manquait des couleurs et des contrastes.
Je n'ai pas été insensible au dénouement tragique du dernier acte mais pas profondément touché. En résumé je dirai que,
j'ai aimé ce Verdi pour son orchestre et ces chanteurs, sa musique et son chant, plus que par une quelconque poésie ou une atmosphère précise qu'elle pourrait dégager
et que je n'aurais donc pas capté ou compris. Ou encore que J'ai beaucoup aimé et cela un peu à la manière du Turc en italie de Rossini.
Certe Verdi se veut plus dramatique et plus sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 9 Oct 2008 - 22:51

)Oui, Muti est une référence. Very Happy Donc, précisement pour cet opéra, tu es tombé sur un chef de grande qualité.

En tout cas, comme d'habitude un bon CR (qui fait plaisir Mr. Green ).

Juste une petite question : tu n'as pas trouvé Scotto un peu stridente par moment ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 9 Oct 2008 - 23:10

Elvira a écrit:


Juste une petite question : tu n'as pas trouvé Scotto un peu stridente par moment ? Smile

Je fais plutôt allusion à cette espèce de "monocordité" hehe .
qui devient un peu lassante pour moi, et qui malheureusement empêche d'y croire jusqu'au bout
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 10 Oct 2008 - 0:52

atomlegend a écrit:
( Muti est une référence chez Verdi?)
Personnellement c'est plutôt une référence négative pour moi. Very Happy

Sa Force du Destin m'a détourné durablement de cet opéra, et les passages d'autres opéras verdiens où j'ai pu l'entendre ne m'ont pas emballés. Maintenant, j'ai pris l'habitude de l'éviter. Ceci dit, je ne connais pas sa Traviata, peut-être était-il particulièrement inspiré sur ce coup-là. Ou peut-être que j'ai des goûts de ch... L'essentiel en tout cas est que ça t'ait plu.

Bienvenu dans l'univers de Verdi!

(Enchaîner la découverte de Verdi immédiatement après celle de Wagner c'est pas franchement banal, mais pour une fois que quelqu'un aime les deux...! viking)
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 10 Oct 2008 - 1:03

Verdi est loin de m'avoir subjugué et captivé. Mais ça a bien suscité ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 10 Oct 2008 - 1:15

atomlegend a écrit:
Verdi est loin de m'avoir subjugué et captivé. Mais ça a bien suscité ma curiosité.
Bah en même temps j'en reviens à ce que je disais... partir à l'assaut de Verdi juste après avoir abordé avec enthousiasme le continent Wagner, forcément, il y a un contraste. Ces deux-là ne jouent pas tout à fait dans la même catégorie - je ne parle pas de leur "valeur" dans l'absolu mais bien de choix esthétiques différents (même si parfois il peut y avoir des rapprochements). Et en relisant ton précédent message, j'ai effectivement l'impression que tu y as un peu cherché des choses qui sont plus du ressort de son germanique rival:

atomlegend a écrit:
En résumé je dirai que,
j'ai aimé ce Verdi pour son orchestre et ces chanteurs, sa musique et son chant, plus que par une quelconque poésie ou une atmosphère précise qu'elle pourrait dégager
et que je n'aurais donc pas capté ou compris.

Et puis, si je me fie à la pochette que tu présentes, tu as commencé avec un CD d'extraits; ça joue aussi. Wink

(Il est vrai que Verdi se prête plus facilement à une segmentation en extraits que Wagner, où l'exercice, mis à part l'isolement de quelques pages orchestrales, est à peu près impossible... Encore une différence entre les deux. Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 10 Oct 2008 - 1:29

En y repensant, je me dis que tu aurais peut-être à gagner à aller dans un premier temps vers des opéras de Verdi développant, me semble-t-il, un peu plus une certaine "atmosphère" générale, plus proches en cela de Wagner en quelque sorte. Je pense en premier lieu (en espérant que ma mémoire et la fatigue ne me jouent pas de tours) à Otello.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 10 Oct 2008 - 12:37

Oui, oui Otello est plus proche de l'atmosphère germanique.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 30 Oct 2008 - 22:20

Je vais comme d'habitude, me faire lyncher, mais je viens de regarder ce DVD :

Verdi - La Traviata - Page 2 0044007343647

Oui je sais pour vous Zeffirelli = mise en scène belle donc moche...blablabla.

Et pourtant j'ai bien aimé ce film. Les décors sont magnifiques et en mettent plein la vue. J'aime bien ça. Je préfére largement ça à des prétendues "mises en scènes" qui sont moches et trahissent l'oeuvre. Encore une fois je vais me faire l'apotre du diable en disant que Zeffirelli et Ponnelle ont crée de trés grands films d'opéra.

Au niveau musical c'est irréprochable. Stratas non seulement chante bien mais est dramatiquement à l'aise dans son expression. Domingo est égal à lui même c'est à dire parfait. Les seconds rôles sont soignées et la direction de Levine est trés bonne.

Note : 9/10

Et oui j'assume mon mauvais gout. Vous pouvez me lyncher, me dire que Zeffirelli c'est nul, je m'en contrefiche.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 30 Oct 2008 - 22:22

Arrête d'essayer de mettre tout le forum dans un sac (et par l'occasion de te mettre tout le forum à dos), c'est fatiguant.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 30 Oct 2008 - 22:24

Je sais que DLM etc... detestent Zeffirelli et Ponnelle, j'essaye donc de limiter la volée de bois vert. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 30 Oct 2008 - 22:26

Mais là tu la provoques la volée de bois vert, et c'est agaçant, tu sembles chercher le conflit.

Pour ma part j'ai bien pris du plaisir avec certaines mises en scène de Zeffirelli (Tosca, Turandot), ainsi que de Ponnelle. (Idoménée, Tristan, Orfeo...)
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 30 Oct 2008 - 22:27

Guillaume a écrit:
Je sais que DLM etc... detestent Zeffirelli et Ponnelle, j'essaye donc de limiter la volée de bois vert. Mr. Green

Connaissant David, il ne t'attaquerait pas... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 30 Oct 2008 - 22:29

Xavier a écrit:
Mais là tu la provoques la volée de bois vert, et c'est agaçant, tu sembles chercher le conflit.

Pour ma part j'ai bien pris du plaisir avec certaines mises en scène de Zeffirelli (Tosca, Turandot), ainsi que de Ponnelle. (Idoménée, Tristan, Orfeo...)

Ah bah tu me rassures... Smile

Même si tu parles là d'opéras filmés et non de films opéras...
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 30 Oct 2008 - 22:58

Guillaume a écrit:
Xavier a écrit:
Mais là tu la provoques la volée de bois vert, et c'est agaçant, tu sembles chercher le conflit.

Pour ma part j'ai bien pris du plaisir avec certaines mises en scène de Zeffirelli (Tosca, Turandot), ainsi que de Ponnelle. (Idoménée, Tristan, Orfeo...)

Ah bah tu me rassures... Smile

Même si tu parles là d'opéras filmés et non de films opéras...

Enfin globalement, l'esprit est le même.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyJeu 30 Oct 2008 - 23:01

Pour Orfeo, si c'est bien un film.
Mais en général je préfère effectivement les représentations, c'est plus vivant. (et j'ai horreur du play-back)
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyVen 31 Oct 2008 - 14:07

Le film Zeffirelli de la Traviata est en effet pas mal, mais il y a beaucoup de coupes dans la partition.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyLun 3 Nov 2008 - 23:53

Juste une question : quelle est la référence absolue de la Traviata ? Callas 1955 ?
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyLun 3 Nov 2008 - 23:56

référence absolue ce n'est pas possible. Mais Callas reste une référence, malgré les coupures pour ce qui est du passé. Pour les artistes actuelles je ne vois pas trop qui pourrait être considérée comme la référence
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyMar 4 Nov 2008 - 0:05

J'ai la version Callas/Santini. Est ce considéré comme une bonne version. Wink

Les chanteurs me sont inconnus en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 EmptyMar 4 Nov 2008 - 0:34

Guillaume a écrit:
J'ai la version Callas/Santini. Est ce considéré comme une bonne version. Wink

Les chanteurs me sont inconnus en tout cas.
C'est un studio de 53, qui n'est pas considéré comme extraordinaire, mais qui a de grandes qualités à mon avis. C'est là où j'entends la Callas la plus intense et la plus sobre, loin de l'expression au stabilo qui lui est habituelle dans le rôle.
L'environnement est excellent, j'aime particulièrement ses deux partenaires, qui ont des personnalités vocales très attachantes (on peut trouver à redire sur le détail technique si vraiment on aime les voix avant tout).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Verdi - La Traviata - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi - La Traviata
Revenir en haut 
Page 2 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Giuseppe VERDI-Nabucco-
» Luisa Miller - Verdi
» Customize ton Verdi !
» Gwyneth Jones, soprano dramatique
» Coffret 30 CD The Classical collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: