Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Verdi - La Traviata

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 15 Oct 2014 - 18:20

Otello a écrit:
Pipus a écrit:
calbo a écrit:
Euh … Dessay dans Traviata? J'arrive pas vraiment à imprimer. Excuse moi Pipus mais des 3 titulaires du rôle que tu cites je choisirais plutôt les 2 premières même si je n'aime pas vraiment remonter si loin dans le passé.
Bonjour Calbo, je préfère aussi les deux premières, je m'attachais juste à cette fameuse note dans mon précédent message et pas à la prestation globale Very Happy
le plus beau contre-mi bémol de la discographie de l'ouvrage c'est Joan Sutherland qui le fait dans sa 1ère version studio dirigée par Pritchard (qui est également la version la mieux chantée de toute la discographie)

Il figure dans la liste fournie par Pipus. Effectivement il est large, glorieux, complètement timbré, et assez en phase avec l'expres​sion(la tournant vers une exultation presque hystérique). C'est le seul qui me le fasse avaler, à ce jour. (Mais je n'ai jamais osé écouter cette intégrale, et que tu la qualifiées de mieux chantée – ce dont je ne doute pas – n'est pas fait pour me rassurer.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 15 Oct 2014 - 18:50

DavidLeMarrec a écrit:
que tu la qualifiées de mieux chantée – ce dont je ne doute pas – n'est pas fait pour me rassurer.)

pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 15 Oct 2014 - 18:52

DavidLeMarrec a écrit:
Il figure dans la liste fournie par Pipus.
je serais curieux de voir où il a indiqué ça ...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 15 Oct 2014 - 18:57

Là :

Pipus a écrit:
5fZdgMXd82E !!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 15 Oct 2014 - 19:35

Ok j'avais pas pigé que c'était un panorama de plusieurs cantatrices.
Pour Sutherland, celui retenu ici n'est pas celui de la version Pritchard (qui est encore bien plus beau!)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 15 Oct 2014 - 19:44

Ah, elle semble jeune pourtant. Tu as identifié la version ? Je suis assez tenté de l'écouter.

J'ai déjà écouté une version avec Sutherland, mais je ne suis plus sûr de laquelle ; je n'avais pas aimé, il va sans dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 15 Oct 2014 - 21:46

Oh c'est pas une version! C'est extrait d'un album studio enregistré chez DECCA en 1960 The Art of the Prima Donna sous la direction de Francesco Molinari Pradelli.

Verdi - La Traviata - Page 17 Format19206

Ensuite elle a enregistré sa première version studio évidemment toujours chez DECCA en 1962:

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia13

Puis sa 2ème studio en 1979:

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia14
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 15 Oct 2014 - 23:29

Merci ! Je crois que c'est la version avec Pavarotti que j'avais essayée, je vais tenter Pritchard, qui ne devrait pas trop s'embourgeoiser avec Florence… et peut-être que ça passera à peu près avec Suthie (prononcez « Suffit ! »).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 22 Oct 2014 - 17:36

Bien, dans un élan d'amour pour Pritchard, ça c'est fait.

Alors : effectivement, c'est très beau orchestralement. Pas forcément subtil, mais d'une belle beauté enveloppante et sans mollesse.

Bergonzi est très beau aussi, même s'il a quelque chose d'un peu mûr, rondouillard et embourgeoisé pour Alfredo. Merrill très solide mais pas dans son plus grand jour d'expressivité.

Vient Sutherland : à l'acte I, il faut bien l'admettre, c'est magnifique. La voix, qui n'a pas encore plus en largeur, rutile absolument : tout est splendide, et même sur le contre-mi bémol, au terme d'une lecture assez positive de Sempre libera, je rends les armes, vraiment. Il n'y a pas beaucoup de mots (Fors'è lui n'est pas un grand moment d'émotion), mais il y a au moins de la couleur et du phrasé.

En revanche, à l'acte II, ce n'est plus possible : ça se contorsione, mais autour de quoi ?  Pas des mots en tout cas, c'est une suite ininterrompue de [â-eu] qui se tortille sans réelle signification. Et, dans cette tessiture plus basse, la voix se ternit : je retrouve la couleur de sa Lucia avec Pritchard.

Je n'ai pas eu le courage de faire l'acte III (dont je ne suis déjà pas un fanatique), je l'avoue.

Le bilan est très mitigé, mais considérant qu'il s'agit de l'antéchrist Sutherland, je suis plutôt content de ma pêche.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 22 Oct 2014 - 20:16

DavidLeMarrec a écrit:
l'antéchrist Sutherland
tout de même ce qu'il faut pas lire!!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 22 Oct 2014 - 20:22

J'en dis plus de bien que je n'ai jamais fait (je concède même le contre-truc), et tout ce que tu relèves, c'est la petite provocation laissée à ton intention. tutut
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 22 Oct 2014 - 21:33

DavidLeMarrec a écrit:
J'en dis plus de bien que je n'ai jamais fait (je concède même le contre-truc), et tout ce que tu relèves, c'est la petite provocation laissée à ton intention. tutut
provocation gratuite, fausse bien évidemment et donc bien inutile! Et tu penses bien que j'avais bien pigé qu'elle était à mon intention! pffff lol

Ceci dit mon cher David, oui j'ai noté avec un certain plaisir que tu rendais les armes sur pas mal de choses la concernant! Le reste viendra, je ne désespère pas. kiss
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 22 Oct 2014 - 21:55

Otello a écrit:
provocation gratuite, fausse bien évidemment

Si tu veux dire que je crois qu'elle va m'engloutir dans les Enfers, effectivement c'est faux. Mais sinon, non, ça exprime très bien les choses pour moi : une voix égale, virtuose, sans déclamation (ce qui n'est pas vrai dans ses enregistrements français, mais l'est dans le belcanto), sans voyelles, sans consonnes… un concentré de ce qui est rédhibitoire pour moi (tout en chantant très bien, parce que c'est immense technicienne tout en étant indéfendable pour moi).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyJeu 23 Oct 2014 - 21:13

Rappel des différentes versions officielles:

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia16Verdi - La Traviata - Page 17 Travia17

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia18Verdi - La Traviata - Page 17 Travia19

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia20Verdi - La Traviata - Page 17 Travia21

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia22Verdi - La Traviata - Page 17 Travia23

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia24Verdi - La Traviata - Page 17 Travia25

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia26Verdi - La Traviata - Page 17 Travia27

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia28Verdi - La Traviata - Page 17 Travia29

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia30Verdi - La Traviata - Page 17 Travia31

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia32Verdi - La Traviata - Page 17 Travia33

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia34Verdi - La Traviata - Page 17 Travia54

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia35Verdi - La Traviata - Page 17 Travia36

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia37Verdi - La Traviata - Page 17 Travia40

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia41Verdi - La Traviata - Page 17 Travia42

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia43Verdi - La Traviata - Page 17 Travia44

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia45Verdi - La Traviata - Page 17 Travia46

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia47Verdi - La Traviata - Page 17 Travia48

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia49Verdi - La Traviata - Page 17 Travia50

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia51Verdi - La Traviata - Page 17 Travia52

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia53Verdi - La Traviata - Page 17 Travia55

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia56Verdi - La Traviata - Page 17 Travia57

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia58Verdi - La Traviata - Page 17 Travia59

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia60
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3520
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyJeu 23 Oct 2014 - 23:35

Quel est le critère de sélection du coup ? Studios et lives en italien ? (Non parce qu'il manque Stich-Randall, ça me peine, sauf si tu as volontairement écarté les versions dans une autre langue que l'italien).
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyJeu 23 Oct 2014 - 23:38

oui là ce ne sont que les versions officielles en italien.

les versions allemandes, anglaises, hongroises, russes et françaises suivront. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 884
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyVen 24 Oct 2014 - 21:17

J'ai entendu quelques extraits de la version avec Tomowa-Sintow, notamment le 1er air qui m'a assez impressionné.

Quelqu'un connaît ?... Otello, sûrement Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyLun 10 Aoû 2015 - 0:25

prochaine réédition à la fin du mois:

Verdi - La Traviata - Page 17 817tsu10

et parution:

Verdi - La Traviata - Page 17 Verdi-la-traviata-0825646166473_0
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyLun 10 Aoû 2015 - 8:17

Monteux, la belle idée ; je vais renouveler mon vieux LP !
(A l'orchestre cette sensation, qui m'a toujours beaucoup intéressée, d'être toujours un peu à côté stylistiquement et qui induit/impose l'exigence d'un regard démultiplié, si ce n'est neuf, sur l'oeuvre, comme souvent quand on est dans une petite zone d'inconfort).
Revenir en haut Aller en bas
Gatsu
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 13/08/2015

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptySam 15 Aoû 2015 - 20:35

Bon je me lance timidement dans mon premier post sur un œuvre classique, je risque fort de ne pas apporter grand chose aux débats étant donné que vous avez déjà bien débattu sur le sujet et que c'est en lisant vos posts que j'ai écouté plusieurs versions supplémentaires Smile

A titre liminaire, je précise donc que mon post a simplement vocation à donner mon appréciation subjective des différentes écoutes et que mes critiques ne sont pas basées sur la performance technique des acteurs (point que je suis bien incapable d'évaluer) mais sur l'émotion qu'ils m'ont apporté. Je marche en effet énormément au côté émotif en musique et j'ai vraiment du mal à écouter une œuvre qui ne me fait pas vibrer aussi excellente soit elle.

Mon approche peut donc être complémentaire et éventuellement servir à des néophytes comme moi qui souhaiteraient avoir le point de vue d'un profane.

- Traviata 1955 dirigée par Giulini avec Callas (Violetta), Di Stefano (Alfredo) et Bastianini (Giorgio Germont) :

J'affectionne tout particulièrement cette version, je trouve que Callas fait une excellente Violetta, ma seule "critique" pourrait être qu'elle a une voix trop stridente parfois comme si elle poussait trop les aigus.

Bastianini est énorme, je l'adore dans le rôle de Giorgio, on ressent vraiment le vieux patriarche avec sa voix très grave et profonde. Pour moi c'est le meilleur Giorgio et son duo avec Callas est vraiment excellent notamment en raison de la très forte différence de ton, toute la jeunesse et le désespoir de Violetta face à l'assurance et la gravité du vieux Giorgio.

Di Stefano fait également un bon Alfredo et son duo avec Callas marche bien mais je le trouve légèrement en dessous des deux autres.

En revanche, la prise de son n'est pas top :'(

- Traviata 1958 dirigée par Ghione avec Callas (Violetta), Kraus (Alfredo) et Sereni (Giorgio) :

J'aime moins cette version que la précédente personnellement, le duo avec Sereni marche moins qu'avec Bastianini en tout cas je retrouve moins cette asymétrie de ton que j'apprécie dans la version de 1955.

Kraus fait en revanche un très bon Alfredo, j'ai tendance à le préférer à Di Stefano, il véhicule peut-être un peu plus d'émotion mais ça se joue à du détail.

En revanche même remarque que pour la version 1955, la prise de son n'est pas super voire même pire qu'en 1955 ...


- Traviata 1976 dirigée par Kleiber avec Cotrubas (Violetta), Domingo (Alfredo) et Milnes (Giorgio) :


Inculte que j'étais je ne connaissais pas cette version et je l'ai donc acquise suite à la lecture du forum car vous la présentiez comme une référence.

Personnellement je rejoins les personnes du forum ayant émis une réserve sur cette version, je reconnais qu'elle fait très technique mais personnellement elle ne véhicule pas beaucoup d'émotions, ça fait un peu récital "scolaire", en tout cas je ne ressens pas de fougue et de vie dans l'enregistrement.

La meilleure performance est pour moi celle de Cotrubas qui tente d’insuffler quelque chose à cette interprétation et réaliser une bonne prestation.

Au final, je ne suis pas si emballé que cela par cette version que je trouve "sans âme", bien évidemment c'est un avis purement personnel puisqu'il s'agit apparemment du canon et je n'ai nullement la prétention d'aller à l'encontre des personnes s'y connaissant vraiment sur le plan musical. Je me contente donc de dire qu'elle ne m'a pas touché et qu'elle ne se place pas dans mes favoris.

- Traviata 1980 dirigée par Ricardo Multi Rizzi avec Scotto (Violetta), Kraus (Alfredo) et Bruson (Giorgio) :

J'aime bien cette version que j'ai également acquise sur vos conseils Smile

Kraus fait un bel Alfredo, assez bizarrement j'ai tendance à le préférer dans cette version que dans celle de 1958 alors qu'il est plus âgé et qu'il devrait peut-être avoir moins de voix (je ne sais pas comment ça marche chez les chanteurs au niveau de l'apogée et du déclin en fonction de l'âge).

Scotto fait une très belle Violetta, le seul reproche que je pourrais lui faire est qu'elle a tendance à parfois "ripper" je veux dire qu'elle fait parfois des aigus très prononcés alors qu'on ne s'y entend pas forcément genre paf j'ai perdu un tympan là :p

J'aime vraiment Bruson dans le rôle de Giorgio, il a un débit assez lent et assez posé qui contraste bien avec la Violetta et ça fait un bon duo.

- Traviata 2005 dirigée Carlo Rizzi mise en scène par Willy Decker avec Netrebko (Violetta), Villazon (Alfredo) et Hampson (Giorgio) :


Une autre version acquise grâce à vous ^^ et je vous en remercie énormément car je pense qu'il s'agit de ma version préférée.

Le couple Netrebko et Villazon marche très bien, ils sont vachement dedans, et j'apprécie la voix pas trop aiguë de Netrebko, elle a vraiment un juste milieu entre suffisamment aigüe pour être en contraste avec les voix des Germont mais pas trop non plus pour ne pas tomber dans les petites dérives que j'ai signalées pour la Callas et Scotto.

Villazon est également extrêmement convaincant dans son Alfredo, il incarne vraiment son personnage.

Pour moi c'est vraiment la complicité de ces deux là qui donne tout le cachet à cette interprétation, ils véhiculent vraiment une tension et des émotions.

Par contre il faut reconnaître que Hampson ne délivre pas la performance du siècle selon moi, ça reste bien mais il est franchement en dessous par rapport à Netrebko et Villazon. Son duo avec Netrebko reste très bien avec j'aurais préféré un peu plus de contraste entre eux.

Enfin j'ai particulièrement apprécié la mise en scène malgré son côté minimaliste.

Le docteur de Violetta qui rythme l'opéra par sa présence en rappelant, avec l'horloge qui tourne inlassablement, que le temps de l’héroïne est comptée. Il apparaît toujours au moment critique et s'apparente vraiment à la mort par certains aspects.

Enfin, le jeu de Netrebko et Villazon est excellent, ils vivent vraiment leur personnage. Bon en prime Netrebko n'est pas la plus moche des violetta :p

Voilà, malgré un Hampson un peu en deçà c'est une superbe version peut-être ma préférée sur l'ensemble audio-vidéo, ma préférée sans l'ombre d'une hésitation si on se limite au vidéo.

- Traviata 2006 dirigée par Colon avec Fleming (Violetta), Villazon (Alfredo) et Bruson (Giorgio) :


Je n'ai pas été emballé par cette version tant sur le plan du chant que de la mise en scène surtout en comparaison avec la précédente.

Le duo entre Fleming et Villazon marche bien moins qu'avec Netrebko, il y a moins de fougue, de vie dans leur interprétation, on ressent moins de complicité.

Bon ça reste extrêmement correct, Fleming fait une belle Violetta avec toujours cette absence d’aigus que j'apprécie, elle fait ressentir de l'émotion sans avoir à forcer sa voix à l'instar de Callas ou Scotto.

En revanche mention extra spéciale à Bruson qui fait pour moi un excellent Giorgio, je le préfère largement dans cette version que dans celle de 1980 avec Scotto. Son jeu est vraiment très bon aussi, il incarne super bien le vieux notable paternaliste.


- Traviata 2007 dirigée par Maazel avec Gheorghiu (Violetta), Vargas (Alfredo) et Frontali (Giorgio) :


Je n'ai pas du tout aimé cette version, les chants ne m'ont pas fait vibrer, je trouve que c'est souvent surjoué notamment de la part de Gheorghiu (elle en fait des tonnes et ça ne me transmet aucune émotion).

Je ne conseillerai pas cette version du tout.


- Traviata 2015 dirigée par Heras-Casado et mis en scène par Villazon avec Peretyatko (Violetta), Atalla Ayan (Alfredo) et Piazzola (Giorgio) :


Vu tout récemment sur Arte, je suis mitigé sur cette interprétation. Dans les + je dirais que le duo Violetta/Alfredo marche plutôt bien, ils s'investissent bien dans leur rôle. Peretyatko trouve un juste milieu dans sa prestation, elle varie bien les tons sans pour autant passer par des aigus très poussés que je n'apprécie guère, bref elle donne du rythme et de l'émotion sans trop en faire non plus.

Piazzola est en revanche en dessous des deux autres, sa prestation est un peu monolithique, il manque de profondeur dans la voix selon moi en tout cas il ne me donne pas la sensation du patriarche à la fois "autoritaire" et paternaliste que j'attends d'un Giorgio et surtout je ne retrouve pas un contraste marqué dans son duo avec Peretyatko alors que c'est pour moi un des plus beaux passages de l'opéra.

Enfin désolé pour M. Villazon mais je n'ai vraiment pas accroché avec la mise en scène, le côté cirque ne m'a pas attiré mais c'est éminemment subjectif. [size=10]Par contre il a un peu abusé avec le coup de l'horloge clairement "volé" sur la mise en Scène de Salzburg.

Au final ça vaut le coup de visionner cette interprétation une fois mais je n'en conseille pas l'achat car un seul visionnage est suffisant.


- Traviata de 2011 avec Delunsch en violetta:


Pas vraiment une revue car j'ai juste écouter des extraits après avoir lu des retours sur ce topic. Je n'ai pas été plus loin car je n'ai absolument pas accroché. Je ne saurais dire pourquoi, c'est un peu un ensemble de petites choses mises bout à bout, je n'ai pas trop aimé la voix de Delunsch, la mise en scène, pour les passages visionnées, ne m'a pas du tout emballée ...


En définitive si je devais faire la liste de mes versions préférées et mes conseils d'achat :

- En audio la Traviata de 1955 dirigée par Giulini avec Callas (Violetta), Di Stefano (Alfredo) et Bastianini (Giorgio Germont) et celle de 1980 dirigée par Ricardo Multi Rizzi avec Scotto (Violetta), Kraus (Alfredo) et Bruson (Giorgio).

- En vidéo sans conteste la Traviata de 2005 dirigée Carlo Rizzi mise en scène par Willy Decker avec Netrebko (Violetta), Villazon (Alfredo) et Hampson (Giorgio).

Du point de vue des chanteurs :

- Mes Violetta préférées : Callas, Netrebko, Scotto, Cotrubas ;
- Mes Alfredo favoris : Villazon, Kraus ;
- Mes Giordio : Ettore Bastianini, Bruson.

Voili voilou pour mes sentiments sur ce très bel opéra que j'écoute au final assez régulièrement, pas forcément en entier à chaque fois mais il se prête assez bien à des petites écoutes parcellaires, du moins à mon sens.

Et merci à toutes les personnes qui m'ont fait découvrir d'autres versions notamment celle de 2005 avec Netrebko/Villazon et celle de 1980 avec Scotto/Kraus/Bruson Smile

Je compte bien continuer mes écoutes même si j'avoue que je pense qu'il me sera difficile de trouver mieux que les versions que j'aime déjà mais sait-on jamais ^^


Dernière édition par Gatsu le Dim 16 Aoû 2015 - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyDim 16 Aoû 2015 - 13:35

ce sont lesquelles, les 3 autres ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyDim 12 Juin 2016 - 21:39

Verdi - La Traviata - Page 17 817TsutOEwL._SX522_

Je n'ai jamais accroché à La Traviata. J'aime beaucoup certains passages, airs ou ensembles, mais je trouve le livret controuvé et dépassé, les personnages engoncés dans les conventions morales de l'époque. Curieusement, je n'ai jamais trouvé rien à redire sur le livret du Trouvère hehe . . Malgré tout c'est Verdi, donc le génie flashe encore par endroits, là où le tissu de conventions est effiloché...

Voici une version bien chantée, bien sentie, très bien dirigée. J'ai aussi celles de Callas-Ghione, Callas-Giulini, Lorengar-Maazel et de Cotrubas-Kleiber.

Donc je suppose que c'est une cause perdue... Verdi - La Traviata - Page 17 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20184
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyVen 5 Aoû 2016 - 21:46

Après une superbe Butterfly, une très belle Traviata... mais qui est moins émouvante.

Pourtant, dans les deux cas, Ermonela Jaho nous montre tout son talent, toute son intelligence de chant et d'interprétation. Cette Traviata est mûrie, pensée réfléchie... mais aussi extrêmement vécue. Trop si on en lit certains commentaire. Mais finalement le principal est que le personnage existe vraiment et que le chant soit à la hauteur de cette composition. Et là c'est un tout qui est créé : Jaho connait ses forces et ses faiblesses et offre mille nuances à son personnage : passionnée et forte... ou abattue et tendre, tout est là. Elle m'avait bluffé à Bastille dans le même rôle, et elle est encore admirable ce soir.

Bon, il faut dire que à côté d'elle, on est pas dans le même niveau d'interprétation et de vécu.
Meli est vocalement assez parfait, mais il reste toujours bonhomme, gentil et bon garçon. Il lui manque un peu de passion et de fougue... scéniquement aussi il manque quelque chose car il reste toujours dans le même registre d'expressions.
Domingo lui on connait ses limitations dans ce registre et à ce stade de sa carrière... mais je l'ai trouvé assez absent ici en plus théâtralement, comme s'il exécutait des gestes sans y croire, comme si il chantait des expressions sans vraiment les ressentir. C'est assez gênant quand même. Après il reste impressionnant, mais sans vraie conviction on a l'impression.
Très bons petits rôles avec entre autres Testé et Alvaro... parfaits!

Direction vive et nuancée... Lyon a de la chance avec ce chef!

Côté mise en scène on se demande un peu s'il y en a vraiment une... une chaise longue, un miroir brisé au fond... et deux petites scènes sur les côtés qui ne servent à rien. Voilà... direction d'acteurs de la même inventivité... Heureusement que Jaho connait bien son rôle et s'y consume totalement, sinon ça aurait été triste cette soirée!
Et merci à elle d'ailleurs d'avoir remplacé un peu au pied levé Damrau qui a annulé il y a quelques semaines!
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4303
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyVen 5 Aoû 2016 - 23:09

En résumé

- Jaho excellente musicienne certes mais très grimaçante avec une bouillie inommable en lieu et place de l'italien

- Meli décevant et parfois faux chantant au 1er acte

- Domingo n'a toujours rien à faire dans le répertoire de baryton verdi. Il booste avec peine une mise en espace sans intérêt

Dans les rôles secondaires :

- Un Grenvil de luxe en la personne de Nicolas Testé

- Flora, Gastone, Marchese et Douphol corrects

- Mauvaise Anina

- Orchestre correct mais des lenteurs parfois éxaspérantes

Le cadre

- mise en espace inintéressante au possible qui bride solistes et choristes

- décors pas terribles

- vidéos pas toujours très utiles -----> C'est quoi ce truc immonde pendant le premier air de Violetta  Evil or Very Mad

- costumes souvent très beaux mais un peu de couleurs eussent été bienvenues

La traviata sera la dernière soirée de mon séjour St céréen. A priori la mise en scène est radicalement différente de celle que j'ai connu en 1988 (transpo dans les années 1920) et, comme à Orange, inclut des vidéos. CR quand j'aurai envoyé mes devoirs
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptySam 6 Aoû 2016 - 14:38

luisa miller a écrit:
- Mauvaise Anina

Flûte, j'hésitais à regarder, mais là, c'est non.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4303
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptySam 6 Aoû 2016 - 14:59

hehe une mauvaise Anina c'est moins grave qu'une mauvaise Violetta ou qu'un mauvais Alfredo. Elle a été faux chantante au 1er acte et ça agresse encore mes oreilles Confused . C'est pourtant un des rôles les plus courts de La traviata Neutral
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptySam 6 Aoû 2016 - 15:32

C'est quand même le rôle capital : sans Annina, Alfredo ne peut pas se rendre compte du subterfuge, ni quitter Violetta, et au lieu de la laisser mourir, il aurait pu aller développer un antidote au CDC.

Bref, Annina est la clef de voûte de tout l'opéra : si ses répliques ne sont pas convaincantes, c'est toute la crédibilité de l'œuvre qui s'effondre sur elle-même. On ne peut plus y croire, tout est soudain dérisoire, artificiel, sans valeur.

Je ne compte plus les représentations où je suis parti avant la cabalette d'Alfredo, quitte à faire lever mon rang : si Annina ne tient pas la rampe, Traviata est insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4303
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptySam 6 Aoû 2016 - 17:14

pété de rire Halala, sacré David pété de rire Certes elle fait le lien entre les amoureux, mais ce n'est pas sur Anina que je baserai mon article hehe
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 884
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptySam 6 Aoû 2016 - 22:04

luisa miller a écrit:
hehe une mauvaise Anina c'est moins grave qu'une mauvaise Violetta ou qu'un mauvais Alfredo. Elle a été faux chantante au 1er acte et ça agresse encore mes oreilles Confused . C'est pourtant un des rôles les plus courts de La traviata Neutral
D'autant plus qu'Anina ne chante pas au premier acte hehe
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1012
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyMer 17 Aoû 2016 - 19:35

Francesco a écrit:
Quel est le critère de sélection du coup ? Studios et lives en italien ? (Non parce qu'il manque Stich-Randall, ça me peine, sauf si tu as volontairement écarté les versions dans une autre langue que l'italien).

Bravo pour la compilation.
Pour ma part, l'artiste qui m'a le plus touché dans ce rôle est une soprano sarde, prématurément disparue, Giusy Devinu (1960-2006).
Il ne semble malheureusement pas qu'on puisse trouver une trace "légale" de cette artiste dans ce rôle.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Mélomaniaque
Nestor

Nombre de messages : 1565
Date d'inscription : 05/10/2012

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyDim 25 Sep 2016 - 21:15

Bon un peu la même question que sur les autres fils : est-ce que quelqu'un a une version ( avec des tempi assez classiques et une prise de son assez claire) à me conseiller ?

La distribution n'importe pas trop...

( Désolé du copier-coller mais bon ma question est la même)
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4303
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyDim 25 Sep 2016 - 21:56

La discographie est abondante.

- Callas est bien sûr inégalable et il y a plusieurs versions

- Stratas/Domingo : c'est la bande son du film de Zefirelli. C'est abondamment coupé mais intéressant

- Netrebko/Villazon

Ce ne sont que des exemples et d'autres te donneront peut-être d'autres versions.

Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyLun 26 Sep 2016 - 2:17

Nestor a écrit:
Bon un peu la même question que sur les autres fils : est-ce que quelqu'un a une version ( avec des tempi assez classiques et une prise de son assez claire) à me conseiller ?
La distribution n'importe pas trop...
ben ce sera celle-là qui est sans aucune coupure, très bien dirigée, superbe prise de son et la mieux chantée de la discographie (parce que mine de rien l'opéra c'est quand même du chant! lol):

Verdi - La Traviata - Page 17 Travia30
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyLun 26 Sep 2016 - 2:24

"sans aucune coupure".

Qu'est-ce qui est coupé et quelles versions sont en cause ?

Je ne pensais pas que c'était un opéra "coupable" hehe Désolé, je n'ai pu résister au jeu de mots fesse
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyLun 26 Sep 2016 - 7:57

André a écrit:
"sans aucune coupure".
Qu'est-ce qui est coupé et quelles versions sont en cause ?
ah ben de manière très aléatoire, les coupures ont affecté le premier air de Violetta (la reprise de la deuxième strophe avant le Sempre libera),  toute ou partie de la cabalette du ténor, toute ou partie de la cabalette du baryton, la deuxième strophe de l'Addio del passato de Violetta au dernier acte, plusieurs mesures de la stretta du dernier duo entre Violetta et Alfredo, et parfois les dernières répliques des protagonistes au moment où Violetta vient de mourir.
Et très peu de versions officielles sont archi-intégrales (10 sur 40).
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1012
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyLun 26 Sep 2016 - 9:03

Otello a écrit:
André a écrit:
"sans aucune coupure".
Qu'est-ce qui est coupé et quelles versions sont en cause ?
ah ben de manière très aléatoire, les coupures ont affecté le premier air de Violetta (la reprise de la deuxième strophe avant le Sempre libera),  toute ou partie de la cabalette du ténor, toute ou partie de la cabalette du baryton, la deuxième strophe de l'Addio del passato de Violetta au dernier acte, plusieurs mesures de la stretta du dernier duo entre Violetta et Alfredo, et parfois les dernières répliques des protagonistes au moment où Violetta vient de mourir.
Et très peu de versions officielles sont archi-intégrales (10 sur 40).


Effectivement, les cabalettes des airs du ténor et du baryton ont été, longtemps, entièrement coupées (Tout comme la cabalette de l'air de Mantoue qui ouvre l'Acte II de Rigoletto). Sait-on qui a initié ces coupures et quelle en est la justification ?
Quoiqu'il en soit, ces coupures apparaissent bien mesquines.

Il me semble que les deux enregistrements DECCA de Joan Sutherland sont complets et qu'il en est de même des enregistrements Sills/Ceccato (ABC-EMI), Scotto/Muti (EMI) et Caballe/Prêtre (RCA). C'est d'ailleurs l'acquisition de cette dernière version que je suggérerais "pour commencer" plutôt que la version Sutherland/Pritchard.

En revanche, les enregistrements Scotto/Votto (DGG), Moffo/Previtali (RCA), Lorengar/Maazel (DECCA), Cotrubas/Kleiber (DGG) "bénéficient" de coupures...Tout comme les quelques "Live" dirigés par Carlos Kleiber.

Par ailleurs, je remercie Otello d'avoir attiré mon attention sur l'enregistrement Tomowa-Sintow/Raichev. J'aime beaucoup cette artiste mais je ne l'attendais pas dans La Traviata (J'ai rencontré quelques difficultés pour me procurer les CDs mais cela en vallait la peine) .

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyLun 26 Sep 2016 - 9:13

Nestor a écrit:
Bon un peu la même question que sur les autres fils : est-ce que quelqu'un a une version ( avec des tempi assez classiques et une prise de son assez claire) à me conseiller ?

La distribution n'importe pas trop...

J'avoue que se moquer de la distribution dans Verdi me laisse perplexe… autant un Puccini bien dirigé peut faire l'essentiel (les voix étant soumises à un texte musical déjà très « écrit »), autant Verdi ne peut pas satisfaire si on n'adhère pas un minimum aux timbres et aux postures dramatiques.

(C'est pourquoi, malgré Bonynge, qui serait en effet un premier choix orchestral, je crains que l'impavidité de Sutherland – et son absence à peu près absolue d'articulation du texte – ne puisse rebuter.)

J'aurais bien envie de conseiller Sado, parce que Delunsch est plus propre à séduire ceux qui sont intéressés par le geste dramatique plus que par le chant pur, mais c'est un DVD (et Sado n'est pas le plus passionnant non plus).

Parmi ceux qui sont bien captés, il y a les deux Muti (plutôt celui avec Scotto), mais les tempi ne sont pas les plus typiques, Rizzi (mais Gruberová est bien pire que Sutherland, prends plutôt Bonynge alors), Maazel 78 (avec Lorengrar), Solti 94, et en effet Bonynge.

Orchestralement, ce sont sans doute Bonynge et Solti qui t'intéresseront le plus.

Ne te laisse pas tenter par C. Kleiber qui peut faire envie sur le papier : c'est très platement dirigé, il se contente de battre la mayonnaise.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1012
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyVen 30 Sep 2016 - 8:43

DavidLeMarrec a écrit:

Ne te laisse pas tenter par C. Kleiber qui peut faire envie sur le papier : c'est très platement dirigé, il se contente de battre la mayonnaise.  

Et la mayonnaise ne monte pas !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyVen 30 Sep 2016 - 9:19

fomalhaut a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Ne te laisse pas tenter par C. Kleiber qui peut faire envie sur le papier : c'est très platement dirigé, il se contente de battre la mayonnaise.  

Et la mayonnaise ne monte pas !

Ah ça ! c'est le moins qu'on puisse dire ; la faute à un geste par trop superficiel, je trouve ; en situation au I (et encore, c'est une erreur de croire, à mon avis, que le I doive être pointilliste, agité et sans ferveur/profondeur), mais les II et III souffrent d'un "effet de seuil" qui tient l'auditeur en lisière. Quelle équipe, pourtant, sur le papier !
(Quitte à vouloir Kleiber, autant essayer de trouver le direct de Muncih, en 85, avec Gruberova/Schicoff/Brendel, qui bénéficie de l'énergie/électricité d'un vrai théâtre et de l'agitation de papier du studio DGG.)
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1012
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyVen 30 Sep 2016 - 10:45

Pourtant, Carlos Kleiber semble avoir beaucoup aimé La Traviata puisqu'en sus de l'enregistrement de studio DGG, on trouve (ou on a trouvé) plusieurs "Live" :

Maliponte, Maresca, Brendel, Munich 1977 (Golden Melodram),
Cotrubas, Aragall, Bruson, Munich 1978 (Artists),
Guasdia, Dvorski/Zancanaro, Floence 1984 (Exclusive).

Peut-être y en a-t-il d'autres...

Carlos Kleiber m'a toujours paru diriger trop vite cet ouvrage.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyVen 30 Sep 2016 - 10:52

fomalhaut a écrit:
Pourtant, Carlos Kleiber semble avoir beaucoup aimé La Traviata puisqu'en sus de l'enregistrement de studio DGG, on trouve (ou on a trouvé) plusieurs "Live"

Mais est-ce que aimer suffit ? Parfois qui trop embrasse, mal étreint suivant l'adage Verdi - La Traviata - Page 17 2661413304 ...
(Chez les "germaniques", Krips à Vienne en 71 avec Cotrubas, justement, mais aussi, Gedda, MacNeil et Gruberova en Flora, est autrement convaincant par la probité qu'il met à une direction cursive où chacun a la juste place, l'espace suffisant pour exister.)

Verdi - La Traviata - Page 17 81R0KHK8DnL._SX522_
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1012
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyVen 30 Sep 2016 - 11:18

Je me suis souvent interrogé à propos de cette version autrichienne de La Traviata sans jamais sauter le pas et l'acquérir.
En effet, si j'aime et apprécie Josef Krips, je ne goutte guère l'art de Ileana Cotrubas. Quant à Gedda et McNeil, ce sont, pour moi, de grands "professionnels" mais ce ne sont pas des artistes auxquels je m'intéresse particulièrement.
Est-ce une version marquante ? L'achat en est-il pertinent ?

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyVen 30 Sep 2016 - 11:41

fomalhaut a écrit:
Est-ce une version marquante ? L'achat en est-il pertinent ?

Pour moi, oui ; pour Krips et pour les raisons que j'ai données mais aussi parce que Cotrubas est d'un beau lyrisme et sensiblement mieux traitée qu'en studio (même chair, inconfort compris, même palpitation mais un vrai supplément d'âme que "l'espace" de la scène lui permet), parce que Gedda est la probité même (et, j'admets, je trouve que la voie/voie médiane d'un Alfredo légèrement falot et un peu rosière ne me déplaît pas ; d'autant qu'ici, justement il est très en situation, très justement apparié à sa Violetta, et beaucoup plus que dans le studio glacé/glaçant de Ceccato face aux "angles" de Sills), parce que MacNeil chante sans langue de bois, haut et naturel (comme Bruscantini, comme Taddei, comme Sereni, comme Panerai), franc et sans excès, ni de paternalisme, ni de sécheresse. Je ne sais pas si ça dessine la quadrature d'une version prioritaire ; mais elle ne mérite aucun rejet a priori.
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1012
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyVen 30 Sep 2016 - 12:05

bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
Est-ce une version marquante ? L'achat en est-il pertinent ?

Pour moi, oui ; pour Krips et pour les raisons que j'ai données mais aussi parce que Cotrubas est d'un beau lyrisme et sensiblement mieux traitée qu'en studio (même chair, inconfort compris, même palpitation mais un vrai supplément d'âme que "l'espace" de la scène lui permet), parce que Gedda est la probité même (et, j'admets, je trouve que la voie/voie médiane d'un Alfredo légèrement falot et un peu rosière ne me déplaît pas ; d'autant qu'ici, justement il est très en situation, très justement apparié à sa Violetta, et beaucoup plus que dans le studio glacé/glaçant de Ceccato face aux "angles" de Sills), parce que MacNeil chante sans langue de bois, haut et naturel (comme Bruscantini, comme Taddei, comme Sereni, comme Panerai), franc et sans excès, ni de paternalisme, ni de sécheresse. Je ne sais pas si ça dessine la quadrature d'une version prioritaire ; mais elle ne mérite aucun rejet a priori.

Merci.
Commandé sur AmazonMP...A suivre.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptyVen 30 Sep 2016 - 13:11

fomalhaut a écrit:
Commandé sur AmazonMP...A suivre.

J'espère que tu ne regretteras pas ton achat ; sinon, il ne me restera plus qu'à aller me terrer dans un trou de souris fesse !
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1188
Date d'inscription : 19/04/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptySam 1 Oct 2016 - 14:30

bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
Commandé sur AmazonMP...A suivre.

J'espère que tu ne regretteras pas ton achat ; sinon, il ne me restera plus qu'à aller me terrer dans un trou de souris fesse !

Suis aussi très fan de cette version et Cotrubas est bien meilleure qu'en studio.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptySam 1 Oct 2016 - 17:16

AD a écrit:
bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
Commandé sur AmazonMP...A suivre.

J'espère que tu ne regretteras pas ton achat ; sinon, il ne me restera plus qu'à aller me terrer dans un trou de souris fesse !

Suis aussi très fan de cette version et Cotrubas est bien meilleure qu'en studio.

Ouf, j'échappe à l'opprobre complet mains ...
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptySam 1 Oct 2016 - 20:51

AD a écrit:
bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
Commandé sur AmazonMP...A suivre.
J'espère que tu ne regretteras pas ton achat ; sinon, il ne me restera plus qu'à aller me terrer dans un trou de souris fesse !
Suis aussi très fan de cette version et Cotrubas est bien meilleure qu'en studio.
Tout à fait d'accord! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptySam 1 Oct 2016 - 20:56

Otello a écrit:
AD a écrit:
bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
Commandé sur AmazonMP...A suivre.
J'espère que tu ne regretteras pas ton achat ; sinon, il ne me restera plus qu'à aller me terrer dans un trou de souris fesse !
Suis aussi très fan de cette version et Cotrubas est bien meilleure qu'en studio.
Tout à fait d'accord! Very Happy

kiss
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1012
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 EmptySam 1 Oct 2016 - 21:11

A tous, merci.
Je ne vous chercherai pas des poux dans la tête...
Vous aviez pu le pressentir, je cherchais quelques bonnes raisons  pour acquérir cette version et l'avis de bAlexb fut déteminant :
A plus,
JF
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Verdi - La Traviata - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 17 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi - La Traviata
Revenir en haut 
Page 17 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Giuseppe VERDI-Nabucco-
» Luisa Miller - Verdi
» Customize ton Verdi !
» Gwyneth Jones, soprano dramatique
» Coffret 30 CD The Classical collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: