Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Offenbach: "Opéras" en CD&DVD

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Lun 10 Déc 2012 - 13:33

Hidraot a écrit:
Oui mais ça ne suffit pas à sauver le reste Mr.Red

C'est sûr ; mais ça ne dispense pas de le dire, non plus Wink !
D'autant plus dommage que la version est complète, avec l'acte IV original Sad .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Lun 10 Déc 2012 - 13:38

Certes certes.
Oui, ça fait enrager. Bon dans ce genre d'oeuvre ça ne me dérange pas plus que ça, ça reste un beau spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6789
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Lun 10 Déc 2012 - 17:15

Polyeucte a écrit:
Otello a écrit:
Polyeucte a écrit:
La Belle Hélène et de la Grande Duchesse de Gerolstein! (qui ne sont pas des opérettes! Mr.Red)
officiellement certes non mais qui ont tout de l'opérette (de luxe) quand même! Wink

Ah oui, il y en a les ingrédients en effet... Mais le résultat est un peu plus lyrique je trouve...
oui mais pas assez pour que ce soit vraiment de l'opéra. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19228
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Lun 10 Déc 2012 - 17:19

Otello a écrit:
Ah oui, il y en a les ingrédients en effet... Mais le résultat est un peu plus lyrique je trouve...
oui mais pas assez pour que ce soit vraiment de l'opéra. Wink [/quote]

C'est un opéra-bouffe... donc ni une opérette ni un opéra au sens strict... après, on reste dans la catégorie de l'opéra-comique à mes oreilles... donc bien dans le cadre général dit de l'opéra! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6789
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Lun 10 Déc 2012 - 21:09

Polyeucte a écrit:
C'est un opéra-bouffe... donc ni une opérette ni un opéra au sens strict... après, on reste dans la catégorie de l'opéra-comique à mes oreilles... donc bien dans le cadre général dit de l'opéra! Very Happy
Ah non pas d'accord! Pour moi on est en plein dans l'opérette tant musicalement qu'au niveau des livrets et qu'au niveau vocal. De l'opérette de luxe certes mais de l'opérette tout de même. Dans ma bouche c'est pas négatif du tout! J'adore Offenbach.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 1:16

ORPHEE AUX ENFERS

Spoiler:
 

Un grotesque vaudeville mythologique ?

J'avais bien aimé la Grande Duchesse de Pelly / Minkowski, mais là beurk puker

Mon cerveau reptilien a envie de crier : nul, vestiaire ! Evil or Very Mad

Je n'ai pas aimé ce DVD, mais alors pas du tout.
Mise en scène triviale, laide au I
Costumes casual, j'exècre. Va-t-on à l'Opéra pour voir des habits de la vie de tous les jours ? L'air d'Aristée, surjoué, beurk.
Un sinistre entrepôt : je sais c'est allégorique. Dégât collatéral : la vacuité de cet espace dilue les voix et nuit à la lisbilité du chant, pas très clairement capté par les micros.
On tombe dans la nunucherie onirique au II.L'apparition de Pluton dans un Olympe rembourré d'oreillers, d'une blancheur écoeurante : digne des Bronzés font du ski, mais on rit jaune. Aussi quand, gag suprême et complaisant, le dieu des enfers cassant la croûte en pique-nique entend rivaliser avec l'ambroisie par le saucisson lyonnais...
Mercure en bermuda, auquel on ne comprend rien à ce qu'il dit. Pas plus que Cupidon. Voilà ce qui reste d'une tradition du chant ?

Les grands airs sont sabotés, inintelligibles, sans charme ni humour (ou alors je n'adhère pas à celui-là). Même Pour séduire Alcmène, je n'y ai pris aucun plaisir, c'est dire... Mad

On veut nous imposer un rythme trépidant, éviter les temps morts, mais je n'y embarque pas.

Descente aux enfers, rougeoyant comme il se doit, décoré d'échafaudage, ça fait branchouille.
Eurydice se morfond en regardant la téloche, zapette à la main.
John Styx : sorti des Précieuses Ridicules ou la Cage aux Folles ?

Seul le Duo de la Mouche m'a un peu séduit. Mais Dessay, tout au long de cette mise en scène, trop comédienne, joue-t-elle à l'écervelée : elle en rajoute dans le genre d'un mauvais vaudeville.
La chorégraphie de plateau pour le bacchique Cancan : prosaïque, voire lamentable.

Actualiser le contexte : pourquoi pas. Un peu de fantaisie : oui, bien sûr ?
Le caricaturer jusqu'à la naïveté, faut voir jusqu'où l'interprétation peut nous emmener dans son délire. Là désolé, ça marche pas pour moi. Neutral
Ce spectacle m'a agacé.
Il va finir illico aux oubliettes de ma DVDthèque.

Et maintenant, je cherche une autre vidéo d'Orphée, qui me fasse oublier cette réalisation qui, on l'espère, se croit drôle.
Peut-être sont-ce mes critères esthétiques qui manquent de crédibilité mais assumons : je n'aime pas tricher avec mes goûts...
Après cet échec, je crains le pire avec la Belle Hélène que j'ai également commandée : que lui réserve la même équipe ? Confused


Dernière édition par Mélomaniac le Mer 19 Déc 2012 - 8:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 3:01

Hippolyte, in Playlist a écrit:

Je n'ai pas toujours aimé les spectacles de Jérôme Savary, loin de là, mais sa mise en scène d'Ophée aux enfers à Chaillot il y a quelques années était à mourir. Dommage qu'il n'y ait pas de vidéo.
A la télévision, j'avais vu une réalisation qui m'avait emballé voilà une quinzaine d'années, mais impossible de me souvenir laquelle, et si c'est disponible en vidéo... C'était dans un décor très tradi... Maigre indice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleme
Petit agniou
avatar

Nombre de messages : 7229
Age : 24
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 6:51

Mélomaniac a écrit:
ORPHEE AUX ENFERS


Après cet échec, je crains le pire avec la Belle Hélène que j'ai également commandée : que lui réserve la même équipe ? Confused

Mais d'un point de vu musical ça tu en as pensé quoi ?

Au moins dans la Belle Hélène ils ne sont pas en habits de tous les jours, ils sont en pyjama. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 8:35

Cleme a écrit:

Mais d'un point de vu musical ça tu en as pensé quoi ?
C'est là que le bât blesse : pour l'orchestre, ça passe encore, quoique Orphée puisse s'accomoder d'un style un peu plus gras et romantique à mon goût.
Les passages parlés m'ont semblé bien longs, et sur un ton trop réaliste.
Vocalement, j'ai l'impression que les chanteurs ne se laissent porter que par l'instinct scénique, ici trop vaudevillesque, au détriment de la simple beauté lyrique.
L'Air du Concerto, la Chanson d'Aristée au I m'ont vraiment désolé : trop bousculés, trop caricaturaux, qui peinent acoustiquement à emplir un espace laissé vide par l'absence de décor en plateau.
Idem au II : Mercure, Cupidon, pauvre diction.
Un John Styx minaudeur : et le semi-tragique du rôle alors ?!
Choeurs pas bien compréhensibles...
Dessay vocalise, phonétise, mais la beauté du chant ?
Non, vraiment, j'aime pas...
Y a guère que Jupiter qui, scéniquement, vocalement, m'a convaincu. Mais l'opéra ne repose pas que sûr lui.

Même les épisodes de ballet ne sont pas très rigoureusement exécutés, comparés à ceux de la Grande Duchesse où même la chorégraphie des chanteurs-acteurs était églée au millimètre.

Je n'adhère pas à cette grosse farce qui plutôt que sur le charme de l'oeuvre d'Offenbach compte plus sur sa propre désinvolture pour amuser la galerie.
Hélas, après un tour d'horizon des divers DVD disponibles, je crains de ne pouvoir trouver mieux en vidéo... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29809
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 8:48

Alors là tu me sembles totalement injuste.

Tu n'aimes juste pas le théâtre, c'est tout. Car non je te garantie que perso je déteste les transpositions idiotes (par exemple je Giulio Cesare qu'on a eu sur Arte il y a qq mois). Mais là, tu ne peux pas faire mieux avec cette oeuvre.

Quand à faire la fine bouche sur la fine fleur du chant français, alors là ça me laisse sans voix. Car en 97, Dessay c'était magnifique. Naouri, Fouchécourt, Beuron ...

Bon Confused

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 9:13

Cololi a écrit:
Alors là tu me sembles totalement injuste.

Tu n'aimes juste pas le théâtre, c'est tout. Car non je te garantie que perso je déteste les transpositions idiotes (par exemple je Giulio Cesare qu'on a eu sur Arte il y a qq mois). Mais là, tu ne peux pas faire mieux avec cette oeuvre.

Quand à faire la fine bouche sur la fine fleur du chant français, alors là ça me laisse sans voix. Car en 97, Dessay c'était magnifique. Naouri, Fouchécourt, Beuron ...

Bon Confused

Absolument d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14598
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 9:28

Pour Savary, Mélomaniac, tu pensais peut-être (ça ne m'étonnerait pas de toi) à ses mises en scène de la Belle Hélène, soit celle-ci, qui a une vingtaine d'années :



Spoiler:
 
soit celle-ci, plus récente (très bonne diction pour le coup des chanteurs, on en est captivé !) : watch?v=7kOrDysdaho Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 9:33

Mélomaniac a écrit:
Cleme a écrit:

Mais d'un point de vu musical ça tu en as pensé quoi ?
C'est là que le bât blesse : pour l'orchestre, ça passe encore, quoique Orphée puisse s'accomoder d'un style un peu plus gras et romantique à mon goût.
Les passages parlés m'ont semblé bien longs, et sur un ton trop réaliste.
Vocalement, j'ai l'impression que les chanteurs ne se laissent porter que par l'instinct scénique, ici trop vaudevillesque, au détriment de la simple beauté lyrique.
L'Air du Concerto, la Chanson d'Aristée au I m'ont vraiment désolé : trop bousculés, trop caricaturaux, qui peinent acoustiquement à emplir un espace laissé vide par l'absence de décor en plateau.Idem au II : Mercure, Cupidon, pauvre diction.
Un John Styx minaudeur : et le semi-tragique du rôle alors ?!
Choeurs pas bien compréhensibles...
Dessay vocalise, phonétise, mais la beauté du chant ?
Non, vraiment, j'aime pas...
Y a guère que Jupiter qui, scéniquement, vocalement, m'a convaincu. Mais l'opéra ne repose pas que sûr lui.

Même les épisodes de ballet ne sont pas très rigoureusement exécutés, comparés à ceux de la Grande Duchesse où même la chorégraphie des chanteurs-acteurs était églée au millimètre.

Je n'adhère pas à cette grosse farce qui plutôt que sur le charme de l'oeuvre d'Offenbach compte plus sur sa propre désinvolture pour amuser la galerie.
Hélas, après un tour d'horizon des divers DVD disponibles, je crains de ne pouvoir trouver mieux en vidéo... Confused



Honnêtement, non ça, ça n'est pas vrai.
J'étais dans la salle avec la première distribution (et également avec la seconde, cf. Devellereau au lieu de Dessay) et l'effet était tout sauf maigre. Au contraire : alacrité de l'orchestre (loin du sirop extrêmement glucosé de Plasson ; certes dans une version différente), tempi parfaitement efficaces (est-ce ça, après tout, l'équilibre ?), espace scénique idéalement habité par une équipe (une vraie équipe) soudée, etc.
Bravo de ne pas tricher avec tes goûts ; ce n'est certainement pas moi qui te le reprocherais. Mais le fait qu'un spectacle ne soit pas à ton goût induit-il nécessairement qu'il soit mauvais ? Dans le genre (y compris dans une certaine vulgarité) Pelly est par exemple allé beaucoup plus loin dans Vie parisienne qui n'en fonctionne pas moins extrêmement bien (là aussi, j'ai vu la création et la reprise avec, notamment, la Gabrielle époustouflante de Marin-Degor).
Du reste le succès (critique et en salle) a été au rendez-vous ; ce n'est pas une science exacte, j'en conviens mais j'ai observé, en tout cas, une constante dans la réception pour l'ensemble des productions Offenbach du tandem Minko/Pelly (je les ai toutes vues, Contes compris ; j'en suis extrêmement client ce qui n'est pas, là non plus, une science exacte).
Ici, je m'attache particulièrement au soin porté à la restitution de la partition (esprit et lettre), au luxe assez étourdissant des distributions réunies (pour Orphée c'est évidemment encore plus vrai au disque ; oser recruter Podles et Smith, notamment, c'est de la très haute voltige vocale à mes yeux) ; luxe qui ne nuit par ailleurs absolument pas à la cohésion des ensembles (ceux de la Grande duchesse sont simplement exceptionnels avec leur métrique impeccable et la valeur ajoutée de la somme des parties). Quand, par ailleurs, l'alternative est faible (bien sûr, il y a la Belle Hélène éméchée de Shirley et Dino mais je ne suis pas sûr qu'il faille te la recommander)...
Le cas échéant, tu peux toujours essayer de mettre la main sur la version berlinoise de 84 avec Migenes, Grobe, Beirer, Varnay (en Junon ; j'aurais préféré l'Opinion publique affraid ) ou sur ceux-ci (http://www.amazon.fr/Orph%C3%A9e-Aux-Enfers-Jacques-Offenbach/dp/B000L42J40 et http://www.amazon.fr/Offenbach-Orph%C3%A9e-Enfers-Alexandru-Badea/dp/B000067CVL/ref=sr_1_3?s=dvd&ie=UTF8&qid=1355905778&sr=1-3) pour mesurer le fossé. Il y a, par ailleurs, plein de trucs sans costumes casual mais extrêmement propres, souvent dénervés aussi, qui circulent sur YT ; je serais curieux d'avoir ton avis à leur sujet (moi, j'admets qu'ils me réfrigèrent).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29809
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 9:38

bAlexb a écrit:
Le cas échéant, tu peux toujours essayer de mettre la main sur la version berlinoise de 84 avec Migenes, Grobe, Beirer, Varnay (en Junon ; j'aurais préféré l'Opinion publique affraid )

pale pale pale pale pale affraid affraid affraid

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 9:43

Cololi a écrit:
bAlexb a écrit:
Le cas échéant, tu peux toujours essayer de mettre la main sur la version berlinoise de 84 avec Migenes, Grobe, Beirer, Varnay (en Junon ; j'aurais préféré l'Opinion publique affraid )

pale pale pale pale pale affraid affraid affraid

Mais, moi, je suis jusqu'au-boutiste, tu sais ; et je le vis finalement pas trop mal. Les Brigands, en allemand (80 ?), avec Mödl pour une trop brève apparition au III et une Künneke sous acides : http://www.deezer.com/fr/album/4890641 (j'ai peut-être pas le droit de mettre ce genre de lien, en fait Embarassed ; supprimer au besoin). Je recommande les deux premières plages du troisième acte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29809
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 9:53

Dans la classification glottophilique, c'est une catégorie non documentée par David (et pourtant il en est Twisted Evil ) : le goût pervers pour faire chanter Mödl ou Varnay dans autre chose que dans des rôles lourds en allemand. Mr. Green
Ou inversement de faire chanter Brünnhilde à Dessay Mr.Red (ou Delunsch Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil ).

Ou de faire chanter Monteverdi par Jones, Vickers et Ghiaurov Mr.Red

Je dis ça ... mais je suis le pire d'entre vous ! après David j'entend

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 9:59

Cololi a écrit:
Ou de faire chanter Monteverdi par Jones, Vickers et Ghiaurov Mr.Red

Je dis ça ... mais je suis le pire d'entre vous ! après David j'entend

Mais oui, L'Incoronazione de Rudel. Regarde, j'en ai parlé ici : http://classik.forumactif.com/t2876-monteverdi-l-incoronazione-di-poppea?highlight=monteverdi (et j'y ajoute d'autres turpitudes : Karajan et Maderna). On dérape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84418
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 10:30

Tiré de 'Playlist'.

Mélomaniac a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Soirée Opéra sur Grand Ecran

Ou opérette, ou opéra-bouffe : que dire ? Confused

Spoiler:
 
C'est essentiellement une question d'étiquetage : ça varie selon l'époque et le lieu de création, mais ça n'a pas forcément de rapport très structuré avec le contenu. Donc pas la peine de s'alarmer sur la classification. Very Happy

Opéra-féerie dis mon Larousse de la Musique.

Evil or Very Mad Pour l'instant, je n'aime pas du tout ce DVD, mais alors pas du tout : mise en scène triviale laide et (I), puis nunuche (II). Costumes casual, j'exècre. L'apparition de Pluton dans l'Olympe, digne des Bronzés font du ski, mais on rit jaune.
Surjoué, beurk.

Et même le chant, les grands airs sont sabotés, inintelligibles, sans charme ni humour (ou alors je n'adhère pas à celui-là) Mad
Ce n'est pas subtil en effet, mais cet opéra n'a pas forcément assez de matière pour faire mieux dans la littéralité. Personnellement, je ne suis pas inconditionnel non plus de cette lecture un peu grasse, la naïveté de l'oeuvre telle qu'elle est (faiblarde, mais plaisante ici et là) me convient mieux, mais Pelly essaie de faire ce qu'il peut avec ce qu'il a.

Je trouve que cela fonctionne (beaucoup !) mieux avec la Belle Hélène (même si Savary, avec le même type d'images et de fantaisie, avait fait plus respectueux du pastiche antiche, avec un brin plus de panache).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84418
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 10:38

Mélomaniac a écrit:
Un sinistre entrepôt : je sais c'est allégorique. Dégât collatéral : la vacuité de cet espace dilue les voix et nuit à la lisbilité du chant, pas très clairement capté par les micros.
Je doute que ce puisse influer audiblement sur une captation moderne mixée avant diffusion. Par ailleurs, justement, un espace libre avec des parois permet idéalement aux voix de s'épanouir, c'est la surcharge de mobilier (et pire que tout, les rideaux ou l'absence de fond de scène) qui absorbe les voix.

Cololi a écrit:
Dans la classification glottophilique, c'est une catégorie non documentée par David (et pourtant il en est Twisted Evil )
En fait si, je l'avais faite, mais c'était tellement méchant que j'avais renoncé à la publier. Effectivement, ça entre dans la catégorie "glottophiles pervers" (la plus effrayante, mais aussi la plus sympathique de toutes). Typiquement le cas de Guillaume pour le répertoire allemand : plus c'est moche, mieux c'est.

Citation :
Ou inversement de faire chanter Brünnhilde à Dessay Mr.Red (ou Delunsch Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil ).
Dessay, ça n'aurait pas grand intérêt, il manquerait vraiment les graves, et surtout les mots. Mais Delunsch, pour les deux premières journées, je suis sûr que ce serait fabuleux. Evidemment, pour le Crépuscule, ce serait seulement possible avec un orchestre réduit.

Citation :
Je dis ça ... mais je suis le pire d'entre vous ! après David j'entend
Et il s'en vante en plus ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29809
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 10:44

DavidLeMarrec a écrit:

Cololi a écrit:
Dans la classification glottophilique, c'est une catégorie non documentée par David (et pourtant il en est Twisted Evil )
En fait si, je l'avais faite, mais c'était tellement méchant que j'avais renoncé à la publier. Effectivement, ça entre dans la catégorie "glottophiles pervers" (la plus effrayante, mais aussi la plus sympathique de toutes). Typiquement le cas de Guillaume pour le répertoire allemand : plus c'est moche, mieux c'est.

Laughing Laughing Laughing

Citation :
Citation :
Ou inversement de faire chanter Brünnhilde à Dessay Mr.Red (ou Delunsch Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil ).
Dessay, ça n'aurait pas grand intérêt, il manquerait vraiment les graves, et surtout les mots. Mais Delunsch, pour les deux premières journées, je suis sûr que ce serait fabuleux. Evidemment, pour le Crépuscule, ce serait seulement possible avec un orchestre réduit.

En attendant je vais la subir 2 fois dans la saison : Salome et Dialogues des Carmélites Mr.Red
M'enfin honte à toi de ne pas y être coucou

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84418
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 10:53

Cololi a écrit:
En attendant je vais la subir 2 fois dans la saison : Salome et Dialogues des Carmélites
C'est effectivement le seul truc regrettable que j'aie laissé de la programmation de Bordeaux (avec le concours/festival de quatuor - tu vas avoir les Quiroga !!) : Mireille Delunsch. Tant pis, je me console on la trahissant avec des consoeurs plus sonores dans les hangars à bateau parisiens.

Citation :
M'enfin honte à toi de ne pas y être coucou
Quand on a eu Atys sous sa fenêtre et qu'on n'a pas bougé, on se tait.

Quand je parle, on se tait - car ma rigueur, on la connaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29809
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 10:57

Bon je répond en HS Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84418
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 11:00

Cololi a écrit:
Bon je répond en HS Mr.Red
Oh, c'est bien, tu es à cheval sur la discipline. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 11:20

Précisément Cololi : je trouve qu'il y a trop de théâtre dans cette réalisation. Je ne m'attendais pas à ça.
Passe encore pour la transposition, je ne suis pas obtus, et ce n'est pas ça qui m'a le plus gêné en soi.
C'est le manque de goût et la caricature assez grossière.

La vie terrestre, l'ennui du couple : un sinistre entrepôt. La vie en noir.
L'Olympe : tout blanc, tout froid. Assez immaculé pour que les Dieux s'y emmer... (ça au moins c'est fidèle dans l'esprit Smile )
Et l'Enfer pandémonium sur fond d'échafaudage.

Trop d'effets surchargés voire abusifs pour la caractérisation, par exemple le personnage de Styx : tu en penses quoi ?

Bon, au moins ça me permet de confronter mes goûts avec divers styles de mises en scène, donc l'expérience est finalement positive !
Et puis peut-être qu'hier soir je n'étais pas réceptif, et qu'une autre fois je succomberai au charme de ce spectacle ! Very Happy
J'ai regardé la cotation du DVD sur Amazon : quasiment tous les avis ont attribué la note maximale.
Donc, on va dire que ma perception n'est pas au diapason de la réussite qu'on attribue à cette production.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 12:21

Mélomaniac a écrit:
Et maintenant, je cherche une autre vidéo d'Orphée, qui me fasse oublier cette réalisation qui, on l'espère, se croit drôle.
J'ai vu celui-là qui est assez classique dans sa mise en scène et de bonne tenue.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 13:12

Cololi a écrit:
Alors là tu me sembles totalement injuste.
Oui, certainement, car je n'aurais pas dû poster à chaud, après un premier visionnage. Un avis résulte toujours de la confrontation entre une attente et une réalisation. Décalage en l'occurrence, qui ne remet pas en cause la valeur intrinsèque de ce spectacle dans les options qu'il a choisies.
Ceci dit, je n'ai pas triché avec mon ressenti premier. A quoi ça sert d'être complaisant ou hypocrite ?
J'ai bien conscience d'être ridicule de critiquer un DVD qui recueille l'unanimité élogieuse, et j'en suis honteux. Je n'aime pas cracher dans la soupe, et j'essaie trouve toujours (en règle générale) des circonstances atténuantes à une réalisation qui me déplaît. Ici c'est l'esprit vaudevillesque un peu trop appuyé qui m'est resté en travers de la gorge.
C'est ma faute de spectateur, redisons-le, car la représentation est quand même bien pensée et concrétisée.


Cololi a écrit:

Tu n'aimes juste pas le théâtre, c'est tout.
C'est pas gentil ça...
Si, j'aime le théâtre, mais là je m'attendais à autre chose.

Cololi a écrit:
Mais là, tu ne peux pas faire mieux avec cette oeuvre.
Permets-moi d'en douter. Y a certainement moyen de faire preuve de fantaisie, d'humour, d'originalité, sans tomber dans ce qui me semble un excès d'intentions décalées.

Cololi a écrit:

Quand à faire la fine bouche sur la fine fleur du chant français, alors là ça me laisse sans voix. Car en 97, Dessay c'était magnifique. Naouri, Fouchécourt, Beuron ...
Ah mais certes, assurément talentueux. L'élite même, si tu veux (je ne suis pas spécialiste). Mais comme j'ai dit leur prestation vocale me semble parfois prisonnière du rôle qu'ils caricaturent.
Au I, j'avais l'impression d'assister à des réparties dignes d'une mauvaise pièce de boulevard.
Je conçois cette opéra comme une alternance de situations parlées, et de chant où le lyrisme (pure beauté du chant) doit faire oublier le théâtre. Or, rien que dans l'Air d'Aristée, on reste dans l'incantation scénique, assez caricaturale.
C'est plutôt un problème (si problème il y a) de mise en scène et de direction de chanteurs qu'une remise en cause des capacités de chacun.

Cololi a écrit:

Bon Confused
Oui, hélas. Mais comme je disais, toute expérience esthétique est bonne à s'instruire, y compris et surtout sur ses propres goûts.
Peut-être que, lors d'un prochain visionnage, maintenant que je suis averti des options stylistiques de ce spectacle, je l'apprécierai à sa juste valeur. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29809
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 13:51

Mais l'espace entre le génie et le n'importe quoi est parfois mince, ça tient souvent à pas grand chose. Smile

Et justement je trouve que cette production arrive à tirer le meilleur d'Offenbach. Ca peut justement tourner au mauvais boulevard quand c'est mal fait. C'est justement tout l'inverse de ces productions. On sent que les chanteurs, le chef, le metteur en scène aiment Offenbach.

J'ai été un peu virulent dans ma réaction Embarassed

Tes goûts en matière de mise en scène ont largement le temps d'évoluer celà dit.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 14:09

Cololi a écrit:
Mais l'espace entre le génie et le n'importe quoi est parfois mince, ça tient souvent à pas grand chose. Smile
Beh oui, d'autant que la Grande Duchesse par la même équipe m'a beaucoup plu, même si là aussi l'esprit est un peu décalé et que les rôles sont un brin caricaturés.
Bon, si la frontière est mince, peut-être que la prochaine fois, je trouverai cet Orphée génial...


Cololi a écrit:

On sent que les chanteurs, le chef, le metteur en scène aiment Offenbach.
Oui, notamment le Jupiter de l'excellent Naouri, lui il m'a bluffé. Irrésistible dans sa métamorphose en mouche (vu sa taille, il a pas vraiment le physique de l'emploi... hehe )


Cololi a écrit:

J'ai été un peu virulent dans ma réaction Embarassed
Oui, ça mérite sanction : pas de nonorgue ni de Wagner pendant une semaine Mr. Green


Cololi a écrit:

Tes goûts en matière de mise en scène ont largement le temps d'évoluer celà dit.
Imagine qu'ils convergent vers les tiens, je deviendrai un parangon du bon goût... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29809
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 14:21

Ah oui Naouri est le plus bluffant. Il joue également dans les autres Offenbach : La Belle Hélène (Agammemnon) et la Vie Parisienne (Baron de Gondremark).

Sinon il est excellent aussi en Golaud et ce que j'ai pu entendre de lui dans Rameau est excellent aussi.

Paragon du bon goût ? Ah non Dieu m'en garde, j'ai mauvais goût. Meilleur goût que David c'est vrai, mais c'est pas très difficile ça bounce

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19228
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 14:25

Cololi a écrit:
Ah oui Naouri est le plus bluffant. Il joue également dans les autres Offenbach : La Belle Hélène (Agammemnon) et la Vie Parisienne (Baron de Gondremark).

Sinon il est excellent aussi en Golaud et ce que j'ai pu entendre de lui dans Rameau est excellent aussi.
Ah oui... son Thésée dans Hippolyte est vraiment superbe!!!
(sinon, toujours chez Offenbach, il y a ses Diables des Contes qui sont géniaux! Mais faut chercher les bandes radio (Lausanne 2003 et Paris 2012...))

Citation :
Paragon du bon goût ? Ah non Dieu m'en garde, j'ai mauvais goût. Meilleur goût que David c'est vrai, mais c'est pas très difficile ça bounce
Faut le dire vite... David peut avoir très bon goût des fois! (bon, moins que moi bien sûr, mais je suis le bon goût incarné, alors forcément, je suis hors catégorie! Mr.Red Mr.Red)


Dernière édition par Polyeucte le Mer 19 Déc 2012 - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 15:05

Mélomaniac, je suis choquée ! Tout ce qui est avec Beuron est forcément merveilleux. cheers
Comme le Docteur. batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 15:30

frere elustaphe a écrit:
Mélomaniac, je suis choquée ! Tout ce qui est avec Beuron est forcément merveilleux. cheers
Comme le Docteur. batman

Bon, je sais pas qui est ce Docteur récurrent dans tes messages

Beuron m'a épaté dans la Grande Duchesse. Ici, de toute façon, son rôle est moindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19228
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 15:49

Mélomaniac a écrit:
Bon, je sais pas qui est ce Docteur récurrent dans tes messages
C'est lui :

enfin eux! hehe

Le personnage d'une série télé : Docteur Who... qui change régulièrement d'acteur principaux et du coup, les scénaristes se sont dit que c'était une bonne idée de lui donner le pouvoir de changer de tête! hehe

Citation :
Beuron m'a épaté dans la Grande Duchesse. Ici, de toute façon, son rôle est moindre.

Le rêve de notre frère... Yann Beuron dans une adaptation opératique de Docteur Who! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Mer 19 Déc 2012 - 15:57

Mélomaniac a écrit:
Costumes casual, j'exècre. Va-t-on à l'Opéra pour voir des habits de la vie de tous les jours ?

Tu t'habilles souvent en grosse mouche ? What the fuck ?!?

J'avais emprunté ce DVD à la médiathèque Marguerite Duras, je l'ai rendu après en avoir seulement regardé 10 minutes, j'ai trouvé ça trop moche... Décors, coistumes, jeu forcé... En revanche je suis tombé il y a longtemps sur la fin de la Vie Parisienne également mis en scène par Pelly à la télévision et j'avais adoré. J'aimerais bien acheter le DVD. En fait je ne connais pas du tout Offenbach à l'exception des Contes d'Hoffmann (avec Sutherland, Domingo, Bacquier... J'adore ce disque).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 23 Déc 2012 - 12:41

Cleme a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Soirée Opéra sur Grand Ecran

La Belle Hélène mise en scène par Laurent Pelly...

J'attaque. Au moins, après avoir vu son Orphée aux Enfers, je suis prévenu... Confused


Alors tu en as pensé quoi ?

DavidLeMarrec a écrit:

La mise en scène de Pelly est à son habitude non seulement terriblement efficace, mais intéressante, elle apporte vraiment des choses sur l'oeuvre et en tout cas ne l'enferme pas dans un mauvais comique de boulevard.

antrav a écrit:

Ça fait décousu, les ballets de maîtres-nageurs n'apportent rien et c'est le bazar sur scène. Tous ce choeur et ces chanteurs en maillot de bain pendant 3 heures ça me lasse quand même. Trop de fantaisie tue la fantaisie pour moi. Mais je ne réclamerais pas plus de blagues grivoises de boulevard. Quelque chose de drôle et d'élégant, léger, le texte suffit à apporter la fantaisie nécessaire de toute façon.

hehe C'est amusant, quatre ans après, je peux poster mon message, il est toujours dans le droit fil de la discussion.

J'étais fatigué, je n'en ai regardé que la moitié.
Pour ce que j'en ai vu, désolé, je n'adhère pas. Je suis plutôt de l'avis d'Antrav. Je ne dénie pas l'intelligence des idées, soulevée par David, mais leur concrétisation scénique heurte tout simplement ce que j'ai envie de voir.

Lott en chemise de nuit, au lit avec son mari en pyjama, (symbole du vieux couple de routine) qui se prend à rêver qu'elle est la Belle Hélène. De là un télescopage entre la triviale réalité et une Grêce onirique, fantasmée, qui verse dans la pacotille.
Certes Offenbach voulait caricaturer le Grand Opéra et ses sujets mythologiques, mais ce qui me gêne ici (un peu) c'est l'actualisation et (beaucoup) c'est la laideur assumée de certains costumes : celui de Naouri, en guenilles. Et les Rois, sanglés d'un oreiller... En fond de scène, a-t-on besoin de voir Yann Beuron prendre sa douche ? Et ces touristes qui photographient comme des paparazzi pour que le plus gogo d'entre nous comprenne bien la mise en abyme...
En tant que spectateur, j'ai l'impression qu'on me prend pour un plouc, qui a absolument besoin qu'on actualise le contexte (sinon ce srait ringard, of course), et qu'on surligne les intentions au cas où l'on serait trop bête pour comprendre la subtilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81841
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 23 Déc 2012 - 12:45

Franchement, tu trouves que ça collerait si on mettait des décors antiques grandioses?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 23 Déc 2012 - 13:00

Non, pas forcément. N'opposons pas un excès à l'autre.
On trouve déjà beaucoup de parodie dans le sujet, le livret, les situations : est-ce besoin que la mise en scène caricature toutes ces intentions ?

Le problème, de fond, est surtout l'ego des metteurs en scène qui ont besoin de marquer l'esprit par la surenchêre d'effets.

Le mauvais goût, ça paie toujours... quitte à prendre le spectateur en ôtage et à lui faire croire par une espèce de chantage intellectuel qu'il doit aimer ça sous prétexte que la représentation de cet opéra Second Empire ne survivrait pas à une mise en scène sobre.

Comme pour Orphée, où Pelly emploie le même procédé, on nous oppose une réalité triviale, affligeante (un entrepôt pour Orphée, une chambre à coucher ici) avec des fantasmes d'Olympe, d'Enfer, de Grêce Antique où l'onirisme sert d'alibi au grotesque, au laid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14598
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 23 Déc 2012 - 13:32

Mélomaniac a écrit:
Non, pas forcément. N'opposons pas un excès à l'autre.
On trouve déjà beaucoup de parodie dans le sujet, le livret, les situations : est-ce besoin que la mise en scène caricature toutes ces intentions ?

Le problème, de fond, est surtout l'ego des metteurs en scène qui ont besoin de marquer l'esprit par la surenchêre d'effets.

Le mauvais goût, ça paie toujours... quitte à prendre le spectateur en ôtage et à lui faire croire par une espèce de chantage intellectuel qu'il doit aimer ça sous prétexte que la représentation de cet opéra Second Empire ne survivrait pas à une mise en scène sobre.

Comme pour Orphée, où Pelly emploie le même procédé, on nous oppose une réalité triviale, affligeante (un entrepôt pour Orphée, une chambre à coucher ici) avec des fantasmes d'Olympe, d'Enfer, de Grêce Antique où l'onirisme sert d'alibi au grotesque, au laid.
La Belle Hélène et Orphée sont bien des caricatures de la Grèce antique et de la mythologie, et il y a souvent des références à l'actualité de son époque dans Offenbach (le "Il grandira car il est espagnol" de la Périchole), la tradition veut d'ailleurs qu'on modifie souvent les dialogues pour y introduire des clins d'oeil à l'actualité du moment.

Les mises en scène "sobres" sont généralement à mourir d'ennui (il y a quelques Vie Parisienne gratinées dans le genre) et comme par hasard musicalement aussi, parce qu'Offenbach sans le nerf, l'entrain, la joie, ça ne vaut pas tripette.

La chambre à coucher des époux bourgeois, c'est bien dans l'introduction chez Minkowski (l'ouverture avant l'ouverture), et la chambre à coucher a une place centrale dans l'oeuvre, avec le duo du rêve : ne boude pas ton plaisir par excès de rigorisme et visionne par exemple le Paris en slip de Tarzan (très Grand Magic Circus) et l'Hélène sensuelle de Savary à Lausanne dans ce même duo, Offenbach c'est ça ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 23 Déc 2012 - 13:40

Ah mais non mais non, je ne suis pas forcément un Père-la-Rigueur, j'aime la fantaisie, l'humour, les clins d'oeil à l'actualité, les jeux de mots mis à jour (L'eau d'Issey, ça m'a pas échappé...)

Mais là je trouve ça parfois très moche... Confused

Enfin, globalement rien de rédhibitoire non plus de regarder ce spectacle, mais de là à dire que j'aime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81841
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 23 Déc 2012 - 13:42

Je n'avais pas pensé à te déconseiller ce spectacle que j'avais trouvé formidable tellement j'avais oublié que c'était effectivement "transposé"; ça me paraît si évident de le représenter de cette façon... je n'avais pas pensé qu'on pouvait trouver ça dérangeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 23 Déc 2012 - 13:49

Tu as eu le temps de t'habituer Xavier...

Ce que je regrette peut-être au fond de moi, c'est que les circonstances (très bon orchestre, diction idiomatique, des chanteurs attachants et performants, superbe qualité audiovisuelle...) étaient réunies pour offrir des représentations qui puissent me combler, et qu'hélas la mise en scène ruine ces attentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 23 Déc 2012 - 14:01

Mélomaniac a écrit:
quitte à prendre le spectateur en ôtage et à lui faire croire par une espèce de chantage intellectuel qu'il doit aimer ça sous prétexte que la représentation de cet opéra Second Empire ne survivrait pas à une mise en scène sobre.

Mais est-ce que c'est vraiment le cas, ici ? Je veux dire est-ce que c'est fondamentalement le propos sous-jacent ? Honnêtement, je n'en suis pas sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 23 Déc 2012 - 14:02

Toutes tes critiques me donnent envie d'acheter les DVD, Melomaniac hehe
coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29809
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 23 Déc 2012 - 15:00

Alifie a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Non, pas forcément. N'opposons pas un excès à l'autre.
On trouve déjà beaucoup de parodie dans le sujet, le livret, les situations : est-ce besoin que la mise en scène caricature toutes ces intentions ?

Le problème, de fond, est surtout l'ego des metteurs en scène qui ont besoin de marquer l'esprit par la surenchêre d'effets.

Le mauvais goût, ça paie toujours... quitte à prendre le spectateur en ôtage et à lui faire croire par une espèce de chantage intellectuel qu'il doit aimer ça sous prétexte que la représentation de cet opéra Second Empire ne survivrait pas à une mise en scène sobre.

Comme pour Orphée, où Pelly emploie le même procédé, on nous oppose une réalité triviale, affligeante (un entrepôt pour Orphée, une chambre à coucher ici) avec des fantasmes d'Olympe, d'Enfer, de Grêce Antique où l'onirisme sert d'alibi au grotesque, au laid.
La Belle Hélène et Orphée sont bien des caricatures de la Grèce antique et de la mythologie, et il y a souvent des références à l'actualité de son époque dans Offenbach (le "Il grandira car il est espagnol" de la Périchole), la tradition veut d'ailleurs qu'on modifie souvent les dialogues pour y introduire des clins d'oeil à l'actualité du moment.

Les mises en scène "sobres" sont généralement à mourir d'ennui (il y a quelques Vie Parisienne gratinées dans le genre) et comme par hasard musicalement aussi, parce qu'Offenbach sans le nerf, l'entrain, la joie, ça ne vaut pas tripette.

La chambre à coucher des époux bourgeois, c'est bien dans l'introduction chez Minkowski (l'ouverture avant l'ouverture), et la chambre à coucher a une place centrale dans l'oeuvre, avec le duo du rêve : ne boude pas ton plaisir par excès de rigorisme et visionne par exemple le Paris en slip de Tarzan (très Grand Magic Circus) et l'Hélène sensuelle de Savary à Lausanne dans ce même duo, Offenbach c'est ça ! Wink

+1000

Le plus grave, c'est finalement plutôt de passer à côté du fait que chaque chanteur sur scène croit à 2000% à ce qu'il fait, et ça apparement Melomaniac tu ne le vois pas. Ce très vivant. Mais pas seulement ... ils évitent le mauvais goût justement.
Ca me semble tout à fait dans l'esprit de cette musique ... et du livret.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 23 Déc 2012 - 16:57

Cololi a écrit:


+1000

Le plus grave, c'est finalement plutôt de passer à côté du fait que chaque chanteur sur scène croit à 2000% à ce qu'il fait, et ça apparement Melomaniac tu ne le vois pas. Ce très vivant. Mais pas seulement ... ils évitent le mauvais goût justement.
Ca me semble tout à fait dans l'esprit de cette musique ... et du livret.
Very Happy Ah mais si je le vois, je n'ai pas dit le contraire, et je l'atteste. Laurent Naouri par exemple est exceptionnel de présence, de volume, de diction. Sa conviction ne fait aucun doute et crève l'écran. De même que l'Oreste, flanquée de deux courtisanes encanaillées.
Comme dans La Grande Duchesse, Felicity Lott est très à l'aise dans ce rôle de bourgeoise séductrice avide de la chair fraiche de Pâris : une louve prête à croquer le Berger. Yann Beuron lui-même est excellent pour incarner l'intelligence du personnage.

Bref, je n'ai rien à redire quant à l'implication des chanteurs (seuls les Rois me semblent un peu falots, leur voix d'ailleurs pas très bien captée dans le célèbre air Ces rois remplis de vaillance...)
Ce sont seulement certains aspects esthétiques de la mise en scène qui me posent question... Confused

Mariefran a écrit:
Toutes tes critiques me donnent envie d'acheter les DVD, Melomaniac
Tu veux dire que ce sont mes réticences qui te motivent à acheter ?
Eh beh tant mieux : comme je l'ai déjà dit, mes goûts sont spéciaux, et une très large majorité de spectateurs aime ces DVD, ce qui montre assez que ce sont mes critères ou ma perception qui sont décalés.
Je ne suis pas un Drammophile avide de géniales mises en scène mais un simple Mélomane.
J'en ai dit assez je pense en disant mon nom... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 30 Déc 2012 - 3:16

L'Acte I de La Belle Hélène selon Laurent Pelly m'avait décontenancé.
J'ai regardé ce soir les deux Actes suivants et, prévenu de cette mise en scène décalée, j'ai pu effectivement apprécier une formidable direction d'acteurs où les gestes, les attitudes sont guidés avec un grand talent de comédie, et s'appuient sur une équipe acquise à la cause, enivrée de spectacle, jusqu'au vétéran Michel Sénéchal.
Et bien sûr Felicity Lott, délicieuse en grande bourgeoise encanaillée.
Le duo de séduction au lit, investi par un troupeau de moutons ajoute un élément burlesque vraiment astucieux.

Du coup, même le dernier acte ambiance sea, sex and sun, tout le monde en costume de bain, laisse oublier la transposition et nous invite à la réjouissance.
Nombreux clins d'oeil, jusque dans les éléments du décor : par exemple une enseigne à la pub de Pathmons, pour Patmos hehe
Si le souhait d'Offenbach était de dynamiter le grand opéra à sujet mythologique, et de nous en amuser, le pari est réussi -moyennant actualisation mais non trahison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14598
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 30 Déc 2012 - 3:51

Ca ira pour cette fois, mais qu'on ne t'y reprenne plus, sans quoi c'est directement le cachot des marris récalcitrants !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24799
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 30 Déc 2012 - 13:24

Alifie a écrit:
Ca ira pour cette fois, mais qu'on ne t'y reprenne plus, sans quoi c'est directement le cachot des marris récalcitrants !

Oui, c'est drôle... Neutral

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 14598
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 30 Déc 2012 - 14:16

Par contre, pour trouver un DVD de la Périchole, ça m'a l'air un peu plus scratch celle de Savary, à la sauce latino, est une adaptation qui prend de très grandes libertés avec l'original ... quoique Offenbach orchestré en salsa hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   Dim 30 Déc 2012 - 19:31

Mélomaniac a écrit:

Le duo de séduction au lit, investi par un troupeau de moutons ajoute un élément burlesque vraiment astucieux.
En même temps, ce n'est qu'un rêve et c'est la nuit donc les moutons ont toute leur place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Offenbach: "Opéras" en CD&DVD   

Revenir en haut Aller en bas
 
Offenbach: "Opéras" en CD&DVD
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Offenbach: "Opéras" en CD&DVD
» Monitoring: 5" ou 8"?
» z'avez dit "lutherie sauvage"?
» "La Tour"
» Festival à Meaux 77 "Fine Resophonic" expose!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: