Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 soif de découvertes en musique médiévale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Sam 20 Fév 2010 - 10:05

Frère Elustaphe a écrit:
J'ai music of the gothic era

A croire que tu fais discothèque commune avec Natrav

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Sam 20 Fév 2010 - 11:25

Je change de discothèque tous les jours. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Sam 20 Fév 2010 - 11:57

Frère Elustaphe a écrit:
Je change de discothèque tous les jours. study

De plus en plus intéressant

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Sam 20 Fév 2010 - 14:51

natrav a écrit:
Je viens d'acquérir le magnifique coffret de van Nevel et du Huelgas ensemble qui reprend l'ensemble de leurs enregistrements de la polyphonie médiévale franco-flamande et Renaissance. Des merveilles, 15 CD bien tassés et le livret de tous les textes traduits. Pas d'info sur les oeuvres et les compositeurs. D


moi aussi! je n'ai pas commencé à l'écouté mais je sens que je vais me régaler! à 26 euros, c'est une affaire (sur amazon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hein ?
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Dim 21 Fév 2010 - 16:26

Je viens de commander ces deux versions du Roman de Fauvel. (Celle de Clemencic est celle présente sur le coffret cité plus haut. Seul bémol: le livret n' est pas traduit en français moderne. Du coup, je me suis en plus laissé gentiment tenté par le CD de Joel Cohen qui lui, possède une traduction.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Dim 31 Oct 2010 - 23:45

Je viens de me procurer le cd "codex Manesse",qui reprend des oeuvres des Minnesinger du manuscrit d'Heidelberg.On y trouve des chants de Walther von der Vogelweide et d'un certain "Tanhuser";-)...J'ai consulté,sur le site de l'université d'Heidelberg,le codex qui est en ligne,mais je ne vois que du texte.Pas de partitions.Qu'en est-il vraiment?Existe t'il des partitions de ces Minnesinger,ou autre troubadours et trouvères?La notation musicale,me semble t-il,existait à cette époque,mais ces enregistrements,superbes du reste,se fondent sur quoi en définitive?Si quelqu'un a une idée...Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Ven 3 Aoû 2012 - 14:01

Bon je vais réouvrir une vieille cire...

En ayant acheter il y a quelques années le coffret Musique Sacrée de Harmonia Mundi, j'avais adoré leur premier Cd nous faisant découvrir les premier chants Chrétiens, byzantin, vieux-romain, mozarabe,...

J'avais été particulièrement conquis par les chants vieux-romains si bien que j'en redemande d'autres mais ça m'a l'air assez rare...

Si quelqu'un connais des Cds de ce type de chant et peut me les proposer, ca m'irait très bien Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
avatar

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Ven 3 Aoû 2012 - 14:09

Qu'appelles-tu vieux-romain ?!? La musique de la rome antique ? paléochriétienne ? ou ou ??

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Ven 3 Aoû 2012 - 14:25

Ah non vieux-romain comme c'est indiqué dans le livret (et sur wikipédia dans le thème chant chrétien): avec la scission et l'élatement de l'Europe, le chant chrétien va lui aussi connaitre de grande divergence suivant le lieu ou il est chanté: en Espagne, c'est le chant Mozarabe, à Rome, le vieux-romain, à Milan, le chant ambrosien,etc...

Ce sont ces différents chants du X et XIème siècle qui m'intéressent et plus particulièrement le vieux-romain. Voilà Smile



voilà le lien si tu veux lire:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chant_chr%C3%A9tien

et le passage qui nous intéresse:

"Durant le haut Moyen Âge, les liaisons entre les différents centres de l'empire romain sont très limitées. Aussi voit-on se produire une scission dans la liturgie et le chant chrétien : dans chaque siège se développe une liturgie et un chant autonome. Par exemple, à Milan se développent la liturgie et le chant ambrosien, du nom de l'évêque de Milan, Saint Ambroise ; à Rome on trouve le chant vieux-romain ; en France c'est le chant gallican ; en Espagne le chant mozarabe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
avatar

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Ven 3 Aoû 2012 - 14:35

Ah ! okay, merci.

Bon ben je n'ai rien à te conseiller alors… Mr. Green

Tu as regardé dans le catalogue d'harmundia mundi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Ven 3 Aoû 2012 - 14:43

Ahah pas grave Wink Je suis en train justement mais vu que généralement le compositeur n'est pas connu, ca risuqe d'être un peu chiant à trouver Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Ven 3 Aoû 2012 - 14:47

Pour la musique des IXème, Xème et XIème siècles, tu peux évidemment continuer de creuser dans la discographie de Marcel Pérès.

Ensuite je te conseille ce très bel album, qui est en fait une réédition d'un album HM indisponible :
Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Ven 3 Aoû 2012 - 14:49

Ouiiiiiii, j'en ai trouvé un déjà!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
avatar

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Ven 3 Aoû 2012 - 14:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Ven 3 Aoû 2012 - 15:00

Oui Merci beaucoup à vous 2, je pense que j'ai de quoi faire avec tout cela Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23340
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Jeu 20 Juin 2013 - 21:55

La Fête de l'Âne

Office et Fêtes des fous pour le jour des sous-diacres

Sergio Vartolo, contre-ténor
Mieczyslaw Antoniak, contre-ténor, ténor
Andrew Schultze, baryton
Réné Zosso, vielle à roue
René Clemencic, flûte à bec
Mikis Michaelides, vièle, rebab
Frantisek Pok, cornet à bouquin, trompe marine, cornemuse
Andras Kécskès, luth, qobus
Esmail Vasseghi, tambour, tympanon
Anne Osnowycz, épinette des Vosges


(Harmonia Mundi, septembre 1979)

Comme une résurgence des Saturnales romaines, il se passait de drôles de choses dans les églises du Moyen Âge entre les jours de Noël et l'Epiphanie.
Inversion des hiérarchies ecclésiastiques, détournement grivois des symboles religieux, simulacre licencieux de célébration liturgique, libations. Cette tradition frondeuse agissait comme une périodique soupape de sûreté auprès des basses congrégations du clergé.
A ma connaissance, seul la gouailleuse équipe de Clemencic a su crédiblement revitaliser cette si étrange coutume médiévale : on se réjouit ici d'une bienfaisante verve qui encanaillait déjà leur performance des Carmina Burana. Voix en goguette et instrumentarium débridé.
Ca commence comme une joyeuse procession, avant que la crépitante vielle à roue de René Zosso embraye sur un Orientis Partibus complètement déluré.
Les chanteurs sont aussi acteurs et bruiteurs de cette prestation qui crève l'écran, où la parodie coule de source -non pas exhumation, mais reconstitution. Plus gaulois que nature. Subversif et démesuré comme il sied -une audace, une désinhibition qui font cruellement défaut à l'album The Feast of Fools animé par Philip Pickett (Oiseau Lyre).
L'émotion n'est pas absente, au contraire c'est elle qui porte ce théâtre libertin, et qui éclate dans un défoulant Lux optata claruit. Et quand résonnent finalement les cloches du Omnia tempus habent, on sent que la catharsis a agi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Jeu 20 Juin 2013 - 22:08

Merci, ça e donne envie d'écouter. Il faudrait que je trouve un site pour écouter des extraits, il n'est pas sur Musicme.

Ce que tu décris me fait penser à la fête des fous dans Le Bossu de Notre-Dame (non ma culture ne se limite pas au Disney. D'ailleurs j'ai prévu de lire Notre Dame de Paris.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23340
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Jeu 20 Juin 2013 - 22:16

C'est en outre un des disques les plus enthousiamants qu'on puisse écouter pour se familiariser avec une reconstitution crédible de la musique médiévale.

Je suis sûr qu'on doit le trouver dans les bonnes médiathèques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16669
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Dim 13 Oct 2013 - 14:02

coucou 

Je me rends compte (avec hor-reur Mr. Green) que j’ai pas mal de choses en plain-chant médiéval, mais pratiquement rien en grégorien (au sens strict). Z’avez des conseils discographiques ? Surprised  (merci d’avance)


(c’est vraiment le bordel, les sujets pour la musique médiévale, on ne sait pas où poster... hehe Neutral)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23340
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Dim 13 Oct 2013 - 16:01

Lucien, au sujet du chant grégorien, a écrit:

c’est vraiment le bordel, les sujets pour la musique médiévale, on ne sait pas où poster...
 
 
Effectivement Mr.Red 
 
J'ai préféré répondre ici : http://classik.forumactif.com/t2507-monodie-gregorienne-polyphonie-medievale#886231
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16669
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Dim 13 Oct 2013 - 16:12

Mélomaniac a écrit:
Effectivement Mr.Red
’faudrait mettre de l’ordre dans tout ça ! siffle Mr. Green 
 
Mélomaniac a écrit:
J'ai préféré répondre ici : http://classik.forumactif.com/t2507-monodie-gregorienne-polyphonie-medievale#886231
merci. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23340
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Lun 9 Mar 2015 - 23:51

Smile Réédition en album de quatre disques du Ferrara Ensemble chez Arcana, devenus indisponibles -une aubaine :

http://www.amazon.fr/Figures-Harmony-Songs-Codex-Chantilly/dp/B00SBVHEY0

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Mar 10 Mar 2015 - 10:11

Pourquoi a-t-elle d'aussi grands pieds ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Musica Enchiriadis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : Genève
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Sam 16 Sep 2017 - 14:04

Déterrement de post, mais comme ça parlait de différentes belles choses à écouter du Moyen Age... Et c'est long le Moyen Age: autant de siècles que la Renaissance, le baroque, le classique et le romantisme réunis !

Voici une page où je mets en contexte différentes oeuvres médiévales à écouter, en utilisant les sous-divisions de ce long Moyen Age : école de St-Martial, école de Notre-Dame, Ars antiqua, Ars nova, Trecento, Ars subtilior. Chaque fois, un ou deux exemples audios.

C'est ici !

Et j'ai résumé le tout dans une frise chronologique interactive, avec les videos YouTube attachées :



Au plaisir de lire vos retours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4613
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Sam 16 Sep 2017 - 14:55

Ton blog a l'air intéressant. Ca parle d'un sujet rare ici. J'ai toujours eu du mal à voir les différences entre ces styles de musiques médiévaux (ma dernière tentative d'exploration de ce domaine s'était faite avec "l'histoire de la musique en bandes dessinées" ou beaucoup de compositeurs médiévaux sont cités).

Il est noté dans ta page d'accueil que le chant grégorien aurait été révélé par Dieu à "Satin" Grégoire. Est ce une faute de frappe pour "saint" Grégoire ?

Une idée reçue que j'avais c'était que le chant grégorien avait été nommé ainsi car réglementé lors de la réforme grégorienne par Grégoire VII au XIe siècle (une grande réforme de l'Eglise même si je ne sais pas les détails), mais dans ta frise c'est avant (au IXe siècle) donc le nom ne viendrait pas de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Musica Enchiriadis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : Genève
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Sam 16 Sep 2017 - 15:18

Merci pour le retour, et évidemment il fallait lire Saint-Grégoire, c'est corrigé !

Glocktahr a écrit:
Une idée reçue que j'avais c'était que le chant grégorien avait été nommé ainsi car réglementé lors de la réforme grégorienne par Grégoire VII au XIe siècle (une grande réforme de l'Eglise même si je ne sais pas les détails), mais dans ta frise c'est avant (au IXe siècle) donc le nom ne viendrait pas de ça.

Le chant grégorien est un terme générique qui désigne plusieurs traditions de chants monodiques à usage liturgique. Il englobe le vieux-romain, le milanais, le gallican... La liturgie n'a jamais pu être uniformisée, malgré les nombreuses tentatives (en particulier sous les Carolingiens).

En tout cas, l'adjectif grégorien renvoie à un Grégoire bien avant le Grégoire VII.
Il s'agit de Grégoire le Grand, nommé aussi le pape Grégoire I (590-604). Lors de la tentative de réforme des Francs, on a aussi pensé qu'il pouvait s'agir du pape Grégoire II (715-731), sans forte conviction.
Le chant pratiqué en France provient de toute façon du Vieux-Romain, déjà attesté au Ve siècle. C'est donc une vieille histoire, sans compter que le chant romain puise ses racines en partie dans les chants de synagogues !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29159
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Sam 16 Sep 2017 - 18:58

Et bien, je vais être franc : voilà la synthèse claire mais expliquant l'essentiel sur la musique du Moyen Âge dont je rêvais ! J'avais trouvé le peu d'ouvrage d'histoire de la musique que j'avais consulté très confus, ne sachant pas mettre en évidence l'essentiel.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4462
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Sam 16 Sep 2017 - 19:20

C'est tout bonnement extraordinaire - moi non plus, je n'avais jamais rien trouvé qui se rapproche de ton site. Quelle richesse d'information, quelle qualité «pédagogique» et quel travail de réalisation numérique soigné! Je suis sincèrement très admiratif. Merci de nous permettre de le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Sam 16 Sep 2017 - 19:31

J'ai été tout simplement IMPRESSIONNÉ !
Félicitations. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4613
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Dim 17 Sep 2017 - 9:04

J'ai repéré une autre faute de frappe. Dans la partie de la frise consacrée à Léonin, il manque un "T" à Rythmique.

Ton site est effectivement très intéressant et explique bien les choses, félicitations.

J'ai une question au sujet d'Hildegard von Bingen. Ici quelqu'un (Zeno je crois, qui n'a pas posté depuis longtemps) m'avait dit que dans les partitions (enfin les choses écrites) qui nous en reste il n'y a que la partie vocale. Les parties instrumentales qu'on entend dans les disques (ou comme dans l'extrait sur ta frise) seraient des reconstitutions par des musicologues ultérieurs. Est ce vraiment comme ça ?

Et aussi au sujet d'Hildegard von Bingen, quelqu'un qui avait fait des études de musicologie m'avait dit que le "v" dans son nom se prononçait comme le "v" français (et non comme un "f" comme l'allemand d'aujourd'hui) car au lieu et au moment où elle vivait c'était ainsi, ce qui donne un mélange allemand/français surprenant. (J'ai déjà aussi vu écrit "Hildegarde de Binge", là ça simplifie tout).

Bon ce ne sont pas des questions hyper importantes, mais c'est la première fois que j'ai quelqu'un sous la main qui est à fond là dedans.

Encore une fois félicitations pour ton site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3092
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Dim 17 Sep 2017 - 9:20

je me joins au concert de louanges salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Musica Enchiriadis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : Genève
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Dim 17 Sep 2017 - 11:09

Merci à tous pour vos retours positifs, ça fait très plaisir !  mains

Glocktahr a écrit:
J'ai une question au sujet d'Hildegard von Bingen. Ici quelqu'un (Zeno je crois, qui n'a pas posté depuis longtemps) m'avait dit que dans les partitions (enfin les choses écrites) qui nous en reste il n'y a que la partie vocale. Les parties instrumentales qu'on entend dans les disques (ou comme dans l'extrait sur ta frise) seraient des reconstitutions par des musicologues ultérieurs. Est ce vraiment comme ça ?

Oui, tout ce répertoire n'est conservé que par la notation de la mélodie. Il n'y a rien d'autre (pour les séquences, les antiennes, les mélodies de troubadours et trouvères, ...). Les interprètes qui ont redécouvert ces pièces, face à cette musique, ont d'abord pensé que les accompagnements existaient mais n'étaient pas notés ou conservés. Il s'agit donc d'un choix (pas toujours justifiable d'ailleurs), pour rendre peut-être l'écoute plus agréable. On ne peut pas non plus parler de reconstitutions non plus, parce qu'une reconstitution implique des éléments à combler, remplir/créer sur une base existante assez solide. Là c'est une sorte d'arrangement  Smile On utilise des instruments susceptibles de représenter l'époque en question.

De la même façon, la réalisation de la basse continue du début XVIIe siècle relève de la reconstitution. Peu de choses sont notées, et le résultat sonore dépend principalement des choix du groupe. Et c'est très divers ! Ca va du sobre et hypothétiquement fidèle, à une débauche de sonorités qui n'ont sans doute rien à voir avec la pratique de l'époque (voir par exemple certains disques de l'Arpeggiata, modernisation/ethnisisation non justifiable).
Pour le Moyen Age, on ajoute souvent quelques notes tenues, ou des 5te à vide, sur les notes principales du mode...

Glocktahr a écrit:
Et aussi au sujet d'Hildegard von Bingen, quelqu'un qui avait fait des études de musicologie m'avait dit que le "v" dans son nom se prononçait comme le "v" français (et non comme un "f" comme l'allemand d'aujourd'hui) car au lieu et au moment où elle vivait c'était ainsi, ce qui donne un mélange allemand/français surprenant. (J'ai déjà aussi vu écrit "Hildegarde de Binge", là ça simplifie tout).

Je me méfie toujours des reconstructions linguistiques si lointaines. Surtout à une époque où le nom réel et le nom dans les manuscrits (latinisés souvent) ne coïncident pas. On a essayé de faire pareil avec la rpononciation du latin en France au XV-XVIe siècles, où certains ensembles disent "Sanctous" ou lieu de "Sanctus"...
Un linguiste serait plus à même de répondre qu'un musicologue Very Happy .Moi je n'ai pas de certitude là-dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Musica Enchiriadis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : Genève
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Dim 17 Sep 2017 - 11:57

Pour donner un exemple auditif des habitudes d'exécution actuelles de la musique médiévale, on peut écouter "Flavit Auster", une belle mélodie tirée du Codex Huelgas.
L'original contient uniquement la ligne de chant avec les paroles. Aucun instrument, ni percussion.

Ici, version instrumentale, avec ajout de voix supplémentaires et de percussion :


Ici une version vocale à 3 voix (Jordi Savall a composé les 2 voix supplémentaires). C'est très très beau, mais n'a rien à voir avec les sonorités/harmonies qu'on pouvait sans doute entendre à l'époque :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Musica Enchiriadis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : Genève
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   Jeu 5 Oct 2017 - 1:43

(il y a la suite de la frise, pour les curieux -> Renaissance) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: soif de découvertes en musique médiévale   

Revenir en haut Aller en bas
 
soif de découvertes en musique médiévale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» soif de découvertes en musique médiévale
» Les meilleures sorties en musique médiévale
» La musique médiévale
» Akiko Shikata
» La musique au 19 ème siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: