Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Gounod - Faust

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptySam 24 Mai 2008 - 15:37

Bien, j'ai décidé d'ouvrir un fil sur ce grand compositeur français que l'on résume trop souvent à l'air des bijoux. Il y a une discographie assez féconde en ce qui concerne Faust, voire Roméo et Juliette et Mireille mais le reste des opéras connait peu d'enregistrements et encore moins pour les oeuvres non-opératiques.

Parlons du sujet qui fâche : FAUST rambo rambo rambo

Faust, oeuvre bien typique du grand opéra français est très connu pour ses deux fameux airs : celui des bijoux et celui du ténor (grrrrmbldgkmg) "Salut, demeure chaste et pure".

La version Plasson est considérée comme l'une des meilleures. Rappelons qu'elle est avec Cheryl Studer, José Van Dam... Seulement, je trouve que Van Dam est justement un peu limite en Méphisto. L'ensemble m'ennuie un peu.

La version avec Prêtre, Freni, Domingo et Ghiaurov est très bonne pour ma part. Certes, la diction n'est pas des meilleures pour Freni siffle, mais je trouve qu'elle colle très bien au personnage (nunuche quoi). Par contre, j'ai un peu de mal à imaginer Domingo en jeune premier Mr. Green mais bon...

Et celle avec Bonynge, Sutherland, Corelli et Ghiaurov très bon... Une version très jouissive (pas de sous-entendu), un français approximatif pour Sutherland et Corelli, mais au final c'est très pompier, très explosif. J'adore. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptySam 24 Mai 2008 - 16:51

C'est bien, maintenant que tu as listé à peu près toutes les versions à éviter, on peut passer aux choses sérieuses ? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptySam 24 Mai 2008 - 19:41

(prépare son fusil à pompe)

Vas-y, je t'attends. rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptySam 24 Mai 2008 - 21:05

Elvira a écrit:
Bien, j'ai décidé d'ouvrir un fil sur ce grand compositeur français que l'on résume trop souvent à l'air des bijoux. Il y a une discographie assez féconde en ce qui concerne Faust, voire Roméo et Juliette et Mireille mais le reste des opéras connait peu d'enregistrements et encore moins pour les oeuvres non-opératiques.

Bon, en attendant le massacre et plus de sanglants affrontements d'avis sur les différentes interprétations de Faust (sujet sur lequel j'avoue ma totale, mais alors totale, incompétence), je glisse ici un petit coup de projecteur du côté des "œuvres non-opératiques" avec cet enregistrement:

Gounod - Faust 410Y1PJVX6L._SL500_AA240_

Requiem en do majeur / Ave Maria / Marche solennelle pour orgue
Hubert Dény (basse), Gilles Vitale (ténor), Pascale Mélis (orgue), Maîtrise des Hauts-de-Seine, Chœur d'enfants de l'Opéra National de Paris, Orchestre Bernard Thomas, direction Francis Bardot, 1996. (Forlane, 2001)

Il semble qu'il s'agisse de l'unique enregistrement intégral existant du Requiem de Gounod, qui date de 1895. On ne rechignera donc pas dessus, la comparaison avec d'autres versions étant pour le moins problématique. Certes, l'œuvre n'est pas du même calibre que le Requiem de Mozart, mais elle ne dépare pas vraiment comparée, mettons, à celui de Duruflé, et on peut s'interroger sur les raisons de l'ostracisme dont elle semble faire l'objet. L'Introïtus et le Kyrie sont très prenants, profonds et tendus. On a la surprise de retrouver dans le Dies Irae la musique d'une célèbre pub pour du café d'il y a quelques années (cherchez le rapport?...), ce qui est un peu déstabilisant au moment de la découverte, mais du point de vue purement musical, la séquence poursuit dans la même voie que ce qui précède, ainsi que le bref Sanctus qui lui succède. Plus tranquille et éthéré, le Benedictus monte progressivement vers les hauteurs célestes. L'œuvre s'achève sur un Pie Jesu et un Agnus Dei.

Les deux courtes œuvres qui accompagnent ce Requiem sont plus anecdotiques (particulièrement l'Ave Maria qui est en fait une adaptation de Bach), mais le disque mérite tout à fait qu'on lui prête l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptySam 24 Mai 2008 - 23:25

Comme Gounod était un piètre rythmicien, la musique pure (quatuors exceptés) passe moins bien... Ca explique peut-être, en plus de l'instinct grégaire des programmateurs, la moindre programmation.

Personnellement, je trouve cette oeuvre terriblement plate et inoffensive.

Déjà, un Requiem en ut majeur, ça dit tout.

Voilà, tu voulais du sanglant, tu en as. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptySam 24 Mai 2008 - 23:31

Je ne connais pas ce Requiem, mais je l'écouterais avec plaisir, na !

Par contre, je trouve ses deux symphonies pas déplaisantes du tout à écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptySam 24 Mai 2008 - 23:35

Pour FAUST :

Ghiaurov

Gounod - Faust - le veau d'or sur le Voustuyau
Lien retiré par la modération

Christoff

http://fr.youtube.com/watch?v=muy6DtnZ2Xg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptySam 24 Mai 2008 - 23:43

Donna Elvira a écrit:
Je ne connais pas ce Requiem, mais je l'écouterais avec plaisir, na !

Par contre, je trouve ses deux symphonies pas déplaisantes du tout à écouter.
Déplaisant, Gounod ne l'est jamais. Intéressant, pas toujours. Les oeuvres symphoniques, oui, ça se laisse écouter.

Je recommande surtout, hors opéra, ses deux quatuors par le Quatuor Danel (ancien vainqueur à Evian), son magnifique.

Sinon, côté opéras, il y a la Reine de Saba et Mireille qu'il faut absolument connaître, peut-être même avant Faust. Roméo est moins abouti, il me semble, un peu moins de personnalité, mais c'est de la belle musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83770
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 0:10

Sinon y a déjà un sujet général sur Gounod.

Ca ne serait pas mieux de cibler la discographie de telle ou telle oeuvre?

Sinon ça va être le foutoir ou bien faire doublon avec le sujet général...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 9:49

Alors pour en revenir à la discographie du Faust, je dirais que je me laisserais bien tenter (Twisted Evil) par la version Cluytens. Je craignais un peu ce que j'avais pu lire sur le Méphisto de Boris Christoff, mais après l'avoir entendu chanter l'air du Veau d'Or dans le lien Youtube proposé par Elvira, je trouve ça plutôt jouissif! Y a-t-il des gens qui pourraient m'en dire plus sur ce disque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 11:41

Citation :
Y a-t-il des gens qui pourraient m'en dire plus sur ce disque?

Oui, alors déjà il y a deux versions avdc Christoff, je crois. Bon la plus connue est celle avec De Los Angeles, Christoff et Gedda. Le tout donne un côté un peu vieillot mais c'est très bien. De Los Angeles n'est pas très compréhensible mais c'est très bien (le cri à la fin fait moins nunuche que Sutherland). Gedda est ma foi, un très bon Faust. Et christoff donc ! Et bien, comme la vidéo, un Méphisto très noir, très cynique, il donne vraiment une coloration intéressante au personnage.
Bref, si tu veux l'acheter, tu peux foncer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 11:49

Octavian a écrit:
Alors pour en revenir à la discographie du Faust, je dirais que je me laisserais bien tenter (Twisted Evil) par la version Cluytens. Je craignais un peu ce que j'avais pu lire sur le Méphisto de Boris Christoff, mais après l'avoir entendu chanter l'air du Veau d'Or dans le lien Youtube proposé par Elvira, je trouve ça plutôt jouissif! Y a-t-il des gens qui pourraient m'en dire plus sur ce disque?
C'est une référence, avec tous les ingrédients au grand complet de la réussite (donc propre à susciter par une espèce d'automatisme dont on a l'habitude, les dénégations répétées des grognons): direction superlative, plateau réunissant le gratin de l'époque pour l'opéra français, avec une langue excellente. Boris Christoff en Mephisto est irrésistible, un peu grossi (mais enfin... c'est quand même du Gounod, pas du Wagner, on peut quand même accepter une certaine dose de second degré et d'humour) mais tellement monumental et éblouissant vocalement qu'on lui pardonne tout... Quand j'entends proféré de sa grosse voix: "la voisine est unmmmmmmm peu mûûûre..." je suis à genoux !
Le climat général est parfaitement réussi, une vraie ambiance d'opéra français !

Gounod - Faust 4153YGJEK4L._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83770
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 14:06

Bon, personne ne m'écoute, mais c'est pas grave Laughing , on est parti sur Faust, restons donc sur Faust pour ce sujet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 14:36

La version Cluytens a un très gros atout : la meilleure direction d'orchestre de la discographie. Vraiment très en style, très travaillé, de superbes phrasés.

Côté chanteurs, c'est un peu international. Los Angeles, c'est petit, gazouillant, pas très compréhensible et assez peu investi, mais elle a beaucoup d'admirateurs et ça ressemble à ce qu'elle fait d'habitude. Gedda, personnellement je trouve son français vilain (les voyelles ne sont pas exactes, c'est désagréable pour moi), mais le rôle est tout à fait assumé, même si ici aussi, on sent un peu le studio.
Christoff a quelque chose d'un peu massif pour une basse à la française, mais comme le signale Sofro, il tâche de respecter le second degré nécessaire, contrairement à pas mal de ses concurrents.

Un très beau disque au final, mais d'abord pour l'orchestre... Dans du Gounod, ça n'en fait pas tout à fait la référence absolue, mais on peut y aller sans crainte, ça reste très bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 14:40

Xavier a écrit:
Bon, personne ne m'écoute, mais c'est pas grave Laughing , on est parti sur Faust, restons donc sur Faust pour ce sujet!

L'avantage de l'intitulé "Gounod au disque", c'est qu'il permettait d'évoquer des enregistrements d'œuvres ne jouissant pas d'une pléthore de versions disponibles. Le Requiem est un exemple extrême, mais même pour des œuvres comme Mireille ou la Messe solennelle de Sainte-Cécile, des fils créés pour comparer les rares enregistrements existants risquent de rapidement tourner court... A moins de regrouper plusieurs œuvres dans des topics du genre "Opéras de Gounod (sauf Faust)", "Gounod: Musique religieuse", etc.?

En tout cas, c'est décidé, pour le Faust de Cluytens avec Gedda, Los Angeles et, donc, Christoff Very Happy, je me laisse séduire. Merci pour vos indications!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 14:44

Oui, parce que je donnerais bien quelques indications à Octavian pour Mireille, mais puisque je n'ai pas le droit : silent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 14:46

Créons le sujet Mireille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 14:51

vartan a écrit:
Créons le sujet Mireille !
Mais il n'y a que deux versions de disponible !

Je rejoins Octavian : opéras (hors Faust) et Gounod religieux, Gounod instrumental s'impose peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 15:03

C'est pour ça que j'ai fait un fil pour toutes les oeuvres de Gounod : il n'y a pas suffisamment de disques pour faire un fil/ oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83770
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 15:05

Octavian a écrit:
A moins de regrouper plusieurs œuvres dans des topics du genre "Opéras de Gounod (sauf Faust)", "Gounod: Musique religieuse", etc.?

Tout à fait, c'est ce qu'on fait en général.

Mais un seul sujet pour la discographie d'un compositeur, en général ça tourne au foutoir, on ne sait plus de quelle oeuvre on parle, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 15:27

Bon, ben allez-y, je vous suis. Very Happy

Je reviendrai ici donner mon avis sur le Cluytens quand je l'aurais reçu et écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 15:28

Moi aussi. Je serais curieuse d'entendre cet opéra que l'on qualifie de franchouillard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 15:29

Je le fais ?

Parce qu'à l'origine, je voulais créer un sujet Faust... Sad rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyDim 25 Mai 2008 - 15:30

Jorge a écrit:
Je le fais ?

Je t'en prie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyLun 26 Mai 2008 - 11:57

DavidLeMarrec a écrit:
C'est bien, maintenant que tu as listé à peu près toutes les versions à éviter, on peut passer aux choses sérieuses ? siffle

Allons-y. Quelles sont les versions qui ont tes préférences ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monomélomaniaque
Mélomane averti
monomélomaniaque

Nombre de messages : 109
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2007

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyLun 26 Mai 2008 - 12:17

Pour ma part, la version Cluytens avec Christoff Gedda et Los Angeles est superlative, malgré le français assez laborieux de Boris!
Néanmoins, je ne partage pas le rejet de la version Plasson qui a certes bien des défauts (Van Dam n'est pas à son meilleur) mais qui a le mérite de nous faire entendre tous les airs habituellement coupés dans les différentes productions et enregistrements de cet opéra (mis à part la version bordelaise de cette année, assez complète, et avec le ballet s'il vous plait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyLun 26 Mai 2008 - 13:11

Oui, Plasson est très solide, et Leech splendide, mais Studer est un peu absente (la distance de la langue, parce qu'en allemand ou même en italien, c'est une sacrée diseuse !). Effectivement, je préfèrerais van Dam cinq ans plus tôt, la voix manque trop de mordant à mon goût et le personnage penche un peu trop du côté de la bonhommie - mais objectivement, ça reste excellent de son côté.

Il faut aussi supporter le Choeur de l'Armée française...

Très honnêtement, la qualité du ballet n'est pas telle que ça puisse faire. A Bordeaux, c'était très réussi musicalement et visuellement, mais au disque, ça ne tient vraiment pas l'estomac.


Les meilleures versions que je connaisse n'ont pas été publiées (Pappano, Plasson/Freni/Vanzo/Soyer) ou alors pas en intégralité (Etcheverry). Domine donc Beecham/Boué/Noré/Rico, mais tout Walpurgis est coupé, c'est très gênant.

Plasson reste donc un très bon choix, assez homogène même si imparfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyLun 26 Mai 2008 - 14:19

Assez d'accord avec toi sur Van Dam, pour qui ça arrive un peu tard, et qui n'a pas tout à fait la voix du rôle...En revanche, quelle intelligence, quelle élégance permanente...Qui chante l'air du Veau d'Or avec de si beaux phrasés ? Qui s'amuse autant à donner un poids aux mots.
Une très belle version, grâce à Leech, splendide, oui, et Studer, un brin froide mais vocalement sublime.

De toutes façons, LE Méphisto de Gounod, à mes yeux, c'est Ramey qui possède toutes les qualités. Une vraie voix de basse à la française, une prononciation extraordinaire, des effets sataniques tout en gardant une grande probité musicale....Dommage que la seule intégrale officielle le voit si mal entourée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyLun 26 Mai 2008 - 18:51

Citation :
Qui s'amuse autant à donner un poids aux mots.

D'un autre côté Christoff et Ghiaurov ont comme désavantages la langue justement, donc il est assez normal (quoique pas évident) que ce soit Van Dam qui remporte la palme pour ce point-là. Mais ce n'est suffisant pour moi pour que cela devienne un bon méphisto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyLun 26 Mai 2008 - 22:44

DavidLeMarrec a écrit:
Côté chanteurs, c'est un peu international. Los Angeles, c'est petit, gazouillant, pas très compréhensible et assez peu investi, mais elle a beaucoup d'admirateurs et ça ressemble à ce qu'elle fait d'habitude. Gedda, personnellement je trouve son français vilain (les voyelles ne sont pas exactes, c'est désagréable pour moi.

Ca alors, que dites-vous là ? Los Angeles a un timbre de voix d'une grande luminosité et d'une grande fraîcheur, sa Marguerite est touchante et naturelle, son français ainsi que celui de Gedda est (presque) impeccable, personnellement dans un cas comme dans l'autre, j'adhère instantanément à leur incarnation de personnages d'opéra français, alors que pour d'autres un minimum d'efforts me serait nécessaire...
Vos appréciations sur la diction me semblent décidément reposer sur des critères curieux dont vous seul avez le secret, qui relèvent de l'arsenal habituel que vous dirigez contre les chanteurs que vous avez dans le nez tout simplement et que vous disqualifiez sur des bases dont l'extrême technicité et le niveau d'expertise sont calculés pour les mettre à l'abri de toute contestation potentielle !

Voyou !Gounod - Faust En-colere


Certes le timbre de Gedda peut ne pas plaire à tout le monde, un peu blanchâtre... mais que son expression est juste et pertinente...
Vous avez oublié Ernest Blanc en Valentin: un gros calibre celui-là aussi... Et les ensembles vocaux...

Une référence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyLun 26 Mai 2008 - 22:49

J'adore les posts de sofro contre David. Mr. Green

(habituellement, c'est David contre Goliath, mais là, c'est plutôt Goliath contre David...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyLun 26 Mai 2008 - 22:50

Qu'est ce qu'il vous a fait Van Dam au juste? Shocked Nan mais quoi, je pars deux jours et voila... Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyLun 26 Mai 2008 - 22:51

calbo a écrit:
Qu'est ce qu'il vous a fait Van Dam au juste? Shocked Nan mais quoi, je pars deux jours et voila... Shit

Pas assez diabolique en Méphisto, voilà tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyLun 26 Mai 2008 - 23:43

sofro a écrit:
Ca alors, que dites-vous là ? Los Angeles a un timbre de voix d'une grande luminosité et d'une grande fraîcheur, sa Marguerite est touchante et naturelle, son français ainsi que celui de Gedda est (presque) impeccable, personnellement dans un cas comme dans l'autre, j'adhère instantanément à leur incarnation de personnages d'opéra français, alors que pour d'autres un minimum d'efforts me serait nécessaire...
Son français est bon, mais mal articulé... Et le personnage timoré. Mais Los Angeles est une chanteuse fortement clivante, je crois qu'il est inutile de s'affronter dessus, c'est l'impasse assurée.


Citation :
Vos appréciations sur la diction me semblent décidément reposer sur des critères curieux dont vous seul avez le secret, qui relèvent de l'arsenal habituel que vous dirigez contre les chanteurs que vous avez dans le nez tout simplement et que vous disqualifiez sur des bases dont l'extrême technicité et le niveau d'expertise sont calculés pour les mettre à l'abri de toute contestation potentielle !
Ca n'a rien de technique du tout, ça repose sur des distinctions simples dont j'ai bien conscience qu'elles dépassent un peu votre âme de catégorie 2&3, mais qui n'ont rien de bien sorcier.
Le français de Los Angeles est bon, mais il est mal articulé : résultat, on ne comprend rien.


Citation :
Certes le timbre de Gedda peut ne pas plaire à tout le monde, un peu blanchâtre... mais que son expression est juste et pertinente...
Oui, un peu blanc, un peu gros... Mais c'est justement son expression qui ne me plaît pas. Surjoué pas très adroitement.


Citation :
Vous avez oublié Ernest Blanc en Valentin: un gros calibre celui-là aussi...
Je vais vous décevoir, mais le formidable Ernest Blanc est, étrangement, un peu en retrait dans cet enregistrement. C'est très bon, mais le rôle est valorisant et pour du Ernest Blanc, on est surpris que ça ne soit pas beaucoup mieux.


Non, vraiment, ici, c'est Cluytens qui est passionnant.


Citation :
Une référence...
... qui se vend bien à cause des noms.

Mais faire une référence d'un enregistrement où aucun chanteur n'est particulièrement dans le style... Autant écouter du Verdi. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyMar 27 Mai 2008 - 19:01

Citation :
Parce qu'à l'origine, je voulais créer un sujet Faust...
Tu aurais du. Ainsi on aurait pu parler de celui de Berlioz, infiniment supérieur.
Bon allez, je partage l'avis que Cluytens est convenable et comme je suis un inconditionnel de Gedda et Los Angeles...
Quant au texte, ceux qui ne comprennent pas Los Angeles n'ont qu'à suivre sur Tintin...
C'est quand même une musique un peu lourdingue, que je consomme avec modération.
J'ai entendu Ghiaurov chanter "Le veau d'or", la diction est perfectible, mais je suis également un inconditionnel de Ghiaurov...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyMar 27 Mai 2008 - 20:23

toxic a écrit:
Tu aurais du. Ainsi on aurait pu parler de celui de Berlioz, infiniment supérieur.
Surtout pas comparable, le projet n'est pas du tout le même. D'un côté, un opéra dans la tradition, où le choix du sujet vient après le projet de faire un opéra. De l'autre, une expérimentation qui n'a pas d'équivalents et qui se promène de sommet en sommet.

Mais Faust a suscité beaucoup d'oeuvres majeures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyMar 27 Mai 2008 - 20:30

A vrai dire,c'est comme comparer les différentes Faust : Boïto, Gounod, Busoni, Berlioz, c'est comparé le Figaro de Mozart au Figaro de Rossini, les différents Barbier de Séville (Paiseillo, Rossini...). C'est assez incohérent... Les styles sont différents, et comme le dit David, un but recherché aussi différent. Bref, là, ça dépend du goût de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyMar 27 Mai 2008 - 20:34

Elvira a écrit:
A vrai dire,c'est comme comparer les différentes Faust : Boïto, Gounod, Busoni, Berlioz,
Je pensais aussi à Schumann et Radziwiłł, parmi les réussites éclatantes.

Citation :
c'est comparé le Figaro de Mozart au Figaro de Rossini, les différents Barbier de Séville (Paiseillo, Rossini...).
Là, au contraire, on est dans des univers esthétiques proches, tu ne trouves pas ? La comparaison est plutôt motivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyMar 27 Mai 2008 - 20:35

Citation :
Là, au contraire, on est dans des univers esthétiques proches, tu ne trouves pas ? La comparaison est plutôt motivante.

Pour Mozart et Rossini, ou bien Paiseillo et Rossini ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyMar 27 Mai 2008 - 20:39

Elvira a écrit:
Citation :
Là, au contraire, on est dans des univers esthétiques proches, tu ne trouves pas ? La comparaison est plutôt motivante.

Pour Mozart et Rossini, ou bien Paiseillo et Rossini ?
Pour tout, mais surtout Paisiello et Rossini, puisque ça renvoie ce fichu Barbier omniprésent à son rang. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyMar 27 Mai 2008 - 20:40

Ah oui, c'est vrai que Paiseillo, à la limite, c'est jouable. Mais ça m'avait profondemment ennuyé. On m'avait parlé d'une oeuvre plus virtuose et originale que celle de Rossini et j'ai été assez déçue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyMar 27 Mai 2008 - 20:49

Elvira a écrit:
Ah oui, c'est vrai que Paiseillo, à la limite, c'est jouable. Mais ça m'avait profondemment ennuyé. On m'avait parlé d'une oeuvre plus virtuose et originale que celle de Rossini et j'ai été assez déçue.
Plus virtuose... dramatiquement. Vocalement, c'est l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyVen 30 Mai 2008 - 19:50

cheers Disque Cluytens reçu! Je vous en parle avec autant de détails que possible dès que je me serais livré à une écoute approfondie.

Oui je sais ça n'a rien de passionnant comme information, limité à ça, c'est juste pour faire remonter un peu le fil et que je n'aie pas à le rechercher dans les limbes du forum d'ici la fin de ce week-end quand je pourrais en dire plus de choses censées être intéressantes... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyVen 30 Mai 2008 - 20:10

C'est libre de droits Cluytens ? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyVen 30 Mai 2008 - 20:15

vartan a écrit:
C'est libre de droits Cluytens ? siffle

Pas encore : 1959.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyVen 6 Juin 2008 - 20:07

Octavian au rapport.

Bon... je me suis livré à deux écoutes, une première superficielle, en ''fond sonore'', qui m'a laissé la première impression globale d'une œuvre plaisante (on enchaîne les trois disques sans problème), mais tout de même assez peu consistante, et une seconde plus attentive, livret en main, source des notations suivantes:
– La direction orchestrale de Cluytens est en effet très bien... sauf, bizarrement, dans l'Introduction purement orchestrale: après tout ce qu'on m'en avait dit, j'ai eu un choc pendant les premiers instants de ma première écoute. A moins que ça ne vienne de la prise de son qui aplatirait l'orchestre (mais pourquoi seulement sur cette piste?)... A moins que ça ne vienne de l'écriture même de Gounod... Quoi qu'il en soit, ensuite, ça va beaucoup mieux. Avec quelques vrais morceaux de bonheur dedans.
– Je rejoins Sofro pour ne pas comprendre le jugement négatif de David sur la prononciation des interprètes principaux, Nicolai Gedda et Victoria de Los Angeles. En ce qui me concerne, je classe cet enregistrement parmi ceux d'opéras français que je possède (d'accord, y en a pas pléthore, mais quand même) où l'on comprend le mieux les paroles chantées. C'est d'une grande limpidité, aucun effort d’écoute à faire.
– Boris Christoff... Boris Christoff!! Ahlala! dire qu'il constituait au départ ma principale appréhension vis-à-vis de cette version! C’est tout juste si je ne le considère pas maintenant comme l’atout n°1 de cet enregistrement. J'ai l'impression qu'il se lâche (encore) un peu plus dans l'enregistrement proposé sur Youtube que sur le disque, mais dans l'ensemble, c'est absolument héneaurme. Un régal. Twisted Evil


Maintenant, comme il n'y a pas de fil Général sur le Faust, j'en profite pour donner aussi quelques avis sur l'œuvre proprement dite, telle que je l'ai perçue en la découvrant dans cet enregistrement... et c'est un peu moins positif:

– Je trouve le livret globalement assez faible, et dans le détail des textes (ou alors c'est parce que c'est en français que je m'en rends particulièrement compte? C'est quand même la plupart du temps assez plat), et dans le ''scénario'' d'ensemble. Je ne connais pas la Damnation de Faust de Berlioz, mais je soupçonne que ça doit aller un peu plus loin dans le registre grandiose et fantastique, non? Je vais faire une comparaison peut-être complètement idiote, mais enfin, quand Gounod compose Faust, ça fait déjà quinze ans que Wagner a composé son Vaisseau fantôme, qui sur un sujet finalement assez proche a tout de même plus de gueule! Là, il y a carrément des moments, surtout dans la première moitié, qui me donnent l'impression qu'on nage pas loin d'Offenbach – et je ne parle pas là de l'Offenbach des Contes d'Hoffmann... Dernières minutes mises à part, qui redramatisent un peu la chose musicalement («Ne brisez pas le cœur de Marguerite...» / «Félicités du Ciel!»), l'acte III dans son ensemble est quand même très ennuyeux. Heureusement les deux actes suivants remettent la chose sous tension et nous rappellent qu'on n'est pas seulement là dans une histoire d'amourette avec un démon réduit à jouer les comparses. Les dix premières minutes de l'acte IV, avec Marguerite en prière dans l’église, et cet espèce de combat musical entre l’orgue liturgique et la voix de Méphistophélès, puis le chœur religieux, forment pour moi un grand moment, peut-être même le meilleur de l'œuvre. Il y a bien sûr aussi toute la suite instrumentale du sabbat, même si je n'aurais pas dédaigné quelque chose d'un peu plus... euh... puissant et expressif, vu le contexte (plus dans le goût du dernier numéro, la frénétique "Danse de Phryné"). Mais pas de bouderie, la majorité de la fin de l'acte est dans la tonalité adéquate. Et la fin avec le chœur céleste a quand même une certaine envergure!... Au final, un opéra qui devient donc surtout passionnant dans ses deux derniers actes, ce qui vaut toujours mieux que l'inverse.

– Utilisation intéressante des chœurs, qui semblent là pour marquer l'évolution des rapports des protagonistes au reste de la communauté. Mais, surtout pour ceux de l'acte I, je soupçonne que ça doit paraître un peu lourdingue sur scène, ses jeunes filles puis ses moissonneurs qui débarquent, chantent une minute et disparaissent... Par ailleurs, dans cette perspective d'utilisation "communautaire" du chœur, celui des soldats à l'acte IV («Gloire immortelle de nos aïeux»), outre son côté un tantinet ronflant musicalement, pèse un peu lourd sur mon estomac délicat en matière d'exaltation du nationalisme et du sacrifice héroïque pour la mère-patrie...

– Il m'a fallu attendre jusqu'à l'air du début de l'acte III pour tilter mais... Siebel est bien prévu pour être interprété par une femme? Parce que ça fait quand même un effet bizarre. (Ou alors c'est le premier opéra de l'histoire de la musique avec une intrigue amoureuse lesbienne?... ça deviendrait peut-être plus intéressant, du coup! Very Happy)

– Pour terminer, un petit "focus" sur l'air du Veau d'Or, qui est indéniablement l'un des sommets de l'œuvre. Malheureusement il tombe comme un cheveu sur la soupe. On sent que Gounod savait qu'il tenait un tube mais qu'il ne savait pas trop quoi en faire dans le cadre de son opéra. Méphisto débarque au milieu d'une beuverie d'étudiants, leur promet une chanson, hop, deux minutes de chant, on a à peine le temps de penser “ah non, c'est un peu court, jeune diable!”, que voilà le chanteur remercié d'un petit «Merci de ta chanson!» tout guilleret et particulièrement ridicule. Placé ailleurs dans le déroulement de l'action – lors des scènes de sabbat de l’acte V, ou en parallèle à la séduction de Marguerite, ou même pourquoi pas carrément en ouverture de l'opéra –, l'air aurait sans doute paru plus à sa place et aurait pu donner lieu à de bien plus amples développements. C'est d'autant plus bizarre que Gounod n'hésite pas à étirer sur un temps deux fois plus long des airs beaucoup plus anecdotiques («Salut, demeure chaste et pure...» (là je sens que je vais me faire écharper Very Happy)). Le très-catholique compositeur répugnerait-il à donner trop de séduction au discours des puissances infernales? Cela expliquerait peut-être certaines choses concernant l’ensemble de l’opéra...


=> En conclusion: une bonne version, bien dirigée et bien interprétée, d'une œuvre qui est, elle, un peu décevante, non pas désagréable mais donnant l'impression de sous-exploiter un sujet pourtant porteur. L'écoute suivie et attentive a confirmé globalement mon jugement premier (énoncé dans les premières lignes), même s'il convient d'apprécier à leur juste valeur quelques grands moments, en particulier dans les deux derniers actes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyVen 6 Juin 2008 - 21:37

Octavian a écrit:
– La direction orchestrale de Cluytens est en effet très bien... sauf, bizarrement, dans l'Introduction purement orchestrale: après tout ce qu'on m'en avait dit, j'ai eu un choc pendant les premiers instants de ma première écoute. A moins que ça ne vienne de la prise de son qui aplatirait l'orchestre (mais pourquoi seulement sur cette piste?)... A moins que ça ne vienne de l'écriture même de Gounod...
Je trouve l'introduction très saisissante chez Cluytens, au contraire. Un des plus beaux moments du disque - après Walpurgis, proprement extraordinaire.


Citation :
– Je rejoins Sofro pour ne pas comprendre le jugement négatif de David sur la prononciation des interprètes principaux, Nicolai Gedda et Victoria de Los Angeles. En ce qui me concerne, je classe cet enregistrement parmi ceux d'opéras français que je possède (d'accord, y en a pas pléthore, mais quand même) où l'on comprend le mieux les paroles chantées. C'est d'une grande limpidité, aucun effort d’écoute à faire.
Dans ce cas... il est temps de te donner l'adresse de vrais disques. Surprised Qu'est-ce que tu dirais de Beecham, alors Exclamation

Je répète donc ce que je disais : il y a plusieurs paramètres dans la qualité de prononciation. L'articulation de Gedda est parfaite, c'est la quantité des voyelles, l'accent et le naturel de l'accentuation qui sont perfectibles. Pour Los Angeles, j'ai quand même le souvenir de gazouillis un peu vagues, mais ce doit être personnel, cette chanteuse ne me laisse jamais le moindre souvenir.


Citation :
– Boris Christoff... Boris Christoff!! Ahlala! dire qu'il constituait au départ ma principale appréhension vis-à-vis de cette version! C’est tout juste si je ne le considère pas maintenant comme l’atout n°1 de cet enregistrement. J'ai l'impression qu'il se lâche (encore) un peu plus dans l'enregistrement proposé sur Youtube que sur le disque, mais dans l'ensemble, c'est absolument héneaurme. Un régal. Twisted Evil
Il faudrait que tu entendes quelque chose de stylistiquement plus conforme, ce serait intéressant de te faire comparer, avec une basse à la française dans le rôle (autrement dit, un baryton clair un peu court Mr. Green ).
Résultat pas si différent dans l'esprit, parce que Boris Christoff joue à plein le second degré.


Pour l'oeuvre, je vais rebondir, mais dans un autre fil. A de suite. coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyVen 6 Juin 2008 - 21:44

Il y a la version Bonynge sinon... bounce C'est un peu bruyant par contre. hehe Par contre, il est vrai que le rôle de Faust et de Marguerite sont bien gentillets par rapport à Méphisto, et les chanteurs dans cette version y participent énormement. Christoff est vraiment un régal de cynisme et d'hypocrisie dans cette version. L'un des meilleurs avec Ghiaurov.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyVen 6 Juin 2008 - 21:50

DavidLeMarrec a écrit:
Octavian a écrit:
– Je rejoins Sofro pour ne pas comprendre le jugement négatif de David sur la prononciation des interprètes principaux, Nicolai Gedda et Victoria de Los Angeles. En ce qui me concerne, je classe cet enregistrement parmi ceux d'opéras français que je possède (d'accord, y en a pas pléthore, mais quand même) où l'on comprend le mieux les paroles chantées. C'est d'une grande limpidité, aucun effort d’écoute à faire.
Dans ce cas... il est temps de te donner l'adresse de vrais disques. Surprised Qu'est-ce que tu dirais de Beecham, alors Exclamation
La Carmen dirigée par Beecham est sur la liste de disques que je compte acquérir d'ici plus ou moins relativement peu de temps.


Elvira a écrit:
Il y a la version Bonynge sinon... bounce C'est un peu bruyant par contre. hehe
Je n'ai pas tellement l'habitude de collectionner les versions différentes sauf si
- je trouve la première interprétation en ma possession vraiment mauvaise;
- l'œuvre elle-même me plait tout particulièrement.
Le Faust de Gounod n'entrant dans aucune de ses deux catégories (interprétation a priori satisfaisante d'un opéra qui lui, s'il n'est pas déplaisant, n'entre pas non plus dans la liste de mes opéras préférés), je crois que je vais m'en tenir là pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87413
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust EmptyVen 6 Juin 2008 - 22:17

Je parlais bien du Faust de Beecham (celui avec Boué, Noré, Rico et Bourdin). Attention, c'est très coupé, il manque notamment tout Walpurgis - sans quoi, ce serait la version de référence...

Oui, tu as une bonne version de Faust, je parlais juste de ma curiosité de savoir ce que tu penserais d'une caractérisation très légère et joyeusement sarcastique après le rouleau compresseur vocal (d'excellente qualité) de Christoff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Gounod - Faust Empty
MessageSujet: Re: Gounod - Faust   Gounod - Faust Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gounod - Faust
Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Charles Gounod (1818-1893)
» Gounod : Musique Religieuse
» Slapp Happy, the Douanier Rousseau sound
» Kosmiche Musik - KRAUTROCK
» Gramophone Awards 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: