Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Delibes: Lakmé

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Delibes: Lakmé   Mar 27 Mai 2008 - 18:09

Je n'ai pas détesté du tout cet opéra. Et ce, malgré le caractère un peu désuet de cette version:



Je vois qu'il y a plusieurs autres intégrales. Que vaut celle de Plasson avec Dessay ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 27 Mai 2008 - 18:50

Quel est le style, genre de ce Delibes ? .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 27 Mai 2008 - 20:03

Delibes c'est la pure école française romantique, simple et accessible, romantique sans excès ni prétention, un grand maître de l'orchestration avec peu de moyens techniques, des mélodies très marquantes.
Lakmé est à mon avis l'un des meilleurs opéras français du 19ème siècle, souvent négligé à cause du rôle de soprano léger que très peu de chanteuses peuvent endosser, et méprisé parce que l'air des clochettes est l'un des tubes les plus connus du répertoire et en tant que tel l'un des plus moqués.
Mais derrière un livret à prétexte exotique que d'aucuns trouvent vieillot se cache en fait un drame d'une puissance allégorique rarement atteinte, et un sujet beaucoup plus sérieux qu'il semble au premier abord.
Une très belle histoire d'amour sur fond de colonialisme...

Aucune autre version que celle avec Mesplé ne m'a jamais parue totalement réussie (évidemment Plasson ce n'est même pas la peine, il ferait mieux d'enregistrer Le Serpent à plume ou L'Omelette à la Follembuche s'il veut se rendre utile).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85323
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 27 Mai 2008 - 20:11

Jorge a écrit:
Je n'ai pas détesté du tout cet opéra. Et ce, malgré le caractère un peu désuet de cette version:



Je vois qu'il y a plusieurs autres intégrales. Que vaut celle de Plasson avec Dessay ?
Le jour où j'ai voulu acquérir Lakmé, à la RNAC de Sirius-les-Bains, cette version cohabitait avec Bonynge. J'était jeune et innocent, j'ai acheté la version avec Sutherland. Neutral Ce qui m'a longtemps tenu écarté de l'oeuvre, en tout cas dans son second acte. Mais ce fut aussi le début de l'attraction exercée par Vanzo sur ma petite personne. Je n'ai jamais écouté depuis cette version Lombard que j'imagine très bonne.

La version Plasson m'a largement réconcilié avec le second acte, très belle version très habitée de tout côté. Mais tu vas peut-être trouver le prodigieux Kunde pas assez voluptueux pour toi...

De toute façon, à part ça, il n'y a guère que les deux versions Robin (Sebastian ou Gressier) qui me semblent fréquentables dans le lot des dix versions disponibles au disque (pas tant que ça en fait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 27 Mai 2008 - 20:36

sud273 a écrit:
Delibes c'est la pure école française romantique, simple et accessible, romantique sans excès ni prétention, un grand maître de l'orchestration avec peu de moyens techniques, des mélodies très marquantes
Ca fait vraiment envie


DavidLeMarrec a écrit:
J'était jeune et innocent,

Ca nous en dit long sur ton âge actuel .

DavidLeMarrec a écrit:

De toute façon, à part ça, il n'y a guère que les deux versions Robin (Sebastian ou Gressier) qui me semblent fréquentables dans le lot des dix versions disponibles au disque (pas tant que ça en fait).

Donc ou Sebastien ou Gressier. Et entre ces 2 là ?


Edit : Cette version ci ?


Dernière édition par atomlegend le Mar 27 Mai 2008 - 21:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 27 Mai 2008 - 20:38

Je l'avoue : je n'aime pas Lakmé et pourtant, j'ai écouté la version Lombard. Je crois que j'ai vraiment du mal avec ce type d'opéra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85323
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 27 Mai 2008 - 20:43

Citation :
Ca nous en dit long sur ton âge actuel .
Bonynge a paru en 67. En comptant que jeune, c'est moins de trente ans, ça me fait naître en 1937 au plus tôt. Donc vous pouvez en déduire que je ne peux pas avoir beaucoup plus de soixante-dix ans.

Maintenant, vous reste à guetter les indices pour trouver le bas de la fourchette ! rabbit

(Bientôt, ce n'est plus Wagner qui va envahir les fils, mais bien mon âge et mon apparence. Surprised )


Citation :
DavidLeMarrec a écrit:

De toute façon, à part ça, il n'y a guère que les deux versions Robin (Sebastian ou Gressier) qui me semblent fréquentables dans le lot des dix versions disponibles au disque (pas tant que ça en fait).

Donc ou Sebastien ou Gressier. Et entre ces 2 là ?
Non, Sebastian, Gressier, Lombard, Bonynge ou Plasson.

D'après ce que je connais du lot, je recommanderais plutôt Plasson. (Mesplé, il faut aimer le timbre. Moi ça ne me dérange pas, mais...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 27 Mai 2008 - 21:24

Elvira a écrit:
Je crois que j'ai vraiment du mal avec ce type d'opéra...

Est-ce que tu pourrais préciser stp ?

Ca me permettrait de voir un peu à quoi m'attendre... Je ne connais pas encore l'opéra français du XIXème siècle, à part Faust de Berlioz (Zoilreb va me tirer les oreilles) et un essai de Thais ce matin (sans livret c'est absolument incompréhensible et j'ai très vite décroché Confused). Pour l'opéra français postérieur à Gluck j'aurais bien besoin d'un mode d'emploi en fait... Mais j'ai envie d'essayer avant d'aller du côté des italiens (je me plongerai dans tes fils à ce moment là).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 27 Mai 2008 - 21:46

Je pourrais essayer de faire un Opéra français XIXième mode d'emploi, mais je connais assez mal, pourquoi pas...

Disons que ce n'est pas tellement ces grands opéras français qui m'agacent mais plutôt la musique en elle-même. Elle m'ennuie bien que belle, ses attraits ne me touchent pas, je trouve sa musique trop bonbon à la rose... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 27 Mai 2008 - 22:49

DavidLeMarrec a écrit:
Mais ce fut aussi le début de l'attraction exercée par Vanzo sur ma petite personne.
Cette voix d'or, je le suppose,
A suivi les pas voyageurs
D'un petit pied qui ne se pose
Que sur la mousse ou sur les fleurs ?



Pour ma part, j'adore cet opéra trop mal aimé que je trouve d'une richesse mélodique fabuleuse et enchanteresse, dont les filons continuent à être pillés par les musiciens de tous les horizons, et que je mets au plus haut du répertoire lyrique français, avec certains autres.
J'ai une préférence également pour la version Lombard, mais une faiblesse pour Mado Robin dans ce rôle, même avec son timbre de voix et son style datés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85323
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 27 Mai 2008 - 23:04

sofro a écrit:
J'ai une préférence également pour la version Lombard,
Ca, c'est de la traîtrise ! carton rouge

Je ne la connais pas du tout, je ne peux même pas vous laminer en bonne et due forme. Il faut un minimum de biscuits pour tenir une mauvaise foi de bonne qualité. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mer 28 Mai 2008 - 20:10

atomlegend a écrit:


Edit : Cette version ci ?

Oui il me semble. Jolie version mais je crois me souvenir que l'air des clochettes a été pris dans un tempo un peu lent. Mais dans l'ensemble c'est très bien chanté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mer 28 Mai 2008 - 20:36

ne pas acheter, c'est Plasson affraid et on peut l'éviter, par ailleurs je doute que Van Dam ait les graves nécessaires au rôle (de basse profonde) de Nikalanka.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mer 28 Mai 2008 - 20:39

sud273 a écrit:
ne pas acheter, c'est Plasson affraid et on peut l'éviter, par ailleurs je doute que Van Dam ait les graves nécessaires au rôle (de basse profonde) de Nikalanka.

Et alors? Plasson est un bon chef, contrairement à ce que tu penses siffle et même s'il lui arrive de faire des boulettes de temps à autre Mr. Green . Par contre personne ne t'oblige à écouter les enregistrements du monsieur. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85323
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mer 28 Mai 2008 - 20:41

De basse profonde, Nilakantha ? Où ça ? Shocked

C'est une basse chantante, si ce n'est une basse à la française, donc l'aigu est plus nécessaire que le grave. Bacquier non plus n'est pas précisément un Siepi.

Et que dire de Borthayre, un authentique baryton, et plus encore de Praticò, un baryton franchement clair, plutôt un Frédéric sinon pour la tessiture, du moins pour la couleur ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mer 28 Mai 2008 - 20:53

Suite à ce topic, j'ai réécouté la seule version de ma discothèque: Robin/Sébastian (1952 Decca)*. Comme Sofro, je reste assez sensible à la simplicité, certes un peu désuète, de Mado Robin; et puis bien sûr ça fait toujours une bonne occasion de vérifier la qualité de restitution des aigus sur les HP! hehe Cependant, dans ce répertoire, ce n'est pas ce qu'on a fait de plus frais et sexy. A ce niveau, je garde moi aussi plutôt un très bon souvenir de Dessay/Plasson que j'avais emprunté en son temps.

*J'en ai profité pour la mettre sur Musique ouverte! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mer 28 Mai 2008 - 20:55

j'ai recommandé de ne pas l'acheter, pas de ne pas l'écouter (comme ça on pourra se rendre compte de la catastrophe et comparer)
De toute façon Lombard est aussi chez Emi, et vaut en neuf cinq euros de moins... Débourser 20 euros pour entendre Plasson, c'est de l'argent jeté par les fenêtres, autant s'acheter dix litres d'essence.
Et comme on peut avoir Mado Robin à la place (sans débourser un sou) c'est une occasion parfaite de se rendre compte: Dessay, il sera toujours temps de l'écouter plus tard, on n'a pas fini de l'entendre ( tongue Dessay malgré tout, c'est très bien, très propret, très correct, très mode)
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mer 28 Mai 2008 - 21:01

sud273 a écrit:
j'ai recommandé de ne pas l'acheter, pas de ne pas l'écouter (comme ça on pourra se rendre compte de la catastrophe et comparer)
De toute façon Lombard est aussi chez Emi, et vaut en neuf cinq euros de moins... Débourser 20 euros pour entendre Plasson, c'est de l'argent jeté par les fenêtres, autant s'acheter dix litres d'essence.

vu à quel point tu n'aimes pas Plasson j'ai des doutes. Je ne connais pas Lombard dans ce même opéra mais Plasson n'a rien à lui envier me semble-t-il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85323
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Jeu 29 Mai 2008 - 1:06

Je viens d'écouter en intégralité cette version Sebastian.

Orchestre très vif, très impressionnant aussi dans les contrastes, absolument parfait, pas du tout la mollesse un peu longuette de Bonynge ou même Plasson.

Mado Robin, effectivement, n'est pas précisément lascive, mais séduit par son aisance et sa diction, et le médium n'est pas du tout rachitique.

Jean Borthayre a une présence assez impressionnante, comme d'habitude, et bien plus de panache que la moyenne de ses contemporains.

Après, là où le bât blesse, c'est du côté de Libero de Luca et de Jacques Jansen. Le premier qui chante tout en voix pleine, certes dans un excellent français, mais en perdant de ses couleurs, et sans capacités réelles de nuanciation. Terrible en ayant Vanzo et Kunde dans l'oreille.

Jacques Jansen est assez pénible. Comme il s'agit d'un ténor timide (il le confessait lui-même), il n'a pas l'assise d'un baryton, mais cherche à la singer, et l'expression est toujours outrée ou à côté, sans que la voix ne rende justice à la ductilité des plus belles pages de la partition.

Donc à la fois très impressionnant et un peu frustrant sur d'autres point. L'orchestre et les Indiens sont à peu près sans rivaux dans ce que je connais. Le reste, en revanche, est au-dessous.

Mieux vaut donc en rester à Plasson où tout va très bien.


Merci à Adriaticoboy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Jeu 29 Mai 2008 - 15:49

merci Adriati Cowboy pour cette version remarquablement rippée de Lakmé.

Tout d'abord, ça ne me parait pas plus vieilli que Lombard, et l'intérêt est tout de même grand d'avoir une version plus proche du live (enfin quelques collages curieux tout de même montrent qu'on s'y est repris à plusieurs fois), qui rend la prestation de Mado Robin d'autant plus extraordinaire, et supérieure techniquement à celle de Mesplé, même si cette perfection (parfois forcée, car elle en rajoute dans le sur-aigu) n'a pas tout à fait le charme fragile de l'autre.
Du point de vue de la direction, tout parait bien en place, on peut regretter tout de même une certaine acidité des cordes, l'absence quasi totale des timbales complètement étouffées et lointaines, les cuivres graves noyés dans la masse, ce qui fait qu'on passe à côté de certaines originalités de l'orchestration. J'aurais tendance à penser tout de même que c'est presque trop analytique, trop objectif, par moments, qu'il manque un certain alanguissement, et un souffle romantique. Mais au moins ce n'est pas de la soupe...
Les choeurs sont vraiment bons, il y a à l'acte 2 une véritable scène de foule comme il en existe rarement dans l'opéra français. Jean Borthayre me parait bien léger, la voix n'est pas assez profonde, les airs pris trop vite car le chanteur est constamment au bord de l'essoufflement et à la limite de la justesse. C'est dommage pour "ton doux regard se voile", l'émotion n'y est pas, la puissance non plus, et pour l'autorité, c'est raté, il ne fait pas peur du tout. Le reste de la distribution masculine s'en tire plutôt bien.
Je sais bien que c'est de tradition mais Jane Perriat campe une anglaise vraiment par trop d'opérette, elle est à la limite du parlé et n'arrive pas à rendre l'aspect comique du rôle, mais c'est un détail étant donné le peu qui lui est dévolu.
On peut rêver d'un meilleur Gérald et le dénouement du drame manque de tension dramatique, la version Lombard me parait beaucoup plus idéale en ce qui concerne la conclusion: ici, une certaine distanciation fait qu'on ne marche pas tout à fait dans le mélo.
Mais en résumé une bonne alternative à Lombard, puisqu'il parait difficile de retrouver une version intégrale par Lily Pons et que le seul concurrent restant semble être en italien.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85323
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Jeu 29 Mai 2008 - 17:23

sud273 a écrit:
Les choeurs sont vraiment bons, il y a à l'acte 2 une véritable scène de foule comme il en existe rarement dans l'opéra français.
Ah bon ? Moi qui ne les aime pas beaucoup, je les ai souvent remarquées, pourtant. Mais tout dépend ce que tu entends pas là.

Citation :
Jean Borthayre me parait bien léger, la voix n'est pas assez profonde,
Mais encore une fois, Borthayre est un baryton sombre, exactement ce qui est requis par le rôle... Si on prend plus grave, les aigus seront difficiles.

Citation :
les airs pris trop vite car le chanteur est constamment au bord de l'essoufflement et à la limite de la justesse.
Oui, les airs sont pris rapidement. Mais je le trouve impeccable et tout à fait engagé. Il ne terrifie pas autant que Bacquier, mais c'est dans le même goût.

Concernant Jane Perriat, je suis d'accord, je n'ai pas beaucoup aimé non plus. Heureusement qu'il existe Monica Sinclair pour nous étourdir de poitrinés comiques. Ce n'est pas raffiné, mais très efficace.

Effectivement, il y a un peu de soin et de distance, mais les impératifs du drame n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui. La fin un peu hâtive de Delibes est tout de même très impressionnante gra^ce à l'orchestre de Sebastian.

Citation :
Mais en résumé une bonne alternative à Lombard, puisqu'il parait difficile de retrouver une version intégrale par Lily Pons et que le seul concurrent restant semble être en italien.
Lily Pons, non merci. Confused Tu veux parler de l'autre Robin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Jeu 29 Mai 2008 - 17:30

je croyais que tu aimais Pons?
non je parlais d'une version italienne de Lakmé que j'ai cru voir sur Amazon mais je suis vite parti car il y avait un Roi l'a dit (et les extraits du Serpent à Plume et de l'Omelette) d'occasion dans les 30 euros et je ne voulais pas succomber à la tentation vu l'état actuel de mes finances.
Dans l'ensemble j'ai bien aimé, c'est une bonne version, je suis juste passé à côté de l'émotion qui d'habitude me saisit tout au long de l'acte final.
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Jeu 29 Mai 2008 - 22:09

DavidLeMarrec a écrit:
Après, là où le bât blesse, c'est du côté de Libero de Luca...
Je ne le vous fais pas dire: c'est la plaie de cet enregistrement, un éléphant dans un magasin de porcelaine, il n'a ni tenue ni finesse ni classe, son pathos n'est plus contrôlé, ça déborde de partout, il chante comme un veau.
La direction de Sebastian est excellente, pour moi également elle est idéale, c'est de la meilleure veine d'opéra français, et les choeurs aussi (grand moment de cette oeuvre).

Dessay: sa voix jeune, fraîche et légère et son expression conviennent au rôle, mais j'ai du mal avec les nombreux soupirs et autres tics vocaux qu'elle introduit continuellement dans son chant comme une sorte de procédé, au bout d'un moment je me focalise plus que sur cette façon qu'elle a parfois d'expulser l'air, et c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85323
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Jeu 29 Mai 2008 - 22:50

sud273 a écrit:
je croyais que tu aimais Pons?
Tu me l'apprends, mais je n'ai rien farouchement contre elle non plus.

Pas trop mon type, j'ai un peu peur pour Lakmé, Robin a tout de même du goût...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85323
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Jeu 29 Mai 2008 - 22:52

sofro a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Après, là où le bât blesse, c'est du côté de Libero de Luca...
Je ne le vous fais pas dire: c'est la plaie de cet enregistrement, un éléphant dans un magasin de porcelaine, il n'a ni tenue ni finesse ni classe, son pathos n'est plus contrôlé, ça déborde de partout, il chante comme un veau.
Vous poussez un peu, peu d'italiens de français peuvent se vanter d'avoir un français pareil.
Mais la voix et le style restent trop pleins, comme vous le dites, manque de finesse.


Citation :
La direction de Sebastian est excellente, pour moi également elle est idéale, c'est de la meilleure veine d'opéra français,
On est d'accord Exclamation Shocked


Mais bon sang, reprenez-vous, on a l'air de quoi ? Pas une petite rosserie à m'opposer à propos de Jansen, j'y ai pourtant mis tout ce qu'il fallait, en principe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 3 Juin 2008 - 12:15

DavidLeMarrec a écrit:
sofro a écrit:
J'ai une préférence également pour la version Lombard,
Ca, c'est de la traîtrise ! carton rouge

Je ne la connais pas du tout, je ne peux même pas vous laminer en bonne et due forme. Il faut un minimum de biscuits pour tenir une mauvaise foi de bonne qualité. Evil or Very Mad

DavidLeMarrec a écrit:
Je viens d'écouter en intégralité cette version Sebastian.

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
La direction de Sebastian est excellente, pour moi également elle est idéale, c'est de la meilleure veine d'opéra français,
On est d'accord Exclamation Shocked


C'est un choix: si vous vous engagez scrupuleusement à ne plus parler des versions que vous ne connaissez pas, et à écouter celles dont nous parlons avant de mettre votre grain de sel, vous devez vous attendre, en tant qu'homme de goût, à courir le risque de tomber plus souvent d'accord avec moi, ceci au détriment de la qualité de nos échanges.

Je vous encourage à ne pas vous obstiner dans cette attitude: avec les gens que vous connaissez bien et que vous savez sans illusion sur vous, vous pouvez vous payer le luxe d'être un petit peu plus vous-même... siffle



D'ailleurs, vous ne pourrez pas longtemps vous en empêcher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kermit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1371
Age : 29
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Jeu 28 Aoû 2008 - 15:20

Salut tout le monde!
JE recherche une version dvd de Lakmé mais je n'arrive pas à trouver en zone 2 !
What the fuck ?!?
Aurais je mal regardé?

pirat

Est ce que quelqu'un à essayé le dvd zone1 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Jeu 28 Aoû 2008 - 16:13

DavidLeMarrec a écrit:
sofro a écrit:
J'ai une préférence également pour la version Lombard,
Ca, c'est de la traîtrise ! carton rouge

Je ne la connais pas du tout, je ne peux même pas vous laminer en bonne et due forme. Il faut un minimum de biscuits pour tenir une mauvaise foi de bonne qualité. Evil or Very Mad

Ah la version Lombard et le Nilakantha de Soyer, magnifique d'amour paternel, d'une classe incroyable, mais peut être pas assez fanatique. Mais quelle leçon de chant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vieille cire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 72
Localisation : asnieres sur seine
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Dim 25 Avr 2010 - 0:35

Je suis en train d'écouter une version (pas intégrale hélas!) de Georges Pretre avec Gedda, Ernest Blanc (mon Tellramund!), Berbié en Malika, et dans le rôle titre Gianna d'Angelo dont je n'avais jamais entendu parler.
Cette version me donne beaucoup de plaisir. Qu'en pensez vous ?
Pour les autres versions:
Je dois avouer que le timbre de Mady Mesplé me hérisse (donc je ne réécoute jamais Lombard) mais comme c'est une sensation physique, je ne saurais la justifier. J'aime bien Dessay, pas Sutherland.
Reste la version de Sebastian qui rend si bien la désuétude qui fait pour moi tout le charme de cette partition avec Mado Robin mais aussi Jean Borthayre dont je ne me lasse pas. Il est aussi Karnac dans le Roi d'Ys de Cluytens, Zurga dans les pecheurs de perles de Leibowitz, mais je ne connais pas encore son Mephisto dans Gounod avec Cluytens ni son Comte des Grieux dans la Manon de Monteux. Quelle diction! Le chant français à son apogée. Tout cela vaudrait bien un disque d'anthologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Dim 25 Avr 2010 - 10:12

Lakmé n'a pas eu beaucoup de chances au disque.

Mesplé fût bien meilleure dans son récital, Dessay en public comme toujours (je l'ai entendue à l'opéra Comique où elle tenta un contre-si, elle y chantait en alternance sinon avec Elisabeth Vidal assez convaincante mais plus terrienne).

Dommage qu'on n'ait pas enregistré officiellement la version de Christianne Edda-Pierre dont la voix couvrait tous les besoins du rôle (et pas que l'air des clochettes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 13:01

vieille cire a écrit:
Je suis en train d'écouter une version (pas intégrale hélas!) de Georges Pretre avec Gedda, Ernest Blanc (mon Tellramund!), Berbié en Malika, et dans le rôle titre Gianna d'Angelo dont je n'avais jamais entendu parler.
Cette version me donne beaucoup de plaisir. Qu'en pensez vous ?
C'est effectivement une très belle version et il est bien dommage qu'elle ne soit pas intégrale.
Gianna d'Angelo était une cantatrice américaine (Jane Angelovich de son vrai nom) élève de Toti dal Monte. C'était une jolie brune svelte et séduisante.
A ma connaissance, elle a enregistré également la poupée de contes d'Hoffman avec Cluytens, Gilda de Rigoletto avec Tucker et Capecchi et Rosine du Barbier de Séville.
Vocalement, elle vaut largement Reri Grist, non?...

vieille cire a écrit:
Pour les autres versions:
Je dois avouer que le timbre de Mady Mesplé me hérisse (donc je ne réécoute jamais Lombard) mais comme c'est une sensation physique, je ne saurais la justifier.
J'ai le même problème: sa voix me fait l'effet d'un jus de citron sur une dent à vif !...

vieille cire a écrit:
Reste la version de Sebastian qui rend si bien la désuétude qui fait pour moi tout le charme de cette partition avec Mado Robin mais aussi Jean Borthayre dont je ne me lasse pas. Il est aussi Karnac dans le Roi d'Ys de Cluytens, Zurga dans les pecheurs de perles de Leibowitz, mais je ne connais pas encore son Mephisto dans Gounod avec Cluytens ni son Comte des Grieux dans la Manon de Monteux. Quelle diction! Le chant français à son apogée. Tout cela vaudrait bien un disque d'anthologie.
Jean Borthayre était un grand baryton-basse de calibre héroïque (Je ne comprends pas comment Sud peut le trouver "léger....), comme l'était aussi René Bianco.
Dans le faust de Cluytens il chante Valentin, pas Mephisto.
Il a aussi enregistré "Un Ballo in maschera" en italien avec Leibowitz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 13:18

Cornélius a écrit:
Gianna d'Angelo (...)
a enregistré également la poupée de contes d'Hoffman avec Cluytens, Gilda de Rigoletto avec Tucker et Capecchi et Rosine du Barbier de Séville.
Vocalement, elle vaut largement Reri Grist, non?...
Son timbre est moins acide que celui de Reri Grist, je la rapprocherais plutôt d'un Blegen ou pour ceux qui ne connaissent pas Blegen, d'une Battle.

Sinon, son Barbier est très bien, pour une version soprano. En plus c'est avec le ténor préféré d'Otello : Nicola Monti Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 13:26

sofro a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Après, là où le bât blesse, c'est du côté de Libero de Luca...
Je ne le vous fais pas dire: c'est la plaie de cet enregistrement, un éléphant dans un magasin de porcelaine, il n'a ni tenue ni finesse ni classe, son pathos n'est plus contrôlé, ça déborde de partout, il chante comme un veau.

Je partage assez cette opinion. Question style, je trouve qu'il fait vieux chanteur à voix genre Georges Guétary ou Jean Rafaeli...
il chante même un peu faux (trop bas par rapport au diapason) à certains moments (cf. "Non je ne veux pas toucher à ces parures de jeune fille" après son air du premier acte ou " C'est elle! c'est lakmé les mains pleines de fleurs" juste un peu après...)
Pas de gloire pour lui à avoir une excellente diction française: il n'était pas italien mais suisse.

Est-ce quelqu'un connait la version live avec Mado Robin dirigée par Gressier. Charles Richard devrait avoir une voix plus adaptée au rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6868
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 13:48

Cornélius a écrit:
Question style, je trouve qu'il fait vieux chanteur à voix
parce que stylistiquement Mado Robin ne fait pas vieille chanteuse à voix peut-être ??? (et encore! tu parles d'un timbre de voix! Blanche Neige de chez Disney!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 14:05

Otello a écrit:
Cornélius a écrit:
Question style, je trouve qu'il fait vieux chanteur à voix
parce que stylistiquement Mado Robin ne fait pas vieille chanteuse à voix peut-être ??? (et encore! tu parles d'un timbre de voix! Blanche Neige de chez Disney!)

Scoop: dans les versions françaises, les personnages de Disney n'ont pas été doublées par des toons mais par de vraies chanteuses en chair et en os.

Blanche neige de Disney est chantée par Lucienne Dugard.
Cendrillon par Paulette Rollin
La belle au bois dormant par Huguette Boulangeot.

Ce sont des soprani françaises d'operette, contemporaines de Mado Robin et partageant avec elle certaines similitudes de timbre, d'émission vocale et de style. C'est un peu normal... !

Ce qui a fait de Mado Robin un phénomène qui continue à nous intéresser, c'est l'extension phénoménale du registre suraigu, et le fait qu'elle ait abordé un répertoire plus sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6868
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 14:10

Cornélius a écrit:
Ce qui a fait de Mado Robin un phénomène qui continue à nous intéresser, c'est l'extension phénoménale du registre suraigu, et le fait qu'elle ait abordé un répertoire plus sérieux.
ah mais le seul véritable intérêt de Mado Robin, c'est son sur-suraigu et elle ne l'aurait pas eu, on ne parlerait pas d'elle et elle n'aurait jamais enregistré l'intégrale de Lakmé ni ses quelques récitals tant le reste de sa voix est d'une platitude vieillotte banale pour l'époque et assez insupportable dans un répertoire sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19527
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 14:20

<<Attention : bombe>>

Moi j'aime bien Mado Robin dans Lucia... un peu comme Mesplé... Totalement dépassée dans le grave, mais une légèreté et une pureté du timbre assez troublante dans le duo avec la flûte...


<<Attention : 2ème bombe>>
J'aime bien aussi Libero de Luca... dans Manon avec Micheau, ou dans des extraits des Pêcheurs de Perles...



Si vous osez dire que j'ai pas de goût après ça, gare à vous!! rambo rambo

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 14:33

Mado Robin dans Norma, ça aurait été un peu limite quand même, non?...

Surtout le duo "In mia man alfin tu sei..."
J'ose à peine imaginer....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6868
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 14:37

Polyeucte a écrit:
<<Attention : bombe>>
Moi j'aime bien Mado Robin dans Lucia... un peu comme Mesplé... Totalement dépassée dans le grave, mais une légèreté et une pureté du timbre assez troublante dans le duo avec la flûte...
Si vous osez dire que j'ai pas de goût après ça, gare à vous!! rambo rambo
c'est pas une bombe! c'est un pétard mouillé! Laughing
ben oui totalement dépassée dans le grave (et le medium aussi) et comme un rôle est un tout... voilà voilà! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6868
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 14:39

Cornélius a écrit:
Mado Robin dans Norma, ça aurait été un peu limite quand même, non?...
Surtout le duo "In mia man alfin tu sei..."
J'ose à peine imaginer....
l'horreur la plus absolue ou alors dans un sketch comique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85323
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 14:58

@ Cornélius : Suisse, ça ne veut rien dire cela dit, Lisa Della Casa avait un accent italien assez épouvantable. Mr. Green C'est vrai que ça explique pourquoi contrairement à la plupart des italiens de l'époque il était disponible pour chanter en français.

Pas d'accord pour Bianco qui est un authentique baryton, certes vaillant, mais rien à voir avec la tessiture plus grave et le grain plus sombre de Borthayre, de mon point de vue.


Sinon, j'aime bien Mado Robin en Lakmé. Ca manque un peu de substance effectivement, mais quand on voit la concurrence (je place Dessay à peu près au même endroit), il n'y a finalement que Mesplé qui soit nettement plus intéressante. Mesplé y est fantastique d'ailleurs, une diseuse et une musicienne hors du commun, avec un très beau timbre... ça compense totalement, et même plus, ce que cette voix peut avoir d'étroit.

De toute façon, en l'absence de voix de format un peu plus lyrique, dotée d'un français correct et chantant avec investissement, ça reste une référence...
Mais c'est vrai que rien que Renée Doria, ça ferait du bien au niveau de l'assise vocale.

Sinon, de façon plus large, même si je ne partage pas du tout les termes très durs d'Otello, je pense comme lui que Mado Robin a avant tout son suraigu spectaculaire pour elle, parce qu'il y a pas mal de disques (c'est pas le cas dans cette Lakmé) où il y a du souffle dans le médium, où ce n'est pas très bien timbré... et l'interprétation est rarement bouleversante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6868
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:08

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, j'aime bien Mado Robin en Lakmé. Ca manque un peu de substance effectivement, mais quand on voit la concurrence (je place Dessay à peu près au même endroit).
ah non alors! Pour le coup je vais défendre Natalie Dessay en disant tout de go que sa Lakmé nous emporte très très loin de celle de Robin ne serait ce que par une toute autre qualité de timbre et de chant (dans ce répertoire!) et comme la technique et la diction sont superlatives, elle se place tout en haut de la discographie et très au dessus de Robin et de Mesplé (dont là aussi il faut supporter le timbre et le chant de chèvre bêlante)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:12

Otello a écrit:
ah non alors! Pour le coup je vais défendre Natalie Dessay en disant tout de go que sa Lakmé nous emporte très très loin de celle de Robin ne serait ce que par une toute autre qualité de timbre et de chant (dans ce répertoire!) et comme la technique et la diction sont superlatives, elle se place tout en haut de la discographie et très au dessus de Robin et de Mesplé (dont là aussi il faut supporter le timbre et le chant de chèvre bêlante)

Je ne connais que l'air des clochettes par Mesplé et je la trouve très bien là dedans. Je parie que ta Lakmé préférée est Sutherland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6868
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:15

aurele a écrit:
Je parie que ta Lakmé préférée est Sutherland.
je l'y aime beaucoup mais je préfère Dessay (Lakmé restera SON grand rôle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:18

Otello a écrit:
aurele a écrit:
Je parie que ta Lakmé préférée est Sutherland.
je l'y aime beaucoup mais je préfère Dessay (Lakmé restera SON grand rôle)

Il faudra que j'écoute cet opéra en entier. Je choisirai donc la version Plasson. Il y a même Patricia Petibon dans un rôle secondaire : Ellen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:28

DavidLeMarrec a écrit:

Pas d'accord pour Bianco qui est un authentique baryton, certes vaillant, mais rien à voir avec la tessiture plus grave et le grain plus sombre de Borthayre, de mon point de vue.
Sinon, j'aime bien Mado Robin en Lakmé. Ca manque un peu de substance effectivement, mais quand on voit la concurrence (je place Dessay à peu près au même endroit), il n'y a finalement que Mesplé qui soit nettement plus intéressante. Mesplé y est fantastique d'ailleurs, une diseuse et une musicienne hors du commun, avec un très beau timbre... ça compense totalement, et même plus, ce que cette voix peut avoir d'étroit.
De toute façon, en l'absence de voix de format un peu plus lyrique, dotée d'un français correct et chantant avec investissement, ça reste une référence...
Mais c'est vrai que rien que Renée Doria, ça ferait du bien au niveau de l'assise vocale.

René Bianco a enregistré Mephisto de Gounod avec Tony Poncet. il n'aurait pas pu le faire s'il n'avait pas été au moins un peu baryton-basse sur les bords.

Il existe un disque d'extraits de lakmé avec Doria, Vanzo et Bianco.
Le problème avec Renée Doria, c'est le vibrato et les aigus pris par en dessous.

J'ai eu l'occasion d'entendre sur scène Mady Mesple et Nathalie Dessay et j'ai l'impression que Dessay a une projection vocale bien plus libre et plus ample. Mesple ça paraissait vraiment pincé et nasillard.

Et Sumi Jo....?....


Dernière édition par Cornélius le Mar 10 Aoû 2010 - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6868
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:31

Cornélius a écrit:
J'ai eu l'occasion d'entendre sur scène Mady Mesple et Nathalie Dessay et j'ai l'impression que Dessay a une projection vocale bien plus libre et plus ample. Mesple ça paraissait vraiment pincé et nasillard.
c'était! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85323
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:40

Otello a écrit:
Pour le coup je vais défendre Natalie Dessay
Mais je ne l'ai nullement attaquée, puisque j'aime bien Robin ici. Dessay est effectivement très bien, plus fouillée sans doute, mais il y a un côté flottant qui crée une sorte de flou, à commencer par la diction, et je ne suis pas pleinement emporté, je dois dire. Robin, avec des moyens plus simples, est plus franche aussi dans son interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6868
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:43

DavidLeMarrec a écrit:
Dessay est effectivement très bien, plus fouillée sans doute, mais il y a un côté flottant qui crée une sorte de flou, à commencer par la diction, et je ne suis pas pleinement emporté, je dois dire. Robin, avec des moyens plus simples, est plus franche aussi dans son interprétation.
pas du tout d'accord mais bon c'est pas grave. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85323
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:45

Cornélius a écrit:
René Bianco a enregistré Mephisto de Gounod avec Tony Poncet. il n'aurait pas pu le faire s'il n'avait pas été au moins un peu baryton-basse sur les bords.
Très honnêtement, les écritures de rôles de basse dans le répertoire français du second XIXe, à quelques exceptions près (Verrina dans Fiesque), ce sont très souvent ce que partout ailleurs on appellerait des barytons. Mr. Green
Aussi il serait tout à fait confortable pour un baryton de chanter le rôle. Mais effectivement, cela prouve au minimum une assise centrale (qu'il avait incontestablement).


Citation :
Le problème avec Renée Doria, c'est le vibrato
Problème ? I love you


Citation :
J'ai eu l'occasion d'entendre sur scène Mady Mesple et Nathalie Dessay et j'ai l'impression que Dessay a une projection vocale bien plus libre et plus ample. Mesple ça paraissait vraiment pincé et nasillard.
Ca dépend aussi à quelle date... Si tu prends l'une en début de carrière et l'autre en fin.
Sinon, c'est sûr que Mesplé est un format très léger, et largement émis par le nez... mais j'avoue que ce n'est pas mon critère, c'est sa déclamation qui m'emporte.

Et puis, parlant de disques, la projection est finalement un critère très secondaire. Au disque, on n'entend pas que Gruberová (non, ce n'est pas une suggestion de Lakmé !) fait plus de bruit que Dessay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Delibes: Lakmé
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Delibes: Lakmé
» [Favart] Delibes - LAKMÉ - Favart, janvier 2013
» Clément-Philibert-Léo DELIBES 1836-1891
» Delibes-Ballets
» Lakmé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: