Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Delibes: Lakmé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:45

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Dessay est effectivement très bien, plus fouillée sans doute, mais il y a un côté flottant qui crée une sorte de flou, à commencer par la diction, et je ne suis pas pleinement emporté, je dois dire. Robin, avec des moyens plus simples, est plus franche aussi dans son interprétation.
pas du tout d'accord mais bon c'est pas grave. Laughing
La routine, quoi. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:49

DavidLeMarrec a écrit:
Au disque, on n'entend pas que Gruberová (non, ce n'est pas une suggestion de Lakmé !) fait plus de bruit que Dessay.
ben si car on perçoit quand même que la voix est plus large et plus richement timbrée.
Quelle belle Lakmé elle aurait été d'ailleurs dans ses grandes années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:56

Avouons tout ! ...
Ce qui nous plait dans la lakmé de Mado Robin, c'est justement son côté Walt Disney!... Elle fait penser à la petite fille qui va à la fontaine à la fin du Livre de la Jungle, et qui décide Mowgli à sortir de la forêt.... kiss

On a parlé d'Elisabeth Vidal et de Christiane Eda-Pierre, mais qui se souvient de Anne-Marie Liautaud?...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:56

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Au disque, on n'entend pas que Gruberová (non, ce n'est pas une suggestion de Lakmé !) fait plus de bruit que Dessay.
ben si car on perçoit quand même que la voix est plus large et plus richement timbrée.
Très honnêtement, si tu écoutes leurs rôles de colorature communs, ce n'est pas une différence énorme (à la rigueur on penserait que Gruberová a un potentiel de vrai lyrique).
Evidemment, avec de l'entraînement, on peut déceler, selon le type de technique utilisé, l'ampleur d'une voix (ça réclame un certain nombre d'allers-retours entre disque et salle), mais ça ne s'entend pas en tant que tel sur le disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:57

Otello a écrit:
Quelle belle Lakmé elle aurait été d'ailleurs dans ses grandes années.

affraid affraid affraid

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:59

Polyeucte a écrit:
Otello a écrit:
Quelle belle Lakmé elle aurait été d'ailleurs dans ses grandes années.

affraid affraid affraid

Pourquoi pas Christina Deutekom tant que vous y êtes ?.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 15:59

Polyeucte a écrit:
Otello a écrit:
Quelle belle Lakmé elle aurait été d'ailleurs dans ses grandes années.

affraid affraid affraid
Elégante, raffinée, dotée d'un français parfait, et prodiguant force contre-notes-dièse. Mr. Green
En termes de format, c'est sûr que ça cadre plus avec les idéaux d'Otello, en revanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 16:01

Il faut entendre Mesplé dans son récital (en stéréo) dans l'air, tellement elle y est supérieure à son intégrale.

Sinon j'aime assez Sutherland dans le rôle. L'air est chanté plus bas que l'original mais pour le reste c'est très beau de style malgré une diction déficiente et j'aime beaucoup l'ensemble de la distribution.

J'avais vu Lakmé à l'Opéra Comique (2 fois avec Dessay dont la générale et la première et une représentation avec E. Vidal).
L'intégrale de Dessay est très inférieure à ce qu'elle a pu faire en live où elle fût magnifique, visuellement parlant également.
Pour me remémorer ces soirées, bizarrement j'écoute la version CD en studio de Sutherland et non celle de Dessay...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 16:26

Cornélius a écrit:
Pourquoi pas Cristina Deutekom tant que vous y êtes ?.....
ah ça, ça aurait génial!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 16:27

Cornélius a écrit:
Avouons tout ! ...
Ce qui nous plait dans la lakmé de Mado Robin, c'est justement son côté Walt Disney!...
tout ce qui me fait fuir! pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mar 10 Aoû 2010 - 16:28

AD a écrit:
Il faut entendre Mesplé dans son récital (en stéréo) dans l'air, tellement elle y est supérieure à son intégrale.
oui ça c'est vrai! elle y chevrotte moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mer 11 Aoû 2010 - 7:15

Otello a écrit:
AD a écrit:
Il faut entendre Mesplé dans son récital (en stéréo) dans l'air, tellement elle y est supérieure à son intégrale.
oui ça c'est vrai! elle y chevrotte moins.

Elle y réussit plusieurs contre-fa dièse, à la fin de la scène d'Ophélie notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vieille cire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 72
Localisation : asnieres sur seine
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mer 11 Aoû 2010 - 10:25

Citation :

Scoop: dans les versions françaises, les personnages de Disney n'ont pas été doublées par des toons mais par de vraies chanteuses en chair et en os.

Blanche neige de Disney est chantée par Lucienne Dugard.
Cendrillon par Paulette Rollin
La belle au bois dormant par Huguette Boulangeot.

Je ne connais pas Lucienne Dugard. Lorsque j'étais petit Blanche-Neige avait la voix de Lucie Daulenne (ou Dolène) dont j'ai pu retrouver les "Chants de la France" de Joseph Canteloube accompagnée au piano par Joseph Canteloube. (Oiseau-Lyre anglais: OL50047)" Y a rien de si charmant" comme elle le dit elle-même {si j'ai droit à un gentil second degré dont j'ignore le smiley.}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Mer 11 Aoû 2010 - 14:32

Lucie Dolène a été la seconde voix française de Blanche Neige pour la re-sortie du film en 1962 avec un bande son neuve.

Lucienne Dugard (et non Elyane Célis comme l'affirme à tort la rumeur) a été la voix chantée de la première sortie française du film, avant guerre.

Huguette Boulangeot a participé à plusieurs intégrales d'opérettes pour Decca dans les années 1950
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 19:09

J'ai réécouté la version Bonynge.
Elle est vraiment indispensable à connaître, ne serait-ce que pour Vanzo, absolument extraordinaire !
(Charles Burles fait un peu mièvre par comparaison)!

Je comprends que Sutherland puisse rebuter, mais tout de même, il ya de bien belles choses: la prise de son (le "sonic stage", on s'y croirait!...), les seconds rôles, et même la direction de Bonynge à la fois allégée et bien contrastée...
(j'aime assez ce quil fait dans ce type de répertoire, son intégrale des Contes D'hoffmann par exemple, tout n'est pas parfait mais il y a de jolies choses...).

Pour moi, je pense qu'il faut absolument avoir la selection de Georges Prètre avec Gianna d'Angelo et Ernest Blanc...et qu'on peut la compléter avec des extraits de cette version Bonynge, en faisant des petits montages... On n'aura pas une intégrale mais un beau panorama, meilleur que ce que proposent Lombard, Plasson et Sebastian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 19:15

Cornélius a écrit:
Je comprends que Sutherland puisse rebuter, mais tout de même, il ya de bien belles choses: la prise de son (le "sonic stage", on s'y croirait!...), les seconds rôles, et même la direction de Bonynge à la fois allégée et bien contrastée...
Elle est tout de même la seule à mettre dans ce rôle une telle consistance vocale; en outre la voix est belle, ample, lumineuse, la technique d'une perfection absolue et son français est bien meilleur que ce que certains s'acharnent à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 19:18

Otello a écrit:
Elle est tout de même la seule à mettre dans ce rôle une telle consistance vocale; en outre la voix est belle, ample, lumineuse, la technique d'une perfection absolue et son français est bien meilleur que ce que certains s'acharnent à dire.

Sauf qu'elle n'a pas du tout la voix du rôle voyons! D'autant plus si elle transpose l'air de clochettes...

coucou

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 19:40

Polyeucte a écrit:
Otello a écrit:
Elle est tout de même la seule à mettre dans ce rôle une telle consistance vocale; en outre la voix est belle, ample, lumineuse, la technique d'une perfection absolue et son français est bien meilleur que ce que certains s'acharnent à dire.
Sauf qu'elle n'a pas du tout la voix du rôle voyons! D'autant plus si elle transpose l'air de clochettes...

coucou
1) pour info, Marie Van Zandt qui a créé le rôle de Lakmé, chantait aussi des rôles comme les rôles titres de Carmen et Mignon, Zerlina, Despina, Cherubino et Amina. En outre les écrits de l'époque évoquant "une voix agréable, longue et large", il est plus que probable que les moyens vocaux de la jeune Sutherland étaient les plus adéquats. Devia aussi a été une Lakmé plus adéquate et la jeune Gruberova y aurait été sensationnelle.
2) certes l'air des clochettes est transposé d'un demi-ton par Sutherland mais ce n'est pas ça qui disqualifie une adéquation à un rôle parce que si on va par là, la plupart des ténors (y compris les plus grands) qui ont chanté Manrico (Trovatore) ont quasi systématiquement transposé le di quella pira....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19531
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 19:47

Et aussi Dinorah... et puis bon, vu les distributions de l'époque, soit tous les chanteurs avaient 3 octaves dans la voix, soit ils arrangeaient la partition!

Enfin c'était juste un petit pique, mais dès qu'on touche à Joan... Rolling Eyes


Grubi en Lakmé... Argh!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 19:52

Cornélius a écrit:
Je comprends que Sutherland puisse rebuter, mais tout de même, il ya de bien belles choses: la prise de son (le "sonic stage", on s'y croirait!...), les seconds rôles, et même la direction de Bonynge à la fois allégée et bien contrastée...
(j'aime assez ce quil fait dans ce type de répertoire, son intégrale des Contes D'hoffmann par exemple, tout n'est pas parfait mais il y a de jolies choses...).
Bonynge est un peu épais ici tout de même (alors que dans les Contes, c'est très beau et dynamique - forcément, l'oeuvre n'a pas le même caractère), même si ça reste valeureux.

Quant à Sutherland, qui a pourtant livré, à mon humble avis de non-sutherlandien, d'assez belles choses dans le répertoire français, mieux articulées en règle générale que son italien (Sitâ est même plutôt pas mal de ce point de vue), plus incarnées aussi, elle est ici parfaitement inintelligible, dispensant des sons tous égaux et tous opaques... et bien sûr parfaitement hors style.

Elle chante ça avec l'égalité de ton du belcanto, et ça ne cadre pas du tout - l'oeuvre se traîne déjà, alors si on y met partout de l'élégiaque tendance glottico-extatique, ce n'est plus possible !

C'est d'autant plus rageant que l'entourage est absolument idéal. Vanzo bien sûr, ça se passe de commentaire, il est à son sommet vocal et dans un rôle taillé pour lui. Plus encore Claude Calès, Frédérick si pénétrant que je rage toujours de ne pas l'entendre dans les autres versions (or il a les plus beaux moments de la partition à mon humble avis). Et puis l'irrésistible Monica Sinclair dans le rôle de sa vie, les délicieuses fiancées malicieuses Gwenyth Annear et Josephte Clément...

On remplaçait Sutherland par n'importe qui, on avait l'intégrale de référence, inapprochable. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 19:59

Polyeucte a écrit:
Et aussi Dinorah... et puis bon, vu les distributions de l'époque, soit tous les chanteurs avaient 3 octaves dans la voix, soit ils arrangeaient la partition!
Quand on écoute les chanteurs des années 1900, on se dit (même si au XIXe se devait être encore très différent !) qu'il est tout à fait possible d'avoir eu des voix bien plus claires qu'on n'imagine, puisqu'après tout Mado Robin a les notes pour chanter les Léonore verdiennes ou même Sieglinde. Donc quelque chose qui corresponde à de vrais lyriques légèrement plus sombres que la concurrence pourvus d'un peu de grave, ça faisait peut-être ce qu'on fantasme comme des voix immenses au larynx très bas, au métal écrasant, aux fondus parfaits, des Edda Moser qui chantaient Olympia. Mr. Green

Je fais l'hyptohèse maximaliste dans un sens, mais puisque d'autres veulent tirer les suppositions à l'inverse avec beaucoup d'optimisme... bounce

Plus sérieusement, on voit qu'un format de pur lyrique comme celui de Mireille Delunsch permet (les carrières de premier plan étaient courtes à l'époque !) d'accéder à beaucoup de typologies vocales différentes, alors même que la technique de base de Mireille Delunsch n'est pas irréprochable. Sans avoir les moyens de Sutherland (dont la voix est d'ailleurs vraiment typiquement vingtième), il est donc tout à fait possible d'un point de vue pratique d'avoir un lyrique un peu sombre dans certains rôles.
Et quand on voit les décalages culturels qui se produisent en l'espace de vingt ans dans le domaine de la technique du chant, je crois qu'imaginer seulement ce que pouvaient être les créateurs est voué à l'échec dès qu'on dépasse certains critères objectifs (longueur de voix, rôles abordés...).


Cela dit, il y a toujours eu des phénomènes vocaux, il suffit de regarder Melchior ou Callas qui pouvaient chanter dans quasiment toutes les tessitures de leur sexe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:00

Polyeucte a écrit:
Et aussi Dinorah... et puis bon, vu les distributions de l'époque, soit tous les chanteurs avaient 3 octaves dans la voix, soit ils arrangeaient la partition!
Enfin c'était juste un petit pique, mais dès qu'on touche à Joan... Rolling Eyes
Grubi en Lakmé... Argh!!
non ce n'est pas parce que c'est Joan! c'en aurait été une autre dotée du même type de voix, j'aurais tenu le même discours.
Oui beaucoup de chanteuses avaient pas loin de 3 octaves dans la voix et non on ne bidouillait pas la partition en remontant les tonalités (pour ce que tu considères être la voix de Lakmé, il aurait fallu remonter le rôle de Carmen de presque 2 tons!!!! et je ne parle même pas de la caractérisation du rôle dans une telle optique et du rapport de force vocal avec une Micaëla). Au pire, quand on arrangeait, on baissait d'un demi ton.
Enfin quand on parle d'une "voix agréable, longue et large" ça ne définit certainement pas une Mado Robin ni une Mady Mesplé ni même une Natalie Dessay (qui pourtant reste la meilleure interprète française du rôle).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:06

Otello a écrit:
pour info, Marie Van Zandt qui a créé le rôle de Lakmé, chantait aussi des rôles comme les rôles titres de Carmen et Mignon, Zerlina, Despina, Cherubino et Amina. En outre les écrits de l'époque évoquant "une voix agréable, longue et large"

Cela m'étonnerait que Marie Van Zandt ait chanté les rôles titres de Carmen et Mignon elle chantait Micaela et Philine !....

Pour moi, ce qui disqualifie Sutherland, ce n'est pas le fait qu'elle transpose l'air des clochettes: ses aigus sont magnifiques, son staccato aussi, et elle chante la difficile vocalise liée du dernier couplet que Mado Robin ne fait pas.
Pour moi ce qui la disqualifie c'est la façon hululée dont elle chante le tout simple et tout facile "dans la forêt près de nous" qui ne présente aucune difficulté vocale d'aucune sorte et qu'elle massacre totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:08

Cornélius a écrit:
Cela m'étonnerait que Marie Van Zandt ait chanté les rôles titres de Carmen et Mignon elle chantait Micaela et Philine !...
ah non! j'ai vérifié!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:11

DavidLeMarrec a écrit:
...C'est d'autant plus rageant que l'entourage est absolument idéal. Vanzo bien sûr, ça se passe de commentaire, il est à son sommet vocal et dans un rôle taillé pour lui. Plus encore Claude Calès, Frédérick si pénétrant que je rage toujours de ne pas l'entendre dans les autres versions (or il a les plus beaux moments de la partition à mon humble avis). Et puis l'irrésistible Monica Sinclair dans le rôle de sa vie, les délicieuses fiancées malicieuses Gwenyth Annear et Josephte Clément...

On remplaçait Sutherland par n'importe qui, on avait l'intégrale de référence, inapprochable. Neutral

On peut faire une remarque similaire à propos de la Carmen de Shippers avec Resnik: on remplaçait Del Monaco par n'importe qui (Di Stefano à bout de voix ou même notre Paul Finel national...) et on avait l'intégrale de référence inapprochable!....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:12

Otello a écrit:
Cornélius a écrit:
Cela m'étonnerait que Marie Van Zandt ait chanté les rôles titres de Carmen et Mignon elle chantait Micaela et Philine !...
ah non! j'ai vérifié!
Où? Sur Wikipédia?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:19

Otello a écrit:
Enfin quand on parle d'une "voix agréable, longue et large" ça ne définit certainement pas une Mado Robin ni une Mady Mesplé ni même une Natalie Dessay
C'est l'évidence. De toute façon le centre de gravité du rôle ne me semble pas si haut. En revanche, une Victoria De Los Ángeles, pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:19

Cornélius a écrit:
Otello a écrit:
Cornélius a écrit:
Cela m'étonnerait que Marie Van Zandt ait chanté les rôles titres de Carmen et Mignon elle chantait Micaela et Philine !...
ah non! j'ai vérifié!
Où? Sur Wikipédia?...
Je doute qu'Otello se source sur Wikipédia. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:21

Moi je l'aime vraiment beaucoup cette version Plasson avec une Dessay vraiment royale. Quel dommage néanmoins qu'Alagna ne lui ait pas donné la réplique même si Kunde reste très correct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:35

Cornélius a écrit:
Otello a écrit:
Cornélius a écrit:
Cela m'étonnerait que Marie Van Zandt ait chanté les rôles titres de Carmen et Mignon elle chantait Micaela et Philine !...
ah non! j'ai vérifié!
Où? Sur Wikipédia?...
Laughing sur une merde pareille ?? ça risque pas! je l'interdis à mes propres élèves alors c'est pas pour m'appuyer sur un site autant truffé d'erreurs!
J'ai ma bibliothèque personnelle très largement remplie d'ouvrages sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:38

C'est HS, mais je trouve au contraire que Wikipédia est une merveille.

Le fait que ce soit truffé d'erreurs est en plus un avantage incontestable pour les jeunes générations : indispensable de recouper les sources et d'établir des hiérarchies de contenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:39

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Enfin quand on parle d'une "voix agréable, longue et large" ça ne définit certainement pas une Mado Robin ni une Mady Mesplé ni même une Natalie Dessay
C'est l'évidence. De toute façon le centre de gravité du rôle ne me semble pas si haut. En revanche, une Victoria De Los Ángeles, pourquoi pas ?
en termes de foyer vocal oui ce serait plus adéquat sauf que la délicate Victoria atteignait avec peine le contre ré et n'était pas dotée de virtuosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:41

DavidLeMarrec a écrit:
Le fait que ce soit truffé d'erreurs est en plus un avantage incontestable pour les jeunes générations : indispensable de recouper les sources et d'établir des hiérarchies de contenu.
Pour des gens comme toi et moi, oui! Mais pour les jeunes, c'est la solution de facilité qu'on prend pour argent comptant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:42

(Pas si on leur explique... Plutôt qu'ils recopient un autre site tout aussi peu fiable ou un ouvrage de vulgarisation plus ou moins schématique, il est intéressant qu'ils se confrontent aux contradictions des sources, non ? Very Happy )

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Enfin quand on parle d'une "voix agréable, longue et large" ça ne définit certainement pas une Mado Robin ni une Mady Mesplé ni même une Natalie Dessay
C'est l'évidence. De toute façon le centre de gravité du rôle ne me semble pas si haut. En revanche, une Victoria De Los Ángeles, pourquoi pas ?
en termes de foyer vocal oui ce serait plus adéquat sauf que la délicate Victoria atteignait avec peine le contre ré et n'était pas dotée de virtuosité.
Oui, je parlais de ce que nous appelons un lyrique mais qui a en réalité des possibilités plus dramatiques. Clairement, elle n'avait pas des extrêmes très développés, mais ça peut tout à fait se trouver sur ce genre de voix (je citais Delunsch, qui elle a du suraigu) - on pourrait penser à Chicott aussi, pas immense comme formant, mais un grand lyrique qui avait beaucoup de possibilités dans beaucoup de directions différentes.

Regrettable qu'elle ait été matériellement dans l'impossibilité de développer plus avant sa carrière.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Ven 13 Aoû 2010 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:43

DavidLeMarrec a écrit:
Cornélius a écrit:
Otello a écrit:
Cornélius a écrit:
Cela m'étonnerait que Marie Van Zandt ait chanté les rôles titres de Carmen et Mignon elle chantait Micaela et Philine !...
ah non! j'ai vérifié!
Où? Sur Wikipédia?...
Je doute qu'Otello se source sur Wikipédia. Smile

Ce que j'ai lu, c'est que Marie Van Zandt a eu une carrière très brève et un peu triste. A la suite d'une intoxication médicamenteuse, elle s'était trouvée sur scène titubante et incapable de poursuivre son rôle. Le public l'avait crue ivre ou droguée et l'avait huée. Elle ne s'est jamais remise de cet échec.

Ce qui est certain, entre elle, Sibyl Sanderson, Marie Garden et quelques autres, c'est que le problème des accents étrangers dans l'opéra français ne date pas seulement de l'époque du microsillon....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:44

keane a écrit:
Moi je l'aime vraiment beaucoup cette version Plasson avec une Dessay vraiment royale. Quel dommage néanmoins qu'Alagna ne lui ait pas donné la réplique même si Kunde reste très correct.

Moi, quand j'avais lu que cet enregistrement était en projet, j'étais persuadé que ce serait avec John Aler.
Je ne pense pas que cela aurait été un bon rôle pour Alagna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:46

Mais Marie Garden avait juste un petit accent ! Elle articulait, colorait et accentuait à la perfection le français...

Le public était manifestement quand même plus pointilleux, et pour cause, les chanteurs voyageaient peu, ou alors pour donner leur répertoire à l'étranger dans leur propre langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:48

Cornélius a écrit:
keane a écrit:
Moi je l'aime vraiment beaucoup cette version Plasson avec une Dessay vraiment royale. Quel dommage néanmoins qu'Alagna ne lui ait pas donné la réplique même si Kunde reste très correct.

Moi, quand j'avais lu que cet enregistrement était en projet, j'étais persuadé que ce serait avec John Aler.
Je ne pense pas que cela aurait été un bon rôle pour Alagna.
Ah, ç'aurait été super chouette avec Aler Exclamation

J'ai une admiration sans borne pour Kunde, mais il est clairement plus à l'aise dans les rôles héroïques comme Raoul, Cellini ou même l'impossible Enée que dans le pur extatique. Encore que, son George Brown de l'Opéra-Comique, c'était incomparable.
Mais disons que là (et même chose pour son Fernand entendu en salle au début des années 2000), il me semble très bon, mais un tout petit peu pâle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:51

DavidLeMarrec a écrit:
Mais Marie Garden avait juste un petit accent ! Elle articulait, colorait et accentuait à la perfection le français...

Comme Dawn Upshaw I love you thumright Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:53

Cornélius a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais Marie Garden avait juste un petit accent ! Elle articulait, colorait et accentuait à la perfection le français...

Comme Dawn Upshaw I love you thumright Laughing
Hm. scratch

Upshaw articule peu, les colorations de voyelles et même les accentuations ne sont pas toujours exactes non plus, loin s'en faut.

Ce côté Random-French est très agréable dans les Dialogues des Carmélites, ça égaye un peu, mais dans les mélodies de Debussy, je suis plus réservé, disons - même si ça a beaucoup de charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:56

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Enfin quand on parle d'une "voix agréable, longue et large" ça ne définit certainement pas une Mado Robin ni une Mady Mesplé ni même une Natalie Dessay
C'est l'évidence. De toute façon le centre de gravité du rôle ne me semble pas si haut. En revanche, une Victoria De Los Ángeles, pourquoi pas ?
en termes de foyer vocal oui ce serait plus adéquat sauf que la délicate Victoria atteignait avec peine le contre ré et n'était pas dotée de virtuosité.
Oui, je parlais de ce que nous appelons un lyrique mais qui a en réalité des possibilités plus dramatiques. Clairement, elle n'avait pas des extrêmes très développés, mais ça peut tout à fait se trouver sur ce genre de voix (je citais Delunsch, qui elle a du suraigu) - on pourrait penser à Chicott aussi, pas immense comme formant, mais un grand lyrique qui avait beaucoup de possibilités dans beaucoup de directions différentes.
Hélas non Delunsch n'est jamais allée au delà d'un contre ré qui n'a d'ailleurs pas toujours répondu présent et sa virtuosité a toujours été et reste très lourdement sujet à caution.
Elisabeth Futral par exemple est un vrai lyrique avec un medium charnu et quand elle a chanté Lakmé elle en maîtrisait parfaitement les embûches virtuoses.
Aujourd'hui on a Isabelle Philippe, Diana Damrau.
et en version soprano léger: Elisabeth Vidal.


Dernière édition par Otello le Ven 13 Aoû 2010 - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 20:58

J'aime bien le disque Debussy de Dawn Upshaw.
Elle a beaucoup de charme et puis elle articule mieux et varie davantage les couleurs qu'Anne-Marie Rodde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 21:02

Anna Moffo aurait été une très belle Lakmé et son air des clochettes laisse entendre tout ce qu'elle aurait pu faire du rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 21:03

Otello a écrit:
Hélas non Delunsch n'est jamais allée au delà d'un contre ré qui n'a d'ailleurs pas toujours répondu présent et sa virtuosité a toujours été et reste très lourdement sujet à caution.
La virtuosité, ça se travaille - n'importe quel lyrique de son format peut l'acquérir. Il me semble bien qu'elle montait plus haut que ça, j'irai vérifier à l'occasion.

Citation :
Elisabeth Futral par exemple est un vrai lyrique avec un medium charnu et quand elle a chanté Lakmé elle en maîtrisait parfaitement les embûches virtuoses.
Effectivement, bon exemple.

Citation :
Aujourd'hui on a Isabelle Philippe, Diana Damrau.
Isabelle Philippe, ça n'a pour le coup sans doute pas l'étoffe nécessaire (j'adore cette chanteuse, hein, mais je la vois mal se soumettre à des prises de rôles trop diverses, la voix me paraît trop fragile pour cela).

Quant à Damrau, je suis stupéfiant par la façon dont elle semble pouvoir tout chanter. Un médium très charnu qui lui permet de tenir des lyriques(le plus belle Suzanne que j'aie entendu), mais dès que les choses sont plus basses et centrales (des extraits de Glawari baissés pour Terfel ou des mélodies françaises en concert, du lied...), elle semble assez peu affectée, même si je doute qu'elle nous fasse un jour Carmen. hehe

Donc oui, plutôt ce type de voix - cela dit Damrau est un phénomène (et un type de voix très vingtième aussi), il faut plus parier sur du Futral, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6869
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 21:21

DavidLeMarrec a écrit:
Isabelle Philippe, ça n'a pour le coup sans doute pas l'étoffe nécessaire (j'adore cette chanteuse, hein, mais je la vois mal se soumettre à des prises de rôles trop diverses, la voix me paraît trop fragile pour cela).
eh ben détrompe toi! je l'ai entendue dans le rôle de Lakmé et j'ai été frappé par la consistance de tout le medium et ça dépotait niveau projection, virtuosité et suraigu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 21:23

Imaginons une future version idéale.
Diana Damrau avec qui?....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 21:29

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Isabelle Philippe, ça n'a pour le coup sans doute pas l'étoffe nécessaire (j'adore cette chanteuse, hein, mais je la vois mal se soumettre à des prises de rôles trop diverses, la voix me paraît trop fragile pour cela).
eh ben détrompe toi! je l'ai entendue dans le rôle de Lakmé et j'ai été frappé par la consistance de tout le medium et ça dépotait niveau projection, virtuosité et suraigu.
Je pensais surtout à la solidité intrinsèque de la voix, pas tout à fait sur le souffle et un peu dure. Mais si elle tient, alors c'est encore plus merveilleux que je ne l'espérais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Ven 13 Aoû 2010 - 21:33

Cornélius a écrit:
Imaginons une future version idéale.
Diana Damrau avec qui?....
(Delphine Gillot m'irait aussi.)

- Yann Beuron, William Burden ou Mathias Vidal en Gérald ;
- Lionel Peintre en Frédérick ;
- Mathieu Lécroart en Nilakantha.

Neuhold / Capitole. ou Pappano / CG. Choeurs de l'Opéra de Genève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Lun 16 Aoû 2010 - 9:24

Etonnant!
On n'aurait pas pensé à elle pour ce répertoire:

https://www.youtube.com/watch?v=cVRDGYqyhoQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   Lun 16 Aoû 2010 - 12:33

A propos, tu as posé ta question, il n'y a que moi qui aie répondu (d'ailleurs j'ai peur que ce soit un peu grave en permanence pour Lécroart, alors à défaut je me regalerai de Courtis ou Bernadi - ou même Varnier si ça ne le fatigue pas trop dans l'aigu), mais tu pourrais au moins donner ton avis. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Delibes: Lakmé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Delibes: Lakmé
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Delibes: Lakmé
» [Favart] Delibes - LAKMÉ - Favart, janvier 2013
» Clément-Philibert-Léo DELIBES 1836-1891
» Delibes-Ballets
» Lakmé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: