Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
FrapZC
Néophyte


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Jeu 29 Mai 2008 - 10:08

Bonjour à tous.

J'ai eu beau chercher, je n'ai pas trouvé sur le forum de sujet traitant de ce grand compositeur russe, donc je m'y met Mr. Green

J'avoue que je ne connais pas (encore) sa vie Embarassed , mais je commence à bien connaitre son oeuvre (comme pour Kodaly, je commence à empiler les disques de Kabalevsky Very Happy )

Si vous voulez un exemple superbe de l'oeuvre symphonique de Kabalevsky, écoutez sa Symphonie No. 2, Op. 19, en particulier son second mouvement qui me fait tant vibrer.
De même, son concerto No. 2 pour violoncelle et orchestre, est depuis longtemps mon concerto pour violoncelle préféré (je suis violoncelliste). Je trouve que c'est le concerto pour violoncelle où l'on trouve le plus de dialogue entre le solliste et l'orchestre. Si vous avez une bonne version, vous entendrez une certaine "complicité" entre le violoncelle et l'orchestre qui se répondent sans cesse. Vraiment j'adore ...

Bon, je sais que je ne parle pas vraiment de Kabalevsky en lui-même, parce que je ne le connais pas tres bien, mais je trouvais vraiment dommage qu'il n'éxistait pas de sujet sur ce compositeur plein d'humour dans sa musique (notamment The Comedians).
J'espère que ce manque sera comblé par plus érudit que moi, et j'espère aussi faire découvrir ce compositeur à ceux qui ne le connaissent pas ou qui l'ont peut-être jugé trop vite. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5580
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Ven 30 Mai 2008 - 14:21

Ca m'intéresse aussi.

Sud, peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Ven 30 Mai 2008 - 17:05

ah oui ça m'intéresse beaucoup (surtout que je n'ai jamais pu mettre la main sur sa 3ème symphonie "Requiem" qui existait pourtant en vinyl dans le bac de la bibliothèque de la rue de Rennes)
Dommage en effet que ses opéras soient si difficilement accessibles (hormis les suites) surtout qu'il était assez tourné vers des inspirations littéraires françaises (Colas Breugnon).
Le poème symphonique "Printemps" a toujours fait partie de mes oeuvres préférées de la grande période soviétique.
Ne pas négliger ses oeuvres pour enfants (dans lesquels il a été plus ou moins contraint de se cantonner à partir de 1945), les concertos pour piano et violon valent beaucoup mieux que ce qu'on croit.
Ses pièces de piano pour enfants sont aussi très agréables à jouer, le style en est immédiatement reconnaissable.
Evidemment c'est l'arbre qui masque la forêt.

Il faudrait du temps et des recherches pour rendre compte de la personnalité complexe de Kabalevsky qui réussit à échapper plusieurs fois par... miracle... aux condamnations officielles du régime.
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Ven 30 Mai 2008 - 18:39

A une audition au conservatoire, j'avais entendu un élève jouer le premier mouvement de sa troisième sonate je crois. J'avais beaucoup aimé (en plus cet élève est vraiment très doué, ça a sûrement joué aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Ven 30 Mai 2008 - 20:44

merci d'avoir initié ce topic sur Kabalevski. J'ai peu de choses sur lui, mais j'apprécie toujours d'entendre l'une de ses œuvres, j'en possède 2 actuellement en vinyl :

- concerto pour piano n° 3 avec Vladimir Feltzmann au piano
- concerto pour violon avec Victor Pikaïsen au violon
- Ouverture pathétique
- Le printemps (poème symphonique)

le tout avec l'orchestre philharmonique de Moscou, dirigé par Fouat Mansourov chez Melodia.

L'ouverture et le poème symphonique sont dirigés par Kabalevski lui-même. A l'intérieur du vinyl, il y a un texte sur sa vie et ses œuvres, si ça intéresse et si c'est autorisé sur le forum, je veux bien les écrire sur ce topic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrapZC
Néophyte


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Sam 31 Mai 2008 - 9:05

christophe21 a écrit:
L'ouverture et le poème symphonique sont dirigés par Kabalevski lui-même. A l'intérieur du vinyl, il y a un texte sur sa vie et ses œuvres, si ça intéresse et si c'est autorisé sur le forum, je veux bien les écrire sur ce topic.

Oui oui, ça m'interesse Very Happy

C'est vrai que trouver des choses relatives à Kabalevsky est plutôt difficile en ce moment. J'ai essayé de trouver un livre sur sa vie, son oeuvre, et je n'ai rien trouvé :s
C'est quand même dommage, parce que même si, bien souvent, sa musique était limitée à cause du régime soviétique pour que cela plaise au peuple, de temps en temps, il arrivait à proposer des choses plus ... "nouvelles" et "libérées" des contraintes imposées. Et je pense que c'est le cas pour le second mouvement de cette seconde symphonie que je vous invite vivement à écouter Mr. Green (Vendu actuellement, avec les concertis pour piano n°1 et 4, enregistré par le BBC Philharmonic, dirigé par Neeme Järvi. Edition Chandos je cois, je m'y connais pas en édition lol. Par contre, l'interprète qui joue les concertis -Kathryn Stott- semble plus s'interesser aux notes qu'à la musique Confused )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Sam 31 Mai 2008 - 10:02

voilà ce qu'il y a écrit sur le compositeur, il reste encore du texte pour les 2 concertos, si tu les veux aussi. J'espère qu'il n'y a pas trop de fautes, j'ai tout retapé, mais ça va vite !

---------------

Auteur d'une musique où éclatent une sincère joie de vivre et un lyrisme ennemi de toute violence, comme en témoignent ces étincelants concerti, interprétés par deux lauréats du concours Long-Thibaud, Dimitri Kabalevski mériterait, hors de son pays, l'audience la plus large.

Compositeur, chef d'orchestre, pianiste, musicologue et pédagogue, longtemps professeur au Conservatoire de Moscou, artiste du peuple d'URSS, quatre fois lauréat du prix d'Etat, prix Lénine en 1972 pour son opéra Cola Breugnon, secrétaire de l'Union des compositeurs d'URSS, vice-président de l'International society for music-education (mouvement fondé par l'UNESCO), son œuvre évoque la poésie toute simple de l'enfance, l'enthousiasme de l'adolescence, le printemps de la vie sous toutes ses formes.

Ses mélodies ont la spontanéité d'un refrain populaire. Il chante la Russie avec la même fraîcheur que Poulenc la Tourraine. Chez l'un comme chez l'autre règne la bonne humeur. Ses harmonies qui crissent à l'oreille comme un fruit acidulé sous la dent, ses rythmes vifs et syncopés ont la même verdeur : il pourrait presque appartenir au Groupe des Six !

Dimitri-Borissovitch Kabalevski est né le 30 décembre 1904 à Saint-Pétersbourg comme Dimitri Chostakovitch, son cadet de vingt mois. En cette année 1904, Khatchaturian n'a qu'un an, Prokofiev treize, et Stravinski, tout juste majeur et déjà auteur d'une Sonate, termine ses études de droit à l'Université de la future Léningrad.

Dès l'âge de six ans, Dimitri Kabalevski manifeste ses dons musicaux en improvisant au piano. Mais il n'étudie sérieusement l'instrument que neuf ans plus tard, à Moscou où son père trouve une modeste place d'employé dans une compagnie d'assurances. Tout en continuant ses études secondaires, le jeune Dimitri suit des cours de peinture et de dessin et s'inscrit à l'Ecole musicale Scriabine, sans jamais connaître l'auteur du Poème divin, mort quatre ans plus tôt.

Kabalevski quitte l'Institut des Sciences économiques et sociales en 1925 pour se consacrer entièrement à la musique. Il se présente au Conservatoire de Moscou, est reçu dans la classe de piano de Goldenweiser et l'année suivante dans celle de composition de Catoire, puis de Miaskovski, son véritable maître, qui eut toute sa vie une influence prépondérante sur son œuvre. En 1929, il achève ses études de piano, un an plus tard celles de composition, et quitte la classe de Miaskovski au moment où Khatchaturian y entre. A vingt-six ans, Kabalevski est déjà l'auteur d'une dizaine d'opus, donc une Sonate pour piano, un Quatuor à cordes et un Concerto pour piano.

A sa sortie du conservatoire, le jeune musicien se lance dans des œuvres de plus grande envergure. Après un Poème de la lutte pour chœur et orchestre, il écrit coup sur coup trois symphonies : la première en 1932 pour commémorer le quinzième anniversaire de la Révolution d'Octobre, la seconde, la plus jouée de ns jours, en 1933, et la troisième en 1934.

En 1933, Kabalevski, engagé au Théâtre central de l'Armé, commence à rédiger de nombreuses musiques de scène pour accompagner des pièces d'Alexis Tolstoï, de Shakespeare (Mesure pour mesure) ou de Shéridan (L'Ecole de la médisance) en même temps qu'il entreprend ses premières musiques de film (La nuit de Pétersbourg en 1933, Aérograd en 1935, etc.). C'est pour accompagner une pièce sur la vie des artistes ambulants, créée en 1938 au Théâtre d'enfants de Moscou, qu'il compose ses Comédiens ; en 1940, il en tire une Suite en dix mouvements dont le Galop est aujourd'hui aussi populaire que la Danse du sabre de Khatchaturian écrite deux ans plus tard.

Auteur de quatre opéras donc Colas Breugnon en 1938 d'après Romain Rolland, et La famille Tarass, de cantates, d'un très émouvant Requiem dédié en 1963 à ceux qui ont péri dans la lutte contre le fascisme, de quatre symphonies dont la dernière en 1957, avec chœur, est un Requiem à la mémoire de Lénine, de nombreux ballets et suites symphoniques, de sonates et concerti pour divers instruments, Kabalevski doit ses pages les plus attachantes à la jeunesse. C'est à elle qu'il a consacré a majorité de son œuvre pianistique, c'est elle qui lui a inspiré ses meilleures pages et tout particulièrement la célèbre triade des concerti pour violon op. 48, pour violoncelle op. 49 et le 3e pour piano op. 50.

Composés entre 1948 et 1952, les trois concerti de Kabalevski ne sont pas seulement des œuvres qui traduisent la jeunesse : ils sont aussi destinés aux jeunes interprètes, aux virtuoses en herbe. Leur création a été précédée d'un travail de plusieurs années durant lesquelles Kabalevski a élaboré un répertoire pédagogique pour piano extrêmemement important, des chœurs pour les Petits Pionniers et des refrains "pour chanter à l'école et le soir à la maison", dont on entend des échos dans cette triade instrumentale.

Ces concerti, remarquablement bien écrits pour les débutants, "tombent sous les doigts" et ne comportent ni écart difficile, ni accord compliqué. Bref, ils ne réclament aucun effort physique particulier et leurs mélodies toutes simples sont faciles à retenir. Mais ils exigent de l'interprète une précision et une rapidité d'exécution qui n'est certes pas à la portée du premier venu !

D'une inspiration sans cesse renouvelée, d'un caractère brillant en raison de leur vivacité et de leur orchestration pétillante, les concerti op. 48 et op. 50, pour violon et pour piano, ont attiré les plus grands virtuoses, de Vladimir Horovitz à Pinchas Zuckermann, en passant par David Oïstrakh et Emile Guilels qui furent les premiers à nous les révéler.

René SIRVIN


Dernière édition par christophe21 le Sam 31 Mai 2008 - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82221
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Sam 31 Mai 2008 - 13:51

Il faut au moins citer l'auteur dans ton message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Sam 31 Mai 2008 - 14:00

Est-ce que sa symphonie n°3 "Requiem" et son Requiem "En mémoire de ceux qui ont péri dans la lutte contre le fascisme" sont deux œuvres distinctes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Sam 31 Mai 2008 - 14:21

oui, c'est la même chose, Requiem op. 72.

j'ai aussi la suite des comédiens, et la suite Roméo et Juliette.

Je crois me souvenir que c'est Chostakovitch qui disait de Kabalevski, qu'il n'était pas quelqu'un de très facile au niveau du caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Sam 31 Mai 2008 - 20:47

christophe21 a écrit:
oui, c'est la même chose, Requiem op. 72.


Non, ce sont bien des oeuvres distinctes :

Symphonie n°3 "Requiem pour Lénine", opus 22 date de 1933, elle a un final choral.

Requiem pour ceux qui ont péri dans la lutte contre le fascisme opus 72 date de 1962.

Je n'ai que 2 CD de Kabalevski :

ASV avec les symphonies 1 et 2, l'Ouverture pathétique, et Vesna (Printemps)

Naxos avec les suites des Comédiens, Colas Breugnon et Roméo et Juliette.

Je n'ai hélas jamais entendu les symphonies 3 (Requiem) et 4.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Sam 31 Mai 2008 - 21:08

merci de la précision, j'avais donc mal cherché sur le net. Je n'ai jamais entendu les symphonies également, mais je ne désespère pas de les entendre un jour, pour l'instant, l'œuvre que je préfère est le concerto pour piano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 25 Jan 2009 - 15:52

Je découvre ce compositeur et n'ai donc entendu que très peu d'œuvres. J'aime particulièrement ses concertos pour violoncelle, le n°2, surtout. C'est très russeVery Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benny
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 25 Jan 2009 - 16:57

Pan a écrit:
Est-ce que sa symphonie n°3 "Requiem" et son Requiem "En mémoire de ceux qui ont péri dans la lutte contre le fascisme" sont deux œuvres distinctes ?

Oui, il s'agit d'oeuvres distinctes. En fait, le requiem composé en 1962, d'après un texte de Robert Rozhdestvensky, n'est pas une symphonie. La Symphonie no. 3, en date de 1933, est un requiem pour Lénine composée à la veille de la montée du fascisme en Allemagne. Il ne peut donc pas s'agir d'une oeuvre dédiée aux victimes du fascisme.

Il est possible de se procurer les quatres symphonies de Kabalevsky chez CPO:
http://www.myvirtualpaper.com/doc/Naxos_USA/NRG_09.08_CAN/2008090202/27.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9414
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Lun 16 Fév 2009 - 12:49

J'ai pu écouter grâce à Mariefran le troisième concerto pour violon par Oïstrakh dirigé par le compositeur, on dirait le même que celui du coffret brilliant (même date d'enregistrement) hors ce dernier indique que l'orchestre est dirigé par Carl Eliasberg?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 28 Déc 2010 - 23:32

Bonjour à tous !
J'ai vraiment envie de découvrir ce compositeur, je ne connais aucune de ses oeuvres...à part peut-être une valse de jeunesse pour piano, déjà osée harmoniquement.
Par où commencer ? Quelle est sa symphonie que vous préférez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beethoven_Liszt_Wagner
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 25
Localisation : Chambly, QC
Date d'inscription : 25/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 28 Déc 2010 - 23:46

Magnifique, sa symphonie no.2, je sais pas ce qu'il y a chez ces compositeurs rustres mais il ne finiront jamais de me fasciner je crois.

colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors colors


Dernière édition par Beethoven_Liszt_Wagner le Mar 28 Déc 2010 - 23:48, édité 1 fois (Raison : ça faisait mal au yeux XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 28 Déc 2010 - 23:50

Ok, je vais aller écouter cette 2° symphonie, merci BWL !
Moi aussi, j'ai toujours eu une grande passion pour les Russes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beethoven_Liszt_Wagner
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 25
Localisation : Chambly, QC
Date d'inscription : 25/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 28 Déc 2010 - 23:56

Oin, c'est peut-être à cause de l'histoire de leur peuple, une peuple à qui depuis le début des Tsars ce sont fait dire: «Farm ta criss de yeul ou tu vas en manger une ostie de bonne»

Ça agit sur le caractère et le moral tout ça...

Je crois que c'est une raison sinon il faudrait se contenter de dire qu'ils sont un peuple talentueux comme les allemands.

Ce qui me frustrerait en tout point,

Y-a-til quelque chose un domaine quelconque ou les rustres ont de la difficultés, on dirait qu'ils sont bons dans tous, musique hockey, math physique chimie etc. pété de rire


Dernière édition par Beethoven_Liszt_Wagner le Mer 29 Déc 2010 - 0:00, édité 2 fois (Raison : Manque de stock)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Belle découverte   Sam 1 Jan 2011 - 16:44

Bonjour à tous !

J'aimerais vous faire découvrir un coup de coeur que j'ai eu il y a peu.
Je me suis commandé l'intégrale des symphonies de Kabalevski dans le but de découvrir ce génial compositeur, trop peu joué de nos jours malheureusement. Je ferai une analyse de chacunes de ses symphonies quand je les aurai toutes écoutées.
Mais aujourd'hui, je voulais vous faire écouter une superbe pièce pour piano que je vais commencer à bosser d'ici peu.
Il s'agit de la 3° sonate pour piano, c'est assez déjanté comme style, surtout le 3° mouvement, cette sonate me fait vraiment penser à du Prokofiev. Il y a de bien curieuses modulations et mélodies, j'adore !!
J'espère que ça vous plaira !
Voici une très bonne interprétation du 1° mouvement
>> http://www.deezer.com/listen-1944140

Dites-moi ce que vous en pensez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12486
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 11 Jan 2011 - 15:26

Citation :
Y-a-til quelque chose un domaine quelconque ou les rustres ont de la difficultés

Tu oses nous traiter de rustres BLW ? Mad

cela ne s'appelle pas " avoir un très bon goût ", je pensais que tu serais bien plus respectueux que cela, en vain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 495
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Sam 5 Fév 2011 - 10:26

TragicSymph a écrit:
Voici une très bonne interprétation du 1° mouvement
>> http://www.deezer.com/listen-1944140

Dites-moi ce que vous en pensez !
Excellent ! Merci pour ce lien thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Sam 5 Fév 2011 - 17:53

Ca fait plusieurs semaines que je suis dans une intense découverte de Kabalevsky.
J'ai reçu mon intégrale des symphonies, et je connais à présent très bien les 3 premières, je vais écouter la dernière bientôt.
Il n'y a absolument aucun déchet dans cette musique.
La 1° symphonie, en 2 mouvements commence en ut dièse mineur, d'une façon très sombre, avec un thème qui balance assez. Et le second mouvement rappelle dès le début le jeune Prokofiev.
La deuxième symphonie, sa plus célèbre, est absolument épatante, d'une grande puissance, sans jamais tomber dans les effets faciles, Kabalevsky trouve toujours de très surprenantes modulations, c'est d'ailleurs une des caractéristiques de sa musique. Même dans ses morceaux pour enfants, on est à chaque fois séduits et impressionnés par les accords utilisés. Cette symphonie est en 3 mouvements. Le mouvement lent, est d'une grande profondeur.
La 3° symphonie, surnommée le requiem pour Lénine, et fait intervenir une magnifique partie chorale dans le 2° mouvement, qui est aussi le dernier. Je vous invite à aller découvrir le répertoire symphonique de Kabalevsky, ça en vaut vraiment le détour.
Je ferai une description de la 4° symphonie quand je l'aurai écoutée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 495
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Sam 5 Fév 2011 - 19:17

TragicSymph a écrit:
J'ai reçu mon intégrale des symphonies…
Cette intégrale est publiée par quelle maison de disque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 3:10

Il s'agit de l'intégrale d'Eiji Oué, publiée chez CPO, mais chut...il ne faut pas parler des interprétations dans la rubrique générale... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 9:35


Je ne sais pas si on pourrait faire un topic très étoffé sur la discographie de Kabalevsky, que je connais très mal. Wink

Ce qui m'intéresse chez Kabalevsky, c'est qu'il est complètement contemporain à Chostakovitch, ses symphonies ont été écrites dans les années 30, la dernière en 56. Y a-t-il des ressemblances entre les deux au niveau musical?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12486
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 12:10

Pelléas a écrit:

Je ne sais pas si on pourrait faire un topic très étoffé sur la discographie de Kabalevsky, que je connais très mal. Wink

Ce qui m'intéresse chez Kabalevsky, c'est qu'il est complètement contemporain à Chostakovitch, ses symphonies ont été écrites dans les années 30, la dernière en 56. Y a-t-il des ressemblances entre les deux au niveau musical?

Aucune. Tu peux bien me croire Wink . Chez Kabalevsky, il n'y a pas du tout cette noirceur que l'on retrouve souvent chez Chostakovitch. Certes, il peut y avoir quelques réminiscences de l'époque qui apparaissent dans sa musique, mais pas au même niveau d'un Chostakovitch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 12:13

Oui, c'est clairement de la musique soviétique, avec le côté ludique et un peu grotesque, mais c'est une musique très lumineuse et consonante - presque un peu "facile". On est très loin de l'univers de Chostakovitch, à part pour l'orchestration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12486
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 12:16

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, c'est clairement de la musique soviétique, avec le côté ludique et un peu grotesque, mais c'est une musique très lumineuse et consonante - presque un peu "facile". On est très loin de l'univers de Chostakovitch, à part pour l'orchestration.

Je dirais même pour l'orchestration ça n'a rien à voire. Cela ressemble bien plus à du Tchaïkovsky qu'à du Chostakovich (un peu comme du Prokofiev sur les bords par contre...)


Dernière édition par ovni231 le Jeu 5 Avr 2018 - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 12:21

Oui, c'est ça, une sorte de Prokofiev qui aurait l'harmonie de Brahms. Mr. Green

Pelléas ? Où tu es parti ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12486
Age : 24
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 12:35

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, c'est ça, une sorte de Prokofiev qui aurait l'harmonie de Brahms. Mr. Green

Pelléas ? Où tu es parti ?

Il a sentit que j'allais lui répondre, alors il a foutu le camp illico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 13:20


Eh je suis là les amis, on n'est pas sur un 'chat' et il faut bien que je me nourrisse, non? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 13:22

Je plaisantais juste sur le fait que la description te ferait prendre peur... Evidemment qu'on n'attend pas de réponse dans la minute, surtout pour dire qu'en fait ça te semble tout pourri. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 13:39

DavidLeMarrec a écrit:
Je plaisantais juste sur le fait que la description te ferait prendre peur... Evidemment qu'on n'attend pas de réponse dans la minute, surtout pour dire qu'en fait ça te semble tout pourri. hehe

Question Question Question

Bon revenons au sujet: Kabaliesky il faudra que je l'écoute, je regarde dans ma discothèque ce que j'ai de lui. Et Chostakovitch étant un de mes compositeurs préférés je risque de ne pas trop l'aimer! A écouter donc! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 14:00

Oui, Chostakovitch et Kabalevsky n'ont rien en commun dans leur musique.
Les oeuvres de Chostakovitch sont très noires, et portent en elles toutes les horreurs de la guerre et du Stalinisme.
Chez Kabalevsky, il n'y a pas du tout ça, c'est majoritairement un compositeur pour les enfants, mais attention, rien n'est jamais bateau chez lui, il trouve toujours de très surprenantes modulations, auxquelles on n'aurait jamais pensées. C'est ce que j'adore chez ce compositeur. Rien ne peut faire penser à la guerre dans les oeuvres de Kabalevsky. J'ai vu qu'il était très apprécié de ses étudiants, et c'était un excellent pédagogue.
Il a quand même écrit des oeuvres "plus sérieuses", des magnifiques concertos pour Violoncelle, voilon et piano. Et bien sûr, sa 3° sonate pour piano que je suis en trian de travailler, mais c'est dur ! Smile. ne pas oublier son opéra "Colas Breugnon", qui a eu beaucoup de succès, et que je n'ai toujours pas eu l'occasion d'écouter.

De plus, comme vous le savez, les compositeurs russes de cette époque ont tous malheureusement eu à faire avec la censure, et en particulier Chostakovitch, Prokofiev et Khatchaturian.
Kabalevsky a toujours eu de la chance, en passant à chaque fois au travers de ces affreuses censures.
A ce propos, Kabalevsky, qui s'entgendait très bien avec Chostakovitch a toujours défendu l'opéra "Lady Macbeth de Mtsensk" de ce dernier. Cet opéra avait été interdit pendans 30 ans par Staline, comme vous le savez.
Pour découvrir Kabalevsky, il y a sa 2° symphonie, la 3° sonate pour piano, le concerto pour violoncelle n°2, l'ouverture "le Printemps", et les concertos 2 et 3 pour piano.
Bonne écoute !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 14:09

Pelléas a écrit:
Question Question Question
Arrow
Citation :
Chostakovitch étant un de mes compositeurs préférés je risque de ne pas trop l'aimer!

--

Au demeurant, si tu aimes Chosta, ce qu'il faut écouter pour prolonger ces émotions, c'est plutôt Popov...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 20:34

Tragic, comment trouves tu la symphonie n° 3, ce Requiem pour Lénine ? C'est la seule que je n'ai jamais écoutée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 6 Fév 2011 - 21:02

Et bien écoute, elle est tout à fait splendide. Elle est en deux mouvements, le premier mouvement est assez rythmique, du bon petit Prokofiev quoi, un peu comme le 2° mouvement de la 1° symphonie de Kabalevsky.
Et puis, le deuxième mouvement démarre avec l'entrée des choeurs. Une pure merveille, c'est d'une grande tristesse, le puissant "refrain" des choeurs dans ce mouvement est mémorable, magnifique.
Kabalevsky a une parfaite maîtrise de l'orchestration et des choeurs, à aucun moment l'orchestre ne couvre les choeurs et inversement.
Tout se termine dans une grande apothéose.
Magnifique symphonie, vraiment, je me réjouis d'entendre la 4°, sa dernière.
Voilà, j'espère t'avoir donné envie de l'écouter !

A +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5580
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Ven 13 Mai 2011 - 10:18

Mariefran a écrit:
J'aime particulièrement ses concertos pour violoncelle, le n°2, surtout. C'est très russeVery Happy

Je viens d'écouter le premier et en effet, c'est très russe Wink. Le mouvement initial fort dansant est excessivement virtuose: le soliste dévale et remonte toute la longueur du manche presque sans discontinuer. C'est également le cas dans le dernier, en moins extrême quand même. Entre les deux, un mouvement lent joli mais pas follement mémorable.

Il n'y aurait pas les concertos de Prokofiev, Chostakovitch et Miaskovsky, je serais tout content mais en l'occurence, c'est un ou deux crans en-dessous. Enfin, c'est agréable.

FrapZC a écrit:
Je trouve que c'est le concerto pour violoncelle où l'on trouve le plus de dialogue entre le solliste et l'orchestre. Si vous avez une bonne version, vous entendrez une certaine "complicité" entre le violoncelle et l'orchestre qui se répondent sans cesse.

Oui, c'est une des choses qui m'a plu: l'orchestre est bien mis à contribution et interagit souvent avec le violoncelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Ven 13 Mai 2011 - 11:19

Oui, tout à fait, ce sont de magnifiques concertos, je vous conseille également d'aller faire un tour du côtés des concertos pour piano, le n°2 est très Prokofiev, et également des symphonies, toutes les 4 géniales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 42
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Ven 13 Mai 2011 - 14:12

Tu as écouté la 4ème alors ? Elle est comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Ven 13 Mai 2011 - 19:59

Ahh, un grand moment cette 4° symphonie, surtout le 1° mouvement, très développé.
C'est la plus longue symphonie de Kabalevsky, environ 40 minutes, les thèmes sont passionnants, c'est très rythmique comme toujours, et l'orchestration révèle quelques surprises.
Une grande symphonie russe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 736
Age : 42
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Ven 13 Mai 2011 - 23:23

Je crois qu'il faut que je me l'achète cette intégrale des symphonies de Kabalevsky, je n'ai que les deux premières Very Happy Et les 3 et 4 ont vraiment l'air très bien mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Ven 13 Mai 2011 - 23:42

Oui oui, tout à fait, elles sont superbes ces 4 symphonies. L'intégrale d'Eiji Oué chez Cpo est de haute volée !
(non non, je ne dévie pas en discographie hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinclec
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 36
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Kabalevsky PAR Kabalevsky   Lun 15 Oct 2012 - 18:15

Hello,

Je relance le sujet "kabalevsky" un peu éteint ces derniers temps... Parfaitement d'accord que ses symphonies sont extrêmement intéressantes, poignantes, captivantes... Au lecteur qui ne l'a jamais écouté : essaye de dénicher la quatrième de Kabalevsky PAR Kabalevsky lui-même, un enregistrement saisissant, presque choquant de vérité.

Vinc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Lun 3 Fév 2014 - 23:03

christophe21 a écrit:
merci d'avoir initié ce topic sur Kabalevski. J'ai peu de choses sur lui, mais j'apprécie toujours d'entendre l'une de ses œuvres, j'en possède 2 actuellement en vinyl :

- concerto pour piano n° 3 avec Vladimir Feltzmann au piano
- concerto pour violon avec Victor Pikaïsen au violon
- Ouverture pathétique
- Le printemps (poème symphonique)

le tout avec l'orchestre philharmonique de Moscou, dirigé par Fouat Mansourov chez Melodia.

L'ouverture et le poème symphonique sont dirigés par Kabalevski lui-même. A l'intérieur du vinyl, il y a un texte sur sa vie et ses œuvres, si ça intéresse et si c'est autorisé sur le forum, je veux bien les écrire sur ce topic.
bonjour christophe21, j'ai apprécié ce concerto pour piano n°3, je pense à rachmaninov quand j'entends le piano et je pense à tchaikovsky quand j'entends les violons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg skywalker
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 504
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Dim 15 Mar 2015 - 23:35

Je viens d'écouter La Sonate pour Violoncelle et piano op71, une des meilleures oeuvres de son auteur à mon avis (j'aime aussi ses concertos pour violoncelle) !
Pas Loin du niveau celle de Prokofiev .
Composé vers 1960 pour Rostro , 1ere exécution publique en fevrier 1962 par lev Ginsburg. D'un style plus moderne que sa production usuelle, elle a un coté  âpre très "chostakovitchien" rare chez kabalevsky .
Excellent enregistrement Simax Birkeland/gimse ( avec sonate 1 de martinu , pas mal aussi ! ) thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Lun 26 Mar 2018 - 20:52

Suite à l'enthousiasme en Playlist ces dernières heures, je remonte ce sujet !  Very Happy

TragicSymph a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Soirée Kabalevski :
¶ Trois concertos pour piano (2,3,4).

J'aime beaucoup les 2° et 3°. Notamment le 2°, avec son aspect très Prokofiev (un hommage il me semble) et quelle cadence !

Citation :
¶ Les deux rondeaux pour piano.

Connais pas
EDIT : Je viens d'écouter celui op. 59... Shocked  Mazette, qu'est-ce que c'est que ce truc ? D'une noirceur, ça m'a scotché ! Avec ce genre de pièce, son étiquette de compositeur "pour enfants" tombe instantanément...

Citation :
¶ Les trois sonates pour piano.

J'ai joué la 3ième à une époque, un régal tout simplement. Cette première mélodie qui reste bien en tête est vraiment chouette !

Citation :
¶ Les quatre symphonies.
Very Happy

Un de mes cycles de symphonies préférées, dommage qu'il n'ait pas plus de succès. Beaucoup de métier et vraiment de très belles choses là-dedans. Je ne saurais dire quelle est ma préférée, elles ont chacune une atmosphère différente. La 4ième peut-être ?


Morloch a écrit:


Kabalevski Concerto pour piano n°3

Emil Gilels Grand Orchestre de la Radio Nationale Dmitri Kabalevski

Il est marrant ce concerto tout décontracté

bounce  bounce  bounce  bounce

Maintenant j'ai une idée de ce Kabalevski dont tout le monde parle et c'est super super bien en fait.

Essaie le Deuxième, j'y prends mon pied à chaque fois !


Pour ma part, j'aimerais depuis plusieurs années entendre son opéra Colas Breugnon dont je ne connais que l'(excellente) intro.
C'est disponible quelque part ? Au fin fond de la Russie dans une cave éclairée par une seule bougie et tenue par un vieillard ne vivant qu'à travers la Vodka ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 27 Mar 2018 - 14:00

Merci d'avoir tout groupé ici. Very Happy

Les rondeaux sont tempêtueux, certes, mais très lyriques aussi, Kabalevski n'est pas du tout versé dans les sorties de route typiquement soviétiques (il y en a, mais peu) ; son grotesque à lui est en général d'un néoclassicisme bon teint. J'aime beaucoup cette simplicité, justement, parce qu'elle va droit au but, sans faire du réalisme-complexe (où l'on cumule les difficultés, avec un côté pauvre sis sur une musique en réalité très sophistiquée).


Sonates

Citation :
J'ai joué la 3ième à une époque, un régal tout simplement. Cette première mélodie qui reste bien en tête est vraiment chouette !

Félicitations ! Ce doit être difficile à insérer dans des concerts, mais ce sont des merveilles en effet.


Symphonies

Citation :
Un de mes cycles de symphonies préférées, dommage qu'il n'ait pas plus de succès. Beaucoup de métier et vraiment de très belles choses là-dedans. Je ne saurais dire quelle est ma préférée, elles ont chacune une atmosphère différente. La 4ième peut-être ?

Pour moi, c'est sans doute décroissant de la première à la Quatrième, mais je les aime toutes, surtout les deux premières. Effectivement une veine mélodique remarquable, j'ai vraiment été interloqué en découvrant ça (il n'y a pas si longtemps, c'était comme le disait Morloch surtout un nom pour moi, de concertos pour piano lyriques-brillants, que je n'avais jamais tenté). C'est très beau, très intense, très accessible ; certes, ça n'innove en rien (surtout pas en orchestration ou en harmonie, il réutilise des choses existantes et ne cherche surtout pas à explorer des voies nouvelles), mais quel bel usage il fait de ce patrimoine, et de façon extrêmement accessible.

Le genre de chose qui plairait beaucoup au public, comme Atterberg dans un autre registre si on les osait, ça s'imposerait assez facilement.

(J'en profite pour recommander plutôt l'intégrale Olympia avec Szeged, Leningrad, Moscou, plus limpide et élancée que la version Oue-Hanovre.)


Concertos

Même les concertos sont beaux, leur sobriété et leur intégration les fait échapper aux travers du genre.


Opéras

Je ne sache pas que Colas ait jamais été gravé (on trouve beaucoup de versions de la Suite en revanche), mais il doit bien exister une bande quelque part. Est-elle trouvable dans les réseaux semi-occultes ou totalement enfouie dans des archives, je ne puis dire. Je suis intéressé également, bien sûr : avec son sens de la mélodie et du drame, il ne peut que réussir à l'Opéra !

Son Requiem se trouve en revanchge, quelque part entre la tradition orthodoxe et la dramaturgie d'opéra, est une merveille absolue, vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85116
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 27 Mar 2018 - 15:48

Colas Breugnon

Hé si, ça existe par la troupe du Stanislavski chez Olympia !



Je m'en vais poursuivre mon cycle Kaba, alors. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)
» UDO Animal House (1987)
» Photos de Marcel Huckel - Ravensburg 5 décembre 1987
» Photos de Jan Slob - Utrecht, 10 novembre 1987
» ROCK'N' ROLL NIGHTMARE (1987)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: