Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9463
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 27 Mar 2018 - 15:54

J'ai écouté un petit peu de sa musique de chambre, ses quatuors sont aussi très beaux et j'ai beaucoup aimé sa sonate pour violoncelle et piano.

Pourquoi a t'il autant composé pour violoncelle d'ailleurs, j'ai vu qu'il était pianiste de formation ? Le violoncelle prédispose au prix Lénine ?? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5270
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 27 Mar 2018 - 16:26

C'est quel genre, les quatuors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 27 Mar 2018 - 16:58

À la fois moins mélodique, plus étale, et assez symphonique, surtout le premier (avec des arpèges brisés assez impressionnants !). Harmoniquement, ça a des couleurs étonnamment ravéliennes.
Le second, plus sombre, devrait te plaire.

Ça a été très bien enregistré par les Stenhammar chez CPO. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9463
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 27 Mar 2018 - 17:56

Le premier quatuor a aussi un côté "folkloriste" marqué avec des enchaînements de thèmes roboratifs. Le style Kabalevski se retrouve partout comme une synthèse lyrique de Glazounov, Prokoviev et Chosta, avec en général moins d'aspérités.

Le second quatuor a des moments méditatifs, mais de méditation joyeuse et comme toujours chez Kabalevski ça se termine par du lyrisme tranquille. Il est plus sombre si on veut, mais c'est du sombre qui sait rester raisonnable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83795
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 27 Mar 2018 - 18:13

Morloch a écrit:
Le style Kabalevski se retrouve partout comme une synthèse lyrique de Glazounov, Prokoviev et Chosta, avec en général moins d'aspérités.

Enfin, moins d'aspérité de Glazounov, comme tu y vas ! Shocked Restons polis entre gens de bonne compagnie, tout de même.

Sinon, je viens d'écouter Colas Breugnon. C'est une sorte de Boris Godounov dans un langage du XXe (pas forcément plus audacieux, mais on entend que le soviétisme est passé par là), très lyrique, avec du grotesque-pittoresque qui évoquent vraiment l'atmosphère de l'Auberge… C'est vraiment pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5270
Age : 43
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 27 Mar 2018 - 19:09

Histoire de ne pas être en retard sur la hype Kabalevski, je suis en train d'écouter:


Requiem, op. 72
Valentina Levko (mezzo-soprano), Vladimir Valaitis (baryton), Dmitri Kabalevski / Orchestre Symphonique de Moscou, Chœur de l’Institut d’Éducation Artistique / Valdislav Sokolov
1964
Olympia


Dans le genre pas mon genre (soviétisme gentil), c'est vraiment très, très réussi. C'est très simple dans le langage (bien moins tordu que Chosta-Proko), d'un impact très direct, grandiloquent sans être épais ni statique. (Mais la mezzo Confused )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 27 Mar 2018 - 21:46

DavidLeMarrec a écrit:
Merci d'avoir tout groupé ici. Very Happy

Les rondeaux sont tempêtueux, certes, mais très lyriques aussi, Kabalevski n'est pas du tout versé dans les sorties de route typiquement soviétiques (il y en a, mais peu) ; son grotesque à lui est en général d'un néoclassicisme bon teint. J'aime beaucoup cette simplicité, justement, parce qu'elle va droit au but, sans faire du réalisme-complexe (où l'on cumule les difficultés, avec un côté pauvre sis sur une musique en réalité très sophistiquée).

Définition à rajouter au Guide de la musique russe, c'est tout à fait comme ça que je perçois le style de Kabalevsky.
Ce côté simple (et non simpliste), néoclassique et efficace, j'adore.

Je suis devenu archi fan de ce rondo op. 59 (quel est l'autre d'ailleurs ?). J'avoue que ça me brûle les doigts de l'essayer, c'est tellement bon. Il n'est pas sans me rappeler un certain Scherzo op. 12 de Prokofiev (que j'adore aussi), la tonalité n'y est pas pour rien évidemment.


Citation :
Félicitations !  Ce doit être difficile à insérer dans des concerts, mais ce sont des merveilles en effet.

Ça ferait de l'effet c'est sûr et ça plairait !
Citation :


Pour moi, c'est sans doute décroissant de la première à la Quatrième, mais je les aime toutes, surtout les deux premières. Effectivement une veine mélodique remarquable, j'ai vraiment été interloqué en découvrant ça (il n'y a pas si longtemps, c'était comme le disait Morloch surtout un nom pour moi, de concertos pour piano lyriques-brillants, que je n'avais jamais tenté). C'est très beau, très intense, très accessible ; certes, ça n'innove en rien (surtout pas en orchestration ou en harmonie, il réutilise des choses existantes et ne cherche surtout pas à explorer des voies nouvelles), mais quel bel usage il fait de ce patrimoine, et de façon extrêmement accessible.

Le genre de chose qui plairait beaucoup au public, comme Atterberg dans un autre registre si on les osait, ça s'imposerait assez facilement.

(J'en profite pour recommander plutôt l'intégrale Olympia avec Szeged, Leningrad, Moscou, plus limpide et élancée que la version Oue-Hanovre.)

Très bien dit !
La Deuxième est peut-être plus directe, plus directement impressionnante (ce premier mouvement !  Very Happy ) mais la Quatrième est plus développée. Je crois qu'à la longue j'y prends plus de plaisir. Je dois même avouer que certains passages du premier mouvement, m'émeuvent et m'évoquent un thème de la Septième de Prokofiev.

Citation :

Son Requiem se trouve en revanchge, quelque part entre la tradition orthodoxe et la dramaturgie d'opéra, est une merveille absolue, vraiment !

J'ai lu ça et là que c'était son chef-d'oeuvre. Jamais entendu, ça me tente évidemment beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mar 27 Mar 2018 - 21:51

DavidLeMarrec a écrit:
Morloch a écrit:
Le style Kabalevski se retrouve partout comme une synthèse lyrique de Glazounov, Prokoviev et Chosta, avec en général moins d'aspérités.

Enfin, moins d'aspérité de Glazounov, comme tu y vas ! Shocked  Restons polis entre gens de bonne compagnie, tout de même.

Sinon, je viens d'écouter Colas Breugnon. C'est une sorte de Boris Godounov dans un langage du XXe (pas forcément plus audacieux, mais on entend que le soviétisme est passé par là), très lyrique, avec du grotesque-pittoresque qui évoquent vraiment l'atmosphère de l'Auberge… C'est vraiment pas mal.

Tu l'as trouvé ! Very Happy Very Happy Very Happy

J'espère pouvoir l'écouter un jour, ta description me tente bien !

Et puis, maintenant j'ai envie d'écouter sa Sonate pour Violoncelle. Cool

Autre chose, je tiens encore à souligner la personnalité de Kabalevsky. En effet, c'est un des seuls à avoir défendu Chostakovitch pour son Lady Macbeth...fallait oser !  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   Mer 28 Mar 2018 - 8:27

Benedictus a écrit:
C'est quel genre, les quatuors?

J'ai écouté il y a pas longtemps et ca me laisse une impression de style décosu. Moi je m'y perd un peu car je ne trouve pas le fil conducteur. Au point de vue écriture ca reste assez classique, un mélange qui rappel l'un de ceux ci : de Ravel, Martinu, Shostakovich avec un des thèmes puisés dans le folk. Il peut passer d'une écriture d'une banalité sans nom - surtout lorsqu'il puse dans le folk, à une écriture sublime (mélange de sonorité) en une minute. Les voix sont souvent basique, 2x2 ou trios mais il n'exploite rarement la possibilité des 4 voix. Globalement ca s'écoute gentillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dmitry KABALEVSKY (1904 - 1987)
» UDO Animal House (1987)
» Photos de Marcel Huckel - Ravensburg 5 décembre 1987
» Photos de Jan Slob - Utrecht, 10 novembre 1987
» ROCK'N' ROLL NIGHTMARE (1987)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: