Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 VERDI : Nabucco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: VERDI : Nabucco   Jeu 29 Mai 2008 - 22:17

DISCOGRAPHIE

1949- d Gui (San Carlo de Naples ) ( live )
Bechi, Callas , Neroni ,Pini , Sinimberghi , Ricco
Melodram CD

1951 d Previtali ( RAI ) ( studio )
Silveri , Mancini , Cassinelli , Gatti , Binci
Cetra

1960 d Schippers ( Metropolitan ) ( live )
Macneil , Rysanek , Siepi , Elias , Fernandi
Melodram

1961 d Bartoletti ( Maggio Musicale Fiorentino ) (live )
Bastianini , Parutto , Vinco , Rota , Ottolini , Spagli .
Replica

1965 d Gardelli ( Opéra de Vienne ) ( studio )
Gobbi , Suliotis , Cava , Carral , Prevedi , Foiani
Decca

1966 d Gavazzeni ( La Scala ) ( live )
Guelfi , Suliotis , Ghiaurov , Lane , Raimondi , Foiani
Opéra Italiana

1968 d Raichev( Opera de Sofia ) ( live )
Popov , Dimitrova , Ghiaurov , Stamenova , Znamenov , Elenkov , Paunov , Koicheva
Gala (en plus , on a un bonus avec Popov, trop bien !)
1977 d Muti ( Florence ) (live)
Deutekom
GALA
1978 Muti ( Philharmonia Orchestra & Ambrosian Opera Chorus. ) ( studio )
Manuguerra , Scotto , Ghiaurov , Obraztsova , Luchetti , Llyod
EMI

1979 Santi ( Opéra de Paris ) ( live )
Milnes , Bumbry , Raimondi , Cortez , Cossutta , Vento
Legendery Recordings

1979- Rigacci ( Ravenne ) ( live )
Bruson , Dimitrova , Giaiotti , Bormida , Scano
HRE

1981- Arena ( Arène de Vérone ) ( live )
Bruson , Dimitrova , Petkov
Azzura Music

1982 Sinopoli ( Opéra de Berlin ) ( studio )
Cappuccilli , Dimitrova , Nesterenko , Valentini-Terrani , Domingo , Rydl
DG

Inutile de dire que ma version de "réference" est la version citée ci-dessus !


1992 Guadagno ( Arena di Verona ) (live )
Cappuccilli , Roark Strummer , Scandiuzzi
Azzura Music


VIDEOGRAPHIE

d Arena ( Arène de Vérone )
Bruson , Dimitrova , Petkov
Warner Vision France

d Muti ( Scala de Milan )
Bruson , Dimitrova , Burchulaadze
Warner Vision France

d Levine ( MET )
Pons, Guleghina , Ramey
Universal Musique

d Frizza ( La Fenice )
Gazzale, Neves , Anastassov
Dynamic

d Luisi (Vienne )
Nucci, Guleghina, Dvorsky
TDK

d Daniel Oren
Maestri , Gruber , Burchulaadze
Arthaus Musik

d Carignani (Théâtre de San Carlo )
Bruson, Flanigan, Petkov


d Carignani
Bruson , Frusoni , Colombara
Brilliant Classic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Jeu 29 Mai 2008 - 22:30

Voici ce que je connais :

Nabucco en bulgare Sofia 1968

A oublier sauf pour les fans de Ghiaurov ou de Dimitrova (moi, donc) toute jeune et totalement inexpérimentée. (je ne sais pas si je peux mettre le lien uccis avec l'opéra ?) Bref, on peut dire qu'il y a pas mal de ratés, mais elle se jette avec tellement de conviction que c'en est charmant. Par contre, le bulgare, bof... hehe

La version avec Gobbi : silent silent silent silent Je n'aime pas trop Gobbi d'une part, voix sèche et peu habile et Suliotis, son que je n'aime pas.

Version Muti, j'en ai parlé. Scotto limite, n'a pas les moyens du rôle, Manuguerra insipide comme à son habitude, mais un très bon Zaccaria de Ghiaurov, mais moins bon qu'en 1968.

Version Santi avec Milnes et Bumbry... Particulière. Bumbry est une mezzo dite falcon donc de fait, trop limite pour le rôle meurtrier d'Abigaille, autant dire ça couac par moment. Par contre, Milnes quelle voix ! Il nous campe un Nabucco royal !!

Version 1979 : Je n'ai entendu que quelques extraits, hélas pas les airs d'Abigaille, mais l'ensemble m'a semblé très bon et un Bruson et une Dimitrova en grandes formes.

Version 1981 : Peu convaincante malheureusement. Direction molle de la part d'Arena et de fait, on passe à côté de la verve verdienne de la partition... Il arrive à faire de la cabalette d'Abigaille quelque chose d'ennuyeux ! Dimitrova force un peu trop sur les aigus en voulant faire fortissimo (au carré) et Bruson très bon par contre.

Version 1982 : Sinopoli SUPERBE GENIALE, la meilleure quoi ! La plus excitante, la plus décoiffante, bref, j'adore, j'adore, j'adore !

Video Milan 1986 : Pas mal du tout. Muti est moins ennuyeux que dans le studio, et arrive même à rendre Dimitrova très nuancée ! A tel point que Segalini déclarera : "Dimitrova nous montre enfin qu'elle sait chanter". Toujours aussi gentil ce Sergo. Par contre, dommage que Bruson fasse un peu fatiguer avec une voix un peu mollassone car le duo est très bon. Notons aussi la bonne performance de Burchulaadze qui arrive à faire un chant pas trop dégoûtant et vomissant.

Et récemment, j'ai eu le droit à la version avec Nucci et Guleghina. Nucci, très impressionant mais par contre Guleghina, quelle horreur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Jeu 29 Mai 2008 - 22:39

Il en manque beaucoup dans ta liste initiale. J'en vois 57 versions, moi.

Pour ma part, c'est dans les vieilleries que je trouve le plus mon compte :

- Gui / Callas, mais mieux vaut prendre un bon report.

- Gavazzeni / Suliotis, l'entourage n'est pas parfait, mais ça ressemble assez à Gui Callas dans un meilleur son.

- Gardelli / Suliotis, que je ne connais qu'en partie, mais qui semble très engagé de la part de Gardelli, avec beaucoup de goût.


Pour la version Sinopoli de 82, elle est très luxueuse, mais un peu lisse du côté de Cappuccilli, pas follement éloquent pour Dimitrova (plus d'énergie sauvage chez Callas et Suliotis), et surtout Sinopoli couvre sans cesse l'orchestre avec les cymbales, c'est agaçant.
Très bonne version, mais franchement pompière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Ven 30 Mai 2008 - 0:22

Vous pouvez être fiers de vous, je suis parti pour me réécouter Nabucco...

Muti / Philadelphie 89 (prise de son radio exceptionnelle, mêmes sensations physiques que dans une salle de concert), forti parfaitement ronds, toujours ces tempi vifs et surprenants, on redécouvre l'oeuvre comme pour son Don Carlo.

Excellent choeur aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Ven 30 Mai 2008 - 12:26

DavidLeMarrec a écrit:
Il en manque beaucoup dans ta liste initiale. J'en vois 57 versions, moi.

A toi l'honneur ! Mr. Green
Citation :

Pour ma part, c'est dans les vieilleries que je trouve le plus mon compte :

- Gui / Callas, mais mieux vaut prendre un bon report.
Je crois que c'est celle-là où j'ai dû entendre quelques airs, notamment avec un duo Nabucco/Abigaille en feu, où Callas fait un contre-ré ou un contre-ut -je ne sais plus- avec un rendu pas très joli. De fait, j'avais dit à la personne qui me l'avait faite écouté si on lui avait pas écrasé la patte. hehe Ca a considérablement refroidi son enthousiasme.


Citation :
Pour la version Sinopoli de 82, elle est très luxueuse, mais un peu lisse du côté de Cappuccilli, pas follement éloquent pour Dimitrova (plus d'énergie sauvage chez Callas et Suliotis)
Oui mais elle est bridée aussi. pirat

Ah oui, et j'ai écouté la version Cappuccilli, Roark Strummer, à oublier sauf si on aime les chèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Ven 30 Mai 2008 - 18:38

Elvira a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Il en manque beaucoup dans ta liste initiale. J'en vois 57 versions, moi.

A toi l'honneur ! Mr. Green
J'ai voulu le faire, et puis... Mr. Green

C'était juste pour signaler que la discographie était très vaste.


Citation :
Je crois que c'est celle-là où j'ai dû entendre quelques airs, notamment avec un duo Nabucco/Abigaille en feu, où Callas fait un contre-ré ou un contre-ut -je ne sais plus- avec un rendu pas très joli.
Les contre-notes de Callas sont toujours assez abominables. On s'en passerait volontiers, mais ce n'est pas non plus ça qui sape son incarnation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 3 Juin 2008 - 10:57

Elvira a écrit:
1982 Sinopoli ( Opéra de Berlin ) ( studio )
Cappuccilli , Dimitrova , Nesterenko , Valentini-Terrani , Domingo , Rydl
DG

Inutile de dire que ma version de "réference" est la version citée ci-dessus !

Quelques brutalités quand même dans la direction de Sinopoli...
Dimitrova est spectaculaire: cela vaut le déplacement ! Il faut aimer les gros calibres...

J'aime bien la version Muti (ce qui n'étonnera personne ici) alien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mer 4 Juin 2008 - 21:18

Citation :
Quelques brutalités quand même dans la direction de Sinopoli...
Dimitrova est spectaculaire: cela vaut le déplacement ! Il faut aimer les gros calibres...

Et encore, le live est volontiers plus bruyant. Parfois les percussions couvrent entièrement mais pas les chanteurs (en particulier une). Et je suis aussi d'accord que sa direction est un brin hystérique alors que la partition en elle-même n'est pas en manque de verve. Mais le pire, c'est Macbeth où il laisse à peine le temps à Mara Zampieri de respirer. hehe

En tout cas, cette version s'oppose pas mal à celle de Muti que je n'aime franchement pas. Je l'aie réécouté dernièrement, quel ennui ! Et pourtant, cet opéra m'enthousiasme à chaque écoute, et là... I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Lun 15 Déc 2008 - 23:47

Il me semble que personne n'a mentionné cette version Muti Scala 1987 en DVD.

Bon, l'image de couverture semble un peu bizarre, mais qui sait...



Muti, Bruson, Dimitrova, ça doit être pas mal non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 16 Déc 2008 - 17:42

Morloch, si je devais parler de toutes les versions de Nabucco que j'ai avec Dimitrova, vous n'en sortiriez pas... Mr. Green

En tout cas, moi, j'adore. Dimitrova fait un chant nettement plus raffiné qu'à l'accoutumé, Bruson confirme que c'est un excellent baryton verdien, et Burchulaadze s'applique à bien chanter et ne pas nous faire une belle bouillie.

Voilà, voilà alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 16 Déc 2008 - 18:05

Bon, ça tombe bien, je l'ai trouvé toubradé et je l'écoute ce soir (j'avais pas attendu ta réponse en fait hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 16 Déc 2008 - 18:08

J'attends ton CR. Mr. Green

Pas le droit de dire du mal de Dimitrova bien sûr. tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 16 Déc 2008 - 18:14

Ménon ménon ne t'inquiètes pas hin hin hin hin hin hin


Je sens déjà que ça va être une fête pour les yeux la mise en scène Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 16 Déc 2008 - 18:18

Elle est hyper ch.... Ca ne bouge pas, mais pas du tout ! Les choeurs sont archi statiques ! Et les chanteurs restent pratiquemment à la place pendant toute une scène !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 16 Déc 2008 - 20:34

Elvira a écrit:
Morloch, si je devais parler de toutes les versions de Nabucco que j'ai avec Dimitrova, vous n'en sortiriez pas... Mr. Green

En tout cas, moi, j'adore. Dimitrova fait un chant nettement plus raffiné qu'à l'accoutumé, Bruson confirme que c'est un excellent baryton verdien, et Burchulaadze s'applique à bien chanter et ne pas nous faire une belle bouillie.

Voilà, voilà alien

Elle hurle toujours mais moins vulgairement en gros ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 16 Déc 2008 - 20:35

Vade retro satanas. spiderman

Tu la connais dans quoi au fait ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 16 Déc 2008 - 20:39

Je ne la connais pas encore mais je la verrais le 27 juin...heureusement que Domy relèvera le niveau ! Mr. Green (en gros c'est pour t'embéter, entre verdiens hein Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 16 Déc 2008 - 20:41

Guillaume a écrit:
Je ne la connais pas encore mais je la verrais le 27 juin...heureusement que Domy relèvera le niveau ! Mr. Green (en gros c'est pour t'embéter, entre verdiens hein Wink )

T'inquiète, je ne vais pas le prendre mal, hein, si vous n'aimez pas Dimitrova... Laughing

je l'avoue, je suis une espèce particulière du 'bel' canto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 16 Déc 2008 - 20:47

C'est le moche canto. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mar 16 Déc 2008 - 20:53

Disons que ce ne sont pas des petits cuicuis que j'aime. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mer 17 Déc 2008 - 1:11

Ah ça non, ce n'est pas un petit cuicui...

Excellent cette version Scala 1987.

Je ne connaissais Renato Bruson (Nabucco) que de nom, je dois dire que j'ai été bluffé Shocked c'est l'opéra comme il devrait tout le temps être, exact, incarné, une voix magnifique, un grand jeu d'acteur dans un environnement peu favorable , une variété de nuances toujours faites avec naturel, une aisance vocale époustouflante.

L'autre grand triomphateur de la soirée enregistrée est Riccardo Muti. Il a visiblement l'orchestre dans la poche et en profite pour faire une interprétation très vive et théâtrale de la partition. C'est fabuleux de précision et insuffle de la poésie dans l'opéra qui pourrait paraître très hiératique sans cet apport.

Ghena Dimitrova (Abigaille), c'est la méchante, mais alors la vraie méchante. Son personnage est tout en rage et ressentiment, et c'est l'occasion d'un étalage vocal hallucinant (j'imagine qu'en salle on reste scotché à son fauteuil), mais on ne peut pas dire que ce soit beau (enfin, pas dans le sens commun du terme). C'est assez bien joué, on ne sent le personnage douter qu'à la fin, exact à la ligne près du livret.

Également une belle prestation de Bruno Beccaria (en ténor écervelé), sauf qu'il n'essaie pas démusurément d'incarner son personnage.

Paata Burchuladze (Zaccaria) est hiératique, joue sur la beauté de son timbre, mais n'est pas passionnant, ni scéniquement, ni vocalement, de ce que j'ai perçu. Raquel Pierotti (Fenea) est un peu en dessous du reste de la distribution.

La mise en scène de Roberto de Simone est sans grand intérêt, kitsch qui se veut fidèle à la tradition, peu de direction d'acteurs, décors qui vont entre le sinistre et le ridicule. Seul moment réussi, le fameux chœur des esclaves, installé dans une pose ultra-romantique tellement forcée qu'il s'en dégage une certaine poésie rétro.

Sur l'œuvre, je crois que, dans la même veine orientalo-kitsch, j'ai préféré Aïda, mais Nabucco a aussi ses quelques très beaux airs. L'intrigue est un peu confuse, il faut suivre les péripéties qui paraissent décalées au spectateur lambda aujourd'hui (Nabucco qui devient fou pour blasphème, le coup d'état dont on comprend mal les motivations...). De bons script-doctors, comme on dit à Hollywood aujourd'hui, auraient pu être utiles à Verdi et Solera (dans la foulée, ils auraient pu jeter un œil sur le Bal masqué et le Trouvère).

Une belle découverte, mais je ne crois pas que cela sera mon Verdi préféré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mer 17 Déc 2008 - 4:01

Oui, Solera a souvent besoin d'un peu d'exégèse... hehe (Ce qui n'est pas le cas de Piave ou Somma, donc merci de ranger tes réflexions sur Trovatore et Ballo au placard. tutut )

Sinon, c'est normal, Aida, c'est infiniment supérieur, mais c'est aussi à l'autre bout de l'existence de Verdi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mer 17 Déc 2008 - 11:40

DavidLeMarrec a écrit:
merci de ranger tes réflexions sur Trovatore et Ballo au placard. tutut

tsssk tsssk j'en connais un qui va se retrouver d'office devant un Fidelio amélioré par ce bon script-doctor Martin Mosebach Twisted Evil (quels branques ces Sonnleithner et Schikaneder bedo )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Mer 17 Déc 2008 - 15:21

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, Solera a souvent besoin d'un peu d'exégèse... hehe (Ce qui n'est pas le cas de Piave ou Somma, donc merci de ranger tes réflexions sur Trovatore et Ballo au placard. tutut )

Sinon, c'est normal, Aida, c'est infiniment supérieur, mais c'est aussi à l'autre bout de l'existence de Verdi !

Bah oui, il faut comparer ce qui est comparable ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Jeu 18 Déc 2008 - 12:45

c'est que je suis nul, je situais Aïda beaucoup plus tôt dans la carrière de Verdi.

J'y vais petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Jeu 18 Déc 2008 - 19:28

Morloch a écrit:
c'est que je suis nul, je situais Aïda beaucoup plus tôt dans la carrière de Verdi.

J'y vais petit à petit.

Tu sais, Nabucco, c'est le 3ieme opéra de Verdi. Wink (Aïda, 3ième en partant de la fin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dub-Manu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 190
Localisation : Paris 20
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Jeu 18 Déc 2008 - 20:06

Elvira a écrit:

(Aïda, 3ième en partant de la fin)
avec quand même 16 années d'écart avec l'avant-dernier (Otello) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Jeu 18 Déc 2008 - 20:38

Dub-Manu a écrit:
Elvira a écrit:

(Aïda, 3ième en partant de la fin)
avec quand même 16 années d'écart avec l'avant-dernier (Otello) Smile

Oui, d'ailleurs le style s'en ressent. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 7 Mar 2009 - 14:57

Citation :
1979- Rigacci ( Ravenne ) ( live )
Bruson , Dimitrova , Giaiotti , Bormida , Scano
HRE

C'est absolument génial comme version. Encore mieux que celle de Milan ou Vérone (avec les mêmes Dimitrova et Bruson).

Plus ça va, plus j'adore Bruson. Moins connu qu'un Cappuccilli et pourtant, nettement plus fin musicien que celui-ci, c'est un incroyable baryton avec un timbre si particulier, si reconnaissable. C'est d'ailleurs un des seuls barytons véritablement verdiens (quoique cette étiquette est un peu... bancale) encore en activité avec Nucci... mais il faut bien dire qu'ils sont vers la fin...
Bref, ici, il campe un Nabucco impérial avec beaucoup de force, mais aussi humble dans les passages plus lyrique... Superbe "Dio di Giuda".

Quant à Dimitrova... comment dire ? Superbe aussi. La voix n'est pas encore aussi lourde que quelques années plus tard mais la puissance, elle, est bien là. Very Happy et j'adoooooooooore Que de chemins parcourus depuis son début lorsqu'elle avait 27 ans (ou 26 ans) sur les scènes de l'Opéra National Bulgare de Sofia...
Elle se promène, crânement, entre le registre grave et aigue du rôle d'Abigaille, dont la tessiture meurtrière avait achevé la voix de Giuseppina Strepponi, créatrice du rôle...
Bon seule déception, il n'y a pas (du moins mon enregistrement) les airs d'Abigaille, un des gros intérêts de l'opéra... Mais bon, pour se faire une idée de l'Abigaille de Dimitrova dans les années 70, il existe l'aria di sortita et le cantabile enregistrés lors de son premier studio (hélas, introuvable) qui est par ailleurs, excellent...

Cet enregistrement est bien que le studio DG... d'ailleurs, il existe l'enregistrement pris sur le vif qui a précédé le studio DG, qui est aussi mieux que celui-ci... il y a toujours les 3 mêmes principaux chanteurs, mais pas non plus Domingo, Valentini-Terrani, Popp... en même temps, il ne faut pas rêver non plus. hehe

Oui, je suis une monomaniaque, et j'assume. zen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 7 Mar 2009 - 17:27

Elvira a écrit:
C'est d'ailleurs un des seuls barytons véritablement verdiens (quoique cette étiquette est un peu... bancale) encore en activité avec Nucci...
Ah bon.

(Plus musicien que Cappuccilli, c'est pas terriblement dur cela dit. hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 7 Mar 2009 - 19:26

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
C'est d'ailleurs un des seuls barytons véritablement verdiens (quoique cette étiquette est un peu... bancale) encore en activité avec Nucci...
Ah bon.

Ok, j'attends ta liste alors !

Citation :
(Plus musicien que Cappuccilli, c'est pas terriblement dur cela dit. hehe )

Tiens, tiens, je m'attendais à une réponse de ce type-là de ta part. dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 7 Mar 2009 - 19:48

Tu ne vas pas me dire que la ligne de Cappuccilli est la plus souple et la plus élégante du marché, je ne te croirais pas, et tu ne te croirais pas toi-même.

Pour la liste, en toute franchise, pas très envie et pas trop le temps. Mais il y en a des tas (malheureusement). Tézier, Gavanelli, Frontali, et puis si on parle au sens large, Szot ou Fondary, ça fait aussi l'affaire. Il y en a des tombereaux, seulement pas tous connus. (Ou alors snobés comme Frontali, alors qu'il dit des choses passionnantes.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 7 Mar 2009 - 19:49

Citation :
Tu ne vas pas me dire que la ligne de Cappuccilli est la plus souple et la plus élégante du marché, je ne te croirais pas, et tu ne te croirais pas toi-même.

Mais non, mais non, je ne dis pas le contraire, juste que ta réponse, je l'attendais, c'est tout.

Citation :
Pour la liste, en toute franchise, pas très envie et pas trop le temps. Mais il y en a des tas (malheureusement). Tézier, Gavanelli, Frontali, et puis si on parle au sens large, Szot ou Fondary, ça fait aussi l'affaire. Il y en a des tombereaux, seulement pas tous connus. (Ou alors snobés comme Frontali, alors qu'il dit des choses passionnantes.)

Je parle de barytons verdiens POTABLES.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 7 Mar 2009 - 20:31

Elvira a écrit:
Citation :
Tu ne vas pas me dire que la ligne de Cappuccilli est la plus souple et la plus élégante du marché, je ne te croirais pas, et tu ne te croirais pas toi-même.

Mais non, mais non, je ne dis pas le contraire, juste que ta réponse, je l'attendais, c'est tout.

Citation :
Pour la liste, en toute franchise, pas très envie et pas trop le temps. Mais il y en a des tas (malheureusement). Tézier, Gavanelli, Frontali, et puis si on parle au sens large, Szot ou Fondary, ça fait aussi l'affaire. Il y en a des tombereaux, seulement pas tous connus. (Ou alors snobés comme Frontali, alors qu'il dit des choses passionnantes.)

Je parle de barytons verdiens POTABLES.
Si tu n'aimes pas Gavanelli, c'est ton affaire, mais j'attends ton argumentation pour me démontrer que les miens ne sont pas potables. Shocked


Non mais je rêve, il faut arrêter tout de suite la maricanora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 7 Mar 2009 - 20:42

Remarque, je suis mauvaise langue... Tiliakos a l'air d'être bon. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 14:32

J'ai vu Nabucco à Sanxay il y a quelques années avec me semble-t-il Philippe Duminy dans le rôle titre et Michèle Lagrange en Abigaille. D'ailleurs Lagrange avait été assez décevante et les deux scènes qui sont attribuées à Abigaille avaient été assez sévèrement coupées et je me suis demandé à l'époque si elle n'avait pas des soucis vocaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 14:41

Citation :
D'ailleurs Lagrange avait été assez décevante et les deux scènes qui sont attribuées à Abigaille avaient été assez sévèrement coupées et je me suis demandé à l'époque si elle n'avait pas des soucis vocaux

Ceci explique cela... parce que pour chanter Abigaille, il ne faut pas craindre cette tessiture meurtrière et très tendue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 14:43

C'est vrai qu'Abigaille est un rôle bien assassin dans son genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 14:43

Strepponi ne te dira pas le contraire Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 14:51

Elle s'est fait avoir sur ce rôle?
J'ai le souvenir d'un Nabucco donné à Orange dans les années 1990 qui était grandiose. David Help j'ai oublié le cast Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 14:52

calbo a écrit:
Elle s'est fait avoir sur ce rôle?

Oui, au bout de quelques saisons, elle n'avait plus de voix.

98, le nabucco ? ou 89 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 14:53

Je crois que c'est celui de 1989, et la c'est le trou noir complet. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 14:54

Je connais la distribution (enfin, une des 2) : Dimitrova, Fondary, Scandiuzzi. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 15:07

Ou l'on reparle de Ghena Mr. Green . Et comment elle est en Abigaille? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 15:09

Elle est magistrale dans ce rôle. C'est la référence au même titre qu'une Suliotis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Zip
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 926
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 15:09

calbo a écrit:
Et comment elle est en Abigaille? Wink
Epoustoufiflépatante Shocked Shocked Shocked Shocked . Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 15:11

Zip a écrit:
calbo a écrit:
Et comment elle est en Abigaille? Wink
Epoustoufiflépatante Shocked Shocked Shocked Shocked . Vraiment.

Houla. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 15:12

Et une pour fois que ce n'est pas moi qui le dis... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 15:13

Oui j'ai même été étonnée que tu ne réponde pas la première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   Sam 14 Mar 2009 - 23:05

J'ai réecouté encore Gui, et à chaque écoute je trouve le son supérieur... Laughing Les couleurs de l'orchestre sont rendues stupéfiantes par la prise de son, et puis vu que c'est le seul témoignage de Callas en Abigaille....

Vraiment à conseiller, surtout pour ceux qui n'ont pas peur des anciens enregistrements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VERDI : Nabucco   

Revenir en haut Aller en bas
 
VERDI : Nabucco
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Giuseppe VERDI-Nabucco-
» VERDI : Nabucco
» Giuseppe Verdi (1813-1901)
» Nabucco
» Verdi - Un bal masqué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: