Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Découvrir l'orgue par le disque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Dim 3 Mai 2015 - 2:11

Benedictus a écrit:

Merci, Mélo!
Je crois que ce sera parfait pour une première approche!



Avant le disque des "petits maîtres" par Flamme que je conseillais ci-dessus mais dont les pièces risquent de ne pas trop te stimuler, mieux vaudrait essayer Matthias Weckmann (dont on fêtera l'an prochain le quadricentenaire), par Flamme également : http://www.amazon.fr/dp/B00K8H5UVY


A découvrir aussi en priorité : Franz Tunder par Foccroulle (sur le célèbre orgue frison de Norden qui correspond tout à fait à l'esthétique que tu recherches) : http://www.amazon.fr/Orgelwerke-Franz-Tunder/dp/B0002O37Y0


Et les Chorals de Michael Praetorius, si possible par Ablitzer : http://www.amazon.fr/Michael-Pr%C3%A6torius-Pro-Organico-Praetorius/dp/B000WPJ7F2


Pour quitter le répertoire hanséatique, un compositeur plairait certainement à tes exigences contrapuntiques : les fascinantes fugues de François Roberday. Si tu ne trouves pas le disque de Chapuis, essaie Isoir sur l'orgue de Saint-Michel-en-Thiérache, très typé terroir : http://www.amazon.fr/Roberday-Fugues-Caprices-Pi%C3%A8ces-violes/dp/B0000634VN


Teste aussi Antonio de Cabezon (le superbe disque que j'allais conseiller, par Kimberly Marshall, est introuvable). Il faudrait demander conseil à Plenum.


Côté anglais, un disque s'impose (à télécharger, car il semble épuisé), Gibbons et Tomkins sur deux délicieux petits orgues bretons : http://www.amazon.fr/musique-dorgue-anglaise-vol-4-Gibbons/dp/B0009ZE6W4

L'orgue de Lanvellec (un des plus vieux de France) me rappelle aussi ce sublime récital Froberger par Moroney (c'est un des disques pour mon île déserte) : http://www.amazon.fr/Froberger-Pi%C3%A8ces-clavier-jou%C3%A9es-lOrgue/dp/B000007NVN


Je pense que tu connais déjà, mais il faudrait aussi explorer les polyphonistes italiens. Les acoustiques sont en général réverbérées mais pas cathédralesques. Dis-nous si tu manques de repères.

Reviens-vite nous dire ce que tu t'es procuré et ce que tu en as pensé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Dim 3 Mai 2015 - 12:37

Merci encore! kiss

D'ailleurs:
Benedictus, en Playlist, a écrit:
Froberger: Pièces pour le clavier
Davitt Moroney (orgue Robert-Dallam, 1653, de l’église de Lanvellec)
Radio France «Tempéraments», 1996
cheers  Merci, Mélo!  kiss
Ce disque est tout simplement magnifique!
Voilà exactement le genre de disque d’orgue qui était fait pour me plaire! Déjà, au clavecin, Froberger est un de mes compositeurs préférés, donc il y avait peu de risques. Mais c’est vraimement le genre d’interprétation (sans emphase, plutôt allante, très musicale), d’instrument (manifestement un petit instrument, avec de beaux timbres très nuancés) et de prise de son (plutôt intimiste, sans grande réverbération) qui étaient susceptibles de me convertir à l’orgue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Dim 3 Mai 2015 - 17:07

Very Happy Super !

Tu peux continuer par le Gibbons & Tomkins par Hadrien Jourdan, et le Roberday par Isoir.

J'ajoute une recommandation : un panorama de la Variation baroque par René Saorgin sur le succulent orgue de l'église de Saorge : http://www.amazon.fr/gp/registry/wishlist/C3WDZB7F7T10


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Lun 11 Mai 2015 - 21:01

Benedictus, in playlist, a écrit:

M. Prætorius: Pro Organico
Jean-Charles Ablitzer (orgue Hans Scherer de Tangermünde, 1624)

Alpha, 2005

Merci à Mélo qui a su aussi bien interpréter mes attentes pour me recommander ce disque: des œuvres d’une beauté droite et simple (qu’on pourrait dire austère si elle n’était pas aussi capable de vraie jubilation), un instrument sans clinquant mais riche de couleurs et de voix typées, une ambiance sonore à la fois intime et lumineuse, une interprétation qu’on sent remarquablement humble et toujours soucieuse de musicalité.


Smile J'en remets un dans l'escarcelle : http://www.amazon.fr/Clarifica-oeuvres-dorgue-William-Byrd/dp/B000UTOD5E

Un programme Byrd joué par Leon Berben sur l'orgue Renaissance d'Oosthuizen.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Lun 11 Mai 2015 - 21:19

bounce Merci! En plus, j'adore déjà Byrd au clavecin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mar 12 Mai 2015 - 23:10

Benedictus a écrit:

Byrd: Clarifica me
Léon Berben (orgue historique d’Oosthuizen, ca. 1521)

Ramée, 2007
Encore un grand merci à merci à Mélo pour ces recommandations organistiques! J’ai peut-être préféré les compositions plus austères de Prætorius ou Froberger aux Fantaisies un peu plus extraverties de Byrd, mais les sonorités parfois un peu brinquebalantes de cet instrument m’ont absolument ravi.
Sinon, je vois que Léon Berben a aussi enregistré un disque Jacob Prætorius sur l’orgue Scherer de Tangermünde (employé par Ablitzer pour sa magnifique anthologie Michael Prætorius); Berben a aussi enregistré du clavecin: il y a un disque Hassler qui me tente bien. Me les recommanderais-tu, Mélo?



Smile Je ne connais ni l'un ni l'autre CD, mais ce claveciniste passé par la bande à Reinhard Goebel jouit d'une excellente réputation et sa discographie a dans l'ensemble été très bien accueillie par la presse (notamment Cabanilles, les Toccatas de Bach à l'orgue et au clavecin...)
Il se spécialise en outre dans un répertoire qui te convient.
Je suppose que ça ne te décevra pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mar 12 Mai 2015 - 23:18

Je vais en tous cas essayer ces deux-là, compte-rendu sous peu (enfin, en mode «Playlist»: je manque un peu de temps ces jours-ci).
Et encore merci. kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mar 12 Mai 2015 - 23:26

Smile N'oublie pas les disques que j'ai conseillés en haut de page et fin de page précédente.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Sam 30 Mai 2015 - 1:25

Benedictus, in playlist, a écrit:

- L’œuvre d’orgue de Matthias Weckmann par Flamme (CPO). Encore une excellente recommandation de Mélo: un instrument peu spectaculaire, une jeu très allant et simple.


Smile Super !

J'ai cru que tu avais abandonné ton sentier de découverte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Sam 30 Mai 2015 - 1:45

Non, non! Tout ce que tu m'as recommandé jusqu'ici m'a tellement plu que je ne vais pas abandonner!
En revanche, je vais devoir marquer un peu le pas: j'ai fait le tour de ce que je pouvais facilement me procurer ici; la suite, ce sera quand je serai en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 28 Aoû 2015 - 21:16

Very Happy Un joli cadeau, assez inespéré, pour les amateurs d'orgue : parution d'un coffret consacré aux enregistrements solistes et concertants de Marcel Dupré chez Mercury, ainsi que deux enregistrements d'origine Philips à l'Abbaye Saint-Ouen de Rouen.

Cinq albums sont annoncés comme inédits en CD.

http://www.amazon.fr/gp/product/B0113A5ANW

Programme et explications ici : http://www.prestoclassical.co.uk/r/Mercury%2BLiving%2BPresence/4788388

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 28 Aoû 2015 - 21:27

bounce Ah, moi qui bataillais à trouver ce qu'il a enregistré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 28 Aoû 2015 - 21:58

Oui j'ai commandé ça avant avant hier. Les possédant tous en vinyles, ce sera bien de les posséder en CD. Une mention particulière pour
son enregistrement à Saint-Ouen, de sa Symphonie-Passion et des quatre pièces pour les versets de Vêpres, démontre son immense capacité
technique malgré avoir enregistré ça à la fin de sa vie. Un superbe document qui plus est, c'est un des meilleurs enregistrement du Cavaillé-Coll de Saint-Ouen. Pour l'autre album à cet orgue de Chorals de Bach, bien c'est très dépassé par contre, c'est moins intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 28 Aoû 2015 - 22:01

Mais c'est pas bien fourni quand même, je me figurais une discographie plus large.

Les inédits figurent sur PrestoClassical ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 28 Aoû 2015 - 22:10

Bien Marcel Dupré est mort en 1971 et bien-sûr cette collection n'inclut pas les enregistrements de 78 tours.

Les inédits sont les deux albums enregistrés à Saint-Ouen, car originellement du label Philips, non Mercury. Ils furent ajoutés à cette collection sans doute suite à un accord entres ces deux labels.

Ses enregistrements Bach, sont surannés, dépassés. Ses Franck, ses deux volumes de ses propres oeuvres dont le deuxième inclut
deux pièces de Messiaen (Le seul élève que son maître a voulu enregistrer sous ses doigts) la Symphonie no.3 de Saint-Saëns avec
l'excellent Paul Paray, et enfin, l'album Phillips que j'ai mentionné plus tôt contenant aussi de ses oeuvres, sont de superbes documents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Dim 18 Oct 2015 - 14:21





Quel orgue  magnifique! Et quelle interprétation fabluleuse! Pour une fois les variations et le contrepoint de Byrd ne sonnent  pas du tout comme des exercises scolaires. Marianne Lévy-Noisette a suivi ses études avec Kenneth Gilbert, Marie Claire Alain et William Christie. Autant que je sache ce disque-ci est son seule enregistrement. Dommage!

Est ce qui'il y a d'autres enregistrements de l'orgue à Breteuil sur Iton?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mar 31 Mai 2016 - 23:21


Smile J'avais d'abord posté le message ci-dessous dans la rubrique Si j'aime, mais il cadre encore mieux avec ce topic.
Par ailleurs, au-delà des pistes ici évoquées, bien d'autres compositeurs et disques viennent à l'esprit.
Par exemple Samuel Scheidt, j'y reviendrai bientôt.



Benedictus, in Buxtehude, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Ça nous étonne peu au regard de tes goûts ascétiques. Mais dire que le Praeludium buxtehudien serait trop virtuose relève d'un certain paradoxe, puisqu'il tire sa rhétorique du contraste (de structure, de plans sonores entre les claviers, de couleurs de registration...) et de l'éloquence flamboyante, comme des polyptyques bigarrés qui narrent des scènes édifiantes.
On n'est pas au royaume du Bach de la maturité et des architectures monumentales aux équilibres parfaits, -ceci dit le jeune Bach s'inspira aussi du Stylus Phantasticus.
Je ne sais plus où tu en est de ton parcours organistique, mais Sweelinck, Titelouze, Steigleder, D'Anglebert, Louis Couperin, Roberday, Byrd, Tomkins, Cabezon, ça devrait te plaire.



Sweelinck, j'ai le disque Leonhardt depuis des lustres (très à mon goût, en effet). Titelouze, pareil: j'ai depuis sa sortie le disque Ablitzer chez Harmonic (avec des insertions de plain-chant) que j'aime aussi beaucoup. Roberday, je n'ai pas trouvé le disque Isoir/Fretwork que tu m'avais recommandé (chez Tempéraments), en revanche, j'en ai vu un par Chapuis chez Astrée (mais Chapuis, ça risque de ne pas être tellement ma came, si?) Byrd, j'ai le beau disque de Berben chez Ramée, que tu m'avais recommandé et qui m'a énormément plu.

En revanche, pour les autres, j'attends avec impatience tes recommandations.
bounce


Mandryka a écrit:

C'était intéressant de voir le nom de Steigleder, dont je ne connais rien sauf le disque de Martin Gester.
Est ce qui'il y a d'autres enregistrements? Je ne connais non plus des œuvres d'orgue de D'Anglebert.



Smile Oui pour Steigleder, le disque de Martin Gester chez Tempéraments règle quasiment la question.

Pour les Pièces de D'Anglebert, Scott Ross s'en était fait une spécialité. On a la choix entre son enregistrement officiel chez Erato (paru en coffret avec les pièces pour clavecin, un legs essentiel) et un enregistrement radio de très bonne qualité, paru dans lé série Ina Mémoire vive (CD là encore essentiel voire magique, sur les orgues très verts de Cuers et Gimont) :



Il me semble que j'avais déjà recommandé le Roberday de Chapuis chez Astrée, aux melliflus tuyaux de Roquemaure, plus hypnotique encore que l'enregistrement d'Isoir.

Après Byrd, on peut continuer logiquement avec Gibbons et Tomkins : ce disque absolument émérite, capté à Lanvellec (sur le même vénérable instrument que Benedictus avait adoré dans Froberger) et Josselin :



Pour Cabezon, il faut absolument dénicher le volume 1 de l'inestimable anthologie que le label Valois consacra il y a une vingtaine d'années à l'orgue historique espagnol.
Joué par Kimberly Marshall :



Concernant le répertoire français XVII°, je ne sais plus si j'avais conseillé à Benedictus cette remarquable anthologie :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mer 1 Juin 2016 - 17:46

Merci pour tout, Mélo!
Je viens d'ores et déjà de m'acheter le Roberday de Chapuis. Compte-rendu suit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Jeu 2 Juin 2016 - 22:23

Smile Nouvelle piste à explorer pour toi, ça vient de me revenir en mémoire par association d'idées :

Chez le même éditeur et sur le même instrument, débusquer le disque Pieter Cornet (c1570-1633) joué par Ton Koopman.
Les pièces de ce compositeur néerlandais de la fin de la Renaissance sont très séduisantes et bien construites -ça devrait beaucoup te plaire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 3 Juin 2016 - 20:31

Roberday: Fvgves et Caprices
Michel Chapuis (orgue Jullien de la collégiale Saint-Jean Baptiste de Roquemaure)
Enr.: Roquemaure, III.1977
Astrée/Auvidis

Une œuvre vraiment très étonnante - et assez difficile à décrire: on dirait qu'il s'agit d'une œuvre spéculative (rien ne s'y rattache aux formes liturgiques, ni aux suites de danses de l'époque) et pourtant il y a là quelque chose d'immédiatement séduisant (dans le travail sur la mélodie ou l'espèce de poésie des couleurs). J'ai pour ma part été surtout très sensible à l'écriture harmonique, qui s'écarte sans cesse de l'ordre tonal en jouant sur le chromatisme ou la modalité (l'incipit de la 1e Fugue semble même carrément atonal).
Cela étant, ce disque est quand même un peu la limite de ce que je peux aimer à l'orgue: l'instrument est magnifique, mais je suis sans conteste plus réceptif à la facture nord-allemande qu'à la facture française (il y a des gazouillis dans l'aigu, des rondeurs, des couleurs un peu trop vives pour moi); et le jeu de Chapuis, très délié, très contrasté, a peut-être un peu trop de fantaisie pour me combler tout à fait (ici, ça va, mais dans Couperin, j'ai vraiment du mal).
Mais ce qui en cause, c'est moins la qualité de ce disque (je comprendrais tout à fait qu'on puisse le considérer comme un des plus beaux disques d'orgue jamais enregistrés) que l'étroit jansénisme de mes goûts en matière d'orgue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 3 Juin 2016 - 22:35

Ave Benedictus.

Je suis d'accord sur ton analyse. Chapuis c'est trop sec malgré sa grande maîtrise technique.

Je me souviens avoir lu dans le passé ta préférence pour l'orgue d'Allemagne Baroque et je saisis ce point afin
de souligner que Roberday, sonnerait mieux avec un orgue des Pays-Bas, de la Flandres car c'est à peu près les
seuls instruments de cette facture qu'il a connu en France jusqu'en 1670 environs. Même Couperin le grand, pour
te donner une idée, n'avait connu que l'orgue du flamand Mathieu Languedul à Saint-Gervais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 3 Juin 2016 - 22:58

Mélomaniac a écrit:
Smile Nouvelle piste à explorer pour toi, ça vient de me revenir en mémoire par association d'idées :

Chez le même éditeur et sur le même instrument, débusquer le disque Pieter Cornet (c1570-1633) joué par Ton Koopman.
Les pièces de ce compositeur néerlandais de la fin de la Renaissance sont très séduisantes et bien construites -ça devrait beaucoup te plaire


Vous préférez Koopman à Arnaud van de Cauter?


Dernière édition par Mandryka le Ven 3 Juin 2016 - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 3 Juin 2016 - 23:05

Mélomaniac a écrit:
Benedictus a écrit:

Merci, Mélo!
Je crois que ce sera parfait pour une première approche!



Avant le disque des "petits maîtres" par Flamme que je conseillais ci-dessus mais dont les pièces risquent de ne pas trop te stimuler, mieux vaudrait essayer Matthias Weckmann (dont on fêtera l'an prochain le quadricentenaire), par Flamme également : http://www.amazon.fr/dp/B00K8H5UVY


A découvrir aussi en priorité : Franz Tunder par Foccroulle (sur le célèbre orgue frison de Norden qui correspond tout à fait à l'esthétique que tu recherches) : http://www.amazon.fr/Orgelwerke-Franz-Tunder/dp/B0002O37Y0


Et les Chorals de Michael Praetorius, si possible par Ablitzer : http://www.amazon.fr/Michael-Pr%C3%A6torius-Pro-Organico-Praetorius/dp/B000WPJ7F2


Pour quitter le répertoire hanséatique, un compositeur plairait certainement à tes exigences contrapuntiques : les fascinantes fugues de François Roberday. Si tu ne trouves pas le disque de Chapuis, essaie Isoir sur l'orgue de Saint-Michel-en-Thiérache, très typé terroir : http://www.amazon.fr/Roberday-Fugues-Caprices-Pi%C3%A8ces-violes/dp/B0000634VN


Teste aussi Antonio de Cabezon (le superbe disque que j'allais conseiller, par Kimberly Marshall, est introuvable). Il faudrait demander conseil à Plenum.


Côté anglais, un disque s'impose (à télécharger, car il semble épuisé), Gibbons et Tomkins sur deux délicieux petits orgues bretons : http://www.amazon.fr/musique-dorgue-anglaise-vol-4-Gibbons/dp/B0009ZE6W4

L'orgue de Lanvellec (un des plus vieux de France) me rappelle aussi ce sublime récital Froberger par Moroney (c'est un des disques pour mon île déserte) : http://www.amazon.fr/Froberger-Pi%C3%A8ces-clavier-jou%C3%A9es-lOrgue/dp/B000007NVN


Je pense que tu connais déjà, mais il faudrait aussi explorer les polyphonistes italiens. Les acoustiques sont en général réverbérées mais pas cathédralesques. Dis-nous si tu manques de repères.

Reviens-vite nous dire ce que tu t'es procuré et ce que tu en as pensé.


In intéressante alternative pour Cabezon est Andreas Cea, ainsi que José Louis Gonzalez Uriol - son premier enregistrement.

Moi aussi, j'aime le Froberger de Moroney.


Dernière édition par Mandryka le Ven 3 Juin 2016 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 3 Juin 2016 - 23:06

Mandryka a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Smile Nouvelle piste à explorer pour toi, ça vient de me revenir en mémoire par association d'idées :

Chez le même éditeur et sur le même instrument, débusquer le disque Pieter Cornet (c1570-1633) joué par Ton Koopman.
Les pièces de ce compositeur néerlandais de la fin de la Renaissance sont très séduisantes et bien construites -ça devrait beaucoup te plaire


Vous préférez Koopman à Arnaud van de Cauter?

Vous préférez van de Cauter à Jean Ferrard? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 3 Juin 2016 - 23:14

Une question pour les organophiles. Dans le coffret de Marie Claire Alain de musique française, il y a une messe <St Hubert> , attribuée à D'Andrieu. Est ce qu'il est vraiment un morceau de D'Andrieu, où est il une blague?  La musique est bizarroïde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 3 Juin 2016 - 23:16

En fait Marie Claire Alain joue quelques pièces de Dandrieu dans son enregistrement en alternance avec les parties de la messe pour trombes de chasse. La messe en elle-même est d'un anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 3 Juin 2016 - 23:21

plenum a écrit:
Mandryka a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Smile Nouvelle piste à explorer pour toi, ça vient de me revenir en mémoire par association d'idées :

Chez le même éditeur et sur le même instrument, débusquer le disque Pieter Cornet (c1570-1633) joué par Ton Koopman.
Les pièces de ce compositeur néerlandais de la fin de la Renaissance sont très séduisantes et bien construites -ça devrait beaucoup te plaire


Vous préférez Koopman à Arnaud van de Cauter?

Vous préférez van de Cauter à Jean Ferrard? Wink

Vous êtes fort! Vraiment fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 3 Juin 2016 - 23:21

plenum a écrit:
En fait Marie Claire Alain joue quelques pièces de Dandrieu dans son enregistrement en alternance avec les parties de la messe pour trombes de chasse. La messe en elle-même est d'un anonyme.

Comme j'ai dit, vous êtes fort. Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22275
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 3 Juin 2016 - 23:55

Benedictus a écrit:

Roberday: Fvgves et Caprices
Michel Chapuis (orgue Jullien de la collégiale Saint-Jean Baptiste de Roquemaure)

Mais ce qui en cause, c'est moins la qualité de ce disque (je comprendrais tout à fait qu'on puisse le considérer comme un des plus beaux disques d'orgue jamais enregistrés) que l'étroit jansénisme de mes goûts en matière d'orgue.



hehe Un des plus beaux disques d'orgue, n'exagérons rien, mais tu as parfaitement décrit la mystérieuse alchimie qui se dégage de ces pièces, à la fois spéculatives et charmantes -très addictives.
L'orgue thiérachois d'Isoir conviendra peut-être mieux à tes goûts.
Parmi les rares intégrales, une autre qui reste couramment disponible en CD est celle de Gillian Weir (B00080SE8C), et les Scheidt en complément sont à se damner drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Sam 4 Juin 2016 - 0:19

Ce qui est rigolo, enfin pour moi, est que la parution originale étant du label Argo, montre en arrière plan le buffet de l'orgue de Saint-Gervais et Protais de Paris. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Sam 4 Juin 2016 - 6:37

plenum a écrit:
Ce qui est rigolo, enfin pour moi, est que la parution originale étant du label Argo, montre en arrière plan le buffet de l'orgue de Saint-Gervais et Protais de Paris. hehe

Je le connais très bien, du moins si c'est la même que son Roberday dans The Art of Gillian Weir vol. 3. Enfin pour moi c'est trop lent et lourd, et insuffisamment spontané. Mais je suis d'accord que c'est une interprétation unique et stimulante, et je le préfère à Chapuis et Isoir je pense. Il faut que je dise que, finalement je ne pense pas que la musique soit  très intéressante. Les fugues sont trop simples.

Il faut espérer que Robert Bates enregistre du Roberday (et du Louis Couperin!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Sam 4 Juin 2016 - 13:50

A condition comme je l'ai dit plus tôt qu'il opte pour un instrument de facture flamande, car c'est ce genre d'instrument qu'il a connu, de sonorité similaire à l'orgue français ultérieur (puisque c'est l'orgue flamand qui fut le berceau de l'orgue français) et similaire à l'orgue allemand.

A titre d'exemple, les fugues de Roberday jouées sur un orgue du facteur Hinsch de Bolsward ou Kampen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mar 7 Juin 2016 - 23:45

D'Anglebert: Pièces d'orgue
Scott Ross (orgue Pascal Quoirin de Saint-Rémy-de-Provence)
Enr.: Saint-Rémy-de-Provence, X.1987
Erato

Première (toute relative) déconvenue avec une recommandation organistique de Mélo. Les œuvres m'ont paru belles - quoique très ornementées, mais dans les fugues on perçoit quand même bien la rigueur architecturale des lignes. Je crois que le problème (pour moi, hein) vient de l'interprétation.

C'est la première fois que j'écoutais Scott Ross à l'orgue, et j'y ai trouvé finalement les mêmes défauts qu'au clavecin: une sonorité touffue, pas assez aérée, des voix peu distinctes, au total quelque chose d'un peu brouillon, et puis cette tendance à "écraser" l'écriture rythmique par un jeu à la fois trop rapide et trop régulier. Ensuite, je n'ai pas énormément aimé l'instrument lui-même (mais peut-être la prise de son y est-elle aussi pour quelque chose) qui m'a semblé par moments un peu trop bariolé (manquant de cette cohérence de timbres que j'aime dans les instruments nord-allemands anciens) avec une sonorité trop gonflée, trop réverbérée - sans avoir pour autant le charme boisé de Roquemaure.

Donc, si vous avez des références alternatives (et facilement trouvables) à l'orgue, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mer 8 Juin 2016 - 7:39

J'ai le même opinion sur Ross. J'ai trouvé Préfontaine, sur un orgue neo-baroqueux (? c'est du français,ça? ) en Québec. En fait j'ai trouvé le CD entier très intéressant, c'est sur des plate-formes de streaming, et j'ai donc décidé d'explorer les autres enregistrements d'Yves Préfontaine.

http://www.thewholenote.com/index.php/booksrecords2/listening-room/26077-1753-livre-de-montreal-yves-g-prefontaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81471
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mer 8 Juin 2016 - 19:54

Benedictus a écrit:
Roberday: Fvgves et Caprices
Michel Chapuis (orgue Jullien de la collégiale Saint-Jean Baptiste de Roquemaure)
Enr.: Roquemaure, III.1977
Astrée/Auvidis

Une œuvre vraiment très étonnante - et assez difficile à décrire: on dirait qu'il s'agit d'une œuvre spéculative (rien ne s'y rattache aux formes liturgiques, ni aux suites de danses de l'époque) et pourtant il y a là quelque chose d'immédiatement séduisant (dans le travail sur la mélodie ou l'espèce de poésie des couleurs). J'ai pour ma part été surtout très sensible à l'écriture harmonique, qui s'écarte sans cesse de l'ordre tonal en jouant sur le chromatisme ou la modalité (l'incipit de la 1e Fugue semble même carrément atonal).
Cela étant, ce disque est quand même un peu la limite de ce que je peux aimer à l'orgue: l'instrument est magnifique, mais je suis sans conteste plus réceptif à la facture nord-allemande qu'à la facture française (il y a des gazouillis dans l'aigu, des rondeurs, des couleurs un peu trop vives pour moi); et le jeu de Chapuis, très délié, très contrasté, a peut-être un peu trop de fantaisie pour me combler tout à fait (ici, ça va, mais dans Couperin, j'ai vraiment du mal).
Mais ce qui en cause, c'est moins la qualité de ce disque (je comprendrais tout à fait qu'on puisse le considérer comme un des plus beaux disques d'orgue jamais enregistrés) que l'étroit jansénisme de mes goûts en matière d'orgue.

Je n'ai que des extraits chez HM, mais ça a l'air d'être la même chose : d'une sècheresse vraiment disgracieuse (un côté synthétiseur, quasiment), et puis le jeu de Chapuis me paraît toujours, à moi, très droit (par rapport aux spécialistes du répertoire allemand, soit, c'est presque hystérique, mais sinon, ça sent son âge disons – un peu comme lorsqu'on compare les premiers disques de la Grande Écurie ou des Arts Flo aux normes actuelles).

Sur l'œuvre, je suis d'accord – et évidemment, mon goût n'est pas du tout le même, j'avais trouvé ça terriblement formel. Je n'entends pas trop les chromatismes, mais c'est sûr que par rapport à la production française de la même période, ça décoiffe pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mer 8 Juin 2016 - 21:09

DavidLeMarrec a écrit:

mais c'est sûr que par rapport à la production française de la même période, ça décoiffe pas mal.  

On dirait qu’entre Titelouze et Grigny, il n'y rien de spécial dans la musique d'orgue française. Louis Couperin peut être? D’Anglebert ? Mais non !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mer 8 Juin 2016 - 21:40

Pour une bonne part, c'est grâce à la volonté de Lully en bon intendant de la musique de tout le royaume de France d'avoir régenté le style de son autorité, ce qui favorisa une sorte de normalisation esthétique, stylistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81471
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mer 8 Juin 2016 - 22:03

LULLY avait une influence sur la musique d'orgue ? Elle est patente sur tous les spectacles, déjà plus mesurée sur la musique sacrée (où les changements se sont amorcés sans lui, même s'il y joue sa part), mais sur l'orgue ? Ça supposerait une harmonisation verticale des pratiques ou un enseignement contrôlé par LULLY, ce qui n'était vraiment pas le cas, a fortiori considérant la multiplicité et l'isolement des paroisses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mer 8 Juin 2016 - 22:20

Seule les messes avec style précis étaient permises dans les églises de France, ordre de l'intendant. Jean-Baptiste a su user de l'absolutisme de son roi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mer 8 Juin 2016 - 22:24

Le goût de Louis XIV je suppose était puissant à Versailles, pour le meilleur ou pour le pire. Je ne suis pas certain mais j'ai toujours cru que mes préférés - De Mage, Grigny, Boyvin, Guillain, Clérambaut  - étaient largement isolés de son influence.


Dernière édition par Mandryka le Mer 8 Juin 2016 - 22:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Mer 8 Juin 2016 - 22:33

En fait, surtout Grigny et Marchand sans oublier Couperin le Grand, ils ont pu de par leur génie innée, percer au travers des schèmes royaux imposés par Lully en matière de style musical homogénéisé dans tout le royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Dim 24 Juil 2016 - 19:34

Je viens d'apprendre la mort d'André Isoir le 20 juillet.

Il était un musicien que j'ai beaucoup apprécié, surtout dans la musique française, dans ses enregistrements d'Attaingnant et de Guilain. Son Art de Fugue est unique et imaginatif!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1599
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Dim 24 Juil 2016 - 23:14

Ce serait dommage de (te) laisser penser que cette disparition est passée inaperçue: la playlist s'est faite l"écho de l'attachement et reconnaissance qu'il suscitait.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Jeu 25 Aoû 2016 - 18:40

Jof, en Playlist, a écrit:
Benedictus a écrit:
(Et il y a, inversement, plein de trucs que je ne peux vraiment pas supporter - je veux dire: quasi physiquement - parmi les instruments et les musiciens les plus cotés.)
Ah bon ? Comme qui et pour quelles raisons ? (peut-être l'as-tu déjà expliqué quelque part ?)
Ce qui m'est physiquement pénible, c'est, en fait, les instruments avec une sonorité très métallique, des dynamiques très puissante et une acoustique très réverbérée. Du coup, ça m'empêche d'avoir réellement accès à des œuvres que je pourrais aimer (typiquement certaines symphonies de Widor, certains recueils de Messiaen) que je n'arrive à écouter qu'au disque (en baissant un peu le son) et en faisant des pauses.
Ensuite, pour les interprètes, ceux qui ont une sonorité très ample, des choix de registration plutôt spectaculaires et un style (phrasés, contrastes rythmiques et dynamiques...) un peu extravertis ne me plaisent généralement pas énormément: déjà que je n'accroche pas trop à ce que proposent Vernet ou Chapuis pour le côté un peu trop flamboyant et brillant, alors je te laisse imaginer pour Guillou... À l'inverse, j'aime énormément ce que proposent des gens comme Ablitzer et Foccroulle.
Enfin, pour le répertoire, j'aime mieux les choses très contrapuntiques et un peu austères et archaïques.
C'est en cela que les conseils donnés ici même par Mélo m'ont été précieux: chorals de l'École du Nord sur de petits instruments historiques d'Europe du Nord.

Benedictus a écrit:
Pour ma part, Buxtehude me parle plus Mr.Red  mais parmi le peu de trucs renaissance pour orgue que j'ai écoutés, c'est ce que je préfère (bien que les timbres de l'instrument soient un peu trop francs et verts à mon goût). Smile
Je ne connais pas encore assez le répertoire pour pouvoir le dire comme ça. (En revanche, je peux affirmer que les timbres francs et verts de Tangermünde représentent pour moi une espèce d'idéal de sonorité - ici ou dans le disque Scheidemann de Foccroulle.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Jeu 25 Aoû 2016 - 22:39

Benedictus a écrit:
Ce qui m'est physiquement pénible, c'est, en fait, les instruments avec une sonorité très métallique

Pour ma part, ce sont les petits instruments que tu aimes, que je trouve métallique. Mr. Green

Mais du coup, ça me fait penser à ce disque de l'oeuvre de J. Alain enregistré par Yves Rechsteiner sur l'orgue de salon construit par le père du compositeur (instrument qui a donc fait l'objet des expérimentations de Jehan et qui a servi de support par la composition de ses pièces), c'est d'une sécheresse absolue, ça te plairait peut-être. Surprised
Voici : http://www.deezer.com/album/5672671
Le jardin suspendu est l'une de ses pièces les plus connues, dans le genre du Banquet céleste de Messiaen. Les 2 fantaisies sont très chouettes, elles intègrent quelques éléments exotiques. Quelqu'un m'avait présenté l'Intermezzo en le comparant à Nuages de Debussy, et je trouve l'analogie assez parlante. La Suite est très belle aussi. Je ne me rappelle plus trop du reste, mais si jamais ça t'intéresse, tu peux te référer au site des Lebrun : http://www.ericlebrun.com/jehan-alain/ .

Benedictus a écrit:
déjà que je n'accroche pas trop à ce que proposent Vernet ou Chapuis pour le côté un peu trop flamboyant et brillant, alors je te laisse imaginer pour Guillou... À l'inverse, j'aime énormément ce que proposent des gens comme Ablitzer et Foccroulle.

Je moi aussi un peu sceptique quant à Chapuis et Vernet : le premier est un peu trop rigide (même s'il a le mérite d'avoir fait bouger la façon de jouer à son époque), et Vernet frise parfois le mauvais goût par ses maniérismes. Les 2 sont très bons au demeurant.
Guillou, pas la peine d'en parler, il va de soi qu'il n'existe pas de personne de bon goût pour aimer ses interprétations. tutut
Et Foccroulle, bah je trouve qu'il est un peu plan-plan (mais là encore c'est objectivement très bien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Jeu 25 Aoû 2016 - 22:57

En France pour la musique baroque, j'aime surtout Houbart et Brosse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Jeu 25 Aoû 2016 - 23:01

Merci pour les recommandations!

Quand je dis «métallique», je veux surtout dire en fait qu'on a vraiment l'impression d'un son un peu dur, homogène et réverbéré: je n'ai pas l'impression d'entendre des instruments à anches ou des bois (ou même des cuivres naturels), avec ces sonorités un peu mates, un peu vibrées qui me plaisent dans les instruments anciens. (Du moins dans la facture nord-allemande: la sonorité plus cuivrée, plus tranchante et plus réverbérée des instruments espagnols me séduit déjà un peu moins.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Jeu 25 Aoû 2016 - 23:17

Tu aimerais sans doute l'orgue de Basedow:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Jeu 25 Aoû 2016 - 23:34

Merci! Quelles sont ses caractéristiques?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 26 Aoû 2016 - 0:02

Instrument intact du XVIIe, esthétique à la Schnitger mais un peu plus archaïque et heureusement Arhend n'a jamais mis son nez dedans...

Je viens de constater qu'un des albums est dispo chez Deezer: http://www.deezer.com/album/4636881



Quand tu l'écouteras, tu remarqueras que malgré son tempérament mésotonique, l'harmonisation générale de l'instrument en majorité intact, à noter surtout l'équilibre des jeux de mixtures, cet instrument est chaleureux, sans dureté trop verdâtre tout en ayant son archaïsme sonore... Schuke a fait un beau travail de restauration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découvrir l'orgue par le disque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Découvrir l'orgue par le disque
» Disque Castagnet à Saint Ouen (Dupré)
» Nouveau disque des éditions Ctésibios
» Les couacs qui plombent un disque
» Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: