Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Découvrir l'orgue par le disque

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 26 Aoû 2016 - 1:13

plenum a écrit:
En France pour la musique baroque, j'aime surtout Houbart et Brosse.

Houbart c'est encore plus plan-plan et poli que Foccroulle ! hehe
Brosse, connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 26 Aoû 2016 - 1:43

T'as déjà écouté ses Buxtehude?? Je crois que non, car tu ne pourrais dire une chose pareille... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 26 Aoû 2016 - 1:50

Si si, à Forcalquier. Je réécouterai, mais en tout les Bach de Houbart c'est vraiment pas la folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Ven 26 Aoû 2016 - 1:51

Ça tu n'a pas totalement tort. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25250
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Sam 27 Aoû 2016 - 0:53

plenum, à Benedictus, a écrit:

Tu aimerais sans doute l'orgue de Basedow


Surprised C'est certain !

Je le lui avais suggéré samedi dernier dans mon message de 23h44 sur ce topic auquel il n'a pas pris garde : http://classik.forumactif.com/t7336p50-l-orgue-baroque-en-allemagne-du-nord#1064597
Enfin, je lui avais conseillé le volume MDG Orgellandschaft dédié au Mecklemburg, qui consacre d'entrée un large quart d'heure à l'instrument de Basedow (une interprétation hirsute et atrabilaire de la Toccata en ré mineur de Buxtehude !)

https://www.amazon.fr/Organ-Landscape-Mecklenburg-Multi-Artistes/dp/B000028AN2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2070
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Dim 28 Aoû 2016 - 12:27

Si j'avais un disque à conseiller pour découvrir l'orgue baroque (Europe du nord), ce serait celui ci: L'Art de l'orgue polyphonique. Programme somptueux (avec quelques "must"), interprétation superbe, instrument magnifique, documentation passionnante... On peut s'y enivrer de sommets polyphoniques, ou retenir ses larmes sur quelque choral. Et s'apercevoir que c'est une seule et même chose.

L'Art de l'orgue polyphonique
Michel Bouvard, orgue de Ciboure (Dominique Thomas)
Hortus. 2015

• Heinrich Scheidemann (1595-1663): Praeambulum, WV.33, ré mineur
• Samuel Scheidt (1587-1654): Hymnus "Veni Creator Spiritus"
• Anthony van Noordt (1620-1675): Psalm 24
• Franz Tunder (1614-1667): Choral-fantaisie sur "Christ lag in Todesbanden"
• Dietrich Buxtehude (1637-1707): Passacaglia, BuxWV.161, ré mineur - Choral, BuxWV.211, "Nun komm der Heiden Heiland" - Praeludium, BuxWV.148, sol mineur
• Georg Boehm (1661-1733): Choral, "Vater unser Im Himmelreich" - Praeludium, fuge und postludium, sol mineur
• Johann Sebastian Bach (1685-1750):  Choral, BWV.659, "Nun komm der Heiden Heiland" - Choral, BWV.625, "Christ lag in Todesbanden" - Choral, BWV.667, "Komm, Gott, Schöpfer, heiliger Geist" (Veni Creator) - Choral à 5 voix, BWV.682, "Vater unser im Himmelreich" - Ricercar à 6 voix, BWV.1079 (Offrande Musicale)


http://www.editionshortus.com/catalogue_fiche.php?prod_id=125
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6239
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Sam 17 Sep 2016 - 23:12


Steigleder: Livre d’orgue. 40 Variations sur le choral Vater unser pour l’orgue, la voix et les instruments
Martin Gester (orgue G. Lesselier, 1630, de Bolbec), Le Parlement de Musique
Bolbec, IX.2000
Tempéraments

Comme me le disait Mélo, «le Steigleder, c’est du sur mesure pour [m]oi»: de l’exercice contrapuntique (avec ce que cela implique de formalisme austère mais aussi de jeu) et une atmosphère de simple ferveur (plutôt absente chez Roberday); un très bel instrument, avec des jeux frémissants et un joli nasillement boisé (mais peut-être juste un tout petit peu trop de réverbération à mon goût), la voix franche de Stephan Van Dyck et de savoureuses interventions de cornets, de trombones et de serpent; et puis comme souvent avec Gester, une interprétation directe et sans apprêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6239
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Sam 31 Mar 2018 - 21:58


TOURNEMIRE: Choral-Improvisation sur le «Victimae Paschali» (transcr. Duruflé). VIERNE: des 24 Pièces de Fantaisie: Clair de lune, Toccata, Impromptu, Carillon de Westminster. MESSIAEN: Le Banquet céleste. DUPRÉ: Prélude et Fugue en si majeur, op. 7 nº1. DURUFLÉ: Suite, op. 5
Pétur Sakari (grand-orgue de l’église Saint-Étienne-du-Mont)
Paris, IV.2013
BIS


Ce n’est pas forcément un répertoire qui m’est très familier, mais justement, je trouve assez bien fait ce panorama de pièces des années 1910 à 1930: on voit à la fois une sorte d’horizon esthétique commun (notamment dans l’écriture harmonique), mais aussi les effets générationnels et les individualités.

J’ai été peu emballé par le Dupré, qui m’a paru assez plat. Le Tournemire, une improvisation transcrite par Duruflé à partir d’un enregistrement, a les défauts de ses qualités: il fascine par ses bifurcations et ses contrastes mais peut sembler un peu décousu (et semble moins «avancé» en termes de langage que certaines pages de L’Orgue mystique.) Les pièces de Vierne sont assez inégales mais il y a de belles atmosphères (Clair de lune, en particulier.) Le Banquet céleste est peut-être la plus belle œuvre de jeunesse de Messiaen et la Suite op. 5 de Duruflé fait partie de ce que j’avais le plus aimé dans l’intégrale de l’œuvre d’orgue (voir ici).

J’ai bien aimé le jeu de Sakari, qui évite les effets spectaculaires et semble surtout chercher à faire entendre comment fonctionne le langage de ces œuvres, avec une certaine clarté. Par ailleurs, outre qu’il me rappelle des souvenirs de jeunesse, j’ai été sensible à ce qu’apporte ici le grand-orgue de Saint-Étienne-du-Mont, par rapport aux gros Cavaillé-Coll de cathédrale: une acoustique pas trop réverbérée, des couleurs et des jeux typés et assez «impurs», en tout cas très composites et avec du relief.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30145
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Sam 31 Mar 2018 - 22:58

Alors oui, je vois la pirouette hehe

En fait ce qui je trouve fait le génie de Tournemire, c'est d'arriver à donner l'impression du décousu ... mais à donner dans le même temps presque inconsciemment l'impression de quelque chose d'au contraire parfaitement structuré.
Evidemment, il faudrait que j'eusse des connaissances musicales pour prouver ce que je ressens à partir de la partition (mais je suis convaincu que c'est faisable).
Et puis ... enfin quelqu'un qui fait de la musique pour orgue ... et non quelque chose qui pourrait finalement être joué sans grand dommage au piano (et cela réclame un génie bien spécifique ... ça n'a rien d'évident il me semble).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 647
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Dim 1 Avr 2018 - 14:28

Benedictus a écrit:

Steigleder: Livre d’orgue. 40 Variations sur le choral Vater unser pour l’orgue, la voix et les instruments
Martin Gester (orgue G. Lesselier, 1630, de Bolbec), Le Parlement de Musique
Bolbec, IX.2000
Tempéraments

Comme me le disait Mélo, «le Steigleder, c’est du sur mesure pour [m]oi»: de l’exercice contrapuntique (avec ce que cela implique de formalisme austère mais aussi de jeu) et une atmosphère de simple ferveur (plutôt absente chez Roberday); un très bel instrument, avec des jeux frémissants et un joli nasillement boisé (mais peut-être juste un tout petit peu trop de réverbération à mon goût), la voix franche de Stephan Van Dyck et de savoureuses interventions de cornets, de trombones et de serpent; et puis comme souvent avec Gester, une interprétation directe et sans apprêt.

Je l'aime bien, et j'aime le disque de Berben en plus. Faut pas oublier les ricercari surtout sur ce-disque là

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découvrir l'orgue par le disque
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Découvrir l'orgue par le disque
» Disque Castagnet à Saint Ouen (Dupré)
» Nouveau disque des éditions Ctésibios
» Dietrich Buxtehude (1637 - 1707) - Oeuvres pour orgue
» Status Quo Le Double Disque d'Or de Status Quo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: