Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Puccini- Turandot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Sam 23 Aoû 2008 - 16:33

Moi aussi, Marton/Domingo/Levine (c'est bien de cette version qu'il est question ?) avant tout... L'investissement est hors du commun.

Après, l'âge du rôle, je m'en fiche, mais effectivement, pour des raisons de souplesse et de couleur, il me semble que Salomé (Turandot demande tout de même des moyens) est à confier à de grands lyriques (Studer, Mattila) ou à des dramatiques à grand phrasé (Ronge, Behrens) pour le meilleur résultat. Herlitzius, c'est déjà très massif, même si j'aime énormément ce chant-là, on perd un peu de la variété psychologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ericc
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Sam 23 Aoû 2008 - 16:42

Personnellement j'ai plus en tête sa Turandot viennoise (en audio seulement) avec Maazel... et une ou deux autres mais qui ne peuvent compter puisqu'il s'agit de soirées n'ayant pas laissé de traces... autres que dans ma mémoire et dans celles de ceux qui y ont assisté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ericc
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Sam 23 Aoû 2008 - 16:48

... sinon pour Salomé, effectivement, je trouve qu'une interprétation d'une artiste "mûre" peut s'avérer tout aussi efficace face à la tête de Jochanaan... je regrette d'ailleurs que la même Marton n'ait pas trouvé meilleurs compères et chefs pour la sienne en studio, car je trouve qu'en matière de "grandes voix", c'est l'une des plus accomplie, tant vocalement que psychologiquement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calixte1978
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 39
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Sam 23 Aoû 2008 - 17:28

Citation :
Ericc a écrit:
... sinon pour Salomé, effectivement, je trouve qu'une interprétation d'une artiste "mûre" peut s'avérer tout aussi efficace face à la tête de Jochanaan... je regrette d'ailleurs que la même Marton n'ait pas trouvé meilleurs compères et chefs pour la sienne en studio, car je trouve qu'en matière de "grandes voix", c'est l'une des plus accomplie, tant vocalement que psychologiquement...

Autant Nilsson avec sa grande voix est extraordinaire en Salomé, pour ce qui est de Marton, non non et re non! La voix vibre trop, ca manque d'élégance, de jeunesse, de sensualité. Une grande turandot, oui, une grande Elektra aussi, mais en Salomé... non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Sam 23 Aoû 2008 - 17:41

il s'agit d'un fil discographique Puccini... allez plutôt polluer un fil général Wagner si c'est pour comparer les mérites des incarnations de Salomé (où Gwyneth Jones ne souffre aucune concurrence de toute manière)
d'autant plus qu'avec ces digressions je risque d'attendre longtemps la réponse à ma question sur les versions discographiques d'AlfanoI
Merci rabbit
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Sam 23 Aoû 2008 - 18:04

sud273 a écrit:
il s'agit d'un fil discographique Puccini... allez plutôt polluer un fil général Wagner si c'est pour comparer les mérites des incarnations de Salomé (où Gwyneth Jones ne souffre aucune concurrence de toute manière)
d'autant plus qu'avec ces digressions je risque d'attendre longtemps la réponse à ma question sur les versions discographiques d'AlfanoI
Merci rabbit
Il n'y en a qu'une, il me semble, et j'ai mangé laquelle.

Sinon, en extraits, un récital Barstow présente cette fin, et c'est excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Sam 23 Aoû 2008 - 22:02

Il y a celle avec Joséphine Barstow et Lando Bartolini je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Dim 24 Aoû 2008 - 12:56

Pendant les vacances, je me suis écouté (et regardé) le Turandot à la Scala de Milan du 21 décembre 1983 dirigé par Maazel. Les principaux chanteurs sont Dimitrova, Domingo et Ricciarelli.

Je découvre cet opéra, et la beauté des costumes ainsi que des décors. Je vais découvrir aussi (enfin) Dimitrova dont a tant parlé sur le forum Elvira dans cette œuvre. La mise en scène est tout à fait ce que j'aime, c'est traditionnel, sans chercher d'effets modernes comme sur certains opéras qui cherchent à transposer l'action au XXe siècle. Ricciarelli et Domingo sont les personnages principaux du 1er acte.

Au 2e acte, changement d'ambiance, très chinoise à présent (c'est normal) Bad) Je n'ai pas de livret, donc difficile de suivre avec exactitude ce qui se passe, mais mon attention ne retombe pas pour autant. Au milieu du 2e acte, entrée de l'empereur, des gardes et de Domingo, suivi plus tard par Dimitrova, très belle voix, je ne suis pas déçu, à aucun moment je l'ai sentie à la limite vocale, ça semble naturel et sans forcer aucunement pour elle.

La musique de Puccini est différente du seul opéra que j'avais jusqu'à présent de lui (Suor Angelica), bien que j'y retrouve par moments certains accords typiques. C'est vraiment une version que je recommande, même si je n'ai pas trop de comparaison par rapport aux autres.

Ma seule déception est que cette version n'est pas disponible en dvd, j'espère que c'est un oubli qui sera réparé, j'ai pu regarder d'après un passage TV à la RAI mais je garde espoir, il existe une autre version avec Dimitrova dispo en dvd, faudra que je me penche un jour dessus.

Le 3e acte est plus intimiste, son duo avec Domingo m'a impressionné, à aucun moment je n'ai trouvé de passages trop longs, pourtant je ne suis pas un spécialiste des opéras italiens, j'ai apprécié d'un bout à l'autre cet opéra. Le final est grandiose, c'est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 17:06

Citation :
La musique de Puccini est différente du seul opéra que j'avais jusqu'à présent de lui (Suor Angelica),

scratch Mouais ! C'est pas tout à fait la même ambiance...
Même si j'apprécie S. Angelica, Turandot est quand même d'une autre dimension. On y retrouve, certes, des sonorités pucciniennes, mais c'est, à mon sens, une oeuvre atypique, à part dans le répertoire du compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 17:11

christophe21 a écrit:
Pendant les vacances, je me suis écouté (et regardé) le Turandot à la Scala de Milan du 21 décembre 1983 dirigé par Maazel. Les principaux chanteurs sont Dimitrova, Domingo et Ricciarelli.

Je découvre cet opéra, et la beauté des costumes ainsi que des décors. Je vais découvrir aussi (enfin) Dimitrova dont a tant parlé sur le forum Elvira dans cette œuvre. La mise en scène est tout à fait ce que j'aime, c'est traditionnel, sans chercher d'effets modernes comme sur certains opéras qui cherchent à transposer l'action au XXe siècle. Ricciarelli et Domingo sont les personnages principaux du 1er acte.

Au 2e acte, changement d'ambiance, très chinoise à présent (c'est normal) Bad) Je n'ai pas de livret, donc difficile de suivre avec exactitude ce qui se passe, mais mon attention ne retombe pas pour autant. Au milieu du 2e acte, entrée de l'empereur, des gardes et de Domingo, suivi plus tard par Dimitrova, très belle voix, je ne suis pas déçu, à aucun moment je l'ai sentie à la limite vocale, ça semble naturel et sans forcer aucunement pour elle.

La musique de Puccini est différente du seul opéra que j'avais jusqu'à présent de lui (Suor Angelica), bien que j'y retrouve par moments certains accords typiques. C'est vraiment une version que je recommande, même si je n'ai pas trop de comparaison par rapport aux autres.

Ma seule déception est que cette version n'est pas disponible en dvd, j'espère que c'est un oubli qui sera réparé, j'ai pu regarder d'après un passage TV à la RAI mais je garde espoir, il existe une autre version avec Dimitrova dispo en dvd, faudra que je me penche un jour dessus.

Le 3e acte est plus intimiste, son duo avec Domingo m'a impressionné, à aucun moment je n'ai trouvé de passages trop longs, pourtant je ne suis pas un spécialiste des opéras italiens, j'ai apprécié d'un bout à l'autre cet opéra. Le final est grandiose, c'est magnifique !
Tu as bon goût christophe ! Cool

Et Domingo qui se fait laminer par Dimitrova à la fin de l'In questa Reggia Twisted Evil (juste de la méchanceté gratuite fleurs ).

Citation :
Même si j'apprécie S. Angelica, Turandot est quand même d'une autre dimension. On y retrouve, certes, des sonorités pucciniennes, mais c'est, à mon sens, une oeuvre atypique, à part dans le répertoire du compositeur

C'est à peu près le dernier grand opéra italien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 17:16

Citation :
C'est à peu près le dernier grand opéra italien

Ca, c'est un double pléonasme!
Un opéra ne peut être qu'italien. Donc forcément grand !bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 17:23

toxic a écrit:
Citation :
C'est à peu près le dernier grand opéra italien

Ca, c'est un double pléonasme!
Un opéra ne peut être qu'italien. Donc forcément grand !bounce

Ca, c'est bien envoyé, et je ne peux qu'adhèrer à de tels propos ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 18:50

carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 18:53

Je sais, la vérité est rude. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 18:54

L'opéra n'est peut-être qu'italien, mais la musique est ailleurs hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 18:59

Spiritus a écrit:
L'opéra n'est peut-être qu'italien, mais la musique est ailleurs hehe

Le chant pour les italiens, la musique pour les allemands. (en gros, c'est ça)

Mais bon, ce n'est pas gentil pour tous les russes, français, anglais etc. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 19:02

les cris aux Italiens, le chant aux Français, les mélodies aux Anglais, l'harmonie aux Allemands, l'orchestration aux Russes. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 19:06

Citation :
l'orchestration aux Russes
Oui, ça c'est vrai.
Et que reste t'il aux Espagnols et aux Autrichiens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 19:07

aux Espagnols, je ne sais pas Laughing pour les Autrichiens, je les comptais comme Allemands. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 19:21

Spiritus a écrit:
les cris chants aux Italiens, le chant minaudements aux Français, les mélodies sucrées aux Anglais, l'harmonie bruyante aux Allemands, l'orchestration aux Russes. Mr. Green

Et : «Les Français sont faits pour composer de la musique d'opéra, les Italiens pour la chanter, les Allemands pour la jouer, les Anglais pour l'entendre et les Américains pour la payer.»
E.Caruso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 19:22

Tu es incorrigible. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 26 Aoû 2008 - 19:46

Spiritus a écrit:
Tu es incorrigible. Crying or Very sad
Que veux-tu, je me défendrais bec et ongles. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mer 27 Aoû 2008 - 4:54

Elvira a écrit:
Spiritus a écrit:
les cris chants aux Italiens, le chant minaudements aux Français, les mélodies sucrées aux Anglais, l'harmonie bruyante aux Allemands, l'orchestration aux Russes. Mr. Green

Et : «Les Français sont faits pour composer de la musique d'opéra, les Italiens pour la chanter, les Allemands pour la jouer, les Anglais pour l'entendre et les Américains pour la payer.»
E.Caruso
Caruso avait parfaitement compris qu'il ne fallait pas confier de la musique aux Italiens... Mr. Green

Pour ce qui est de la chanter dans un sabir indéfinissable, il ne pouvait que prêcher pour sa paroisse, en revanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mer 27 Aoû 2008 - 10:18

Citation :
j'adore pourrir les fils italiens

carton rouge Justement, ça va bien comme ça. Ici c'est un fil sur Turandot et nous sommes quelques-uns (oui, je sais, pas beaucoup) à en être fondus !
Si tu continues à nous le pourrir avec tes "germaniques", comme tu dis, je vais appeler la maréchaussée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mer 27 Aoû 2008 - 12:44

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
Spiritus a écrit:
les cris chants aux Italiens, le chant minaudements aux Français, les mélodies sucrées aux Anglais, l'harmonie bruyante aux Allemands, l'orchestration aux Russes. Mr. Green

Et : «Les Français sont faits pour composer de la musique d'opéra, les Italiens pour la chanter, les Allemands pour la jouer, les Anglais pour l'entendre et les Américains pour la payer.»
E.Caruso
Caruso avait parfaitement compris qu'il ne fallait pas confier de la musique aux Italiens... Mr. Green

Pour ce qui est de la chanter dans un sabir indéfinissable, il ne pouvait que prêcher pour sa paroisse, en revanche.

Ah mais c'est clair. Et je le répète, Verdi le définissait bien : "chant italien, musique pour les germains..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mer 27 Aoû 2008 - 12:55

Spiritus a écrit:
les cris aux Italiens, le chant aux Français, les mélodies aux Anglais, l'harmonie aux Allemands, l'orchestration aux Russes. Mr. Green

carton rouge fesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mer 27 Aoû 2008 - 13:12

Mais enfin, calbo ! C'est de la petite provocation ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mer 27 Aoû 2008 - 13:27

@Tus tongue siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mer 27 Aoû 2008 - 22:33

Oui, là, on est franchement trop HS....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mer 27 Aoû 2008 - 22:52

C'est clair. Xavier va nous taper sur les doigts quand il reviendra. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81275
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mer 27 Aoû 2008 - 22:59

Mais non, il déplacera en silence, je lui parlerai, il a peur de moi à ce qu'il paraît.

(Private Joke)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 1:42

Je viens de regarder le Turandot diffusé sur Arte. Peut-être connaîtra-t-il les honneurs du DVD ?

Maria Guleghina : Turandot
Marco Berti : Calaf
Alexia Voulgaridou : Liu
Alexander Tsymbalyuk : Timur

Mise en scène : Chen Kaige (réalisateur entre autres d'Adieu ma concubine, Palme d'or 93)
Choeur : la Generalitat Valenciana
Orquestra de la Comunitat Valenciana dir. Zubin Mehta

Représentation filmée au Palais des Arts de Valence en juin 2007
Diffusion : ARTE, lundi 1er septembre 2008, 22h55

J'ai surtout apprécié la musique et l'ambiance orientalisante n'était pas pour me déplaire. Le chant n'était pas forcément ma tasse de thé mais cet opéra était quand même un moyen très confortable pour aborder ce répertoire.

J'ai aimé en particulier les passages suivants : l'ouverture de l'opéra avec la lecture de la Loi et le sacrifice du Prince Perse au premier acte ; le dialogue entre Calaf et le "Figlio del Cielo", père de Turandot, ainsi que la résolution des énigmes posées par cette dernière au second acte (j'ai trouvé la troisième Smile ) ; enfin la mort de Liù et le final triomphal, léger comme un pudding anglais, du troisième acte. Quelques passages à vides aussi comme les choeurs vraiment trop lourds du premier acte, mais rien de bien méchant. Je n'ai pas tellement aimé les ministres Ping Pang et Pong et les passages où ceux-ci apparaissent. Côté distribution j'ai remarqué que la prestation d'Alexia Voulgaridou avait été particulièrement ovationnée et que le public n'était pas particulièrement enthousiaste pour saluer celle de Guleghina. La direction était énergique, la mise en scène plutôt statique et les costumes très beaux. Côté émotion je n'ai pas vraiment été touché par contre : est-ce dû aux personnages trop stéréotypés ou bien à la manière de chanter ? Je ne sais pas.

Une découverte sympathique en tout cas Smile


Dernière édition par WoO le Mar 2 Sep 2008 - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 10:24

Ah ok, merci pour le CR. Je regarderai ça, cette après-midi... Je me doutais assez que cela n'allait pas être une version incontournable. Enfin...

Citation :
Le chant n'était pas forcément ma tasse de thé mais cet opéra était quand même un moyen très confortable pour aborder ce répertoire.

D'autant plus que là, exit le belcanto...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 11:36

Elvira a écrit:
Pas encore regardé la Turandot, c'était bien ?

Pas mal.
Les chanteurs d'abord :
Guleghina, je ne la connaissais que de nom. Minérale, voix puissante qui pourrait être un peu plus nuancée, mais il s'agit, je crois, d'un parti pris plus que de technique car les nuances apparaissent à la fin lorsqu'elle s'amollit. Sans être belle, elle a manifestement une "gueule", un profil de médaille. Son costume rouge est splendide (surtout les pompes, elle a du les emprunter à Roselyne Bachelot !), je n'en dirais pas autant de sa tenue traditonnelle chinoise bleu layette ni de sa robe rosâtre du final...

Voulgaridou est une Liu très attachante, la meilleure du lot, fragile sans larmoiement. Très fragile cette petite Liu ; un tour d'écharpe autour du cou, un petit coup de serrage et hop ! La voilà qui tombe morte.

Berti, le moins enthousismant. Pas très beau comme l'a dit Sud, surtout à cause de son costume, tout en puissance, souvent trop court, manque de legato.

Très bons Ping, Pang et Pong.

L'orchestre ensuite : Mehta connait cet opéra sur le bout des doigts. L'orchestre est très maîtrisé, difficile de savoir si cela vient de la prise de son ou non. J'ai un peu regretté le manque de "tonitruances", en particulier des cuivres, qui font, à mon sens, partie des atouts de cette oeuvre.

La mise en scène, enfin. Classique et chinoise, sans excès ! D'un autre côté, on voit mal Turandot transposé dans un squat du 93 ou au goulag, encore que certains en seraient capables... J'ai déjà dit ce que je pensais des costumes.

En résumé, un beau spectacle, d'autant plus qu'Arte l'a diffusé en HD. Sur grand écran, c'est superbe.
Citation :
Citation :
[quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 11:59

Aller, je vais aller visionner un bout de ce Turandot. bounce J'ai hâte de vori la tête du ténor, il paraît que c'était vraiment ridicule...

(à la radio sur internet, en ce moment, il y a un in questa reggia avec Nilsson, que c'est mou bon dieu !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 12:14

dans l'ensemble je suis assez d'accord avec Toxic:

sur la direction, c'est l'atout principal de cette version, Mehta est remarquable, en celà même qu'il fait oublier les pompiérismes hymniques de l'oeuvre au profit d'une grande subtilité qui en fait ressortir les qualités harmoniques plutôt que les ronflements cuivrés.

en ce qui concerne la mise en scène: très inégale, de beaux costumes en général, mais rien que de très attendu. Sort du lot la scène des ministre au II où le décors change enfin, où il y a une véritable direction d'acteurs et quelques trouvailles comme les balançoires et le grand miroir déformant.
Le reste est extrêmement statique, bêtement illustratif, et mal filmé de surcroît, les rares moments de mouvements gâchés par des gros plans inopportuns qui brouillent la vision d'ensemble. Un bon point point pour le faux orchestre aux musiciennes dont les voiles sont agités par le vent dans la scène des énigmes et pour l'Empereur ivre. Tout le reste est assez épouvantable.
Je ne suis pas très sensible à la "couleur locale", et dans la musique non plus, d'ailleurs qu'y a-t-il de particulièrement chinois? on se situe dans un fantasme, une fantaisie orientale antique.
Le dernier acte est carrément raté visuellement, le metteur en scène ne sait plus quoi en faire, on est dans le hall d'entrée d'un restaurant asiatique, ça n'a absolument aucun intérêt.


Dernière édition par sud273 le Mar 2 Sep 2008 - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 12:23

sud273 a écrit:
Le dernier acte est carrément raté visuellement, le metteur en scène ne sait plus quoi en faire

Je suis entièrement d'accord avec toi. C'est l'acte que j'ai le moins apprécié et je suis sûr qu'avec une autre mise en scène il en aurait été tout autrement. Problème aussi des deux rôles principaux pas franchement charismatiques, mais ça ils n'y peuvent pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 12:31

sud273 a écrit:
Sort du lot la scène des ministres au II où le décors change enfin, où il y a une véritable direction d'acteurs et quelques trouvailles comme les balançoires et le grand miroir déformant.
Sans doute le meilleur de l'ensemble, oui.

Citation :
on est dans le hall d'entrée d'un restaurant asiatique
hehe Là, tu fais fort !

Citation :
Je ne suis pas très sensible à la "couleur locale"
C'est peut-être là qu'est le malentendu, à vouloir absolument chercher une "couleur locale" dans Turandot ; ça devient l'arbre qui cache la forêt. Chapeaux pointus et glockenspiels ne suffisent pas, pas plus que les castagnettes de Carmen, à faire de ces opéras des oeuvres chinoises ou espagnoles.
Reste quand même que Turandot est d'un extraordinaire lyrisme, je trouve que c'est très "rythmé", en ce sens que les scènes s'emboitent à merveille, à l'exception de la fin, un peu "expédiée" après la mort de Liu.
Finalement, on échappe mieux aux "chinoiseries" en l'écoutant qu'en le regardant.

En parlant de rythme, une dernière (petite) chose m'a énervée, le silence ménagé par Mehta, après le Nessun dorma, pour permettre à l'assistance d'applaudir, et qui casse complètement le déroulement de l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 12:33

oui, Calaf, très mauvais, caricature de ténor italien, il beugle dans la scène des énigmes et il n'a plus de voix pour le Nessun dorma. Son numéro de séducteur dans le final est du plus haut ridicule, mais Puccini n'y est pour rien. Au passage, la pause marquée après l'air, pour traditionnelle qu'elle soit devenue nuit considérablement au déroulement de l'action, surtout quand elle ne sert qu'à recueillir que trois maigres applaudissements.

Guleghina, juste passable, elle dispose de deux expressions, on n'y croit pas du tout, le troisième acte vire au duel de poissonnières sur un marché de plein air, avec le bellâtre qui éructe "retenez-moi" alors qu'il est incapable de faire un pas en avant.

Liu surnage dans ce désastre, elle n'est pourtant pas aidée par une dégaine de hippie aux cheveux sales, mais la voix est là, et elle réussit à être émouvante dans sa dernière scène.

En résumé dix minutes de génie pour la scène des ministres, et le reste presque uniformément ennuyeux, ce qui dans une certaine mesure correspond assez à la musique elle-même mais c'est un autre débat.
Revenir en haut Aller en bas
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 12:37

Citation :
dans l'ensemble je suis assez d'accord avec Toxic

Tu es quand même beaucoup plus sévère que moi ! Ce qui peut se concevoir par notre différence d'appréciation sur l'oeuvre en général, indépendemment de l'interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 12:40

je pense que je vais en parler ailleurs, mais Turandot reste toute de même un des 50 grand opéras du répertoire pour moi, de très beaux thèmes, une écriture assez originale, je regrette seulement que tout ne soit pas de la même veine que la scène 1 du II, d'une volupté extraordinaire: en gros je trouve dommage que ça regarde plus vers Aïda que vers Falstaff.
Et j'ai quand même regardé cette diffusion en entier, en continuant à me poser des questions sur l'opportunité de jouer cette fin au lieu de rétablir l'autre fin d'Alfano. Je crois que j'aurais préféré qu'on baisse le rideau, quitte à établir une nouvelle pause, et qu'ils jouent l'acte de Bério ensuite à la place, ça aurait peut-être inspiré le metteur en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 12:51

Citation :
l'autre fin d'Alfano

Justement, j'aimerais bien la trouver, mais j'ai cru comprendre en lisant ce forum qu'il n'existait aucune gravure disponible. Quant à celle de Berio, j'ai lu que c'était vraiment du Berio, tandis qu'Alfano a essayé de faire du Puccini ; existe t'il une édition de Turandot achevé par Berio?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 12:54

Quelques brèves remarques (j'ai fini l'acte I)... un ténor assez affreux [ sa voix bouge, la ligne vocale est désastreuse, bref à oublier ]
Une Liù vraiment superbe, magnifique "signor, ascolta", de très beaux pianis, et tout en finesse.
Pour ce qui est de la mise en musique, que viennent faire ces costumes japonnais ? Les mouvements de foule sont en plus, très grotesque. Quelle mise-en-scène emm.... j'espère que ça va s'arranger...

Pour ce qui est de la couleur locale, si, si, il y a bien des thèmes chinois (j'en avais parlé dans le fil sur l'opéra italien...) avec le thème de Mooh Lee Va (thème repris pour Turandot).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 12:55

toxic a écrit:
Citation :
l'autre fin d'Alfano

Justement, j'aimerais bien la trouver, mais j'ai cru comprendre en lisant ce forum qu'il n'existait aucune gravure disponible. Quant à celle de Berio, j'ai lu que c'était vraiment du Berio, tandis qu'Alfano a essayé de faire du Puccini ; existe t'il une édition de Turandot achevé par Berio?

POur ce qui est de la fin d'Alfano I, on ne peut pas trouver une Turandot entière avec cette fin, mais la fin seulement, dans un récital Joséphine Barstow, chaudement recommandé par ailleurs. Hélas, difficilement trouvable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 13:00

à ma connaissance, il y a le DVD chez Naxos par Gergiev qui présente cette fin de Berio, et surtout, beaucoup plus intéressant le CD Chailly "Puccini discoveries" qui en plus de l'acte de Berio (présenté seul) offre diverses pièces inédites, le scherzo de 1883, des fragments de motets et de requiem et la dernière pièce de Puccini (Inno di Roma 1926, adaptée plus tard sous Mussolini en hymne fasciste)
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 13:10

Merci sud pour ces indications. (le cd Chailly ne semble pas trop cher en plus)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 14:02

Citation :
adaptée plus tard sous Mussolini en hymne fasciste

Pauvre Puccini ! Quelles qu'aient été ses idées (j'ai parfois lu qu'il avait eu quelque attirance, non démontrée, pour le fascisme), il ne s'est jamais engagé ouvertement. Cela ne l'a pas empêché d'être récupéré, une fois mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 14:18

sud273 a écrit:
à ma connaissance, il y a le DVD chez Naxos par Gergiev qui présente cette fin de Berio, et surtout, beaucoup plus intéressant le CD Chailly "Puccini discoveries" qui en plus de l'acte de Berio (présenté seul) offre diverses pièces inédites, le scherzo de 1883, des fragments de motets et de requiem et la dernière pièce de Puccini (Inno di Roma 1926, adaptée plus tard sous Mussolini en hymne fasciste)
Et grand merci, Sud, pour ces infos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 20:10

j'ai un peu survolé ce Turandot d'hier soir sur Arte, je suis un peu déçu, le ténor n'a pas de voix, il aurait fallu à certains moments lui mettre un ampli au c..., la mise en scène pas terrible, et une Turandot par moment qui est plus "gueularde" qu'autre chose. J'étais parti sur une bien meilleure impression avec la version de Maazel diffusée par la RAI et Dimitrova. Je le regarderai plus attentivement ce week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   Mar 2 Sep 2008 - 20:17

Dans mes bras ! cool-blue La version de Vérone devrait te plaire vocalement. Par contre, au niveau des costumes, c'est nettement plus limite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Puccini- Turandot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Puccini- Turandot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Puccini-Turandot
» Puccini- Turandot
» Turandot de Giacomo Puccini
» Puccini - Il Trittico
» Opéras de Puccini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: