Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gaétano Donizetti (1797 1848)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 18 Juin 2010 - 0:30

Otello a écrit:
Torquato Tasso (1833)

C'est bien ça? Je suis intrigué par le sujet. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 18 Juin 2010 - 0:37

Percy Bysshe a écrit:
Otello a écrit:
Torquato Tasso (1833)
C'est bien ça? Je suis intrigué par le sujet. Smile
oui c'est excellent! Très belle version de cet opéra encore imprégné du style semi seria mais avec une coloration très dramatique pour tout le rôle du Tasse (baryton-basse) qui culmine dans une scène de folie assez impressionnante. Très beau rôle aussi pour le soprano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 18 Juin 2010 - 0:48

D'accord, merci, je pense que je vais commander. Ca vaut bien 43€? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 18 Juin 2010 - 1:09

Percy Bysshe a écrit:
D'accord, merci, je pense que je vais commander. Ca vaut bien 43€? Mr.Red
oui c'est certes un peu cher mais oui ça les vaut quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 18 Juin 2010 - 1:14

C'est mieux que la Fille du Régiment ou Anna Bolena ? Parce que je les revendrais bien ceux-là!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 18 Juin 2010 - 1:18

T-A-M de Glédel a écrit:
C'est mieux que la Fille du Régiment ou Anna Bolena ? Parce que je les revendrais bien ceux-là!!
c'est différent mais ces deux là sont très bien aussi!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 18 Juin 2010 - 16:08

N'en jetez plus ! La cour est pleine ! Vous allez nous servir les 74 ou 75 opéras de Donizetti ?
S'il faut tous se les pastiller, on ferme le fil et RV dans dix ans Mr. Green .
Sans rire, tous belcantiste que je sois, et même si je tiens quelques pièces dont le sextuor de Lucia parmi les plus belles choses (mais cela ne dure que 3' et quelques !), y'a pas mal à jeter là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30316
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 18 Juin 2010 - 16:16

Toxic a écrit:
N'en jetez plus ! La cour est pleine ! Vous allez nous servir les 74 ou 75 opéras de Donizetti ?
S'il faut tous se les pastiller, on ferme le fil et RV dans dix ans Mr. Green .
Sans rire, tous belcantiste que je sois, et même si je tiens quelques pièces dont le sextuor de Lucia parmi les plus belles choses (mais cela ne dure que 3' et quelques !), y'a pas mal à jeter là-dedans.

71 ^^.

A jetter dans Lucia ? Il n'y a rien à jetter !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 18 Juin 2010 - 17:15

Cololi a écrit:
Toxic a écrit:
N'en jetez plus ! La cour est pleine ! Vous allez nous servir les 74 ou 75 opéras de Donizetti ?
S'il faut tous se les pastiller, on ferme le fil et RV dans dix ans Mr. Green .
Sans rire, tous belcantiste que je sois, et même si je tiens quelques pièces dont le sextuor de Lucia parmi les plus belles choses (mais cela ne dure que 3' et quelques !), y'a pas mal à jeter là-dedans.

71 ^^.

A jetter dans Lucia ? Il n'y a rien à jetter !
Ok, pas grand chose à jeter dans Lucia. Quand je dis "là-dedans", j'entends les 71 (pardon pour mon évaluation erronée) opéras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 18 Juin 2010 - 17:55

Rien à jeter dans l'Elixir, Lucrèce, la favorite, Poliuto, entre autres. Ces quatre opéras me plaisent tout au long du spectacle, sans aucun temp mort. Donizetti a l'art de rendre plaisant tous les airs au contraire. Ses choeurs sont beaux et ont meme parfois de la puissance comme dans Poliuto ou Lucrèce Borgia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 18 Juin 2010 - 18:06

Toxic a écrit:
Sans rire, tous belcantiste que je sois, et même si je tiens quelques pièces dont le sextuor de Lucia parmi les plus belles choses (mais cela ne dure que 3' et quelques !), y'a pas mal à jeter là-dedans.
Ben déjà non y a rien à jeter! il y a éventuellement à éviter pour qui n'aime pas cette période de l'opéra italien et c'est tout et puis de toute façon pour pouvoir se permettre de dire ça, il faudrait déjà avoir écouté tout ce "là-dedans" comme tu dis! Est ce le cas ? j'en doute vu ce que tu dis un peu plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22980
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 24 Juil 2010 - 16:56

J'ai écouté ces jours-ci pour la première fois en entier L'elisir d'amore. C'est plaisant, sympathique mais cela ne me bouleverse pas. Il y a certes des moments très drôles et le magnifique "Prendi per me sei libero" d'Adina notamment mais je préfère les opéras plus tragiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 24 Juil 2010 - 20:53

aurele a écrit:
mais je préfère les opéras plus tragiques.
alors je te conseille d'écouter Poliuto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22980
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 24 Juil 2010 - 21:02

Otello a écrit:
alors je te conseille d'écouter Poliuto

Ok. J'écouterai.


Dernière édition par aurele le Sam 24 Juil 2010 - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 24 Juil 2010 - 21:08

Très bonne suggestion, avec par exemple la version de la Scala avec la Callas et Corelli réunis, un live de 1960 qui renverse tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 24 Juil 2010 - 21:20

Alain92 a écrit:
Très bonne suggestion, avec par exemple la version de la Scala avec la Callas et Corelli réunis, un live de 1960 qui renverse tout.
oui incontournable mais faut pas s'en contenter car trop de coupures. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Dim 25 Juil 2010 - 2:38

aurele a écrit:
J'ai écouté ces jours-ci pour la première fois en entier L'elisir d'amore. C'est plaisant, sympathique mais cela ne me bouleverse pas. Il y a certes des moments très drôles et le magnifique "Prendi per me sei libero" d'Adina notamment mais je préfère les opéras plus tragiques.
En même temps, tu as écouté une version très rigide. Alors que cet opéra me touche beaucoup, ce duo-là me laisse de marbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Dim 25 Juil 2010 - 2:52

DavidLeMarrec a écrit:
En même temps, tu as écouté une version très rigide.
??????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Dim 25 Juil 2010 - 3:03

Il avait dit qu'il écoutait Battle / Pavarotti ce jours-ci. C'est pas franchement frémissant (et lorsqu'on les voit sur scène, ça fait peur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Dim 25 Juil 2010 - 3:22

DavidLeMarrec a écrit:
Il avait dit qu'il écoutait Battle / Pavarotti ce jours-ci. C'est pas franchement frémissant (et lorsqu'on les voit sur scène, ça fait peur).
là t'es excessivement sévère! Wink et cette version n'est pas rigide du tout! sans la trouver d'une perfection absolue, elle a tout de même de réels atouts. La version Ferro chez DGG, là oui c'est assez rigide. Mais Levine apporte une belle dynamique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Dim 25 Juil 2010 - 3:25

Rigide, oui, c'est exagéré si tu prends l'ensemble des paramètres (ça ne l'est pas musicalement) : je parle essentiellement de l'expression, puisqu'Aurele n'a pas été touché par l'intrigue. Et là, je trouve ça très neutre, essentiellement préoccupé par le chant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22980
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Dim 3 Oct 2010 - 0:00

Récemment, j'ai écouté intégralement Roberto Devereux et je dois dire que c'est l'opéra que je préfère de la Trilogie des Tudors. C'est quasiment sans temps mort contrairement aux deux autres opéras, la dimension dramatique se maintient quasiment d'un bout à l'autre. Il y n'a pas de longeurs selon moi alors qu'il y en a dans Anna Bolena. Voici donc l'ordre dans lequel je préfère les 3 opéras qui forment la trilogie :
Roberto Devereux
Maria Stuarda
Anna Bolena

Ce serait intéressant de connaître votre préférence pour tel ou tel opéra de cette trilogie donizettienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22980
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 15 Déc 2010 - 18:49

Otello a écrit:
Fausta
Sancia di Castiglia

Pourrais-je avoir plus de détails sur ces deux opéras qui sont rarement donnés en terme d'intérêt dramatique et musical? Il en existe très peu d'enregistrements par ailleurs. J'en ai noté 2 pour Sancia di Castiglia et 1 pour Fausta. Ce sont évidemment des lives et tu les connais certainement. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 15 Déc 2010 - 19:51

aurele a écrit:
Pourrais-je avoir plus de détails sur ces deux opéras qui sont rarement donnés en terme d'intérêt dramatique et musical? Il en existe très peu d'enregistrements par ailleurs. J'en ai noté 2 pour Sancia di Castiglia et 1 pour Fausta. Ce sont évidemment des lives et tu les connais certainement. Merci d'avance.
Sancia di Castiglia:



Fausta:



les deux ouvrages ont pour point commun d'avoir été créés en 1832 au Teatro San Carlo de Naples par la même cantatrice: Giuseppina Ronzi de Begnis qui créera également Maria Stuarda, Gemma di Vergy et Roberto Devereux. Autant dire au regard de l'écriture vocale de ces rôles que sa voix était ample, corsée, agile et longue (ce que confirme d'ailleurs l'ensemble du répertoire abordé + le fait qu'elle a été l'une des plus grandes Norma du 19ème siècle).
Deux ouvrages magnifiques d'une grande force dramatique et trop peu remontés en raison de la difficulté à trouver des chanteurs adéquats. Ceci dit les lives existants sont superbes et pour Sancia je privilégie l'enregistrement fait à Bergamo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22980
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 15 Déc 2010 - 20:04

Otello a écrit:
Ceci dit les lives existants sont superbes et pour Sancia je privilégie l'enregistrement fait à Bergamo.

Il faut dire que la date du live avec Caballé n'engage pas forcément à l'écoute même si on aime cette cantatrice comme moi : 1992.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 15 Déc 2010 - 20:21

aurele a écrit:
Otello a écrit:
Ceci dit les lives existants sont superbes et pour Sancia je privilégie l'enregistrement fait à Bergamo.
Il faut dire que la date du live avec Caballé n'engage pas forcément à l'écoute même si on aime cette cantatrice comme moi : 1992.
elle y est inégale mais elle a quand même de très beaux moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22980
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 19 Fév 2011 - 23:48

La réécoute d'Anna Bolena m'a fait réévaluer cette oeuvre. Elle fait partie du haut du panier à mon avis de la production donizettienne même si je ne connais évidemment pas tous ses opéras. Il y a notamment des ensembles magnifiques, en particulier le final de l'Acte I et des confrontations extraordinaires entre les personnages, des duos superbes. On pense évidemment à celui entre Seymour et Anna à l'Acte II mais il y a aussi des confrontations entre Enrico et Anna, entre Seymour et Enrico et entre Percy et Anna qui sont remarquables. Et évidemment, il y a la magistrale scène de folie finale. C'est une oeuvre pleine de beautés et très intéressante sur le plan dramatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22980
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Ven 10 Juin 2011 - 16:19

Linda di Chamounix :

J'ai découvert récemment cet opéra en DVD, je reviendrai dessus dans la rubrique adéquate. Cet opéra précède Don Pasquale dans le corpus donizettien et suit Maria Padilla, oeuvre peu connue. Il est donné en fonction des désiratas des cantatrices à mon avis. "Ah tardai troppo...O luce di quest'anima" qui reste le tube de l'opéra n'est pas forcément le meilleur passage pour s'en faire un avis car c'est un air plutôt neutre et servant juste à mettre en valeur les talents de la soprano en terme de brillant sur le plan technique. Cet air est assez artificiel.

C'est un opéra semiseria en 3 actes créé à Vienne au Kärntnertor-Theater le 19 mai 1842. Le livret est de Gaetano Rossi, librettiste de Maria Padilla d'ailleurs. Voici les interprètes de la création :
Linda : Eugenia Tadolini, soprano
Pierotto : Marietta Brambilla, mezzo-soprano
Carlo : Napoleone Moriani, ténor
Antonio : Felice Varesi, baryton
Il Prefetto : Prosper Dérivis, basse
Il Marchese di Boisfleury : Agostino Rovere, basse
Maddalena : Maddalena Notes, mezzo
L'Intendante : Michele Novaro, basse

Argument (rapide résumé) : L'action se passe à Chamonix en 1760, en tout cas à l'Acte I. Deux jeunes gens, Linda et Carlo s'aiment. Les parents de Linda, Antonio et Maddalena ont besoin du Marchese di Boisfleury à qui ils ont une requête à formuler au sujet du bail de leur exploitation. Ce dernier ne pense qu'à séduire Linda, filleule de sa soeur, la marquise de Sirval. Pierotto, ami de Linda, jeune orphelin arrive après le départ du marquis et chante une chanson mélancolique sur une jeune fille qui s'est repentie de ne pas avoir écouté les conseils de sa mère. Linda et Carlo se rencontrent. Le Préfet avertit Antonio des mauvaises intentions du Marquis. Le père décide d'éloigner sa fille qui est accompagnée par Pierotto.
A l'Acte II, Linda est logé dans les appartements de Carlo qui n'est pas peintre mais qui n'est autre que le vicomte de Sirval. Pierotto retrouve Linda à Paris ainsi que le Marquis qui tente de la séduire. Elle l'éconduit. Carlo apprend qu'il doit épouser une fille de son rang mais n'a pas le courage de l'avouer à Linda. Antonio vient à Paris pour trouver le vicomte mais ne reconnaît pas sa fille qui lui fait l'aumône. Il la répudie lorsqu'il la reconnaît. Pierotto vient annoncer à Linda que Carlo doit se marier et que les préparatifs du mariage ont lieu. Cette dernière sombre dans la folie.
A l'Acte III, Pierotto et Antonio ont ramené Linda à Chamonix. Elle est toujours plongée dans sa folie. Elle ne reconnaît même pas ses parents. Carlo annonce au Préfet qu'il a l'autorisation de sa mère pour épouser Linda. Le Marquis est présent également pour célébrer l'union de Carlo, son neveu visiblement et de sa filleule. Linda retrouve ses esprits lorsque Carlo lui adresse des mots doux.

Cet opéra est donc extrêmement conventionnel au niveau de l'intrigue. Sur le plan musical, c'est très agréable mais pas non plus extraordinaire. Il y a de belles mélodies comme toujours chez Donizetti. Les duos des amants sont très conventionnels ainsi que l'air de Carlo à l'Acte II. Les interventions de Pierotto, notamment la chanson qui revient comme un leitmotiv sont touchantes. L'ensemble final de l'Acte I ainsi que le duo entre le Prefetto et Antonio sont très beaux, touchants. La partie de baryton annonce les pères verdiens dans leur rapport avec leurs filles avec cette tendresse et en même temps cette autorité. Le personnage du Marquis est savoureux et cela apporte cette touche de légèreté à l'oeuvre. C'est une basse bouffe traditionnelle que l'on trouve déjà chez Rossini en particulier. La scène de folie est beaucoup moins marquante que celle de Lucia, moins violente aussi. Le duo entre le Marquis et Linda à l'Acte II est savoureux. A l'Acte III, il y a un très bel interlude. C'est une oeuvre qui ne manque pas de charmes mais ce n'est pas l'opéra donizettien qui me marque le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22980
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 20 Aoû 2012 - 21:06

Après une réécoute de L'elisir d'amore, je trouve Belcore toujours aussi inintéressant comme personnage, méchant en plus, il m'éprise et insulte Nemorino. Adina à la fin de révèle plus sympathique qu'au début mais j'aime sa malice. Dulcamara est un rôle très amusant à interpréter à mon avis. Nemorino est évidemment très touchant, un peu benêt mais cela fait son charme. Par contre, la manière dont Adina finit par se dire amoureuse de Nemorino, tout cela parce qu'il l'a touché est assez alambiquée et pas très crédible dramatiquement car cela arrive d'un seul coup. Orchestralement, c'est du pur Donizetti, avec un peu de "ploum ploum ploum" mais aussi de jolies mélodies et une vivacité appréciable. Vocalement, c'est du bel canto extraordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 52
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 20 Aoû 2012 - 21:48

aurele a écrit:
Après une réécoute de L'elisir d'amore, je trouve Belcore toujours aussi inintéressant comme personnage, méchant en plus, il m'éprise et insulte Nemorino. Adina à la fin de révèle plus sympathique qu'au début mais j'aime sa malice. Dulcamara est un rôle très amusant à interpréter à mon avis. Nemorino est évidemment très touchant, un peu benêt mais cela fait son charme. Par contre, la manière dont Adina finit par se dire amoureuse de Nemorino, tout cela parce qu'il l'a touché est assez alambiquée et pas très crédible dramatiquement car cela arrive d'un seul coup. Orchestralement, c'est du pur Donizetti, avec un peu de "ploum ploum ploum" mais aussi de jolies mélodies et une vivacité appréciable. Vocalement, c'est du bel canto extraordinaire.

J'avais vu cet opéra, il y a des lustres, à la Monnaie et j'avais été plus que conquis. Est-ce un chef-d’œuvre ? Ca m'en a tout l'air, en tout cas (je pose la question car je ne suis pas du tout "belcantiste" Wink ).





Dernière édition par Philippe VLB le Lun 20 Aoû 2012 - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30316
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 20 Aoû 2012 - 21:50

Philippe VLB a écrit:
aurele a écrit:
Après une réécoute de L'elisir d'amore, je trouve Belcore toujours aussi inintéressant comme personnage, méchant en plus, il m'éprise et insulte Nemorino. Adina à la fin de révèle plus sympathique qu'au début mais j'aime sa malice. Dulcamara est un rôle très amusant à interpréter à mon avis. Nemorino est évidemment très touchant, un peu benêt mais cela fait son charme. Par contre, la manière dont Adina finit par se dire amoureuse de Nemorino, tout cela parce qu'il l'a touché est assez alambiquée et pas très crédible dramatiquement car cela arrive d'un seul coup. Orchestralement, c'est du pur Donizetti, avec un peu de "ploum ploum ploum" mais aussi de jolies mélodies et une vivacité appréciable. Vocalement, c'est du bel canto extraordinaire.

J'avais vu cet opéra, il y a des lustres, à la Monnaie et j'avais été plus que conquis. Est-ce un chef-d’œuvre ? . Ca m'en a tout l'air, en tout cas (je pose la question car je ne suis pas du tout "belcantiste" Wink )




Si il y a 2 opéras de Donieztti à sauver il en fait parti !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22980
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 20 Aoû 2012 - 22:18

Il y en a plus que 2 à sauver mais il est vrai que sa production est forcément inégale et extrêmement riche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30316
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 8:30

aurele a écrit:
Il y en a plus que 2 à sauver mais il est vrai que sa production est forcément inégale et extrêmement riche.

J'ai dit "SI" Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 12:32

Cololi a écrit:
Si il y a 2 opéras de Donizetti à sauver il en fait partie !
à sauver de quoi ?? du déluge universel ? lol (Il Diluvio universale)
de la fin du monde ?? C'est aussi vain que la question de ce qu'on emmènerait sur une île déserte! lol
Pourquoi faudrait il choisir ??? et si choix il y a à faire, pourquoi restreindre à 2 titres ? pourquoi pas 5 ? ou 7 ? ou 10 ? C'est fou ce principe de l'élimination.

Donc évidemment, y a pas à choisir! L'Elisir d'amore est un chef d'oeuvre tout comme l'est Lucia di Lammermoor et tout comme le sont beaucoup d'autres titres donizettiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3265
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 14:35

Bon mais est-ce qu'il faut sauver Francesa di Foix ? Comme d'habitude le sujet m'attire, mais j'ai été un peu déçu par mon dernier achat donizettien compulsif (c'était Maria Padilla.) Que faire ? Que choisir ? Que penser du disque d'extraits Opera Rara avec Massis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82532
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 14:41

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
Si il y a 2 opéras de Donizetti à sauver il en fait partie !
à sauver de quoi ?? du déluge universel ? lol (Il Diluvio universale)
de la fin du monde ?? C'est aussi vain que la question de ce qu'on emmènerait sur une île déserte! lol
Pourquoi faudrait il choisir ??? et si choix il y a à faire, pourquoi restreindre à 2 titres ? pourquoi pas 5 ? ou 7 ? ou 10 ? C'est fou ce principe de l'élimination.

Ben à moins d'être un fada de Donizetti... t'as écouté tout Glass toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30316
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 14:52

Xavier a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
Si il y a 2 opéras de Donizetti à sauver il en fait partie !
à sauver de quoi ?? du déluge universel ? lol (Il Diluvio universale)
de la fin du monde ?? C'est aussi vain que la question de ce qu'on emmènerait sur une île déserte! lol
Pourquoi faudrait il choisir ??? et si choix il y a à faire, pourquoi restreindre à 2 titres ? pourquoi pas 5 ? ou 7 ? ou 10 ? C'est fou ce principe de l'élimination.

Ben à moins d'être un fada de Donizetti... t'as écouté tout Glass toi?

hehe Mr.Red

Je précise que j'en connais bien 5 en non 2 hehe . Sur 71 c'est peu certes ... mais enfin ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82532
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 14:56

Alors tu ne peux pas dire ce qui est à sauver ou non!
Il faut que tu écoutes les 71.

louis16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 15:37

Xavier a écrit:
Ben à moins d'être un fada de Donizetti... t'as écouté tout Glass toi?
mais ça n'a rien à voir! y a pas à sauver ou ne pas sauver! On écoute ou non, c'est tout! C'est pas du tout la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 15:38

Xavier a écrit:
Alors tu ne peux pas dire ce qui est à sauver ou non!
Il faut que tu écoutes les 71.
hehe pas possible ça! Il en reste une dizaine à redécouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 15:40

Cololi a écrit:
Je précise que j'en connais bien 5 en non 2 hehe . Sur 71 c'est peu certes ... mais enfin ...
mais enfin c'est peu! très peu même pour exprimer un avis de la sorte lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 15:48

Francesco a écrit:
Bon mais est-ce qu'il faut sauver Francesa di Foix ? Comme d'habitude le sujet m'attire, mais j'ai été un peu déçu par mon dernier achat donizettien compulsif (c'était Maria Padilla.) Que faire ? Que choisir ? Que penser du disque d'extraits Opera Rara avec Massis ?
oui mais l'interprétation d'Opera Rara de Maria Padilla n'est pas de la plus absolue perfection.
Moi je ne raisonne jamais en termes de "sauver ou perdre". Pour Francesca di Foix la version de Massis est très réussie (précision au passage: ce n'est pas un disque d'extraits! c'est une intégrale d'un opéra en un seul acte.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 16:18

.


Dernière édition par Samgnardidovslavatovsky le Mar 18 Sep 2012 - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 18:12

aurele a écrit:
Après une réécoute de L'elisir d'amore, je trouve Belcore toujours aussi inintéressant comme personnage, méchant en plus, il m'éprise et insulte Nemorino. Adina à la fin de révèle plus sympathique qu'au début mais j'aime sa malice. Dulcamara est un rôle très amusant à interpréter à mon avis. Nemorino est évidemment très touchant, un peu benêt mais cela fait son charme. Par contre, la manière dont Adina finit par se dire amoureuse de Nemorino, tout cela parce qu'il l'a touché est assez alambiquée et pas très crédible dramatiquement car cela arrive d'un seul coup. Orchestralement, c'est du pur Donizetti, avec un peu de "ploum ploum ploum" mais aussi de jolies mélodies et une vivacité appréciable. Vocalement, c'est du bel canto extraordinaire.

Belcore peut être intéressant quand il appuie sur le côté arrogant et (bcp trop) sûr de lui.

Quant à cette peste d'Adina, depuis le début elle le trouve choupinet le paysan, mais quand il cesse de se languir d'elle eh bein d'un coup d'un seul elle baisse les armes et lève la cuisse. C'est opératique dans la mesure, mais crédible Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30316
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 18:36

C'est plus que crédibla ça, la femme qui commence à vouloir, quand on l'ignore Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6937
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 19:33

Cololi a écrit:
C'est plus que crédibla ça, la femme qui commence à vouloir, quand on l'ignore Mr. Green
ah ça te plait ça hein ??? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mar 21 Aoû 2012 - 23:47

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
C'est plus que crédibla ça, la femme qui commence à vouloir, quand on l'ignore Mr. Green
ah ça te plait ça hein ??? hehe
C'est toujours un peu comme ça que ça marche, le jeu de la séduction: souffler le chaud et le froid. Les femmes sont naturellement douées pour ça, mais quand les hommes ont compris et s'y mettent aussi, alors c'est quasi imparable, elle craquent rapidement ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 22 Aoû 2012 - 0:04

adriaticoboy a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
C'est plus que crédibla ça, la femme qui commence à vouloir, quand on l'ignore Mr. Green
ah ça te plait ça hein ??? hehe
C'est toujours un peu comme ça que ça marche, le jeu de la séduction: souffler le chaud et le froid. Les femmes sont naturellement douées pour ça, mais quand les hommes ont compris et s'y mettent aussi, alors c'est quasi imparable, elle craquent rapidement ! Cool

Comme si les hommes avaient besoin d'être "provoqués" pour draguer une nana qui leur plait hehe ; et pis pour que ce soit imparable mieux vaut mettre la barre TRÈS HAUT. Bref tout ça pour dire que L'Elesir d'Amore c'est une amourette gentillette et sans la musique de Donizetti ça se poserait la, sans plus hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 22 Aoû 2012 - 0:44

calbo a écrit:
adriaticoboy a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
C'est plus que crédibla ça, la femme qui commence à vouloir, quand on l'ignore Mr. Green
ah ça te plait ça hein ??? hehe
C'est toujours un peu comme ça que ça marche, le jeu de la séduction: souffler le chaud et le froid. Les femmes sont naturellement douées pour ça, mais quand les hommes ont compris et s'y mettent aussi, alors c'est quasi imparable, elle craquent rapidement ! Cool

Comme si les hommes avaient besoin d'être "provoqués" pour draguer une nana qui leur plait hehe
Tu inverses le problème, car généralement celles qui nous plaisent le plus sont justement celles qui nous résistent. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 52
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 22 Aoû 2012 - 3:00


Merci à vous tous pour toutes vos réponses. J'ai toujours eu l'impresssion que L'Élixir d'amour est un chef-d'oeuvre. Mais comme je l'ai dit, je ne suis pas un spécialiste......



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaétano Donizetti (1797 1848)
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gaétano Donizetti (1797 1848)
» Donizetti-La Favorite/La Favorita
» Donizetti - zautres zopéras
» La Favorita (Donizetti, 1840)
» Il Diluvio universale - Le Déluge universel - Donizetti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: