Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gaétano Donizetti (1797 1848)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 17:39

et sur musicme y-a-t-il moyen de trouver quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 17:43

http://www.jiwa.fr/#album/50759

On est toujours trop bon avec les donizettiens. Et ça fait deux fois aujourd'hui... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 17:46

Bertram a écrit:
http://www.jiwa.fr/#album/50759

On est toujours trop bon avec les donizettiens. Et ça fait deux fois aujourd'hui... Smile

Mais c'est ce qui fait la richesse de ce forum mon petit Very Happy . Merci en tout cas kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 17:50

C'est un plaisir. J'aime bien Jiwa, c'est moins riche et moins bien indexé que Musicme, mais c'est beaucoup plus rapide à la détente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 18:04

C'est surtout beaucoup plus lourd (le pire étant Deezer en la matière... Confused ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 18:09

Ah bon, tiens, chez moi, Jiwa va beaucoup plus vite et plante moins que Musicme.

Deezer sucks, on est d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 18:27

De toute façon, comme il n'y a rien sur Jiwa (ou alors introuvable, incomplet, etc.), je ne suis pas trop désespéré.

Et ça ne marche pas sous Opera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 18:32

Ah d'accord, avec Chrome (oui le grand méchant Google sait tout de nos conversations), c'est très rapide.
Il y a des choses bizarres sur Jiwa, pas mal d'opéras historiques (Myto, Walhall). Pas tellement de disques récents, sauf des tubes. Mais au moins tout ce qui est affiché est écoutable, pas comme sur Musicme...

Bon sinon j'arrive au bout de ces quatuors n° 16 à 18 de Donizetti, c'est bien joli, un peu comme des quatuors que Schubert aurait écrits à 10 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 18:42

Bertram a écrit:

Bon sinon j'arrive au bout de ces quatuors n° 16 à 18 de Donizetti, c'est bien joli, un peu comme des quatuors que Schubert aurait écrits à 10 ans.

C'est un peu le souvenir que j'avais, fondé sur une petit échantillonnage en disque noir, avec des quatuors de Gounod et de Verdi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 19:00

Bertram a écrit:
Ah d'accord, avec Chrome (oui le grand méchant Google sait tout de nos conversations), c'est très rapide.
Il y a des choses bizarres sur Jiwa, pas mal d'opéras historiques (Myto, Walhall). Pas tellement de disques récents, sauf des tubes. Mais au moins tout ce qui est affiché est écoutable, pas comme sur Musicme...

Bon sinon j'arrive au bout de ces quatuors n° 16 à 18 de Donizetti, c'est bien joli, un peu comme des quatuors que Schubert aurait écrits à 10 ans.

C'est marrant mais on ne s'y attendait pas du tout. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 19:10

Bertram a écrit:
Il y a des choses bizarres sur Jiwa, pas mal d'opéras historiques (Myto, Walhall). Pas tellement de disques récents, sauf des tubes. Mais au moins tout ce qui est affiché est écoutable, pas comme sur Musicme...
Sur MusicMe, c'est indiqué clairement si c'est écoutable ou pas. Quant à Walhall, ils y sont aussi.

Alors si c'est pour deux soirées de Flagstad à New York et de Domingo à Vienne, merci.

Citation :
Bon sinon j'arrive au bout de ces quatuors n° 16 à 18 de Donizetti, c'est bien joli, un peu comme des quatuors que Schubert aurait écrits à 10 ans.
Vu la tête de ceux qu'il a écrits à vingt, ça fait peur. Laughing

Mais je ne suis pas du tout d'accord. Ce sont des sérénades, certes surtout mélodique (mais Haydn aussi, non ?), dans le style des Sonates pour cordes de Rossini, avec une superbe évidence.

Personnellement, j'aime beaucoup, c'est amplement plus inspiré que la majorité de ses opéras.

J'ose même dire que ça vaut mieux que les deux tiers des quatuors de Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Sam 20 Fév 2010 - 19:48

ah? ça relance mon intêret!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Dim 21 Fév 2010 - 9:12

DavidLeMarrec a écrit:

Mais je ne suis pas du tout d'accord. Ce sont des sérénades, certes surtout mélodique (mais Haydn aussi, non ?), dans le style des Sonates pour cordes de Rossini, avec une superbe évidence.

Personnellement, j'aime beaucoup, c'est amplement plus inspiré que la majorité de ses opéras.
J'ose même dire que ça vaut mieux que les deux tiers des quatuors de Schubert.

En effet, l'association avec Schubert n'est pas la plus évidente, je ne sais pas trop pourquoi ça m'est venu. C'est un peu le niveau de départ d'où Schubert va s'élever vers les hauteurs qu'on sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Dim 21 Fév 2010 - 10:11

Mais c'est précisément ça que je contestais. Les premiers quatuors de Schubert sont vraiment fades, alors que ceux de maturité de Donizetti représentent au contraire une forme certes naïve, mais tout à fait aboutie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1699
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Dim 21 Fév 2010 - 10:19

Ah oui, d'accord. D'ailleurs, ces quatuors ne sont-ils pas postérieurs aux derniers de Schubert ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Dim 21 Fév 2010 - 10:27

Ah, si on veut parler de modernité, c'est sûr que... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 13:46

Bien, je réaborde Bolena par le grand duo de l'acte II entre la reine et sa suivante.

Je suis très séduit par certaines trouvailles mélodique, à l'orchestre surtout. Du côté des voix, on peut entendre certaines parentés avec Norma. Mais globalement, c'est quand même extrêmement ostentatoire comme chant, au point qu'on peut en perdre le fil du livret (les sauts complaisants vers le grave...).

Et je fatigue vite quand ça ne module pas du tout, comme ici.

Mais clairement, ça ne vaut pas l'excès d'indignité où je l'avais placé, Devereux est bien plus plat, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6787
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:00

DavidLeMarrec a écrit:
Bien, je réaborde Bolena par le grand duo de l'acte II entre la reine et sa suivante.
Je suis très séduit par certaines trouvailles mélodique, à l'orchestre surtout. Du côté des voix, on peut entendre certaines parentés avec Norma. Mais globalement, c'est quand même extrêmement ostentatoire comme chant, au point qu'on peut en perdre le fil du livret (les sauts complaisants vers le grave...).
Mais clairement, ça ne vaut pas l'excès d'indignité où je l'avais placé, Devereux est bien plus plat, par exemple.
on te fera réécouter Devereux après quand même au cas où... Laughing Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3087
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:08

Bon j'avoue que Devereux c'est pareil j'ai souvent essayé mais je n'ai jamais vu l'intérêt (en dehors de ce que ça permet aux voix de faire d'un point de vue musical comme expressif).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6787
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:14

Grégoire de Tours a écrit:
Bon j'avoue que Devereux c'est pareil j'ai souvent essayé mais je n'ai jamais vu l'intérêt (en dehors de ce que ça permet aux voix de faire d'un point de vue musical comme expressif).
ah ben une oeuvre qui permet aux voix d'être mises en valeur tant sur le plan musical que sur le plan expressif, c'est déjà formidable. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3087
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:20

Otello a écrit:
Grégoire de Tours a écrit:
Bon j'avoue que Devereux c'est pareil j'ai souvent essayé mais je n'ai jamais vu l'intérêt (en dehors de ce que ça permet aux voix de faire d'un point de vue musical comme expressif).
ah ben une oeuvre qui permet aux voix d'être mises en valeur tant sur le plan musical que sur le plan expressif, c'est déjà formidable. Wink

Oui enfin les variations de Proch me font le même effet en fait Mr. Green
Je veux dire que, pour le coup, à moins d'avoir vraiment une chanteuse qui fait tout et encore plus dans la scène finale je m'ennuie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6787
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:30

Grégoire de Tours a écrit:
Oui enfin les variations de Proch me font le même effet en fait Mr. Green
Je veux dire que, pour le coup, à moins d'avoir vraiment une chanteuse qui fait tout et encore plus dans la scène finale je m'ennuie.
oui mais ça vaut pour tout ça. Don Giovanni, Norma, Traviata, mal servis par les chanteurs (ou pas servis du tout), je n'y prendrais aucun plaisir non plus et finirais par m'emmerder ferme (et d'autant plus que j'aime ces oeuvres). Si j'aime ces oeuvres (et Devereux ne fait pas exception) c'est pour ce qu'elle vont me donner à entendre en étant le mieux servies possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:34

J'avoue que le Macbeth avec Urmana à Bastille a été très long pour moi... Et Dieu sait si j'aime beaucoup Macbeth. C'est le problème de ces oeuvres principalement vocales. Pour le coup, des compositeurs comme Wagner auraient moins de problèmes de ce point de vue là. Par contre, je ne sais pas pour l'orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81766
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:35

Elvira a écrit:
J'avoue que le Macbeth avec Urmana à Bastille a été très long pour moi... Et Dieu sait si j'aime beaucoup Macbeth. C'est le problème de ces oeuvres principalement vocales. Pour le coup, des compositeurs comme Wagner auraient moins de problèmes de ce point de vue là. Par contre, je ne sais pas pour l'orchestre.

Quand tu vois que même avec l'orchestre de Paris ça passe très bien... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6787
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:35

Elvira a écrit:
J'avoue que le Macbeth avec Urmana à Bastille a été très long pour moi... Et Dieu sait si j'aime beaucoup Macbeth.
franchement la mise en scène n'y était elle pour rien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:37

Otello a écrit:
Elvira a écrit:
J'avoue que le Macbeth avec Urmana à Bastille a été très long pour moi... Et Dieu sait si j'aime beaucoup Macbeth.
franchement la mise n'y était elle pour rien ?

Oui, et non ! J'ai trouvé qu'il y avait des choses très intéressantes. Mais franchement, le problème était avant tout musical : l'orchestre était en plus bien mou !
Quand tu as dans l'oreille Muti, c'est quand même dur (je sais qu'il vaut mieux éviter ce genre de choses, mais là, c'était vraiment dur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6787
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:45

mais de toute façon, on le sait très bien que l'opéra italien (et pas que Donizetti) s'appuie, comme ressort musical essentiel, sur les voix et le chant et que les situations dramatiques des livrets sont exploitées à des fins vocales dans le respect de codes musicaux propres à l'époque et que la fusion de ces codes et des moyens vocaux que Rossini, Bellini, Donizetti et Verdi (mais ça vaut aussi pour Pacini et Mercadante et tant d'autres) rencontraient était exploitée à des fins dramatiques et c'est ce qui fait toute la valeur de ces compositeurs et de leurs oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:47

Enfin, c'est un peu moins vrai pour le Verdi mature. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6787
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 14:50

Elvira a écrit:
Enfin, c'est un peu moins vrai pour le Verdi mature. Smile
oui c'est vrai que ça commence à changer tout doucement à partir de Simon Boccanegra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 15:04

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Bien, je réaborde Bolena par le grand duo de l'acte II entre la reine et sa suivante.
Je suis très séduit par certaines trouvailles mélodique, à l'orchestre surtout. Du côté des voix, on peut entendre certaines parentés avec Norma. Mais globalement, c'est quand même extrêmement ostentatoire comme chant, au point qu'on peut en perdre le fil du livret (les sauts complaisants vers le grave...).
Mais clairement, ça ne vaut pas l'excès d'indignité où je l'avais placé, Devereux est bien plus plat, par exemple.
on te fera réécouter Devereux après quand même au cas où... Laughing Wink

Et comment ! On va l'avoir à l'usure ! Sinon, David, très perfidement, je te donne le lien qui te permettra d'écouter sur Musicme le duo entre Seymour et Henri 8 (CD1 : plages 9 -"Tutta in voi la luce mia"- et 10 - "Ah qual sia cercar non oso") : http://www.musicme.com/#/Gaetano-Donizetti/albums/Anna-Bolena-0028947579106.html

Comme c'est avec Ramey que tu adores, te voilà perdu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 16:40

keane a écrit:
Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Bien, je réaborde Bolena par le grand duo de l'acte II entre la reine et sa suivante.
Je suis très séduit par certaines trouvailles mélodique, à l'orchestre surtout. Du côté des voix, on peut entendre certaines parentés avec Norma. Mais globalement, c'est quand même extrêmement ostentatoire comme chant, au point qu'on peut en perdre le fil du livret (les sauts complaisants vers le grave...).
Mais clairement, ça ne vaut pas l'excès d'indignité où je l'avais placé, Devereux est bien plus plat, par exemple.
on te fera réécouter Devereux après quand même au cas où... Laughing Wink

Et comment ! On va l'avoir à l'usure ! Sinon, David, très perfidement, je te donne le lien qui te permettra d'écouter sur Musicme le duo entre Seymour et Henri 8 (CD1 : plages 9 -"Tutta in voi la luce mia"- et 10 - "Ah qual sia cercar non oso") : http://www.musicme.com/#/Gaetano-Donizetti/albums/Anna-Bolena-0028947579106.html

Comme c'est avec Ramey que tu adores, te voilà perdu...
Oh, c'est pas bien de faire rechuter un abstinent. Shit

Je suis déjà perdu depuis longtemps, je le crains. J'ailleurs j'écoute régulièrement les Puritains, et même certains contre-fa des fois, restes de ma glottophilie déclinante. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29727
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 16:44

DavidLeMarrec a écrit:
keane a écrit:
Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Bien, je réaborde Bolena par le grand duo de l'acte II entre la reine et sa suivante.
Je suis très séduit par certaines trouvailles mélodique, à l'orchestre surtout. Du côté des voix, on peut entendre certaines parentés avec Norma. Mais globalement, c'est quand même extrêmement ostentatoire comme chant, au point qu'on peut en perdre le fil du livret (les sauts complaisants vers le grave...).
Mais clairement, ça ne vaut pas l'excès d'indignité où je l'avais placé, Devereux est bien plus plat, par exemple.
on te fera réécouter Devereux après quand même au cas où... Laughing Wink

Et comment ! On va l'avoir à l'usure ! Sinon, David, très perfidement, je te donne le lien qui te permettra d'écouter sur Musicme le duo entre Seymour et Henri 8 (CD1 : plages 9 -"Tutta in voi la luce mia"- et 10 - "Ah qual sia cercar non oso") : http://www.musicme.com/#/Gaetano-Donizetti/albums/Anna-Bolena-0028947579106.html

Comme c'est avec Ramey que tu adores, te voilà perdu...
Oh, c'est pas bien de faire rechuter un abstinent. Shit

Je suis déjà perdu depuis longtemps, je le crains. J'ailleurs j'écoute régulièrement les Puritains, et même certains contre-fa des fois, restes de ma glottophilie déclinante. Very Happy

Ayez on l'a eu
C'est enregistré

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6787
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 16:49

DavidLeMarrec a écrit:
Oh, c'est pas bien de faire rechuter un abstinent. Shit
depuis quand l'abstinence est elle une bonne chose ?? Laughing Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 16:52

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
keane a écrit:
Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Bien, je réaborde Bolena par le grand duo de l'acte II entre la reine et sa suivante.
Je suis très séduit par certaines trouvailles mélodique, à l'orchestre surtout. Du côté des voix, on peut entendre certaines parentés avec Norma. Mais globalement, c'est quand même extrêmement ostentatoire comme chant, au point qu'on peut en perdre le fil du livret (les sauts complaisants vers le grave...).
Mais clairement, ça ne vaut pas l'excès d'indignité où je l'avais placé, Devereux est bien plus plat, par exemple.
on te fera réécouter Devereux après quand même au cas où... Laughing Wink

Et comment ! On va l'avoir à l'usure ! Sinon, David, très perfidement, je te donne le lien qui te permettra d'écouter sur Musicme le duo entre Seymour et Henri 8 (CD1 : plages 9 -"Tutta in voi la luce mia"- et 10 - "Ah qual sia cercar non oso") : http://www.musicme.com/#/Gaetano-Donizetti/albums/Anna-Bolena-0028947579106.html

Comme c'est avec Ramey que tu adores, te voilà perdu...
Oh, c'est pas bien de faire rechuter un abstinent. Shit

Je suis déjà perdu depuis longtemps, je le crains. J'ailleurs j'écoute régulièrement les Puritains, et même certains contre-fa des fois, restes de ma glottophilie déclinante. Very Happy

Ayez on l'a eu
C'est enregistré
Egl'è tremante,
Egl'è spirante,
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAh !
Colol' perfido,
Sordo a pietà !


Dernière édition par DavidLeMarrec le Lun 24 Mai 2010 - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 16:54

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oh, c'est pas bien de faire rechuter un abstinent. Shit
depuis quand l'abstinence est elle une bonne chose ?? Laughing Arrow
En réalité, c'est surtout que ma logopathie a toujours efficacement tempéré mes penchants glottophilisants, et m'a en particulier préservé de certains effets décérébrants observables chez les malades les plus gravement atteints.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29727
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 16:55

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oh, c'est pas bien de faire rechuter un abstinent. Shit
depuis quand l'abstinence est elle une bonne chose ?? Laughing Arrow
En réalité, c'est surtout que ma logopathie a toujours efficacement tempéré mes penchants glottophilisants, et m'a en particulier préservé de certains effets décérébrants observables chez les malades les plus gravement atteints.

Des noms

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 16:56

HS. keuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 17:01

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oh, c'est pas bien de faire rechuter un abstinent. Shit
depuis quand l'abstinence est elle une bonne chose ?? Laughing Arrow
En réalité, c'est surtout que ma logopathie a toujours efficacement tempéré mes penchants glottophilisants, et m'a en particulier préservé de certains effets décérébrants observables chez les malades les plus gravement atteints.

Des noms
Je poserai une question en guise de réponse :
qui passe ses après-midi sur Y*** pour comparer les contre-ut, regarder des bouts de rôles de tel ou tel par rapport à tel ou tel ?

Avec ça, tu as tous les noms qu'il te faut. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29727
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Lun 24 Mai 2010 - 17:01

Elvira a écrit:
HS. keuf


_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Alain92
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 16 Juin 2010 - 15:33

Au début, on sous-estime Donizetti, puis en élargissant l' écoute de ses oeuvres et en approfondissant, la richesse de sa composition apparait de plus en plus évidente.
Mon point de vue a notamment changé quand j'ai découvert Poliuto avec Callas et Corelli, version de la Scala, quelle puissance dans cet opéra qui est grandiose à la fin et aussi pour Lucrèce Borgia avec Aragall, quel timbre, et Sutherland, Horne. Très beau prologue; l'acte II, scène 1 a un charme certain.
Enfin, l'un de mes opéras favoris est devenu l' Elixir d'amour avec Bergonzi, Scotto, Taddei. je ne me lasse pas d'écouter les airs, tous les airs, à commencer par quanto è bella de Nemorino.
Verdi, on adhère immédiatement, Donizetti on l'aime en l'approfondissant, au delà de ses opéras légers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 16 Juin 2010 - 15:44

Alain92 a écrit:
Donizetti on l'aime en l'approfondissant, au delà de ses opéras légers.
C'est pour cela que tu aimes l'Elixir ? fleurs

Sinon, oui, il y a des bijoux dans sa production (d'accord pour l'Elixir et ses opéras français - Poliuto est la version italienne des Martyrs), mais aussi de vrais nanars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 16 Juin 2010 - 18:09

Et il y a Lucia évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29727
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 16 Juin 2010 - 18:54

Guillaume a écrit:
Et il y a Lucia évidemment.

surtout Lucia en fait Laughing

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Alain92
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 16 Juin 2010 - 19:56

Oui et si on n'oublie pas la Favorite et ses airs délicieux, cela fait beaucoup d'opéras excellents. Entendre Giacomo Lauri Volpi dans la Favorite est un régal dans l'acte I spécialement, version de 1954. Panerai est fabuleux aussi. CD avec le concertgebouw.
Qui peut aligner à part Verdi dans l'opéra italien 5 ou 6 chefs d'oeuvre de bon niveau dont l'écoute est plaisante d 'un bout à l'autre. Il n'y a que quelques noms.
Pour ma part, je place après Verdi, Donizetti en nr 2 avec Bellini et avant Rossini. Il est l'un des plus grands compositeurs d'opéra, pour qui a entendu tous ses opéras ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 16 Juin 2010 - 20:23

Alain92 a écrit:
Qui peut aligner à part Verdi dans l'opéra italien 5 ou 6 chefs d'oeuvre de bon niveau dont l'écoute est plaisante d 'un bout à l'autre. Il n'y a que quelques noms.
Comme les compositeurs italiens sont finalement très peu documentés, je vois mal comment on peut soutenir ça sans avoir un peu fouillé dans les partitions. Very Happy

Citation :
Il est l'un des plus grands compositeurs d'opéra,
Heu... Je vois au moins une cinquantaine de noms qui me paraissent plus valeureux. Smile

Citation :
pour qui a entendu tous ses opéras ou presque.
Tu as donc écouté la quarantaine ? Et il y a en combien de valables, donc ? fleurs


Pardon, je fait un peu des chicanes. Mais disons que ton affirmation me paraît un peu téméraire, et que j'affûte mes couteaux avant de passer le rouleau compresseur dans un second temps si je n'obtiens pas satisfaction. albino

Mais je ne mords pas en principe, sauf le pain de mie. mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29727
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 16 Juin 2010 - 20:32

C'est pas 40 David ... c'est 71 Confused

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 16 Juin 2010 - 20:34

Cololi a écrit:
C'est pas 40 David ... c'est 71 Confused
Mais dans les 45 de publiés au disque. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29727
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 16 Juin 2010 - 20:35

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
C'est pas 40 David ... c'est 71 Confused
Mais dans les 45 de publiés au disque. Smile

Ah oui certes hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Alain92
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 16 Juin 2010 - 20:43

DavidLeMarrec a écrit:
Je vois au moins une cinquantaine de noms qui me paraissent plus valeureux.
Rouleau compresseur: Cela me parait beaucoup de noms avant Donizetti!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6787
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   Mer 16 Juin 2010 - 21:17

Alain92 a écrit:
Pour ma part, je place après Verdi, Donizetti en nr 2 avec Bellini et avant Rossini. Il est l'un des plus grands compositeurs d'opéra, pour qui a entendu tous ses opéras ou presque.
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gaétano Donizetti (1797 1848)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaétano Donizetti (1797 1848)
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gaétano Donizetti (1797 1848)
» Donizetti-La Favorite/La Favorita
» Donizetti - zautres zopéras
» La Favorita (Donizetti, 1840)
» Il Diluvio universale - Le Déluge universel - Donizetti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: