Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Leevi Madetoja (1887-1947)

Aller en bas 
AuteurMessage
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Leevi Madetoja (1887-1947)   Ven 13 Juin 2008 - 14:28

Leevi Madetoja, compositeur finlandais, né le 17 février 1887 à Oulu, mort le 6 octobre 1947 à Helsinki.


Absent du Dictionnaire Encyclopédique d'Oxford et du Guide de la Musique Symphonique (Fayard).
Un article Wikipedia existe, mais il est relativement succint et ne dit rien sur son style et sa place parmi ses contemporains.
On y trouve tout de même un catalogue complet de ses oeuvres

Il a été l'elève de d'Indy et de Sibelius, a séjourné quelques temps à Paris, Vienne et Berlin.
3 symphonies, un poème symphonique (Kullervo), un ballet (Okon Fuoko), la suite Ostrobothnienne (l'Ostrobothnie est une région occidentale de la Finlande dont la musique folklorique semble l'avoir beaucoup inspiré) tirée de l'opéra Les Ostrobothniens (Pohjalaisa en V.O., 1923).
Beaucoup de musique chorale.

Pour ce que j'en connais, c'est du nordique typique, à ranger aux côtés de Sibelius et Stenhammar.
Toujours très limpide, clair et lisible. Le lieu commun des "grands espaces" est tout à fait adapté, en particulier dans l'ouverture de la suite Ostrobothnienne , intitulée "open plain" en anglais, avec les inévitables tenues de cordes PP dans l'aigu.

Le poème symphonique Kullervo, créé en octobre 1913, est inspiré par l'épopée Finlandaise du Kalevala. Un héroïsme bon enfant et assez généreux. Madetoja est tout de même à des années-lumières du modernisme qui pointe à l'époque.

Dans la musique de Madetoja, un aspect sérieux qualifié de finnois se complète d'un côté élégiaque et dont l'élégance des nuances et des tons est propre à la musique française.
Sa musique orchestrale n'étonne pas par des couleurs multiples ni par son originalité, mais tout fonctionne bien dans ses partitions, tout y est naturel et rien n'y est inutile.

(Kimmo Korhonen, traduit par Anja Fantapié)

La musique de Leevi Madetoja paraît dès la première écoute parfaitement saine et claire. Elle semble apparaître tout naturellement, elle évite les effets recherchés, mais elle est toutefois entièrement fascinante aussi bien dans sa structure thématique qu'aux points de vue rythmique et harmonique
(Nya Pressen, critique du 1er concert des compositions de Madetoja à Helsinki le 26/09/1910.)

La symphonie n°2 est très agréable, passionnée mais toujours légère. On la trouve chez Apex couplée avec la Comedy Overture et Kullervo :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
avatar

Nombre de messages : 2984
Age : 29
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Ven 13 Juin 2008 - 14:52

Je ne le connais pas, mais quelle physionomie charismatique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://homondieu.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Ven 13 Juin 2008 - 15:14

Merci Jérôme, voilà un compositeur qui m'attirait mais que je n'ai pas encore écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Ven 13 Juin 2008 - 16:32

Elégiaque, grands espaces...c'est tout à fait ça, plus encore que Sibélius, c'est dire Laughing

Je ne connais rien de sa musique vocale (choeurs ou opéras), par contre je possède un double CD, avec ses 3 symphonies, Kullervo, l'Ouverture de comédie et ses suites de Okon Fuoko et Les Ostrobothniens;

J'aime en particulier la deuxième symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Ven 13 Juin 2008 - 16:43

joachim a écrit:
J'aime en particulier la deuxième symphonie.

Même chose pour moi.
La 2e est souvent décrite comme assez sombre (tout est relatif, on n'est pas dans Bartok !).

Par contraste, la 3e en a déçu certains à sa création, par son caractère plus mesuré :
La symphonie [n°3] fut achevée au début de l'an 1926 et le compositeur dirigea lui-même sa création le 28 avril 1926 à Helsinki. L'oeuvre reçut un accueil favorable mais non sans quelques réserves. Après la grandiloquence de la 2e symphonie les critiques et le public eurent probablement du mal à vivre l'expression plus modérée de la nouvelle oeuvre.
La troisième est la plus subtile et la plus soignée des symphonies de Madetoja. On a souvent vu son séjour en France comme un arrière-plan spirituel pour son élégance harmonieuse qui évite les éruptions dramatiques.

Kimmo Korhonen, traduit par Anja Fantapié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christophe21
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 715
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Ven 13 Juin 2008 - 19:59

je ne connais pas non plus ce compositeur, mais à lire ce qui est au-dessus, c'est très tentant, je note son nom. Le coffret des 3 symphonies est disponible chez quel éditeur ?

Kullervo, lui aussi ? décidément ce conte finlandais a inspiré plusieurs compositeurs. Very Happy J'écoute justement la version de Sibelius en ce moment.

je viens de trouver un coffret sur Amazon, c'est peut-être celui-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 72
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Ven 13 Juin 2008 - 20:17

La couverture n'est pas la même, mais c'est bien ce CD Finlandia (mêmes oeuvres, mêmes chefs, mêmes orchestres) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Sam 14 Juin 2008 - 17:05

Je suis en train d'écouter la très belle 2è symphonie, c'est vrai que ça ressemble énormément à Sibelius!
Ecoutez le 2è mouvement, on pense immanquablement à Tapiola, jusque dans les tournures du contrepoint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Sam 14 Juin 2008 - 17:11

je ne connais malheureusement que les suites d'opéra et la musique vocale de Madetoja: je pensais même qu'il avait peu composé de musique symphonique. Il faut que je me renseigne...
C'est étrange la richesse de l'école finlandaise au début du vingtième: le génie de Sibélius a tout écrasé par son omniprésence, entre autre son concurrent (et presque exact contemporain) Erki Melartin -auteur de six symphonies un temps plus populaire en Finlande que celles de Sibélius-.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Dim 15 Juin 2008 - 18:40

J'aime bien l'ouverture de comédie aussi; j'entends un mélange de Richard Strauss, de Sibelius et de John Williams!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Sam 20 Nov 2010 - 2:29

Xavier a écrit:
Je suis en train d'écouter la très belle 2è symphonie, c'est vrai que ça ressemble énormément à Sibelius!
Ecoutez le 2è mouvement, on pense immanquablement à Tapiola, jusque dans les tournures du contrepoint.

Ca m'intrigue ce que tu dis(ais) là... Surtout quand on sait que Tapiola a été écrit après la deuxième de Madetoja, et que Sibelius était fan de cette symphonie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 494
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Ven 4 Nov 2011 - 0:09

Xavier a écrit:
Je suis en train d'écouter la très belle 2è symphonie, c'est vrai que ça ressemble énormément à Sibelius!
Ecoutez le 2è mouvement, on pense immanquablement à Tapiola, jusque dans les tournures du contrepoint.
Un compositeur que je connais mal mais je partage pour ton avis concernant cette symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 400
Age : 22
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Mar 23 Fév 2016 - 18:20

J'ai découvert il y à peu Madetoja grâce à un remarquable CD Ondine comprenant ses symphonies N°1 et 3 ainsi que la suite d'orchestre tirée de son ballet "Okon Fuoko". De cette dernière, je ne retiens que la danse grotesque finale, qui m'a beaucoup plu. Par contre les symphonies sont vraiment réussies. Ma préférée est la première, en trois mouvements qui forment un ensemble très cohérent. Le dernier mouvement est très enthousiasmant, dans une veine héroïque rappelant la première de Sibelius, mais en mieux (du moins pour mes oreilles). Un compositeur à découvrir absolument, qui frappe par la noblesse de son inspiration! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Mar 23 Fév 2016 - 19:59

Les deux albums doubles (Chandos ou Finlandia) constituent une excellente porte d'entrée vers la musique de ce compositeur.



.

J'ai le Chandos, mais je ne doute pas que le Finlandia soit de même qualité, quoique plus ancien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84760
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Mer 24 Fév 2016 - 12:38

André a écrit:
J'ai le Chandos, mais je ne doute pas que le Finlandia soit de même qualité, quoique plus ancien.

Les Symphonies (surtout la Deuxième, quelque part entre Sibelius et la Première de Walton cheers ) sont effectivement incontournables, mais à mon avis le sommet est à chercher avec Storgårds, chez Ondine, encore plus de vie et une meilleure prise de son. L'ensemble Finlandia est très complet, et remarquablement interprété (même si je ne suis pas fanatique de la Première de Segerstam, un peu raide). En revanche, je recommanderais de ne pas commencer par Sakari chez Chandos : la prise de son très réverbérée trouble beaucoup le détail, et ce n'est pas l'interprétation la musique nerveuse de tous les temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Mer 24 Fév 2016 - 15:21

Merci David, je vais explorer les disques Ondine !

J'ai passé commande du disque suivant:



À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9414
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Mer 24 Fév 2016 - 15:59

Quand même lorsque je repense à ce lointain passé où David aimait à taquiner mes goûts pour la musique "dégoulinante", le voir s'enthousiasmer pour la deuxième de Matedoja me laisse coi! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84760
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Mer 24 Fév 2016 - 16:56

Oui, enfin, du Sibelius de maturité mâtiné du groove de Walton, ce n'est pas exactement comparable à la Deuxième de Ralph Vaughan Williams, si tu permets. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 993
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Jeu 25 Fév 2016 - 10:45

En ayant écouté plusieurs versions, je rejoins David en recommandant les interprétations de Storgårds. Le cd de la 2ème que tu as commandé André est un disque que j'écoute beaucoup depuis que je l'ai découvert et acheté. Tu ne regretteras pas ton achat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Jeu 25 Fév 2016 - 16:08

J'ai réécouté les symphonies 1 et 2 par Sakari. C'est très bien, mais il est vrai que la prise de son est trop réverbérée, ça gomme les couleurs et noie un peu les détails (pizz des cordes au début de 2:I par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Lun 7 Mar 2016 - 22:28

Alors le voici:



La première chose qui saute aux oreilles dans Kullervo c'est la prise de son, franchement excellente, sinon remarquable (comme toujours sur ce label). Je ne connaissais pas cette oeuvre, elle manque sur le double CD Chandos. Dans la symphonie par contre c'est le jour (Ondine) et le crépuscule (Chandos). Quelle superbe image orchestrale ! Et aussi, quel nerf et quelle vivacité dans la direction de Storgärds. Ça me fait penser aux contes de fées illustrés que je sers à ma petite-fille lorsqu'elle vient passer la fin de semaine chez Papi et Mamie.

Cette symphonie est vraiment une très belle oeuvre, à l'orchestration fournie mais très châtiée. Typiquement nordique: ça respire la santé et la mélancolie tout à la fois. Merci pour cette excellente recommandation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84760
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Lun 7 Mar 2016 - 22:32

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
frgirard
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Jeu 10 Mar 2016 - 18:59

Bonsoir,

Madetoja, c'est surtout son opéra Juha (facile je ne connais que ça de lui)

https://www.ondine.net/?lid=en&cid=2.2&oid=2143

Juha fait rare dans l'histoire de la musique ancienne a deux versions avec le même auteur du livret (mais modifié par l'auteur) Aino Ackté et le même Juha Jorma Hynninen.

L'autre version que je possède aussi est de Aarre Merikanto.


La version Madetoja est dispo chez Ondine. La version Merikanto se trouve à exorbitant chez des rééditeurs (avec l'accord de l'éditeur Ondine).

Que dire sur cette oeuvre, c'est noir, noir et ça finit mal.

Marja, jeune épouse du frustre et déjà âgé Juha s'enfuit avec un colporteur, voleur et jouisseur Shemeikka. Marja se verra vite délaisser et rejoindra la cohorte des EX.
Juha retrouvera Marja et le drame sera consommé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84760
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Sam 12 Mar 2016 - 22:37

J'ai un faible pour la version Merikanto, mais les deux sont de grands opéras, qu'on serait bien inspiré de donner pour du Château de Barbe-Bleue ou des Dialogues des Carmélites (car je ne me fais pas l'illusion que ce sera à la place d'œuvres secondaires mais trop différentes comme Lucia di Lammemoor).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Dim 22 Juil 2018 - 1:32

Je réécoute les symphonies notamment, j'aime toujours beaucoup.

Dans le 2è mouvement de la 2è, on entend décidément du Sibelius, mais ce qui me trouble c'est un passage qui me semble vraiment calqué sur un passage de Tapiola.
Le truc c'est que ça date de 8 ans avant Tapiola!…
La réponse à cette énigme se trouve peut-être sur Wikipédia: "Élève puis rival de Jean Sibélius qui admire sa deuxième symphonie"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84760
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Dim 22 Juil 2018 - 10:47

En effet, cette Deuxième (la plus belle) est tellement sibélienne… et du Sibelius bien lyrique, avant tout celui des 2 & 5, même s'il y a des choses plus tardives dedans. En tout cas une merveille qui mériterait bien d'être jouée en concert – mais qui est, ce n'est déjà pas si mal, très bien documentée par le disque, au moins trois très belles versions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 993
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Dim 22 Juil 2018 - 18:29

Et bien je n'aurai pas à faire remonter Madetoja dans le nouveau sujet "cinq oeuvres à faire découvrir" Very Happy .

Oui cette deuxième est admirable. Rival de Sibelius je ne crois pas trop si j'en crois Marc Vignal, à qui j'accorde plus de crédit qu'à Wikipedia. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Dim 22 Juil 2018 - 20:04

Ca je ne sais pas, mais la parenté musicale est très forte, et notamment des détails comme le passage dont je parlais plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5953
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Mer 25 Juil 2018 - 0:03

Merci de m’avoir donné envie de réécouter cette pépite (il me semble que j’en avais déjà dit du bien, mais apparemment pas ici, peut-être sur le fil «Musiques nordiques»):


Symphonie nº2, op. 35
John Storgårds / Orchestre Philharmonique d’Helsinki
Helsinki, V.2012
Ondine


Une confirmation: c’est vraiment une symphonie magnifique!

Si l’on tient à comparer à Sibelius, il y a là un vaste souffle à la fois épique et lyrique digne des 2 et 5, le même genre de pulsation profonde qui conserve une sorte d’intensité expressive constante tout au long de mouvements pourtant vastes et expansifs; mais j’entends aussi, dans certaines couleurs orchestrales plus sombres, dans certaines transitions harmoniquement plus tourmentés des échos de la 6 ou de la 7. Et puis quelque chose de plus constamment énergique dans l’écriture rythmique, pour lequel je ne vois pas vraiment d’équivalent chez Sibelius.

Mais c’est malgré tout une œuvre d’une belle singularité. Et surtout une œuvre vraiment réussie, qui soutient un intérêt et même une exaltation constants. (Lecture passionnante de Storgårds, qui exalte comme toujours à la fois la poussée continue et le détail orchestral.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   Ven 27 Juil 2018 - 14:37

Bon je ne connaissais pas mais du symphonique sibélien par Storgards, vous savez faire envie, m'en vais trouver ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leevi Madetoja (1887-1947)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leevi Madetoja (1887-1947)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leevi Madetoja (1887-1947)
» Leevi Madetoja (1887-1947)
» Alfredo Casella (1883-1947)
» Arthur Rubinstein (1887 1982)
» Jean-Louis Florentz (1947-2004)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: