Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)

Aller en bas 
AuteurMessage
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Ven 20 Juin 2008 - 2:50



Le triomphe d'iris de clerambault.
Je voulais savoir ce que l'oeuvre vaut et ce que Niquet en a fait ?
Un conseil avant l'achat svp .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Ven 20 Juin 2008 - 3:05

J'aime bien le choeur final "Iris sur tous les coeurs emporte la victoire !" Pour le reste c'est une pastorale qui met en scène des couples de bergers (c'est la loi du genre) dans un décor unique et qui ne parlent que d'amour. Il n'y a pas vraiment d'action. Au niveau du son c'est du Niquet donc pas de craintes à avoir. Les chanteurs sont tous bons (j'aime beaucoup Marie-Louise Duthoit). Une oeuvre sympathique mais peut-être pas prioritaire.


Dernière édition par WoO le Ven 20 Juin 2008 - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Ven 20 Juin 2008 - 3:16

WoO a écrit:
Une oeuvre sympathique mais peut-être pas prioritaire.

D'un autre côté je crois que c'est son seul opéra ballet non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Ven 20 Juin 2008 - 3:45

Clérambault est surtout connu pour avoir composé un grand nombre de cantates (dont celle d'Orphée Wink ), de la musique religieuse et des pièces pour orgue et clavecin. Il me semble que c'est sa seule grande oeuvre lyrique en effet, à l'exception de "cantates scéniques" : "Le soleil vainqueur" (1721) et "Le départ du Roi" (1745) sur un texte de Pierre-Charles Roy, le librettiste de Callirhoé. L'auteur du Triomphe d'Iris est inconnu et on ne connait rien sur les circonstances de sa représentation. On ne connait pas grand chose sur la vie de Clérambault non plus si ce n'est qu'il a adhéré à la franc-maçonnerie et que celle-ci fit l'objet de son ultime cantate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Mer 25 Juin 2008 - 12:46


Afin que ce cd ne tombe pas dans les oubliettes je me permet d'en reparler. J'en avais déjà touché quelques mots dans le fil " chanteurs préferés) et c'est ce même cd qui m'a poussé à aller plus loin chez Clérambault .

Après le calirohé de destouche avec Auvity , il m'en fallait savoir plus sur ce chanteur .
Ici du lambert , Clérambault, Couperin, rameau et charpentier
Absolument divin, un timbre très très soigné, souple et limpide, il dégage dans chaque morceau une réelle émotion . Une maîtrise vraiment parfaite . Il rend tout ce mélange vraiment homogène.
Je vais pas énumérer toutes les pistes qui m'ont enchantées , je me devrais de les citer toutes.


Pour l'accompagner un orchestre que j'entends pour la première fois.
violons, violoncelle et clavecin (très peu de vent) à l'image exact du chanteur . Un clavier sensuel , des cordes aux saveurs délicates et agréables. Très léger et vraiment planant zen
Un cd fabuleux . A mon avis une bonne approche facile d'accès tellement cela me parait accessible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Lun 30 Juin 2008 - 22:49



Les motets de saint Sulpice
Pour la distribution :
Lesne (alto) , Mark Padmore (taille) Joseph Miquel Ramon (Basses).
Voilà pour ces motets a 2 ou 3 Voix toujours accompagné d'une belle basse continue et parfois 2 violons .Dans les dernières pistes un jolie théorbe et un clavecin font leurs apparition.
Donc rien de musicalement transcendant pour ces motets . On est aussi loin de la danse lullyste bien que 3 pistes tentent une approche dansante. Ce n'est pas cela qu'on retiendra de l'ensemble des 29 pistes de l'oeuvre.
Clerambault a un style ici qui doit lui être propre, je vois pas de qui il se rapproche le plus .
Sans être austère ses motets sont plus mystique que profond, mais toujours emprunt d'une très grande élégance. Peu commun je trouve.
Mais quel plateau !!! . Padore est vraiment sublime et lesne excelle .
La diction est superbe . L'ensemble est léger, assez planant même .
J'aime bien , c'est le genre d'oeuvre qui ne vous foudroie pas dès la première écoute, mais celle qu'on écoute toujours avec grand plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Ven 20 Fév 2009 - 0:04

issu du fil Playlist

Hidraot a écrit:
WoO a écrit:

Clérambault : Léandre & Héro

je connais pas ça c'est bien ? (parce-que j'ADORE Clérambault)

C'est une cantate (pas ma préférée) que j'écoute sur un disque enregistré par Agnès Mellon & l'Ensemble Barcarolle : "Médée, Ariane, Circé, Héro... les déesses outragées" (Alpha).
La voix a beaucoup changé Sad

Il existe une autre version de Léandre & Héro par Sandrine Piau et les solistes du Concert Spirituel sur un disque Naxos. Je te recommande plutôt cette interprétation.


Dernière édition par WoO le Ven 20 Fév 2009 - 0:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Ven 20 Fév 2009 - 0:21

atomlegend a écrit:

Afin que ce cd ne tombe pas dans les oubliettes je me permet d'en reparler. J'en avais déjà touché quelques mots dans le fil " chanteurs préferés) et c'est ce même cd qui m'a poussé à aller plus loin chez Clérambault .


C'est aussi grâce à ce merveilleux disque que j'ai redécouvert Clérambault.

Si vous aimez la musique religieuse, je vous conseille vivement les motets pour la royale maison de Saint-Louis chantés par les demoiselles de Saint-Cyr sous la direction d'Emmanuel Mandrin. Les voix ne sont pas les plus belles qui existent mais elles ont ce côté authentique qui fait tout le charme de cette oeuvre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Mer 25 Fév 2009 - 22:09

WoO a écrit:
issu du fil Playlist

Hidraot a écrit:
WoO a écrit:

Clérambault : Léandre & Héro

je connais pas ça c'est bien ? (parce-que j'ADORE Clérambault)

C'est une cantate (pas ma préférée) que j'écoute sur un disque enregistré par Agnès Mellon & l'Ensemble Barcarolle : "Médée, Ariane, Circé, Héro... les déesses outragées" (Alpha).
La voix a beaucoup changé Sad
Pas tant que ça, en fait. L'aigu s'est fané, mais il reste toujours le plus important, la grâce, la diction...

Très beau disque à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Mer 25 Fév 2009 - 22:14

Elle a changé...?

"Sangaride est morte" Sad


Il m'intéresse ce disque de cantates, je me trouverai ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Mer 25 Fév 2009 - 22:24

Laisse moi te dire que ça va te faire un sacré choc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Jeu 26 Fév 2009 - 9:18

En même temps sa voix est tellement parfaite à l'époque d'Atys...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Lun 1 Oct 2012 - 0:20

Premier livre de clavecin
Un premier livre de toute beauté : la mélodie est très simple, les ornementations légères et délicates. On est bien dans la tradition française du clavecin avec par exemple le prélude non mesuré. Je trouve que ces pièces, bien que très postérieures, rappellent celles Louis Couperin.
Dommage qu'il n'y ait jamais eu de second livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19588
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Sam 8 Nov 2014 - 17:45



Découverte du Miserere à trois voix, et quelles voix : Hasnaa Bennani, Isabelle Druet et Claire Lefilliâtre, sous la direction de Vincent Dumestre...
Quelle claque! Je n'arrive pas encore à savoir ce qui vient de l'interprétation et ce qui vient de l'oeuvre en elle-même, mais il y a quelque chose de vraiment étrange et hypnotique dans ce Miserere... déjà cet unique orgue en fond et les voix qui s'entrelacent, se répondent, se mêlent... Splendide!!

(à noter que sur le même disque se trouvent les Leçons de Ténèvres de Couperin par les trois mêmes...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Democrite
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 962
Localisation : Ville de Baie
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Sam 8 Nov 2014 - 17:56

Oui, en effet, il plane très haut, beaucoup plus à mon sens que les Leçons qui suivent.

Polyeucte a écrit:

déjà cet unique orgue en fond et les voix qui s'entrelacent, se répondent, se mêlent...

C'est ce qui m'a manqué ensuite. Je remarque maintenant l'orgue unique dont tu fais mention. C'est peut-être ce que j'attendais et qui m'aurait suffi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25562
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Sam 8 Nov 2014 - 20:05

Polyeucte a écrit:

déjà cet unique orgue en fond


Celui de la chapelle du Château de Versailles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19588
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Sam 8 Nov 2014 - 20:19

Mélomaniac a écrit:
Polyeucte a écrit:

déjà cet unique orgue en fond


Celui de la chapelle du Château de Versailles ?

Ce n'est pas indiqué, mais j'ai des doutes... ça me semble être plutôt un petit orgue simple... mais j'y connais rien en orgue hein! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25562
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Sam 8 Nov 2014 - 20:31

Euh, entre un orgue portatif et le Clicquot de la Chapelle, on doit percevoir une certaine différence... Wink

Quoi qu'il en soit, à te lire, ce disque me tente bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19588
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Sam 8 Nov 2014 - 20:50

Mélomaniac a écrit:
Euh, entre un orgue portatif et le Clicquot de la Chapelle, on doit percevoir une certaine différence... Wink

Quoi qu'il en soit, à te lire, ce disque me tente bien...

Ben justement, ça ne me semble pas être un grand orgue, mais je ne sais pas ce qu'on peut faire avec un grand orgue, donc bon Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
bassonbaroque
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 407
Age : 48
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Sam 8 Nov 2014 - 21:23

Si l'oeuvre a été jouée et enregistrée à la Chapelle du château, il est très probable que l'orgue utilisé soit celui de la chapelle, et, ici, son positif, ce qui revient peu ou prou à jouer sur un petit orgue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Sam 8 Nov 2014 - 21:39

Quand même, le positif portable est beaucoup plus petit, ses jeux sont beaucoup plus limités… Normalement, ça doit s'entendre.

Rien d'indiqué dans la notice, et je ne suis pas un spécialiste de l'orgue de la Chapelle, que je n'ai pas entendu très souvent… mais le son de l'orgue a pas mal de profondeur par rapport à un positif de concert et surtout, il y a des mixtures plus sophistiquées que ce que l'on trouve ordinairement sur les fonds de positifs. (En tout cas, je n'en ai jamais vu / entendu capables de faire ça.)

Sinon, j'ai écouté moi aussi ce disque il y a quelques jours : assez chouette, même s'il y a (encore) mieux pour les deux œuvres du programme. J'étais un peu frustré de ne pas entendre Lefilliâtre dans les Leçons, où je me dis depuis longtemps qu'elle doit exceller…

(D'ailleurs l'interprétation du Clérambault est très charnue et terrienne, donc ton impression, Polyeucte, tient avant tout à l'œuvre, magnifique en effet.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bassonbaroque
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 407
Age : 48
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Sam 8 Nov 2014 - 21:48

C'est vrai que la notice ne porte aucune indication explicite sur l'orgue utilisé., ce qui est un peu dommage. Il arrive aussi souvent que, pour les concerts religieux exécutés en la chapelle, les formations utilisent un portatif, et non le positif de l'orgue.

Je tacherai de prêter une oreille attentive à ce CD prochainement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Sam 8 Nov 2014 - 21:59

En l'occurrence, puisqu'il s'agit du continuiste du Poème Harmonique, on pouvait s'interroger en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Dim 9 Nov 2014 - 12:14

J'étais très intéressée par cet enregistrement également, un peu déçue à l'écoute malgré tout.
En ce qui concerne le Miserere, une de mes oeuvres de chevet, le gros point noir pour moi c'est ce continuo ajouté à certains passages. Je me serais largement contenté de l'orgue. Après j'aime beaucoup les voix, il faudrait être difficile ... mais c'est trop vocal pour moi dans ce genre d'oeuvre. Je préfère la pureté des demoiselles de Saint-Cyr.

Ce que je regrette également c'est que ça ait été enregistré avec les leçons de Couperin surtout pour le faire sans Lefilliâtre ! Il y a tellement d'autres choses ... Enfin, au moins, ils étaient sûrs de vendre le disque.

Edit : pour moi l'orgue n'est pas un portatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19588
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Jeu 6 Sep 2018 - 15:03

Nouvelles parutions de cantates... toujours Orphée et Pyrame par contre...
Prévu pour le 14 septembre 2018



Clérambault: Cantate Orphée 'a voix seule et symphonie'
Clérambault: Pirâme et Tisbé
Rameau: Concert No. 5 en ré mineur
Rameau: L' Impatience
Rameau: Nouvelles suites de Pièces de clavecin: Suite la mineur - majeur

Zachary Wilder (ténor)
Akiko Sato (clavecin)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Jeu 6 Sep 2018 - 17:51

Effectivement, dommage pour le renouvellement (il y a pas mal d'inédits qui restent dans ce répertoire, pas forcément chez Clérambault, mais dans le même genre chez Bernier, par exemple !), mais entendre Wilder dans Pyrame, j'avoue que ça me fait très, très envie !

Pas un musicien fainéant au demeurant, témoin son disque entièrement fait de raretés du début du seicento, merveilleux choix, merveilleuse exécution !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19588
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Jeu 6 Sep 2018 - 18:21

DavidLeMarrec a écrit:
mais dans le même genre chez Bernier, par exemple !), mais entendre Wilder dans Pyrame, j'avoue que ça me fait très, très envie !

Voilà! Tout est dit! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   Ven 7 Sep 2018 - 1:20

Écouté quasiment tout le disque ce soir (me reste Orphée). J'ai éventuellement quelques réserves de goût personnelles sur tel ou tel détail (du genre tempo, expression à tel endroit…), pour le reste je rends les armes à tous les niveaux : très belle diction précise et expressive, timbre toujours beau (il tire cette fois plus vers Auvity que vers Tortise, j'étais étonné), et surtout, ses agréments sont incroyables, je n'ai jamais entendu une telle précision dans les mordants, tremblements et trilles (Sutherland peut retourner à l'école !).  

Incroyable.

Et superbe accompagnement très chaleureux. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis Nicolas Clérambault (1676-1749)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antonin KRAFT (1749 ou 1752 - 1820)
» Jean-Louis DUPORT (1749 -1819)
» Louis Spohr (1784-1859)
» Louis-Théodore Gouvy (1819-1898)
» La fuite du roi Louis XVI.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: