Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Edgar Varèse (1883-1965)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 7:10

Un pionnier assurément, mais pas seulement.

Des fans parmi vous?

Pour moi Amériques et Arcana sont des chefs d'oeuvre qui reflètent très bien la personnalité de Varèse en laissant transparaître quelques influences. (Debussy, Stravinsky...)
Quelle violence, quelle profusion de couleurs aussi dans Amériques!
On parle beaucoup des fameuses sirènes, mais l'utilisation de l'orchestre symphonique traditionnel est fulgurante.
Et le passage post-impressionniste central est réellement magnifique.

Ce sont les 2 seules oeuvres importantes pour grand orchestre symphonique; quand il se met à enlever les cordes j'ai l'impression que son langage vire à l'abstraction et ça a tendance à m'emmerder... (Intégrales, Hyperprism, Octandre, Déserts...)
Beaucoup d'expérimentation dans ces oeuvres, mais un résultat assez hermétique à mon sens.

J'ai par contre une tendresse particulière pour des mélodies de jeunesse, Un grand sommeil noir et les 2 Offrandes, magnifiquement orchestrées.

Nocturnal est une oeuvre très poétique et mystérieuse pour voix de femme, choeur et orchestre; peut-être mon oeuvre favorite derrière Amériques et Arcana.
Dans un style assez proche, Ecuatorial me plaît nettement moins.

Enfin, le Poème électronique me paraît bien fastidieux et n'apporte pas grand chose au genre me semble-t-il.

Discographie: excellents enregistrements de Boulez et Nagano, à signaler également la très bonne intégrale Chailly qui propose en plus 2 courtes pièces inédites pour orchestre, Tuning up et Dance for Burgess.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 7:19

Xavier a écrit:
Un pionnier assurément, mais pas seulement.

Des fans parmi vous?

Pour moi Amériques et Arcana sont des chefs d'oeuvre qui reflètent très bien la personnalité de Varèse en laissant transparaître quelques influences. (Debussy, Stravinsky...)
Quelle violence, quelle profusion de couleurs aussi dans Amériques!
On parle beaucoup des fameuses sirènes, mais l'utilisation de l'orchestre symphonique traditionnel est fulgurante.
Et le passage post-impressionniste central est réellement magnifique.

Ce sont les 2 seules oeuvres importantes pour grand orchestre symphonique; quand il se met à enlever les cordes j'ai l'impression que son langage vire à l'abstraction et ça a tendance à m'emmerder... (Intégrales, Hyperprism, Octandre, Déserts...)
Beaucoup d'expérimentation dans ces oeuvres, mais un résultat assez hermétique à mon sens.

J'ai par contre une tendresse particulière pour des mélodies de jeunesse, Un grand sommeil noir et les 2 Offrandes, magnifiquement orchestrées.

Nocturnal est une oeuvre très poétique et mystérieuse pour voix de femme, choeur et orchestre; peut-être mon oeuvre favorite derrière Amériques et Arcana.
Dans un style assez proche, Ecuatorial me plaît nettement moins.

Enfin, le Poème électronique me paraît bien fastidieux et n'apporte pas grand chose au genre me semble-t-il.

Justement le 26 août dernier j'assistais à une interprétation en concert de Octadre. J'adore cette oeuvre pour l'avoir dirigé, il y a de cela déjà un an. Enfin, lors du concert, j'ai été frappé par la beauté et surtout par le fait que cette oeuvre, datant tout de même de 1923, sonne admirablement jeune et actuelle. J'imagine que c'est une histoire de goûts, mais cette version en concert a été la meilleure version d'Octadre que j'ai eu la chance d'entendre.

Quant au Poème, bien que je déteste cette oeuvre, dire qu'elle n'apporte rien est un peu ridicule étant donné qu'il s'agit des premiers essais dans le genre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 7:25

Tu es sûr?

Les 2 études électroniques (pour bande magnétique) de Boulez par exemple datent de 1951-52, soit 6 ans auparavant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 7:29

Xavier a écrit:
Tu es sûr?

Les 2 études électroniques (pour bande magnétique) de Boulez par exemple datent de 1951-52, soit 6 ans auparavant...

Il ne s'agit forcément pas de la première oeuvre du genre, mais c'est dans les débuts et ça jette des bases quand même. Dire que ça n'apporte rien me semble quelque peu exagéré!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 7:30

Rien de bon alors à mon sens... enfin il faut dire que je ne suis pas très porté sur le genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 7:32

Samy a écrit:

Justement le 26 août dernier j'assistais à une interprétation en concert de Octadre. J'adore cette oeuvre pour l'avoir dirigé, il y a de cela déjà un an. Enfin, lors du concert, j'ai été frappé par la beauté et surtout par le fait que cette oeuvre, datant tout de même de 1923, sonne admirablement jeune et actuelle.

Tous les goûts sont dans la nature c'est sûr... je trouve ça moche personnellement.

En comparaison que penses-tu d'Amériques ou Arcana?


Dernière édition par le Lun 5 Sep 2005 - 7:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 7:33

Xavier a écrit:
Rien de bon alors à mon sens... enfin il faut dire que je ne suis pas très porté sur le genre.

Moi non plus, en général je déteste...
Mais il faudrait savoir ce que les électroacousticiens trouvent à cete oeuvre.

À mon avis, cette oeuvre jette des bases quand à la syntaxe et la sémiologie musicale de certain éléments. Mais peut-on parler de sémiologie musicale d'une oeuvre électroacoustique toute jeune?
En fait, je ne sais pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 7:37

Xavier a écrit:
Samy a écrit:

Justement le 26 août dernier j'assistais à une interprétation en concert de Octadre. J'adore cette oeuvre pour l'avoir dirigé, il y a de cela déjà un an. Enfin, lors du concert, j'ai été frappé par la beauté et surtout par le fait que cette oeuvre, datant tout de même de 1923, sonne admirablement jeune et actuelle.

Tous les goûts sont dans la nature c'est sûr... je trouve ça moche personnellement.

En comparaison que penses-tu d'Amériques ou Arcana?

J'aime beaucoup Amériques, l'effet est incroyable, mais je crois que Octadre est peut-être plus réussi et personnel.

Aussi, il y a souvent des problèmes d'orchestration dans Amériques!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 7:37

Des problèmes... c'est-à-dire, qu'est-ce qui te dérange? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 7:39

Xavier a écrit:
Des problèmes... c'est-à-dire, qu'est-ce qui te dérange? scratch

Je n'ai pas la partition sous le yeux, elle est en haut dans mon studio. Mais brièvement l'écriture est en général trop lourde et on entend souvent rien. Ça manque de transparence. Bon là on dira que c'est voulu, peut être. Mais à quoi bon écrire des notes que l'on entend pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 8:27

Dans l'ensemble j'adore la façon dont ça sonne; le passage impressionniste est magnifique de transparence justement je trouve.

Après, il y a peut-être des choses maladroites, mais rien que j'entende ou qui me dérange; dans l'ensemble j'adore l'orchestration de cette oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 8:28

Xavier a écrit:
Dans l'ensemble j'adore la façon dont ça sonne; le passage impressionniste est magnifique de transparence justement je trouve.

Après, il y a peut-être des choses maladroites, mais rien que j'entende ou qui me dérange; dans l'ensemble j'adore l'orchestration de cette oeuvre.

Lorsque l'on écoute ça va, bien sur! C'est lorsque l'on regarge que ça cloche. J'ai eu la mauvaise idée d'être un musicien plus visuel qu'auditif... c'est malheureux! Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 8:45

Samy a écrit:

Lorsque l'on écoute ça va, bien sur! C'est lorsque l'on regarge que ça cloche.

L'inverse de Boulez en somme! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 8:46

Xavier a écrit:
Samy a écrit:

Lorsque l'on écoute ça va, bien sur! C'est lorsque l'on regarge que ça cloche.

L'inverse de Boulez en somme! Mr.Red

Hahaha! très drôle pour tout anti-boulézien, mais je ne trouve pas.
Mais n'entrons pas dans ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 9:25

J'ai découvert ce compositeur avec "Ionisations" pour percussions seules, un vrai choc pour moi, j'ai adoré tout de suite.

J'adore aussi les monumentales "Amériques" qui est sans doute sa plus grande oeuvre, les Offrandes, Un grand sommeil noir (notamment la version orchestrée après sa mort), le très beau Nocturnal, et dans le registre expérimental, j'aime bien Ecuatorial (très puissant), le Poème électronique (court et construit comme une cathédrale, bien qu'il n'égale pas les meilleures oeuvres de Pierre Henry), les très arides Déserts (avec les passages électroniques) à petites doses.

Globalement c'est un compositeur abstrait mais suffisamment habité et visionnaire pour que l'on rentre dans son monde, auquel il croyait dur comme fer...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 16:48

T'aimes vraiment Déserts?
Je trouve ça vraiment rasoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 16:56

j'ai bien précisé "à petites doses"... Wink (c'est pas le genre de truc que je vais passer en boucle, vraiment pas)

mais c'est tout de même plus original qu'un pensum sériel de base je trouve de toute manière (enfin surtout la version avec les passages électroniques qu'on ne trouve d'ailleurs que sur l'intégrale par Riccardo Chailly je crois ?)

ce qui est amusant c'est que la 1ère mondiale de la pièce s'est faite après la "symphonie pathétique" de Tchaiko... fallait oser !! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 17:06

Evidemment si tu compares avec les pires trucs sériels beaucoup de choses passent très bien... ce n'est pas un de mes critères personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 17:19

Xavier a écrit:
Evidemment si tu compares avec les pires trucs sériels beaucoup de choses passent très bien... ce n'est pas un de mes critères personnellement.
je compare de la musique atonale avec d'autres musiques atonales, c'est tout... et je ne comprend pas où est le problème ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 17:23

Rien, juste que j'appréhende une oeuvre en tant que telle, pas en comparant avec de la musique que je déteste.
Compare cette oeuvre avec Ligeti, Dutilleux ou Ohana alors pour voir! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Lun 5 Sep 2005 - 17:35

Xavier a écrit:
Compare cette oeuvre avec Ligeti, Dutilleux ou Ohana alors pour voir! Wink
c'est vraiment plus sec que du Ligeti, archi moins mélodieux que Dutilleux c'est clair, mais pas forcement si éloigné de certains Ohana (qui a écrit quelques pièces très arides et rocailleuses lui aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mar 6 Sep 2005 - 10:54

J'ai toujours considéré Varèse comment le premier révolutionnaire de siècle. Sa reconnaissance n'est pas à la mesure de son mérite et c'est bien dommage. je crois aussi que Varèse est l'un des premiers à voir donné une véritable valeur esthétique à la musique électronique.

En ce qui me concerne j'aime beaucoup tuning Up, Ameriques...

Mais surtout j'adore une oeuvre méconnue: "Un Grand Sommeil Noir" qui témoigne aussi du talent et de la subtilité de Varèse dans la musique tonale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mar 6 Sep 2005 - 11:18

YuHirà a écrit:
Mais surtout j'adore une oeuvre méconnue: "Un Grand Sommeil Noir" qui témoigne aussi du talent et de la subtilité de Varèse dans la musique tonale...
Varese a écrit pas mal de musiques tonales inspirées par Strauss et Debussy dans sa jeunesse mais tout à été détruit ou perdu...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mar 6 Sep 2005 - 16:25

YuHirà a écrit:
J'ai toujours considéré Varèse comment le premier révolutionnaire de siècle. Sa reconnaissance n'est pas à la mesure de son mérite et c'est bien dommage.

Il me semble qu'il est quand même très reconnu; la limite de sa reconnaissance vient du fait qu'il a (peut-être, en tout cas c'est mon avis) écrit peu d'oeuvres qui passeront à la postérité et qui sont reconnues comme des chefs d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mar 6 Sep 2005 - 17:15

Citation :
Il me semble qu'il est quand même très reconnu; la limite de sa reconnaissance vient du fait qu'il a (peut-être, en tout cas c'est mon avis) écrit peu d'oeuvres qui passeront à la postérité et qui sont reconnues comme des chefs d'oeuvre.

Tout ce que j'ai écouté de lui me paraît inoubliable.
Moi je trouve qu'on parle assez peu de Varèse par rapport à Schoenberg, Debussy, Ravel, Stravinsky, etc... On l'oublie très souvent lorsqu'on parle de révolutions musicales, alors qu'il a participé à cette évolution.
Mais ce n'est peut-être qu'une impression...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mar 6 Sep 2005 - 17:16

YuHirà a écrit:
Citation :
Il me semble qu'il est quand même très reconnu; la limite de sa reconnaissance vient du fait qu'il a (peut-être, en tout cas c'est mon avis) écrit peu d'oeuvres qui passeront à la postérité et qui sont reconnues comme des chefs d'oeuvre.

Tout ce que j'ai écouté de lui me paraît inoubliable.

Même Intégrales, Hyperprism, Octandre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mar 6 Sep 2005 - 17:21

En fait t'as raison... Peut-être pas en effet Mr. Green Puisque je suis incapable de me souvenir d'intégrales et d'Octandre Laughing Laughing

En fait ça fait longtemps que je n'ai pas réécouté Varèse. Tout ce que je sais c'est qu'à chaque fois que j'écoute ses "complete works" je suis époustouflé et je suis toujours en train de me dire: pourquoi on n'en parle pas plus?

Mais ce qui me met la puce à l'oreille c'est que quelque part j'ai du mal à avoir un souvenir auditif de ses oeuvres, à part le Poème électronique, Tuning up et Un Grand Sommeil Noir. C'est peut-être significatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mar 6 Sep 2005 - 17:24

A l'occasion de ce topic, si tu pouvais réécouter pour nous dire si tu trouves tout génial et quelles sont tes oeuvres préférées... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mar 6 Sep 2005 - 17:26

Oui tu as raison Embarassed je vais réécouter ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 10:56

Alors j'ai réécouté ce matin:

"Intégrales"
"Hyperprism"

et pour le plaisir

"Tuning Up"
"Un Grand Sommeil Noir"

Je comprends tes doutes sur les deux premiers. Ils sont difficiles mais tout de même très personnels et très intéressants. Je préfère ça quand même à Boulez Laughing

Tu as écouté Tuning Up? Je te le conseille. ça rappelle la sinfonia de Berio...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 11:00

YuHirà a écrit:
Tu as écouté Tuning Up? Je te le conseille. ça rappelle la sinfonia de Berio...
j'aime bien aussi le Tuning Up moi aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 11:00

YuHirà a écrit:

Tu as écouté Tuning Up? Je te le conseille. ça rappelle la sinfonia de Berio...

Je trouve que ça ressemble à Amériques en miniature...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 11:19

je ne trouve pas: Tuning Up joue sur le collage et sur la "musique" qu'on entend lorsqu'un orchestre s'accorde. Faudrait que je voie les dates respectives de Tuning Up et de Sinfonia, ça peut-être intéressant, car dans le cas où Tuning Up est antérieur, Varèse aura bien été un novateur (enfin je crois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 11:23

YuHirà a écrit:
je ne trouve pas: Tuning Up joue sur le collage et sur la "musique" qu'on entend lorsqu'un orchestre s'accorde.

Oui... mais qu'y a-t-il comme collages?

Moi j'y entend les prémisses, ou bien plutôt un écho d'Amériques... (selon la date là encore)
Les motifs, le rythme, l'orchestration, les sirènes... beaucoup de choses m'évoquent Amériques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 11:28

Citation :
Oui... mais qu'y a-t-il comme collages?

j'y ai entendu du Beethoven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 11:31

YuHirà a écrit:
Alors j'ai réécouté ce matin:

"Intégrales"
"Hyperprism"

et pour le plaisir

"Tuning Up"
"Un Grand Sommeil Noir"

Je comprends tes doutes sur les deux premiers. Ils sont difficiles mais tout de même très personnels et très intéressants. Je préfère ça quand même à Boulez Laughing

Arrêtez de comparer à Boulez, c'est trop facile, tout devient bien!... Laughing

Autrement, oui c'est hiératique, incantatoire, rythmiquement affirmé, mais c'est tellement peu séduisant... évidemment, ce n'est pas fait pour, mais je trouve Arcana et Amériques tellement inspirés en comparaison, et séduisants malgré leur violence et leur âpreté; il y a dans ces 2 oeuvres une richesse sonore incomparable avec les Intégrales, Hyperprism, Octandre, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 11:32

YuHirà a écrit:
Citation :
Oui... mais qu'y a-t-il comme collages?

j'y ai entendu du Beethoven.

Ah, tu peux me dire le minutage stp? (de toute façon on a la même version je suppose, Chailly)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 11:54

Là je réécoute le Poème électronique.
Ah ces sons... un moment donné on croirait la "roulette" du dentiste!... Horrible. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 12:49

Citation :
Arrêtez de comparer à Boulez, c'est trop facile, tout devient bien!...

Mr. Green

Citation :
Autrement, oui c'est hiératique, incantatoire, rythmiquement affirmé, mais c'est tellement peu séduisant... évidemment, ce n'est pas fait pour, mais je trouve Arcana et Amériques tellement inspirés en comparaison, et séduisants malgré leur violence et leur âpreté; il y a dans ces 2 oeuvres une richesse sonore incomparable avec les Intégrales, Hyperprism, Octandre, etc...

Oui peut être... mais quand on regarde tout ça dans la globalité...



Citation :
Ah, tu peux me dire le minutage stp? (de toute façon on a la même version je suppose, Chailly)

oui on a la même version. Mais je n'ai pas le disque au boulot...



Citation :
Là je réécoute le Poème électronique.
Ah ces sons... un moment donné on croirait la "roulette" du dentiste!... Horrible.

C'est forcément un peu daté, c'est normal Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 12:50

YuHirà a écrit:

Citation :
Autrement, oui c'est hiératique, incantatoire, rythmiquement affirmé, mais c'est tellement peu séduisant... évidemment, ce n'est pas fait pour, mais je trouve Arcana et Amériques tellement inspirés en comparaison, et séduisants malgré leur violence et leur âpreté; il y a dans ces 2 oeuvres une richesse sonore incomparable avec les Intégrales, Hyperprism, Octandre, etc...

Oui peut être... mais quand on regarde tout ça dans la globalité...

Pourquoi dans la globalité?
Ce sont des oeuvres différentes, pas forcément toutes aussi réussies et aussi marquantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 14:52

Ce que je veux dire par là c'est que je considère Varèse dans sa globalité, et c'est parce que je perçois son oeuvre dans sa globalité que je pense qu'il est un grand compositeur. Après chaque oeuvre peut avoir des faiblesses. Mais je trouve qu'à son époque, Varèse me semblait assez visionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 15:44

Xavier a écrit:
Là je réécoute le Poème électronique.
Ah ces sons... un moment donné on croirait la "roulette" du dentiste!... Horrible. Confused
faut dire que tu sembles tout détester en musique concrète ou électroacoustique, non ? Wink (alors forcement ça n'aide pas...)

cette pièce ne me gène pas du tout, suffit simplement d'aimer certains artistes rock (juste les Beatles par exemple) qui font parfois des expérimentations et on rentre facilement dans l'univers des musiques acousmatiques ou concrètes...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Mer 7 Sep 2005 - 23:31

christian a écrit:
Xavier a écrit:
Là je réécoute le Poème électronique.
Ah ces sons... un moment donné on croirait la "roulette" du dentiste!... Horrible. Confused
faut dire que tu sembles tout détester en musique concrète ou électroacoustique, non ? Wink (alors forcement ça n'aide pas...)

Je n'y suis pas a priori hermétique, mais peu de choses me plaisent effectivement.

En tout cas pas cette pièce; mais honnêtement y a vraiment un son qui m'a fait penser au dentiste! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Jeu 8 Sep 2005 - 9:12

Xavier a écrit:
Je n'y suis pas a priori hermétique, mais peu de choses me plaisent effectivement.
quoi par exemple ?? donne quelques exemples (ça m'intéresse vraiment)...

sinon pour le "Poème électronique", j'ai sa "partition intégrale" (en fait un sonogramme) dans le livret de mon CD Wink

il faudra que je le réécoute parce que je me souviens pas du tout du son de la roulette du dentiste Smile
Revenir en haut Aller en bas
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Jeu 8 Sep 2005 - 10:03

christian a écrit:
il faudra que je le réécoute parce que je me souviens pas du tout du son de la roulette du dentiste Smile
C'est juste parce que vous n'avez pas le même dentiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Jeu 8 Sep 2005 - 11:28

Citation de beethoven à 4'00.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Jeu 8 Sep 2005 - 12:09

Yuhira, c'est toi Christiane, hein ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Jeu 8 Sep 2005 - 12:11

Non ce n'est pas moi... ET d'ailleurs je trouve l'insistance sur ce "fake" lourde et vraiment pas drôle... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 59
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Jeu 8 Sep 2005 - 12:11

christian a écrit:
Yuhira, c'est toi Christiane, hein ? Wink


Tu vas soupconner tout le monde ainsi?
Croix de bois, croix de fer, ce n'est pas moi mais je le regrette. L'idée était bonne Mr. Green


PS: Ca fausse les statistiques. Pas bien, pas bien du tout....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leboc.forumactif.org/forum.htm
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82888
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   Jeu 8 Sep 2005 - 16:16

christian a écrit:
Xavier a écrit:
Je n'y suis pas a priori hermétique, mais peu de choses me plaisent effectivement.
quoi par exemple ?? donne quelques exemples (ça m'intéresse vraiment)...

J'ai pas les titres en tête malheureusement, mais y a bien 2-3 oeuvres de Parmegiani et Bayle que j'avais aimé.
Pas assez pour m'y intéresser plus que ça et me souvenir des titres en fait, c'était des oeuvres qui changeaient un peu des "zing..pouet...ftong!" et qui proposait une ambiance sonore dans la continuité sans les déflagrations sonores comparables à la discontinuité maladive de 95% de la musique sérielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edgar Varèse (1883-1965)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edgar Varèse (1883-1965)
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Edgar Varèse (1883-1965)
» Edgard Varèse (1883-1965)
» Mon projet : "Un compositeur par jour!"
» Giorgio Federico Ghedini (1892-1965)
» DISCORAMA #6 - Highway 61 Revisited (1965)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: