Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Lun 4 Aoû 2008 - 2:16

Merci Atom. Wink


Puisse la Gloire enfin récompenser une oeuvre qui tomba il y a trois cent ans et lui permettre de briller dans le monde des mélomanes. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Lun 4 Aoû 2008 - 2:19

Quel gâchis affraid !!!!!!!!!!!

C'était une femme, c'est peut être un des facteurs à ne pas négliger.
Ca devait pas être facile à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mar 5 Aoû 2008 - 11:56

Oui, comme le dit Atom, on est encore dans la première école, mais à la toute fin, avec une grande sophistication. A comparer avec Charpentier, peut-être, y compris pour ses intermèdes charmants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mar 5 Aoû 2008 - 12:03

Je suis curieux de savoir combien de afro tu y mettrais ?

WoO tu l'as entendu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mar 5 Aoû 2008 - 12:13

atomlegend a écrit:
WoO tu l'as entendu ?

Non pas encore Embarassed Je m'y mets très prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mar 5 Aoû 2008 - 12:18

DavidLeMarrec a écrit:
O A comparer avec Charpentier, peut-être, y compris pour ses intermèdes charmants.

Je ne connais Charpentier qu' à travers sa musique religieuse et son molière. ( Bof) 1/2 afro
Son Médée que j'ai depuis peu mais pas encore entendu me permettra de m'en faire une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mar 5 Aoû 2008 - 12:41

C'est bien de Médée que je parle. Smile


atomlegend a écrit:
Je suis curieux de savoir combien de afro tu y mettrais ?
Ca n'a pas trop de sens de mettre des notes, mais pour moi, sachant que c'est une oeuvre remarquable, qui nécessite absolument les réécoutes, voire tout de bon un chef-d'oeuvre (le cinquième acte !), trois ou quatre, assurément ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 4:01

Pour moi aussi ça sera 3 au minimum Very Happy

Mais parler de "diction superbe", quand certains chanteurs possèdent un accent à couper au couteau qui les rend presque incompréhensibles sans le livret, me semble quand même légèrement excessif. Raphaële Kennedy sort bien son épingle du jeu, c'est même la perle de ce plateau vocal, je pense que tout le monde sera d'accord avec moi. Il faut dire qu'elle avançait en terrain connu et a déjà l'expérience de ce type de répertoire pour elle, même si jusqu'à présent elle a essentiellement enregistré du religieux (on peut néanmoins la retrouver dans le Ballet de Flore et la Grotte de Versailles dans la collection "Lully ou le musicien du soleil" Vol. II & III). Je n'ai pas pu m'empêcher de lui trouver néanmoins un petit côté geignard sur la durée, alors que j'étais très charmé par son timbre juvénile et melliflu.

Site officiel de Raphaële Kennedy

Sinon j'ai bien aimé l'Arcas de Lisandro Abadie ; la Dorine de Camilla de Falleiro réserve aussi de bons moments.

Au niveau musical j'ai été très agréablement surpris : c'est vif, bien rythmé, parfaitement en style, un petit effectif mais un excellent rendu, vraiment je n'ai rien à redire et je ne m'attendais absolument pas à ça. Les choeurs sont aux dimensions de l'orchestre et c'est très bien ainsi. Smile

Par contre au niveau du contenu, si l'influence de Lully est bien présente (passacaille obligée, choeurs triomphaux, etc.) on observe une réelle évolution. Les personnages de la tragédie n'ont que peu d'interactions - et de substance - et la musique prend une place de plus en plus prépondérante. L'Acte III tout entier n'est composé que d'Airs comme s'il s'agissait d'un gigantesque divertissement (partout ailleurs ces derniers ne se distinguent pas vraiment du reste). Dans cet Acte central, le récitatif n'apparait que pour le refermer et ne dure qu'un très court instant, il sert juste à marquer la transition avec l'Acte IV. Le Prologue, qui ne raconte rien, fait la part belle aux danses qui sont très réussies de même que la très belle Ouverture. Au niveau de la séquence émotion l'ultime déclaration d'amour de Procris en récitatif obligé, particulièrement présent dans ce dernier Acte, est absolument magnifique. La fin brutale, une originalité de cet opéra, n'est pas sans faire penser à la fin remaniée de Callirhoé.

Une bien belle découverte que ce Céphale & Procris d'EJDLG en effet et je le réécouterai souvent avec plaisir Smile



Piero di Cosimo, La mort de Procris, National Gallery (Londres)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 10:57

WoO a écrit:
Je n'ai pas pu m'empêcher de lui trouver néanmoins un petit côté geignard sur la durée,

Côté geignard !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ba dis donc, tu y vas pas de mains morte. Et après on me reproche d'être exigeant. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 13:13

J'écoute en ce moment même. Je n'ai pas pris la peine d'écouter vraiment les paroles, et je n'ai pas le livret, ce qui m'incommode un peu, mais enfin. Je ne juge donc que de la musique : c'est vif, rythmé, dansant, j'aime beaucoup Very Happy Les voix n'ont pas de dessin superflu, j'ai l'impression que tout est utile ici et fait pour plaire directement au spectateur, qui, comme moi, n'est pas déçu. Very Happy J'ai l'impression d'écouter une succession de belles danses et de beaux airs!

Une prochaine écoute avec le livret, s'il est trouvable, est à prévoir bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 13:19

Je crois vraiment que c'est un des rares Opéras lyrique ou je prends un pplaisir extrême à l'entendre sans le livret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 13:20

Tu dois essayer La Petite Renarde Rusée de Janacek maintenant atom hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 13:20

Pour moi c'est impossible, je ne sais pas qui sont les personnages, qui parle, je ne connais pas les didascalies...

Mais j'apprécie énormément la musique Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 13:35

Eragny a écrit:
J'écoute en ce moment même. Je n'ai pas pris la peine d'écouter vraiment les paroles, et je n'ai pas le livret, ce qui m'incommode un peu, mais enfin. Je ne juge donc que de la musique : c'est vif, rythmé, dansant, j'aime beaucoup Very Happy Les voix n'ont pas de dessin superflu, j'ai l'impression que tout est utile ici et fait pour plaire directement au spectateur, qui, comme moi, n'est pas déçu. Very Happy J'ai l'impression d'écouter une succession de belles danses et de beaux airs!

Une prochaine écoute avec le livret, s'il est trouvable, est à prévoir bounce
Bien sûr qu'il est trouvable... Si tu ne sais pas où, fais-moi signe. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9401
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 13:36

Je rejoins WoO pour la diction et les voix (j'ai hésité à savoir si l'accent était voulu pour être d'époque! hehe ). Heureusement qu'il y a Kennedy en effet.
Je dois dire que j'ai failli arrêté après le premier cd, le prologue (j'y peux rien, les paroles flatteuses et les flagorneries me sortent par les yeux) aurait pu être coupé surtout avec une musique qui se résume à 2 ou 3 accords au clavecin et 2 notes au théorbe. Le premier acte commence et j'ai crû périr d'ennui (le tambour est là pour réveiller l'auditoire?). Contrairement à Calirhoé où dès l'ouverture terminée on entre dans le drame et où l'on vit avec les personnages ici malgré ma faible connaissance du répertoire je me suis dis "on est chez Lully…".
J'hésite à mettre le deuxième cd (je ne sais pas quel acte commence ici) , faut il boire écouter le breuvage jusqu'à la lie? Après une profonde respiration je me lance et là surprise je crois entendre une autre œuvre, une musique plus riche et des personnages qui vivent, je suis récompensé! Etonnant passage au violon à la plage 2, j'ai pensé à un raté de l'instrumentiste mais non cela revient comme pour illustrer le trouble de Procris. Etonnant aussi l'orage mais pour d'autre raison : qu'est qu'ils agitent ainsi pour simuler l'orage, le couvercle d'une boîte de cookies? hehe
Dommage! D'ailleurs je pense que l'œuvre mériterai de meilleurs interprètes tant au niveau chanteurs que des instrumentistes.
À moitié conquis donc et Calirhoé reste pour moi bien au dessus et de loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 13:39

Jaky a écrit:
Je rejoins WoO pour la diction et les voix (j'ai hésité à savoir si l'accent était voulu pour être d'époque! hehe ). Heureusement qu'il y a Kennedy en effet.
C'est étonnant, pour moi c'est la haute-contre qui me semble vraiment sortir du lot.

Citation :
ici malgré ma faible connaissance du répertoire je me suis dis "on est chez Lully…".
Oui, c'est du Lully un peu complexifié, on reste dans le même ordre de style.

Citation :
À moitié conquis donc et Calirhoé reste pour moi bien au dessus et de loin.
C'est l'évidence, et puis ce n'est pas la même esthétique ni le même type d'interprétation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9401
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 13:43

Citation :
DavidLeMarrec
C'est étonnant, pour moi c'est la haute-contre qui me semble vraiment sortir du lot.
Je n'avais pas lu son nom avant l'écoute et j'ai bien reconnu son accent anglais, son timbre ne m'emballe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 13:48

Et moi, c'est marrant mais justement je me suis dit : on est définitivement sorti de chez Lully, on est presque rentré dans la deuxième école !

Effectivement, il y a quelques accents vraiment trop typés, celui de Céphale notamment ("je souis" au lieu de je suis, "mé" au lieu de "me"...).

Mais je suis emballé Very Happy Il y a une formidable harmonie entre chant et accompagnement (que ce soit continuo ou orchestre) qui fait la force de cette oeuvre, à mon avis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 13:54

Ca ne m'arrive pratiquement jamais, mais j'ai eu les larmes aux yeux à la scène 1 de l'acte III (piste 1 du deuxième cd). C'est tellement beau Sad
La dernière fois et la seule je crois que cela m'était arrivé, c'était quand j'avais entendu la plainte de Mirtil au tout début de La Guirlande, de Rameau Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 13:59

Eragny a écrit:
Et moi, c'est marrant mais justement je me suis dit : on est définitivement sorti de chez Lully, on est presque rentré dans la deuxième école !
Plus du côté de Marais et de Campra que de Destouches et Desmarest, alors.

Pour moi, on est clairement à l'extrême fin de la première école, comme pour l'Ulysse de Rebel, mais pour ce dernier dans un genre moins recherché harmoniquement et plus souple dans les lignes.

On peut discuter bien sûr, parce qu'on est à la frontière. Mais pour moi, on conserve tout de même le patron lullyste, notamment avec ses phrases hiératiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 14:02

Jaky a écrit:

je rejoins WoO pour la diction et les voix (j'ai hésité à savoir si l'accent était voulu pour être d'époque! hehe ). Heureusement qu'il y a Kennedy en effet.
Quel manque de tolérance aussi. Ca reste vraiment audible et ce même si le langage est forcé, tout y est: poésie, intonations, vibratos, émotions. Vous oubliez l'essentiel .
La distribution non française:
ok c'est bel et bien vrai. mais ça reste pas moins captivant tant l'effort de prononciation y est ( l'implication dont parle Era) . certe faiblesses il y a . C'est quelque fois un peu forçé. Mias le borée comme le fais sous entendre David est parfait "Emil Rovner " quelle diction" (écoutez la piste 14 du cd1 I love you je comprends tout sans même avoir au recours du livret)
Le ton aigüe féminin tend parfois à être légèrement inaudible après analyse de vos commentaires respectifs. Oui un certain manièrisme se dégage de ses accents. Mais à qui le reprocher ?.



Jaky a écrit:

Je dois dire que j'ai failli arrêté après le premier cd, le prologue (j'y peux rien, les paroles flatteuses et les flagorneries me sortent par les yeux) aurait pu être coupé surtout avec une musique qui se résume à 2 ou 3 accords au clavecin et 2 notes au théorbe. Le premier acte commence et j'ai crû périr d'ennui (le tambour est là pour réveiller l'auditoire?).
J'ai trouvé ça passionnant du début à la fin.
Jaky a écrit:


Contrairement à Calirhoé où dès l'ouverture terminée on entre dans le drame et où l'on vit avec les personnages ici malgré ma faible connaissance du répertoire je me suis dis "on est chez Lully…".
Oui on est bien presque chez Lully. Ce qui explique ton jugement
Jaky a écrit:

J'hésite à mettre le deuxième cd (
Il ne fallait pas
Jaky a écrit:

Dommage! D'ailleurs je pense que l'œuvre mériterai de meilleurs interprètes tant au niveau chanteurs que des instrumentistes.
À moitié conquis donc et Calirhoé reste pour moi bien au dessus et de loin.
Wink
L'oeuvre est ainsi magnifiquement interprétée et même moi qui suis ici relativement conservateur je trouve que ces accents apportent un je ne sais quoi de charmant, une légèreté qui sied parfaitement à l'oeuvre
Et en ce qui concerne l'orchestre, oui il me faut hélàs admettre que ce n'est Le Bp d'abbado


Dernière édition par atomlegend le Mer 6 Aoû 2008 - 14:55, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 14:14

Même si ne trouve pas que ce soit nécéssaire, je recopie ce que je disais en privé, à la demande d'atom Laughing

Eragny, à atom, a écrit:
- les chanteurs sont vraiment impliqués, il y a un ton vraiment spécial que je retrouve rarement, dans quelques Rameau peut être. C'est sans doute la poésie dont tu parles.
- Il y a vraiment une harmonie entre continuo et chant comme tu le dis, c'est frappant, on voit que c'est vraiment fait pour aller ensemble, ce n'est pas superposé comme ça peut l'être dans d'autres oeuvres.
Bref, j'aime beaucoup Very Happy
Pour moi ce n'est déjà plus de la première école, ou alors vraiment la toute fin. Tu vois, je préfère ça aux opéras de Lully (sans raillerie, on est en privé Laughing). De toute façon je préfère toujours les choses courtes. Ca c'est court et efficace, et dans ce sens ça me fait penser un peu à la Guirlande de Rameau, même si c'est soixante ans plus tôt!
Au niveau des écoles, rien à voir, mais pourtant je ne peux pas m'empêcher de faire cette comparaison... elle s'impose naturellement, je sais pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 14:22

Ton commentaire est des plus intéressant , et pas parce qu'il abonde dans mon sens.
Oui, les chanteurs sont impliqués. ( et s'il fallait que je cite toutes les oeuvres lyrique françaises ou tout n'est pas audibles à 100% j'y serai encore demain) Et n'y voyait rien de péjoratif.
Tu dis : "Il y a vraiment une harmonie entre continuo et chant"
N'est-ce pas l'essence de ce que l'on recherche ?
Pour la consistance de l'orchestre ok comme je l'ai dis c'est pas le BP .
Tout sonne juste .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 18:34

Jaky a écrit:
Je rejoins WoO pour la diction et les voix (j'ai hésité à savoir si l'accent était voulu pour être d'époque! hehe ).

Les accents sont aussi pénibles à supporter que cet odieux patois restitué qu'on essaie parfois de nous refourguer.
A petite dose ça peut encore passer mais il y a quand même des limites...

DavidLeMarrec a écrit:
C'est étonnant, pour moi c'est la haute-contre qui me semble vraiment sortir du lot.

Ca m'aurait étonné hehe

Eragny a écrit:
Et moi, c'est marrant mais justement je me suis dit : on est définitivement sorti de chez Lully, on est presque rentré dans la deuxième école !

Oui c'est aussi ce que j'ai pensé et j'ai donné plus haut un certain nombre de raisons. Pour moi c'est déjà un opéra de la "seconde école" même si de nombreux éléments sont encore très lullystes, mais c'est aussi le propre de la seconde école non ? Ca me fait en tout cas plus penser à du Marais qu'à du Campra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T.O.
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 29
Localisation : Aix-en-Provence
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 20:04

J'ai découvert de la Guerre, avec ses sonates à 1 et 2 violons avec viole ou violoncelle obligés, par l'ensemble Variations. Ca m'a bien plu, et je me lance bientôt dans une écoute détaillée de Céphale et Procris. J'ai entendu le début, ça va me plaire Smile
J'écoute et je vous dit quoi !
Concernant la diction des chanteurs, vous êtes durs, peut-être, certes, n'ai-je écouté tous les CD du marché, mais c'est une des meilleures que j'ai jamais entendue. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 20:05

T.O. a écrit:
Concernant la diction des chanteurs, vous êtes durs, peut-être, certes, n'ai-je écouté tous les CD du marché, mais c'est une des meilleures que j'ai jamais entendue. bounce

Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T.O.
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 29
Localisation : Aix-en-Provence
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 20:08

Je comprends sans livret. C'est rare, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 20:13

WoO a écrit:

Les accents sont aussi pénibles à supporter que cet odieux patois restitué qu'on essaie parfois de nous refourguer.

La colère (jeu des compositeurs ) t'emporte. Tu ne dis pas ce que tu penses.
Tu ne penses pas ce que tu dis.
Revenons quelques postes en arrière

WoO a écrit:

Une bien belle découverte que ce Céphale & Procris d'EJDLG en effet et je le réécouterai souvent avec plaisir Smile

Ton sourire jovial te trahit. zen
Ré entends le
Reviens à la raison
Calme ton esprit
Ecoutes comme la musique est belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 20:14

T.O. a écrit:
Je comprends sans livret. C'est rare, non ?

Non, c'est la condition normale. Mais là c'est vraiment bien que tu n'aies éprouvé aucune gêne thumleft

Maintenant tu verras que la diction des chanteurs de Christie, Niquet ou Minkowski est d'un tout autre niveau.

atomlegend a écrit:
WoO a écrit:

Les accents sont aussi pénibles à supporter que cet odieux patois restitué qu'on essaie parfois de nous refourguer.

La colère (jeu des compositeurs ) t'emporte. Tu ne dis pas ce que tu penses.
Tu ne penses pas ce que tu dis.

Allons allons, j'ai écrit ça avant le jeu hehe

Et je pense vraiment ce que j'ai écrit : j'ai toujours dit que je ne supportais pas la prononciation restituée, je ne m'en suis jamais caché, et ça n'est pas prêt de changer.

Sinon je ne suis pas fâché et toujours bien jovial bounce


Dernière édition par WoO le Mer 6 Aoû 2008 - 21:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 20:14

T.O. a écrit:
Je comprends sans livret. C'est rare, non ?

Oui, c'est très audible quoiqu'en dise les détracteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T.O.
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 29
Localisation : Aix-en-Provence
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 20:17

Je ne suis donc pas un immonde troll sans goût. Ouf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 20:21

T.O. a écrit:
Je ne suis donc pas un immonde troll sans goût. Ouf.

Mais que tu puisses comprendre le français sans livret ne nous dit si tu as aimé ou pas.
Un Troll sans goût tu es encore susceptible d'être Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T.O.
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 29
Localisation : Aix-en-Provence
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 6 Aoû 2008 - 20:31

atomlegend a écrit:
si tu as aimé ou pas.

Je ne parlerai qu'en présence de mon avocat.
Plus sérieusement : je vais écouter attentivement, avant de donner mon avis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Sam 9 Aoû 2008 - 2:22

Je suis moins sensible que certain à la prononciation ici. Dès le début, les difficultés de Borée m'ont semblé rédhibitoires pour pouvoir apprécier l'oeuvre mais elles sont vraiment transcendées par l'enthousiasme des chanteurs. Ailleurs dans des équipes plus aguerries, des défauts de prononciations plus légers, qui sentent plus la paresse me sont plus difficiles à supporter.
C'est aussi de la mauvaise foi peut-être, j'attendais depuis si longtemps cette sortie, qu'en javanais je la trouverais magnifique quand même... drink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Sam 9 Aoû 2008 - 2:27

Vartan a écrit:
Je suis moins sensible que certain à la prononciation ici
Oh mais tu peux me nommer, c'est moi qui joue le rôle du chieur dans ce fil hehe

vartan a écrit:
en javanais je la trouverais magnifique quand même... drink
Et bien je t'apprends avec plaisir que tu possèdes déjà cette version ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Sam 9 Aoû 2008 - 2:31

WoO a écrit:
Vartan a écrit:
Je suis moins sensible que certain à la prononciation ici
Oh mais tu peux me nommer, c'est moi qui joue le rôle du chieur dans ce fil hehe

Non, je ne pensais pas à toi spécialement mais à tous ceux qui ont du mal avec cette difficulté dans sa propre langue et c'est aussi mon cas assez fréquemment en fait. Dans Pelléas c'est agaçant (en dehors de l'accent écossais).

Citation :
vartan a écrit:
en javanais je la trouverais magnifique quand même... drink
Et bien je t'apprends avec plaisir que tu possèdes déjà cette version ! cheers

Sans doute mais en dehors du Borée qui parle parfois dans une langue étrange, les accents des autres ne me gênent pas tant que ça et ne me paraissent pas si incongrus, probablement à cause de l'importance du récitatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 13:19

Je reprends le fil dans la playlist au sujet de : ECJDLG en ce qui concerne Le Sommeil d'Ulisse




DavidLeMarrec a écrit:
atomlegend a écrit:
Oui, bien que ce soit quelquefois limite dans les tempos rapides,( surtout le violon)
Isabelle Desrochers me file la chair de poule
Le violon ? Comment cela ?

Non seulement je n'ai rien entendu de tel, mais en plus, Pierrot, et en studio !

Smile


Ecoutes la plage 6. "Tempête, Vivement" ( ainsi que Vartan notre violoniste)
Ca s'emballe tellement que le violon sans sonner faux est plat comme une limande.
Bon on dira que je pinaille pour une piste, mais franchement ça pète aux yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 13:47

Il me semble très bien ce violon, aucun vibrato c'est sûr, pas plus de trilles mais c'est normal à cette vitesse. Je dirais que c'est un peu précipité comme tempo en effet, trop rapide pour le violon qui a du mal à suivre, vers la fin surtout et à arrondir le son, faire résonner. Mais il sonne bien, baroque c'est certain, un peu sec. Je pense que le seul souci c'est le tempo, moins vite ça serait tout de suite plus confortable pour les oreilles.

Desrocher est très bien. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 13:51

vartan a écrit:
Il me semble très bien ce violon,

Oui sauf que que : Vibrato absent , plus de trille, précipitation, mal à suivre , du mal à arrondir le son . siffle



vartan a écrit:

Desrocher est très bien. Mr. Green

Très bien affraid
Elle est divine Monseigneur. Belle comme un I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 13:53

Oui, très bien, belle je ne sais pas... fleurs
Disons que v-ce n'est pas le violoniste qui est directement responsable du son dans ce passage. Mais bon, tu as raison. Confused
En même temps le vibrato ne doit certainement pas être très présent dans une interprétation baroque, juste suggéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 13:55

vartan a écrit:
Oui, très bien, belle je ne sais pas... fleurs
Disons que v-ce n'est pas le violoniste qui est directement responsable du son dans ce passage. Mais bon, tu as raison. Confused

J'aurais préféré avoir eu tord. hehe
Mais que tout le reste est superbe et pas du tout à l'image de cette parenthèse .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 13:56

C'est vrai que je fais souvent abstraction de ces petits soucis, en tout cas ça ne me frappe pas autant que toi, comme si je reconstituais ce qui n'est pas tout à fait là dans ce que j'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 13:57

C'est parce que ta grandeur d' âme et ta tolérance surpasse la mienne de mille lieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 13:58

Ça doit être ça. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9401
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 21:13

vartan a écrit:
Oui, très bien, belle je ne sais pas... fleurs


Dernière édition par Jaky le Mer 3 Sep 2008 - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 22:16

C'est quoi ton image jaky ? je vois un carré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9401
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 22:27

atomlegend a écrit:
C'est quoi ton image jaky ? je vois un carré
Elle a disparue, j'ai remis le lien et elle est réapparue, c'est une coquine! Mr. Green
Sinon c'est peut-être cette isabelle Desrocher ci :

Tu la trouve vraiment mignonne? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 22:41

Il me faudrait peut être engagé une conversation avec elle, pour voir si elle est vraiment aussi jolie que dans le sommeil d'Ulisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9401
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Mer 3 Sep 2008 - 22:48

atomlegend a écrit:
Il me faudrait peut être engagé une conversation avec elle, pour voir si elle est vraiment aussi jolie que dans le sommeil d'Ulisse.

Ce n'est pas une preuve suffisante? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   Jeu 4 Sep 2008 - 0:10

Si, si elle est chouette.

C'est pas du flood ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)
» Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)
» Opéra de Marseille 2009-2010
» Elisabeth Schwarzkopf
» Elisabeth Grümmer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: