Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des idées de déchiffrages (piano)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Des idées de déchiffrages (piano)   Lun 30 Juin 2008 - 16:31

Après une petite discussion à ce sujet dans la Playlist, je m'aperçois qu'il n'y a aucun fil sur le déchiffrage au piano, que nous sommes sûrement nombreux ici à pratiquer, chacun à son niveau.
Il serait intéressant de pouvoir conseiller des partitions qui se prêtent bien au déchiffrage, leur difficulté, les impressions qu'elles nous ont laissées...
J'espère que cela vous inspirera.


Dans le domaine de la musique d'orgue ou de clavecin, j'ai quelques favoris que je revisite de temps en temps avec plaisir :


Pas toujours passionnant, proche de Pachelbel (2 volumes également chez Dover) mais un peu plus libre et fantaisiste. J'aime en particulier son Ricercar (sur mi-si-re-la-fa-mi) , et les variations sur des chansons séculières ("Mein junges Leben hat ein End"). C'est manifestement écrit pour l'orgue (beaucoup d'échos), et ça peut sonner un peu sec sur un piano, mais il est intéressant de se plonger dans l'écriture de Sweelinck.

Johann Jakob Froberger : Organ Works (Dover)
Ca n'a plus l'air d'être édité. La plupart des pièces sont simples à déchiffrer grossièrement, mis à part quelques traits rapides. Les Ricercares sont toujours en valeurs longues, les Capriccios sonnent mieux à tempo rapide, et les Toccatas sont pour moi les pièces les plus dures techniquement du recueil.

Girolamo Frescobaldi : Orgel- und KlavierWerke(Plusieurs volumes chez Bärenreiter
Partitions beaucoup plus chères que les Dover, au format Italien. Toujours du contrepoint un peu surprenant ; des phrases rapides dans les Toccatas, sinon les Fantaisies sont très simples.


De loin ma partoche de déchiffrage préférée dans ce domaine. La difficulté est à peu près équivalente aux précédentes, quoique la fougue de certaines pièces inciterait à les jouer assez vite, ce qui devient plus compliqué.
Des Growndes, des Voluntaries, 9 couples Pavian-Galliarde, et des chansons vraiment charmantes (The Maidens Songe).
Si vous aimez Byrd, il y a de quoi y passer des heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Des idées de déchiffrages (piano)   Lun 30 Juin 2008 - 17:01

Je ne sais pas si Xavier ne voudra pas le mettre dans "fous de partitions", mais en tout cas, ce fil me plaît beaucoup. bounce

Une des choses les plus agréables à déchiffrer, pour moi, c'est le Wagner tardif. Non pas que ce sont confortable à jouer, mais sentir toutes ces tensions harmoniques sous ses doigts, découvrir tous ces leitmotivs inaudibles dans le grand orchestre... c'est une véritable expérience.

Ca a totalement changé ma perception du Götterdämmerung, qui pour être mal orchestré, n'en est pas moins remarquablement écrit.

Je recommande la partition bilingue avec la traduction de Max Ernst, assez fidèle, qui permet tout en déchiffrant de se familiariser avec le texte (ou, pour les plus azimutés, de chanter l'Immolation tout en jouant tutut ).

--

Pour le piano seul, il existe quantités de choses.

Dans le registre dont tu parles (pièces anciennes non conçues pour piano), on trouve pour une misère chez Dover l'édition Saint-Saëns (donc pas terrible sur le plan critique, il manque d'ailleurs des ornementations) de l'intégrale Rameau, avec un certain nombre de pièces ou très célèbres et belles, ou très accessibles.

Avec un peu de travail et même en respectant l'inégalité des notes égales, on peut jouer les Sauvages et peut-être même l'Allemande de la Suite en La, avec un niveau modeste. Il faut juste, dans ce cas, un peu de temps et d'application.

Couperin est encore plus facile, ça réclame seulement de travailler les ornementations.

Comme tu le soulignais, les retors comme Froberger réclament un soin particulier pour le déchiffrage des altérations et parfois de la mise en place rythmique (pulsation lâche). Ca sonne de toute façon très mal sur un piano (contrairement à Rameau qui laisse beaucoup de possibilités), moi je ne peux pas.

--

Côté orgue, outre Bach et encore Bach (...), on peut fréquenter aisément Grigny au piano, ce n'est pas très facile (la gravure musicale est assez étroite de plus dans l'édition commercialisée), mais il y a relativement peu de jeu de pédalier, et on touche au plus haut sommet de l'orgue français.
Sinon, plus simple, François Couperin, la plupart des pièces de ses messes (qu'ont trouve également pour pas cher du tout) sont jouables même sans pédalier.

Evidemment, lorsqu'on change de coin géographique et surtout d'époque, il devient malaisé d'interpréter du Mendelssohn, par exemple, sans appauvrir considérablement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Des idées de déchiffrages (piano)   Lun 30 Juin 2008 - 17:27

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne sais pas si Xavier ne voudra pas le mettre dans "fous de partitions"
Je crois que c'est un peu différent puisqu'il s'agit plus spécifiquement de partitions adaptées au déchiffrage.

Citation :
Je recommande la partition bilingue avec la traduction de Max Ernst, assez fidèle, qui permet tout en déchiffrant de se familiariser avec le texte
Une rapide recherche Google n'a rien donné chez moi, peux-tu donner plus d'éléments ?


Sinon, pour poursuivre dans ma monomanie notoire, l'Art de la Fugue de Bach se prête très bien au déchiffrage, personnellement quand je fais l'erreur de m'y mettre je suis à peu près sûr de me faire piéger et de ne quitter le piano qu'à la fin du XIVe contrepoint (avec une petite larme, bien sûr).
Par contre, l'édition Dover n'est pas à conseiller pour cet usage, puisque le texte est présenté sur six portées, 4 dans les clés anciennes (une par voix), et la réduction clavier en petit au-dessous.
L'édition Bärenreiter est beaucoup plus adaptée pour le déchiffrage, et elle propose en plus une conclusion de David Schulenberg à la fugue inachevée (mais c'est une horreur, à mon goût).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Des idées de déchiffrages (piano)   Lun 30 Juin 2008 - 17:42

jerome a écrit:
Citation :
Je recommande la partition bilingue avec la traduction de Max Ernst, assez fidèle, qui permet tout en déchiffrant de se familiariser avec le texte
Une rapide recherche Google n'a rien donné chez moi, peux-tu donner plus d'éléments ?
Ca n'est plus édité depuis plusieurs dizaines d'années, mais ça se trouve fréquemment chez les bouquinistes (pour moins cher qu'une réduction piano du commerce).


Citation :
Sinon, pour poursuivre dans ma monomanie notoire, l'Art de la Fugue de Bach se prête très bien au déchiffrage,
Ca réclame quand même une solide indépendance des doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des idées de déchiffrages (piano)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des idées de déchiffrages (piano)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des idées de déchiffrages (piano)
» Duo piano & harmonium
» Bartók - Œuvres pour piano seul
» Koechlin - Quintette avec Piano Op.80
» Les plus beaux quintettes pour piano et cordes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: