Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Boris Arapov (1905-1992)

Aller en bas 
AuteurMessage
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) EmptyMar 8 Juil 2008 - 0:48

Il est intéressant, celui-là. Je n'ai entendu que son cycle vocal pour neuf instruments, soprano et ténor, appelé les Quatre saisons (vous devinez les titres des quatre mouvements, auxquels vient s'agréger un cinquième, intitulé Epilogue), mais franchement, le moins qu'on puisse dire est que c'est réussi Shocked superbe même.

Arapov, dans cette oeuvre, développe un raffinement sonore assez français, beaucoup de jeux sur les timbres, y compris les voix, énormément de la poésie. Post-debbuyste, peut-être bien, inspiré de l'impressionnisme, en tous cas, mais avec une vraie personnalité, sur le mode de Dutilleux, quoi. Original et vraiment bien fait: le printemps est un bonheur! le reste aussi n'est pas mal, un peu uniforme peut-être, mais très riche et nourrissant, pas du tout simpliste ou facile, plein de subtilités. J'ignore ce que chantent les voix, mais c'est très beau, la ligne mélodique, très lyrique, est bien conduite, et l'instrumentation (difficile de parler d'orchcestre pour neuf musiciens) très subtile et raffinée.

bounce I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Re: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) EmptySam 12 Juil 2008 - 17:31

Je t'avoue que je ne comprends pas trop ce que tu y vois de français et même de "post-debussyste". Oui, c'est assez proche de Boulez, en tout cas pour le Printemps et l'Epilogue, avec cet espèce de dénuement et une atmosphère un peu étrange, en suspens, qui me fait beaucoup penser à Pli selon Pli. Les autres mouvements sont en effet très colorés, imagés et souvent pleins de mouvement, l'été à la fois pétillant mais opressant, et l'automne vraiment décrit de façon torturée. Les effets instrumentaux sont très expressifs et et l'instrumentation variée permet de créer des climats contrastés qui expriment bien ces saisons.
Bref, une très belle découverte pour moi, je vois qu'Arapov a fait écrit des opéras, ça m'intéresse pas mal... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83838
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Re: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) EmptySam 12 Juil 2008 - 17:32

Depuis quand Boulez est pétillant et expressif?? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Re: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) EmptySam 12 Juil 2008 - 17:38

Xavier a écrit:
Depuis quand Boulez est pétillant et expressif?? Laughing
Je faisais plutôt la comparaison entre les mouvements de début et de fin, plutôt énigmatiques et "froids" (mais ce n'est pas négatif), et Pli selon Pli puisque c'est la seule chose que je conais de Boulez pour l'instant. Mr. Green
D'ailleurs, peut être qu'on s'écarte un peu du sujet, mais je ne comprends pas très bien comment on peut aimer Berg et Dutilleux mais pas Boulez. Ce n'est évidemment pas du tout la même chose, mais il y a tout de même une continuité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83838
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Re: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) EmptySam 12 Juil 2008 - 17:41

Wolferl a écrit:
Xavier a écrit:
Depuis quand Boulez est pétillant et expressif?? Laughing
Je faisais plutôt la comparaison entre les mouvements de début et de fin, plutôt énigmatiques et "froids" (mais ce n'est pas négatif), et Pli selon Pli puisque c'est la seule chose que je conais de Boulez pour l'instant. Mr. Green

C'est la meilleure malheureusement...

Wolferl a écrit:
D'ailleurs, peut être qu'on s'écarte un peu du sujet, mais je ne comprends pas très bien comment on peut aimer Berg et Dutilleux mais pas Boulez. Ce n'est évidemment pas du tout la même chose, mais il y a tout de même une continuité...

La réponse est là:
Citation :
Pli selon Pli [...] c'est la seule chose que je conais de Boulez pour l'instant
Et surtout Boulez a supprimé l'harmonie (même la mélodie à mon sens) et est beaucoup plus neutre et inexpressif que les deux compositeurs que tu viens de citer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Re: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) EmptySam 12 Juil 2008 - 17:42

Spiritus a écrit:
raffinement sonore assez français... beaucoup de jeux sur les timbres... poésie.... Post-debbuyste... impressionnisme... plein de subtilités... instrumentation très subtile et raffinée.

Aie ! pale

Spiritus a écrit:
la ligne mélodique, très lyrique, est bien conduite

Ah, là tu me donnes quand même envie d'essayer. Smile

C'est disponible sur quel CD ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83838
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Re: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) EmptySam 12 Juil 2008 - 17:43

WoO a écrit:
Spiritus a écrit:
raffinement sonore assez français... beaucoup de jeux sur les timbres... poésie.... Post-debbuyste... impressionnisme... plein de subtilités... instrumentation très subtile et raffinée.

Aie ! pale

Tu n'aimes pas Dutilleux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Re: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) EmptySam 12 Juil 2008 - 17:43

Bon, je vais pouvoir remédier à ça et en juger alors, j'ai programmé l'écoute de ses sonates pour très bientôt (ce soir normalement). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83838
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Re: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) EmptySam 12 Juil 2008 - 18:00

Et puis comme tu dis ça n'est pas la même chose, alors même s'il y a vaguement une continuité...

Et puis on peut Ravel et pas Debussy, on peut aimer Mozart et pas Beethoven, etc...
Mais là Boulez par rapport à Berg et Dutilleux, la différence me semble bien plus grande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Re: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) EmptySam 12 Juil 2008 - 18:06

Xavier a écrit:
Tu n'aimes pas Dutilleux?

Je connais extrêmement mal... Je n'ai écouté pour le moment que les strophes sur le nom de Sacher ainsi que quelques rares extraits qu'on peut voir sur Youtube. Ca ne me déplaît pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Re: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) EmptySam 12 Juil 2008 - 20:11

pendu il y a des topics pour ça!
personnellement je verrais plutôt l'influence de Stravinsky dans les Saisons d'Arapov, quelque chose de Noces ou des musiques avec voix et petit ensemble qui peut avoir à voir avec une certaine musique française, plutôt les Madécasses de Ravel ou le Bal masqué de Poulenc.
En même temps les voix erratiques peuvent rappeler des compositeurs plus tardifs (français aussi), mais l'esprit russe des Priabouki est bien là, comme le goût pour des ensembles de chambre étranges qu'ont aussi Schnittke, Boris TchaiKovsky, Denisov ou Utsvolskaya.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Boris Arapov (1905-1992) Empty
MessageSujet: Re: Boris Arapov (1905-1992)   Boris Arapov (1905-1992) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Boris Arapov (1905-1992)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Modeste Moussorgsky Boris Godunov
» Boris Godounov
» The Black Crowes : The Southern Harmony And Musical Companion (1992)
» Unplugged (1992)
» La Grande Classe (Class Act ) 1992

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: