Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Jeu 17 Juil 2008 - 17:51

Liens discographie :
http://www.arthur-honegger.com/anglais/discographie.php
http://en.wikipedia.org/wiki/Arthur_Honegger_Discography

Catalogue des oeuvres :
http://www.arthur-honegger.com/francais/catalogue_des_oeuvres.php


Je vais tenter de synthétiser les conseils discographiques éparpillés dans le sujet général sur Honegger.
Je commence par le répertoire symphonique.


Dernière édition par jerome le Jeu 17 Juil 2008 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Jeu 17 Juil 2008 - 17:55

Symphonies et mouvements symphoniques


Coelacanthe : Il y a plusieurs chefs qui ont enregistrés toutes ces symphonies : Münch, Dutoit, Petitgirard (pas sûr à 100%), Baudo et Plasson (que je ne recommande vraiment pas). (+ Fabio Luisi chez RSR Espace2, NDLR)


Charles Dutoit

Coelacanthe : Les versions de Dutoit sont très bien. Très claires mais peut-être un peu froides!
Pour la 5e : Dutoit, ça manque un peu de pêche (mais je pense que c'est l'enregistrment qui rend cela) mais c'est la plus précise et la plus proche d'Honegger je crois.
Samy : Charles Dutoit fait un travail admirable dans son étonnate intégrale. Il est clair que c'est infiniment meilleur que Plasson!
Sud273 : Dutoit c'est Plasson en un peu plus raffiné...
Jerome : Ayant découvert l'oeuvre symphonique de Honegger par Plasson, je me suis inévitablement attaché à ces interprétations. Dutoit me semble plus précis, plus léger, mais l'ampleur de Plasson me manquerait presque (choral introductif de la 5e, par exemple). La légèreté de Dutoit est presque un peu sèche en comparaison.


Serge Baudo

Xavier : Pour une intégrale je peux recommander Baudo qui est excellent avec son orchestre tchèque.
Coelacanthe : Je note que j'ai acheté l'intégrale Baudo, c'est une horeur. La symhonie n°2 tombe à l'eau, les harmonie ne sont pas inteligibles car les parties ne sont pas bien différentiés. De façon général, Baudo et l'orchesre philharmonique Tchèque manque incroyablement de nuaunces. La n°3 est presque tout en Forte, ce qui déforme complétement le discours musical, c'est un massacre! Pour revenir à la n°2, la sonorité des cordes de cet orchestre est trop sec et trop agressive, en particulier sur les deux premiers mouvements, je trouve que ca en fait trop est que ca passe du veritable desespoir des deux premier mouvements, c'est trop agressi, pas assez abattu à mon goût. Et puis je trouve qu'elles sonnent dégeu ces cordes! Baudo c'est, à mon goût, assez infame, toujours tout forté, grossier, trop agressif, beurk!
DavidLeMarrec : : Baudo, dans le genre charmant et inoffensif...


Michel Plasson

Coelacanthe : Pour Plasson et les symphonie 3 et 5, j'en ai déjà parlé dans se fil! en fait, mais c'est juste mon avis, je n'aime pas des masses plassons, ça n'est pas très fin et un peu à côté de la plaque je trouve.
Samy : Michel Plasson a tenté une intégrale, hélas, il n'y comprend rien... (insultes censurées, NDLR) La n°2 par Plasson est carrement horrible! Il est meilleur pour Horace à on avis.
Sud273 : Perso j'évite Plasson quand il y a une alternative, j'admire ses efforts pour défendre le répertoire français oublié mais le résultat me parait souvent faible


Herbert von Karajan

Coelacanthe : Je recommande : Les symphonies nos 2, pour orchestre à cordes et trompette ad libitum, et 3, dite liturgique suivies du Concerto en ré pour orchestre à cordes d'Igor Stravinsky par Herbert von Karajan et l'Orchestre Philharmonique de Berlin. Deutshe Grammophon. Franchement, on peut se fier à Karajan et Berlin pour les symphonie 2 et 3, qui, de plus, sont les symphonies les plus importantes d'Honegger. Je ne connais pas chaque interprétation des symphonies, mais pour la trois c'est vraiment Karajan que je trouve le plus juste! Pour la deux aussi d'ailleur!
Karajan est, pour moi, ici, nettement supérieur a ce que je connais.
Pour la n°2, celle de Karajan, c'est plus qu'une recommandation, une obligation, certains passages rythmique sont radicalement dfférent chez Karajan, qui a une vision plus inteligente de l'oeuvres que tout ce que je connais. Et la qualité des cordes de Berlin est tout a fait appréciable puisque c'ets une symphonie pour cordes
Pour la n°3 (et la 2 au passage) je te conseil grandement Karajan + Berlin, il fait parfaitement ressortir le caractère "romantique" de l'oeuvre, et c'est d'une clareté et d'une précision époustouflante. Qui plus est, les couleurs orchestrales sont très bien traitées.
Roma!n : J'ai pu écouter les symphonies 2 et 3 par Karajan. L'interprétation me paraît plus que correcte, et l'œuvre m'avait étonné par son côté romantique, doit-on dire post-romantique? Elles me faisaient surtout penser au romantisme allemand, mais je ne sais pas si je dois imputer ça à Honegger ou Karajan...


Jesus Lopez-Cobos

Coelacanthe : Pour ceux qui veulent découvrir le Honegger aérer et optimiste, l'interprétation que je conseil de la symphonie n°4 est celle de l'Orchestre de chambre de Lausanne, par Jesus Lopez-Cobos. Du reste je suis inculte je ne sais pas ce que vaut ce chef d'habitude!
Samy : Oui, je connais le disque dont tu parles:

Franchement, je ne trouve pas ça génial. Je me demande même si Michel Plasson ne fait pas mieux dans cette 4e.


Charles Munch

Coelacanthe : Sur Amazon il y a un cd avec les 3 première symphonies, la Mer et Iberia de Debussy, et Bacchus et Ariane de Roussel par Charles Münch, d'occasion.
Xavier : Il y a également celui-ci:

La symphonie n°4 d'Honegger n'est pas ma préférée, mais les Dutilleux sont excellents.
Samy : La première symphonie est particulièrement sublime. Je suggère l'excellente version de Munch (pleine de fausses notes, mais c'est tellement inspiré!)

Ce disque a reçu plusieurs prix dont un très mérité Diapason d'Or...
Vartan :

Très belle version de la 5°.
Samy : J'aime mieux celle-ci. Nettement plus inpiré, non?

Zorn : les interprétations de Munch sont excellentes mais je n'ai jamais trouvé d'enregistrement de la 3° (ma préférée). Quelqu'un sait si ça existe ?
Coelacanthe : Oui oui!! Munch à dirigé toutes les symphonies d'Honegger, il était un amis proche du compositeur d'ailleur, donc il a fait sa 3ème qui est, à juste titre, la plus jouée et la plus enregistrée d'ailleur. Moi aussi c'est ma préférée, mais je ne connais pas la version de Munch, j'aime beaucoup celle de Karajan et Berlin par contre
DavidLeMarrec : Ces symphonies ne m'ont jamais démesurément convaincu, je suis donc de mauvais conseil. J'ai un bon souvenir de Münch dans la Quatrième (couplage avec la Deuxième Symphonie et les Métaboles de Dutilleux), et ça se trouve facilement pour pas cher dans une réédition récente.


Arthur Honegger

Coelacanthe :Pour les fous il y a des versions d'Hongger par lui-même, jamais essayé a vrai dire, mais il paraît que c'est une cata! Très mauvais chef dit-on, faudrait que je test lol! Mais il est le premier a avoir enregistré des oeuvres avec des explications, mais ça s'adresse au néophyte de la musique il me semble, pas entendu non plus ..


Mario Klemens

Coelacanthe : Symphonie n°3 Cris du monde. Prague Radio Orchestra, cond. Mario Klemens. Interprétation relativement mauvaise!


Yevgeny Mravinsky

Coelacanthe : Pour la 3e il y a aussi la version Mravinsky que je ne connais pas mais j'ai pas confiance pour cette symhonie!!

Hermann Scherchen

Zoilreb : C'est vraiment mortel ce Pacific 231, j'adore !
J'ai deux versions: Scherchen et Bernstein et je les aime toutes les deux beaucoup. Par contre j'ai entendu une Plasson qui m'a laissé de marbre.
Roma!n : Je viens tout juste d'écouter Pacific 231 (et les mouvements symphoniques suivants) par Scherchen ( ), et c'est étonnamment plus moderne que ses deux symphonies. Même si je ne connais pas trop le vingtième, elle me paraît bien plus ancrée dans la modernité. Le son reste assez bon pour du mono, et j'ai l'agréable sensation que certains passages tout bonnement superbes sont fortement mis en valeur par Scherchen.
Sud273 : Sur le disque Scherchen (admirable!) je ne connaissais pas le prélude de la Tempête, assez stupéfiant.


Takuo Yuasa

Bertrand67 : la version de la 3ème symphonie par Yuasa chez naxos, vous connaissez ?

Jaky : L'orchestre n'est pas inconnu, il a fait un très beau cd Copland avec James Judd.
Spiritus : Et de magnifiques poèmes symphoniques de Liszt avec Michael Halasz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80168
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Jeu 17 Juil 2008 - 18:09

Super ce que tu as fait là. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Jeu 17 Juil 2008 - 18:20

Ah oui vraiment bravo là !! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80168
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Jeu 17 Juil 2008 - 19:08

jerome a écrit:

Je vais tenter de synthétiser les conseils discographiques éparpillés dans le sujet général sur Honegger.
Je commence par le répertoire symphonique.

On peut peut-être s'en tenir au répertoire symphonique pour ce sujet, pour plus de clarté. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 17:26

sud273 a écrit:
dans la troisième on a Karajan, Ansermet, Mravinsky, de Froment, Rozhdestvensky...
Gasp ! Ce sont les meilleures pour toi ?
J'ai Dutoit, Plasson, Yuasa et Luisi. Je les réécoute l'un après l'autre et aucun n'arrive à me convaincre dans ce foutu mouvement lent.
Si tu as un souvenir frais, qui faut-il écouter en priorité dans ce De Profondis ? Y a-t-il de grandes différences ?


Dernière édition par jerome le Lun 21 Juil 2008 - 17:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 17:29

je ne connais aucune des quatres versions que tu as hehe
et je ne sais pas trop quoi te dire sinon que Karajan doit se trouver facilement en médiathèque
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 17:30

sud273 a écrit:
je ne connais aucune des quatres versions que tu as hehe
Tu as pourtant déconseillé Plasson et Dutoit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 17:30

David : la Résurrection hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 17:32

oui je sais d'avance que c'est mauvais, c'est une constante dans tout ce que j'ai écouté d'eux (j'ai dû en entendre des bribes à la radio tout de même mais s'il y a écrit Plasson dessus, à moins que ça ne soit l'unique version existante, je sais qu'il est inutile de perdre mon temps)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 17:34

Crapio a écrit:
David : la Résurrection hehe
je peux vous faire une liste de tous les Plasson de ma discothèque, je vous assure que pour le reste il est carrément inutile de vérifier et de perdre de l'argent pour un truc qu'il faudra remplace et jeter (je n'oserai pas donner ça à qui que ce soit de toute façon!)

on ne vous a pas dit que David et moi partagions la même enveloppe matérielle dès qu'on s'éloigne de Sirius? et que le grand jeu consiste à se contredire systématiquement l'un l'autre pour égarer David Vincent?


Dernière édition par sud273 le Lun 21 Juil 2008 - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 17:36

On annonce le suicide de Michel Plasson à l'instant, à son domicile ; il s'est étranglé avec le fil de sa souris, sans raison apparente. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 17:37

Et susceptible en plus. Sacré Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 17:38

jerome a écrit:
On annonce le suicide de Michel Plasson à l'instant, à son domicile ; il s'est étranglé avec le fil de sa souris, sans raison apparente. Sad
Ben si, il vient de réécouter son intégrale des symphonies d'Honegger!
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 17:41

Mais tu viens de dire que tu ne la connaissais pas, cette intégrale ! hehe

N'empêche, je réécoute ce qu'il fait dans le 2e mvt de la 3e, et ça n'engage que moi, mais je trouve ça pas mal ! C'est plus lyrique que Luisi et Yuasa, ce qui donne un peu de relief à cette morne plaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 18:29

Il y a des portamenti en tous cas. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81257
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Lun 21 Juil 2008 - 18:59

jerome a écrit:
sud273 a écrit:
dans la troisième on a Karajan, Ansermet, Mravinsky, de Froment, Rozhdestvensky...
Gasp ! Ce sont les meilleures pour toi ?
J'ai Dutoit, Plasson, Yuasa et Luisi. Je les réécoute l'un après l'autre et aucun n'arrive à me convaincre dans ce foutu mouvement lent.
Si tu as un souvenir frais, qui faut-il écouter en priorité dans ce De Profondis ? Y a-t-il de grandes différences ?
Dutoit, à défaut d'être aventureux, c'est toujours honnête. Et Luisi est l'un des tout plus grands chefs vivants, excellent dans tous les répertoires. Je lui ferais aveuglément confiance.

Cela dit, Mra ou Rozh ce doit être rigolo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80168
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Jeu 6 Jan 2011 - 17:44

Forcément en partie hors-sujet, mais pour ceux qui veulent du Munch, il y a les symphonies n°2 et 5 dans le très beau coffret Un siècle en France: Escales symphoniques, 4 CD avec notamment la Péri de Dukas par Boulez, l'Apprenti sorcier, les Escales d'Ibert et la Symphonie de d'Indy par Munch, Salammbô de Schmitt par Mercier et d'autres choses (Milhaud, Saint-Saëns...) pour une dizaine d'euros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22157
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Mar 21 Mai 2013 - 23:39




Symphonie n°3

= Robert Denzler, Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire

(Decca, 17 juin 1955)

L'interprétation du premier mouvement connaît quelques creux et déséquilibres entre les pupitres, en raison d'une petite harmonie bien discernable à son timbre franchouillard, mais parfois sous-dimensionnée en volume face aux cordes -certes un peu à cause des micros, mais aussi du chef : les interjections des bois manquent moins de hargne que de densité. En tout cas ce furieux Dies Irae est rendu avec toute la force d'attaque et la motricité nécessaires.
Similairement, Denzler avive la prière du De profundis avec davantage de causticité que de recueillement, en exacerbant des gestes d'imploration presque rageurs -mais je trouve que la dimension spirituelle de ce fervent Adagio lui échappe quelque peu au profit d'une approche hautement dramatisée.
Le séditieux cortège du Dona nobis pacem ne s'organise pas avec l'implacable logique qui le soustrairait de la construction un peu trop laborieuse qu'on entend ici, et la lecture apparaît trop séquentielle malgré la conviction du propos.
Un très intéressant témoignage toutefois.

Citation :
 
Robert Denzler (1892-1972)

Il naquit à Zürich où il étudia au Conservatoire, et auprès de Volkmar Andrae à la Tonhalle. Sa fréquentation du Festival de Bayreuth le familiarise avec les opéras de Wagner qu'il honore à travers un festival à Genève.
En 1937-38, il assure en sa ville natale la création mondiale de Lulu de Berg (version primitive) et Mathis der Maler de Hindemith, ainsi que la première présentation en son pays de Lady Macbeth de Chostakovitch.
Bien qu'il défendit aussi des oeuvres qu'une certaine Allemagne qualifiait de dégénérées, ses opportunistes positions politiques dans les années 1930 compromirent sa carrière après la guerre.
Ce qui ne l'empêcha pas d'enregistrer plusieurs disques pour Decca : outre la Liturgique, la Symphonie de Chausson, la de Tchaikovsky, et deux Ouvertures de Berlioz.





Dernière édition par Mélomaniac le Mer 11 Mar 2015 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Jeu 7 Nov 2013 - 19:19

Je ne sais si l'on a parlé en bien ou en mal, du disque de Dutoit avec le Bayerischen rundfunks, disque absolument superbe de ferveur et d'intelligence musicale, avec un orchestre dont ce n'est pourtant pas le répertoire habituel mais qui là, se surpasse dans ces oeuvres sous la direction de Dutoit,
Dans la "Liturgique " d'abord un premier mouvement plein de ferveur, un second qui progresse inexorablement vers une quête spirituelle et mystique, là encore l'orchestre est formidable et riche , on dirait plus un Dies ire au début plus qu'un apaisement , vraiment un merveilleux symphoniste qu'Honegger, ce qui est curieux c'est que l'adagio du second mouvement semble plus rapide que l'allegro marcato du premier mouvement , le tonnerre retombé, on se retrouve dans une brume apaisante et sereine , ou l'on a retrouvé la paix ,c'est peut être le moins réussi ce final ,mais c'est toujours beau quand même).Un dernier mouvement impressionnant et toujours émouvant qui s'élève ( il y a toujours de l'élévation dans la musique d'Honegger) temperé par le son d'une trompette , ce dialogue permanent entre les cordes et les vents est superbe et vraiment très beau, de la très belle musique spirituelle qui enrichit l'esprit!
La 5 ème symphonie " Di tre ré " paraît à son début plus légère et moins grave par son thème chantant du début, mais ce n'est qu'une douce illusion reprise très au sérieux par l'orchestre , même si elle nous entraîne dans un parcours ludique à travers l'orchestre, ça reste toujours grave et sérieux mais quel jeu d'orchestre là encore, le second mouvement un allegretto assez dansant qui semble se caricaturer lui-même,puis un adagio qui vient interrompre cette danse macabre façon Stravinski pour se terminer par une musique toujours dansante qui s'éteint d'un seul coup.Le troisième mouvement commence par un appel énergique des trompettes et des cordes , une déferlante qui semble impitoyable et incisive , un allègro marcato inexorable qui soudain s'interrompt sans raison apparente dans la douceur Pas facile de parler de musique sans dire de bêtises , pour un non musicien mais quel superbe disque que celui-là vraiment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Ven 8 Nov 2013 - 14:09

Gluckhand a écrit:
Honegger /Symphonies 3 et 5 /Charles Dutoit.Vraiment un superbe orchestre (l'orchestre de Bavière) et deux très grandes symphonies, pas un seul moment d'ennui ,vive la musique française quand elle est de ce niveau là, très belle interprètation!
Pour les symphonies de Honegger je préfère Munch : c'est moins joli que Dutoit, plus teigneux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Ven 8 Nov 2013 - 14:16

WoO a écrit:
Gluckhand a écrit:
Honegger /Symphonies 3 et 5 /Charles Dutoit.Vraiment un superbe orchestre (l'orchestre de Bavière) et deux très grandes symphonies, pas un seul moment d'ennui ,vive la musique française quand elle est de ce niveau là, très belle interprètation!
Pour les symphonies de Honegger je préfère Munch : c'est moins joli que Dutoit, plus teigneux aussi.


Oui je suis d'accord avec toi WOo, mais quand je parle d'un disque je peux pas aller dire ,d'écouter autre chose et c'est une très belle version je trouve rien que pour l'orchestre, même si moi je préfère Karajan dans la Liturgique par exemple, essayons d'être juste avec chaque disque, c'est d'un très haut niveau, je l'ai encore réécouté ce matin, il y aura toujours la version exceptionnelle indépassable pour tout ,mais il faut compter aussi avec les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Ven 8 Nov 2013 - 14:18

Faudra que j'essaie Karajan, ça me tente bien Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Mer 11 Mar 2015 - 13:26

jerome a écrit:
Zorn : les interprétations de Munch sont excellentes mais je n'ai jamais trouvé d'enregistrement de la 3° (ma préférée). Quelqu'un sait si ça existe ?
Coelacanthe : Oui oui!! Munch à dirigé toutes les symphonies d'Honegger, il était un amis proche du compositeur d'ailleur, donc il a fait sa 3ème qui est, à juste titre, la plus jouée et la plus enregistrée d'ailleur. Moi aussi c'est ma préférée, mais je ne connais pas la version de Munch, j'aime beaucoup celle de Karajan et Berlin par contre
DavidLeMarrec : Ces symphonies ne m'ont jamais démesurément convaincu, je suis donc de mauvais conseil. J'ai un bon souvenir de Münch dans la Quatrième (couplage avec la Deuxième Symphonie et les Métaboles de Dutilleux), et ça se trouve facilement pour pas cher dans une réédition récente.

Apparemment la seule version enregistrée de la 3e dont on dispose par Munch est un live avec le Boston Symphony Orchestra à Prague, auparavant réédité par Multisonic en complément de la 2e de Brahms :
http://www.amazon.fr/gp/product/B00002791Z?psc=1&redirect=true&ref_=oh_aui_detailpage_o00_s00
(j'attire votre attention sur la beauté de la pochette, et la finesse du grain et l'originalité de la photo qui l'orne Laughing )
Commandé récemment, pas encore écouté.

Par contre, j'ai fait une écoute comparée des deux versions Munch de la 5e (Boston studio/RCA et live avec le National à Helsinki) et de trois de ses 5 versions de la 2e (Boston studio/RCA, live avec le National à San Sebastian, Orchestre de Paris en 1967 chez EMI - il y en a aussi une avec l'Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire en 1942, et un live à Prague).

Verdict : les deux 5e sont excellentes et intenses, même si le studio de Boston est évidemment infiniment mieux joué. Par contre pour la 2e, la version studio de Boston est un peu trop détachée, le live avec le National un véritable brasier même s'il ne faut surtout pas y chercher la perfection de l'exécution... et la version studio tardive à Paris chez EMI, un choc : tendue et angoissée de bout en bout, la Musique pour cordes, percussions et célesta de Bartók n'est pas loin. Elle a été rééditée par EMI en disque séparé dans la collection GROC, avec les enregistrements Ravel bien connus (sans la Pavane, par manque de place).

A écouter aussi pour la 3e : Mravinsky (réédité chez Melodiya avec la symphonie L'Harmonie du monde de Hindemith). Encore une version tendue et creusée, même s'il ne faut surtout pas y chercher le confort sonore, ni un son "français" ou autre : Honegger et Hindemith sont tous les deux traités comme des cousins de Chostakovitch.

Sinon, j'avais lu dans Classica ou Diapason, il y a quelques années, que Plasson avait reconnu qu'il ne comprenait pas grand chose aux symphonies de Honegger à l'époque où EMI les lui a fait enregistrer. Il assume donc l'entière responsabilité de cet échec. Il aurait aimé les réenregistrer, mais EMI avait refusé, arguant que c'était Mariss Jansons qui allait s'y coller. Jansons qui n'a finalement enregistré... que les symphonies 2 et 3 et Pacific 231.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16045
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   Jeu 15 Juin 2017 - 14:24

La Symphonie n°3 au programme de Disques en Lice :

https://www.rts.ch/play/radio/disques-en-lice/audio/arthur-honegger-symphonie-no-3-liturgique?id=8564319
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arthur Honegger (1892-1955) Orchestre
» Arthur Honegger (1892-1955) Hors orchestre
» Arthur Honegger (1892-1955)
» Antigone d'Arthur Honegger
» Arthur HONEGGER - oeuvres vocales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: