Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Rameau - Les Boréades

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyMer 23 Juil 2008 - 11:32

Les Boréades, opéra de Rameau écrit en 1763 mérite un sujet à lui seul par son mystère et sa musique.

Il n'a jamais été joué du vivant de Rameau pour des raisons obscures, et n'a été créé qu'en 1974 (John Eliot Gardiner).

Vu dans la version Willam Christie / Robert Carsen / Edouard Lock (Opéra de Paris 2003)

Rameau - Les Boréades Rameau_boreades

La reine Alphise (Barbara Bonney) doit se marier et par tradition de lignée ne peut le faire qu'avec un membre de la famille de Borée (Laurent Naouri), dieu des vents du Nord. Elle doit donc choisir entre Borilée (Stéphane Degout) et Calisis (Toby Spence) les deux fils de Borée.

Mais elle est amoureuse du lumineux Abaris (Paul Agnew), dont l'origine est inconnue. Celui-ci lui avoue que son amour est partagé et les deux enamourés sont soutenus par le prètre Adamas (Nicolas Rivenq).

Quand les deux fils de Borée aprennent cet idylle, ils s'énervent, d'autant qu'une nymphe (Jaël Azzaretti) leur chante sous le nez un air de la liberté. Du coup, sur un coup de sang ils déclenchent une tempête qui enlève Alphise vers le royaume du terrible roi Borée.

Resté dans un pays dévasté, Abaris reçoit des mains d'un enfant qui chante faux envoyé par Apollon une flèche magique qui lui permettra d'apaiser les vents.

Abaris va donc dans le royaume de Borée retrouver Alphise. La négociation s'engage mal, mais heureusement Apollon (encore Nicolas Rivenq) apparaît et annonce qu'Abaris est son fils qu'il a eu avec une nymphe boréenne. Du coup tout s'arrange et c'est cool.

Rameau - Les Boréades Boreades2

La musique est exceptionnelle, dynamique, directe et poétique. Tous les éléments de la Tragédie lyrique sont présents dans un cadre presque classique. Rameau a contourné la règle des 5 actes en découpant son opéra en trois actes maquillés en 5, ce qui lui permet d'avoir des situations qui se développent de façon plus appronfondie avant de lancer l'obligatoire enchaînement des ballets. L'accompagnement musical est d'une grande complexité par rapport à ce que j'ai pu entendre en tragédie lyrique, et est toujours très théatral et très contrasté. Les univers sont marqués de façon forte : royaume de Borée, Patrie des Apolliniens.

Il y a des airs d'une grande beauté, la majorité d'entre eux confiés à Abaris, d'une écriture lyrique très fine qui est particulièrement ornée de vocalises pour de la Tragédie lyrique telle que je la connaissais. Ils sont intégrés à l'action, soulignent les contradictions auxquelles les personnages sont confrontés, c'est assez extraordinaire.

Des choses particulièrement fortes dans cette oeuvre : l'évolution des personnages. Aucune situation n'est acquise, les sentiments évoluent au fur et à mesure que les personnages interagissent. Abaris et Alphise tombent amoureux de façon progressive jusqu'à se jurer fidélité dans l'épreuve.

Un thème fort : la liberté. Il se peut même qu'il s'agisse de la raison de l'annulation de la création de cet opéra, qui frappe par son impertinence quand on songe au contexte de la fin du règne de Louis XV. Les dieux sont mis en échec par un homme du peuple, il y a fronde de la population qui soutient sa reine éprise de liberté contre Borée et la raison d'état. Il y a cet air très bref mais d'un impact énorme : " C'est la liberté qu'il faut que l'on aime; le bien suprême, c'est la liberté." Etonnante également la charge faite contre les dirigeants de Borée, accusés de despotisme et d'aveuglement quand le peuple est dans la difficulté.

J'ai vu dans le livret qu'ils considèrent que des thèmes maçonniques jalonnent le récit, Laurent Naouri parle de parallèle évident avec la Flute Enchantée. J'aimerais bien plus de précisions, parce que, justement, cela ne me semble pas évident.

Rameau - Les Boréades CD%203080

La version de William Christie est une grande réussite, par l'évidence qu'il donne à la musique tout en conservant en permanence une certaine poésie. Les timbres et les ambiances sont contrastées et dramatisent la partition, il y a quelque chose de très attachant dans ce qu'il fait ici.

Le plateau vocal est très bon. Je crois que c'est la plus belle prestation de Paul Agnew que je connaisse, le haute-contre, heu, non, contreténor, heu, si, haute-contre, est absolument génial ici, radieux, diction parfaite, subtilité, ornementations, lyrisme, déclamation vivante. Je crois que c'est encore mieux que dans Platée.

Pour Barbara Bonney, c'est assez étrange. Elle fait un pari, celui du lyrisme assumé et ne cherche pas à respecter le style de la tragédie lyrique. Ses aigus sont appuyés et sortent des phrasés, sa diction en devient difficile même si son accentuation du français est parfaite. Dans son premier air (Un horizon serein) elle fait des vocalises époustouflantes qui semblent sorties de l'opéra italien baroque, et pourtant, ça fonctionne extrêmement bien, c'est le meilleur moment de sa prestation. Parce que pendant des passages entiers de l'opéra, elle semble peu à l'aise, comme si elle doutait de ce qu'elle fait et n'y croyait plus. Ca donne une sorte de bouillie qui contraste avec le style impeccable de ses partenaires.

Laurent Naouri joue son rôle avec beaucoup d'humour. Terrible dieu, annoncé comme dévastateur et impitoyable, son apparition à la toute fin occupé à s'énerver contre ses sbires impuissants est un moment de pur génie théâtral.

Les deux fils, Toby Spence et Stépane Degout sont parfaits, mais, heu, je ne suis pas certain de savoir lequel est lequel. Pourtant les deux voix sont bien distinctes, il faudra que je suive avec le livret pour voir.

Également une prestation extraordinaire de Nicolas Rivenq, solaire (bon, là, je suis en panne de qualificatifs. Choisissez : hallucinant, époustouflent, génial, brillantissime, mais je crois que je les ais tous déjà utilisés). Jaël Azzaretti, même si son rôle est minuscule, est à noter : elle joue son air de révolte comme une furie prête à monter sur les barricades. Ça c'est du théâtre chanté.

Rameau - Les Boréades Boreadeslalala

Ah oui, j'ai adoré la mise en scène de Robert Carsen sans aucune réserve. Je crois que ce metteur en scène me convient bien. Il a une direction d'acteurs impeccables (Paul Agnew dans cette version !), un sens du théâtre visuel et c'est un coloriste surdoué. On me dira que c'est esthétisant, peut-être, mais est-ce que c'est si mal d'être capable de créer des splendeurs visuelles sur scène, tout en restant très sobre ? (au moins ça repose l'œil et ça change de Peter Konwitschny et d'Otto Schenk unis à la vie à la mort par un même goût infaillible pour la mocheté visuelle). Et ça respecte le livret à la lettre sans le dénaturer (quoique cela puisse lui arriver, mais Carsen, il dénature avec talent, voilà Razz ).

Les ballets sont tous là (du moins je crois) et ont été mis en valeur dans cette version, confiés à la compagnie de danse contemporaine La la la Human Steps et Edouard Lock. Je trouve que ça fonctionne super bien avec la musique de Rameau : gestuelles sophistiquées, fausses symétries, poésie, une certaine abstraction, effets de surprise.

Pour moi, une très belle version d'un chef d'œuvre de Rameau.


Dernière édition par Morloch le Mer 23 Juil 2008 - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyMer 23 Juil 2008 - 11:32

Sur le sujet discographie opéras (il s'agit donc de la version de la création):

atomlegend a écrit:
Rameau - Les Boréades Lesboreadesgd8

Tiré de la mythologie gréco romaine c'est l'ultime chef d'oeuvre écrit pas rameau, à l'hiver de sa vie. Une intrigue , un livret remarquable sur le sujet de deux êtres s'aimant mais que tout sépare,
Un véritable parement de prestige.sunny
Un esthétisme théâtrale et musicale d'une richesse absolue rempli de métaphores ou tout est bâtis sur le merveilleux entre ciel et terre.Naturel et surnaturel. geek
Comme chez christie la diction des voix, solistes, choeurs est d'une tenue irréprochable, d'une perfection ou l'on ne peut rien avoir à redire.
Les 5 actes si j'ai bien suivi sont montés de la même manière d'un dénouement et d'un divertissement dansant à la française d'un rayonnement absolue.violon
Je connaissais déjà un peu les boréades dans les suites de Brüggen (que j'ai écouté des heures durant) mais la musique de rameau prend ici toute sa magnificence, un sentiment de liberté et de fraicheur sans commune mesure, une vigueur exeptionelle écrite pour gardiner et son orchestre « English Baroque Soloists » toujours d'une imagination et d'une folie débordante sans pareil ici.
Imaginez: une myriade de couleurs étalées sur une palette de peintre, des chanteurs de rêves des choeurs par lesquels chaque émotions est transmise (joie, peur, amour , tragedie) et vous entendez les boréades.
Peut être à voir et à entendre comme une synthèse magnifique de son répertoire, un aboutissement un testament sublime. Sad

DavidLeMarrec a écrit:
Mazette, comme Rameau te rend poète ! Smile

atomlegend a écrit:
A lécoute de certaines plages , j'ai vraiment l'impréssion que si rameau avait eu encore du temps devant lui que sa musique aurait basculée vers un classicisme certain. Son écriture à évoluer . je me trompe ?
Je met à dispo un extrait de 23 secondes pour argumenter mes dires .
http://www.neufgiga.com/index.php?m=c9ae77e8&a=7d397569&share=LNK853448231df6ab5ec

Eragny a écrit:
Moui pas faux, mais ça reste quand même très loin bien baroque, et surtout typé français. Heureusement qu'il est mort, finalement pété de rire

J'aurais plus fait cette remarque pour du Haendel, où là, je vois déjà complètement Mozart. (c'est pour ça que j'aime pas Haendel d'ailleurs)

DavidLeMarrec a écrit:
Moi je suis d'accord avec Atom : chez Rameau, on lorgne déjà vers Gluck (ou, pour être plus exact, Gluck a hérité de l'état de la tragédie lyrique laissé par Rameau). Là, c'est effectivement très sensible à la fin de l'extrait. Ensuite, bien sûr, ça danse encore beaucoup pour du classique, mais tout de même, on entend nettement l'orage d'Iphigénie ou l'Ouverture d'Orphée, là.


Dernière édition par Morloch le Mer 23 Juil 2008 - 11:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyMer 23 Juil 2008 - 12:11

Mazette, quel enthousiasme ! Very Happy
Enfin on bon DVD de tragédie lyrique ? J'avais vu la diffusion sur Arte, très très belle avec ces parterres de fleurs et cette tempête de neige...

Merci Morloch. Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyMer 23 Juil 2008 - 12:21

vartan a écrit:
Mazette, quel enthousiasme ! Very Happy

Rameau rulz !
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptySam 26 Juil 2008 - 19:46

Merci Morloch. moi qui ai tant aimé ces Boréades, ça me donne vraiment envie.
Ce Dvd fera partit de mes prochains achats sans aucun doute.
Si tu as l'occasion d'entendre la version de gardiner, ce serait intéressant que tu puisses en faire une brève comparaison. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptySam 26 Juil 2008 - 19:56

Eragny a écrit:
Moui pas faux, mais ça reste quand même très loin bien baroque, et surtout typé français. Heureusement qu'il est mort, finalement pété de rire

J'aurais plus fait cette remarque pour du Haendel, où là, je vois déjà complètement Mozart. (c'est pour ça que j'aime pas Haendel d'ailleurs)

Heureusement qu'on oublie de lire certains fils Shocked Rolling Eyes shaking
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptySam 26 Juil 2008 - 19:58

sud273 a écrit:
Eragny a écrit:
Moui pas faux, mais ça reste quand même très loin bien baroque, et surtout typé français. Heureusement qu'il est mort, finalement pété de rire

J'aurais plus fait cette remarque pour du Haendel, où là, je vois déjà complètement Mozart. (c'est pour ça que j'aime pas Haendel d'ailleurs)

Heureusement qu'on oublie de lire certains fils Shocked Rolling Eyes shaking
Mr.Red

Je ne retire pas mes propos mains
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 10:42

@ Morloch.
Le cd n'est plus dispo sur Amazone tu l'as trouvé ou ?
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 10:54

Le DVD des Boreades de Christie ? c'est bizarre je l'avais récupéré sur Amazon mais tu as raison, pas moyen de mettre la main dessus scratch

Sur Fnac.com on le trouve Confused

http://video.fnac.com/a1550708/Les-Boreades-DVD-multi-zones?PID=3

Tu vas pas aimer Barbara Bonney hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 10:59

Morloch a écrit:


Tu vas pas aimer Barbara Bonney hehe

C'est commandé. Si j'aime pas B. Bonney comme David l'a déjà fais tu me rembourseras Wink
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 11:35

Argh ! Qu'est ce que j'ai fait ! Comment se sortir de ce mauvais pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 16:31

Je viens d'écouter Abaris ou les Boréades dans la version Gardiner de 1982, qui commence à dater un peu, mais qui ne démérite pas et reste tout à fait écoutable (quoique un petit peu tiède). Ce serait formidable néanmoins si Gardiner enregistrait cette oeuvre à nouveau, parce que si j'en juge d'après son dernier concert donné aux Prom's, il casserait vraiment la baraque avec les améliorations qu'il a apportées à sa direction depuis toutes ces années ! Il suffit d'écouter le divertissement où Calisis, un des fils de Borée, chante "Jouissons de nos beaux ans" (Acte III Sc 3), pour s'en convaincre : passage survolté et déchaîné aux Prom's, en un mot jouissif, mais complètement plat ici, avec une utilisation différente des choeurs. C'est aussi pour cette raison que j'ai envie de découvrir le DVD de Christie dont Morloch nous a fait la critique plus haut. C'est bien avec Gardiner, mais près d'une vingtaine d'années plus tard avec un répertoire bien défriché, parfaitement maîtrisé, et un chef qui est aussi à l'aise que lui dans Rameau ça doit valoir le coup.

L'oeuvre en elle même fait une très large place à la musique (grosso modo 10 minutes de musique pour 3 minutes de chant). L'action paraît ainsi morcelée et l'intrigue avance par petites touches successives entre deux divertissements, essentiellement au cours de l'Acte II (présentation des héros et déclaration d'amour mutuelle), la crise intervient comme il se doit lors de l'Acte III (abdication de la reine Alphise et colère du dieu Borée), un dénouement heureux réconcilie tout le monde à la fin.

Maintenant j'ai hâte de lire l'Avant-Scène consacré à cet opéra, en particulier pour l'interview de Rattle à la fin hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 22:41

WoO a écrit:
Maintenant j'ai hâte de lire l'Avant-Scène consacré à cet opéra, en particulier pour l'interview de Rattle à la fin hehe
En tout cas, la direction de Rattle est proprement inécoutable, je crois que j'ai même effacé mon enregistrement... Epouvantable, aucun rebond, tout est lourd et sans direction. Vraiment un massacre comme je n'en ai guère entendu...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 22:43

WoO a écrit:
Je viens d'écouter Abaris ou les Boréades dans la version Gardiner de 1982, qui commence à dater un peu, mais qui ne démérite pas et reste tout à fait écoutable

A tes oreilles c'est juste écoutable aux miennes c'est juste grandiose
remplie de poésie de métaphores, la musique est infiniment plus riche que celle de lully.

WoO a écrit:

(quoique un petit peu tiède). Ce serait formidable néanmoins si Gardiner enregistrait cette oeuvre à nouveau, parce que si j'en juge d'après son dernier concert donné aux Prom's, il casserait vraiment la baraque

Il me semble t'avoir entendu dire que le concert des prom's n'était si génial que ça.
Pour ma part et même s'il est vrai dans le concert des prom's Gardiner et son orchestre étaient spécialement survoltés, si on tend ne serait -ce qu'un peu l'oreille la tension est là tout est magique et grandiose, du vrai rameau quoi. ( et après on ose dire que l' osiris de reyne est correct)
Sachez mesurer vos paroles et surtout rester objectif. Merci Wink

WoO a écrit:

L'oeuvre en elle même fait une très large place à la musique (grosso modo 10 minutes de musique pour 3 minutes de chant).

Je m'amuserais à en faire le décompte pour vérifier la véracité de tes propos. Et si c'est le cas j'en redemande tellement c'est beau

WoO a écrit:

L'action paraît ainsi morcelée et l'intrigue avance par petites touches successives entre deux divertissements, essentiellement au cours de l'Acte II (présentation des héros et déclaration d'amour mutuelle), la crise intervient comme il se doit lors de l'Acte III (abdication de la reine Alphise et colère du dieu Borée), un dénouement heureux réconcilie tout le monde à la fin.

Je ne t'ai jamais vu aussi critique à l'encontre des oeuvres de lully


WoO a écrit:

Maintenant j'ai hâte de lire l'Avant-Scène consacré à cet opéra, en particulier pour l'interview de Rattle à la fin hehe

Pas la peine. Dans le livret que tu as une interview de rattle il y a.
Il suffit juste de lire. Si le livret d'un opéra comporte 100 pages, alors le mieux c'est de les lire.
Pourquoi?
Parce que ça permet de se situer dans le contexte. Et quelquefois d'en comprendre les nuances, les subtilitées cachées. Je me permet pas de donner des leçons, mais la première chose qu'on m'a appris sur ce forum c'est de lire , de se documenter afin d'essayer de comprendre.
Oui la compréhension et l'histoire d'une oeuvre sont indispensables pour son écoute et j'en suis aujourd'hui intimement convaincu.


J'en cite juste un tout petit passage :
Rattle:
Il faut être totalement fou pour s'attaquer à cette partition. Les boréades sont pour nous de la pure science -fiction:
Un morceau complètement impossible. rameau a fait fi de toutes les conventions esthétiques de son époque, et en même temps il n'a jamais été aussi complètement lui même que dans son premier opéra Hippolyte et aricie, composé en 1733 à l'âge de 50 ans, puis dans ce dernier opéra, écrit alors qu'il avait 80 ans.
Quand les répétitions de Hippolyte ont comméncé rameau ne s'attendait pas à rencontrer des difficultés de lapart des musiciens et des chanteurs, qui se plaignaient sans cesse de ce que la partition était injouable.Dans son premier opéra déjà, Rameau remettait profondément en cause les règles de l'opéra français. Aucun chanteur n'arrivait à le chanter, tout le monde detestait l'oeuvre et rameau a du en permanence y rapporter des retouches.
Il a ensuite cherché a s'adapter en tenant comptede ce qui étaait faisable ou non. Il est donc devenu plus conservateur, pour pouvoir être joué. Dans Les Boréades, je crois, il ne s'est pus soucié de l'avis des chanteurs et des instrumentistes ; il a composé ce qu'il avait toujours voulu composer, sans égard pour les interprètes.
- En quoi consiste la difficulté de l'oeuvre, pour nous, aujourd'hui ?
- Ces difficultés sont pour nous profondément différentes de ce qu'elles étaient pour les musiciens de l'époque. Le premier problème est celui de l'accord. On le sait avec certitude : il n'y avait pas non plus dans la France du XVIIIe siècle de diapason unique, adopté par tous les orchestres. On sait par exemple qu'il y avait de grosses différences entre les concerts d'église et les concerts donnés à la cour (ou les opéras). On a pu déterminer la hauteur du diapason d'après les orgues encore existants, qui étaient généralement accordés plus haut que les instruments utilisés pour la musique profane. Les études montrent que l'orchestre des Boréades devait être accordé autour de 392 Hz, c'est-à-dire très exactement un ton au dessous du diapason actuel, fixé à 442/443 Hz. Comparé à l'orchestre des Boréades, le son de la Philharmonie de Vienne, champion du monde de l'accord le plus aigu, ressemble au visage de Nancy Reagan après tous ses lifting. La tessiture des parties solistes ne laisse aucun doute : le La était forcément fixé à 392. Les parties de ténor, notamment, sont tellement aiguës qu'elles seraient inchantables autrement. Sachant d'autre part que le rôle d'Abaris devait être interprété par le célèbre chanteur Jéliotte, on en déduit que Rameau a écrit le rôle pour une haute contre, un style de ténor français a la tessiture très haute. Les castras n'entraient généralement en ligne de compte pour les français, qui détestaient ce type de voix jugée peu naturelle. Etc..........

Tout ceux qui ont les boréades de Gardiner pourront en lire la suite et c'est passionnant. A défaut de culture acquise, il suffira donc de lire por mieux comprendre et aimer ou apprécier


Donc , si tu t'attendais à voir Rattle casser du sucre sur Rameau ou Gardiner comme tu l'as fais c'est loupé
Atom pas content spiderman
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 22:51

Rameau pourfendeur des conventions, je suis moyennement convaincu.

Sinon, je suis assez d'accord avec WoO sur le caractère distendu de l'intrigue, énormément de (superbes) divertissements.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 23:01

Je suis plus d'accord avec Atom; l'action est aussi incluse dans les divertissements. Ils sont là pour la forme, mais ne sont pas uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 23:02

[quote="DavidLeMarrec"]
Rameau pourfendeur des conventions, je suis moyennement convaincu.
Troll traductor 5.1 svp


DavidLeMarrec a écrit:

Sinon, je suis assez d'accord avec WoO sur le caractère distendu de l'intrigue, énormément de (superbes) divertissements.

Parce Rameau a choisi de mettre ses opéras plus en musique qu'en Poésie ?
La musique quand on l'aime profondément n'est-elle pas poésie ?


Dernière édition par atomlegend le Ven 8 Aoû 2008 - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 23:06

atomlegend a écrit:
Rameau pourfendeur des conventions, je suis moyennement convaincu.
Troll traductor 5.1 svp
Troll toi même ! Evil or Very Mad

Je veux dire que Rattle prétend que Rameau était un innovateur visionnaire, ça me paraît franchement tiré par les cheveux : il développe un langage original, certes, mais dans le cadre d'un héritage totalement digéré. Il n'a rien du côté révolutionnaire de la génération suivante (Gluck / Piccinni).


Citation :
Tout ça parce Rameau a choisi de mettre en Musique ces Opéras plus en musique qu'en Poésie ?
La musique quand on l'aime profondément n'est-elle pas poésie ?
Je ne dis pas le contraire, je remarque juste que l'intrigue n'avance guère. Smile Compare à Dardanus ou à Zoroastre... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 23:27

DavidLeMarrec a écrit:
Il n'a rien du côté révolutionnaire de la génération suivante (Gluck / Piccinni).
Là je veux bien te croire et je te crois.


DavidLeMarrec a écrit:


Je ne dis pas le contraire, je remarque juste que l'intrigue n'avance guère. Smile Compare à Dardanus ou à Zoroastre... Shocked
Certes, c'est pas un cent mètres
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 23:31

Atom tu peux aussi admettre que tout le monde n'est pas forcément aussi passionné que toi par cette oeuvre ou cette interprétation. Rolling Eyes

On dirait que c'est un crime de formuler quelques remarques, qui n'engagent d'ailleurs que soi, et de ne pas se joindre aux concerts de louanges. Oui, dans l'ensemble je préfère Lully à Rameau, richesse de la musique ou pas, pour moi ça n'a absolument aucune importance. Pour son côté plus archaique, pour l'écriture des livrets, la grande cohésion de l'action, l'importance des récitatifs. Le côté hâché/découpé prévisible de la musique de Rameau et l'action plus distendue, ont tendance à me fatiguer plus rapidement, c'est un fait. Mais on trouve chez ce dernier des oeuvres tout à fait extraordinaires (Castor, Platée, Les Fêtes d'Hébé, etc...) et le chant qui s'épanouit ici vraiment pleinement est une des caractéristiques qui me le font aimer.

Ici je n'ai pas dit que je n'avais pas aimé, j'ai juste dit qu'une interprétation peut-être un peu plus enlevée aurait favorisé ma concentration tout au long de l'écoute, parce que celle-ci avait tendance à s'estomper et je me demandais quand l'action allait (enfin) reprendre.


Dernière édition par WoO le Ven 8 Aoû 2008 - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 23:33

DavidLeMarrec a écrit:
Je veux dire que Rattle prétend que Rameau était un innovateur visionnaire, ça me paraît franchement tiré par les cheveux : il développe un langage original, certes, mais dans le cadre d'un héritage totalement digéré. Il n'a rien du côté révolutionnaire de la génération suivante (Gluck / Piccinni).

En même temps Rattle qui parle de Rameau c'est drôle. Pour le numéro de l'Avant-Scène consacré au Roi Roger de Szymanowski j'espère qu'on fera appel aux lumière de Hugo Reyne ou de William Christie, certainement les personnes les mieux à même pour en causer.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 23:34

Ne me fais pas passer pour ce que je ne suis pas pas.
Crapo n'aime pas lully et je lui jette pas la pierre mais je cite:
WoO a écrit:


Maintenant j'ai hâte de lire l'Avant-Scène consacré à cet opéra, en particulier pour l'interview de Rattle à la fin hehe
Tu avoueras que ça dénote d'un certain sous entendu assez sectaire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 29/04/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 23:39

atomlegend a écrit:
Ne me fais pas passer pour ce que je ne suis pas pas.
Crapo n'aime pas lully et je lui jette pas la pierre mais je cite:
Mais c'est pas vrai Shocked
Thésée, le Début d'Atys (ah oui faut que je m'y remette) mais surtout Proserpine Shocked

Pour le moment je n'ai aucune honte à dire que je suis plus lullyste que wagnérien.

[EDIT] Ah oui ça devait être ironique hehe
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 23:41

atomlegend a écrit:
WoO a écrit:
Maintenant j'ai hâte de lire l'Avant-Scène consacré à cet opéra, en particulier pour l'interview de Rattle à la fin hehe
Tu avoueras que ça dénote d'un certain sous entendu assez sectaire Wink

La réponse est au dessus. J'accorde plus de crédibilité à un chef qui a une expérience intérieure de la musique d'un compositeur pour l'avoir lui-même souvent dirigé, pour en avoir déchiffré les partitions, tenté des expérience avec son ensemble, que de quelqu'un qui n'en a qu'une vague expérience et une connaissance lointaine, et qui s'y prend en plus comme un pied. Et je fais entièrement confiance à David pour cette dernière appréciation.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 23:42

Crapio a écrit:

Pour le moment je n'ai aucune honte à dire que je suis plus lullyste que wagnérien.

Au contraire c'est tout à ton honneur
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 8 Aoû 2008 - 23:46

WoO a écrit:
atomlegend a écrit:
WoO a écrit:
Maintenant j'ai hâte de lire l'Avant-Scène consacré à cet opéra, en particulier pour l'interview de Rattle à la fin hehe
Tu avoueras que ça dénote d'un certain sous entendu assez sectaire Wink

La réponse est au dessus. J'accorde plus de crédibilité à un chef qui a une expérience intérieure de la musique d'un compositeur pour l'avoir lui-même souvent dirigé, pour en avoir déchiffré les partitions, tenté des expérience avec son ensemble, que de quelqu'un qui n'en a qu'une vague expérience et une connaissance lointaine, et qui s'y prend en plus comme un pied. Et je fais entièrement confiance à David pour cette dernière appréciation.

Bien sur t'as raison. Tu devrais remplacer quinault
Et tant qu'on y est Rameau pourquoi pas. Soyons fou et pas avare

Je vais finir par devoir aimer De Lalande et ses envolées de trmopettes
qui doivent être (sui-je bête puisque qu'on parle de musique et plus de tragedie lyrique) tellement plus riche.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptySam 9 Aoû 2008 - 0:02

WoO a écrit:
un petit peu tiède

J'avais oublié aussi ce un peu tiède. C'est tout sauf tiède.
De plus tu as les suites de Brüggen des boréades .

Si gardiner est ici tiède alors brüggen est un escargot lambino.
Encore un qui va être content. NON non et non. Stop au vendalisme
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptySam 9 Aoû 2008 - 0:03

Franchement pas besoin de s'enflammer comme ça. Rolling Eyes

Je n'écrirai plus rien dans ce fil puisque ça t'insupporte à ce point.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptySam 9 Aoû 2008 - 0:19

Rameau - Les Boréades 2281et2282et2283

Gardiner c'est ramollo et c'est bien connu
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptySam 9 Aoû 2008 - 8:12

Les enfants, pas de panique : méfiez-vous toujours de l'écrit, il est trompeur sur les intentions des uns et des autres. Wink

Citation :
Rameau - Les Boréades 2281et2282et2283
viser la base des flammes

La base des flammes, c'est bien Rattle, non ? Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 59
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptySam 9 Aoû 2008 - 11:28

Moi j'ai adoré ces Boréades par Gardiner, je n'ai pas vu le temps passer… Alors bien sûr que l'action est morcelée, que certaines danses manquaient un peu de nerf (mais je me méfie de l'hystérie systématique que certains aiment à y mettre) et Gardiner ferait autrement aujourd'hui, mais tel quel elles me plaisent énormément.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyJeu 28 Aoû 2008 - 23:56

C'est encore un extincteur dont je vais avoir besoin mais cette fois pour éteindre le feu que les Boréades de Christie a suscité chez morloch .

Enfin reçu vu et déjà revu. Je suis en train de me repasser la version de Gardiner pour être sur de mes dires.

Mon Dieu quel fadeur chez Christie ici ( Choeurs quasi inaudibles et criards) . Et moi qui l'aime tant.
A même se demander si ce sont les Arts Florissants ici. Que Gardiner est chatoyant ici, vif et grandiloquent. A l'inverse la version chrisite est fade , triste et sans contraste. la distribution n''est alléchante que sur le papier.
A l'image de l'orchestre tout est juste mais sans folie, sans imagination. Et malgrès la mise en scène je préfère m'en retourner à la version cd.

Mais le pire c'est que Christie a réussi à rendre ce chef d'oeuvre d'un ennuie Mortel

Morloch va mourir de plaisir en découvrant la version CD .
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 29 Aoû 2008 - 9:35

Ah je suis désolé que tu n'aies pas aimé, surtout que je suis en partie responsable de ce que tu l'as écouté / regardé Confused

Il faut que j'écoute la version Gardiner (oui, elle est sur la pile), je ne me rends pas compte pour la partie instrumentale, mais je trouve la distribution bonne à l'exception de Barbara Bonney, et Paul Agnew particulièrement bon ici.

Peut-être que tu as raison : le spectacle dans son ensemble est très propre sur lui, un peu froid, et il lui manque le grain de folie qui changerait tout, comme si la mise en scène de Carsen avait déteint sur la musique.

Pour moi cela avait été une belle découverte, je dois donc aller jeter une oreille chez Gardiner.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 29 Aoû 2008 - 11:43

Morloch a écrit:
Ah je suis désolé que tu n'aies pas aimé, surtout que je suis en partie responsable de ce que tu l'as écouté / regardé Confused

Ca enrichie ma culture et je deviens collectionneur aucun soucis Wink

Morloch a écrit:

Il faut que j'écoute la version Gardiner (oui, elle est sur la pile), je ne me rends pas compte pour la partie instrumentale,

C'est le jour et la nuit, je pense que tu t'en rendras compte par toi même et puis les gouts et les couleurs comme ont dit
Morloch a écrit:


mais je trouve la distribution bonne à l'exception de Barbara Bonney, et Paul Agnew particulièrement bon ici.

Agnew est excellent partout

Morloch a écrit:

le spectacle dans son ensemble est très propre sur lui, un peu froid, et il lui manque le grain de folie qui changerait tout, comme si la mise en scène de Carsen avait déteint sur la musique.

C'est complètement ça je trouve. Et du coup j'ai du mal a apprécier.
Il m'aurait fallu voir le DVD avant d'entendre la version cd je pense.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 29 Aoû 2008 - 11:56

J'ai réécouté ce matin la version CD : orchestralement c'est vraiment impeccable. Je devais être de mauvais poil ou avoir trop en tête la folie du concert des Prom's le jour où je l'ai écouté pour la première fois. Vocalement c'est aussi parfaitement irréprochable mais ici c'est vraiment l'orchestre qui retient le plus mon attention avec des pages magnifiques. Certains airs comme "Ecoutez c'est l'amour qui vous presse", typiquement ramiste, avec ses choeurs alanguis, sont à tomber par terre. Côté intrigue ça ne sera jamais un de mes opéras préférés mais cette version tient parfaitement la route. Par contre je maintiens que j'aimerais que Gardiner remette l'ouvrage sur la planche, juste par curiosité, je me demande ce qu'il tirerait de cette partition quelques 26 ans plus tard et je suis sûr que ça serait passionnant ! En comparant le Jouissons de nos beaux ans de la version CD avec celle des Prom's on peut voir par exemple qu'il obtient des résultats très différents.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 29 Aoû 2008 - 12:01

WoO a écrit:
J'ai réécouté ce matin la version CD : orchestralement c'est vraiment impeccable. Je devais être de mauvais poil ou avoir trop en tête la folie du concert des Prom's le jour où je l'ai écouté pour la première fois. Vocalement c'est aussi parfaitement irréprochable mais ici c'est vraiment l'orchestre qui retient le plus mon attention avec des pages magnifiques. Certains airs comme "Ecoutez c'est l'amour qui vous presse", typiquement ramiste, avec ses choeurs alanguis, sont à tomber par terre. Côté intrigue ça ne sera jamais un de mes opéras préférés mais cette version tient parfaitement la route. Par contre je maintiens que j'aimerais que Gardiner remette l'ouvrage sur la planche, juste par curiosité, je me demande ce qu'il tirerait de cette partition quelques 26 ans plus tard et je suis sûr que ça serait passionnant ! En comparant le Jouissons de nos beaux ans de la version CD avec celle des Prom's on peut voir par exemple qu'il obtient des résultats très différents.

Certes si on compare les quelques extraits des prom's on est bien un ton en dessous avec la version CD.
Mais n'est-il pas plus simple techniquement de tenir une telle tension une heure que les 3 qu'exigent un opéra complet .
Il me parait important de tout remettre dans son contexte.
(rappel la toi la représentation d'armide à bordeaux hehe )
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 29 Aoû 2008 - 12:13

atomlegend a écrit:
Certes si on compare les quelques extraits des prom's on est bien un ton en dessous avec la version CD.
Mais n'est-il pas plus simple techniquement de tenir une telle tension une heure que les 3 qu'exigent un opéra complet

Oui, sans doute. Mais de toute façon ça n'est (sans doute) pas à l'ordre du jour donc ça ne sert à rien d'épiloguer là-dessus. Toute nouvelle version des Boréades sera la bienvenue, on a bien 3000 versions de Don Giovanni dont beaucoup d'excellentes pour Mozart, je veux la même chose pour Rameau et Lully ! bounce

atomlegend a écrit:
(rappel la toi la représentation d'armide à bordeaux hehe )


Nettement supérieure à ce qu'en fera Christie le 12/10 Cool
Je propose d'ailleurs qu'on aille le trouver à la fin du concert pour lui faire écouter l'enregistrement hehe


Dernière édition par WoO le Ven 29 Aoû 2008 - 12:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 29 Aoû 2008 - 12:17

WoO a écrit:
on a bien 3000 versions de Don Giovanni dont beaucoup d'excellentes pour Mozart, je veux la même chose pour Rameau et Lully !
ça ne se vendra jamais! qu'ils enregistrent plutôt les inédits, ou une nouvelle version de la naissance d'Osiris
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 29 Aoû 2008 - 12:19

sud273 a écrit:
ça ne se vendra jamais! qu'ils enregistrent plutôt les inédits, ou une nouvelle version de la naissance d'Osiris

ça oui ! des inédits ! beaucoup d'inédits ! bounce bounce bounce

Et une nouvelle version d'Osiris, effectivement Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyVen 29 Aoû 2008 - 12:25

sud273 a écrit:

ça ne se vendra jamais!

Jaky a parlé
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyMer 8 Oct 2008 - 22:29

J'ai enfin regardé le DVD des Boréades dirigé par Christie. Et bien, j'ai beaucoup aimé. Bien sûr quelques airs sont un peu décevants par rapport à Gardiner, je pense en particulier à C'est l'amour qui vous presse et Jouissons de nos beaux ans, les choeurs sont aussi assez moches au début mais ça s'améliore par la suite. Côté musique ça me convient tout à fait, bien en style, rien d'hystérique, de beaux contrastes. La mise en scène se défend bien. Du côté des chanteurs : magnifique Paul Agnew (quelles vocalises !), Barbara Bonney chante avec beaucoup de conviction et d'engagement alors que Rameau ne fait pas du tout parti de son répertoire habituel, Panzarella est lumineuse d'intelligibilité, Rivenq et les autres sont - sans surprise - tous très bons, il n'y a finalement que le Calisis qui ne me convient pas totalement, mais j'ai aussi l'impression que ce rôle de haute-contre doit être extrêmement difficile à chanter. Les danses de la troupe LA LA LA Human Steps c'est un peu du n'importe quoi mais elles permettent de se concentrer pleinement sur la musique ; il y a quand même aussi de bonnes trouvailles. J'ai vraiment passé un très bon moment en compagnie de ces Boréades, je crois que plus je les écoute plus je les admire .


Dernière édition par WoO le Mer 8 Oct 2008 - 22:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyMer 8 Oct 2008 - 22:30

Barbara dans Rameau ? Ca me donne envie ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyMer 8 Oct 2008 - 22:41

Oui Babara Bonney excelle ici. Et j'avoue avoir été un peu dur à propos de ces Boréades, mon tord: les avoir comparé avec la version Gardiner.
Ca reste très correcte dans tous les cas et agréable à entendre malgré les quelques imperfections
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyJeu 9 Oct 2008 - 3:42

Alors là, je peine à comprendre... Bonney dans la tragédie lyrique, c'est à votre goût...

Très bien, je note, mais vous avez intérêt à vous tenir sur vos garde à la prochaine remarque désobligeante, les railleries pleuvront... siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyJeu 9 Oct 2008 - 6:24

Je commence mon émancipation:
Entre Bonney chez Rameau ou Katz chez Dupont, s'il fallait faire un choix.... pig
Revenir en haut Aller en bas
Freia
Mélomane averti
Freia

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyJeu 9 Oct 2008 - 9:23

j'ai le souvenir d'une Bonney complètement dépassée par les évènements lors de la première des Boréades à Garnier (représentation inoubliable en raison des problèmes technique accumulés... comme rarement), mais peut-être que les choses s'amélioraient après ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyJeu 9 Oct 2008 - 16:33

atomlegend a écrit:
Je commence mon émancipation:
Entre Bonney chez Rameau ou Katz chez Dupont, s'il fallait faire un choix.... pig
Peeeeeeeeeeeeeeeerfido !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyJeu 9 Oct 2008 - 18:10

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 25
Date d'inscription : 18/12/2008

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyJeu 26 Mar 2009 - 17:54

La mise en scène est pas mal avec de bonnes idées (comme par exemple dans l'acte V quand Alphise est captive de Borée et que pour la punir elle reçoit la tête d'Abaris je sais pas si le but était de faire rire mais sur moi c'est ce qui s'est passé), si ce n'est que je la trouve assez sombre avec des éclairages assez spéciaux par moment. Bon après les méchants sont en noirs et les gentils sont en blanc mais bon le livret si prête (même qu'a la fin tout le monde devient blanc parce que maintenant ils sont toouuuuuus gentiiiiiiiiiiiils). Par contre les chorégraphies sont affreuses, j'accroche pas du tout.

Bon Paul Agnew est absolument parfait dans le rôle d'Abaris avec un magnifiquement superbe timbre. Il dégage une grande présence sur scène.Je n'aime pas du tout Barbara Bonney, je trouve que le rôle lui va mal. Faudrait que j'écoute quelque chose d'être avec elle pour voir si c'est juste dans cet opéra où si c'est tout le temps. Sinon les autres chanteurs sont biens et leur jeu est excellent (même celui de Bonney).
William Christie met vraiment bien en valeur ce magnifique opéra en V actes de Rameau avec les Arts Florissants qui sont comme à leur habitude parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades EmptyJeu 26 Mar 2009 - 21:06

le point fort de la distribution c'est quand même Barbara...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rameau - Les Boréades Empty
MessageSujet: Re: Rameau - Les Boréades   Rameau - Les Boréades Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rameau - Les Boréades
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pleyel, 6.03.2011, Anacréon (V2), Pygmalion, Christie & co
» Catherine Kintzler: "Poétique de l'Opéra Français"
» [festival mais pas que de musique] les boréales
» Georges Migot
» Platée - Rameau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: