Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Synesthésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Synesthésie   Lun 31 Mar 2008 - 18:19

Connaissant Spiritus : Sa seule imagination Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Synesthésie   Lun 31 Mar 2008 - 18:33

Non, on voit bien, en fait, combien il pense à des oeuvres précises. Je suis souvent d'accord avec ses propositions, d'ailleurs (pour moitié à peu près).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Synesthésie   Lun 31 Mar 2008 - 18:38

Spiritus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Spiritus a écrit:
Je pense que c'est fantasmé, tout ça. La preuve : David voit mi bémol rond, alors que pour moi c'est une tonalité héroïque plutôt anguleuse.
Evidemment, en tant que corniste...

J'avais transposé, tu sais Laughing
Bien sûr, mais je veux dire que c'est une tonalité favorable aux cuivres, donc que tu as sans doute des choses précises dans l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Synesthésie   Lun 31 Mar 2008 - 22:13

Eragny a écrit:

Si m : Simplicité et mélancolie (4ème Prélude ?)

4è prélude de Chopin?
En mi mineur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Synesthésie   Lun 31 Mar 2008 - 22:17

Xavier a écrit:
Eragny a écrit:

Si m : Simplicité et mélancolie (4ème Prélude ?)

4è prélude de Chopin?
En mi mineur.
J'ai pensé moi aussi à Chopin spontanément, mais c'est Bach évidemment. Oui, comme toi, je découvre que Bach peut exprimer quelque chose. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Synesthésie   Lun 31 Mar 2008 - 22:24

Xavier, j'ai honte.
David, c'est gentil d'essayer de me sauver, mais c'était Chopin.
J'ai honte de parler trop vite et de confondre la dominante du début avec une tonique alors qu'elle n'a rien d'une tonique.
J'ai hooooooooooooooooooooonte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Synesthésie   Lun 31 Mar 2008 - 22:25

Eragny a écrit:
David, c'est gentil d'essayer de me sauver, mais c'était Chopin.
Bah, ç'aurait pu qu'il y ait un disque classé avec les relatives mineures, et que tu aies dit ça distraitement. Je n'avais même pas imaginé que tu puisses faire erreur, en fait. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Synesthésie   Lun 31 Mar 2008 - 22:26

Tu sais quoi ? Je me trompe souvent et je dis beaucoup de bêtises, mais sur un sujet théorique comme ça je n'aurais pas pensé non plus que je puisse faire erreur Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Synesthésie   Mar 1 Avr 2008 - 13:00

DavidLeMarrec a écrit:
Non, on voit bien, en fait, combien il pense à des oeuvres précises. Je suis souvent d'accord avec ses propositions, d'ailleurs (pour moitié à peu près).

En effet, fatalement, je me réfère sans l'avouer à des oeuvres, dont je peux d'ailleurs vous dresser la liste, si ça vous amuse. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Les couleurs en musique   Mer 7 Avr 2010 - 15:16

J'ouvre donc ce fil où nous pourrons parler de la couleur en musique.

J'ai noté quelques petites choses sur ces questions, que je vous retranscris ici. Je pense qu'il y a plusieurs deux points objectifs du point de vue de la couleur: le registre et l'harmonie.

Le registre:
L'extrême grave est sombre, l'extrême aigu est clair. Ainsi, les couleurs s'assombrissent où s'éclaircissent suivant le registre musical qui est utilisé.

L'harmonie:
Une note seule est blanche et pure, un accord de 12 sons est sombre et noir, ce qui correspondrait à l'expérience.
Mais théoriquement, on pourrait dire l'inverse: une seule note est l'absence d'harmonie, donc l'absence de couleur: noir. Et un accord de 12 notes contient toutes les couleurs, donc blanc.

Pour ce qui est des couleurs à proprement parler, cela est extrêmement subjectif, et renvoie aussi à la symbolique des couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Synesthésie   Mer 7 Avr 2010 - 15:18

On avait fait un essai (quelqu'un le retrouve ?) avec des extraits en essayant de les caractériser visuelle (des voix : formes, couleurs). Avec des convergences étonnantes (jaune ou violacé pour tout ce qui était acide ou strident par exemple) et aussi des divergences considérables, selon les connotations qu'on rattachait à telle ou telle couleur.

Un truc vraiment enrichissant que le format forum permettait de mettre en oeuvre.

Ce doit être dans la catégorie "divers".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Synesthésie   Mer 7 Avr 2010 - 15:37

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Synesthésie   Sam 3 Mar 2012 - 13:15

A titre documentaire...


Selon Kandinsky,
    Le jaune est la couleur typiquement chaude, le bleu la couleur typiquement froide. Ces deux couleurs manifestent le mouvement horizontal, le jaune avançant vers l'extérieur (mouvement excentrique), tandis que le bleu s'éloigne du spectateur (mouvement concentrique). L'éclaircissement du jaune par du blanc en intensifie l'effet, de même que l'effet du bleu est intensifié par une adjonction de noir.

    A côté de ces effets physiques, les couleurs possèdent également des qualités spirituelles : ainsi le jaune est-il une couleur qui s'impose de façon inquiétante et possède une tonalité aiguë. C'est la couleur typiquement terrestre, tandis que le bleu est la couleur typiquement céleste. Le bleu appelle l'homme vers l'infini, éveille en lui la nostalgie d'un monde pur et supra-sensoriel. D'un point de vue musical, le timbre du bleu est comparable à celui de la profondeur de l'orgue.

    Le vert, mélange de bleu et de jaune, résorbe en lui les extrêmes de ces deux couleurs. C'est une couleur totalement paisible et passive ayant un effet bénéfique sur les hommes fatigués, mais qui peut devenir ennuyeuse au bout d'un certain temps. "C'est pourquoi le vert absolu occupe dans le royaume des couleurs la place que la bourgeoisie occupe dans le royaume des hommes : un élément immobile, satisfait de lui-même, limité dans toutes les directions. Le vert est comme une vache grasse, en bonne santé, allongée immobile et qui, incapable de faire autre chose que de ruminer, considère le monde d'un oeil stupide et borné."

    Kandinsky décrit le gris comme proche de l'immobilité du vert, mais il s'agit selon lui d'une immobilité désolée dans la mesure où cette couleur repose siur le mélange des deux couleurs non sonores que sont le noir et le blanc.

    Le rouge est caractérisé comme une couleur extrêmement vivante, agitée et puissante avec une grande profusion de possibilités inhérentes, un grand nombre et une grande diversité d'effets psychiqiues et symboliques. Sur le plan musical, le rouge clair appelle le son des fanfares, le rouge vermillon sonne comme un tuba, le rouge alizarine résonne comme les notes aiguës du violon.

    (...)

    Kandinsky renvoie à un aspect important : dans une époque déchirée et régie par la contradiction, un agencement harmonieux des couleurs n'est plus approprié. Ainsi, les oeuvres de Mozart sont une pause bienvenue dans le tourbillon de notre vie intérieure, mais elles sont en fait des accords venus d'une autre époque, d'une époque qui nous est aujourd'hui étrangère. L'époque contemporaine exige autre chose : "Des oppositions et des contradictions - voilà notre harmonie."

    (...)

    Ainsi la combinaison de bleu et de rouge, couleurs jusqu'alors considérées comme non harmonieuses, est-elle une des plus fortes harmonies. Celle-ci repose en effet sur le principe de l'opposition, qui fut de tout temps le plus grand principe de l'art.

    (Ulrike Becks-Malorny)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Synesthésie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Synesthésie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Synesthésie
» Alexandre Scriabine (1872-1915)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: