Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grieg - Peer Gynt

Aller en bas 
AuteurMessage
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8187
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Grieg - Peer Gynt   Dim 9 Déc 2007 - 18:51

J'ai (re)emprunté à la médiathèque, ce CD que j'ai bien écouté cette fois:

Ce n'est pas la version intégrale (elle fait 74mn), mais je l'ai trouvée vraiment très bonne, aussi bien au niveau de l'orchestre que du chant. J'ai vraiment beaucoup apprécié. Smile

EDIT: Il s'agit ici de la version Blomstedt


Dernière édition par Rubato le Dim 21 Aoû 2011 - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papageno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2164
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Mar 26 Fév 2008 - 18:45

Je viens d'écouter la version Jarvi de Peer Gynt en extraits ( 1 cd de 60 minutes) , cd de Virgin Classics , tres bonne version beaucoup mieuxque chez DG. La version de San Francisco ci dessus est bien aussi Smile

EDIT , celle de DG , c'est celle de son pere ...quelle famille !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Mar 24 Juin 2008 - 1:04



Salonen dans Peer Gynt avec Barbara la dedans c'est valable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Mar 24 Juin 2008 - 1:29

Je ne sais pas, mais pourquoi ne pas prendre directement une version intégrale?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9416
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Mar 24 Juin 2008 - 2:48

Xavier a écrit:
Je ne sais pas, mais pourquoi ne pas prendre directement une version intégrale?
Parce qu'il y a les dialogues en norvégien et que certains ne supportent pas le norvégien… siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Mar 24 Juin 2008 - 10:21

Bah j'ai dejà Jarvi pere en fait, là c'etait pour les plages orchestrales surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Sam 2 Aoû 2008 - 1:27

elle est comment la version avec Lambert Wilson en recitant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tantris
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Sam 2 Aoû 2008 - 1:42

Bertrand67 a écrit:
elle est comment la version avec Lambert Wilson en recitant ?

Très bien! C'est la seule que j'ai en même temps mais je la conseille quand même... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Sam 2 Aoû 2008 - 9:49

la pochette fait peur quand même!
Revenir en haut Aller en bas
Papageno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2164
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Sam 2 Aoû 2008 - 15:02

Oui mais ca vaut le coup franchement.
2cd pour le version intégrale avec dialogues en français et un cd "bonus" pour les morceaux musicaux seulement.
C'est bien interprété, c'est Lambert Wilson qui fait le récitant en fait.

Mais si c'est juste pour la musique , je te conseille Paavo Jarvi (le fils).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Sam 2 Aoû 2008 - 21:15

j'ai commandé ca (la version aeon) ! on verra hein Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Lun 23 Mar 2009 - 17:33



Réécouté l'enregistrement des deux suites par Karajan et le Berliner (1983), couplées au disque avec la suite "Holberg" et du Sibélius (mais ça j'ai pas réécouté, j'aime pas Sibélius hehe). Version superbe.

En revanche j'aimerais bien essayer un de ces jours l'intégrale, mais j'ai l'impression que c'est un peu le bazar dans la discographie entre les différentes versions - suites, intégrales sans texte, avec texte, chantées, etc. - non? Neeme Jarvi c'est avec les dialogues de la pièce d'Ibsen en v.o. c'est ça? Et le disque où Lambert Wilson joue les "récitants", c'est le texte traduit en français, ou c'est un texte réécrit comme il me semble l'avoir lu quelque part? C'est un peu dur de s'y retrouver...

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Lun 23 Mar 2009 - 21:59

Bon, on va pas perdre de temps, tu prends Ruud, c'est avec le plus bel orchestre sur instruments modernes du monde, c'est déclamé en bokmål, il y a tout (pas toute la pièce, je te rassure), la prise de son est démentielle.

Plutôt que d'aller écouter des machins rapiécés. tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Lun 23 Mar 2009 - 22:15

DavidLeMarrec a écrit:
Plutôt que d'aller écouter des machins rapiécés. tutut
Le machin rapiécé est extrait des tiroirs de ma maman karajanolâtre. J'en retire ce que je peux. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovyk
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 54
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Ven 27 Mar 2009 - 18:29

Je trouve Beecham très bien dans cette oeuvre:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vonhirsch
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Ven 20 Nov 2009 - 10:59

Citation :
C'est un peu dur de s'y retrouver...

Je le pense aussi...

Citation :
Bon, on va pas perdre de temps, tu prends Ruud, c'est avec le plus bel orchestre sur instruments modernes du monde, c'est déclamé en bokmål, il y a tout (pas toute la pièce, je te rassure), la prise de son est démentielle.

Cette version est-elle intégrale ?

Merci et bonne journée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vonhirsch
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Ven 20 Nov 2009 - 11:16

Bon, j'ai rien dit... J'ai trouvé cette version sur le web et j'ai donc ma réponse.

Bonne journée à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Ven 20 Nov 2009 - 16:24

Ah, tiens, puisque ce fil remonte à la surface, ça me fait penser que depuis, j'ai oublié d'y préciser que j'ai écouté la version dirigée par Neeme Järvi, avec notamment Barbara Bonney, et que c'est superbe.



Si certains s'en souviennent, c'est de cet enregistrement que j'avais extrait un passage de la Chanson de Solveig que j'avais mis dans le BT sur les œuvres musicales inspirées par les œuvres littéraires: j'avais eu de très bons retours sur cette version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pio2001
Néophyte


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Lun 13 Sep 2010 - 2:27

Bonjour,
Je possède trois "versions de concert" de Peer Gynt :

Neeme Järvi, en un seul CD (extraits tirés du double CD qui contient la version de concert complète).
Guillaume Tourniaire, avec Lambert Wilson
Ole Kristian Ruud (SACD multicanal hybride, mais écouté en stéréo uniquement)

Pour préciser les choses à propos de Peer Gynt, il n'y a pas véritablement de "version intégrale" à ce jour. A l'origine, il s'agit d'un poème dramatique de Henrik Ibsen. Simplement destiné à être lu. Ibsen en a fait une adaptation pour la scène, pour laquelle Grieg a composé la musique et les chants. Cette version a été remaniée sans cesse par Grieg au gré des représentations. Puis deux suites pour orchestre qui reprennent les principaux thèmes ont été créées.

Aujourd'hui, ce qu'on considère comme la verison définitive de la musique originale de Peer Gynt, en dehors des deux suites pour orchestre, est la partition reconstituée par Finne Benestad en 1988, qui est reparti de la partition originale de 1876, en ne retenant que les adaptations pour les différents orchestres, qui avaient permis à Grieg de ne plus être limité par l'orchestre original, mais sans tenir compte des changements musicaux, coupures et ajouts, que Grieg fit ultérieurement. C'est du moins ainsi qu'il interprète le souhait que Grieg émit à ce sujet dans une lettre en 1902.

Avec le texte complet de la pièce, l'ensemble dure plus de cinq heures. Les "versions de concert" que l'on trouve en disque comportent, sauf mention contraire, la totalité de la musique, mais avec de sévères coupes dans les textes parlés qui s'intercalent entre les pièces musicales.

Pour en revenir aux trois versions que je possède, voici mon avis :

La version de Guillaume Tourniaire avec Lambert Wilson dans le rôle parlé de Peer Gynt (et Eörs Kisfaludy comme récitant) est vraiment à part, car elle est parlée en Français, et chantée en Norvégien, alors que les deux autres sont parlées et chantées en norvégien.
De plus, le texte a été adapté pour se suffire à lui-même. D'une part, le récitant résume les passages qui ont été omis, et présente chaque scène. D'autre part, les passages en français ont été remaniés pour que l'on ne manque aucun élément essentiel de l'intrigue si l'on ne parle pas Norvégien. Exemples :
Récitant, juste avant la Chanson de Solveig : "En ce même jour d'été, loin au nord, une femme d'âge mûr, blonde, belle, file la laine devant sa cabane. C'est Solveig, qui chante l'attente et l'espoir des retrouvailles. Par delà l'hiver, par delà le printemps. Dans une année ou... dans plusieurs..."

Extrait de "scène nocturne" (chant et récitation alternés) :

Traduction de l'original :

Gouttes de rosée (chorale) :
Nous sommes des larmes
qui n'ont jamais coulé.
L'éclat de glace qui blesse,
nous pouvions le faire fondre.
Mais à présent sa pointe
est dans ta poitrine velue.
La blessure est refermée,
et notre pouvoir est éteint.

Peer Gynt (récitation) :
Merci bien, dans les Rondanes, j'ai pleuré : on m'avait fessé.

Adaptation d'Alain Perroux pour la version de Guillaume Tourniaire :

Chants (en Norvégien dans le texte) :
Vi er Tarer
der ej blev faeldte.
isbrodd, som sarer,
Kunde vi smelte.
Nu sidder Brodden
i Bringen lodden
Saret er lukket :
vor Magt er slukket.

Peer Gynt (en Français dans le texte) :
Gouttes de rosée, vous vous prétendez pleurs que je n'ai pas versés ! Merci bien ! Dans les Rondanes, j'ai pleuré : on m'avait fessé !

Par conséquent, cette version peut être écoutée par nos oreilles francophones sans avoir recours au livret, tout en profitant pleinement de l'oeuvre - musique et drame. On peut par la suite la réécouter avec le livret pour découvrir la traduction des textes chantés en Norvégien.

Musicalement, les trois versions sont bonnes, et chacune se distingue sur certaines pièces, bien que personnellement, j'aime moins la Neeme Järvi que les deux autres.

Chez Neeme Järvi, l'enregistrement est le plus dynamique, c'est-à-dire présente la plus grande amplitude entre les pianos et les forte. De sorte que les pièces "Le palais du roi de la montagne" et "Peer Gynt pourchassé par les Trolls" sont très impressionnantes.

Je trouve toutefois que le meilleur "Palais du roi de la montagne" est celui de Ruud. Egalement très dynamique, la mélodie est plus claire dans le fortissimo final, et c'est le seul où les voix des trolls ne sont pas ridicules.
Mais je trouve que "Peer Gynt pourchassé par les Trolls" reste plus violent (c'est une qualité) chez Neeme Järvi.

Pour la mort d'Ase, palme d'or à Guillaume Tourniaire, Lambert Wilson (Peer Gynt) et Viviana Aliberti (Ase). C'est à vous fendre le coeur !

Plus généralement, je trouve Lambert Wilson (Peer Gynt) et Eörs Kisfaludy (Narrateur + le Grand Courbe + le Fondeur de boutons + ...) bien meilleurs comédiens que les norvégiens des deux autres disques, à l'intonation de leur voix (car je ne parle pas un mot de Norvégien).

C'est aussi chez Guillaume Tourniaire que je préfère Le Matin. Ruud le joue nettement plus vite. Je trouve cela précipité, manquant de subtilité.

La Chanson de Solveig de Ruud est en revanche exceptionnelle. Avec un orchestre vraiment expressif, et la voix profonde de Marita Solberg. Les deux autres sont très classiques.
La scène nocture est également très expressive chez Ruud, avec l'orgue bien présent qui accompagne la chorale dans une ambiance mystérieuse et un lent crescendo.
C'est malheureusement un défaut de l'enregistrement avec Guillaume Tourniaire, la dynamique est nettement compressée, et les crescendi, de même que les accent musicaux isolés, sont réduits à peau de chagrin. Rien ne "claque".

J'aime aussi la sérénade de Peer Gynt chez Ruud, avec Hakan Hagegard très expressif, et de nets contrastes de tempo dans les mouvements.

Je trouve les autres pièces musicales aussi bonnes chez les uns que chez les autres.

En conclusion, de ces trois versions, je place en numéro un celle de Guillaume Tourniaire, qui nous fait vraiment rentrer dans l'histoire en brisant les limites de l'enregistrement audio suivi péniblement sur livret, avec d'excellents comédiens qui plus est.
En second celle de Ruud, pour certaines pièces musicales splendides (Le Palais du roi de la montagne, la Chanson de Solveig... mais pas le Matin).
En troisième celle de Neeme Järvi. Plus classique, avec néanmoins un enregistrement très dynamique, et aucune faiblesse particulière.


Dernière édition par Pio2001 le Lun 13 Sep 2010 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19682
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Lun 13 Sep 2010 - 9:20

cheers

Merci! Je connaissais pas toute cette histoire autour de Peer Gynt et sa naissance...

Je reste fidèle aussi à la version de Tourniaire... Pouvoir ainsi suivre le drame, c'est passionnant!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
talentus
Néophyte


Nombre de messages : 9
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Dim 19 Oct 2014 - 11:16

Je suis un inconditionnel de la version de Ruud avec Bergen. Les couleurs de l'orchestre sont fabuleuses et il se dégage de cette version une énergie et une fraîcheur que je n'ai jamais retrouvées ailleurs.

Le coffret Grieg par Ruud / Bergen est d'ailleurs excellent et mérite une place de choix dans toute discographie de ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Dim 19 Oct 2014 - 11:43

C'est vrai ! Instrumentalement, les Grieg de Ruud sont assez imbattables, Peer Gynt comme le reste.

Mais pour le francophone, Tourniaire vaut plus que le détour, on a de beaux choix dans le texte, bien dits, ça donne une tout autre ampleur à l'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
tartatane
Mélomane averti


Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 15/10/2015

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Jeu 6 Oct 2016 - 11:15

Bonjour,

Pour ma part, je suis un peu perdu entre les différentes versions, un coup d'éclairage serait le bienvenu...

Si j'ai bien compris on trouve, par ordre de contenu décroissant:
- des versions complètes (textes, musiques)
- des versions musique de scène complète (tous les passages musicaux, avec parfois des dialogues intercalés ?)
- des versions musique de scène courte (les passages musicaux les plus longs et remarquables)
- le suites, qui sont des reprises de certains des précédents et fortement condamnées par certains puristes

Vous confirmez cela ?

Par ailleurs, je me suis demandé quelles étaient les différences entre les suites et les mêmes morceaux dans la musique de scène. A part le fait que certains morceaux sont chantés dans la musique de scène (chanson de Solveig, le roi de la montagne), je ne vois aucune autre différence qui me saute aux yeux. Vous en savez plus là-dessus ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tartatane
Mélomane averti


Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 15/10/2015

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Jeu 6 Oct 2016 - 11:17

Par ailleurs, j'ai cru comprendre que la version originale est chantée en Norvégien, c'est bien ça ?

Parce que je suis tombé sur une version musique de scène de Marriner chantée en....allemand. Bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19682
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Jeu 6 Oct 2016 - 11:40

Oui, globalement tu as bon...

Pour le chant en allemand, c'est sûrement un reste de la pratique qui consistait pendant longtemps à enregistrer dans la langue du pays où devait être commercialisé le disque en premier (Pathé faisait des enregistrements en doublon : français et allemand pour certaines choses...).

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Jeu 6 Oct 2016 - 13:37

Octavian a écrit:
Ah, tiens, puisque ce fil remonte à la surface, ça me fait penser que depuis, j'ai oublié d'y préciser que j'ai écouté la version dirigée par Neeme Järvi, avec notamment Barbara Bonney, et que c'est superbe.



Si certains s'en souviennent, c'est de cet enregistrement que j'avais extrait un passage de la Chanson de Solveig que j'avais mis dans le BT sur les œuvres musicales inspirées par les œuvres littéraires: j'avais eu de très bons retours sur cette version.

Je ne connais pas Ruud, mais parmi les versions "quasi intégrales" que j'ai pu entendre (Dreier chez Unicorn, Paavo Järvi, Blomstedt), j'ai trouvé que cette version DG de Neeme Järvi avait un net supplément d'âme : la seule à chercher donner un côté "légendaire" à Peer Gynt, comme une saga racontée de père en fils, et à créer un climat épique, entre poésie et rudesse, qui est bien celui de cette œuvre.

La version de Per Dreier, parue chez Unicorn, a longtemps été la grande concurrente de Järvi père (on vantait aussi le fait qu'elle était encore plus "intégrale", comme la lessive qui lave plus blanc que blanc), mais je ne lui ai franchement rien trouvé : prise de son étouffée, direction plan plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Jeu 6 Oct 2016 - 13:52

Octavian a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Plutôt que d'aller écouter des machins rapiécés. tutut
Le machin rapiécé est extrait des tiroirs de ma maman karajanolâtre. J'en retire ce que je peux. Mr. Green

On a dit pas mal de mal des versions Karajan des suites de Peer Gynt, disant qu'elles étaient trop uniformes, trop germaniques etc. Mais après les avoir réécoutées récemment (et après avoir longtemps cherché ailleurs et connu pas mal de déceptions, ainsi que Peer Gynt qui parcourt le monde à la recherche de nanas plus belles que Solveig Laughing ) je les ai trouvées franchement très bonnes ! La première version (de 1971) est franchement romantique, plus directement expressive, même si la Chanson de Solveig est vraiment trop sirupeuse (comme sa version de la Valse triste de Sibelius de 1965). La deuxième version, numérique du début des années 80 est plus pastel, distanciée, ce qui peut aussi se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1045
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Jeu 6 Oct 2016 - 22:49

Walther a écrit:
Octavian a écrit:
Ah, tiens, puisque ce fil remonte à la surface, ça me fait penser que depuis, j'ai oublié d'y préciser que j'ai écouté la version dirigée par Neeme Järvi, avec notamment Barbara Bonney, et que c'est superbe.

Si certains s'en souviennent, c'est de cet enregistrement que j'avais extrait un passage de la Chanson de Solveig que j'avais mis dans le BT sur les œuvres musicales inspirées par les œuvres littéraires: j'avais eu de très bons retours sur cette version.

Parmi les versions "quasi intégrales" que j'ai pu entendre (Dreier chez Unicorn, Paavo Järvi, Blomstedt), j'ai trouvé que cette version DG de Neeme Järvi avait un net supplément d'âme : la seule à chercher donner un côté "légendaire" à Peer Gynt, comme une saga racontée de père en fils, et à créer un climat épique, entre poésie et rudesse, qui est bien celui de cette œuvre.

La version de Per Dreier, parue chez Unicorn, a longtemps été la grande concurrente de Järvi père (on vantait aussi le fait qu'elle était encore plus "intégrale", comme la lessive qui lave plus blanc que blanc), mais je ne lui ai franchement rien trouvé : prise de son étouffée, direction plan plan.

Pour ne parler que des vraies intégrales (Blomstedt et P.Järvi il manque quand même plusieurs scènes) :
En fait de concurrente la version Dreier est sortie bien avant celle de Neeme Järvi. Elle avait donc pour principal intérêt d'être la première intégrale exhaustive. Je ne l'ai pas ré-entendue depuis la nuit des temps. Je ne nie pas que la version de Neeme Järvi soit d'un autre standing, mais elle m'avait déçu sur certains points : certaines voix secondaires peu agréables (les filles des pâturages), et - revers de la médaille de cette vraie intégrale - certaines interruptions théâtrales qui m'avaient gêné.
En intégrale complète je préfère la version de l'orchestre de la Suisse Romande dirigée par Tourniaire qui fonctionne très bien sur le plan dramatique. On peut trouver plus luxueux musicalement mais il y a une vraie cohérence théâtrale qui évite le patchwork de numéros collés en studio.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Frédérique R
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Bobigny
Date d'inscription : 10/05/2018

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Mar 14 Aoû 2018 - 18:05

Je ne sais pas si vous l'avez écouté, mais un nouvel enregistrement de Peer Gynt par l'orchestre et les choeurs de Bergen et Edward Gardner est paru il y a quelques mois. Je l'ai trouvé vraiment très beau, et cela m'a donné envie de reécouter l'oeuvre que je connaissais surtout par l'enregistrement de Karajan déjà mentionné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Mar 14 Aoû 2018 - 22:27

Tiens, j'ai justement vérifié ce qu'on trouvait ce matin… le disque n'est pas encore chez mes fournisseurs, je n'ai que des volumes plus anciens avec Birmingham et le BBCSO (et je crois avoir déjà écouté tous ceux qui m'intéressaient).

Pour prolonger, comme c'est d'ailleurs dit dans cette page, n'hésite pas à tenter Ruud avec Bergen (ces couleurs, captées par BIS, c'est quelque chose… et il y a le texte original en bokmål !), ou pour l'inclusion dans la dramaturgie, Tourniaire qui n'est pas le meilleur musicalement, mais clairement celui où les situations sont les mieux enchâssées avec le texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Frédérique R
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Bobigny
Date d'inscription : 10/05/2018

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Mar 14 Aoû 2018 - 23:04

Je l'ai écouté sur Qobuz, mais il est très possible qu'il ne soit pas encore sorti en France.
J'ai lu tous les messages, et je compte écouter les enregistrements de Ruud et Tourniaire très prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   Ven 7 Déc 2018 - 1:47

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Catégorie orchestrale -rang 080°/250




Andrew Davis (1944-)


Edvard Grieg (1843-1907) :

Peer Gynt, Suites n°1 Op. 46 & n°2 Op. 55

= Andrew Davis, Philharmonia Orchestra

(CBS, avril 1976)

Smile Cela surprendra-t-il si je place dans le premier tiers de ma hiérarchie ces célèbres extraits soutirés de la musique de scène pour la pièce d'Ibsen ?
En général, je raffole de ces suites de ballet, d'opéra où se condense le génie mélodique et d'instrumentation des compositeurs, surtout ici dans ces vignettes pleines
de charme, de folklore septentrional et de couleurs exotiques (l'Afrique vue par un Norvégien) qui comporte plusieurs tubes chéris par le grand public.
Des pages que je connais depuis l'enfance, découvertes en vinyle avec Raymond Leppard et l'English Chamber Orchestra (Philips), -réédité en sacd chez Pentatone.
Depuis, j'ai entendu quasiment tous les enregistrements de Peer Gynt, que ce soient les anthologies (plus ou moins vastes, voire quasi exhaustives)
ou les deux Suites, auxquelles je me suis cantonné pour choisir ma version consacrée par les Mélomaniac d'Or (car la partition intégrale
avec chœur et chanteurs n'aurait pas vraiment sa place dans ce palmarès strictement orchestral).
Il arrive aussi que les disques enrichissent les deux suites conventionnelles par quelques numéros adventices.
Cette musique si légitimement populaire a toujours joui de la faveur des micros, depuis l'ère des 78 tours.
Autant dire que le choix est vaste, d'autant que plusieurs grands maestros s'y sont aventurés, comme Karajan (pour Decca, DG).

.
Après avoir considéré cette foultitude, mon dévolu s'est porté vers une interprétation qui m'avait fait forte impression, réitérée à chaque écoute.
Une valeur sûre, par un jeune chef alors méconnu (et pas encore barbu à l'époque), mais dont ce Grieg dame le pion aux stars de la baguette.
Même en comparant chacune des huit scènes au meilleur de la discographie, Andrew Davis s'inscrit au sommet.
Les épisodes élégiaques : peignée dans un soyeux dégradé, la dignité de la Mort d' Åase. Et absolument superbe, la Plainte d'Ingrid dont le doloroso
gonfle d'émotion sans alanguissement. La voix suave d'Elizabeth Söderström sait comment nous attendrir dans la Berceuse et la Chanson de Solveig.
Dans ces moments-là, la somptuosité des cordes londoniennes courtise immanquablement l'oreille. Aussi dans les tentatrices séductions de la Danse d'Anitra.
Le charisme du chef anglais s'affirme dès l'aube d'Au matin, ensoleillé par un flûtiste volubile mais fermement cadré en dialogue avec un savoureux hautbois,
puis se confirme dans les rauques convulsions de l'antre du Roi des montagnes (entendre aussi la férocité de Dorati avec le Wiener Symphoniker, 1958 !)
La Danse arabe nous est servie avec vigueur, pétulance (là j'adore toujours le geste élégant et précis de Leppard).
Et le Retour du héros, fouetté par les embruns, chahuté par la houle nordique, expose un Philharmonia en grande forme, qui nous en met plein la vue,
même si là j'aime aussi la puissance intériorisée d'un Barbirolli à Manchester (Emi).
En tout cas Davis a réuni tous les ingrédients, des plus délicats aux plus épicés, pour marquer un grand coup.
Sa flagrante interprétation, mélodramatique et spectaculaire, avait mis les ingénieurs de son côté, qui lui ont offert une splendide prise de son.
La photo de couverture est un peu fade, morose (au moins on ne me suspectera pas de privilégier de jolies pochettes) ? A l'inverse de ce qu'on entend ici.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grieg - Peer Gynt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grieg - Peer Gynt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edvard Grieg - Peer Gynt Suites
» Grieg - Peer Gynt
» Petite question sur Peer Gynt de Grieg
» Edvard Grieg (1843-1907)
» les opéras dont les livrets sont tirés par les cheveux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: