Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lully ATYS

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 7 Juil 2011 - 7:27

Froberger a écrit:

Puis sinon, pour tous tes arguments d'indigence, de superficialité, je trouve quand même que t'es un peu fort de café : t'es quand même le type qui a adoré Akhmatova, et qui a cherché à y emmener ses amis et connaissances pour leur faire découvrir la musique contemporaine. Si pour toi Akhmatova ne demande pas un certain effort (voire un effort certain) mental d'abstraction pour être digéré, alors je pense qu'on parle deux langues différentes. J'ai eu l'occasion d'inviter beaucoup de non-spécialistes à Atys, de proches qui ne vont pas à l'opéra, et tous sont sortis complètement enchantés. Si j'avais envie d'être mesquin, je dirais que mes convives ont passé un meilleur moment avec Atys, que les tiennes avec Akhmatova.

Et bien certainement alors, je n'ai nul eu besoin de disserter avec moi même pour apprécier sur l'instant Akhmatova qui est d'une poétique tout à fait en phase. Et mes amis ont appréciés, merci pour eux zen

(dsl, pas le temps de développer, je suis débordé.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 7 Juil 2011 - 7:31

Froberger a écrit:

Siegmund a écrit:
Et non, Atys n'a rien de simpliste ; c'est au contraire très riches d'indices et de subtilités, mais complétement déconnecté de tout intérêts d'aujourd'hui extérieurs à l’œuvre
Tant à la musique, le langage n'est pas le même, ce qui ne veux pas dire que ses possibilités ne soient pas employées avec richesse, plus que dans des choses aux structures plus complexes mais plus vides.
Puis sinon, voilà le type parfait de paragraphe très vague de sens (mais comme tes deux messages sur Atys). Ça veut dire quoi ? Est-ce que tu as autre chose de pertinent à dire sur Atys, à part que tu n'y retournerais pas ?

Que Atys est une oeuvre d'un haut niveau de raffinement et d'une richesse certaine sur plusieurs plans. Ce qui ne sauve pas (et je ne lui reproche même pas vu son âge) l'ensemble de n'avoir qu'un intérêt essentiellement (et pas totalement hein, il faut bien me lire) muséal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 7 Juil 2011 - 7:48

Froberger a écrit:

OK, la musique demande un effort pour l'apprécier — mais n'est-ce pas le cas de la plupart des pans de la musique classique ? N'est-ce pas justement ce qui fait la richesse, et ce que beaucoup d'entres nous aimons avec cette musique ? Je ne comprends : es-tu en train de dire qu'il faudrait se tourner vers du prêt-à-écouter, sorte de masturbation intellectuelle, en lieu de musique qui demande de faire un peu attention ?

Oui bien sûr, mais il y a je pense différence entre un effort bien légitime ; et des nécessités d'abstractions faisant que comprendre et s'immerger dans le contexte de son époque en devient l'élément essentiel. C'est une œuvre qui ne communique plus avec le monde d'aujourd'hui, pour cela que j’emploie le mot "autiste", je l'admet provoquant mais pas du tout employé méchamment comme le suggérai ma première note de mise en garde "pardonnez ma franchise".
Et par "superficiel" dans le fond, j'attaque là le fait que toute l’œuvre tourne en fait sur des concepts (l'amour dieu, l'arrière monde des dieux, les prémices de l'émergence du concept de la raison, un soupçon d'amour romantique naissant et déjà bien absolu ... ) et des sensibilités musicales associées qui n'ont aujourd'hui plus tellement de résonances. Du moins, pas dans mon monde ! Alors j'assimile une passion pour Atys en la recréation virtuel de tout cette univers, telle une sorte de ferme sentimentale ; celui-ci avait réellement existé et brillament exploité en son temps, ce qui n'arrivera plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 7 Juil 2011 - 16:18

Siegmund a écrit:
je n'ai nul eu besoin de disserter avec moi même pour apprécier sur l'instant Akhmatova qui est d'une poétique tout à fait en phase.
Oui, les concepts de cette œuvre-là, eux, résonnaient en chacun de nous. (D'ailleurs pourrais-tu me les expliciter qu'on rigole un peu ?)
Siegmund a écrit:
des concepts (l'amour dieu, l'arrière monde des dieux, les prémices de l'émergence du concept de la raison, un soupçon d'amour romantique naissant et déjà bien absolu ... )
Une lecture, pour le coup, superficielle de l'œuvre.
Siegmund a écrit:
et des sensibilités musicales associées qui n'ont aujourd'hui plus tellement de résonances.
Qui n'ont pas de résonance en toi.
Siegmund a écrit:
Du moins, pas dans mon monde ! Alors j'assimile une passion pour Atys en la recréation virtuel de tout cette univers, telle une sorte de ferme sentimentale ; celui-ci avait réellement existé et brillament exploité en son temps, ce qui n'arrivera plus jamais.
Très bien, donc on en arrive à ce que je disais avant : tu n'as pas vraiment aimé Atys, et c'est ton droit. Par contre ta perception de l'œuvre et de la musique baroque est complètement à côté de la plaque — je le dis en toute amitié.

Ce que toi tu vois comme une musique de musée, moi (et d'autres) c'est la musique de ma vie, qui me passionnait dès ma plus jeune enfance — et à l'époque je peux te garantir que je ne plongeais pas dans des considérations intellectuelles stridentes sur la valeur ou l'abstraction de l'œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 7 Juil 2011 - 17:11

En suivant le même raisonnement il ne faudrait plus jouer les pièces de Racine ou Corneille...
C'est un peu court je trouve. Les thèmes qu'elles abordent sont largement intemporels (amour, haine, jalousie, devoir, etc.) et peuvent encore résonner en chacun de nous (c'est d'ailleurs ce qu'écrivait atom un peu plus haut).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 7 Juil 2011 - 17:28

WoO a écrit:
En suivant le même raisonnement il ne faudrait plus jouer les pièces de Racine ou Corneille...
C'est un peu court je trouve. Les thèmes qu'elles abordent sont largement intemporels (amour, haine, jalousie, devoir, etc.) et peuvent encore résonner en chacun de nous (c'est d'ailleurs ce qu'écrivait atom un peu plus haut).

Et ne parlons même pas d'Eschyle et Sophocle. « Franchement, ces histoires d'inceste et de meurtre avec des dieux qui jugent, ça n'a aucune résonance contemporaine. »
Ça me rappelle je ne sais plus quel homme politique qui voulait supprimer Madame de La Fayette des programmes scolaires.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 7 Juil 2011 - 17:59

Froberger a écrit:
Siegmund a écrit:
je n'ai nul eu besoin de disserter avec moi même pour apprécier sur l'instant Akhmatova qui est d'une poétique tout à fait en phase.
Oui, les concepts de cette œuvre-là, eux, résonnaient en chacun de nous. (D'ailleurs pourrais-tu me les expliciter qu'on rigole un peu ?)

Que nous divergeons sur l'approche d'Atys (car nous ne parlons pas tellement du contenu mais de sa catégorisation) n'oblige pas à dénigrer de façon binaire une œuvre aujourd'hui par pur réaction.
Il ne me semble pas avoir dis qu'Atys était une coquille vide (j'ai dis le contraire) ; ni qu'il était sans intérêts ; ni qu'on ne pouvait l'apprécier. Ce que tu estimes bien plus gratuitement que moi (indépendamment que j'ai raison ou tort) à propos d'Akhmatova.


Pour en revenir à Atys, je voudrai alors, ce qui sera plus constructif, que tu m'explique en quoi j'ai là tort ; ce qui m'intéresse Wink :

Siegmund a écrit:
j'attaque là le fait que toute l’œuvre tourne en fait sur des concepts (l'amour dieu, l'arrière monde des dieux, les prémices de l'émergence du concept de la raison, un soupçon d'amour romantique naissant et déjà bien absolu ... ) et des sensibilités musicales associées qui n'ont aujourd'hui plus tellement de résonances. Du moins, pas dans mon monde !

Car bien sûr, ma connaissance d'Atys est bien plus limité que la tienne. Toujours est-il que je n'identifie que peu et d'étroits sujets d’intérêts aujourd'hui. Je ne parle là pas plus du texte que des caractères musicaux leurs étant associés.


Dernière édition par Siegmund le Jeu 7 Juil 2011 - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 7 Juil 2011 - 18:36

Siegmund a écrit:
Que nous divergeons sur l'approche d'Atys (car nous ne parlons pas tellement du contenu mais de sa catégorisation) n'oblige pas à dénigrer de façon binaire une œuvre aujourd'hui par pur réaction.
Il ne me semble pas avoir dis qu'Atys était une coquille vide (j'ai dis le contraire) ; ni qu'il était sans intérêts ; ni qu'on ne pouvait l'apprécier. Ce que tu estimes bien plus gratuitement que moi (indépendamment que j'ai raison ou tort) à propos d'Akhmatova.
Je n'estime rien du tout à propos d'Akhmatova : j'y suis allé trois fois (ce n'est pas une blague, j'ai des témoins), en plus d'avoir réécouté depuis plusieurs fois l'enregistrement radio. Et après bien des renversements, j'ai même fini par croisé le compositeur. C'est une œuvre que j'aime. Je te dis simplement que tes jugements à l'emporte-pièce au sujet d'Atys (et que tu as parce que tu n'as pas de contact avec la musique baroque, ni d'affinités pour elle) peuvent être appliqués tels quels (et tout aussi falacieusement) à une œuvre contemporaine, pour peu qu'on apprécie pas la musique contemporaine.

Certes tu ne dis pas qu'Atys est une coquille vide sans intérêt. Tu dis qu'Atys est une coquille creuse, déconnectée de la vraie bonne musique, désuète et qu'on ne peut aimer que par nostalgisme pour l'époque.

Siegmund a écrit:
Pour en revenir à Atys, je veux alors, ce qui sera plus constructif, que tu m'explique en quoi j'ai là tort ; ce qui m'intéresse Wink :
Je ne demande qu'à parler d'Atys spécifiquement en tant qu'œuvre avec toi : mais ton grief n'est pas avec Atys, mais avec la musique baroque, ou la musique baroque française. Vas voir deux, trois opéras baroques, écoute quelques enregistrements célèbres de tragédies lyriques par Christie (travail que j'ai fait à l'époque où je ne comprenais pas la musique contemporaine — jusqu'à ce que j'apprécie), et après on en reparlera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 7 Juil 2011 - 20:07

discobole a écrit:

Ça me rappelle je ne sais plus quel homme politique qui voulait supprimer Madame de La Fayette des programmes scolaires.

Celui-ci aurait les capacités de participer à de tels débats sur un tel sujet, et ce quelque soit sa position ; ce serait une excellente nouvelle !

---

Et puis qui ici a parlé d'interdire ou d'isoler ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Airain
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Ven 8 Juil 2011 - 11:16

Siegmund a écrit:
discobole a écrit:

Ça me rappelle je ne sais plus quel homme politique qui voulait supprimer Madame de La Fayette des programmes scolaires.

Celui-ci aurait les capacités de participer à de tels débats sur un tel sujet, et ce quelque soit sa position ; ce serait une excellente nouvelle !

«Dans la fonction publique, il faut en finir avec la pression des concours et des examens. L'autre jour, je m'amusais, on s'amuse comme on peut, à regarder le programme du concours d'attaché d'administration. Un sadique ou un imbécile, choisissez, avait mis dans le programme d'interroger les concurrents sur La Princesse de Clèves. Je ne sais pas si cela vous est souvent arrivé de demander à la guichetière ce qu'elle pensait de La Princesse de Clèves... Imaginez un peu le spectacle ! En tout cas, je l’ai lu il y a tellement longtemps qu’il y a de fortes chances que j’aie raté l’examen ! »

Vous vous éloignez du sujet, non ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 17:25

Polyeucte a écrit:
LULLY : Atys (Reyne toujours...)
J'ai quand même un peu de mal... c'est très beau, très dépouillé... mais sans la vie et le théâtre que sait donner Christie, quelque soit la version (même en studio, je trouve ça un peu plus vivant Embarassed)
Du coup, à force d'écouter encore et encore Christie, je reste assez extérieur à ce que propose Reyne et ses chanteurs.

Pour être tout à fait honnête à l'heure où l'on avait que le studio de Christie, j'avais été très intéressée par la version Reyne parce-qu'elle offrait un continuo magnifique. Le reste, les voix par exemple (à l'exception de Romain Champion) me convainquaient moins. Mais depuis Christie 2011, j'ai du mal à l'écouter en entier tant ça manque de vie et puis la Cybèle de Dominguez ... silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19306
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 17:29

Bon, alors ça me rassure un peu du coup! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 17:37

Si je dis que je ne l'ai jamais écouté je me fais lyncher ou bien...? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 17:43

Tu préfères quoi :
louis16 pendu ou ? fleurs

Par contre j'aime toujours beaucoup la prestation de Romain Champion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19306
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 18:03

Oui... un peu trop mou je trouve. Là où Crook est assez tranchant et Richter rond, je trouve Champion un peu pleurnichard dans sa voix... Embarassed

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84754
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 18:25

Era a écrit:
Si je dis que je ne l'ai jamais écouté je me fais lyncher ou bien...? Embarassed
Boaf, retourne à ton machin à marteaux, tu vaux pas mieux. Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cleme
Petit agniou
avatar

Nombre de messages : 7229
Age : 24
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 19:07

Era a écrit:
Si je dis que je ne l'ai jamais écouté je me fais lyncher ou bien...? Embarassed

Tu n'es pas le seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 19:14

J'ai plus tendance à préférer la version de Reynes, si ce n'est que le mixage voix/orchestre est malheureux pour ce dernier et a tendance à gâter l'écoute.

J'y trouve un drame bien plus intime, une construction dramatiquement plus pessimiste et finalement plus inéluctable (ce "Allons accourez tous" au bord de la rupture ...).
Certes, dans le Christies 2011 il y a vraiment tous, avec un esprit et un théâtre formidable. Mais même si c'est peut-être moins abouti et moins complet, je trouve les options de Reynes plus en adéquation avec ce que j'attends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84754
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 19:23

Siegmund a écrit:
Mais même si c'est peut-être moins abouti et moins complet, je trouve les options de Reynes plus en adéquation avec ce que j'attends.
Je suis assez d'accord avec ça. J'ai davantage l'impression d'être en prise directe avec l'oeuvre (c'était valable aussi pour les représentations de 87), alors que Christie 2011 est un peu plus sophistiqué, j'entends Christie en plus d'entendre LULLY.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 19:38

Polyeucte a écrit:
Oui... un peu trop mou je trouve. Là où Crook est assez tranchant et Richter rond, je trouve Champion un peu pleurnichard dans sa voix... Embarassed

Ben justement, je trouve que ça apporte un peu de douceur au rôle.

DavidLeMarrec a écrit:
Siegmund a écrit:
Mais même si c'est peut-être moins abouti et moins complet, je trouve les options de Reynes plus en adéquation avec ce que j'attends.
Je suis assez d'accord avec ça. J'ai davantage l'impression d'être en prise directe avec l'oeuvre (c'était valable aussi pour les représentations de 87), alors que Christie 2011 est un peu plus sophistiqué, j'entends Christie en plus d'entendre LULLY.
Ah oui, Reyne, c'est sur c'est quasiment du brut de décoffrage, c'est ce qui est très appréciable. Je trouve au contraire qu'on entends moins Christie que dans la version de 87 hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84754
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 19:43

Oh non, en 87, Christie prend des solutions pleines de vivacité, mais en 2011, il y a énormément de détails d'instrumentation, de trouvailles du continuo, qui enrichissent la partition, la colorent vraiment à sa façon. Pour le meilleur (Béatrice Martin !), mais aussi d'une façon un peu ostentatoire, je trouve - j'entends quelquefois les interprètes crier plus fort que la partition, quelque part.

Cela dit, c'est vraiment pour trouver à redire, parce que Christie 2011 était absolument formidable, hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 19:45

Oui sûrement, mais j'adore tellement ce qu'il y fait en fait Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Mer 7 Sep 2011 - 23:18

Era a écrit:
Si je dis que je ne l'ai jamais écouté je me fais lyncher ou bien...? Embarassed
Si je dis que je l'ai revendu, parce que bon... I don't want that
hehe
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Sam 24 Sep 2011 - 21:58

Son juste DVD,
Ses grands exploits,
Rendent sa mémoire éternelle
Chaque jour, chaque instant
Ajoute encore à son nom éclatant
Une gloire nouvelle !


Le voilàààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààà !




http://www.prestoclassical.co.uk/r/fRA/FRA006

Et c'est le 24 octobre !!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 29 Sep 2011 - 20:03

C'est bizarre, regardez le prix du Blu-Ray sur amazon.com (à comparer avec le prix français qui est de 30€) :

http://www.amazon.com/Lully-Blu-ray-Bernard-Richter-tenor/dp/B005LL4UCC

A noter, l'indication de la durée : 295 minutes. L'oeuvre fait à peine 180 minutes... Y aurait-il une histoire de bonus, d'édition deluxe ? scratch A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19306
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 29 Sep 2011 - 20:06

Guillaume a écrit:
C'est bizarre, regardez le prix du Blu-Ray sur amazon.com (à comparer avec le prix français qui est de 30€) :

http://www.amazon.com/Lully-Blu-ray-Bernard-Richter-tenor/dp/B005LL4UCC

A noter, l'indication de la durée : 295 minutes. L'oeuvre fait à peine 180 minutes... Y aurait-il une histoire de bonus, d'édition deluxe ? scratch A suivre...

Ils nous font un pack 87/2011 peut-être! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 29 Sep 2011 - 22:53

J'avoue que l'idée m'effleurait il y a quelque temps. En tout cas, s'il y a une telle édition plus chère avec plus de bonus, eh bien j'achète.
Je suis prêt à acheter jusqu'à plusieurs centaines d'euros - Atys les vaut bien - une édition avec coffret en bois de pin, la vidéo de 87 incluse, dédicace de d'Oustrac, bonus, extraits de répétitions, version karaoké, livret original, CD avec la bande son, costume de scène de Cybèle inclus, perruque, chapeau d'Atys, billet pour les prochaines représentations etc. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 29 Sep 2011 - 23:10

pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 29 Sep 2011 - 23:12

- Achètes le Blue Ray pour l'image et les conditions optimales.

- Achètes le DVD pour en ripper le son en numérique en qualité légèrement supérieur au CD, et en faire aussi une sauvegarde 100% numérique (lossless video + son) ; pour des résultats portables un peu partout et gravable sur CD (après ré-échantillonnage simple) avec la toute meilleur qualité possible (rien à voir avec tes rips pirates).

- Et s'il te reste des fonds, je veux bien que tu me subventionnes le DVD du Siddharta de Mantovani que je lorgne depuis longtemps (mais que je trouve très chers !). Avec toute ma gratitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84754
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 29 Sep 2011 - 23:26

N'empêche, le karaoké d'Atys, ça se vendrait ! Very Happy

Le costume de Cybèle, peut-être un peu moins... et puis les aiguilles de pin, c'est salissant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84754
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 29 Sep 2011 - 23:28

Citation :
une édition avec coffret en bois de pin,
Je m'étonne que Siegmund n'ait pas parlé de bois de sapin pour de la musique morte... il doit être sous surveillance en ce moment. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Jeu 29 Sep 2011 - 23:30

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
une édition avec coffret en bois de pin,
Je m'étonne que Siegmund n'ait pas parlé de bois de sapin pour de la musique morte... il doit être sous surveillance en ce moment. hehe

M'en parle pas, l'on veut me faire écouter Armide. Mais je résiste en bossant mon Xenakis hehe

Mais je chante Atys en karaoké lors de chaque ballade de mon chien en forêt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Ven 30 Sep 2011 - 1:24

DavidLeMarrec a écrit:
N'empêche, le karaoké d'Atys, ça se vendrait ! Very Happy

Le costume de Cybèle, peut-être un peu moins... et puis les aiguilles de pin, c'est salissant...

Oui, mais si votre intérieur est bas de plafond, vous passez le plumeau sans trop d'effort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29956
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Ven 30 Sep 2011 - 8:39

Siegmund a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
une édition avec coffret en bois de pin,
Je m'étonne que Siegmund n'ait pas parlé de bois de sapin pour de la musique morte... il doit être sous surveillance en ce moment. hehe

M'en parle pas, l'on veut me faire écouter Armide. Mais je résiste en bossant mon Xenakis hehe

Mais je chante Atys en karaoké lors de chaque ballade de mon chien en forêt !

Pauvre chien, il n'a rien demandé Neutral Sad

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Ven 30 Sep 2011 - 11:17

Cololi a écrit:
Siegmund a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
une édition avec coffret en bois de pin,
Je m'étonne que Siegmund n'ait pas parlé de bois de sapin pour de la musique morte... il doit être sous surveillance en ce moment. hehe

M'en parle pas, l'on veut me faire écouter Armide. Mais je résiste en bossant mon Xenakis hehe

Mais je chante Atys en karaoké lors de chaque ballade de mon chien en forêt !

Pauvre chien, il n'a rien demandé Neutral Sad

Il aime les pins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lully ATYS   Ven 30 Sep 2011 - 11:22

Siegmund a écrit:
Cololi a écrit:
Siegmund a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
une édition avec coffret en bois de pin,
Je m'étonne que Siegmund n'ait pas parlé de bois de sapin pour de la musique morte... il doit être sous surveillance en ce moment. hehe

M'en parle pas, l'on veut me faire écouter Armide. Mais je résiste en bossant mon Xenakis hehe

Mais je chante Atys en karaoké lors de chaque ballade de mon chien en forêt !

Pauvre chien, il n'a rien demandé Neutral Sad

Il aime les pins !

Ah tu lui as beaucoup fait écouter Sinopoli ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Ven 30 Sep 2011 - 11:39

tutut Atys est un pin Français. La vie à Rome n'est que musiquette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lully ATYS   Ven 30 Sep 2011 - 12:04

Je tentais un petit jeu sur l'homophonie, mais enfin quand on doit l'expliquer un jeu de mots est raté Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Ven 30 Sep 2011 - 12:17

discobole a écrit:
Je tentais un petit jeu sur l'homophonie, mais enfin quand on doit l'expliquer un jeu de mots est raté Embarassed

Ha, je pensais aux Pins de Rome. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82027
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Ven 30 Sep 2011 - 14:13

2 pages de discographie, et maintenant une page de flood...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84754
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Dim 30 Oct 2011 - 17:10

Octavian a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
noorvensen a écrit:
Hm.....y avait-il beaucoup d'opéras écrits pour le peuple?
Il y en a (Mozart / Schickaneder est l'exemple célèbre). Et le peuple avait ses entrées, dès LULLY, pour les opéras. Pas forcément les "prolétaires" bien sûr, qui n'avait déjà pas de quoi manger, mais la classe moyenne, si.
Ah tiens, ça me fait penser, j'ai appris lors de mon colloque québecois quelque chose qui ravira les LULLYstes par ici. Il paraît qu'il aimait à se faire transporter incognito du côté des ponts parisiens où il pouvait écouter les gens du peuple reprenant, de façon plus ou moins parodique, les airs tirés de ses opéras. Smile

On a chanté une recette de dessert plaquée (au XVIIIe siècle) sur un air tiré d'Atys... hehe
Dis-donc, les colloques, c'est devenu sacrément plus amusant que la dernière fois que j'en ai vu. Shocked

Tu as gardé le nom de l'air et le texte de la recette, j'espère ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Dim 30 Oct 2011 - 18:07

Sinon, le DVD / Blu-Ray est comment ? Je l'achète demain, mais il est semble-t-il déja en vente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Dim 30 Oct 2011 - 18:16

DavidLeMarrec a écrit:
Dis-donc, les colloques, c'est devenu sacrément plus amusant que la dernière fois que j'en ai vu. Shocked
C'est qu'il faut inviter les bonnes personnes... hehe

DavidLeMarrec a écrit:
Tu as gardé le nom de l'air et le texte de la recette, j'espère ? Very Happy
Bien sûr. L'air est "Quand le péril est agréable". Je te mets le texte de la recette - en fait, des recettes, car il y a le choix entre la crème aux pistaches, la crème au chocolat et la crème veloutée - sous spoiler, pour ne pas trop encombrer. Tiré du recueil Le Festin joyeux, ou la Cuisine en musique de Lebas, 1737.
Spoiler:
 

Par ailleurs, tant qu'on y est, sur le sujet, j'en profite pour signaler au cas où ça intéresserait quelqu'un la parution récente d'un recueil de parodies d'Atys. Wink Là il ne s'agit pas de reprendre la musique, mais de réécrire l'histoire de façon burlesque, souvent en y utilisant des airs d'origine populaire. Pour plus d'infos, c'est par ici.



(Dans la même collection il y a des volumes consacrés, sur le même principe, à Pyrame et Thisbé et Médée.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84754
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Dim 30 Oct 2011 - 19:10

Octavian a écrit:
C'est qu'il faut inviter les bonnes personnes... hehe
Ben merci. C'est la première fois qu'on me dit que je suis sinistre. Neutral

Citation :
Bien sûr. L'air est "Quand le péril est agréable". Je te mets le texte de la recette - en fait, des recettes, car il y a le choix entre la crème aux pistaches, la crème au chocolat et la crème veloutée - sous spoiler, pour ne pas trop encombrer. Tiré du recueil Le Festin joyeux, ou la Cuisine en musique de Lebas, 1737.
Tu ne verrais pas d'inconvénient à ce que je m'en amuse voire (si ça fonctionne, mais ça risque être un peu compliqué à réaliser seul) à ce que j'en publie des bouts ? Je ne crois pas que ce soit protégé, mais je ne voudrais pas prendre de vitesse une communication sur le sujet, par exemple, ou autre truc indélicat...

Citation :
Par ailleurs, tant qu'on y est, sur le sujet, j'en profite pour signaler au cas où ça intéresserait quelqu'un la parution récente d'un recueil de parodies d'Atys. Wink Là il ne s'agit pas de reprendre la musique, mais de réécrire l'histoire de façon burlesque, souvent en y utilisant des airs d'origine populaire. Pour plus d'infos, c'est par ici.

Ah oui, il y en a quelques barriques, de ces parodies. Généralement assez mauvaises d'ailleurs, mais c'est divertissant (et d'une grande valeur documentaire) quand on a bien écouté l'oeuvre. Very Happy


Citation :
(Dans la même collection il y a des volumes consacrés, sur le même principe, à Pyrame et Thisbé et Médée.)
Et au Pyrame sérieux aussi, d'ailleurs. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Dim 30 Oct 2011 - 19:37

[HS]

DavidLeMarrec a écrit:
Octavian a écrit:
C'est qu'il faut inviter les bonnes personnes... hehe
Ben merci. C'est la première fois qu'on me dit que je suis sinistre. Neutral
Je parlais des intervenants. pété de rire

DavidLeMarrec a écrit:
Tu ne verrais pas d'inconvénient à ce que je m'en amuse voire (si ça fonctionne, mais ça risque être un peu compliqué à réaliser seul) à ce que j'en publie des bouts ? Je ne crois pas que ce soit protégé, mais je ne voudrais pas prendre de vitesse une communication sur le sujet, par exemple, ou autre truc indélicat...
Ah moi je ne vois aucun inconvénient, je ne suis pas concerné. Laughing Plus sérieusement, ce n'était pas dans le cadre d'une communication proprement dite, je ne penses pas que ça sera publié dans les actes, si c'est la question. Ça dérive du projet POIESIS / CERPOAR du Centre d'Études des théâtres de la foire et de la Comédie-Italienne (CETHEFI), de l'université de Nantes. Le projet vise à présenter en libre accès en ligne les textes et les mélodies (partitions LilyPond comme celle que j'ai scanné, + fichiers MIDI) de plusieurs milliers d'airs de parodies d'opéra du XVIIIe siècle. Le site actuellement en ligne n'en montre qu'une toute petite partie à titre de démonstration, mais il y a des choses de beaucoup plus grande ampleur qui sont en train de se mettre en place dans la coulisse, c'est du gros boulot. Je précise que ce que j'ai présenté plus haut n'est pas actuellement accessible par cette voie, mais dans l'absolu tout cela relève du domaine public depuis fort longtemps, je ne vois pas où serait le problème.

[/HS]

Et sinon, pour recoller au sujet, je continue à espérer que la pochette du DVD qu'on voit en ligne, avec ma mère l'oye en illustration, est elle aussi une version "démo" qui ne correspondra pas à la version vraiment mise en vente cette semaine... Sinon c'est pour le coup qu'on pourrait prendre ça pour une parodie... hehe et les acheteurs potentiels, en tout cas les non-spécialistes qui ne sont pas déjà au courant du contenu du spectacle, risquent d'être un peu décontenancés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84754
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Dim 30 Oct 2011 - 19:49

Octavian a écrit:
[HS]

DavidLeMarrec a écrit:
Octavian a écrit:
C'est qu'il faut inviter les bonnes personnes... hehe
Ben merci. C'est la première fois qu'on me dit que je suis sinistre. Neutral
Je parlais des intervenants. pété de rire
Précisément : tu pourrais m'inviter quand tu fais la fête. Evil or Very Mad

Citation :
Plus sérieusement, ce n'était pas dans le cadre d'une communication proprement dite, je ne penses pas que ça sera publié dans les actes, si c'est la question.
Oui, si c'était l'objet d'un recueil en parution ou à publier dans les actes du colloque, ce n'était pas forcément poli sans l'autorisation de l'intéressé. Si c'est pour préparer un site destiné à la diffusion d'oeuvres du domaine public, là je ne vais pas me gêner. Very Happy J'ai déjà mis la main sur des poèmes sur les airs des ouvertures de LULLY (sur la base Philidor, je crois), et c'est très amusant. hehe


Citation :
Et sinon, pour recoller au sujet, je continue à espérer que la pochette du DVD qu'on voit en ligne, avec ma mère l'oye en illustration, est elle aussi une version "démo" qui ne correspondra pas à la version vraiment mise en vente cette semaine... Sinon c'est pour le coup qu'on pourrait prendre ça pour une parodie... hehe et les acheteurs potentiels, en tout cas les non-spécialistes qui ne sont pas déjà au courant du contenu du spectacle, risquent d'être un peu décontenancés.
Si, si, c'était le symbole d'Atys dans les gravures sélectionnées par l'O-C. hehe
Perso, j'aime. I love you

Mais c'est pas très vendeur, j'en conviens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lun 31 Oct 2011 - 13:46

J'ai donc acheté le rayon-bleu d'Atys, avec comme d'habitude chez fra Musica de nombreuses photos, ici un peu moins impressionnantes que dans le DVD en raison de la taille inférieure de la boîte, mais l'image est proprement somptueuse dans l'éclat des parures et des couleurs, d'autant que le montage a largement été revu : environ 50 % des plans sont différents de la diffusion sur Mezzo. Déjà, pour rassurer tout le monde : le rameau de Cybèle ne tombe plus hors champ. On gagne des plans qui peuvent surprendre sur des détails parfois (par exemple dans les courtisans au I), d'autres plus "transversaux" (au début du II avant que Celaenus arrive on est placé au centre de la scène), et puis d'autres tout simplement bouleversants, le réalisateur ayant eu la bonne idée de fixer d'Oustrac pendant la dernière minute en très gros plan. Sur le plan de l'image donc, une orgie visuelle, accentuée par la formidable résolution qu'apporte le rayon-bleu [mode=videophile off]
Quant au son, c'est très bien là aussi, moins "égal" que lors de la diffusion dans le sens où les choeurs se voient restitués leur impact physique. Après, ça dépend de votre installation aussi, et de la piste choisie (LPCM stéréo ou DTS - la LPCM stéréo m'a paru meilleure que la seconde).
Enfin, concernant les suppléments, fra musica nous gâte avec 1h40 d'entretiens sur le deuxième disque avec Christie, Villégier et d'autres (Massin, de la Gorce, de Saint Pulgent, Cauchetier...), je n'ai pas encore visionné cela.

Voilà, c'est donc un achat INDISPENSABLE à tout le monde. bounce

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84754
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lun 31 Oct 2011 - 16:04

Guillaume a écrit:
Déjà, pour rassurer tout le monde : le rameau de Cybèle ne tombe plus hors champ.
La scène représente le temple de Xyvier.

TOUT LE MONDE
Ouf !


Citation :
Enfin, concernant les suppléments, fra musica nous gâte avec 1h40 d'entretiens sur le deuxième disque avec Christie, Villégier et d'autres (Massin, de la Gorce, de Saint Pulgent, Cauchetier...), je n'ai pas encore visionné cela.
Ca a l'air assez appétissant.

Puisque tu seras amené à t'en servir souvent, et que ça peut en intéresser d'autres, je signale juste qu'en principe (sauf exceptions et sauf noms courts, il y a des règles précises) on ne conserve pas la particule lorsqu'on cite le patronyme seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lun 31 Oct 2011 - 16:44

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Déjà, pour rassurer tout le monde : le rameau de Cybèle ne tombe plus hors champ.
La scène représente le temple de Xyvier.

TOUT LE MONDE
Ouf !
Tu te moques, mais ça pointe plus généralement que le réalisateur a pris un peu le temps de comprendre quelques aspects subtils de la mise-en-scène (ce qui est rare !), et c'est de bonne augure.

DavidLeMarrec a écrit:
Puisque tu seras amené à t'en servir souvent, et que ça peut en intéresser d'autres, je signale juste qu'en principe (sauf exceptions et sauf noms courts, il y a des règles précises) on ne conserve pas la particule lorsqu'on cite le patronyme seul.
Ça me rappelle que je proclamais haut et fort adorer dire « M. Marrec » (ça a quelque chose de vicieux et insistant comme sonorité), mais une connaissance commune s'est écrié, indignée, « Oh ! mais non, tu ne vas pas lui supprimer sa particule quand même. »

En y repensant, Freud aurait eu des commentaires à faire à propos de cet échange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84754
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lully ATYS   Lun 31 Oct 2011 - 16:53

C'est ça, et pourquoi pas Dewi Kermarec, patron de troquet au pied de Sainte-Barbe... Rolling Eyes

Au demeurant, ce n'est pas une particule mais un article, car j'ai le privilège d'être le propriétaire d'une double détermination, l'une vestige du breton (la dernière syllabe est le fruit de la déformation d'un article enclitique), l'autre très honorablement française.

Bref, vous pouvez toujours me priver de ma particule, vous n'aurez jamais mes articles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lully ATYS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lully ATYS
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lully ATYS
» Atys ( Lully )
» Atys, Christie/Villégier (Opéra-Comique - mai 2011)
» LULLY - Bellérophon (1679)
» Opéra comique - 2010-2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: