Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 11:53

Ce n'est pas un problème en soi du moment que ça fonctionne à l'image et le béophile lambda a souvent cette tendance de se cacher derrière cet argument qu'il
estime irréfutable.


Je ne comprends pas très bien ou tu veux en venir avec se genre d’argumentation étant donné que le béophile lambda, se fiche un peu de se genre de critique, bien d’autre que toi theo, ne sont pas des érudits dans la musique classique ou dans la musique tout court ! Ils achètent ce qui leurs plaisent et ça va du thème de batman « le feuilleton » a d’autres « dont des érudits » qui se rue sur les dernier arrangements des avengers d’howard blake, sure la marche de l’empereur, de williams, ou sur the fox de schifrin pour avoir la musique de la pub des collants qu’ils ont vus a la télé …
Je veux dire qu’en sois, un morceau de musique associé a une image n’a pas besoin d’être nécessairement aboutis pour fonctionner sur l’imaginaire et sur le ressentis de la scène en question….
Quand a savoir si certains, peuvent préféré une musique aux kilomètre pour accompagner allien 3, moi personnellement ce qu’a fait goldenthal sur ce film me satisfait pleinement et te laisse a tes observations, que je respecte, mais ce sont les tiennes…..

Je n'ai jamais dit que ALIEN 3 était une mauvaise musique de film, je dis qu'en revanche, sur disque, elle ne m'intéresse pas suffisamment


Il ne faut pas que tu prenne tout ce que j’écris comme une attaque personnel théo ! Relis mon poste et tu verras qu’il n’y as rien de la sorte, je n’ai fait qu’exprimer un point de désaccord sur certain de tes point de vues et j’estime que le catégorisme dans lequel tu aime te complaire, sur le seul prétexte que l’œuvre en question ne t’ai pas totalement convaincus, n’a pas beaucoup d’intérêt si ce n’est pour toi-même……
D’autre personne, qu’ils soient béophile lambda, du dimanche, du lundi, ou même des béophile chevronné ! Peuvent adorer ce genre de partition pour des raisons qui leurs appartiennent.

Pour le reste de ton commentaire, je t’entend fort bien cher théo , mais même le béophile du lundi que je suis, sait faire la différence entre une œuvre écrite pour le cinéma et un concerto pour flutio enregistrer dans une salle de concert …….en écoute audiophile.
Seul la musique compte, certes, mais il est nécessaire en écoutant certaines partition « notamment celles écritent pour le cinéma » d’être tolérant et de comprendre que l’on écoute pas nabuco de verdi comme alien 3 de goldenthal ! nécessairement cela seras inaboutis……..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 13:30

D'abord, je ne me suis jamais senti personnellement attaqué dans un lieu de discussion aussi virtuel qu'un forum. Je réagis seulement aux idées et aux avis que je lis ci et là sans la moindre animosité envers ceux qui en sont les auteurs. Nul besoin de me prêter une paranoïa que je n'ai pas. Very Happy C'est un premier point qui se termine sur un smiley rieur. Intervenir sur un forum est un plaisir et doit rester un plaisir mais pour cela il ne faut pas anticiper négativement mon propos. J'ai juste écrit: << Je n'ai jamais dit que ALIEN 3 était une mauvaise musique de film, je dis qu'en revanche, sur disque, elle ne m'intéresse pas suffisamment.>> qui n'est qu'un prélude au commentaire qui suit. Quant au "Catégorisme dans lequel j'aime me complaire ", je n'en vois aucun en me relisant, aucun point d'esclamation au bout de mes phrases, juste mon avis sur cette B.O. que je n'ai jamais présenté comme une vérité absolue. C'est déjà moins violent que d'écrire "cette musique ne vaut pas un pet de lapin!" pour reprendre une de tes expressions. Wink

Je n'ai jamais insinué non plus que ALIEN 3 était de la musique au kilomètre. Je parlais en général, avant justement de revenir sur la BO de Goldenthal, et j'ai écrit en gros que le cinéma, parfois, peut très bien se satisfaire de ce type d'écriture mécanique et impersonnelle qu'est une "musique au mètre" et que dans l'absolu, ce n'est pas un problème en soi. Donc l'argument défensif très répandu chez les béophiles qui consiste à dire que "ça fonctionne dans le film" n'est pas pertinent ni satisfaisant. Very Happy

Maintenant, lambda n'est pas un terme péjoratif, ni un jugement de valeur, juste un terme pratique qui détermine une position répandue. Je n'ai jamais dit non plus que tu n'étais pas en mesure de faire la différence entre une oeuvre de concert et une musique de film. Je n'ai pas écrit cela. J'ai écrit grosso modo que l'image exige souvent moins de la musique que le concert (...ou plutôt exige différemment), ce qui rejoint d'une certaine façon ton propos par rapport à l'Adagio d'ALIEN 3. Wink Seulement - et je reconnais que cette approche est la mienne et n'engage que moi - je n'écoute pas différemment une musique de cinéma, un opéra de Verdi, un morceau de jazz, de rock, une symphonie,un quatuor ni un concerto - je peux d'ailleurs mélanger les genres dans une même journée. Faire preuve de tolérance? Estimer que l'adagio de Goldenthal est frustrant sur disque est sans doute subjectif mais pas intolérant. Il existe certains adagios composés pour le cinéma que je trouve justement très aboutis et qui me fascinent bien autant que certaines pièces classiques ou contemporaines. bedo

Cette réponse peut très bien s'accorder à la production de Zimmer et ne suis donc pas hors-sujet, juste à sa limite. Mr. Green

Pour la phrase qui est soulignée juste au-dessus, je peux la rappeler à la fin de chacun de mes commentaires si c'est nécessaire. Mr.Red hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 14:13



Je n'ai jamais dit que ALIEN 3 était une mauvaise musique de film, je dis qu'en revanche, sur disque, elle ne m'intéresse pas suffisamment

A titre d’information, ceci provient de ton post plus haut ….. il n’est donc pas incongrue de ta part de parler de paranoïa ! Je ne me souviens pas avoir écris quelque part que tu avais considérer la musique d’allien 3 comme une mauvaise musique ….. Surprised
Mais je ne suis pas ici non plus pour jouer a cache cache ou au plus fin sur mes propre écris, ça c’est un premier point ! « T’as vus j’en est remis un ! »

Donc l'argument défensif très répandu chez les béophiles qui consiste à dire que "ça fonctionne dans le film" n'est pas pertinent ni satisfaisant.


La musique de film servant avant toute chose le film pour lequel elle a été composé l’argument béophiles n’as jamais aussi bien tenus la route que depuis que le cinéma existe !! « Et deux de plus ! » maintenant qu’elle ne plaise pas a certains érudits qui confondent musique de film avec une œuvre classique pour orchestre , n’est pas a proprement parler un sujet de conversation qui tiens la route, donc je passe mon tour hehe

"Catégorisme dans lequel j'aime me complaire ", je n'en vois aucun en me relisant, aucun point d'esclamation au bout de mes phrases, juste mon avis sur cette B.O. que je n'ai jamais présenté comme une vérité absolue. C'est déjà moins violent que d'écrire "cette musique ne vaut pas un pet de lapin!" pour reprendre une de tes expressions.



Oh ! Chacun ses tics… je te laisse mettre tes petits bonhommes, laisse moi mes point d’esclamations stp lol….. tiens je vais en mettre un ou deux petit……
Quand je parle de catégorisme dans tes commentaire, je fais allusion a certaines prise de position concernant divers sujet ou compositeur, comme par exemple vangelis , dont tu déteste les nappes synthétisé, mais par contre tu oublies de dire que Hellstrom chronicles de notre ami lalo en est gangrené ! et après réécoute c’est pas tip top quand même……… Donc que tu n’aimes pas un compositeur pour des raisons qui te sont propre n’est toujours pas un gage de vérité……. La dessus je te rejoins,D’où ce certain catégorisme qui est assez réducteur, a l’instar de la grande pertinence de tes synthèse sur pas mal de sujet. compress

preuve de tolérance? Estimer que l'adagio de Goldenthal est frustrant sur disque est sans doute subjectif mais pas intolérant. Il existe certains adagios composés pour le cinéma que je trouve justement très aboutis et qui me fascinent bien autant que certaines pièces classiques ou contemporaines.



Et oui mais encore une fois, moi aussi et je suis assez d’accord sur ce que tu dis, mais il se trouve que l’on ne peux pas résumer ou dire que l’on n’as pas appreciez alien 3 juste par ce que l’adagio de goldenthal est ina-boutis ! cela fonctionne très bien dans le film et assez bien sur cd je trouve…..c’est comme si je te disais que la partition de goldsmith agrémenté des rejet du réalisateur perd de sa valeurs dans sa trame, sa construction….. bien sur qu’elle en perd….. mais l’œuvre, le talents, l’innovation reste…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 14:47

eh au fait theo ! the island ca vaut toujours pas un pet de lapin...... et pour couvrire la scene de l'abordage ont a quand même vus mieux dans le genre pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 15:30

<<A titre d’information, ceci provient de ton post plus haut ….. il n’est donc pas incongrue de ta part de parler de paranoïa ! Je ne me souviens pas avoir écris quelque part que tu avais considérer la musique d’allien 3 comme une mauvaise musique ….. Surprised >>

____ J'apportais juste une précision comme prélude à mon premier commentaire et tu l'as prise en citation et tu me dis de ne pas prendre tout ce que tu écris pour une attaque personnelle . Je n'ai donc pas trop compris cette réponse infondée car je ne m'étais pas du tout senti attaqué. siffle

<<La musique de film servant avant toute chose le film pour lequel elle a été composé l’argument béophiles n’as jamais aussi bien tenus la route que depuis que le cinéma existe !! >>

____Mais si il te satisfait c'est très bien, je n'y vois aucun problème comme je l'ai écrit précédemment. Moi j'ai une autre conception. désolé d'être un de ces béophiles (je ne suis pas le seul) qui émet une voix divergente, c'est-à-dire qui exige plus que quelque chose de simplement fonctionnel. Wink

<< « Et deux de plus ! » maintenant qu’elle ne plaise pas a certains érudits qui confondent musique de film avec une œuvre classique pour orchestre , n’est pas a proprement parler un sujet de conversation qui tiens la route, donc je passe mon tour hehe >>

____C'est un sujet de conversation qui tient la route puisque la musique de film rejoint de plus en plus les salles de concert. Maintenant, ce n'est pas parce que j'écoute la musique de film avec la même oreille ou de la même façon qu'une pièce de concert que je confonds quoi que ce soit. En général, le classique me propose des développements assez long alors que la musique de cinéma présentent souvent des thèmes plus courts mais qui peuvent être tout autant structurés et aboutis! Il y a parfois une "spontanéité", une "immédiateté" que j'aime retrouver dans la musique de film, mais aussi un instrumentarium atypique que le cinéma favorise. J'ai toujours considéré la musique classique et la musique de film comme étant complémentaires et c'est bien pour cette raison que j'écoute ces deux domaines non avec tolérance mais avec ouverture, et emporté par une même passion. hehe






<<Quand je parle de catégorisme dans tes commentaire, je fais allusion a certaines prise de position concernant divers sujet ou compositeur, comme par exemple vangelis , dont tu déteste les nappes synthétisé, mais par contre tu oublies de dire que Hellstrom chronicles de notre ami lalo en est gangrené ! et après réécoute c’est pas tip top quand même……… >>

____Je considère THE HELLSTROM CHRONICLES comme une réussite absolue, ce qui ferait plaisir à SCHIFRIN qui la cite comme sa meilleure musique de film. J'en adore l'usage de l'électronique qui se marie allègrement avec les instruments acoustisques et qui n'ont rien à voir dans leur emploi de ce qu'en fait habituellement le barbu grec. Comme je l'ai dit, je suis rarement sensible au sons synthétiques aussi élaborés soient-ils, et chez VANGELIS je déteste viscéralement. Je ne me suis pas réveillé un matin en me disant "Tiens! je vais détester les synthés de Vangelis. Je les trouve souvent clinquants, ronflants, pompier, mais c'est sa marque de fabrique qui ne me convient pas et tant mieux si toi tu aimes. Je dis ce que j'en pense et c'est un ressenti, mon ressenti. Je déteste son travail sur 1492, oui, mais ce n'est pas un catégorisme, juste un RESSENTI. Je n'ai jamais écrit nulle-part que j'avais raison de détester...je déteste c'est tout comme je déteste aussi la purée de marron. Sad


<<Donc que tu n’aimes pas un compositeur pour des raisons qui te sont propre n’est toujours pas un gage de vérité……. La dessus je te rejoins,D’où ce certain catégorisme qui est assez réducteur, a l’instar de la grande pertinence de tes synthèse sur pas mal de sujet. compress >>

____ JE N'AI PAS ECRIT AUTRE CHOSE, c'est ton interprétation de mes propos qui n'engagent que toi. Tu pourrais considérer que VANGELIS est le plus grand compositeur que la terre ait créé que je n'y verrais aucun inconvénient. pour ce, laisse moi détester ses synthés, non d'une pipe en tek! pété de rire J'avais mentionné dès le départ avoir un problème d'adhésion avec le son synthétique en général, ce qui relativisait déjà mon rejet de ceux de VANGELIS. Relis bien mes messages, il y a rarement une critique sans une nuance derrière. Je relis toujours beaucoup ce que j'écris, ne serait-ce aussi pour corriger mes fautes et corriger ma syntaxe, mais aussi et surtout pour être sûr que ce que j'ai écrit ne va pas être mal interprété. Bien la peine que Ducros se décarcasse! siffle


<<Et oui mais encore une fois, moi aussi et je suis assez d’accord sur ce que tu dis, mais il se trouve que l’on ne peux pas résumer ou dire que l’on n’as pas appreciez alien 3 juste par ce que l’adagio de goldenthal est ina-boutis !

____J'avais écrit dans mon précédent commentaire que cette B.O. m'a frustré sur plusieurs points, et, dans un commentaire antérieur que sur le premier ALIEN, GOLDSMITH avait placé la barre très très haut, ce qui déjà apportait une nuance à ma critique. Rien de catégorique donc et si j'ai évoqué l'adagio c'est que deux connaissances m'avaient conseillé cette B.O. pour ce titre précisément. J'en ai sans doute trop attendu. Wink


Dernière édition par Théo taschimor le Lun 5 Déc 2011 - 15:58, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 15:33

rodolphe738 a écrit:
eh au fait theo ! the island...... et pour couvrire la scene de l'abordage ont a quand même vus mieux dans le genre pété de rire

MORRICONE n'aurait pas pu faire pire que ce qui a été employé en tout cas (j'ignore tout de cette musique au mètre) , sauf si il avait copié les nappes synthétiques de Vangelis ou le "gros son" de Zimmer. pété de rire

Tu vois, c'est facile d'être arbitraire et méchant et je peux l'être aussi. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 15:58

laisse moi détester ses synthés, non d'une pipe en tek! 'avais mentionné dès le départ avoir un problème d'adhésion avec le son synthétique en général, ce qui relativisait déjà mon rejet de ceux de VANGELIS.


Oui désolé, mais si tu me demande en plus de tous le reste d’enterpréter les nuances de tes propos ont va plus en sortir ami théo ! pété de rire

Bon dois y avoir encore une nuance la dedans…….. Shocked
Non je ne considère pas vangelis comme le meilleurs compositeur au monde, mais par contre j’apprécie a leurs juste valeurs les quelques chefs d’œuvre qu’il a composer dans son style propre,tout comme de nombreux compositeur dans des genres divers et varié ………………

J'avais écrit dans mon précédent commentaire que cette B.O. m'a frustré sur plusieurs points, et, dans un commentaire antérieur que sur le premier ALIEN, GOLDSMITH avait placé la barre très très haut, ce qui déjà apportait une nuance à ma critique. Rien de catégorique donc et si j'ai évoqué l'adagio c'est que deux connaissances m'avaient conseillé cette B.O. pour ce titre précisément. J'en ai sans doute trop attendu.



Certes, goldmiths a composé une œuvre intemporel et goldenthal et les autres ne pourront surpasser l’original………. Maintenant a l’instar des autres goldenthal a quand même composer un truc assez original quand même ! ce n’est pas une B.O de chevet , mais j’aime bien l’écouté de temps a autre.
Oui, je comprends ce que tu veux dire, quand tu dis que tu en a peut-être trop attendus…
Cela m’est arrivé il n’y a pas tres longtemps sur le dernier morricone COME UN DELFINO ……..

MORRICONE n'aurait pas pu faire pire que ce qui a été employé en tout cas (j'ignore tout de cette musique au mètre) , sauf si il avait copié les nappes synthétiques de Vangelis ou le "gros son" de Zimmer.


Tu vois, c'est facile d'être arbitraire et méchant et je peux l'être aussi.

Oui sauf qu'il faut un minimum de pertinance et de cohérence pour ce faire ! comparer la musique de zimmer sur le sabordage de morricone de the island il faut le faire siffle pas si facile que ca ......... tongue


Dis moi , vu que t’es un expert en music classique, si t’a le temps , il faudrais que tu m’explique deux ou trois truc sur morricone ………………….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 16:14

Tiens en parlant de mechanceté arbitraire « pas tant que ca » je te suggère de te remettre dans les feuilles Disclosure de l’ami ennio …..
Tu vas voir, après ca, 1492 de vangelis va te sembler du caviar …….
S’il te reste un peu d’appetit mission to mars a quelques petites nappes, pas piquer des hannetons……..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 16:18

<<Oui désolé, mais si tu me demande en plus de tous le reste d’enterpréter les nuances de tes propos ont va plus en sortir ami théo ! pété de rire >>

____Il suffit juste de bien lire et retenir mon propos dans son entièreté et non la partie qui te titille. Mr.Red

Bon dois y avoir encore une nuance la dedans…….. Shocked
Non je ne considère pas vangelis comme le meilleurs compositeur au monde, ………………

____Je sais bien mais tu pourrais, je ne te considérerais pas moins pour autant. Je conçois que l'on peut trouver de l'intérêt dans son oeuvre, ce qui était pour moi le cas, bien plus jeune, sauf qu'aujourd'hui, ce ne l'est plus. C'estdonc en connaissance de cause puisque j'en ai beaucoup écouté. Mon avis ne s'appuie pas sur un préjugé ni sur une idée toute faite, mais sur mon expérience et l'évolution de mes goûts musicaux. Il y a toutefois des morceaux isolés que j'aime bien, que je trouve sympathiques en voiture.



<<Certes, goldmiths a composé une œuvre intemporel et goldenthal et les autres ne pourront surpasser l’original………. Maintenant a l’instar des autres goldenthal a quand même composer un truc assez original quand même ! ce n’est pas une B.O de chevet , mais j’aime bien l’écouté de temps a autre.>>

______C'est très bien, je n'ai rien à redire à ça.


Oui, je comprends ce que tu veux dire…


______ENFIN!!!!


Oui sauf qu'il faut un minimum de pertinance et de cohérence pour ce faire ! comparer la musique de zimmer sur le sabordage de morricone de the island il faut le faire siffle pas si facile que ca ......... tongue


_____Ce n'était pas une comparaison mais une boutade du niveau de la tienne...sans intérêt. mains



<<Dis moi , vu que t’es un expert en music classique, si t’a le temps , il faudrais que tu m’explique deux ou trois truc sur morricone ………………….>>


____on verra ça demain. coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 16:40

Il suffit juste de bien lire et retenir mon propos dans son entièreté et non la partie qui te titille

oui sauf que tes nuances se propage sur plusieurs topic et là amigo, même en y mettant la meilleurs volonté du monde, je ne voudrais pas tomber dans le masochisme hehe

Je sais bien mais tu pourrais, je ne te considérerais pas moins pour autant. Je conçois que l'on peut trouver de l'intérêt dans son oeuvre, ce qui était pour moi le cas, bien plus jeune, sauf qu'aujourd'hui, ce ne l'est plus. C'estdonc en connaissance de cause puisque j'en ai beaucoup écouté. Mon avis ne s'appuie pas sur un préjugé ni sur une idée toute faite, mais sur mon expérience et l'évolution de mes goûts musicaux. Il y a toutefois des morceaux isolés que j'aime bien, que je trouve sympathiques en voiture.

j'ai vus ca aussi, pareil pour francis lai d'ailleurs Shocked pourtant le passager de la pluie n'as pas trop mal vieillis Very Happy itineraire d'un enfant gaté pas degeu non plus...... zen moi aussi quand j'etais gamin j'aimais bien colette renard et pui un jour va savoir pourquoi , j'ai laché les rennes.... j'ai repris bien plus tard pour les ptites coquineries de la grosse dont je suis trés friand pété de rire mais c'est un autre sujet.............

C'est très bien, je n'ai rien à redire à ça.

OUF !!!!!!!!!

Ce n'était pas une comparaison mais une boutade du niveau de la tienne...sans intérêt mains

on verra ça demain

Oui je vais ouvrir un nouveau topic a cet effet sinon le sherif de se compté va apparaître tel zebulon de sa boite de pandorre et il va falloire encore que je me confonde en confuses........ affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 16:59


Oui, Francis Lai, je ne déteste pas certains thèmes dispersés ci et là. Si j'entends un thème de lui à la radio, je ne tourne pas forcément le bouton. Mais en tant que compositeur, il ne m'impressionne pas, je le trouve très limité. il correspond à mon adolescence et je ne suis pas nostalgique de nature. Je n'éprouve pas l'envie de le réécouter. J'ai tant découvert depuis de compositeurs qui me fascinent bien davantage et sur lesquels j'aime tant revenir. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 17:29

pourtant ses compositions ont beaucoup de point commun avec les themes romantique et trés travaillé du pére ennio ! cela me surprend , d'ailleurs il est un des râre compositeurs français dans les petits papier de Morricone qui as déclaré "dans le magazine dont je te parle dans le nouveau post" que francis lai a écris des des choses essentiel dans la musique de film.... je me range assez de son avis il assez ecléctique dans ses compo mais a le defaut de rester selon moi un peu trop sur ses acquis, notament avec ses collaboration avec lelouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80232
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 17:40

Et sinon c'est quoi le rapport avec Zimmer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 17:42

ah te voila pété de rire tu dors jamais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 17:44

Mais il est resté complètement sur ses acquis de mélodiste et rien de plus. Il est un musicien très incomplet, ce qu'il reconnaît d'ailleurs lui-même. Il me frustre et MORRICONE et SCHIFRIN sont des compositeurs-musiciens bien plus complets, capables d'exceller dans des thèmes d'action, d'atmosphère, dans le concertant, l'expérimental, l'opéra, l'oratorio, le dodécaphonique sériel ou non sériel, enfin c'est une carrière bien plus passionnante à approfondir.
Ce qui n'enlève rien au fait que je peux apprécier une mélodie de LAI, seulement ça s'arrête là. Sa musique manque pour moi cruellement d'intensité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80232
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 17:47

rodolphe738 a écrit:
ah te voila pété de rire

Ah non mais si vous voulez continuer votre HS, c'est pas grave, simplement le jour où vous voudrez retrouver votre discussion sur Lai ou celle-ci sur Morricone alors que ça ne sera pas dans le sujet Morricone, ça sera tant pis pour vous. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 17:52

ah c'est sur lai c'est pas schifrin et morricone non plus d'ailleurs....... cela dis lai a contribuer a donner une bien belle vision du romantisme musical a la Française de part le monde tout comme ennio a l'italienne ...... ca il ne faut pas l'occulté.
Maintenant il lui est arrivé de faire quelques B.O bien sentis comme le corps de mon ennemi par exemple qui regorge de trouvaille dans les themes un peu angoissé . Cela ressemble d'ailleurs etrangement a ce qu'a fait michel colombier sur l'alpageur a certains moment...
Mais il est vrais qu'il ne peux pas comparer son travail avec schifrin oo morricone...... schifrin surtout ! mais bon, qui peux rivalisé avec ses deux là ?
mais comme je te disais plus haut, voila un compositeur qui s'est laisser reposer sur ses laurier et c'est assez dommage de mon point de vue.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 5 Déc 2011 - 17:54

oui mais tu sais, avec l'ami theo on saute du coq a l'âne assez souvent , lai est présent sur deux post et puis dans le fil de la discution ont peux passer sur un autre compo et se retrouver plus tard sur le fil quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 12:43

rodolphe738 a écrit:
ah c'est sur lai c'est pas schifrin et morricone non plus d'ailleurs....... cela dis lai a contribuer a donner une bien belle vision du romantisme musical a la Française de part le monde tout comme ennio a l'italienne ...... ca il ne faut pas l'occulté.
Maintenant il lui est arrivé de faire quelques B.O bien sentis comme le corps de mon ennemi par exemple qui regorge de trouvaille dans les themes un peu angoissé . Cela ressemble d'ailleurs etrangement a ce qu'a fait michel colombier sur l'alpageur a certains moment...
Mais il est vrais qu'il ne peux pas comparer son travail avec schifrin oo morricone...... schifrin surtout !

Non surtout pas Schifrin dont les mélodies romantiques, comme LA PEAU, se rapprochent assez de celles de Francis Lai. Pourquoi n'ouvres-tu pas un topic sur Francis Lai? Peut-être trouveras-tu un ou deux interlocuteurs plus motivés que je le suis pour échanger avec toi sur ce mélodiste? En revanche, je suis disponible pour échanger sur PIERSANTI, TAKEMITSU, CRIVELLI, JANSEN, PRODROMIDES, DUHAMEL, CORIGLIANO, SCHNITTKE, HENZE, GOLDSMITH, BURWELL, COULAIS, KNIEPPER,KILAR, KARAINDROU, REIJSEGER et tellement d'autres. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 15:33

Pourquoi n'ouvres-tu pas un topic sur Francis Lai?

et bien tout simplement par ce que tu n'apprecie pas l'oeuvre du bonhomme d'une part, de deux..... j'ai ouvert un topic sur roy budd et j'ai bien pris note que tu allais " nous " dire ce que tu en pense.... mais la compil deux CD a du se perdre en Laughing chemin
Et en plus je sais pas si tu a remarqué , mais on est que deux sur ce forum ! a part le sherif du compté qui apparaît de temps a autre hehe
donc tu comprendras que dans ses conditions.......... pété de rire j'ai essayé lallo gori aussi , je n'ai pas eu plus de succes zen
pour le reste aucun probléme de ma part.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 15:50

rodolphe738 a écrit:
Pourquoi n'ouvres-tu pas un topic sur Francis Lai?

et bien tout simplement par ce que tu n'apprecie pas l'oeuvre du bonhomme d'une part, de deux..... j'ai ouvert un topic sur roy budd et j'ai bien pris note que tu allais " nous " dire ce que tu en pense.... mais la compil deux CD a du se perdre en Laughing chemin
Et en plus je sais pas si tu a remarqué , mais on est que deux sur ce forum ! a part le sherif du compté qui apparaît de temps a autre hehe
donc tu comprendras que dans ses conditions.......... pété de rire j'ai essayé lallo gori aussi , je n'ai pas eu plus de succes zen
pour le reste aucun probléme de ma part.......

Pour BUDD, doucement, soit patient quand même. laisse-moi du temps. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 16:07

non , mais il n'y as pas de soucis pour ce qui me concerne.... hehe apprecie tu Riz Ortolani ? on va y aller comme ca si tu préfère Wink
autant ouvrir un topic pour y mettre des posts tu crois pas ? bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80232
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 17:10

Oui, vu que là ça n'a plus rien à voir avec Zimmer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 17:14

oui je sais Callahan, mais j'essaie de tater le terrain sur un ptit post ou deux avant d'ouvrir un topic qui feras choux blanc ! j'espere que tu seras sensible a ce genre de petite attention de ma part , car c'est uniquement pour la bonne tenue de cet endroit cher a mon coeur que j'ai oeuvrer? afin de ne point trop te deranger plus que necessaire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80232
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 17:21

Mais ce n'est pas grave d'ouvrir un sujet où il n'y a pas de réponse dans les deux heures, si le sujet vaut le coup, ça fera une discussion intéressante un jour ou l'autre.
Ca vaut mieux que de faire 2 pages de HS à chaque fois et de me faire diviser... Smile
D'ailleurs dans la rubrique "Le Forum" il y a un sujet en Post-it qui s'appelle "Prochains sujets" où tu peux parler d'éventuels prochains sujets, si tu as un doute avant de les ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 17:26

tu est le maître capelo de ses lieux benis...... je m'exécuterais bien sur.... autrement tu peux aussi participer ! quitte a ouvrir un topic sur williams coucou je ne suis plus a ca prêt ! et puis plus on est de fous, plus ont rie....... pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80232
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 17:28

Je n'écoute plus que très peu de musique de films en ce moment à part un peu d'Herrmann ou de Williams de temps en temps. (et surement pas du Zimmer!)

Mais j'espère que tôt ou tard tu t'ouvriras aussi un peu aux autres rubriques. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 17:41

malheureusement je n'ai que trés peu de bagage en ce qui concerne la musique classique, je ne l'ai decouvert vraiment qu'a travers le cinema barry lindon et puis l'admirable score de george fenton "les liaison dangereuse" ou sa musique ne depeint absolument aucunement les grands noms de la musique classique de l'age d'or...
Autrement pour zimmer, ce n'est pas ma tasse de thé non plus, mais ce n'est pas par ce que je n'aime pas qu'il me faille occulté le travail magnifique quil a effectué sur the thin red line "light" c'est quand même pas n'importe quoi ! son travail sur hannibal n'est pas a occulté non plus.......
Pour williams , j'ai bien aimé war horse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80232
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 17:42

rodolphe738 a écrit:
malheureusement je n'ai que trés peu de bagage en ce qui concerne la musique classique

Ben justement, tu es sur le forum idéal pour ça, surtout si veut des conseils de découvertes. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mar 6 Déc 2011 - 17:48

disons que normalement théo s'occupe de moi a ce sujet, je vais lui demander a ce sujet de bien vouloir m'orienté a cet effet, car nous avons semble t'il une passion dévorante pour ce qui concerne l'oeuvre du maestro ..
Cela seras plus facile pour moi .......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mer 7 Déc 2011 - 12:47

rodolphe738 a écrit:
disons que normalement théo s'occupe de moi a ce sujet, je vais lui demander a ce sujet de bien vouloir m'orienté a cet effet, car nous avons semble t'il une passion dévorante pour ce qui concerne l'oeuvre du maestro ..Cela seras plus facile pour moi .......

Comme c'est la musique de Morricone qui m'a amené au classique/contemporain et à certains compositeurs et oeuvres en particulier, j'essaierai de t'orienter selon ma propre expérience en espérant qu'elle te sera bénéfique. Je le ferai dans le fil de Morricone ce qui nous permettra de ne pas être hors sujet. Enfin là, nous avons quand même pas mal dénaturé le fil de Zimmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mer 7 Déc 2011 - 12:54

D'ailleurs, si Xavier souhaite annuler tout ce qui ne correspond pas à Zimmer dans ce que j'ai écrit, pour ma part, je n'y vois aucun inconvénient car je n'ai rien écrit qui me semble essentiel et sur lesquels je saurai de toute façon très bien y revenir sur les fils adaptés. Et pourquoi pas ouvrir un topic du genre; Conversation autour de la B.O.?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80232
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mer 7 Déc 2011 - 12:58

Hors cas exceptionnels, je ne supprime pas de messages. Wink
Mais effectivement, quand vous passez du coq à l'âne tous les deux messages, il devient bien compliqué de diviser et recoller à des sujets existants!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mer 7 Déc 2011 - 14:08


C'est vrai mais c'est la faute à Rodolphe...parce qu'il faut bien que ce soit de la faute à quelqu'un. hehe Sinon, reste à savoir qui est le coq de l'âne... pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Mer 7 Déc 2011 - 14:12

c'est celui qui pose la question qui y est pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Jeu 8 Déc 2011 - 16:10

tiens, pour rebondir sur zimmer et " son gros son" qu'a tu penser de son hannibal et notament de l'utilisation qu'il a fait en ajoutant du chœur LIBERA dans cette partition ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 2:40

Pas grand chose du tout, si ce n'est que c'est très surfait et superficiel à mon goût. Maintenant, il se peut que ça fonctionne dans le film, je n'en sais rien, de plus c'est un film qui ne m'attire pas du tout. Non, Zimmer, ce n'est pas faute d'avoir essayé, et comme avec Vangelis, hormis quelques thèmes ci et là que je peux éventuellement trouver sympathiques, sa musique, soit elle m'agace soit elle me procure un ennui ferme. Comme avec Vangelis, je ne porte pas nécessairement de jugement sur son travail parce que d'abord c'est une perte de temps d'essayer de justifier ce que je n'aime ou ne supporte pas dans leur musique. On ne connais jamais aussi mal les musiques qui ne nous plaisent pas, tout simplement parce qu'on ne les écoute pas, parce qu'on ne les a écoutées qu'une seule fois, voire deux, puis que l'on passe logiquement à autre chose. Je me sens bien plus à l'aise à parler des musiques qui me fascinent et des compositeurs dont je maîtrise le style et l'oeuvre. Si tu aimes vraiment Hannibal de Zimmer, tu es plus à-même d'en dire quelque chose d'intéressant que moi. Plutôt que de vouloir à tout prix mon avis peu éclairé, éclaire-moi plutôt du tien. Comme tu as dû le remarquer en parcourant ce topic, je n'y suis jamais intervenu avant tes propres réactions; Je n'éprouvais aucun besoin de m'impliquer dans ce débat parce que je n'ai rien à dire. Je préfère me focaliser sur les compositeurs qui me parlent et me fascinent, il y en a beaucoup, et bien au-delà de la musique de film, plutôt que de déblatérer sur des musiques qui m'ennuient copieusement et sur lesquelles je n'ai rien à dire si ce ne sont des banalités. Je ne vais pas me forcer quand même! Very Happy Je laisse aux fans de Zimmer le soin de le faire! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 15:08

oui, sauf que je ne suis aucunement fan de zimmer, juste un passioné.... j'ai lu un peu tes coms dessus et il est vrais qu'il pratique pas mal la musique au kilometre comme tu dis et qu'il ne fait pas specialement dans la dentelle....
Non, je te posait la question car il me semble " avis personnel " que sur quelques oeuvres ce gros son et cette propantion a faire du facile et du commercial s'estompe de temps a autres pour laisser place a de belles oeuvres qui sorte de l'ordinaire chez se compositeur comme hannibal...
J'ai bien pris note que tu ne voulais pas entendre parler de zimmer de lai et vangelis Laughing c'est noté ............
Maintenant quitte a me repeter on est que deux ici pété de rire donc excuse ma curiosité Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 16:37

rodolphe738 a écrit:
oui, sauf que je ne suis aucunement fan de zimmer, juste un passioné.... j'ai lu un peu tes coms dessus et il est vrais qu'il pratique pas mal la musique au kilometre comme tu dis et qu'il ne fait pas specialement dans la dentelle....

Dans la plupart de mes commentaires, à l'exception du dernier, je n'y parle pratiquement pas de ZIMMER en fait. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 16:47

tu veux que j'enquille sur horner ? pété de rire Il fait partie de l'ecurie dreemworks celui la ......¨?
d'ailleurs je me lance vus que tu n'as pas emis de fin de non recevoir a son propos drink
t'inqiete ! ca sera pas sur avatar ...... pareil que pour zimmer, je ne suis pas un inconditionel mais j'aime bien de temps a autre sortir ses ptits classique , genre brainstorme, legende d'automne, 48 hours, bravehart etc etc ....je trouve qu'on lui fait une assez mauvaise pub sur ce forum .. le taxant de plaggiaire ou de pompeur... c'est vrais pour certaines de ses oeuvres, mais tant qu'il se borne a pomper sur ses propres oeuvres cela ne me derange pas ... morricone aussi a fait des repetition, sans parler de williams !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 16:52

rodolphe738 a écrit:
J'ai bien pris note que tu ne voulais pas entendre parler de zimmer de lai et vangelis Laughing c'est noté ............

Je n'ai pas dit que je ne voulais pas entendre parler de Zimmer, Lai et Vangelis, et si quelqu'un ou toi écrit ici un beau commentaire sur l'un ou l'autre de leurs opus, je les lirai volontiers. Ce que j'ai dit - ou plutôt écrit - c'est que, moi personnellement, je n'ai rien à en dire de plus...Si tu veux, je suis d'accord avec toi sur le principe que tout n'est pas forcément mauvais chez ZIMMER, je lui trouve même des idées parfois,mais pas toujours exploitées comme il le faudrait. J'aime bien le générique de Sherlock avec le cymbalum qui est d'ailleurs très bien mis en valeur, un thème qui contredit le côté "gros son" et "musique au mètre" qu'on lui prête souvent, et j'avoue m'être laissé agrippé par la voix intense qui accompagne La chutte du faucon noir. De là à poursuivre l'aventure sur cd, je ne crois pas.... Very Happy Voilà, cette fois j'ai tout dit. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 17:05

rodolphe738 a écrit:
tu veux que j'enquille sur horner ? pété de rire Il fait partie de l'ecurie dreemworks celui la ......¨?
d'ailleurs je me lance vus que tu n'as pas emis de fin de non recevoir a son propos drink
t'inqiete ! ca sera pas sur avatar ...... pareil que pour zimmer, je ne suis pas un inconditionel mais j'aime bien de temps a autre sortir ses ptits classique , genre brainstorme, legende d'automne, 48 hours, bravehart etc etc ....je trouve qu'on lui fait une assez mauvaise pub sur ce forum .. le taxant de plaggiaire ou de pompeur... c'est vrais pour certaines de ses oeuvres, mais tant qu'il se borne a pomper sur ses propres oeuvres cela ne me derange pas ... morricone aussi a fait des repetition, sans parler de williams !

Je ne rentrerai pas dans cette polémique un peu facile du compositeur qui se répète car c'est quelque chose que l'on peut observer chez beaucoup de compositeurs plus ou moins prolifiques, dont ceux que tu cites, et bien d'autres encore, puis je ne suis HORNER que trop peu pour en être gêné. Il paraîtrait que ses emprunts classiques seraient un peu trop directs, flagrants et sans que ce soit sous forme de citations...
Contrairement à ZIMMER, HORNER bénéficie toutefois d'une solide formation musicale, il me semble. J'aime certains thèmes de sa facture comme le générique du Nom de la Rose. Je reste sensible à l'ambiance subtile et lancinante de Sneakers et j'aime assez Willow avec l'emploi du Shakuhachi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 17:09

Oui mais sur la chute du faucons noir on rentre quand même dans le big-band en matière de gros son …
Ce que je trouve intéressant chez zimmer hormis ses pirates de caraîbes et autre Badkraft c’est qu’il est capable de mettre une atmosphere tout a fait adequat en regard du film pour lequel il compose… c’est le cas pour le faucon et aussi pour gladiator et quelques autres… de plus les guests invité sur ses compos servent au mieux ses compositions, sur le titre hunger « du faucon » fallait trouver l’enchaînement quoi ! c’est un des seuls a savoir faire ca, barra barra , mogadishu blues etc etc c’est quand même du tout bon……. En amateur de musique du monde je pensais que tu aurais au moins apprecier le faucon sur cd siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 17:16

rodolphe738 a écrit:
Oui mais sur la chute du faucons noir on rentre quand même dans le big-band en matière de gros son …
Ce que je trouve intéressant chez zimmer hormis ses pirates de caraîbes et autre Badkraft c’est qu’il est capable de mettre une atmosphere tout a fait adequat en regard du film pour lequel il compose… c’est le cas pour le faucon et aussi pour gladiator et quelques autres… de plus les guests invité sur ses compos servent au mieux ses compositions, sur le titre hunger « du faucon » fallait trouver l’enchaînement quoi ! c’est un des seuls a savoir faire ca, barra barra , mogadishu blues etc etc c’est quand même du tout bon……. En amateur de musique du monde je pensais que tu aurais au moins apprecier le faucon sur cd siffle

Je ne la connais que dans le film, pas pris encore le risque de l'écouter hors contexte. Je suis très exigeant sur les harmonies, les orchestrations et la qualité d'écriture. Je n'aime pas l'approximatif et j'ai peur que cette voix intense qui porte la débandade des soldats américains dans le film, perde de sa superbe dans une écoute seule. J'aime quand une musique est rigoureusement écrite et structurée.


Dernière édition par Théo taschimor le Ven 9 Déc 2011 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 17:16

Il paraîtrait que ses emprunts classiques seraient un peu trop directs, flagrants et sans que ce soit sous forme de citations...

Ca serait pas mal que quelqun vienne m'expliquer cela ! je veux dire chaque musicien ou compositeur a été inspirer quoi qu'on en dise par ses paires, si tu écoute le dernier williams" war horse" certains n'hésite pas a dire que c'est un hommage a la musique classique Française et cite même des noms !
je ne vois pas ce qui fait qu'un mec de ce talents puissent merité de tel propos a part peut-être la jalousie et le fait que horner peux toucher a tout les genres ou presque avec la même classe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 17:24

J'aime quand une musique est rigoureusement écrite et structurée

oui là faut oublier zimmer pété de rire cela dis j'apprecie quand a moi les B.O en regard du film qui l'accompagne " le plus souvent" Rare sont les B.O a part morricone , qui me plaise hors contexte, cepandant si tu ne connais pas le cd du faucon de zimmer tu loupe vraiment par ce que contrairement a gladiator cette oeuvre s'écoute a quelques exeption prés dans son integralité en faisant abstraction du film... enormément de musique " du monde " a l'oriental, du plus bel effet. mais il a toujours cette propantion a toujours vouloir en faire trop en terme de son et c'est parfois plus que limite !
Non , je te rejoins la dessus, il n'y as pas beaucoup de finesse dans ses partitions, la grosse cavalerie, bien torcher et puis roule Mr. Green
maintenant sur la ligne rouge , je me régale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 17:28

rodolphe738 a écrit:
Il paraîtrait que ses emprunts classiques seraient un peu trop directs, flagrants et sans que ce soit sous forme de citations...

Ca serait pas mal que quelqun vienne m'expliquer cela ! je veux dire chaque musicien ou compositeur a été inspirer quoi qu'on en dise par ses paires, si tu écoute le dernier williams" war horse" certains n'hésite pas a dire que c'est un hommage a la musique classique Française et cite même des noms !
je ne vois pas ce qui fait qu'un mec de ce talents puissent merité de tel propos a part peut-être la jalousie et le fait que horner peux toucher a tout les genres ou presque avec la même classe .

Mettons HORNER de côté car je ne peux pas me prononcer sur son sujet car je connais très mal ce compositeur dont la musique me touche rarement.
Je suis, dans les américains, beaucoup plus marqué par HERRMANN, CORIGLIANO, GOLDSMITH et SHORE. BURWELL aussi et DAVE GRUSIN sans oublier QUINCY JONES!

Il existe une différence notoire entre le fait de s'inspirer de ses paires et le fait de plagier une oeuvre ou une partie d'une oeuvre. KILAR fut inspiré notamment par la musique française dont RAVEL, pourtant KILAR fait du KILAR et il ne plagie pas. HORNER, je ne suis pas en mesure de pouvoir me prononcer car je le connais peu, beaucoup moins que KILAR. Donc, je ne suis pas le bon interlocuteur pour ça non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 17:37


Maintenant, j'ai remarqué que pas mal de gens étaient obnubilés par la manie des comparaisons et confondent souvent inspiration, plagiat, parodie, pastiche et citation. Certains ont accusé MORRICONE d'avoir plagié les WALKYRIES de WAGNER dans MON NOM EST PERSONNE alors qu'il s'agit d'une citation réalisée d'ailleurs avec des klaxons d'automobile à l'intérieur d'un thème qui est entièrement de lui. Si MORRICONE avait voulu plagier WAGNER, il n'aurait pas copier quelque chose d'aussi célèbre. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 17:42

c'est marrant que tu cite GOLDSMITH, etant donné qu'il a été lui aussi taxer de plaggiat et de pompage, seulement quand on ecris ce genre de chose sur un compositeur tel que horner ou goldmith, le minimum est tout de même pouvoir etayer ses dires et là, ya plus personne ! pour moi c'est de la jalousie pur et simple, par ce que l'on a faire avec ses deux là a de veritables symphoniste qui ont composer des oeuvres extremement marquante pour le cinéma et pour ce qui est de goldsmith il a ouvert la voie a bon nombre de compositeur actuel, il a été un precurseur dans bon nombre de ses partition.......
j'aimerais bien que l'on parle un peu de killar un de ses quattres, car c'est un compositeur que j'ai rééllement decouvert récemment " hormis dracula" et je trouve se type absolument genial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 9 Déc 2011 - 17:46

Certains ont accusé MORRICONE d'avoir plagié !

non mais par contre il lui est arrivé assez souvent de finir cetains morceaux avec quelques notes de piano " je suis pas sur, de chopin" ou lettre a élise... je parle sous couvert..... il s'agit d'un des titres de la cité de la violence et si le coeur t'en dis dans "nocturne" j'ai pas les B.O sous les yeux mais sur yo yo ma tu va le trouver......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks
» Hans ZIMMER
» BO The Rock
» Wagner - Ring - Hans Knappertsbusch
» Hans Gàl (1890-1987)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Musique de film-
Sauter vers: