Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Krail
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 39
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 20:24

Hey ! Zimmer ne fait pas que copier lol il y a pire comme James Horner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 20:41

Peut-être mais je vois mal l'intérêt de Zimmer par rapport aux compositeurs qui l'ont influencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krail
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 39
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 20:52

Quoiqu'il en soit il bien marqué sa présence dans l'univers de la musique de film et ses bandes originales ont eu un sacré succès, plagiat ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 21:12

Le succès n'est pas une preuve de qualité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 21:16

Et pour preuve : savez-vous quels sont les deux musiciens les plus recherchés sur les moteurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 21:24

DavidLeMarrec a écrit:
Et pour preuve : savez-vous quels sont les deux musiciens les plus recherchés sur les moteurs ?
Je dirais Wagner et Mozart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 21:32

DavidLeMarrec a écrit:
Et pour preuve : savez-vous quels sont les deux musiciens les plus recherchés sur les moteurs ?

Musiciens dans le sens le plus large du terme? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauken
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 30
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 21:55

peut être bien Mozart et Mahler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 22:02

Moi j'aurais dit Britney Spears et Michael Jackson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krail
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 39
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 22:13

Xavier a écrit:
Le succès n'est pas une preuve de qualité...

Non, mais ça n'empêche pas qu'il soit beaucoup demandé et que ce "même style" réussi à chaque fois. (pour moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krail
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 39
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 22:35

Quelques bribes de biographies :

"Hans Zimmer peut être considéré comme le compositeur essentiel dans l'introduction du style dit "synthético-orchestral" dans la musique de film hollywoodienne : il allie parfaitement synthés et orchestre au sein de partitions grandioses le plus souvent construites autour de thèmes bien ficelés et efficaces."

Légende d'une photo lors d'une nomination aux oscars : "Hans Zimmer recevant l'Oscar de la meilleure musique pour « Le Roi Lion » (1994).
Ce fut l'année des succès pour Hans, puisqu'il a également reçu en 1994 un Golden Globe et un Grammy pour cette même BO,
soit la quasi-totalité des titres pouvant récompenser un compositeur de musique de film en une seule année sur un même film !"

"les équipes de Zimmer jouent carte sur table, avec simplicité et sans hypocrisie, le travail d'équipe étant une dynamique créative et non un travail de l'ombre. Reste à l'auditeur de faire le tri dans toutes ses productions, de qualité aussi inégale qu'il y a de films à Hollywood."

"Après avoir connu un succès sans précédent avec GLADIATOR (plus de 1.500.000 ventes de part le monde)..."

Vous pouvez dire que ses musiques sont de la me*** et du plagia, mais si un jour vous venez à atteindre sont talent (et oui il en a, pour avoir tant de succès c'est impossible de ne pas en avoir), son statut ou le nombre de musiques de film qu'il a composé (plus de 100) vous pourrez déjà vous sentir heureux lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 22:41

Hautbois19 a écrit:

Vous pouvez dire que ses musiques sont de la me*** et du plagia, mais si un jour vous venez à atteindre sont talent (et oui il en a, pour avoir tant de succès c'est impossible de ne pas en avoir), son statut ou le nombre de musiques de film qu'il a composé (plus de 100) vous pourrez déjà vous sentir heureux lol

Sauf que si on considère que ses musiques sont de la me*** et du plagiat, c'est qu'on pense qu'il n'a aucun talent.

Sinon, s'il est heureux en pondant ses trucs à la chaîne à toute vitesse et en se faisant plein de blé, ben c'est super pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krail
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 39
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 22:44

C'est pour ça qu'il reçois des oscars et se fait demander pour réaliser plein de Bandes Originales...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 22:54

Xavier a écrit:
Moi j'aurais dit Britney Spears et Michael Jackson.
Bravo. Very Happy Britney Spears et Cristina Aguilera. Dans le top 5 des recherches (avouables) sur le Net. L'histoire ne dit pas quel épithète de trois lettres y est attaché de façon à laisser Michael Jackson sur le bord de la route...

Mozart, Mahler et Wagner... Non mais vous vivez sur quelle planète les enfants ? [je n'ai pas de souriard Casimir, Zébulon ou Dinkie-Winkie, selon votre génération, mais le coeur y est]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pauken
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 30
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 22:59

pardon j'avais naïvement cru aux compositeur et pas aux artistes ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 23:03

Hautbois19 a écrit:
C'est pour ça qu'il reçois des oscars et se fait demander pour réaliser plein de Bandes Originales...

Comme si les réalisateurs et autres professionnels du cinéma s'intéressaient et connaissaient quelque chose à la musique...
Enfin, il y en a, mais c'est plutôt rare.

Evidemment qu'il se fait demander, s'il vend des BO et que les gens sont contents... Ca ne veut pas dire que c'est bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 23:04

David débarque. Ah, c'est lui qui a fait le Roi Lion (la version dessin animé, c'est ça, ou il y a eu un film après ?) et Gladiator ? ...

Pour m'être fait infliger (contre ma volonté) Gladiator en salle, je peux témoigner que la musique, quoique d'aucun intérêt, est redoutablement efficace - et c'est ce qu'on lui demande. De là à acheter les BOs, ce serait comme écouter des suites instrumentales tirées des opéras de Donizetti. Twisted Evil

Citation :
Vous pouvez dire que ses musiques sont de la me*** et du plagia, mais si un jour vous venez à atteindre sont talent (et oui il en a, pour avoir tant de succès c'est impossible de ne pas en avoir), son statut ou le nombre de musiques de film qu'il a composé (plus de 100) vous pourrez déjà vous sentir heureux lol
Ce discours revient régulièrement... Reprenons.

1) Le succès n'a rien à voir avec le talent, surtout suivant les critères qu'on y pose. Les Beatles ont vendu plus de disques que Messiaen ? Certes. Cela veut-il dire qu'ils avaient une meilleure harmonie que lui ? Non, il faisait quelque chose qui était plus propice à plaire à un plus grand nombre, ce qui n'est pas un défaut, mais pas un gage de qualité non plus.

2) Le fait de qualifier les récalcitrants de frustrés n'est pas un argument, il ne prouve rien sur la qualité des oeuvres qu'on défend.
Il peut gagner tous les prix qu'il veut, composer tout ce qu'il veut, ça ne prouve pas qu'il soit supérieur à ceux qui sont moins prolixes et ont moins de succès. Il y a tellement d'éléments qui entrent en jeu pour la célébrité...

Il ne faut pas se sentir sur la défensive dès qu'un goût n'est pas partagé, l'esthétique est quelque chose de terriblement subjectif.

Serait plus persuasive, à mon sens, une démonstration de l'efficacité de sa musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 23:11

Je ne nie pas une certaine efficacité de sa musique dans certains cas.
Mais on peut être efficace et avoir un minimum d'invention, de personnalité et de choses à dire. (exemples: Herrmann, Williams...)
Ceci dit, composer une BO de 2 heures en 15 jours, la faire orchestrer, etc... je ne nie pas que ce sont des conditions particulières et pas forcément évidentes.
Mais quand ça devient des trucs à la chaîne (avez-vous vu le Da Vinci Code? La musique est insignifiante, un thème pompé de l'Oiseau de feu répété 50 fois de la même façon et puis c'est tout), on approche du degré zéro quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 23:23

Quel thème de l'Oiseau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 23:24

Le tout début. (la fa mi ré# fa# sol# la)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 23:26

Ce n'est donc pas aussi repérable que s'il avait pris Kastcheï ou la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 23:27

Oui c'est sûr quelqu'un qui connaît Zimmer et pas Stravinsky pourra dire qu'il reconnaît la patte Zimmer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krail
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 39
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 23:43

Ce sujet part en controverse lol Soit on aime le style de Zimmer et le plagia n'est qu'un détail là dedans, soit on l'aime pas et on cherche à le critiquer par tous les moyens.
Pour moi j'ai dit ce que j'avais à dire sur lui. Smile Si il y en a qui ne l'apprécie pas, je respecte leurs pensées et ne broncherais pas plus sur leurs avis. Wink Je n'aime pas les sujet qui partent en cacahètes... lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 23:44

Oh, quelle sagesse...

Si on ne peut même plus s'étriper maintenant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Krail
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 39
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 12 Aoû 2006 - 23:49

Arf si, mais c'est pas mon genre à commencer à me disputer sur un sujet tel que celui ci. Pour un compositeur près lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Dim 13 Aoû 2006 - 0:25

Hautbois19 a écrit:
Ce sujet part en controverse lol Soit on aime le style de Zimmer et le plagia n'est qu'un détail là dedans, soit on l'aime pas et on cherche à le critiquer par tous les moyens.

Il n'y a aucune raison de détester un compositeur a priori, sans raisons.
C'est pour des raisons qu'on ne l'aime pas, pas l'inverse.
Je n'invente pas des arguments pour le critiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krail
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 39
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Dim 13 Aoû 2006 - 1:01

Je n'ai jamais dit que tu inventer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Dim 13 Aoû 2006 - 1:15

DavidLeMarrec a écrit:
Mozart, Mahler et Wagner... Non mais vous vivez sur quelle planète les enfants ?
Moi, j'ai cru que tu parlais des compositeurs "classiques" Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Dim 13 Aoû 2006 - 1:40

Zoilreb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mozart, Mahler et Wagner... Non mais vous vivez sur quelle planète les enfants ?
Moi, j'ai cru que tu parlais des compositeurs "classiques" Confused
C'est quoi ce classicocentrisme ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Dim 13 Aoû 2006 - 2:08

DavidLeMarrec a écrit:
Zoilreb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mozart, Mahler et Wagner... Non mais vous vivez sur quelle planète les enfants ?
Moi, j'ai cru que tu parlais des compositeurs "classiques" Confused
C'est quoi ce classicocentrisme ? Mr. Green
Ben j'ai cru que c'était toi qui était classicocentrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Dim 13 Aoû 2006 - 2:58

Xavier a écrit:
Le tout début. (la fa mi ré# fa# sol# la)

Ecouter l'extrait n°2, ici:
http://www.jr.com/JRProductPage.process?Product_Id=4099384&JRSource=pgmedia.datafeed.847702_CD

Et je ne parle pas de tous les Carmina Burana qui se baladent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Dim 13 Aoû 2006 - 3:33

Papi sort de son caveau estival pour saluer l'arrivée de Charles Very Happy (il équilibre un peu les vents ici, avec tous les cornistes qu'on subit, et le départ de Jorge qui a demandé l'asile politique à la Confédération Helvétique) et féliciter thumright la courtoisie avec laquelle il évite la confrontation avec les anti-zimmeriens primaires. Mr. Green

Ceci étant dit, ce que j'en ai écouté me laisse penser que c'est de la daube certifiée, la production dudit Zimmer, un mélange du pire de Pärt, Glass et Björk condensé, cloné puis délayé. Thumb down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 14 Aoû 2006 - 16:55

> Sauf que si on considère que ses musiques sont de la me*** et du plagiat, c'est qu'on pense qu'il n'a aucun talent.

> Sinon, s'il est heureux en pondant ses trucs à la chaîne à toute vitesse et en se faisant plein de blé, ben c'est super pour lui.


Tu es très manichéen et si je me permettre ;-) je ne suis pas sûr que tu connaisse suffisament sa - longue - discographie pour en juger pleinement. Zimmer a écrit de très belles choses en dehors de ses BOs pour blockbusters, des choses plus qu'honorables, mais qui sont moins connues.


> (avez-vous vu le Da Vinci Code? La musique est insignifiante, un thème pompé de l'Oiseau de feu répété 50 fois de la même façon et puis c'est tout)

Et voilà... Tu n'as pas entendu le CD. Tous les béophiles se sont accordés à dire que la musique de Zimmer a été massacrée par le film...

Il y a dans ce score des choses très étonnantes... Certes, ce ne sont pas des harmonies raffinées, mais des idées "orchestrales" assez intéressantes (par exemple Rose Of Amathea, ou ce morceau halluciné avec des instruments à cordes soli que Bezout déteste d'ailleurs).



> Oui c'est sûr quelqu'un qui connaît Zimmer et pas Stravinsky pourra dire qu'il reconnaît la patte Zimmer.

Certes. Mais que dirait-on des compositeurs postmodernes qui n'ont de cesse de faire des citations et collages? Je n'aime pas Horner pour ces raisons, mais Zimmer lui cite des thèmes en les réorchestrant à sa sauce. Et là encore, ce que tu dis ne contredis toujours pas ce que je disais: Zimmer a une personnalité particulière parce qu'il aborde l'orchestre différement. Sa différence n'est pas tant dans les thèmes (très bourrins, ce qui est aussi une marque de fabrique Zimmer) que dans l'orchestration.

Cela dit, ce thème de Da Vinci Code je l'aime beaucoup. J'en ai beaucoup parlé, et même en connaissant beaucoup l'Oiseau de Feu, je ne vois pas en quoi il est si utile de les rapprocher pour caractériser le plagiat.

Le thème que tu nous donnes ne correspond pas vraiment à celui de Da Vinci Code. Il y a une ressemblance parce que si on intervertit les sections du thème de l'oiseau de feu on obtient quasiment celui de Da Vinci Code, mais dans l'ensemble l'impression générale donnée est différente. Si je ne me trompe pas Zimmer revient sur le ré # et termine par lui, ce qui fait une grande différence, car on change du coup d'atmosphère alors que chez Stravinsky non: le thème revient sur le La du départ. Je ne peux pas vous dire pourquoi, il faudrait que j'analyse un peu profondément, je crains de me tromper (j'ai une audition intérieure très défaillante) mais le thème de Da Vinci Code m'a du coup très surpris car je ne m'attendais pas à ce qu'il redescende ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 14 Aoû 2006 - 17:00

Citation :
ou ce morceau halluciné avec des instruments à cordes soli que Bezout déteste d'ailleurs).

Hein ? Qu'est ce que j'ai dis encore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 14 Aoû 2006 - 17:03

YuHirà a écrit:

Le thème que tu nous donnes ne correspond pas vraiment à celui de Da Vinci Code. Il y a une ressemblance parce que si on intervertit les sections du thème de l'oiseau de feu on obtient quasiment celui de Da Vinci Code, mais dans l'ensemble l'impression générale donnée est différente. Si je ne me trompe pas Zimmer revient sur le ré # et termine par lui, ce qui fait une grande différence, car on change du coup d'atmosphère alors que chez Stravinsky non: le thème revient sur le La du départ. Je ne peux pas vous dire pourquoi, il faudrait que j'analyse un peu profondément, je crains de me tromper (j'ai une audition intérieure très défaillante) mais le thème de Da Vinci Code m'a du coup très surpris car je ne m'attendais pas à ce qu'il redescende ainsi.

Moi j'entends un truc qui se répète, je ne me souviens plus où il se termine ce thème, d'autre part ce n'est surement pas la même tonalité, mais à une note prêt c'est la même chose.
Stravinsky fait la fa mi ré# fa# sol# la
Et Zimmer mais la fa ré# fa# sol# la transposé dans un autre ton surement (je crois que Zimmer commence sur un ré), mais tu m'accorderas qu'à part le chromatisme c'est la même chose.
D'autant plus que les harmonies sont très similaires, Zimmer reprenant l'enchaînement de triton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 14 Aoû 2006 - 17:08

Si je ne me trompe pas Zimmer fait l'équivalent de

Fa # Sol # La Fa bécarre Ré #

Or dans le thème de Stravinsky il n'y a pas cette enchaînement curieux entre une première section qui commence par un fa #et une deuxième section qui commence une demi ton en dessous. Je ne sais pas comment expliquer cela. Ce qui me fait dire d'ailleurs que ce n'est peut-être pas un fa bécarre mais un mi #, ce qui change beaucoup de choses.


Dernière édition par le Lun 14 Aoû 2006 - 17:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 14 Aoû 2006 - 17:13

YuHirà a écrit:
Si je ne me trompe pas Zimmer fait l'équivalent de

Fa # Sol # La # Fa bécarre Ré #

Or dans le thème de Stravinsky il n'y a pas cette enchaînement curieux entre une première section qui commence par un fa #et une deuxième section qui commence une demi ton en dessous. Je ne sais pas comment expliquer cela. Ce qui me fait dire d'ailleurs que ce n'est peut-être pas un fa bécarre mais un mi #, ce qui change beaucoup de choses.

Premièrement tu te trompes c'est un la bécarre, et deuxièment les 2 premières notes sont pour moi une levée, le fait que le thème tourne sur lui-même fait qu'au final ça fait la même chose.
Et ensuite concernant les 2 parties du thème, oui ça vient du fait que le thème évolue plus lentement chez Zimmer, il y a 4 harmonies dans son thème au lieu de 2 chez Stravinsky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Lun 14 Aoû 2006 - 17:17

Citation :
Premièrement tu te trompes c'est un la bécarre,

Coquille. Pardon Wink

Cela dit finalement nous sommes d'accord sur le principe: Zimmer intervertit les deux sections.

Mais force est de constater comme tu sembles l'avouer que l'impression générale est différente. Ce n'est donc pas qu'une simple "copie". Zimmer a injecté un peu de sa personnalité, de sa volonté créatrice dans ce thème. Si tant est que la citation soit consciente Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 25 Aoû 2006 - 0:38

J'ai revu le 1er Pirates des Caraïbes, la musique est d'un lourdingue...
Les thèmes qui se veulent épiques sont complètement plats, aucune subtilité, ça fait vraiment amateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 25 Aoû 2006 - 0:41

YuHirà a écrit:
Si tant est que la citation soit consciente Laughing

Mouais; ça peut arriver de faire une citation inconsciente, mais au bout d'un moment ça laisse des doutes quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieuuuu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Ven 25 Aoû 2006 - 0:48

Citation :
J'ai revu le 1er Pirates des Caraïbes, la musique est d'un lourdingue...

Si ça avait pu être le seul défaut du II...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mathieualvado.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 25 Nov 2006 - 23:24

j'aime beaucoup les gens qui critiquent les thèmes pompier et miélleux de hans zimmer et qui ne parlent pas de "air force one" de goldsmith ...

Ecoutez "chevaliers de sangreal" de la BO de Da Vinci Code, et là comment peut-on nier que ce cher allemand n'a pas de talent ? Ce morceau, ça n'a tout simplement pas d'égal, je n'ai personnellement jamais entendu de ma vie une sonorité pareille. Ce morceau me conforte dans l'idée que Hans Zimmer est un bon compositeur, qui et c'est le plus important, a sa propre "voix" , son style perso , qui fait des musiques toujours écoutables meme si il se répète un peu parfois ( Mozart ne se répetait pas dans ses multiples concertos ?!? Toutes ses musiques sont-elles à 100 % originale ? n'y a-t-il pas certains intervalles musicaux qu'il utilisait à foison ? ) et qui a même parfois des éclairs de génie : journey to the line de Thin Red Line, "chevaliers de sangreal" de Da Vinci Code, "Mutiny" de Crimson Tide ( un thème que les élites du classique doivent détester mais qui a lancé un style novateur en son époque. )

Oui Zimmer a pompé Holst dans UNE seule piste de Gladiator, celle de la bataille. Mais comparons le morceau de holst et le morceau de gladiator , comme Zimmer l'a fait pour le thème inspiré de l'oiseau de feu dans da vinci code, il a mis sa propre patte dans le morceau de gladiator, le thème de holst apparait complètement dénaturé, au niveau du rythme, de l'orchestration. Alan Silvestri lui avait completement plagié holst dans "the quick and the dead" . Zimmer a imposé son style d'orchestration, sa patte perso. Le ressenti général en écoutant The Battle puis ensuite en écoutant Planet Mars est complètement différent, au final c'est ça qui compte.

Et puis la fin du morceau "planet mars" parlons en, john williams ne s'en est pas inspiré pour la fin d'un de ses main titles pour star wars ? Wink
De même, ne s'est-il pas inspiré de shostakovitch pour son thème principal d'harry potter ?

Ecoutez ça http://media.putfile.com/Harriton-Potterevich

Est-ce que ça fait de lui un mauvais compositeur.. ? je ne trouve pas, le ressenti général comme je l'ai dit du main title de harry potter est différent du morceau de Shostakovich Suffit d'être ouvert d'esprit et ne pas s'écrier dès qu'un compositeur contemporain ose réutiliser une suite de quelques notes. Les suites de notes ne sont pas brevetées non ?

Si on a plus le droit d'utiliser une suite de 6 notes parce qu'un "dieu" de la musique classique l'a déjà utilisé avant, c'est un véritable frein pour la composition..

E


Dernière édition par le Sam 25 Nov 2006 - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 25 Nov 2006 - 23:29

Attention, je ne dis pas que Zimmer est le seul à baigner dans ce style plat qui se contente de remplir le contrat qu'on lui demande à coups de plagiats.
Il y en a beaucoup d'autres, et peut-être des pires.

johnno a écrit:

Si on a plus le droit d'utiliser une suite de 6 notes parce qu'un "dieu" de la musique classique l'a déjà utilisé avant, c'est un véritable frein pour la composition.

Mais quand on reprend très clairement un thème préexistant dans une oeuvre célèbre parce qu'on est à court d'inspiration (ou de temps, c'est possible et je peux le comprendre), ce n'est pas la même chose...

Sais-tu le nombre de mélodies qu'on peut faire avec nos 12 petites notes?

Alors retomber sur un thème presque identique, avec presque les mêmes harmonies... J'ai du mal à croire au pur hasard à ce niveau-là.


Dernière édition par le Sam 25 Nov 2006 - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 25 Nov 2006 - 23:31

La relance du sujet vient de là


Dernière édition par le Dim 26 Nov 2006 - 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 25 Nov 2006 - 23:33

Xavier a écrit:


Sais-tu le nombre de mélodies qu'on peut faire avec nos 12 petites notes?

Alors retomber sur un thème presque identique, avec presque les mêmes harmonies... J'ai du mal à croire au pur hasard à ce nivea-là.

ça dépend, il faut aussi tenir compte de la rythmique, le thème de holst est repris totalement différemment dans Gladiator à ce niveau là, il y a meme une portion du thème que Zimmer répète ( comme une valse ) alors que cette répétition n'apparait pas dans le thème d'origine. De meme le thème dans gladiator est plus rapide, plus martial. A partir de ce moment là est-ce qu'on peut vraiment parler de plagiat ! Un plagiat pour moi est une reprise note à note, même orchestration, même rythmique
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 25 Nov 2006 - 23:39

Je parlais plus pour l'exemple du Da Vinci code, qu'on a un peu détaillé dans ce topic-ci je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Sam 25 Nov 2006 - 23:47

Kia a écrit:
La relance du sujet vient de là:
http://forum.hardware.fr/forum2.php?config=hfr.inc&cat=13&subcat=425&post=65711&page=3&p=1&sondage=0&owntopic=1&trash=0&trash_post=0&print=0&numreponse=0&quote_only=0&new=0&nojs=0#t10031164

Regardez! Ils ont eux aussi leur DavidLeMarrec!

Citation :
Dlm75
Posté le 25-11-2006 à 23:25:08

anisometropie a écrit :


le classique commence de la musique medievale, et va jusqu'à la Contemporaine l

Pas exactement.
La musique dite classique, c'est en fait la musique savante occidentale qui court depuis la renaissance avec l'apparition de l'instrument dans la musique. La musique médiévale se sert du chant monophonique (plain-chant) puis polyphonique.

Dans cette musique, on distingue differentes ères:
-Rennaissance (XVII-XVII)
-Baroque (XVII-~1760)
-Classique (~1760-~1815) (de cette periode, on appelle la musique: classique pour toutes les autres)
-Romantique (~1815-~1910)
Puis le XXe siecle qui ne veut pas dire forcement musique contemporaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Dim 26 Nov 2006 - 0:07

vartan a écrit:

Regardez! Ils ont eux aussi leur DavidLeMarrec!

Citation :
Dlm75
Posté le 25-11-2006 à 23:25:08

anisometropie a écrit :


le classique commence de la musique medievale, et va jusqu'à la Contemporaine l

Pas exactement.
La musique dite classique, c'est en fait la musique savante occidentale qui court depuis la renaissance avec l'apparition de l'instrument dans la musique. La musique médiévale se sert du chant monophonique (plain-chant) puis polyphonique.

Dans cette musique, on distingue differentes ères:
-Rennaissance (XVII-XVII)
-Baroque (XVII-~1760)
-Classique (~1760-~1815) (de cette periode, on appelle la musique: classique pour toutes les autres)
-Romantique (~1815-~1910)
Puis le XXe siecle qui ne veut pas dire forcement musique contemporaine.

Ce n'est pas le même: le nôtre n'aurait jamais fait de faute dans Renaissance et oublié des accents ça et là (même les plus bizarres, il les met toujours). Quant à évoquer les premiers balbutiements de la musique, n'en parlons même pas! (notre DLM à nous alien ne s'intéresse qu'aux produits finis, ayant atteint le stade ultime de perfectionnement dans leur évolution...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieuuuu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Dim 26 Nov 2006 - 0:14

Citation :
Zimmer a imposé son style d'orchestration

Tu veux dire qu'il a imposé son absence de style d'orchestration? Parce que mettre tout le monde à l'unisson, doubler presque systématiqement les cordes par des choeurs, faire jouer les cuivres fortissimo et oublier complètement qu'il y a un pupitre appelé "les bois" et qui fait toute la couleur d'un orchestre, c'est quand même un sacré appauvrissement qui fait, dans l'ensemble, la base du style Mediaventures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mathieualvado.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80500
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   Dim 26 Nov 2006 - 0:21

johnno a écrit:

Et puis la fin du morceau "planet mars" parlons en, john williams ne s'en est pas inspiré pour la fin d'un de ses main titles pour star wars ? Wink
De même, ne s'est-il pas inspiré de shostakovitch pour son thème principal d'harry potter ?

Ecoutez ça http://media.putfile.com/Harriton-Potterevich

Est-ce que ça fait de lui un mauvais compositeur.. ? je ne trouve pas, le ressenti général comme je l'ai dit du main title de harry potter est différent du morceau de Shostakovich

Pour Harry Potter, les harmonies n'ont rien à voir, et il me semble que ce n'est qu'un passage furtif dans l'oeuvre de Chostakovitch, pas un thème important, mais je ne sais pas car je ne vois pas de quelle oeuvre ça vient.

Pour Star Wars il y a quelques mesures clairement pompées, mais ce n'est que quelques mesures de transition, pas un thème principal repompé d'un autre thème principal.

Et puis Williams a tellement plus de talent et de personnalité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hans Zimmer et l'écurie Dreamworks
» Hans ZIMMER
» BO The Rock
» Wagner - Ring - Hans Knappertsbusch
» Hans Gàl (1890-1987)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Musique de film-
Sauter vers: