Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Guillaume Lekeu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Guillaume Lekeu   Jeu 14 Aoû 2008 - 9:37

Dans notre grande série "Compositeurs Belges", voici après Henri Vieuxtemps un autre natif de Verviers: Guillaume Lekeu (1870 – 1894).

J'avoue n'avoir jamais entendu une seule de ses oeuvres mais il semble qu'il était considéré par ses professeurs (Franck et D'Indy) comme un jeune compositeur naturellement doué et extrêmement prometteur. Sa mort prématurée, à 24 ans seulement, laissera définitivement leur jugement en suspens.

On lui doit une sonate pour violon écrite pour Ysaÿe et d'autres oeuvres de musique de chambre (dont un quatuor avec piano achevé par D'Indy), quelques pièces pour orchestre et des mélodies.

Il doit bien y avoir quelques forumeurs qui pourraient nous parler plus en détail de son oeuvre.


Dernière édition par Cello le Jeu 14 Aoû 2008 - 12:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Jeu 14 Aoû 2008 - 12:20

Très rapidement.

Sud en raffole ; pour ma part je trouve ça tout à fait conséquent, comme oeuvre. J'aime particulièrement le raffinement, entre fraîcheur réelle et salon, de ses mélodies (sur des poèmes de sa main, et bons de surcroît).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Jeu 14 Aoû 2008 - 14:59

Je considère Lekeu comme le plus grand compositeur belge, très loin devant Franck, qui a mis une trentaine d'années à trouver un style, alors que Lekeu est mort à 24 ans du typhus.
La sonate pour piano et violon est à mon avis l'une des plus belles de tout le répertoire: il faut entendre la version Ferras-Barbizet couplée avec la sonate de Franck qui parait bien sage et terne en comparaison.
Il reste essentiellement de Lekeu de la musique de chambre, un trio démesuré, d'une tristesse insoutenable, un quatuor avec piano (inachevé) constitué de deux mouvements qui s'étendent sur une trentaine de minutes, une sonate pour violoncelle et piano remarquable même si elle n'est pas aussi aboutie que celle pour violon, et une sonate pour piano de forme cyclique, qui est une des partitions de piano que j'aimais le plus déchiffrer pour la variété de ses atmosphères, l'extraordinaire rendu de cette musique qui pourrait être un compromis entre Chausson et Wagner.
A l'orchestre, Lekeu n'a eu le temps de laisser que deux "études symphoniques" dont la seconde a l'ampleur d'une symphonie. Très impressionnante, elle s'inspire d'Hamlet et paraît descendre de la Dante Symphonie de Liszt croisée avec les ouvertures de Dukas.
Restent deux fantaisies, sur un cramignon liégeois et sur des airs angevins, et le sublime adagio pour quatuor d'orchestre qui fait de l'ombre à celui de Barber, comme à l'introduction et allegro pour cordes d'Elgar, une oeuvre d'une profondeur insondable quand elle est bien jouée.

Lekeu aurait sans doute été doué pour l'opéra. Il ne reste pas grand chose pour s'en rendre compte, des bribes orchestrales de Barberine (mais les héritiers de Musset ne lui donnèrent pas les droits d'adaptation) et surtout sa remarquable cantate de prix de Rome, Andromède, qui m'est aussi chère que le Faust et Hélène de Lili Boulanger ou le Psaume de Florent Schmitt. On joue parfois l'air principal dans un arrangement avec piano et cordes que Lekeu écrivit pour des concerts à Paris qui firent forte impression à l'époque.
La collection "Musique en Wallonie" avait entrepris une intégrale, en partie reprise au CD par Koch-Schwann, label aujourd'hui disparu, ce qui fait qu'il est difficile de se procurer les oeuvres plus courtes.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1224
Age : 71
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Jeu 14 Aoû 2008 - 15:27

Bien que disparu très jeune, son catalogue thématique créé par Luc Verdebout en 1983 (d'où les "V" à la place de opus qui caractérise ses oeuvres) recense quand même 107 numéros. Bien sûr il y a moult oeuvres inachevées ou d'extrème jeunesse ou simple exercices, mais on y trouve au moins une trentaine de "grandes oeuvres".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Dim 7 Mar 2010 - 1:59

Je découvre sur Deezer l'important Trio avec piano et les deux mouvements pour Quatuor avec piano inachevé.
Des oeuvres sombres au romantisme prononcé qui n'est pas sans évoquer Chausson. Very Happy
Je reparlerai du Trio quand j'aurai reçu le disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 9 Mar 2010 - 15:04

Ah, natrav vient de recevoir son disque on dirait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 9 Mar 2010 - 19:58

Pas encore. Mr. Green

J'attends aussi un trio de Debussy et un quintette de Vierne. J'te tiens au courant. drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 9 Mar 2010 - 21:00

L'un agréable, l'autre à se pendre. Tu vas de plus en plus aimer Lekeu, avec ces voisinages-là. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 9 Mar 2010 - 21:54

A se pendre, oui, mais c'est magnifique quand même Smile
Bonne idée ça d'approfondir la musique de chambre française, ça me tente bien aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 9 Mar 2010 - 22:03

(HS Vierne)

Je l'ai écouté en concert, et j'ai été déçu, alors que j'en avais un bon souvenir. (A me demander si j'avais déjà entendu ça...)
Etonnant comme il utilise un flottement atonal, cela dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Jeu 8 Avr 2010 - 19:03

DavidLeMarrec a écrit:
J'aime particulièrement le raffinement, entre fraîcheur réelle et salon, de ses mélodies (sur des poèmes de sa main, et bons de surcroît).
On parlait hier de Rachel Yakar, et en cherchant à écouter quelques trucs d'elle sur le tube, je suis tombé par hasard sur sa lecture des 3 poèmes pour soprano & piano de Lekeu:

"Sur une tombe" /watch?v=S4Af-4sjF-E
"Ronde" /watch?v=RdNWfO9H3gw
"Nocturne" /watch?v=BvQ1m3Nacw8

Même si on ne comprend rien à ce que baragouine Yakar, ces mélodies sont effectivement délicieuses, et les textes étonnamment fins (merci la transcription hehe ).


Par contre cet enregistrement de Yakar provient apparemment d'un disque Harmonia Mundi honteusement indisponible (quand on pense que HM réédite à tire larigot les purges inutiles de Herr Vègue...)

Bref, qui d'autre a enregistré les mélodies de Lekeu Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Jeu 8 Avr 2010 - 19:12

C'est aussi par cet enregistrement que j'ai abordé ces mélodies profondes, délicieuses et nourrissantes à la fois.

Ca n'a pas beaucoup été enregistré hors de ça, mais ça doit se trouver, il me semble que j'ai déjà eu entre les mains une autre version.

Je n'en trouve pas trace cela dit. Surprised


Etonnant, parce que ça a tout pour être joué souvent dans les récitals : un nom bien en cour, de la musique dense, un cycle court et cohérent... Et techniquement, ce n'est pas insurmontable du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Jeu 8 Avr 2010 - 19:40

DavidLeMarrec a écrit:
Etonnant, parce que ça a tout pour être joué souvent dans les récitals : un nom bien en cour, de la musique dense, un cycle court et cohérent... Et techniquement, ce n'est pas insurmontable du tout.
C'est exactement la réflexion que je me suis faite: cette musique est très belle et accessible, elle mériterait d'être davantage jouée et connue.



Sinon, en cherchant mieux, j'ai découvert que Jaroussky avait inclus "Sur une tombe" et "Nocturne" sur son album de mélodies françaises paru l'an dernier:
http://www.musicme.com/#/Philippe-Jaroussky/albums/Opium---Melodies-Francaises-5099921662157.html
Là j'écoute et je ne suis pas vraiment convaincu. Le soprano masculin ne me gêne pas tant que ça, c'est plus la lecture de Jaroussky que je trouve trop châtiée et sophistiquée. Je préfère le naturel et les langueurs de Yakar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Jeu 8 Avr 2010 - 20:01

adriaticoboy a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Etonnant, parce que ça a tout pour être joué souvent dans les récitals : un nom bien en cour, de la musique dense, un cycle court et cohérent... Et techniquement, ce n'est pas insurmontable du tout.
C'est exactement la réflexion que je me suis faite: cette musique est très belle et accessible, elle mériterait d'être davantage jouée et connue.
Malheureusement à peu près toute la mélodie française est dans ce cas. Il faut vraiment habiter Paris pour avoir la chance d'entendre la Bonne Chanson. Alors le reste...

Mais c'est vrai qu'au détour d'un récital dans une autre langue, justement, les Lekeu, ça pourrait remplacer certains Duparc ou les Banalités de Poulenc...


Citation :
Sinon, en cherchant mieux, j'ai découvert que Jaroussky avait inclus "Sur une tombe" et "Nocturne" sur son album de mélodies françaises paru l'an dernier:
http://www.musicme.com/#/Philippe-Jaroussky/albums/Opium---Melodies-Francaises-5099921662157.html
Là j'écoute et je ne suis pas vraiment convaincu. Le soprano masculin ne me gêne pas tant que ça, c'est plus la lecture de Jaroussky que je trouve trop châtiée et sophistiquée. Je préfère le naturel et les langueurs de Yakar.
Ah oui, c'est peut-être ça. Ca manque surtout d'incisions, de couleurs, de corps. Tout est diaphane, chanté comme une cantilène d'opéra seria. Mais c'est aussi lié à la technique elle-même : on n'utilise qu'une petite partie de la voix quand on est contre-ténor, et pas forcément la plus intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Ven 9 Avr 2010 - 10:23

adriaticoboy a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'aime particulièrement le raffinement, entre fraîcheur réelle et salon, de ses mélodies (sur des poèmes de sa main, et bons de surcroît).
On parlait hier de Rachel Yakar, et en cherchant à écouter quelques trucs d'elle sur le tube, je suis tombé par hasard sur sa lecture des 3 poèmes pour soprano & piano de Lekeu:

"Sur une tombe" /watch?v=S4Af-4sjF-E
"Ronde" /watch?v=RdNWfO9H3gw
"Nocturne" /watch?v=BvQ1m3Nacw8

Même si on ne comprend rien à ce que baragouine Yakar, ces mélodies sont effectivement délicieuses, et les textes étonnamment fins (merci la transcription hehe ).

:

Je mets ça ici mais ça peut être déplacé. Je n'ai pas vu le sujet d'hier sur Yakar. Je voudrais seulement signaler son ancien et exceptionnel enregistrement du cycle de mélodies voix + orchestre de Martucci Canzone dei Ricordi :
http://www.amazon.fr/Canzone-Dei-Ricordi-Giuseppe-Martucci/dp/B00006BCCJ
dont le style est très proche du Chausson du Poème de l'Amour et de la Mer et donc assez proche aussi de Lekeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Ven 9 Avr 2010 - 11:20

adriaticoboy a écrit:

Bref, qui d'autre a enregistré les mélodies de Lekeu Question

Chez Ricercar, existe une intégrale avec les Mélodies Egoïstes pour piano en couplage, mais le CD seul est épuisé: on le trouve dans l'intégrale, donc peut-être en médiathèque. (Righière, Guy de Mey)
Sinon Bruno Laplante et Janine Lachance chez Calliope avec des mélodies de Franck.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Ven 9 Avr 2010 - 19:37

Merci, Fred, de passer nous donner un coup de main ! Very Happy
Mais ça confirme malheureusement que la discographie de Lekeu est dévastée, surtout en ce qui concernes les mélodies...

A la médiathèque de Nantes, il n'y a que le disque HM avec Yakar.

J'ai quand même trouvé sur Amazon.co.uk le disque Calliope à un prix tout à fait correct (7£). Ne cherchez plus, je l'ai pris, et c'était le dernier exemplaire !

Par contre, le coffret Ricercar, c'est un bel objet qui semble devenu collector. Ceux qui le possèdent ont bien de la chance. calimero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 51
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Sam 10 Avr 2010 - 8:00

adriaticoboy a écrit:

Par contre, le coffret Ricercar, c'est un bel objet qui semble devenu collector. Ceux qui le possèdent ont bien de la chance. calimero

Pas mieux Evil or Very Mad

J'ai trouvé de simples CD à 100 - 130 euros, et le coffret à 260 euros !!! Faut peut-être pas exagérer !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Lun 25 Oct 2010 - 18:58

En écoutant le grand air d'Andromède, je suis frappé par le chromatisme et l'exploitation des parentés et ambiguïtés entre modes... bien pire que du Fauré, j'ai l'impression.

C'est de la très grande musique en tout cas, dans ce qu'a produit de meilleur le wagnérisme à la française. Très proche de la Chanson Perpétuelle, il en existe d'ailleurs un arrangement similaire avec quintette pour piano. Il a fini Second Grand Prix de Rome (le belge), mais en servant ça au concours français, il aurait été reconduit à la frontière. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tontonjimi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 44
Localisation : Rotterdam
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Lun 25 Oct 2010 - 23:02

Era a écrit:
A se pendre, oui, mais c'est magnifique quand même Smile
Bonne idée ça d'approfondir la musique de chambre française, ça me tente bien aussi Very Happy

comme dirait Hercul Poirot: pas Française, Belge Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1118
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 26 Oct 2010 - 7:45

Tontonjimi a écrit:
Era a écrit:
A se pendre, oui, mais c'est magnifique quand même Smile
Bonne idée ça d'approfondir la musique de chambre française, ça me tente bien aussi Very Happy

comme dirait Hercul Poirot: pas Française, Belge Mr. Green

Et pourquoi pas pictave, pendant qu'on y est Very Happy
S'agissant de la musique, et non de l'homme, c'est bien ici française qu'il faut dire.
Si Lekeu est bien né en Belgique, son éducation musicale s'est faite en France, à Poitiers et à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tontonjimi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 44
Localisation : Rotterdam
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 26 Oct 2010 - 13:43

Mouais!!!! on va dire ça, mais tu sais la Belgique n'est pas un pays exotique, j'habite à 20 km de la soit disant frontière franco/belge, bon d'accord, on va dire que sa muique est Française Cool ça me donne l'idée de faire un topique "Musique et compositeurs Belges" il y a de quoi faire, na!!!! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1118
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 26 Oct 2010 - 14:37

Tontonjimi a écrit:
ça me donne l'idée de faire un topique "Musique et compositeurs Belges" il y a de quoi faire, na!!!! Mr. Green

Ce serait une excellente idée. Mais il y a à mon avis une différence entre des compositeurs comme Grétry, Franck et Lekeu, dont l'essentiel de la carrière, dès l'enfance, a été parisienne, et des compositeurs qui sont restés dans le milieu belge, même si leur musique est au demeurant peu distincte du gros de la musique française. Je me demande s'il y a une caractéristique de la musique classique belge, qui soit plus pertinente qu'une caractéristique de la musique classique bretonne ou auvergnate. Sauf peut-être chez certains musiciens flamands, et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 26 Oct 2010 - 15:36

En réalité, les parentés qu'on note en musique recoupent les parentés linguistiques (la musique flamande est plus proche d'un pôle germanique, voire spécifiquement néerlandais, les allemands et les autrichiens sont très proches, les slaves du Sud partagent les mêmes courants esthétiques simultanément, etc.).

Au passage, en lisant la partition d'Andromède, j'y trouve de sacrées beautés. Quel héritage wagnérien ! Et en plus ça semble tomber très bien sous les doigts. Est-ce que ça a été enregistré de façon complète ? Je crois que je n'en ai pas vu, mais ça mériterait. Ca va être plus compliqué à faire avec mes propres moyens, même en recrutant des potes, parce que ça réclame certes un baryton et une basse faciles, mais aussi un soprano et ténor assez aigus (surtout le soprano vraiment tendu avec beaucoup de graves aussi, une sorte d'Ariadne), et un choeur...
La plaisanterie dure assez longtemps, il y a deux actes (pour une cantate !).

Je n'en reviens pas qu'ils aient à la fois pu le primer et lui donner seulement le second Prix de Rome (belge). Soit on trouve ça trop audacieux et on le jette, soit on le trouve agréablement audacieux et je doute que les autres concurrents l'aient passé en qualité. Curieux d'entendre le vainqueur, tiens.

Cela dit, c'est la même chose pour Myrrha entre Ravel et Caplet, Ravel étant moins conventionnel mais quand même primé, quoique seulement Second Deuxième Grand Prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tontonjimi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 44
Localisation : Rotterdam
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 26 Oct 2010 - 16:27

heu, hem, juste pour un petit rapelle comme ça, la Belgique n'est pas une région Française Mr. Green même si la Wallonie et Francophone Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1118
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 26 Oct 2010 - 18:29

Tontonjimi a écrit:
heu, hem, juste pour un petit rapelle comme ça, la Belgique n'est pas une région Française Mr. Green même si la Wallonie et Francophone Idea

Aujourd'hui et politiquement, je le sais bien.
Mais d'une part, la Belgique a été française à certaines périodes de son histoire (et le sera peut-être à nouveau Smile ). D'autre part et surtout, mon message était justement de dire que, bien que non politiquement française, la Belgique n'a pas -- globalement -- produit musicalement des œuvres qui se distinguent de la production française, à laquelle elle s'est parfaitement intégrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tontonjimi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 44
Localisation : Rotterdam
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 26 Oct 2010 - 23:18

Ja menheer mains ça me fait penser, qu'il faut que j'aille voir mon petit disquère à De Panne qui pourait m'éguiller sur quelques enregistrements des compositeurs Flamands et Wallons voir même de la petite communotée Allemande de Belgique, faut voir study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abnegor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1278
Age : 35
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mer 27 Oct 2010 - 9:24

Ça prend un h meneer scratch ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tontonjimi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 803
Age : 44
Localisation : Rotterdam
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mer 27 Oct 2010 - 14:10

Non seulement ça prend un "h" mais ça prend aussi un "e" à la fin "Menheere" Cool (ne le dis pas à tout le monde, mais je prends des cours de Vlaemsch à Bergues et à Dunkerque Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Sam 11 Juin 2011 - 21:50

Lekeu, c'est bien. cool-blue

Sonate pour piano
Oeuvre de toute jeunesse. C'est une sorte d'hommage à Bach, des chorals, des guirlandes, du contrepoint. On ajoute la forme cyclique.

Sonate pour violon et piano
Très chouette, déjà très personnelle. On trouve des harmonies à la Franck-D'Indy, c'est excellent. Et puis quel souffle ! Une belle inspiration.
Son piano est tout autant versé dans le choral mais j'ai l'impression qu'il utilise nettement plus les graves. Les accords sont jouissifs à plaquer.
Il a une écriture très verticale, souvent on a juste une mélodie harmonisée. (avec des sixtes majeurs à la basse sur des accords en mineurs, j'ai vu ça dans presque toutes les partitions que j'ai regardé)

Trio pour piano, violon et violoncelle
Les dimensions sont conséquentes. Smile
I Change trop d'humeur, enchaîne les idées, on s'y perd un peu dans le développement et la fin est longuette sur les bords.
II Délicieux choral aux chromatismes furtifs. (Les unissons violoncelle-piano rappellent le quintette de Franck) Là aussi, c'est un peu long.
III Ca envoie du steack sur les murs, cette histoire. Une énergie débordante avec des ruptures brutales.
IV Les 4 premières minutes sonnent forcées et schumanniennes, ce n'est pas trop à mon goût. Et puis, Franck revient.

Quatuor pour piano
LE chef-d'oeuvre. batman
I Volcanique.
II Fauréen, tellement tendre

Trois poèmes (textes de Lekeu)
Je suis tombé raide dingue amoureux de Sur une tombe. Le texte est agréable mais surtout le piano est délicieux et colle tellement au sens des mots. Bizarrement, il n'y a pas pléthore d'enregistrements, le moins pénible ça reste celui de Jaroussky, c'est dire. hehe

Quatuor
Musique nocturne et sur la pointe des pieds. Je ne connais pas bien pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1448
Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Dim 16 Oct 2011 - 21:40

J'ai entendu l'adagio pour quatuor d'orchestre en concert... Comment peut-on écrire une musique si triste et si profonde à cet âge-là !?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Dim 16 Oct 2011 - 21:45

En étant grave balèze.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1448
Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Dim 16 Oct 2011 - 21:47

Ca tombe sous le sens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Dim 16 Oct 2011 - 22:55

Oui, c'est vraiment dommage que ce jeune homme n'ait pas eu le temps de voir son talent éclore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Dim 30 Oct 2011 - 22:00

Bonsoir Wink

vers quels CD (hormis le coffret Ricercar Mr.Red ) peut-on se tourner pour partir à la découverte de ce compositeur ?

Pour la sonate pour violon et piano, il y a par exemple Ferras et Barbizet.
Les trois poèmes pour chant et piano peuvent être entendu avec Yakar ou Lachance. Cette dernière à l'air d'être plus facilement disponible.

Quelles sont les bonnes interprétations pour la sonate pour violoncelle, les études symphoniques, le trio, le quatuor, l'adagio pour quatuor d'orchestre,… ?

Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Dim 30 Oct 2011 - 22:18

Le disque avec Yakar est intéressant parce que les couplages sont faits avec d'autres magnifiques oeuvres.

Sinon, indispensable : Andromède par Bartholomée. (Cantate, une oeuvre absolument gigantesque.)

Et le disque de l'intégrale pour quatuor chez Timpani (Quatuor Debussy).

Le reste se trouve plus facilement (musique de chambre), je suppose que c'est dans le CD Ricercar, je n'ai pas vérifié ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Dim 30 Oct 2011 - 22:22

Il y avait une très belle version microsillon de l'adagio pour quatuor d'orchestre accompagné d'oeuvres de Rabaud et Chausson par Jordan avec l'orchestre de Monte Carlo, mais je crois que ça n'a jamais été réédité en CD ce qui est vraiment malheureux.

Un de ces jours, il faudra que je me procure une platine USB pour recopier ce précieux trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Dim 30 Oct 2011 - 22:29

Pièce fantastique... qui se trouve (en version quatuor) sur le CD Timpani que j'indiquais. Ouf ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Dim 30 Oct 2011 - 22:36

Ho oui il est beau cet Adagio, c'est avec lui que j'ai connu Lekeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Dim 30 Oct 2011 - 23:27

euh, en effet, mais il n'est pas sur le cd Timpani dont le programme est
Molto adagio (sempre cantate doloroso) ; Quatuor à cordes en sol majeur V60 ; Méditation ; Menuet
(http://classiqueinfo-disque.com/Une-version-presque-ideale-de-l.html?lang=fr)
à ce propos éviter le Chamber Music de Brillant avec l'Ensemble Ysaÿe et la sonate pour violoncelle par Alain Meunier chez Saphir production
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1448
Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Lun 31 Oct 2011 - 5:48

Pour la musique symphonique, il y a 3 CD Lekeu dans le coffret des 50 ans de l'orchestre de Liège...

CD 15
Guillaume Lekeu
Barberine (prélude au 2ème acte)
Première Etude symphonique (Chant de triomphale délivrance)
Deuxième Etude symphonique
Fantaisie sur deux airs populaires angevins
Adagio pour quatuor d'orchestre
Pierre Bartholomée - Direction
1987

CD 16
Guillaume Lekeu
Deuxième Etude symphonique
Fantaisie contrapuntique sur un cramignon liégeois
Paul Strauss - Direction
1972
Deuxième Etude symphonique - Deuxième partie, Ophélie (2ème version)
Epithalame pour cordes, trois trombones et orgue*
Larghetto pour violoncelle et orchestre**
Fantaisie sur un cramignon liégeois
Chant lyrique pour chœur et orchestre***
*Bernard Foccroulle - Orgue, **Marie Hallyck - Violoncelle, ***Chœur Symphonique de Namur (Denis Mernier - Direction)
Pierre Bartholomée - Direction
1994

CD 17
Guillaume Lekeu
Andromède (Cantate du Prix de Rome)
Introduction symphonique aux "Burgraves"
Chœur Symphonique de Namur, Dinah Bryant - Soprano, Zeger Vandersteene - Ténor
Pierre Bartholomée - Direction
1991

Le détail du reste du coffret...

Reste à voir si économiquement, ça convient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Lun 31 Oct 2011 - 10:43

En effet : ce Molto adagio m'a tellement marqué que j'ai toujours cru (je croyais même l'avoir lu !) que c'était une version de cet adagio pour quatuor d'orchestre... que j'ai en fait découvert pour la première fois hier, juste après ton message. Surprised

Il est très beau aussi, cet adagio orchestral, moins profond peut-être, et plus lumineux, mais ça reste du premier choix. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Lun 31 Oct 2011 - 15:35

Merci beaucoup pour toutes ces propositions cheers

Un petit récapitulatif de celles-ci…

Dans l'absolu, le nec plus ultra serait donc les CD Ricercar parus de manière individuelle et sous forme de coffret dans une Edition du Centenaire.



A part dans les médiathèques, il y a peu de chance de trouver ces différents éléments à un prix décent.

Grâce à cette édition, on peut obtenir une vue d'ensemble artificielle du corpus de Guillaume Lekeu.

  • Sonate pour piano et violon, V 64 (1893)
    1. Très modéré
    2. Très lent
    3. Très animé
  • Quatuor pour piano et cordes (achevé par d'Indy), V 62 (1894)
    1. Dans un emportement douloureux (très animé)
    2. Lent et passionné
  • Méditation pour quatuor à cordes, V ? (1887)
    1. Adagio molto religioso, cantabile tranquillo
  • Molto adagio, sempre cantate doloro; pour quatuor à cordes, V 52 (1887)
    1. Molto Adagio, sempre cantante e doloroso
  • Quatuor à cordes en sol majeur, V 60 (1888)
    1. Allegretto quasi allegro
    2. Adagio sostenuto
    3. Capriccio (Poco Allegro)
    4. Romance "Standchen" (Andantino molto moderato quasi andante)
    5. Poco allegro e molto scherzoso
    6. Final (Allegro assai e appassionato)
  • Trio en ut mineur pour piano, violon et violoncelle; V 70 (1891)
    1. Lent
    2. Très lent
    3. Très animé
    4. Lent
  • Fantaisie sur deux airs populaires angevins, arrangement pour piano 4 mains; V 25 (1892)
  • Andante sostenuto, pour piano à 4 mains; V 92 (1889)
    1. Andante sostenuto
  • Sonate en fa mineur pour violoncelle et piano, V 65 (1888)
    1. Adagio malinconico
    2. Allegro molto quasi presto
    3. Lent assai e con molto di malinconia
    4. Epilogue (Allegro assai ed appassionato espressivo)
  • Trois pièces pour piano, V 107 (1892)
    1. Chansonnette sans paroles
    2. Valse oubliée
    3. Danse joyeuse
  • Sonate en sol mineur pour piano, V 105 (1891)
    1. (Prélude)
    2. (Fugue)
    3. (Fugue)
    4. Dans un mouvement plus lent
    5. (Finale)
  • Choral pour violon et piano, V 44 "A mon oncle Pierre Lekeu" (1885)
  • Andantino semplice pour piano, V 93 "A mon ami Désiré Gombault" (1887)
  • Menuet pour quatuor à cordes, V 49 "A mon ami Octave Grisard" (1887)
  • Tempo di mazurka pour piano, V 106 "A ma mère" (1887)
  • Allegro marcato pour piano, V 85 (1887)
  • Thema con variazioni pour trio à cordes, V 66 (1888)
    1. Thema (andante affetuoso)
    2. Variation 1
    3. Variation 2
    4. Variation 3. Poco adagio
    5. Variation 4. Tempo di minuetto
    6. Variation 5. Andante sostenuto
    7. Variation 6. Ben allegro
    8. Variation 7. Adagio affetuoso
    9. Variation 8. Alla Polacca, più tosto allegretto
    10. Poco andante - A tempo allegretto - Allegro molto
  • Berceuse et valse pour piano, V 95 ( - )
  • Adagio molto espressivo pour 2 violons et piano, V 33 (1888)
  • Moderato quasi largo pour piano, V 103 ( - )
  • Minuetto pour 2 violons, V 50 (1888)
  • Andante pour piano, V 86 (1888)
  • Andante piu tosto adagio pour violon et piano, V 38 "Vouloir" (1888)
  • Morceaux égoïstes pour piano
    • Andante, V 87 "Pour moi seul" (1888)
    • Andante, V 88 (1887)
    • Andantino malinconico, V 91 (1888)
    • Lento doloroso, V 100 (1887)
  • Mélodies pour voix et piano (Extraits)
    • La Fenêtre de la maison paternelle, V 77 (1887)
    • Les Pavots, V 80 (1887)
    • L' Ombre plus dense, V 79 (1889)
    • Quelque antique et lente danse, V 81 (1889)
    • Chanson de mai, V 73 (1891)
    • Trois poèmes, V 82 (1892)
      • Sur une tombe
      • Ronde
      • Nocturne
  • Berceuse pour piano, V 94 (1892)
  • Andromède, fragment pour soprano, quatuor à cordes et piano; V 5 (1891)
  • Etudes symphoniques (Extraits)
    • Première étude symphonique (Chant de triomphale délivrance) pour orchestre, V 18 (1890)
    • Deuxième étude symphonique (I. Hamlet) pour orchestre, V 19 (1890)
  • Marche d'Ophélie pour orchestre, V ? (?)
  • Fantaisie sur 2 airs angevins pour orchestre, V 24 (1891)
  • Adagio pour quatuor d'orchestre à cordes, V 13 (1891)
  • Barberine, opéra (incomplet) (Extrait)
    • Prélude au 2ème acte, V 14 (1889)
  • Etudes symphoniques (Extraits)
    • Deuxième étude symphonique (II. Ophélie) pour orchestre, V 19 (1890)
  • Epithalame pour quintette à cordes, 3 trombones et orgue; V 17 (1891)
  • Larghetto pour violoncelle, quintette à cordes, 2 cors et basson; V 28 (?)
  • Introduction et adagio avec tuba obligé, V 26 (1890)
  • Fantaisie contrapunctique sur un cramignon liégeois pour vents et cordes, V 23 (1890)
  • Chant lyrique pour choeur et orchestre, V 7 (1891)
  • Andromède, poème lyrique et symphonique pour solistes, choeur et orchestre; V 3 (1892)
  • Introduction symphonique aux "Burgraves" pour orchestre, V 27 (1889)
N'hésitez pas à indiquer les erreurs !

En plus des CD présentés ci-dessus, voici les propositions de ce fil.

La sonate pour piano et violon dans la version de Ferras et Barbizet semble faire l'unanimité. On peut la trouver chez Deutsche Grammophon ou Brilliant Classics.



Chez Arts Music, le Spiller Trio et Oscar Lisy proposent le Trio et le Quatuor pour piano.



Les Trois Poèmes pour voix et piano peuvent être entendus par Yakar et Ader (Harmonia Mundi) ou Lachance et Laplante (Calliope). Le premier CD est complété par le Molto adagio (sempre cantate doloro) pour quatuor à cordes; le Quatuor pour piano et cordes; le Larghetto pour violoncelle, quintette à cordes, 2 cors et basson et l'Adagio pour quatuor d'orchestre à cordes (dans une transcription pour piano et trio à cordes). Le second offre en plus la "Chanson de mai" et "Les Pavots" de Lekeu ainsi que des mélodies de César Franck.



Le Quatuor Debussy (Timpani) ajoute l'ensemble des oeuvres pour quatuors à cordes à la discographie de Lekeu avec le Molto adagio (sempre cantate doloro) pour quatuor à cordes, le Quatuor à cordes ainsi que le Menuet et Méditation.



Comme l'indique nugava thumleft , les 3 derniers CD Ricercar peuvent se trouver dans le coffret du 50e Anniversaire de l'Orchestre Philharmonique de Liège (avec les superbes "compléments" que l'on connaît).



D'autres suggestions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Lun 31 Oct 2011 - 15:45

J'ai l'impression que tu as listé tout ce qui existait à l'exception de ce disque de l'Eugène Ysaÿe Ensemble paru chez Brilliant Classics.
Sud en a fait la critique pour www.classiqueinfo-disque.com et son avis n'est pas favorable :
http://classiqueinfo-disque.com/Interpretation-commune-d-un.html



- Molto adagio sempre cantante doloroso pour quatuor à cordes
- Andante piu tosto adagio « Vouloir » pour piano et violon
- Méditation : andante molto religioso cantante tranquillo pour quatuor à cordes
- Quatuor pour piano et cordes (inachevé) en si mineur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Lun 31 Oct 2011 - 15:50

Il y a le Quatuor avec piano (inachevé) sur ce disque-ci :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Lun 31 Oct 2011 - 15:53

@ WoO : Exact mains

sud273 l'avait spécifiquement déconseillé ainsi que la sonate pour violoncelle par Alain Meunier. Il manque donc une référence pour cette oeuvre.
Quant à la sonate pour violon et piano, il y a aussi pas mal de version disponibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 53
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Lun 31 Oct 2011 - 19:05

Cyprès serait bien inspiré de reprendre l'intégrale Ricercar… ou d'en réaliser une nouvelle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Mar 1 Nov 2011 - 8:24

Il y a aussi ceci:



Attention, il ne s'agit pas de la sonate pour violoncelle en fa mineur mais d'une transcription pour violoncelle de celle pour violon. Idem pour la sonate en La Majeur de Franck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Jeu 19 Jan 2012 - 10:41

Je me suis enfin mis à Lekeu avec la très séduisante sonate pour violon. Comme le dit Ophanin, on a souvent des accords plaqués en accompagnement du violon. Le premier mouvement a du charme, le deuxième encore plus, avec ses changements de métrique fréquents et un motif mélancolique de trois notes descendantes qui se balade un peu partout. La comparaison est tentante mais le climat de ses deux oeuvres est très différent, en effet. Les thèmes de Lekeu me paraissent moins nets, plus flous que ceux de Franck, ils s'alanguissent d'une façon qui me fait penser à un Fauré plus froid, plus brumeux.

Le Larghetto pour violoncelle et orchestre est joli mais il me semble d'importance plus modeste; son principal intérêt résidant dans le fait qu'il est la seule oeuvre concertante de Lekeu.

La sonate pour violoncelle est une drôle de bête. Le matériau musical est très inspiré mais l'oeuvre est beaucoup trop longue (plus de 45 minutes). Ici aussi, il y a un motif ténébreux (noire pointée + trois croches) qui est vraiment accrocheur mais qui revient une bonne cinquantaine de fois au cours de la sonate. Je suis passé du ravissement à la perplexité puis au ras-le-bol. Même problème dans le deuxième mouvement, qui déborde d'idées formidables, notamment le passage dans le style "air populaire", mais elles sont répétées telles quelles jusqu'à six fois; c'est quand même exagéré. Le troisième mouvement, très tendre, échappe par contre à ces réitérations superflues et c'est celui qui m'a pleinement convaincu. Bref, c'est une belle pièce mais qui a un problème formel. Des coupures ne seraient pas inutiles à mon avis.

Enfin, j'ai gardé le meilleur pour la fin: l'adagio pour quatuor d'orchestre est à mon avis une pièce de tout premier plan. Ces harmonies "blanches", suspendues, quel climat... On dirait un signe avant-coureur de Verklärte Nacht.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   Lun 6 Aoû 2012 - 14:22

Je commence à découvir ce compositeur que je trouve assez intéressant.

J'ai déjà écouté sa Première etude symphonique; Chant de triomphale délivrance (1889-90) et j'aime assez quoique un peu rébarbatif ou, au moins, ennuyeux sur la fin. en effet, il s'agit constamment du même thème pendant 10 min sans beaucoup de recherche pour essayer de le faire varier, ni de le faire passer d'un instrument à l'autre... (joué principalement l'un à la suite de l'autre par les trompettes et trombones si j'entend bien)
Certaines couleurs orchestrales sont pas mal recherchées et dans l'ensemble celà rend quand même bien surtout dans la 2ème partie.

Je vais essayer de me mettre à Andromède et à sa deuxième étude symphonique ainsi qu'à son quatuor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guillaume Lekeu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guillaume Lekeu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Guillaume Lekeu
» [VIDEO] Mika chez Guillaume Durand
» Guillaume Tell (Rossini, 1829)
» Guillaume Musso
» Guillaume IX d' Aquitaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: