Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 15:56

La trompette... Cet infâme instrument qui torture les lèvres encore innocentes d'enfants, qui pétarade tellement que les voisins s'en plaignent... Diantre ! Où est la finesse, le bon goût ? Et oui ! Ca brille et ça sonne fort, ce qui donne souvent un côté très kitch aux cds... Sans parler de notre Maurice national qui a encore un peu plus fait passer la trompette pour l'instrument des beaufs même si le peu de popularité dont elle jouit découle de sa boulimie musicale...

Je me propose de lancer quelques pistes discograhiques qui pourront peut-être séduire les oreilles de certains.

Il faut d'abord savoir que le répertoire de la trompette est très très réduit... En gros, on tourne autour des concertos de Haydn, Hummel, Mozart, Vivaldi, Telemann et quelques autres. Ce sont, en plus, des oeuvres très difficiles. Dès lors, la transcription d'oeuvres consacrées à d'autres instruments s'est imposée. Les disques que je propose mêlent souvent les deux.

De même, on tourne avec peu d'interprètes: Maurice André, Hakan Hardenberger (disparu de la circulation depuis un moment), Nakariakov (technique foudrayante mais son hideux) et d'autres seconds couteaux...

I-) Pour commencer



Deux des plus beaux concertos (Hummel et Haydn) dans une interprétation sobre. Du bon goût et de très belles sonorités. Manque un peu de fantaisie peut-être.



Un grand classique. Plus lourd et plus démonstratif... Mais c'est un incontournable.



Le double cd baroque. Marcello (transcription de celui pour hautbois), Bach (2nd brandebourgeois), Telemann, Albinoni, Torelli, ils y sont tous. Bien sûr André n'est pas toujours bien accompagné mais sa trompette est divine.

II-) Pour approfondir



Un superbe concerto de Telemann (original pour hautbois) et surtout d'Albinoni (origine inconnu)...



Pour connaître l'interprétation très datée du concerto pour hautbois de Haendel joué à la trompette. Moi j'aime beaucoup !

III-) Les jeunes audacieux

Nakariakov a pondu des cds tout ce qu'il y a de plus classique. Mais, même si il est souvent très bien accompagné, il ne peut pas rivaliser en grâce avec les grands anciens. Toutefois, j'aime beaucoup ce disque:



Transcriptions des concertos pour violoncelle de Haydn et pour violon de Mendelssohn. Il joue du bugle divinement.



Cette jeune charmante fille nous charme et nous emporte avec des transcriptions de bon goût de Mozart, Piazzolla, Bellini, Bach, Debussy, Rachmaninov etc...


J'évite, pour ma part, toujours les disques trompette/orgue. Soporifiques et à la gloire des trompettistes dans une pure optique commerciale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 16:03

Une belle ouverture de sujet !

Oui, répertoire très réduit. On peut y ajouter les concertos de Torelli, et plus près de nous ceux de Damase et Delerue.

C'est un peu le problème, surtout qu'en orchestre, c'est encore pire : des bouts de motifs, presque des accents, rarement des mélodies à part entière.

Il faut dire qu'on n'entend qu'elles...

La plus belle trompette que je connaisse, c'est la trompette solo de l'Orchestre de Trondheim, assez acidulée, très expressive, mais d'une sobriété et d'une fraîcheur plutôt rares !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 16:06

Et dans les transcriptions, la trompette passe souvent un peu pour un "éléphant dans un magasin de porcelaine"...

Heureusement qu'il lui reste le jazz...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9399
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 16:08

DavidLeMarrec a écrit:
Une belle ouverture de sujet !

Oui, répertoire très réduit. On peut y ajouter les concertos de Torelli, et plus près de nous ceux de Damase et Delerue.

C'est un peu le problème, surtout qu'en orchestre, c'est encore pire : des bouts de motifs, presque des accents, rarement des mélodies à part entière.

Il faut dire qu'on n'entend qu'elles...

La plus belle trompette que je connaisse, c'est la trompette solo de l'Orchestre de Trondheim, assez acidulée, très expressive, mais d'une sobriété et d'une fraîcheur plutôt rares !
Tu as encore oublié Jolivet avec ses deux concertos et son arioso pour trompette et orgue… Par André justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 25
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 16:09

Les magnifiques trompettes de l'armée dans la scène triomphale d'Aïda (dr Muti). Arrrrgh... Laughing

Par contre, les concertos pour trompette d'Haydn (je ne sais plus qui l'interprête) sont très beaux.

Hélas, un instrument utilisé de manière bien trop pompeuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 16:11

Oui, il y en a quelques-uns au vingtième, c'est même une très large partie du répertoire (c'est ou baroque ou contemporain).

Il y a aussi ceux de professeurs de trompette, comme celui de Dion (qui a très mauvaise réputation à ce qu'on en dit, car écrit uniquement pour mettre en évidence le niveau technique des candidats lors des concours). Je ne sais même pas s'il a été enregistré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 16:46

il y a un grand répertoire au 20ème dont quelques chef d'oeuvres...

Arutunian (Nakariakov l'a enregistré avec le concerto pour cor de Glière, car il ne joue pas que de la trompette) Vainberg, Pakhmoutova, Goedicke, Babdjanian, Eshpai, Feuillet d'album de Glière, le 1er concerto pour piano de Chostakovich

Le concerto de Zimmermann "Knobody Knows", le meilleur des concertos de Zimmermann

Jolivet bien sûr (le 2ème surtout) mais aussi Heptade

Hindemith, Henze, Fenton, Nyman, Maxwell Davies, le rondo (for Tovey) de Bernstein, une multitude de pièces de compositeurs contemporains (Beffa, Brandt, Françaix, même Escaich)
un répertoire concertant beaucoup plus large tout de même que d'autres cuivres.
Revenir en haut Aller en bas
Kermit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1371
Age : 28
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 16:50

Le concerto pour piano et trompette de Chostakovitch !
fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 17:49

J'ai aussi oublié Mysteries of the Macabre, une très belle oeuvre de Ligeti, assez lyrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Dorabella
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 46
Localisation : près Montluçon
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 20:20

Jorge, pourquoi dis-tu qu' Hardenberger a "disparu depuis longtemps" ?

J'ai un CD avec trois concertos qui lui sont dédiés, enregistré par lui en 2004 & 2005 (dont le magnifique "Aerial" de Gruber).

Serait-il mort depuis ? Shocked


Dernière édition par Dorabella le Dim 31 Aoû 2008 - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 20:25

Sauf erreur de ma part, Molter (qui a été un précurseur dans le domaine des concertos pour clarinette) a aussi composé pour trompette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 31 Aoû 2008 - 23:43

Dorabella a écrit:
Jorge, pourquoi dis-tu qu' Hardenberger a "disparu depuis longtemps" ?

J'ai un CD avec trois concertos qui lui sont dédiés, enregistré par lui en 2004 & 2005 (dont le magnifique "Aerial" de Gruber).

Serait-il mort depuis ? Shocked

Ah ? Je n'avais rien recensé depuis un bon moment. C'est-à-dire que Philips a édité un coffret regroupant tous ses enregistrements. Comme si sa carrière était terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorabella
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 46
Localisation : près Montluçon
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Lun 1 Sep 2008 - 10:33

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=4&u=12925481

Hardenberger y est fabuleux !

Pour ceux qui n'ont rien contre la musique contemporaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Lun 1 Sep 2008 - 10:34

oui, il faut citer Jolivet, qui est très fort pour écrire des parties solistes. Faut aimer cette esthétique, évidemment... hehe

Le Capricorn Concerto de Barber pour flûte, hautbois et trompette est chouette comme tout aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorabella
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 46
Localisation : près Montluçon
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Lun 1 Sep 2008 - 11:47

Jorge a écrit:


Heureusement qu'il lui reste le jazz...

Mais dans le jazz, on utilise souvent des sourdines sous différentes formes (parfois simplement la main) ce que fait Hardenberger dans l'enregistrement dont je parle ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 26
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 15 Fév 2009 - 11:32

Parmi mes oeuvres favorites pour trompette:

J.Haydn: Concerto pour trompette en Mib
J.N.Hummel: Concerto pour trompette en Mib
V.Brandt: Konzertstuck N°1 Op.11, Konzertstuck N°2 Op.12
O.Boehme: Concerto pour trompette
A.Arutjunjan: Concerto pour trompette
A.Jolivet: Concertino
A.Honegger: Intrada (Magnifique pièce dont il en existe deux versions: l'originale pour trompette et piano, et une version orchestré sublime)
H.Tomasi: Concerto pour trompette / Tryptique
C.Chaynes: Concerto pour trompette
G.Enesco: Légende (là encore une version pour trompette et piano, et l'autre orchestrée)
P.Hindemith: Sonate pour trompette et piano
E.Bozza: Lied
R.Henderson: Variation Movements

Parmi mes trompettistes favoris:

Timofei Dokshitser: parfait pour le répertoire romantique russe (Boehme, Brandt, Arutjunjan...), mais je ne l'aime pas dans le répertoire classique (Haydn, Hummel et Neruda) dans lequel Maurice André, Wynton Marsalis et Guy Touvron sont indétronables. Mais quelle sonorité!

Maurice André: Pour la perfection, la finesse du jeu, notament dans Hummel et Haydn.

Eric Aubier: Parfait dans le répertoire moderne (ses interprétations de Chaynes, Tomasi, Jolivet, Honegger et Enesco sont des références), une sonorité très riche.

Thomas Stevens: Grand spécialiste du contemporain (Henderson, Henze...) et du moderne (Hindemith, Tomasi, Bozza...)

Wynton Marsalis: Exceptionnel trompettiste, à l'aise aussi bien dans le jazz que dans le répertoire classique (ses enregistrements de Hummel, Haydn et L.Mozart sont plus que recommendables), d'une technique foudroyante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 22 Fév 2009 - 17:45

jpwol a écrit:
Maurice André: Pour la perfection, la finesse du jeu, notament dans Hummel et Haydn.
Mais c'est quand même assez peu 'authentique', surtout du côté des orchestres d'ailleurs.

Tu ne cites ni Ligeti ni Delerue, qui sont ceux qui m'ont le plus convaincu dans ce répertoire. Par choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 26
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 22 Fév 2009 - 18:38

J'aime beaucoup le concerto de Delerue, mais il ne fait pas partie de mes oeuvres favorites non plus...
Quant à Ligeti, je ne connais pas du tout, je ne savais pas qu'il avait abordé le répertoire pour trompette... Il va falloir que j'écoute ça. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 22 Fév 2009 - 18:42

jpwol a écrit:
J'aime beaucoup le concerto de Delerue, mais il ne fait pas partie de mes oeuvres favorites non plus...
Quant à Ligeti, je ne connais pas du tout, je ne savais pas qu'il avait abordé le répertoire pour trompette... Il va falloir que j'écoute ça. Confused
Mysteries of the Macabre, un arrangement d'après son opéra.

C'est une oeuvre volubile et fantaisiste, je ne connais pas mieux pour la trompette... ni pour Ligeti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79900
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 22 Fév 2009 - 18:43

C'est la pire oeuvre de Ligeti que j'ai entendu. Laughing

En contemporain, je conseillerais plutôt le concerto d'Escaich.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 22 Fév 2009 - 18:48

Xavier a écrit:
C'est la pire oeuvre de Ligeti que j'ai entendu. Laughing
Alors il doit y en avoir beaucoup que tu ne connais pas. siffle

Citation :
En contemporain, je conseillerais plutôt le concerto d'Escaich.
Ah oui, je l'avais oublié, celui-là, excellent second choix, je prends ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 26
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 22 Fév 2009 - 18:50

Encore un disque à me procurer... Confused

Si tu aimes le concertino de Delerue, je ne peux que te conseiller le concerto de Tomasi, ainsi que les versions orchestrées de l'Intrada d'Honegger et de la Légende d'Enesco; c'est déjà très beau avec piano, mais l'orchestre apporte des couleurs à l'oeuvre et un soutien non négligeable au soliste (en l'occurrence Eric Aubier).

Citation :
C'est la pire oeuvre de Ligeti que j'ai entendu.

En contemporain, je conseillerais plutôt le concerto d'Escaich.

Oui, Escaich c'est très bien aussi (le concerto Résurgences est très beau).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Mar 24 Fév 2009 - 12:19

Il y a aussi le joyeux septuor de Saint-Saens pour trompette, piano et quintette à cordes (me semble t'il). Il a eu son heure de gloire lorsque Rhone-Poulenc sponsorisait Ushuaia et servait de fond sonore à la pub RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5448
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Mar 24 Fév 2009 - 12:53

Spiritus a écrit:

Le Capricorn Concerto de Barber pour flûte, hautbois et trompette est chouette comme tout aussi.

Très chouette en effet. Pas indispensable mais sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dizzy
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: ironie ?   Mer 1 Sep 2010 - 18:02

on ne discute pas les goûts et les couleurs....donc on peut ou pas aimer la trompette.
L'entrée en matière est des plus tonitruantes et particulièrement ratée côté connaissance du sujet ! Heureusement que certains participants connaissent un peu mieux le sujet.

Au fait quand les "mélomanes" sortiront -ils de la triste monoculture instrumentale piano-violon ? Il passe totalement à côté de la totalité des vents et d'autres instruments aussi injustement peu valorisé (violoncelle par exemple quand Rostro ne le joue pas ).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Mer 1 Sep 2010 - 20:13

dizzy a écrit:
L'entrée en matière est des plus tonitruantes et particulièrement ratée côté connaissance du sujet !
Dizzy, tu pourrais arriver sans commencer par dénigrer les membres du forum où tu t'inscris, tu ne crois pas ? ... D'autant que sa présentation était assez spirituelle... et qu'il y a longtemps (regarde la date du message, l'âge dans le profil, et calcule... !).

A part ça, bienvenue sur Classik !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
dizzy
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 2 Sep 2010 - 10:30

DavidLeMarrec a écrit:
dizzy a écrit:
L'entrée en matière est des plus tonitruantes et particulièrement ratée côté connaissance du sujet !
Dizzy, tu pourrais arriver sans commencer par dénigrer les membres du forum où tu t'inscris, tu ne crois pas ? ... D'autant que sa présentation était assez spirituelle... et qu'il y a longtemps (regarde la date du message, l'âge dans le profil, et calcule... !).

A part ça, bienvenue sur Classik !

bonjour,

le message était un peu sec....le fait de marquer les faiblesses d'un message qui se voulait grinçant n'implique pas que l'on dénigre l'auteur du message. Je ne fais aucun procès d'intention, je réagis sur le contenu. Jorge, d'après son message, ne connaît pas bien le sujet et il est évident qu'il est sûrement très calé dans d'autres domaines de la musique, là où je n'y connais rien moi même. Si j'ai envoyé ce message sur ce post ancien, c'est que je pose un problème dans le monde de la musique classique, la prééminence de certains instruments qui implique trop souvent l'ignorance d'autres (surtout pour les vents). Peut être un nouveau sujet de discussion ?
A part ça, merci de la bienvenue...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 2 Sep 2010 - 13:12

Pourtant Jorge joue de la trompette... donc je pense qu'il s'y connaît quand même un petit peu. Wink
J'ai l'impression que tu t'es arrêté aux deux premières lignes de son message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dizzy
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 2 Sep 2010 - 13:49

c'est effectivement ce que j'ai vu... mais il se trouve que c'est aussi mon cas (en tant qu'amateur) depuis très longtemps. Le contenu de son message ne traduit peut être pas fidèlement sa connaissance de l'instrument, le ton ironique sans doute. Pour autant, il y a de grosses imprécisions relevés par certains (à propos de Hardenberger par exemple). Quand au répertoire, la trompette a été ignorée des romantiques (gros pourvoyeur de répertoire pour d'autres instruments) et Mozart fils (W. A.) détestait la trompette . Une anecdote célèbre prétend que ce dernier, enfant, avait eu une expérience malheureuse : un trompettiste, ami de son père Leopold aurait soufflé trop près de son oreille une note ce qui aurait eu pour conséquence l'aversion du grand compositeur pour cet instrument. Le concerto pour trompette de mozart est de Leopold et pas de Wolfgang Amadeus (pour ce dernier se sont des transcriptions que Maurice André a enregistré). Le répertoire par rapport à beaucoup d'autres instruments n'est pas aussi insignifiant qu'il est indiqué (voir les contributions au sujet) . Mais il est indéniable que nous sommes très loin de celui du piano et du violon, pour ne citer qu'eux. Le premier a d'ailleurs l'avantage d'être à la fois l'instrument chéri des romantiques et la caractéristique d'être harmonique ce qui multiplie ses usages. Ajoutons que la facture instrumentale de la trompette, instrument extrêmement ancien n'a que tardivement évoluée (au XIX siècle, inventions des pistons qui donnent toute la gamme chromatique) et que les innovations techniques ont mis bien longtemps à se répandre parmi le instrumentistes et donc les compositeurs ont tardivement montré de l'intérêt pour l'instrument. Il est vrai également que l'image de la trompette est totalement déformée et assimilée au rustre instrument aux origines guerrières bruyant et sonnant faux dans les cliques de village...image caricaturale loin de la réalité. L'avantage de pouvoir jouer fort c'est que l'on a un spectre d'expressivité plus large que d'autres instruments.

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79900
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 2 Sep 2010 - 13:54

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 2 Sep 2010 - 16:08

dizzy a écrit:
Je ne fais aucun procès d'intention, je réagis sur le contenu.
Certes, mais formulé de façon personnelle, d'où le risque d'être perçu comme agressif. Dire que tu ne partages pas le contenu, qu'on y trouve des clichés pas toujours vérifiés, etc. est quand même plus agréable.

Mais un premier message, c'est toujours le bain dans une alchimie humaine particulière. Merci pour ta mise au point et sois, résolument, le bienvenu. Very Happy


Je t'invite d'ailleurs à reproduire ton dernier message, très intéressant, dans un des fils suggérés par Xavier, pour lancer la discussion. J'ai en tout cas discuté avec des trompettistes (d'assez haut niveau et qui se destinaient à la carrière) qui trouvaient que leur répertoire, leur usage et même l'instrument étaient désagréablement limité. Alors ce serait super intéressant d'avoir ton avis, d'autant que tu sembles avoir beaucoup à dire. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1411
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Dim 5 Sep 2010 - 7:22

http://67.15.157.7/~sergei/jpeg/adabsurdumsample.wav

Un extrait d'Ab Adsurdum de Jörg Widmann par Nakariakov... (C'est sur le site de Nakariakov, donc, je me permets de le poster...)
C'est assez soufflant Mr. Green ...
(J'ai entendu ça en vrai... Ca demande une grande maîtrise de la respiration continue...)... Et en plus c'est vraiment fun comme œuvre... A la fin, le thème est repris par l'orgue de barbarie dans un fracas ébouriffant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Sam 25 Sep 2010 - 1:39

DavidLeMarrec a écrit:


La plus belle trompette que je connaisse, c'est la trompette solo de l'Orchestre de Trondheim, assez acidulée, très expressive, mais d'une sobriété et d'une fraîcheur plutôt rares !

Shocked
Impayable ce mec! bedo Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostalgique
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 33
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Sam 25 Sep 2010 - 1:41

J'ai personnellement toujours eu des disques de Maurice André dans ma discothèque, des 33 tours notamment. Même si je ne les écoute pas très souvent, cela fait partie des classiques indémodables du disque de musique classique, au même titre que les interprétations de Jean-Pierre Rampal à la flûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Sam 25 Sep 2010 - 1:46

Elvira a écrit:
Les magnifiques trompettes de l'armée dans la scène triomphale d'Aïda (dr Muti). Arrrrgh... Laughing

Par contre, les concertos pour trompette d'Haydn (je ne sais plus qui l'interprête) sont très beaux.

Hélas, un instrument utilisé de manière bien trop pompeuse...

Et oui malheureusement ; dans les cantates de Bach par exemple, toujours utilisées pour pétarader, ça me fait fuir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Sam 25 Sep 2010 - 1:47

Stadler a écrit:
Sauf erreur de ma part, Molter (qui a été un précurseur dans le domaine des concertos pour clarinette) a aussi composé pour trompette.

Absolument, il y a des belles choses de Molter , pour hautbois, clarinette ou trompette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostalgique
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 33
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Sam 25 Sep 2010 - 1:48

HOLLIGER a écrit:
Elvira a écrit:
Les magnifiques trompettes de l'armée dans la scène triomphale d'Aïda (dr Muti). Arrrrgh... Laughing

Par contre, les concertos pour trompette d'Haydn (je ne sais plus qui l'interprête) sont très beaux.

Hélas, un instrument utilisé de manière bien trop pompeuse...

Et oui malheureusement ; dans les cantates de Bach par exemple, toujours utilisées pour pétarader, ça me fait fuir!

C'est comme cela pourtant que cela s'écrit dans la partition, il faut que ce soit solennel et éclatant comme dans le Magnificat ou l'oratorio de Noël. Comme dans Haendel aussi d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Sam 25 Sep 2010 - 1:48

DavidLeMarrec a écrit:
jpwol a écrit:
J'aime beaucoup le concerto de Delerue, mais il ne fait pas partie de mes oeuvres favorites non plus...
Quant à Ligeti, je ne connais pas du tout, je ne savais pas qu'il avait abordé le répertoire pour trompette... Il va falloir que j'écoute ça. Confused
Mysteries of the Macabre, un arrangement d'après son opéra.

C'est une oeuvre volubile et fantaisiste, je ne connais pas mieux pour la trompette... ni pour Ligeti.

Superbe, effectivement, vraiment décapant!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Sam 25 Sep 2010 - 1:49

nostalgique a écrit:
HOLLIGER a écrit:
Elvira a écrit:
Les magnifiques trompettes de l'armée dans la scène triomphale d'Aïda (dr Muti). Arrrrgh... Laughing

Par contre, les concertos pour trompette d'Haydn (je ne sais plus qui l'interprête) sont très beaux.

Hélas, un instrument utilisé de manière bien trop pompeuse...

Et oui malheureusement ; dans les cantates de Bach par exemple, toujours utilisées pour pétarader, ça me fait fuir!

C'est comme cela pourtant que cela s'écrit dans la partition, il faut que ce soit solennel et éclatant comme dans le Magnificat ou l'oratorio de Noël. Comme dans Haendel aussi d'ailleurs.

Ben je préfère les cantates à consonances tragiques, donc sans trompettes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Sam 25 Sep 2010 - 1:50

Il y a un jeune trompette français, Guerrier, qui cartonne apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nostalgique
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 33
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Sam 25 Sep 2010 - 1:51

Ah oui, comme "Actus Tragicus", j'aime beaucoup Helmut Rilling dans cette cantate très introspective.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Sam 25 Sep 2010 - 1:53

Par exemple, mais je ne connais pas cette version de cette cantate archie connue.
La trompette, elle, est souvent présente dans les cantates de mariage, la chianlie quoi Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toucan
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Ven 5 Nov 2010 - 1:32

Merveilleux renouvellement de la trompette au XXeme siècle, inauguré par Charles Ives avec ce chef d'oeuvre qu'est The Unanswered Question. Avec Ives, de l'instrument de cour que la trompette était à l'ère baroque, se transforme en instrument expressif et porteur d'âme:



Dans un esprit comparable, le solo pour trompette (sublime) dans le Grabstein fur Stefan de Kurtag. L'oeuvre même, par contre, prise dans son ensemble, me semble n'être qu'une préparation au chef d'oeuvre de Kurtag, qui est STELE:



HK Gruber n'est peut-être pas un compositeur majeur et il fait trop le pitre, avec sa gueule de Peter Ustinov banalisé. Mais il s'est surpassé dans son concerto pour trompette, Aerial, qu'Eotvos (dont le concerto pour trompette, Jet Stream, écrit pour Markus Stockhausen, n'est pas mal non plus), joue souvent. Gruber a en outre la particularité d'etre le descendant de Franz Xavier Gruber, compositeur d'un chant de Noel très prisé dans le monde Anglo-Saxon, Silent Night:



Markus Stockhausen, qui n'est pas un mauvais trompettiste, semble être la raison pour laquelle son père Karlheinz a tant composé pour ce merveilleux instrument, aussi expressif que la clarinette, sans jamais tomber dans la guimauve, l'affèterie ou le sentimentalisme. De Karlheinz, je recommende l'ouverture de son Opera Donnerstag Aus Licht:



Enfin, dans ce goût, superieur au jazz mais inspiré par le jazz (quand Ives, lui, influenca le jazz), notons le concerto de l'Anglais Birtwistle. Ce n'est pas tous les jours qu'on prend plaisir à citer l'oeuvre d'un compositeur Anglais!



Le Chemin VI de Berio (KOL OD) est inclassable, et l'un des chefs-d'oeuvres de ce compositeur, que l'on place peut-être trop souvent à l'ombre du grand Boulez:



Pour finir, deux oeuvres divertissantes, différentes l'une de l'autre, quoique toutes deux inspirées du be-bop. Nobody knows de trouble I See de Bernd Alois Zimmermann, oeuvre adaptée de Métamorphose:



Et ce petit frère du Concerto Ebony de Stravinsky qu'est le second Concerto pout Trompette de Jolivet. Il eût été dommage de ne pouvoir inclure un Francais:











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 3 Fév 2011 - 12:35

Les amis ! Nous sommes sur écoute ! J'ai eu l'honneur (?) de recevoir ce mail, que j'ai presque pris pour une blague au début:

"Cher Caliméro baroqueux,

Je me permets de vous signaler que j'ai eu plaisir à évoquer votre débat sur la trompette (sur classik.forumactif.com), ce matin sur France musique : Le Webophone

Au plaisir de vous lire,

David Christoffel"


Et effectivement, émission en ligne : http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/webophone/emission.php?e_id=95000053 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 3 Fév 2011 - 13:05

Wahoo! La classe quand même! cheers

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 3 Fév 2011 - 13:11

Oui, je l'ai gentiment remercié de cette délicate attention. Je trouve ça très sympa de faire l'effort de prévenir (il a du un peu fureter pour trouver mon adresse mail apparemment Mr. Green ) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28344
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 3 Fév 2011 - 13:23

ouep, bravo à toi Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 3 Fév 2011 - 13:26

Je précise que mon objectif n'est pas d'être flatté mais de confirmer que quand DLM dit qu'il faut faire attention à ce qu'on écrit pour ne pas blesser un artiste qui nous lirait (n'est-ce pas Aurele), c'est sérieux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 3 Fév 2011 - 13:34

Tiens, je savais pas que ça se prononçait "Yorgué"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   Jeu 3 Fév 2011 - 13:49

Wolferl a écrit:
Tiens, je savais pas que ça se prononçait "Yorgué"...

Moi non plus Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aimer la trompette (son côté kitch et son côté sérieux)
» La trompette baroque aujourd'hui
» Moi je voulais jouer de la trompette ...
» trompette chinoise
» Vend Trompette mib

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: