Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean-Marie Leclair (1697-1764)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 8 Sep 2008 - 21:26

Bonjour à tous!!

Je viens de découvrir (en fait un ami m'a appelé pour me dire qu'il était tombé là dessus sur youtube) une sonate pour violon et basse continue de ce contemporain (assez méconnu??) français de Rameau et Mondonville.

Ca m'a l'air extrêmement intéressant. Dans le style des concertos grosso de Vivaldi, en moins convenu. (après c'est peut-être la lassitude Vivaldi aussi)

Par contre, il n'y a pas l'air d'avoir beaucoup d'informations sur sa vie. J'ai quand même vu qu'il avait composé également une tragédie lyrique.

Quelqu'un connaîtrait-il ce compositeur et pourrait nous en dire un peu plus?
Quelques conseils discographiques ne seraient pas mal venus non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 8 Sep 2008 - 22:48

Ah si ! Sur sa vie un grand mystère, assassiné mystérieusement à son domicile, un vieil homme qui vivait seul avec sa vieille servante, on cherche encore le coupable. Mr. Green

Oui, son violon est inspiré des italiens, Corelli et Vivaldi, on n'est pas loin de Rameau aussi.

Un opéra aussi Scylla et Glaucus qui m'avait beaucoup plu lors de sa recréation par Gardiner, beaucoup moins aujourd'hui.

Des disques ?

Daniel Cuiller et son ensemble Stradivaria (chez ACCORD) a enregistré beaucoup de ses concertos, Jaap Schröder dans un CD Teldec.
Des suites ou "Récréations de musique" par l'ensemble baroque de Limoges chez ADES.

Il y a peut-être plus récent et plus intéressant, je ne me suis plus penché sur la question Leclair depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 8 Sep 2008 - 23:18

C'est un nom qui ne m'est pas inconnu, mais impossible de me souvenir où et à quelle occasion je l'ai déjà croisé Confused

En tout cas, pour un quasi-inconnu du XVIIIe, le monsieur a une discographie relativement pléthorique (après coup d'œil jeté à un célèbre site de vente en ligne...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 8 Sep 2008 - 23:20

Non, il n'est pas inconnu, c'est le créateur en quelque sorte de l'école française de violon, il a eu beaucoup d'élève et n'a pas vraiment quitté le répertoire même s'il est assez discret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 9 Sep 2008 - 16:45

Tiens! il y en a programmé à Clermont cette année, et la semaine dernière Booboup (portée disparue, donc je lui pique son tour de parole) en jouait: c'était un morceau pour flûte, hautbois et cordes (elle ne jouait pas le hautbois et les cordes, vous avez compris Mr. Green ), qui m'a semblé très sympathique, tout à fait beau et rafraîchissant, dans la veine de Rameau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 9 Sep 2008 - 17:26

Une discographie relativement pléthorique peut-être.
Disponible.Que nenni!!

J'ai fait la FNAC, le Virgin et l'Harmonia Mundi de Rennes pour avoir une écoute avant d'acheter, total absence.
Le vendeur d'Harmonia n'avait même jamais entendu parler de Leclair.
Par contre, il avait au catalogue un intégrale des suites du livre 4 par Bismuth... misère, encore un vendeur de mes fesse

H.S. Heureusement, j'ai la Symphonie Italienne de D'Indy qui m'attend ce soir.

Il va falloir se jeter à l'eau alors sur ce fameux site...ou attendre Paris.

J'hésite à prendre les sonates avec basse continue avec Fernandez, Hantaï et Pierlot. Les noms laissent penser à du tout bon.

Effectivement Spiritus, il y a aussi un disque de sonates pour flute de Kujiken qui est méchamment tentant aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 9 Sep 2008 - 18:20

Moander a écrit:
Le vendeur d'Harmonia n'avait même jamais entendu parler de Leclair.

Shocked Shocked Shocked

Là on peut quand même se poser des questions ! Rolling Eyes

J'ai fait un tour sur Amazon et je suis également assez surpris par le nombre de références : je ne pensais pas que Leclair était autant enregistré !

J'ai eu l'occasion d'écouter un disque de concerti pour violon & flûte par l'ensemble Arion avec Monica Huggett et Claire Guimond chez ATMA Classique, mais je n'en garde pas un souvenir impérissable. Le jeu des musiciens n'est pas à mettre en cause, ce sont plutôt les oeuvres choisies qui n'étaient pas renversantes.

J'ai aussi écouté ce disque que j'ai trouvé un peu trop sage, limite décevant pour Le Tombeau, avec un violon qui semble presque en retrait. En aucun cas ça ne ressemble au violon brillant de Vivaldi.



Dans les autres disques récents il y a l'intégrale du quatrième livre des sonates pour violon seul et basse continue (3 CD) parue chez Zig Zag avec Patrick Bismuth. Au vu des extraits écoutés sur internet cette lecture a l'air particulièrement électrique !


Dernière édition par WoO le Mar 9 Sep 2008 - 20:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 9 Sep 2008 - 19:33

La musique instrumentale pure n'est pas très consistante. Ca sonne très italien, mais de là à dire que ça ait l'invention de Corelli ou Vivaldi... L'opéra a ses charmes, beaucoup de divertissements (50% du temps total) et une scène d'imprécations qui a peu d'équivalents.

Je pense qu'Eragny adorerait... (Atom aussi, ce sont des sortes de Boréades très noires.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 9 Sep 2008 - 19:47

On peut entendre: Sa Sonate pour Violion and Continuo in D, Op.9, No.3 3. Sarabande
Sur : http://www.jiwa.fr. Le son est vraiment de très bonne qualité.

Bon ici en entend un violon avec un piano
pig

.

Pour moi une interprétation trop douce. Difficile de se faire un avis.
Mais là pour le coup je m'y ennuie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 9 Sep 2008 - 19:49

Déjà, Szeryng a un son très homogène même pour du romantisme, alors pour du baroque, br.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 9 Sep 2008 - 23:10

On loue plus particulièrement chez Leclair les concertos de l'opus VII.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 9 Sep 2008 - 23:27

Avant de me retirer dans le désert, un petit mot sur Leclair.

Ceux qui apprécient la veine française pure seront un peu décontenancés... Le côté italien de sa musique est assez fort.

On peut donc retenir:

-ses concertos pour violon (tous enregistrés, de façon un peu terne, par Simon Standage chez Chandos)

-ses sonates pour violon (surtout le disque Bismuth voire Folies Françoises)

-ses sonates pour flûte: indispensable ! Par Kuijken chez Accent. Elles sont merveilleuses, sans le côté tape-à-l'oeil italien et sans le côté pincé austère français.

-Scylla et Glaucus: par Gardiner, un bien bel ouvrage. Plus élégant mais moins emportant que du Rameau. Evidemment plus souriant que du Lully.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mer 10 Sep 2008 - 13:11

Jorge a écrit:


-Scylla et Glaucus: par Gardiner, un bien bel ouvrage. Plus élégant mais moins emportant que du Rameau. Evidemment plus souriant que du Lully.
Ca ça m' intéresse fortement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Dim 14 Sep 2008 - 11:43

La riche médiathèque aixoise m'a permis d'écouter les sonates du quatrième livre par Bismuth.

Qu'on se le dise, je n'aime pas les sonates pour violon de Leclair: c'est très virtuose mais sans le côté grisant et sympathique des sonates italiennes. Et ça n'a pas non plus le charme des suites françaises. Quelque chose d'hybride qui reste quand même marqué par une hauteur de vue assez rare à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Dim 14 Sep 2008 - 18:34

Jorge a écrit:
Avant de me retirer dans le désert, un petit mot sur Leclair.

Ceux qui apprécient la veine française pure seront un peu décontenancés... Le côté italien de sa musique est assez fort.

On peut donc retenir:

-ses concertos pour violon (tous enregistrés, de façon un peu terne, par Simon Standage chez Chandos)

-ses sonates pour violon (surtout le disque Bismuth voire Folies Françoises)

-ses sonates pour flûte: indispensable ! Par Kuijken chez Accent. Elles sont merveilleuses, sans le côté tape-à-l'oeil italien et sans le côté pincé austère français.

-Scylla et Glaucus: par Gardiner, un bien bel ouvrage. Plus élégant mais moins emportant que du Rameau. Evidemment plus souriant que du Lully.

bonjour, on peut rajouter aussi ce superbe disque de sonates :
http://www.amazon.fr/Jean-Marie-Leclair-Sonatas-Violon-Continue/dp/B0006GAPLM/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=music&qid=1221409860&sr=8-1

et le magistral MAK (qu'on peut trouver pas cher ailleurs)
http://www.amazon.fr/Baroque-Chamber-Music/dp/B000001SPK/ref=sr_1_34?ie=UTF8&s=music&qid=1221409998&sr=1-34
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Booboup
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1036
Age : 27
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Dim 14 Sep 2008 - 20:17

Spiritus a écrit:
Tiens! il y en a programmé à Clermont cette année, et la semaine dernière Booboup (portée disparue, donc je lui pique son tour de parole) en jouait: c'était un morceau pour flûte, hautbois et cordes (elle ne jouait pas le hautbois et les cordes, vous avez compris Mr. Green ), qui m'a semblé très sympathique, tout à fait beau et rafraîchissant, dans la veine de Rameau.

Je ne suis pas portée disparue, d'une, et puis c'est un concerto pour flûte ou hautbois et cordes nan mais.
D'ailleurs je ne vous le conseille pas, je l'ai écouté, et c'est pas fascinant.
simple, et prévisible, et même pas joli, sauf peut être le troisième mouvement.

M'enfin c'est la seule chose que je connais de ce compositeur...

Mais Jorge a dit qu'il y avait des sonates pour flûte, et vous parlez de ses oeuvres pour violon, je vais voir ce que je peux explorer Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Dim 14 Sep 2008 - 20:37

Ah si, c'était joli comme tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Jean Marie LECLAIR (1697-1764)   Mer 3 Mar 2010 - 16:03



Jean Marie LECLAIR (1697-1764)

Issu d'une famille de violonistes et de danseurs lyonnaise, il se fait remarquer pour ses talents de maître de ballet et part enseigner à la cour de Turin (1722). Il y rencontre Somis, grand violoniste que l'on sait. (mais que l'on enregistre peu) Cette partie de sa vie est assez peu connue, il laisse pour ainsi pas de trace mis à part son 1er livre de sonate (1723), d'un style charmant, alliant déjà le goût français et italien.

On le retrouve à Paris en 1728 où il se taille la part du lion (huhu) au Concert spirituel. (Je n'ai pas trouvé avec quelles oeuvres, sûrement des concertos pour violons) C'est alors qu'il accepte un poste officiel à la musique du roi aux côtés de Guignon. (c'est à dire au pupitre de violon) Finalement il abandonne cette place de grande stabilité pour des raisons obscures. C'est l'occasion de voyager à nouveau.

Il réapparaît à Amsterdam, partageant l'affiche avec Locatelli (1695-1764), le violoniste italien à la virtuosité totalement débridée. Les deux hommes semblent se lier d'amitié et rivalisent d'ingéniosité dans la technique du violon. Leclair reste néanmoins très fidèle au style français, tout en mélodie conjointe et séduisante.

Il travaille un temps à Chambéry (chez l'infant d'Espagne) et revient enfin à Paris en 1743 ; il y reste jusqu'à sa mort. Il gagne sa vie comme pédagogue, et compositeur, bien sûr. Il compte parmi ses élèves des gens aussi brillants que le chevalier de Saint-Georges. En 1746, il fait représenter Scylla et Glaucus, tragédie lyrique d'une grande beauté, pleine de subtilité et de minauderie salvatrice, ça m'émeut toujours beaucoup. Sad



La personnalité de Leclair :

D'après le peu d'information glanée à droite à gauche, on peut dire que Leclair, malgré un physique agréable, n'était pas un homme facile à vivre. Il participe très peu aux mondanités, il voit pour ainsi dire jamais ni sa première ni sa seconde femme et il quitte des postes que tout bon musicien rêverait d'obtenir ! Ajoutons à cela qu'il n'est pas courtisan pour deux sous et apprécie les jeux d'argent... Je me demande si ce n'est pas la cause de son assassinat pour le moins mystérieux en 1764.
On attend qu'un biographe se penche sur Leclair. (le seul bouquin sur lui n'est pas... comment dire... intéressant) Les sources restent à travailler et à dépouiller consciencieusement, c'est un travail énorme. Toutefois, un musicologue comme Edmond Lemaître dit des choses intéressantes (et pour une fois, un musicologue s'intéresse vraiment aux archives, ça fait plaisir)

Sur les sources, le livre à mon sens le mieux fichu c'est encore un anglo-saxon qui l'a rédigé (décidément Oxford et Columbia sont nos maîtres en histoire de la musique) : ZASLAW Neal A., Materials for the life and works of Jean-Marie Leclair, Ph.D. University of Columbia, 1970.

Il existe aussi des publications du CMBV : http://philidor.cmbv.fr/jlbweb/jlbWeb?html=cmbv/connect_simple&etp=etp_cahier&base=biblio&etpsize=1

L'œuvre :

Comme évoqué plus haut, Leclair mêle magnifiquement les goûts français (raffinement, rigueur, rythmes de danse et séduction excessifs) et italien. (virtuosité violonistique très présente et utilisation de la sonate avec les allegro, les adagio qui s'en suivent) Il ne fait ni trop de l'un ni trop de l'autre, sa production se caractérise par une attention particulière à l'équilibre : il fait preuve d'une belle maîtrise du contrepoint mais n'en délaisse pas pour autant la mélodie accompagnée ; il sait partir dans des cadences folles mais il sait aussi s'arrêter pour nous offrir un mouvement lent aérien, exquis et délicat, aux dissonances parfois envahissantes (à notre plus grand plaisir) et à la mélodie gracile et inventive.

Il s'intéresse à la musique instrumentale en priorité. On lui doit :

- 5 recueils de sonates pour violon où il excelle (1723, 1728, 1734, 1738 et 1767, posthume donc). Elles prennent la forme de la sonata da chiesa. Certaines peuvent se jouer à la flûte, Kuijken le fait divinement.
- 2 recueils de sonates pour deux violons sans basse. (1730 et 1747) La virtuosité accompagne le discours très charpenté, les effets folkloriques et les mélodies à la fragilité tangible. Tout cela est d'une grande classe. Cool C'est sans doute ces recueils que les violonistes du siècle dernier ont le plus joués.
- 4 recueils de sonates en trio pour deux violons et basse continue (il en publie parfois une puis plusieurs en 1730, 37, 53 et 66, posthume)
- 12 concertos pour violons (6 en 1737 et 6 en 1743)qui n'ont rien à envier à ceux de Bach ou de Locatelli, bien que le style italien soit paradoxalement moins présent. Ils sont tous en trois mouvements : vif, lent et vif.
- On compte aussi des récréations musicales (des suites françaises) et des pièces éparses.
- Et bien évidemment un seul opéra : Scylla et Glaucus (1746). Il rencontre un succès probant, et, là encore, on regrette de ne pas savoir pourquoi il n'a pas tenu à poursuivre dans cette voie. Surprised Surtout que les pages orchestrales font montre d'une grande maîtrise, et ce, à l'égale du traitement vocale.

Quelques liens :

Le premier concerto pour violon et orchestre - 1
Le premier concerto pour violon et orchestre 2 - 3

Première sonate pour flute et continuo en Mi mineur 1ère partie
Première sonate pour flute et continuo en Mi mineur 2ème partie
Troisième sonate pour flute et continuo en Do majeur 1ère partie
Troisième sonate pour flute et continuo en Do majeur 2ème partie

Première sonate (livre III) pour violon et continuo - Adagio
Première sonate (livre III) pour violon et continuo - aria gracioso

Je tiens à témoigner ici de la tendresse toute particulière que j'éprouve pour ce compositeur à la musique aussi tendre que le caractère est abrupte et ombrageux. Les violonistes n'enregistrent pas assez ses concertos ni ses sonates en comparaison à des Vivaldi kilométriques forts dispensables...


Dernière édition par Ophanin le Dim 21 Mar 2010 - 22:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mer 3 Mar 2010 - 16:40

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mer 3 Mar 2010 - 17:09

Mince, je n'avais pas vu qu'il existait déjà un sujet. J'ai pourtant regardé dans l'index. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80495
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mer 3 Mar 2010 - 17:11

Il n'était pas dans l'index, mais j'avais souvenir de ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 15 Mar 2010 - 15:52

DavidLeMarrec a écrit:
La musique instrumentale pure n'est pas très consistante. Ca sonne très italien, mais de là à dire que ça ait l'invention de Corelli ou Vivaldi... L'opéra a ses charmes, beaucoup de divertissements (50% du temps total) et une scène d'imprécations qui a peu d'équivalents.

Je pense qu'Eragny adorerait... (Atom aussi, ce sont des sortes de Boréades très noires.)

Mr. Green je trouve sa musique instrumentale très inventive au contraire, bien plus que celle de vivaldi dont la formule "a composé 600 fois le même concerto" n'est pas sortie de nulle part(et pourtant j'écoute beaucoup de vivaldi);
de plus leclair n'a composé qu'un opéra, donc tu peux directement dire que leclair est un compositeur mineur Mr. Green
de fait, sa popularité actuelle est à la hauteur de son abscence de composition vocale ;
.. les fils sur les opéras de verdis sont 100 fois plus longs que sur les quatuors de haydn... Mr. Green

la musique instrumentale de leclair est inégale c'est vrai mais recelle d'extraordianaires chefs d'oeuvre, dont les sublimes recueils de duos pour 3 violons sans basse opus 3 et 12 ;
le disque lp de goebel (pas réédité) est à ce propos hallucinant ;
pour une intégrale il y a hugget et holloway, c'est pas mal ;
le recueil de bismuth pour les sonates est très bon ; le disque de santos aussi, superbe ;
pour les concertos, on attend tjrs une grande version hélas, les standage sont assez fades,insatisfaisants pour une musique qui réclame de la fantaisie, et ce n'est pas son fort..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 15 Mar 2010 - 17:24

HOLLIGER a écrit:
la musique instrumentale de leclair est inégale c'est vrai mais recelle d'extraordianaires chefs d'oeuvre, dont les sublimes recueils de duos pour 2 violons sans basse opus 3 et 12 ;
le disque lp de goebel (pas réédité) est à ce propos hallucinant ;
pour une intégrale il y a hugget et holloway, c'est pas mal ;
le recueil de bismuth pour les sonates est très bon ; le disque de santos aussi, superbe ;
pour les concertos, on attend tjrs une grande version hélas, les standage sont assez fades,insatisfaisants pour une musique qui réclame de la fantaisie, et ce n'est pas son fort..

Et c'est pas moi qui le dit ! Very Happy

Pour les concertos, Standage est la moins mauvaise des versions. Ne parlons pas de Paillard... Sur le-site-dont-on-doit-taire-le-nom un ensemble (Marina Katarjnova au violon solo - Pratum integrum) a posté son interprétation du concerto :

1 - http://www.youtube.com/watch?v=ff18LfIxcxE&feature=related
2 et 3 - http://www.youtube.com/watch?v=fakx_Ce14Ic&feature=related

C'est très bon et plein de soubresauts malgré l'extrême élégance caractéristique de Leclair. (à mon sens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 15 Mar 2010 - 19:27

merci!
pour l'intégrale des concertos, il n'existe hélas que standage et paillard(ce dernier juste pour le signalement);
un carmignola ou un biondi devrait s'y coller au lieu d'un 50eme disque vivaldi!
bismuth : oui, c'est vraiment très très bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 16 Mar 2010 - 0:10

HOLLIGER a écrit:
de plus leclair n'a composé qu'un opéra, donc tu peux directement dire que leclair est un compositeur mineur Mr. Green
Ai-je déjà dit des choses de ce genre ? Shocked A part pour taquiner sur Bach...

Je ne vanterais pas les mérites de Czerny, de Mendelssohn ou de Kurtág si l'opéra était ma priorité exclusive (encore que les ébauches de la Lorelei et les musiques de scène, pour le deuxième...).


Citation :
.. les fils sur les opéras de verdis sont 100 fois plus longs que sur les quatuors de haydn... Mr. Green
Oui, clairement, ce forum a une grosse composante de gros posteurs d'abord lyriques. C'est comme ça, il ne faut pas hésiter à te lancer comme tu le fais pour équilibrer. Wink

Cela dit, Scylla et Glaucus est une très belle oeuvre, son chef-d'oeuvre même, on en parle aussi si tu veux. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Aspic
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 16 Mar 2010 - 0:21

DavidLeMarrec a écrit:
Cela dit, Scylla et Glaucus est une très belle oeuvre, son chef-d'oeuvre même, on en parle aussi si tu veux. Mr. Green
Ah, ça tombe bien Very Happy

Je me demandais s'il existait d'autres versions que celle de Gardiner... pour en avoir écouté un extrait sur le disque de Véronique Gens & les Talens Lyrique, ça donne franchement envie, cette tragédie. Certes, Gardiner est très bon dans Rameau, mais existe-il une version plus "moderne" ? confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 16 Mar 2010 - 0:24

Rousset l'a joué (avec Karina Gauvin en Circé). C'est très très bien pour les chanteurs, sans doute mieux, même, mais pour ce qui est de la direction, c'est un peu moins habité, c'est l'époque où Rousset prend de la mollesse.
Ca reste super beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 16 Mar 2010 - 12:06

Ah oui, j'ai cette version Rousset, c'est vraiment très beau ! Pas si mou que ça. Plutôt gracieux, dirons-nous.

Mais allez-y Holliger et DLM parlez donc de Scylla et Glaucus. cat Aspic, j'ai hâte de lire ce que tu pourras en dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Aspic
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 16 Mar 2010 - 13:40

Ophanin a écrit:
Aspic, j'ai hâte de lire ce que tu pourras en dire.
Crying or Very sad Bah... je peux rien en dire, justement, vu que je ne trouve pas cette fameuse version Rousset ! J'hésite à me rabattre sur la version Gardiner... Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Dim 21 Mar 2010 - 21:38

Leclair - première sonate pour flute et continuo en Mi mineur

Une vidéo postée par les interprètes. C'est tout à fait irréprochable, voire presque aussi bien que Kuijken. I love you Bonne écoute aux curieux et aux autres. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 22 Mar 2010 - 1:57

Ophanin a écrit:
Ah oui, j'ai cette version Rousset, c'est vraiment très beau ! Pas si mou que ça. Plutôt gracieux, dirons-nous.

Mais allez-y Holliger et DLM parlez donc de Scylla et Glaucus. cat Aspic, j'ai hâte de lire ce que tu pourras en dire.

Désolé, je ne l'ai pas écouté, seule la musique instrumentale m'intéresse ;
en général, je n'écoute quasiment jamais d'opéra!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mer 24 Mar 2010 - 10:51

Ophanin a écrit:
Ah oui, j'ai cette version Rousset, c'est vraiment très beau ! Pas si mou que ça. Plutôt gracieux, dirons-nous.

Mais allez-y Holliger et DLM parlez donc de Scylla et Glaucus. cat Aspic, j'ai hâte de lire ce que tu pourras en dire.
Que devons-nous dire ? Surprised

La grande originalité, outre la scène infernale de l'acte IV (aux dimensions immenses), la plus spectaculaire du répertoire avec celle de Médée, c'est cette fin si noire dont le librettiste avait dû se justifier à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mer 24 Mar 2010 - 14:55

Cette scène me fait penser à celle de Médée, moi aussi. Mais le raffinement de Leclair est comment dire plus direct que Charpentier. Il va droit au but. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81911
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mer 24 Mar 2010 - 15:42

C'est une musique beaucoup plus expansive de toute façon, où les traits, les figuralismes, la virtuosité ont beaucoup plus de place apparente, alors que Charpentier joue d'abord sur les harmonies, les atmosphères...

Ce qui m'impressionne le plus, c'est la durée... on a l'impression vraiment de suffoquer dans les enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5490
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 6 Déc 2010 - 10:17

Je viens d'écouter la sonate n°1 en mi mineur pour violon et basse continue opus 2.

C'est pas mal comme musique. Virtuose, de belles mélodies, un peu de fougue italienne mais avec moins de panache quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 6 Déc 2010 - 11:21

Ah oui, c'est beau, mais le top c'est vraiment les sonates opus 3 et 12 pour 2 violons sans basse Shocked I love you I love you I love you je te les recommande vivement ; Goebel en extrait c'est divin ; pour les intégrales, Banchini c'est déjà bien. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfeo Euclides
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mar 14 Déc 2010 - 19:10

C'est curieux le cas de Leclair. Dans sa musique de chambre, les formes sont italiennes, mais dans sa tragedie lyrique il prend le parti de la musique française. Pas d'airs da capo, plein de divertissements, la scéne de tempête archetipique aprés Alcyone, thème mytologique... Et, en plus, un choix un peu demodé pour l'epoque: le prologue ne será plus joue très tôt, vers 1750. Et tout ça trè peu avant la Querelle des bouffons, qui va changer la musique pour la scène en France. Des choix très peu heureux pour un triomphe a l'epoque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Dim 19 Déc 2010 - 11:54

Ses concertos pour violon sont italianisant aussi. Malheureusement il n'existe que 2 intégrales, l'une de paillard, sans commentaire, et l'autre assez fade hélas bien qu'audible, par Standage! A quand un dépoussiérage? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mer 27 Juil 2011 - 13:50

J'écoute le concerto pour violon en lien plus haut (les sonates pour flûtes ont été supprimées). C'est... de la musique italienne Idea Pas désagréable ceci-dit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mer 27 Juil 2011 - 15:57

J'aime pas mal la transcription pour deux clavecins jouée par Hervé Niquet et Luc Beauséjour, d'une sonate de Leclair. C'est marrant comment le premier mouvement sonne bien français (proche de F. Couperin, en fait), et puis que ça s'en éloigne par la suite.

Sur le même disque, la transcription de De Boismortier est très chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mer 27 Juil 2011 - 17:59

En même temps, Era, un concerto au XVIIIè... difficile de ne pas faire italien. elephant

Cette ouverture /watch?v=FHesnqO8oRY devrait te plaire un peu plus, j'imagine.

Dommage que les vidéos des sonates pour flûte soient supprimées. Il ne te reste plus qu'à trouver Kuijken au flutiau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Mer 27 Juil 2011 - 18:47

Very Happy Et la chaconne qui clôt cette suite est de toute beauté !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Ven 19 Déc 2014 - 14:18

Découverte de Scylla et Glaucus et c'est vraiment superbe... comme l'expliquait David, il ne s'y passe pas grand chose, mais alors que c'est beau! J'ai l'impression d'entendre des formes proches des Boréades. Et cet acte IV de Circée est tout bonnement grandiose!

Après ça reste de la tragédie lyrique assez traditionnelle, mais plus galante peut-être que ces fameuses Boréades et bien loin de Castor et Pollux : on y dense beaucoup, comme une sorte de tragédie proche de la pastorale héroïque en fait.

Superbe en tout cas et même si Gardiner me semble un peu raide par moments avec un orchestre légèrement trop uniforme. A voir lorsque la version enregistrée il y a peu à Versailles sortira! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 29 Juin 2015 - 10:54

Parution prévue en novembre 2015 chez Alpha du Scylla et Glaucus dirigé par D'Hérin il y a quelques mois à Versailles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   Lun 17 Avr 2017 - 22:46


Parution prévue le 5 mai d'un disque consacré au violon de Leclair chez Glossa :

Leclair, J-M:
Flute Concerto Op. 7 No. 3 in C major
Violin Concerto Op. 7 No. 4 in F major
Concerto Op. 7 No. 5 in A minor
Violin concerto Op. 7, No. 1

Fabio Biondi (solo violin & direction)
Europa Galante

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Marie Leclair (1697-1764)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Marie Leclair (1697-1764)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Marie Leclair (1697-1764)
» Jean-Marie Leclair
» jean-marie fouilleul
» folk nylon jean-marie Fouilleul
» Jean marie ecay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: