Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Carl Czerny (1791-1857)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Jeu 14 Avr 2011 - 22:16

Visiblement Czerny me plait bien mais il est souvent tellement bavard qu'il m'égare, je décroche. Il presse le pamplemousse jusqu'à la dernière goutte avant d'en prendre un autre et ça colle une sacrée soif. C'est dommage parce que sa musique est remplie de pépites, va savoir pourquoi elles sont mélangées à une verroterie moins convaincante.

De ce que je connais pour l'instant, j'apprécie plutôt sa musique pour piano seul (op 7, 13, 57 et 65, sonates 6 et 9) ou piano avec orchestre (op 204 et 214). En revanche, je suis moins sensible aux symphonies (j'ai la 2 et la 6, je n'ai pas encore mis la main sur la 1), mais j'ai cette retenue avec beaucoup d'oeuvres symphoniques de cette époque.

...

Première symphonie trouvée sur YT me plait beaucoup, en particulier les deux derniers mouvements très entrainants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Sam 16 Avr 2011 - 22:30

Entendu le nonet sur YT.
Tres bien aussi, merci David.
Je l'ai trouvé sur Amazon ainsi que la première symphonie a un prix encore acceptable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 46
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Mar 10 Avr 2012 - 21:47

Quelqu'un connaitrait les dates de symphonies 1 et 5 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Mar 10 Avr 2012 - 22:20

grave question, le catalogue de Czerny est mystérieux
La 5ème date de 1845.
Apparemment quelle que soit la date de sa composition la première n'a pas été jouée avant 1845 (le Groves ne donne carrément pas de dates). Son numéro d'opus 780 précède immédiatement la deuxième, qui n'est pas datée non plus.
Une symphonie au moins a précédé, une "0" en ré majeur (qui n'est pas la 2ème dans la même tonalité) de 1814 (enregistrée par Botstein, trouvable sur YT)
Il existerait une symphonie opus 2 de 1806 qui est peut-être une légende.
http://home.earthlink.net/~dbratman/syms_list.html
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 46
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Mar 10 Avr 2012 - 22:27

Merci pour ces précieux renseignements. Je vais d'ailleurs m'écouter cette première symphonie de suite bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Mar 10 Avr 2012 - 22:56

Tu ne seras pas déçu. Smile

Les deux premières symphonies sont publiées chez Häslinger en 1847, mais la 1ère a effectivement peut-être été créée en 1845. http://imslp.org/wiki/List_of_compositions_by_Carl_Czerny
L'opus 2 c'est un Rondeau brillant (marrant que ce soit orthographié ainsi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1116
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Mer 11 Avr 2012 - 7:57

Ce qu'on sait, c'est que la première symphonie (sinfonie) a fait l'objet d'une critique mi-figue mi-raisin par Blanchard dans la Revue et Gazette Musicale de Paris du 21 septembre 1845, qu'on peut lire ici.
Blanchard y parle déjà des 6 symphonies en préparation de Czerny. Mais on ne sait pas si la critique de Blanchard est faite d'après une exécution (cela ne me semble pas être le cas, puisqu'il n'y a aucune référence à un concert ou une exécution) ou plutôt sur texte. Il a dû avoir accès au manuscrit ou à une copie, puisque la publication n'a eu lieu que deux ans plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 15893
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Dim 1 Sep 2013 - 14:37

J’écoute et réécoute de temps en temps une ou deux sonates de Czerny (Martin Jones). Mais en réalité, je n’accroche qu’aux fugues et aux mouvements rapides (particulièrement celui de la première) ; le reste... Confused 

Quant à la musique de chambre, j’ai bien essayé deux ou trois choses, mais je suis loin d’en avoir gardé un souvenir impérissable. hehe 

En revanche un truc que j’adore vraiment : Capriccio a la Fuga op.89. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bregegrahf
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 30
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Ven 13 Sep 2013 - 17:40

Je rêverais de lire une biographie de ce bon vieux Czerny... Je sais qu'il a écrit son autobiographie, mais il semble qu'elle ne soit pas traduite en français.

Quelqu'un connait une publication sur la vie de ce compositeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81258
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Mar 12 Aoû 2014 - 23:24

Quelqu'un pourrait-il corriger le prénom dans le titre (Carl) ? Smile

Tiré du fil 'Playlist' :

DavidLeMarrec a écrit:
=> Czerny – Des Mädchens Klage et autres lieder

DavidLeMarrec a écrit:
=> Czerny – Allegro fugato n°1 pour quintette à cordes
=> Czerny – Allegro fugato n°2 pour quintette à cordes
=> Czerny – Quatuor avec piano Op.148
Si vous aimez l'Archiduc, l'Empereur, ou la musique de chambre de Mendelssohn, franchement, c'est sensiblement du même niveau.

… et si vous aimez les derniers quatuors de Schubert, il faut écouter ceux de Czerny également. Grand compositeur, décidément.

DavidLeMarrec a écrit:
=> Czerny – Ouverture en mi majeur
Assez proche de la Première Symphonie.

=> Czerny – Grand Trio n°2 en la majeur
Plus brillant que le quatuor, moins schubertien, mais très beau.

=> Czerny – Étude en ut dièse mineur Op.399 n°10
Très contrapuntique, remarquable.

=> Czerny – Benedicat nos Deus, Op.737
À la croisée de la musique sacrée de Mozart et Schubert (superbe clarinette solo dans le goût du Pâtre, d'ailleurs).

=> Czerny – Cinq lieder

=> Czerny – Grande Ouverture pour orchestre en ut mineur

=> Czerny – Quatuor en ré mineur – St Lawrence SQ

=> Czerny – Grandes Variations sur Paisiello pour clarinette, cor, violoncelle et piano
Tiens, je l'avais pas, cette version (chez Doremi) ! Very Happy

=> Czerny – Variations brillantes sur Norma (Deh, con te gli prendi)

=> Czerny – Quatuor en mi mineur – St Lawrence SQ
Et celui-là, il ressemble carrrément au Sixième de Mendelssohn.

=> Czerny – Symphonie n°1 – Athinäos et le plus bel orchestre d'Europe

lucien a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
=> Czerny – Allegro fugato n°1 pour quintette à cordes
=> Czerny – Allegro fugato n°2 pour quintette à cordes
=> Czerny – Quatuor avec piano Op.148
Si vous aimez l'Archiduc, l'Empereur, ou la musique de chambre de Mendelssohn, franchement, c'est sensiblement du même niveau.

DavidLeMarrec a écrit:
=> Czerny – Ouverture en mi majeur
Assez proche de la Première Symphonie.

=> Czerny – Grand Trio n°2 en la majeur
Plus brillant que le quatuor, moins schubertien, mais très beau.

=> Czerny – Étude en ut dièse mineur Op.399 n°10
Très contrapuntique, remarquable.

=> Czerny – Benedicat nos Deus, Op.737
À la croisée de la musique sacrée de Mozart et Schubert (superbe clarinette solo dans le goût du Pâtre, d'ailleurs).

=> Czerny – Cinq lieder

=> Czerny – Grande Ouverture pour orchestre en ut mineur

=> Czerny – Quatuor en ré mineur – St Lawrence SQ

=> Czerny – Grandes Variations sur Paisiello pour clarinette, cor, violoncelle et piano
Tiens, je l'avais pas, cette version (chez Doremi) ! Very Happy

=> Czerny – Variations brillantes sur Norma (Deh, con te gli prendi)

=> Czerny – Quatuor en mi mineur – St Lawrence SQ
Et celui-là, il ressemble carrrément au Sixième de Mendelssohn.

globalement, tu conseilles le coffret ?

DavidLeMarrec a écrit:
lucien a écrit:
globalement, tu conseilles le coffret ?
Mr. Green

Tout n'est pas dans le coffret DOREMI, la Première Symphonie (et le Nonette que je suis en train d'écouter) est chez Signum (et MDG pour l'autre), mais effectivement, c'est un achat qui remet les pendules à l'heure. bounce

Indispensable dans la mesure où les quatuors ne sont disponibles que là (il y en a quelques autres, jamais enregistrés ).

lucien a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Tout n'est pas dans le coffret DOREMI, la Première Symphonie (et le Nonette que je suis en train d'écouter) est chez Signum (et MDG pour l'autre),
regarde bien ma citation. siffle

les nonettes ne m’avaient vraiment pas convaincu, mais les quatuors et les quintettes, ça a l’air bien ! bounce

DavidLeMarrec a écrit:
Bah, de toute façon, c'était sarcastique, non ? elephant

lucien a écrit:
mais non.

DavidLeMarrec a écrit:
lucien a écrit:
mais non.

Que tu aimes le piano, un peu tarabiscoté pour son époque, soit, mais la musique de chambre beethovenienne et les symphonies mendelssohniennes ? Surprised

Enfin, tant mieux, bien sûr ! Very Happy

lucien a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
lucien a écrit:
mais non.

Que tu aimes le piano, un peu tarabiscoté pour son époque, soit, mais la musique de chambre beethovenienne et les symphonies mendelssohniennes ? Surprised

Enfin, tant mieux, bien sûr ! Very Happy

bah, j’ai écouté quelques bouts des quatuors et des quintettes sur youtube... cela m’évoque les quatuors de Mendelssohn, et j’aime assez bien !

(mais clairement, les symphonies, je n’essaie même pas.)

DavidLeMarrec a écrit:
[Czerny]

lucien a écrit:
bah, j’ai écouté quelques bouts des quatuors et des quintettes sur youtube... cela m’évoque les quatuors de Mendelssohn, et j’aime assez bien !

Oui, il y a du Mendelssohn là-dedans, surtout celui en mi mineur (et plutôt du Mendelssohn de l'opus 80, en plus !). Very Happy

Citation :
(mais clairement, les symphonies, je n’essaie même pas.)

De toute façon, seule la Première est bonne (mais alors sacrément bonne, parmi les quelques meilleures de la première moitié du XIXe, quoi), les autres sont vraiment platement académiques, même lorsqu'elles sont bien jouées (une seule n'a pas encore été enregistrée). Ce n'est pas faute de les avoir régulièrement retentées, vu ce que j'aime la Première : le tempérament de Méhul réincarné dans les outils de Beethoven et les couleurs de Mendelssohn. I love you

DavidLeMarrec a écrit:
plenum a écrit:
Puisque notre davidian man a évoqué Czerny plus tôt.

Moscheles

C'est sympa, Moscheles, et j'aime assez, mais on ne joue quand même pas dans la même cour que Czerny : ça reste assez décoratif (et excellent dans ce style brillant, même si mon goût me porte davantage vers Hummel).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81258
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Mar 12 Aoû 2014 - 23:31

plenum a écrit:
Mais tu connais cet enregistrement?

Je n'ai pas écouté cet enregistrement, je parlais plus généralement de son rapprochement. C'est très supérieur au reste de la production de Moscheles ?


Citation :
De toute manière, selon mon avis, la plupart de ces compositeurs, que ce soit Moscheles, Czerny, Hummel, Herz, Kalkbrenner, etc, sont
tous très inégaux. De superbes paillettes s'y trouvent cependant.

Chez Czerny, il y a des trucs miteux (avec 900 opus contenant parfois plusieurs œuvres, c'est prévisible, c'est pareil chez Mozart ou Schubert), mais la concentration en œuvre marquantes et même originales est quand même particulièrement forte.

Effectivement, les autres ont leurs pépites, et une moyenne qualitative très estimable !

--

plenum a écrit:
Moscheles et ses études, démontrent éloquemment que son talent était pour le clavier, moins Czerny, plus linéaire, académique. Cependant ce dernier est supérieur au premier en musique de chambre

Même dans les Études, il y a les ouvrages purement pédagogiques (sans intérêt musical) et les Études de concert, où l'on des merveilles (par exemple l'opus 399), assez en avance sur leur temps (enfin, pas sur Beethoven, mais plus ou moins entre ça et Chopin).

Les Études présentes sur le disque que tu mentionnes sont les plus intéressantes pour Moscheles, ou tu en suggères un volume précis ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81258
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Mar 12 Aoû 2014 - 23:44

plenum a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
plenum a écrit:
Mais tu connais cet enregistrement?

Je n'ai pas écouté cet enregistrement, je parlais plus généralement de son rapprochement. C'est très supérieur au reste de la production de Moscheles ?

Oui les études de concert de Moscheles sont ce qu'il fit de meilleur. Cet enregistrement doit obligatoirement prendre place dans ta
discothèque. Les rythmes, les mélodies sont hyper intéressants au point que les jouer comme unique programme d'un concert, aucun ennui
pour l'auditeur, tellement c'est varié. Wink

La première étude ''Wrath'' de l'opus 95, rappelle tellement les novellettes de Schumann, que c'est à se demander si ce dernier n'aurait pas été quelque-peu influencé par son aîné. La deuxième ''Réconciliation'' de l'opus 95, d'une belle mélodie, d'un chant absolument pas culcul.
De plus Lane est un excellent pianiste, même la prise de son est excellente, restitution réussie de l'ambiophonie, de la stéréophonie, et enfin un piano totalement équilibré.

Super, merci, très alléchant, je vais m'écouter ça ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81258
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Dim 31 Juil 2016 - 1:18

Nestor a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Nestor a écrit:
Czerny : Symphonie no 2 (SWR, Nowak)
Nestor a écrit:
Czerny : Symphonie no 6 (SWR, Nowak)

Curiosité : pourquoi écoutes-tu ça ? J'espère que ce n'est pas lié à mon conseil sur la 1, parce que ces deux-là ne sont vraiment pas du même tonnel, et encore moins dans cette interprétation.

Je connaissais déjà un peu vaguement d'autres pans : quatuors, musique pour piano ( et même musique pour flûte et piano Mr. Green ). Du coup j'ai cherché un peu de sa musique symphonique et je suis tombé sur ce CD en premier !



C'est le disque avec la 1 et la 5 par Athinäos et Francfort (Oder) qu'il te faut ! (l'autre par Athinäos, avec la 2 et le concerto pour quatre mains, n'est pas très intéressant)

Quelle est ton opinion sur les quatuors ? Pour moi, c'est à peu près du niveau des derniers Schubert et des premiers de Beethoven, mais comme je n'ai à peu près croisé personne qui les avait écouté, je ne me rends pas compte si cette opinion est partagée.


Nestor a écrit:
J'aime beaucoup. J'écoute cette version là, je ne sais pas si il en existe d'autres :



Je suis toujours un peu gêné par ces histoires de niveau : je n'aime pas beaucoup les classements... En revanche je peux te dire que je les apprécie presque autant que les Mendelssohn.
Mais écrire cela, c'est déjà exprimer à quel point je les apprécie puisque les quatuors de Mendelssohn notamment le numéro 6 font partie de mes préférés.

Ah oui, c'est un sacré compliment ! J'aime davantage les Czerny que les Mendelssohn de l'opus 44, mais peut-être pas au point des opus 12 et 13 (et certainement pas du 80 !).

Je comparais à Schubert parce que la structure et le ton sont comparables, surtout.

En effet, très aboutis.

Tu as depuis écouté la Première Symphonie, ça a donné quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18843
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Lun 17 Avr 2017 - 22:58

Un cadeau de Pâques pour David :

Czerny:
Piano Concerto in F major, Op. 28
Piano Concerto in A minor, Op. 214
Rondo brillant in B flat major, Op. 233

Howard Shelley (piano & conductor)
Tasmanian Symphony Orchestra

Parution prévue pour le 28 avril...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Roupoil
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 36
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Mer 10 Mai 2017 - 19:58

Sur les bons conseils de David, j'ai écouté cet après-midi un peu de Czerny : la première symphonie (version Athinäos toujours facilement disponible en ligne, puisque c'est là que je vais me fournir), la sixième symphonie qui trainait dans le coin, le nonette, mais seulement un peu bout de quatuor parce que pour le coup ça se trouve moins facilement. Bref, j'ai trouvé dans l'ensemble que ça avait de forts relents de Mendelssohn (les vents du scherzo de la sixième !), mais en un peu plus dramatique (un Félix qui aurait mangé du Beethov au gouter, peut-être). Malgré certaines transitions qui me laissent un peu perplexe, la première symphonie est effectivement une belle oeuvre qui mérite qu'on la sorte de l'oubli, tous les mouvements sont intéressants et c'est agréable à écouter. J'ai été relativement moins convaincu par le nonette, que j'ai peut-être écouté d'une oreille plus distraite (joli mais gentillet). Le peu de quatuor que j'ai entendu me semblait par contre extrêmement recommandable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81258
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   Mer 10 Mai 2017 - 20:22

Tiens, c'est amusant, quand je veux présenter la symphonie, je parle de Beethoven mendelssohnisé. Smile

Effectivement, il y a de ça, ça a l'énergie de Beethoven (sans la hauteur de vue abyssale des développements bien sûr), mais avec un fondu, des couleurs plus poétiques…

Je trouve que les autres symphonies (hors la Cinquième, qui s'en approche) sont nettement moins convaincantes. Pour trouver des choses du même tonnel, il faut plutôt aller chez les collègues : Onslow 2 & 4, Cartellieri 1, Kalliwoda 1, Gouvy 4…

Les quatuors sont autrement ce qu'il a écrit de plus dense, oui. (Dans les Sonates pour piano, il y a aussi de belles choses, mais il faut bien admettre que là, ça reste secondaire quand on compare aux corpus plus célèbres de la même période : ça excède clairement l'écriture académique, mais on est très loin de la personnalité de Beethoven, Chopin ou Schumann, assurément.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carl Czerny (1791-1857)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carl Czerny (1791-1857)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Carl Czerny (1791-1857)
» Carl Czerny (1791-1857)
» Liste des oeuvres les plus jouées, les tubes ...
» Adam green & Carl Barat
» Carl Schuricht

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: