Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 21:46

DavidLeMarrec a écrit:
Elle a proposé un portrait à mon avis encore plus fouillé et magnétique que Guillemette au disque - ce qui semblait pour le moins difficile. Son monologue du II était absolument extraordinare.


La voix était nettement plus maîtrisée c'est vrai, et le monologue une parfaite réussite. Smile

Mais le timbre de Guillemette est unique drunken

Citation :
un idéal de mise en scène

Là aussi je suis entièrement d'accord bounce Mais de là à dire que c'était supérieur à ce que Villégier aurait proposé : une mise en scène de ce dernier n'aurait pas été pour me déplaire non plus, même si j'ai été vraiment très heureux d'assister à cette Armide "moderne". J'espère qu'un DVD sortira.

Citation :
Une soirée absolument exceptionnelle, sans la moindre faiblesse, qui rappelle à bien des égards, plus de vingt ans après, la réussite d'Atys. En mieux à mon avis, grâce aux recherches scéniques et à la qualité supérieure de l'oeuvre (qui est véritablement et quoi qu'on en dise un chef-d'oeuvre, pas seulement lorsqu'interprétée par des interprètes de premier plan).

Pour moi Atys est incomparable tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 22:06

WoO a écrit:
Mais le timbre de Guillemette est unique drunken
C'est bien pour ça que c'est un tour de force. Smile Il est vrai que Guillemette, à l'époque, ne l'avait pas chanté sur scène (c'était Brunet qui tenait la place aux concerts précédant l'enregistrement).

Citation :
Là aussi je suis entièrement d'accord bounce Mais de là à dire que c'était supérieur à ce que Villégier aurait proposé : une mise en scène de ce dernier n'aurait pas été pour me déplaire non plus, même si j'ai été vraiment très heureux d'assister à cette Armide "moderne".
Ce que je veux dire, c'est que je trouve ça plus intéressant que l'Atys de Villégier, pas la moindre baisse de tension, et une imagination visuelle remarquable (avec un petit bémol pour le III, que Villégier aurait sans doute mieux traité).


Citation :
J'espère qu'un DVD sortira.
D'après mes sources internes au TCE, ont aurait trouvé les financements pour un enregistrement vidéo. Cool


Citation :
Pour moi Atys est incomparable tutut
L'oeuvre Armide est bien plus aboutie à mon avis. L'économie dramatique, moins contrainte par les cinq actes, et surtout la musique...

Et musicalement, là je n'hésite pas, c'était plus intéressant qu'Atys (je ne croyais pas que ce soit possible).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 22:10

A propos, est-ce que quelqu'un pourrait m'indiquer comment se sont déroulés les saluts ? Je n'ai pu voir et hurler que Stéphanie, malheureusement, sans quoi je laissais en plan mon boss et mes clients* lundi matin.

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 22:24

DavidLeMarrec a écrit:
Ce que je veux dire, c'est que je trouve ça plus intéressant que l'Atys de Villégier, pas la moindre baisse de tension


Je n'en vois pas non plus dans l'Atys de Villégier.

Citation :
L'oeuvre Armide est bien plus aboutie à mon avis. L'économie dramatique, moins contrainte par les cinq actes, et surtout la musique...

La musique peut-être, encore que les grands choeurs me donnent bien des frissons... Mais dans Armide il n'y a qu'Armide. Dans Atys bien d'aures personnages sont attachants : Sangaride, Cybèle, Atys, Célénus, même des personnages secondaires comme Mélisse ou Sangar, et la fin est vraiment poignante : la métamorphose d'Atys : Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 22:30

Xavier a écrit:
Moander a écrit:

Bizarre que je sois le seul à rejetter ce suicide final aussi.

Je suis transparent? Laughing

Non non... on est exactement 2... dont 1 qui n'apprécie pas du tout Lully...

A la lecture des avis, je me pose des questions quand même.
Soit la première représentation n'était pas au point, soit j'étais mal placé (Corbeille à droite, pas si mal quand même) et avait une mauvaise restitution de l'orchestre, soit j'avais la tête ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 22:31

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ce que je veux dire, c'est que je trouve ça plus intéressant que l'Atys de Villégier, pas la moindre baisse de tension


Je n'en vois pas non plus dans l'Atys de Villégier.
Certes, mais plus de monotonie, moins d'idées. Evidemment, c'est comparer l'excellence extrême à l'excellence suprême, mais enfin...


Citation :
La musique peut-être, encore que les grands choeurs me donnent bien des frissons... Mais dans Armide il n'y a qu'Armide. Dans Atys bien d'aures personnages sont attachants : Sangaride, Cybèle, Atys, Célénus, même des personnages secondaires comme Mélisse ou Sangar, et la fin est vraiment poignante : la métamorphose d'Atys : Sad
Je n'aime pas démesurément la fin d'Atys, et les choeurs, comment approcher "Quelle erreur - ah ! quelle folie" ?

Dans Armide, je trouve tout le monde attachant aussi, même la fausse Mélisse. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 22:43

DavidLeMarrec a écrit:

Pour ce qui est du débat sur la mort d'Armide (qui me pose moins problème que la rupture du rêve, brutale sur la musique, un peu à la manière du Götterdämmerung de Kupfer), je ne suis pas spécialement choqué. Armide s'envole en char, en laissant son domaine en ruine et en présentant comme un espoir seulement la possibilité d'oublier cet amour. On peut le voir comme une mort - ou comme autre chose.

Carsen opère en effet un choix, mais un choix cohérent avec le livret. Il le précise mais ne le trahit pas, à mon sens.

La redoutable Armide, qui n'a cru à un rêve amoureux qu'une journée dans toute sa vie, se suicider...NON!! C'est bon pour les faibles ça.
Quinault n'a jamais imaginer ça, je ne peux pas le croire... c'est juste ce que le spectateur contemporain aime voir sur scène de nos jours...

Traumatisé le mec zen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 22:51

Moander a écrit:
Quinault n'a jamais imaginer ça, je ne peux pas le croire... c'est juste ce que le spectateur contemporain aime voir sur scène de nos jours...
Et alors ? Une mise en scène doit nécessairement suivre à la lettre les intentions du créateur ?
on peut poursuivre ailleurs si on devient trop HS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 22:51

Clairement, Carsen fait un choix qui se discute (et qui ne me plaît pas plus que ça, mais qui est admirablement mené à terme), celui de faire d'Armide avant tout une amoureuse (avec des débuts franchement lascifs). Il est donc assez logique, dans cette perspective, que son départ final soit sans espoir.

A titre personnel, je préfère en effet l'ambiguïté de Quinault, dans une défaite qui prend les allures de l'apothéose médéenne, mais quand c'est aussi finement réalisé, je ne vois pas trop ce qu'on peut trouver à redire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 23:08

Wolferl a écrit:
Moander a écrit:
Quinault n'a jamais imaginer ça, je ne peux pas le croire... c'est juste ce que le spectateur contemporain aime voir sur scène de nos jours...
Et alors ? Une mise en scène doit nécessairement suivre à la lettre les intentions du créateur ?
on peut poursuivre ailleurs si on devient trop HS

Suivre l'esprit du texte, c'est mieux quand même... mais je sais aussi que l'opéra est un spectacle vivant qui a le mérite d'être réinventé à chaque représentation réussie. Un remarquable travail mais je sèche sur le début et la fin.
J'ai quand même trouvé les sifflets sévères lors du salut de Carsen.

On dénature la psychologie du personnage d'Armide tel qu'il est dépeint... d'où le fait que je fais un rejet.
C'est bien dommage, et j'en suis le premier frustré car vous avez tous ou presque été enchantés.

Hormis ça, je me retrouve bien dans l'ensemble de vos propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 23:18

Moander a écrit:
J'ai quand même trouvé les sifflets sévères lors du salut de Carsen.
C'est le moins qu'on puisse dire... Siffler le manque de travail ou la dénaturation de l'oeuvre, soit, mais siffler un travail subtil et respectueux, même si on a des divergences de vue, c'est vraiment juste pour se faire remarquer sottement (ou étaler son infirmité cognitive...).

Je crois qu'il faut aussi savoir abandonner ses positions théoriques et faire preuve d'empathie lorsqu'on assiste à un spectacle - adhérer à une autre subjectivité que la sienne.
Il y avait plusieurs choses qui auraient dû m'agacer (l'absence d'élégance d'Armide, au début en particulier, assez peu grand genre, voire un brin prosaïque), et en les acceptant dans le système dans leur ensemble, c'est vraiment convaincant. Maintenant, on peut aussi siffler le vers que la réplique trop rapide de D'Oustrac a mangé à Aronte (raccord imperceptible de l'orchestre, instantané !), la coupure du désenchantement, le choeur a capella prévu par Lully, les costumes argentés ou l'architecture du TCE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 23:19

Justement, on est pour la plupart enchantés car on ne ressent par de dénaturation mais juste une interprétation, loin du sens littéral, mais tout aussi efficace et cohérante...

D'ailleurs c'est étrange que Carsen ait été sifflé car, pour répondre en même temps à David, il n'y a eu dimache que des applaudissements et des bravo(s?) qui ont fusé, et pour tous les artistes. Peut être que le public cette fois-ci savait à quoi il aurait affaire, suite aux critiques assassines dans les journaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 23:33

Mais Eragny m'a dit que Carsen n'avait pas salué, donc...

Et puis le public des premières est paraît-il infernal à Paris (sauf pour les mises en scène de Deflo hehe ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83557
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 23:48

atomlegend a écrit:
Voilà de quoi me mettre bien les boules. J'ai donc bel et bien raté une grande interprétation à en croire les avis des baroqueux.
Permettez moi de ne pas tenir compte de celui de Xavier hehe .

Sauf que je ne dis absolument pas le contraire, c'était une très bonne soirée du point de vue de l'interprétation (et pas mauvaise du point de vue de la mise en scène, même si je suis mitigé), c'est juste la musique elle-même que je n'aime pas... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 23:52

Xavier a écrit:
c'est juste la musique elle-même que je n'aime pas... Neutral
Parce qu'il n'y a pas de petites mélodies à retenir facilement, n'est ce pas ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83557
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMar 14 Oct 2008 - 23:53

Oui... Mr.Red

Rien ne m'accroche, ni les mélodies, ni l'harmonie, ni l'orchestration, ni même le rythme...
Le livret un peu, mais c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:03

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'aime pas démesurément la fin d'Atys

Shocked

Tu n'es pas sensible à l'ultime déclaration d'amour de Cybèle ?

Que cet arbre sacré
Soit révéré
De toute la nature.

Qu'il s'élève au dessus des arbres les plus beaux ;
Qu'il soit voisin des cieux, qu'il règne sur les eaux ;
Qu'il ne puisse brûler que d'une flamme pure.

Que cet arbre sacré
Soit révéré
De toute la nature

Que ses rameaux soient toujours verts ;
Que les plus rigoureux hivers
Ne leurs fassent jamais d'injure.

Que cet arbre sacré
Soit révéré
De toute la nature


Sad

Citation :
et les choeurs, comment approcher "Quelle erreur - ah ! quelle folie" ?

"Quelle douleur ! - Ah ! quelle rage !" ? Smile

Citation :
Dans Armide, je trouve tout le monde attachant aussi, même la fausse Mélisse. hehe

Oui, elle est même collante celle-ci hehe

Wolferl a écrit:
Et alors ? Une mise en scène doit nécessairement suivre à la lettre les intentions du créateur ?

C'est mieux qu'elle les prenne en compte tongue


Dernière édition par WoO le Mer 15 Oct 2008 - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:07

En même temps, je viens de lire quelques critiques de la première, et il en ressort à peu près les mêmes constats que j'avais fait. Les Arts Florissants pas très précis, Agnew assez faible... Ca s'est amélioré au fil des représentations alors.

Ca m'apprendra à venir aux premières...

Effectivement, il y avait des c.....d à cette soirée... j'ai commencé à poser une question à un mec pour savoir pourquoi il critiquait Lully à l'entracte (trop blasé le type), il m'a répondu : "Bon, on arrête là tout de suite, sinon je vais te casser la gueule"...

Heureusement, il y avait des gens plus sympas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:07

WoO a écrit:
Wolferl a écrit:
Et alors ? Une mise en scène doit nécessairement suivre à la lettre les intentions du créateur ?

C'est mieux qu'elle les prenne en compte tongue
pour mieux les rejeter... fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83557
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:09

Moander a écrit:

Effectivement, il y avait des c.....d à cette soirée... j'ai commencé à poser une question à un mec pour savoir pourquoi il critiquait Lully à l'entracte (trop blasé le type), il m'a répondu : "Bon, on arrête là tout de suite, sinon je vais te casser la gueule"...

Promis j'étais pas là à la première! Laughing

Sinon effectivement quand j'ai le choix je ne vais pas à la première mais plutôt à une des dernières représentations, c'est toujours beaucoup plus au point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:11

Xavier a écrit:
Oui... Mr.Red

Rien ne m'accroche, ni les mélodies, ni l'harmonie, ni l'orchestration, ni même le rythme...
Le livret un peu, mais c'est tout.
L'harmonie, je veux bien (encore que... on en parlait dans le fil Lully), mais le reste. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:11

Moander a écrit:
Effectivement, il y avait des c.....d à cette soirée... j'ai commencé à poser une question à un mec pour savoir pourquoi il critiquait Lully à l'entracte (trop blasé le type), il m'a répondu : "Bon, on arrête là tout de suite, sinon je vais te casser la gueule"...

Shocked

Hallucinant... Laughing

Wolferl a écrit:
pour mieux les rejeter... fleurs

Je me fais beaucoup de soucis pour toi Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:14

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je n'aime pas démesurément la fin d'Atys

Shocked

Tu n'es pas sensible à l'ultime déclaration d'amour de Cybèle ?
Je pensais plutôt à Que le malheur d'Atys afflige tout le monde, que je ne trouve pas impérissable. Dans Armide, Lully sélectionne vraiment le savoir-faire d'une décennie d'expertise, et ne conserve que les meilleures tournures, avec une finition sans pareille. Il suffit de comparer ses démons à ceux de Thésée... sans parler de l'harmonie.


Citation :
Citation :
et les choeurs, comment approcher "Quelle erreur - ah ! quelle folie" ?

"Quelle douleur ! - Ah ! quelle rage !" ? Smile
Mauvaise réponse. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83557
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:14

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Oui... Mr.Red

Rien ne m'accroche, ni les mélodies, ni l'harmonie, ni l'orchestration, ni même le rythme...
Le livret un peu, mais c'est tout.
L'harmonie, je veux bien (encore que... on en parlait dans le fil Lully), mais le reste. Shocked

Je ne vois pas de mélodies particulièrement inspirées, particulièrement marquantes.
Ca coule sur moi mais rien ne retient mon attention.

Pour l'orchestration, je ne vois pas non plus ce qu'il y a d'intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:18

Xavier a écrit:

Je ne vois pas de mélodies particulièrement inspirées, particulièrement marquantes.
Ca coule sur moi mais rien ne retient mon attention.

Pour l'orchestration, je ne vois pas non plus ce qu'il y a d'intéressant...
D'après ce que j'ai compris, ça aide beaucoup de replacer Lully dans son contexte, pour voir ce qu'il a apporté.
C'est sûr, si tu compares à Strauss ou Ravel, niveau orchestration, c'est la grisaille permanente.


Dernière édition par jerome le Mer 15 Oct 2008 - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:18

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Oui... Mr.Red

Rien ne m'accroche, ni les mélodies, ni l'harmonie, ni l'orchestration, ni même le rythme...
Le livret un peu, mais c'est tout.
L'harmonie, je veux bien (encore que... on en parlait dans le fil Lully), mais le reste. Shocked

Je ne vois pas de mélodies particulièrement inspirées, particulièrement marquantes.
Ca coule sur moi mais rien ne retient mon attention.

Pour l'orchestration, je ne vois pas non plus ce qu'il y a d'intéressant...
Tous les récitatifs sont très inspirés, et les mélodies, enfin !

- Tout doit céder dans l'Univers
- Armide, que le sang qui m'unit avec vous
- La chaîne de l'hymen m'étonne
- Suivons Armide et chantons sa victoire
- Que la douceur d'un triomphe est extrême
- Esprits de haine et de rage
- Ah, si la liberté
- Plus Renaud m'aimera
- Je réponds à tes voeux / Plus on connaît l'Amour
- Voici la charmante retraite
- La passacaille
- Le perfide Renaud me fuit

Au moins...


Quant à l'orchestration, tu n'as pas été sensible au jeu entre viole et violoncelle dans le continuo, la présence de deux théorbes, les alternances avec les bois, les couleurs des percussions ?

Oui, je sais bien, il n'y avait pas de grosses trompettes comme dans le Poème de Bibine. alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:19

jerome a écrit:
Xavier a écrit:

Je ne vois pas de mélodies particulièrement inspirées, particulièrement marquantes.
Ca coule sur moi mais rien ne retient mon attention.

Pour l'orchestration, je ne vois pas non plus ce qu'il y a d'intéressant...
D'après ce que j'ai compris, ça aide beaucoup de replacer Lully dans son contexte, pour voir ce qu'il a apporté.
C'est sûr, si tu compares à Strauss ou Ravel, niveau orchestration, c'est la grisaille permanente.
Pour Lully en général, certes. Mais dans Armide, je ne vois rien de relatif.

Après, si on attend des quintes augmentées et autres tritons en pagaille, on a des chances d'être déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83557
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:25

DavidLeMarrec a écrit:

Tous les récitatifs sont très inspirés, et les mélodies, enfin !

- Tout doit céder dans l'Univers
- Armide, que le sang qui m'unit avec vous
- La chaîne de l'hymen m'étonne
- Suivons Armide et chantons sa victoire
- Que la douceur d'un triomphe est extrême
- Esprits de haine et de rage
- Ah, si la liberté
- Plus Renaud m'aimera
- Je réponds à tes voeux / Plus on connaît l'Amour
- Voici la charmante retraite
- La passacaille
- Le perfide Renaud me fuit

Au moins...

Tu cites à peu près tous les airs, non? Laughing
Bizarre, parce que quand à la fin de la représentation j'ai demandé aux autres forumeurs quelles mélodies vraiment inspirées ils retenaient d'Armide, ils ont reconnu à demi-mot qu'il n'y en avait pas vraiment de marquantes...

La passacaille, c'est d'un ennui... Confused

Citation :
Quant à l'orchestration, tu n'as pas été sensible au jeu entre viole et violoncelle dans le continuo, la présence de deux théorbes, les alternances avec les bois, les couleurs des percussions ?

J'aime bien la couleur d'ensemble!
Je suis charmé par la sonorité de cet orchestre.
Mais ça ne varie presque jamais... (sauf un ou deux passages comme je le disais dans mon message de dimanche soir)


Dernière édition par Xavier le Mer 15 Oct 2008 - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9421
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:25

Moander a écrit:

Effectivement, il y avait des c.....d à cette soirée... j'ai commencé à poser une question à un mec pour savoir pourquoi il critiquait Lully à l'entracte (trop blasé le type), il m'a répondu : "Bon, on arrête là tout de suite, sinon je vais te casser la gueule"...
Heureusement, il y avait des gens plus sympas.

Si je comprend bien, le plus intéressant se passait aux entractes? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:29

Xavier a écrit:
Tu cites à peu près tous les airs, non? Laughing
Bizarre, parce que quand à la fin de la représentation j'ai demandé aux autres forumeurs quelles mélodies vraiment inspirées ils retenaient d'Armide, ils ont reconnu à demi-mot qu'il n'y en avait pas vraiment de marquantes...
C'est que les autres forumeurs sont à demi-mot des imbéciles. (Mais il est fort possible que leurs demi-mots soient un peu prêtés par tes soins, non ? )

Citation :
La passacaille, c'est d'un ennui... Confused
Forcément, il faut en comprendre le principe et l'utilité... Il me semble que Carsen montrait ça très bien.
C'est sûr que c'est de la musique qui tourne "à vide", mais c'est totalement fait pour, le plaisir est dans la réitération, la variation sans danger, la surprise mesurée.

Citation :
Mais ça ne varie presque jamais...
Je t'assure que si... Ecoute un opéra de Haendel ou Vivaldi, et on en recause...

Evidemment, ça ne se compare pas avec l'Enfant de Ravel, ça n'est pas conçu de la même façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:30

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Tu cites à peu près tous les airs, non? Laughing
Bizarre, parce que quand à la fin de la représentation j'ai demandé aux autres forumeurs quelles mélodies vraiment inspirées ils retenaient d'Armide, ils ont reconnu à demi-mot qu'il n'y en avait pas vraiment de marquantes...
C'est que les autres forumeurs sont à demi-mot des imbéciles. (Mais il est fort possible que leurs demi-mots soient un peu prêtés par tes soins, non ? )
(Non non... Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83557
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:32

DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
La passacaille, c'est d'un ennui... Confused
Forcément, il faut en comprendre le principe et l'utilité... Il me semble que Carsen montrait ça très bien.
C'est sûr que c'est de la musique qui tourne "à vide", mais c'est totalement fait pour, le plaisir est dans la réitération, la variation sans danger, la surprise mesurée.

Ah oui, surprise très mesurée alors! Laughing
Mais tu l'as citée quand j'ai demandé des mélodies inspirées, honnêtement je ne vois pas trop...

Citation :
Citation :
Mais ça ne varie presque jamais...
Je t'assure que si... Ecoute un opéra de Haendel ou Vivaldi, et on en recause...

Je ne ressens absolument pas cette monotonie-là chez Monteverdi par exemple, ou en tout cas c'est fait d'une façon qui ne me dérange pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:38

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
La passacaille, c'est d'un ennui... Confused
Forcément, il faut en comprendre le principe et l'utilité... Il me semble que Carsen montrait ça très bien.
C'est sûr que c'est de la musique qui tourne "à vide", mais c'est totalement fait pour, le plaisir est dans la réitération, la variation sans danger, la surprise mesurée.

Ah oui, surprise très mesurée alors! Laughing
Mais tu l'as citée quand j'ai demandé des mélodies inspirées, honnêtement je ne vois pas trop...
Je dois m'enregistrer tout de suite pour te prouver que je peux tout à fait chanter ça dans la rue, à la manière de Spiritus pour Beni Mora ? Mr. Green

Citation :
Je ne ressens absolument pas cette monotonie-là chez Monteverdi par exemple, ou en tout cas c'est fait d'une façon qui ne me dérange pas.
Monteverdi non, mais que dirais-tu de ses contemporains Peri ou Cavalli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:38

Wolferl a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Tu cites à peu près tous les airs, non? Laughing
Bizarre, parce que quand à la fin de la représentation j'ai demandé aux autres forumeurs quelles mélodies vraiment inspirées ils retenaient d'Armide, ils ont reconnu à demi-mot qu'il n'y en avait pas vraiment de marquantes...
C'est que les autres forumeurs sont à demi-mot des imbéciles. (Mais il est fort possible que leurs demi-mots soient un peu prêtés par tes soins, non ? )
(Non non... Embarassed )
J'ai dit "à demi-mot", hein. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:43

Xavier a écrit:
Tu cites à peu près tous les airs, non? Laughing
Bizarre, parce que quand à la fin de la représentation j'ai demandé aux autres forumeurs quelles mélodies vraiment inspirées ils retenaient d'Armide, ils ont reconnu à demi-mot qu'il n'y en avait pas vraiment de marquantes...

tutut Ce que je voulais dire c'est qu'il était peut-être plus difficile de différencier les "airs" des récitatifs que dans d'autres opéras de Lully, comme Proserpine par exemple où les distinctions/ruptures sont plus marquées et aisées à identifier. Ici c'est un flux continu mais émaillé de délicieux contrastes et de changements d'atmosphères. Bien plus subtil que l'alternance mécanique récitatif / aria de l'opera seria.

Citation :
La passacaille, c'est d'un ennui... Confused

Shocked

carton rouge fesse

Jaky a écrit:
Moander a écrit:


Effectivement, il y avait des c.....d à cette soirée... j'ai commencé à poser une question à un mec pour savoir pourquoi il critiquait Lully à l'entracte (trop blasé le type), il m'a répondu : "Bon, on arrête là tout de suite, sinon je vais te casser la gueule"...
Heureusement, il y avait des gens plus sympas.

Si je comprend bien, le plus intéressant se passait aux entractes?

Allez avoue, ce mec c'était toi ?


Dernière édition par WoO le Mer 15 Oct 2008 - 0:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 59
Date d'inscription : 17/12/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:43

DavidLeMarrec a écrit:
Wolferl a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Tu cites à peu près tous les airs, non? Laughing
Bizarre, parce que quand à la fin de la représentation j'ai demandé aux autres forumeurs quelles mélodies vraiment inspirées ils retenaient d'Armide, ils ont reconnu à demi-mot qu'il n'y en avait pas vraiment de marquantes...
C'est que les autres forumeurs sont à demi-mot des imbéciles. (Mais il est fort possible que leurs demi-mots soient un peu prêtés par tes soins, non ? )
(Non non... Embarassed )
J'ai dit "à demi-mot", hein. fleurs

Armiiide est encore plus aimaaable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:44

DavidLeMarrec a écrit:
Wolferl a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Tu cites à peu près tous les airs, non? Laughing
Bizarre, parce que quand à la fin de la représentation j'ai demandé aux autres forumeurs quelles mélodies vraiment inspirées ils retenaient d'Armide, ils ont reconnu à demi-mot qu'il n'y en avait pas vraiment de marquantes...
C'est que les autres forumeurs sont à demi-mot des imbéciles. (Mais il est fort possible que leurs demi-mots soient un peu prêtés par tes soins, non ? )
(Non non... Embarassed )
J'ai dit "à demi-mot", hein. fleurs
Mais tu as raison, c'est juste que sur le coup je n'en ai pas trouvé d'autres que Armide est encore plus aimable et Tout doit céder dans l'univers...
Enfin, il y en a tout de même moins que dans Persée ou Proserpine par exemple, Armide est tout de même très "récitatif".

EDIT : Oui, en fait WoO dit un peu plus haut exactement ce que je veux dire mais en mieux... Mr. Green


Dernière édition par Wolferl le Mer 15 Oct 2008 - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 59
Date d'inscription : 17/12/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:44

J'ai juste retenu la première. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:44

WoO a écrit:
tutut Ce que je voulais dire c'est qu'il était peut-être plus difficile de différencier les "airs" des récitatifs que dans d'autres opéras de Lully, comme Proserpine par exemple où les distinctions/ruptures sont plus marquées ou aisées à identifier. Ici c'est un flux continu mais émaillé de délicieux contrastes et de changements d'atmosphères.
Je me disais aussi...

Oui, tout à fait, chez Lully, les airs sont très intégrés, avec une dimension assez récitative.

Et les récitatifs chantent comme nulle part ailleurs.


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:46

Wolferl a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Wolferl a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Tu cites à peu près tous les airs, non? Laughing
Bizarre, parce que quand à la fin de la représentation j'ai demandé aux autres forumeurs quelles mélodies vraiment inspirées ils retenaient d'Armide, ils ont reconnu à demi-mot qu'il n'y en avait pas vraiment de marquantes...
C'est que les autres forumeurs sont à demi-mot des imbéciles. (Mais il est fort possible que leurs demi-mots soient un peu prêtés par tes soins, non ? )
(Non non... Embarassed )
J'ai dit "à demi-mot", hein. fleurs
Mais tu as raison, c'est juste que sur le coup je n'en ai pas trouvé d'autres que Armide est encore plus aimable et Tout doit céder dans l'univers...
Enfin, il y en a tout de même moins que dans Persée ou Proserpine par exemple, Armide est tout de même très "récitatif".
Je ne trouve pas, je trouve Armide plus marquante mélodiquement.

Effectivement par pure modestie je n'ai pas cité l'air d'Hidraot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 0:50

Ni Armide vous m'allez quitter ou Allez, allez, éloignez-vous de moi drunken

Wolferl a écrit:
EDIT : Oui, en fait WoO dit un peu plus haut exactement ce que je veux dire mais en mieux... Mr. Green

Ca t'étonne ? Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 1:01

Enfin Wolferl est mouché ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 1:07

vartan a écrit:
Enfin Wolferl est mouché ! hehe
Pourquoi tout le monde me veut du mal ? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 1:08

T'es pas censé être au lit, toi ? Dégage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 1:12

Mais j'aime tout le monde, surtout toi ! fleurs
t'as vu je suis sage, j'ai droit à la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 1:21

La suite de quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83557
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 1:22

DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
Je ne ressens absolument pas cette monotonie-là chez Monteverdi par exemple, ou en tout cas c'est fait d'une façon qui ne me dérange pas.
Monteverdi non, mais que dirais-tu de ses contemporains Peri ou Cavalli !

Ah, donc il faut comparer Lully aux moins intéressants pour qu'il devienne bon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 1:27

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
Je ne ressens absolument pas cette monotonie-là chez Monteverdi par exemple, ou en tout cas c'est fait d'une façon qui ne me dérange pas.
Monteverdi non, mais que dirais-tu de ses contemporains Peri ou Cavalli !

Ah, donc il faut comparer Lully aux moins intéressants pour qu'il devienne bon?
Ne raconte pas n'importe quoi, Peri c'est très bien.

Quand tu compares à Monteverdi (qui n'est d'ailleurs pas plus varié orchestralement pour son versant baroque...), c'est effectivement la seule comparaison au désavantage de Lully que tu puisses faire avant Berlioz...

(Mais je te rappelle que Monteverdi ne notait pas ses orchestrations, et qu'elles sont donc l'oeuvre des chefs concernés... Pour Lully, on n'a pas tout non plus, loin s'en faut, mais on a une idée un peu précise de ce qui pouvait se faire.)

Il va falloire m'expliquer, à présent, pourquoi l'orchestre de Mozart, qui est bien plus uniforme, ne t'exaspère pas, lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83557
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 1:32

DavidLeMarrec a écrit:

Quand tu compares à Monteverdi (qui n'est d'ailleurs pas plus varié orchestralement pour son versant baroque...), c'est effectivement la seule comparaison au désavantage de Lully que tu puisses faire avant Berlioz...

Désolé, c'est un des seuls baroques que j'aime...

DavidLeMarrec a écrit:
Il va falloire m'expliquer, à présent, pourquoi l'orchestre de Mozart, qui est bien plus uniforme, ne t'exaspère pas, lui...

Mais je n'ai pas dit que l'orchestre de Lully m'exaspérait enfin!
Au contraire j'ai dit que j'aimais bien la couleur d'ensemble, simplement ça ne me passionne pas à ce niveau-là.
Et ça ne me passionne pas au niveau mélodique, ni au niveau harmonique... Je n'ai pas dit que c'était mauvais, mais que rien de retenait mon attention.
(dis donc ils sont susceptibles les lullystes Laughing )

Quant à Mozart, l'orchestration n'est pas ce qui me passionne le plus chez lui, mais franchement oui je trouve ça plus varié malgré tout. (rien que les solos de bois par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87197
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 EmptyMer 15 Oct 2008 - 1:42

Xavier a écrit:
Au contraire j'ai dit que j'aimais bien la couleur d'ensemble, simplement ça ne me passionne pas à ce niveau-là.
Tu dis que ça ne change pas, ce qui me paraît extrêmement injuste. Smile

Citation :
(rien que les solos de bois par exemple)
Et WoO qui était censé t'empêcher de dormir, il va m'entendre ! batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008   Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008 - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008
» Lully - Armide
» Champs Elysées du 26 novembre
» Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009
» Théâtre des Champs Élysées 2015-2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: